Graphisme


 
Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 New Life [Epilogue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: New Life [Epilogue]   Lun 7 Nov - 12:31






Série: Twilight
Titre: New Life
Couple: Edward/Bella
Prologue:
Connor et Bella Swan, 17 ans décident de quitter l’Arizona ensoleillé où ils vivaient avec leur mère pour s’installer chez leur père. Ils croient renoncer à tout ce qu'ils aiment, ils pensent tout les deux que rien ne changera mais Connor dissimule un secret, un secret qu’il cache depuis plusieurs semaines. Bella quand à elle fera la rencontre d’un certain Edward Cullen, un lycéen de son âge, d'une beauté époustouflante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable aux humeurs si changeantes? A la fois attirant et hors d'atteinte, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que çà Belle en est certaine...


Personnages:






Bella Swan: Kristen Stewart
Connor Swan: Thomas Dekker
Edward Cullen: Robert Pattinson
Alice Cullen: Ashley Green
Jasper Hale: Jackson Rathbone
Emmett Cullen: Kellan Lutz
Rosalie Hale: Nikkie Reed
Carlisle Cullen: Peter Fscinelli
Esmée Cullen: Elzabteh Reaser
Jacob Black: Taylor Lautner







Sam Uley= Jared Padalecki
Dean Uley= Jensen Ackles
Jacob Black= Taylor Lautner
Quil Ateara= David Henry
Embry Call= David Archuleta
Léah Clearwater= Vanessa Hudgens
Seth Clearwater= Justin Bieber
Paul Yiruma= Steven Strait
Jared Vilas= Penn Badgley
Emily Young= Kristen Kreuk
Ben Winchester= Nicholas Elia
Kim Mayer: Leighton Meester






Kate Denali= Misha Barton
Irina Denali= Hayden Panettière
Tanya Denali= Ashley Tisdale
Carmen Denali= Emily Browning
Eleazar Denali= Gaspart Uliel





Aidan Carlson= Milo Ventimiglia
Aaron Carlson= Zac Efron
Ethan Carlson= Matt Lanter
Dorian Carlson= Tyler Posey





Damon Salvatore= Ian Somerhalder
Stefan Salvatore= Paul Wesley
Jérémy Cooper=Steven R. McQueen
Eléna Cooper= Nina Dobrev
Zoey Sullivan= Lucy Hale





Tyler Lockwood =Michael Trevino
Caroline Garner= Candice Accola
David Lockwood= Tom Welling
Amy Lockwood= Erica Durance
Justin Sullivan= Justin Hartley
Emma Sullivan= Allison Mack







Jane Volturi= Dakota Fanning
Alec Volturi= Cameron Bright
Aro Volturi= Michael Sheen
Caius Volturi= Mitch Hewer
Marcus Volturi= Christopher Heyerdahl
Demetri Volturi= Charlie Bewley
Felix Volturi= Jonathan Rhys Mayer
Heidi Volturi= Emmy Rossum

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 10 Déc - 12:29, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mar 8 Nov - 2:50

CHAPITRE 1.




Bella, Connor, Renée
Phill, Charlie, Billy
Jacob

Flashback, un jour plus tôt/ Phoenix/Maison de Phil et Renée

Cette nuit Connor n’avait pas bien réussit à dormir faut dire qu’après une rupture on se sent pas vraiment bien pour plonger au pays des rêves, en effet la veille sa copine l’avait larguer. Primo elle partait étudier à l’étranger mais lorsque Connor lui avait annoncer il y a quelques jours qu’il partait vivre chez son père avec sa sœur elle a sauté sur l’occasion pour le larguer en beauté. Connor là plutôt bien prit, d’un côté c’est mieux pour lui plutôt que d’apprendre un jour que sa copine le trompe. Qui sait lui il rencontrera peut être quelqu’un à Forks, la vie nous fait souvent de drôle de surprise. Bref, aujourd’hui était un grand jour enfin pas grand dans le sens de la grandeur mais plutôt dans le sens où c’était un jour important, Connor et Bella Swan avaient prit la décision de partir de chez leurs mère pour aller vivre chez leurs père à Forks. Aujourd’hui était leur denier jour en Arizona et pour l’occasion Renée avait préparé le petit déjeuner, le plat préférer de ses enfants, des crêpes. Bella et Connor descendèrent les escaliers l’un à la suite de l’autre et ils allèrent dans la cuisine

Bella: Bonjour maman
Connor: Bonjour m’man
Renée: Bonjour les enfants, bien dormit
Bella & Connor: Oui et toi ?
Renée: Moi aussi
Connor: Phil n’est pas là ?
Renée: Il est allée courir mais ne vous inquiéter il sera à l’heure pour vous emmener à l’aéropport
Connor: Cool
Renée: Alors pour le petit déjeuner je vous ai fais votre plat préféré, des crêpes
Bella: Oh merci maman
Connor: Oui merci maman mais est-ce que je pourrais avoir de la glace avec ?
Renée: Tu veux de la glace au petit déjeuner ?
Connor: Ouais si tu veux bien
Renée: Vas-y mais tu prends un jus de fruit okay ?
Connor: D’accord

Renée regarda Connor se diriger vers le réfrigérateur, elle c’était toujours dit que son fils était vraiment quelqu’un d’à part mais il s’avert qu’il est encore plus étrange que Bella qui est une adolescente étrange, qui ne parle pas beaucoup seulement quand elle a des choses à dire, exactement comme son frère jumeau. Connor sortit un pot de glace du réfrigérateur et il referma la porte du congélo pour ouvrir celle du frigo et en sortir un bouteille de jus de fruits de 25 cl qu’il alla poser sur le comptoir. A la place mettre des céréales et du lait dans son bol il vida le pot de glace

Bella en regardant son frère: Je savais que t’étais bizarre mais pas à ce point
Connor: Je vois pas en quoi
Bella: Tu mange de la glace au petit déjeuner Connor
Connor: Maman est d’accord
Bella: Je sais, je veux dire par là que les gens ne mangent pas de la glace au petit déjeuner, les gens normaux
Connor: Dis la fille qui est solitaire
Bella: T’es pareil pt’it frère je te signale
Connor: J’ai jamais dis le contraire, je sais que je suis pas très social et je l’admet
Renée: Vous allez pas commencer à vous disputer à peine lever quand même
Connor: On ne se dispute pas maman
Renée: Et vous appeler ça comment ?
Connor: On discute, c’est notre manière à nous de communiquer
Bella: Exactement
Connor: Tu t’inquiète trop maman, Bella et moi on est comme ça tout le temps

Sur ces belles paroles le jeune adolescent attaqua son petit déjeuner, il commença par deux crêpes et il termina par sa glace et son jus de fruits sous les yeux de sa sœur et de sa mère qui le regarda dévorer comme quatre. Ce qui est le plus étrange c’est malgré tout ce qu’il peut manger il ne prend pas un gramme et pourtant il est loin d’être un adepte du sport d’ailleurs c’est également le cas pour Bella. Quelques heures plus tard Phil et Renée attendaient Connor et Bella, Renée disait au revoir à ses enfants en les serrant contre elle à tour de rôle

Phil: Ça y’est tout est boucler, vous venez sinon on va manquez le vol

Connor et Bella sourirent à leurs mère et ils se dirigèrent vers la voiture où ils montèrent à l’intérieur, la voiture ne tarda pas à démarrer et à partir en direction de l’aéroport. Les deux adolescents étaient assit à l’arrière et il regardaient tout les deux à travers la vitre de chacun de leurs côtés la route défilés sous leurs yeux


Dans l’avion

L’avion est le moyen de transport aérien le plus sur et le plus sécurisé, certain ne se sente pas à l’aise lorsqu’ils sont au dessus des nuages ce qui n’est le cas pour Connor et Bella forte heureusement et puis pour eux c’est pas la première fois qu’ils prennent l’avion. Durant les vacances ils partaient hors de Phoenix donc l’avion ça leurs est pas étranger. Connor était assit côté hublot et Bella était assise à côté de lui, l’avion avait décoller il y a environ une heure et le voyage se passait bien quand tout à coup Bella tapota l’épaule de son petit jumeau, ce dernier avec les écouteurs de son mp4 dans ses oreilles et il semblait avoir la tête ailleurs. Voyant que son frère ne régissait pas Bella lui otta un écouteur et elle s’adressa à lui

Bella: Tu m’écoutes
Connor: …
Bella: La terre appelle Connor
Connor en revenant à lui: Hein oui quoi ?
Bella: T’es dans la lune ?
Connor: Non je réfléchissais
Bella: Et à quoi ?
Connor: A plein de chose, à notre nouvelle vie et tout
Bella: Ne me dis pas que t’es anxieur de revoir papa ?
Connor: Euh…si. On là pas vu depuis longtemps je te signal
Bella: Je sais
Connor: Mais bon il n’est pas très communicatif
Bella: Comme nous
Connor: Ouais on est du genre à être solitaire et à souffrir en silence
Bella: A croire que c’est de famille. Dis t’as faim ?
Connor: Un peu
Bella: Maman et Phil m’ont donner de l’argent pour le voyage
Connor: Moi aussi, on se prend un truc à manger ?
Bella: Oui bonne idée
Connor en s’adressant à l‘hôtesse de l‘air nommé Anna: Excusez-moi ma sœur et moi on a un petit creux
Anna: Et vous avez envie de quoi
Bella: Vous avez quoi ?
Anna: On a de tout
Connor: Okay, hum pour ce sera deux paquets d’mn&ms
Anna: D’accord et vous jeune fille
Bella: Pareil que lui
Anna: Très bien ça fera trois heuros
Connor en sortant des pièces de la porte de son jean: Tennez
Anna en prennant la monnaie et en donnant servant les enfants: Merci et bonne appétit
Connor en donnant deux paquet à Bella: Merci à vous. Tiens Bella
Bella: Merci, attends je vais te rembourser ce que t’as payer pour moi
Connor: Non ça va
Bella: J’insiste

Bella sortit son porte monnaie et elle donna un euro cinquante à son frère et ce dernier mit les pièces dans la poche de son jean et il ouvrit un de ces paquet d’mn&ms puis il remit ses écouteurs dans ses oreilles. Bella sortit également son mp4 de la poche de sa veste et elle écouta sa musique. Il ne restait qu’une heure de vol avant d’arriver à l’aéroport de Forks où leur père les attendrait à l’aéroport

Fin du flashback


Forks/Dans la voiture de Charlie

Voici Connor Swan, j’ai 17 ans et sa sœur jumelle: Isabella mais tout le monde l’appelle Bella. Les deux adolescents viennent de quitter Phoenix, la grande ville dont ils adoraient le soleil et la chaleur. Phoenix est également la ville dans laquelle ils vivaient avec leur mère Renée et leur beau père Phil, ils ont tout quitté pour venir s’exiler à Forks chez leurs père. Après deux heures de vol ils arrivèrent finalement à l’aéroport de Forks où leurs père Charlie les attendaient devant sa voiture de police, ils échangèrent quelques banalités du style” Bonjour les enfants, ça va ? Vous avez fait bon voyage ? ” ” Oui merci papa ” et on monta dans sa voiture

Forks dans l‘État de Washington, une ville où la pluie et les nuages sont omni présent et où les habitants se connaissent tous les un les autres, c‘est là bas qu‘ils vont s‘installer. Leurs père s’appelle Charlie et c’est le chef de police de la ville, tout comme eux il ne parle pas beaucoup sauf quand il a envie de parler où quand il a quelques choses à dire

Charlie: Tes cheveux sont plus long
Bella: Je les ai fait couper depuis qu’on c’est vu
Charlie: Ah. Bah ils ont du repousser. Les tiens aussi ont poussé Connor
Connor: Ouais sans doute

C’est vrai que Connor avec les cheveux court c’est rare et puis il n’est pas un adepte du coiffeur contrairement aux filles qui adorent ça mais Bella non plus n’est pas une adepte des salons de coiffure mais bon tout comme lui elle y va de temps en temps cependant Connor n’attends pas que ses cheveux soit trop grand pour aller les raccourcir. Finalement après plusieurs minutes de route ils arrivèrent devant la maison de Charlie


Forks/Maison de Charlie


La maison de Charlie n’a quasiment pas changé depuis la dernière du moins de l’extérieur Connor n’en n’avait pas l’impression, lui et Bella on venaient y passer deux semaines tout les étés il y a quelques années mais c’était il y a longtemps. Cornnor sortit de la voiture en même temps que Bella et il alla chercher ses affaires dans le coffre de la voiture, Charlie les aida à porter leurs baguages. Dans ses souvenirs Connor se souvenait qu’il n’y avait que deux chambres chez Charlie, quand ils étaient gosse ils partageaient la même chambre le truc c’est que maintenant ils ne sont plus des enfants et le jeune adolescent se demande bien où il va dormir, peut être sur le canapé

Charlie: J’ai fais construire une chambre de plus pour que vous ayez chacun votre chambre
Connor: Merci
Charlie: Je vous ai aussi libérer des étagèrent dans la salle de bain
Bella en entrant dans sa chambre: C’est vrai y’a qu’une salle de bain
Charlie en entrant à son tour: C’est une bonne lampe de travail, c’est la vendeuse qui a choisit les trucs pour vos lits. Bella t’aime bien violet non ?
Bella: Violet c’est bien, merci
Charlie: Voilà….Euh je vais montrer à ton frère sa chambre
Bella: Okay

Charlie montra en effet à Connor sa chambre, une chambre tout neuve et avec le stricte minimum pour un ados de 17 ans. Lorsque le jeune garçon entra dans sa chambre il vit que la couleur des murs étaient d’un vert turquoise, il y avait un grand lit, une armoire, un bureau et deux lampes. Il y avait une lampe de travail poser sur le bureau et une lame de chevet poser sur une table de nuit installer à côté du lit. Le lit était un sommier tapisser avec quatre pieds et un matelas poser dessus, le genre de lit qu‘il adore. Ce dernier avait été fait au carré, bref c’était simple et sympa et ça lui convenait

Charlie en posant les baguages de Connor sur mon lit: Bon euh…. je crois t’as tout
Connor: Ouais…Euh merci
Charlie en sortant de la chambre: De rien

Ce que les enfants Swan aime avec Charlie c’est qu’il ne s’éternise jamais, il dit ce qu’il a dire et puis voilà, comme Connor et Bella quoi. Le jeune adolescent regarda autour de lui et il resta quelques secondes à observer son nouveau chez lui puis il se décida à déballer ses affaires, il rangea ses vêtements dans son armoire en séparant par ranger ses pantalon de ses t-shirt, ses sweat et ses pyjamas de ses chemises et ses chaussettes de ses sous vêtements. Il posa son ordinateur portable sur son bureau et il rangea le reste de ses affaires puis il décida d’aller voir sa frangine dans sa chambre qui est juste à côté de la sienne

Connor: Ça va ?
Bella: Ouais et ta chambre comment elle est ?
Connor: Simple et éclairée, tout ce que j’aime
Bella: C’est bien. T’as déballer tes affaires
Connor: Ouais je viens de finir à l’instant
Bella: Déjà ?
Connor: Oui mais toi non à ce que je vois
Bella: C’est gentil à toi de me le faire remarquer
Connor: Tu veux un coup de main ?
Bella: Euh ….
Connor: Promis je toucherais pas à tes vêtements
Bella: Dans ce cas je veux bien de ton aide p’tit frère

Connor souriais à Bella et il l’aida à déballer le reste de ses affaires en fesant bien attention de ne pas toucher à ses affaires comme il venais de lui promettre à l’instant. Tout à coup des coups de klaxon se firent entendre, intrigués les deux adolescents regardèrent à la fenêtre pour voir qui c’était et on aurait dit que c’était les Black, afin d’en être certain mais aussi afin de dire bonjour ils descendèrent tout les deux après avoir enfilés leurs vestes respectives

Charlie: Bella, Connor vous souvenez de Billy Black ?
Bella & Connor: Ouais
Bella: T’as l’air en pleine forme
Connor en serrant la main de Billy: Content de te revoir
Billy: Ouais, je danse encore vous savez. Je suis content que vous soyez enfin là, Charlie n’a pas arrêter de me parler de ça depuis que vous avez décider de venir
Charlie: Arrête d’éxagérer où je te lance dans la boue
Billy: Attends que je t’écrabouille les pieds
Jacob: Salut moi c’est Jacob
Connor: Ouais je me souviens
Jacob: On fesait des tartes à la boues quand on était petit et on jouaient à cache cache
Bella: Je me souviens
Connor en souriant: Et tu perdais toujours Bella
Bella: Oh toi commence pas
Connor: Dis Jacob ils sont toujours comme ça ?
Jacob: Ouais et ils sont encore pire avec l’âge
Charlie en posant sa main sur une camionnette rouge: Alors qu’est-ce que vous en dites ?
Bella: De quoi tu parles ?
Charlie: Votre cadeau de bienvenue
Bella surprise: Ça ?
Connor encore plus surpris: Tu rigole hein ?
Charlie: Non. Billy a accepté de me le vendre
Jacob: Et j’ai installé un nouveau moteur
Charlie: Bien sur faudra vous le partager toi et Connor
Connor tout joyeux: Y’a pas de problème hein Bella
Bella: C’est clair. Oh mon dieu c’est parfait, il est parfait
Connor: Il est trop bien

Connor et Bella étaient comme des enfants devant un sapin de noel qui ouvraient leurs cadeau, bien sur n’importe quel jeune de Californie trouveraient ce véhicule ringard et vieux mais non pas pour Connor et Bella, non eux ils le trouvaient parfait. Ils montèrent à l’intérieur avec Jacob qui leurs expliqua comment le faire démarrer quand tout à coup Connor prit la parole

Connor: Tu viens avec nous au lycée ?
Jacob: Non, je vais au lycée de la réserve
Bella: Ah oui c’est vrai j’avais oublié. Dommage ça nous aurait évité d’être totalement seul
Jacob: Vous serez pas totalement seul puisque vous y aller ensemble
Connor: Ouais mais c’est pas pareil, on est frère et sœur
Bella: En résumé il veut dire ça craint de venir avec sa sœur au lycée plutôt qu’avec un ami
Connor: J’ai pas dis ça Bella
Bella: Mais tu le penses alors c’est pareil
Jacob: Alors pas trop dépayser par rapport à Phoenix ?
Connor: Non à part qu’il fait plus froid c’est tout
Bella: Et t’as oublié Jenny ?
Connor: Ne commence pas
Jacob: C’est qui Jenny ?
Connor en sortant de la voiture: C’est personne
Charlie: De quoi vous parlez ?
Jacob: D’une certaine Jenny
Bella: Jenny est la copine de Connor enfin son ex copine
Connor
Charlie: Tu as une petite amie Connor ?
Connor: J’avais et c’est du passé
Jacob: Sujet sensible ?
Connor: A éviter serait plus exact
Charlie: Ah
Connor: Donc on évite d’en parler

Une demi heure plus tard Jacob et son père s’en allèrent et rentrèrent chez eux faut dire qu’il commençait à se faire tard et le ciel nuageux commençait à s’assombrir ce qui présageait que la nuit allait bientôt tomber sur la vielle. C’était super cool de revoir Billy et Jacob, dommage que Jacob ne soit pas avec eux au lycée demain mais bon c’est comme ça. Connor a horreur d’être le petit nouveau car tout le monde à les yeux braquer sur vous quand vous débarquez mais laissons la journée stressante du premier jour au lycée pour demain.

Quelques heures plus tard Bella et Connor retrouvèrent leur père dans la cuisine pour dîner, Bella avait préparer le repas et Connor avait mit la main à la patte en mettant la table. Le dîner se passait en silence, aucun des trois ne parlait mais Bella et Connor se lançaient de temps à autre des regards puis ils regardèrent Charlie qui ne parlait toujours pas. Après le dîner ils montèrent se coucher enfin ils montèrent dans leurs chambre et ils préparèrent leurs affaires pour demain, et oui demain c’est la rentrée des classes pour les enfant Swan. En effet Charlie les avait déjà inscrit au lycée, le lycée un calvaire oui. Connor eu du mal à trouver son sommeil à cause du bruit de la pluie sur le toit mais bon il savait très bien que la météo était comme ça à Forks, pluie et nuage

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Sam 15 Sep - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mer 9 Nov - 3:28

CHAPITRE 2.




Bella, Connor, Eric,
Jessica, Angela, Mike,
Alice, Edward



Maison de Charlie

Aujourd’hui c’est le grand jour, le jour de la rentrée pour Connor et Bella. Ce matin le réveil à été très dure car cette nuit il n’a pas beaucoup dormit à cause de la pluie sur le toit mais aussi parce qu’aujourd’hui c’est la rentrée. Après s’être doucher et habiller Connor alla dans sa chambre chercher ses affaires, il mit sa veste et ensuite il prit son sac à dos puis il descendit dans la cuisine mais lorsqu’il arriva en bas il ne vit que Bella, Charlie était déjà partit au post de police ce qui ne surprenna pas le jeune adolescent

Bella: Tiens regardez qui a une meilleure mine
Connor: Oh ça va, je trouve pas ça drole
Bella: Non toi idiot
Connor: C’est vrai que je suis compliqué comme garçon mais je suis pas le seul
Bella: Ce que je comprends pas chez toi c’est que t’as toujours adoré l’école depuis que t’es haut comme trois pommes
Connor: J’aime les études
Bella: Alors où est le problème ?
Connor en attrapant une brioche: Le problème c’est que c’est la rentré pour nous et que j’ai horreur d’être le petit nouveau, quand et que t’es le petit nouveau tout le monde te regarde bizarrement comme une étrange bête curieuse
Bella: Laisses les faire, je croyais que tu te moquais de ce que les autres disent de toi ?
Connor: C’est le cas, c’est juste que j’aime pas être dévisager comme un animal de foire
Bella: Dans ce cas on sera deux à être dévisager
Connor: C’est pas marrant Bella
Bella: T’en fais pas tout ce passera bien
Connor: Ne dis pas ça
Bella: Pourquoi tu crois que le ciel va te tomber sur la tête ?
Connor: Non mais à chaque fois qu’on dis tout ce se passera bien il y a un truc qui arrive
Bella: T’es vraiment pessimiste, allez finis de déjeuner on va finir pas être en retard
Connor: Ce serait vraiment la poisse ça, arriver en retard le premier jour

Connor termina de déjeuner et il alla nettoyer son bol puis il prit son sac, les deux adolescents sortèrent de la maison et ils là verrouillèrent avant de se diriger vers la camionnette rouge que leurs père avait offert en guise de cadeau de bienvenue la veille, ils montèrent dans la voiture et ils partèrent en direction du lycée



Le lycée/le hall


Le lycée de Forks se trouvait près de la voix quatre, pas difficile à trouver. Tous les bâtiments importants se situent par ici., il ne ressemble pas du tout à un établissement scolaire. Il se compose de plusieurs petits bâtiments rien à voir avec le lycée de Phoenix, énorme complexe scolaire. C'était pas pour déplaire à Connor et Bella, ils aiment me fondre dans la masse, passer inaperçu. Ils n'étaient ni populaire, ni paria mais juste des ados assez solitaire. Ils étaient des élèves quelconque, sans histoires, considérée comme des solitaires. Il y avait tellement d'élèves dans cet établissement que les gens ne s'attardaient pas sur eux. Ils avaient peu d’amis à Phoenix

En arrivant sur le parking, ils constatèrent qu'il n'y avait pas de voitures qui se distinguent trop de la leur mise à part une Volvo grise sauf que la leurs devait surement la plus vieille de toute les voiture cependant ils s‘en fichait un peu car ils l‘adoraient. Dans leur précédent lycée, ce n'était pas rare de voir des Ferrari, porches, Mercedes... Bella était au volant et elle trouva une place où se garer, elle et son frère soufflèrent un bon coup avant de sortir de la voiture de verrouiller le véhicule puis ils se dirigèrent vers le bâtiment, abritant l'accueil ignorant les regards que les élèves leurs lançait

Un élève: Belle voiture
Bella timidement: Merci
Connor: Sympa

Sur ses dernière paroles les deux adolescent montèrent les marches de quelques escaliers avant de pénétrer à l’intérieur du lycée et de se diriger vers le bureau d’accueil. Lorsqu’ils entrèrent ils virent une femme d'une cinquantaine d'années, aux cheveux d'un rouge agressif et au regard brun les accueillit avec un grand sourire

La dame: Bonjour, que puis-je faire pour vous ?
Bella: Bonjour! Je suis Isabella Swan et lui c’est mon frère Connor
Connor: Bonjour
La dame: Ah oui! Les nouveaux élèves, les enfants du chef Swan. J'espère que vous vous plairez ici
Bella faibement: Nous aussi

Connor observait la femme fouiller dans son tas de papiers, le jeune adolescent se demandait comment elle fait pour s'y retrouver dans ce bazar? Connor lui n’est pas lui un maniaque du rangement mais il aime s’y retrouver dans ses affaires. Apparemment sur le bureau de la femme c'est un bazar organisé puisqu'elle leurs tend une pile de feuilles

La dame: Vous trouverez vos emplois du temps, le règlement intérieur est à me ramener signé, ainsi que les feuilles de présences qui sont à faire remplir par vos professeurs et à me rapporter également

Connor faiblement: Okay...
La dame très chaleureusement: Bonne journée les enfants
Bella: Merci à vous aussi. Au revoir!

Sur ces belles paroles Connor et Bella sortèrent du bureau d’accueil, à peine sortit que les gens commençaient à les dévisager à tout de rôle, tantôt c’était Bella et tantôt c’était Connor, voilà pourquoi le jeune adolescent détestait être le petit nouveau même si il est loin d’être petit. Tout à coup un garçon brun déboula vers eux

Le garçon: Salut vous devez surement être les nouveaux Isabella et Connor
Bella: Juste Bella
Le garçon: D’accord. Au faite moi c’est Eric
Connor: Enchanté
Bella: Oui enchanté
Erik: Alors comme ça vous venez d’Arizonna ?
Connor: Ouais, de Phoenix
Erik: Ça doit beaucoup vous dépayser
Connor: Pas vraiment à part le temps froid
Erik: Oui évidement. Si vous avez le moindre problème vous pouvez comptez sur moi
Bella: Okay, merci
Eric: Je suis les yeux et les oreilles de tout le monde mais aussi le rédacteur en chef du journal du lycée et je compte rédiger un article rien que sur vous deux
Connor: Non non merci, c’est pas la peine
Eric: Ça me dérange pas-tu sais, ce sera un plaisir
Connor: Pas pour nous
Bella: Ce qu’il veut dire c’est qu’on aime pas attirer l’attention alors s’il te plais ne fais pas d’article sur nous
Eric: D’accord. Pas d’article


Tout à coup la sonnerie retentissa dans tout le bâtiment annonçant alors le début des cours, Eric salua les nouveaux élèves dont il venait de faire la connaissance et il partie en premier. En consultant leurs emploi du temps, Connor et Bella constatèrent qu’ils sont identique normal ils sont dans la même classe. Le premier cour de la journée commence par le cours de biologie. Une matière comme une autre vous direz et vous avez raison, les deux adolescents se dirigèrent vers la salle 17, bâtiment 3. Ils longèrent les bâtiments ainsi que les couloirs quand ils là repérèrent enfin. Pas compliqué à trouver ils sont numérotés et un groupe d’élèves entrèrent à l’intérieur. En arrivant devant la salle Connor constata qu'elle était presque remplie. Tous les regards se posent sur deux comme si ils étaient des bêtes curieuses ce que le jeune garçon redoutait le plus.


Lycée/la cafétéria

Bella et son frère Connor venaient de s’installer à une table quand tout à coup un groupe de deux garçons et deux filles arrivèrent près d’eux et après les avoir examiné sous toutes les coutures pendant de longues minutes, l'une des filles s'avança vers eux. Elle avait des yeux marrons et des cheveux blond cendré soigneusement coiffée en queue de cheval. Elle s’adressa à Connor et Bella

La fille: Salut ! Je m'appelle Jessica, elle c’est Angela, lui c’est Mike et vous connaissez déjà Eric
Bella: Salut, oui on c’est déjà vu
Jessica: Tu dois être Isabella la nouvelle
Bella: Juste Bella
Jessica: Okay
Bella: Lui c’est mon frère Connor
Connor: Salut
Jessica, Angela et Mike: Salut
Angela: Bienvenue à Forks !
Bella: Merci
Mike: Vous avez l’air d’avoir le même âge
Connor: C’est le cas
Bella: On est jumeau
Mike: Trop cool
Connor: Si tu le dis
Angela: Alors comment vous trouvez-vous la ville?
Connor: Bof.. Pluvieuse
Jessica en riant: …
Connor en haussant un sourcil: Euh.. J’ai dis quelque chose de drôle
Eric: Jessica rigole toujours pour rien

Jessica semblait être une fille sympa. Peut-être un peu collante et bavard, mais sympa. Ils pourraient finir par devenir tous amis... Qui sait. Tout à coup un groupe de deux filles et trois garçons entrèrent dans la cafétéria. Bella se stoppa net en les voyant, ils étaient magnifique et splendide pourtant ils n’avaient pas l’air de se ressembler. L'un des garçons était un grand brun, du genre star de football passant sa journée en salle de musculation, alors que l'autre était blond et semblait plus chétif. Il avait l'air de souffrir le martyr, les filles, elles, n'avaient rien a voir les unes avec les autres.

Accroché au bras du grand brun se tenait une blonde resplendissante de celles que l'on ne voit que dans les pubs pour des parfums. A côté du blond, une petite brune semblait danser tandis qu'elle avançait vers une table du fond de la salle. Ses cheveux noirs coupés court partant dans tout les sens lui donnait des airs de lutin. Mais ce ne fut pas eux qui retinrent l’attention de Bella. Traînant derrière eux se tenait le dernier de la bande, la benjamin a première vu, il était splendide. Ses cheveux étaient d’un brun-roux au reflet cuivrés et ils étaient désordonnés. Sa silhouette gracieuse traversa la salle alors que de nombreux regards féminins se retournait sur lui

Bella: C'est qui eux là-bas?
Angela: Oh eux ce sont les Cullen
Jessica: Ce sont les enfants adoptifs du docteur Cullen et de sa femme ! Le grand brun c'est Emmett Cullen et la blonde à coté de lui c'est Rosalie Hale, sa copine. Elle c’est Alice Cullen, elle est trop bizarre. Elle sort avec Jasper Hale, le blond qui a toujours l‘air de souffrir
Bella: Et le garçon tout seul c’est qui ?
Jessica: Lui c'est Edward Cullen, le frère d’Alice et Emmett. Il est carrément à tomber comme tu peux le voir mais laisse tomber Bella, il semble que personne ne soit assez bien pour lui
Bella: J‘avais aucune intention

Au fond de la cafétéria un groupe cinq d’adolescents appartement à la famille Cullen était assit et ils discutaient entre eux. Aucun des humains de ce lycée n'osaient les approcher et c'était tant mieux pour eux car ils ne sont pas comme les autres ! Alice, Emmett, Rosalie, Jasper et Edward sont des vampires. Pas les vampire que les films hollywoodien diffusent à la télé où au cinéma ! Non eux ils vivent au grand jour enfin mieux valait pour eux que les jours de soleil ils ne s’exposent pas sinon ils pourraient attiré l’attention et les habitants pourraient voir qu’ils sont différent et ils pourraient avoir peur d’eux, vous comprendrez plus tard pourquoi.

C'est a ce moment la qu’Edward la vit, elle et son frère étaient dans toute les pensées des élèves. Isabella ou plutôt Bella, reprenait tous ceux qui l'appelait par son prénom entier. Connor et Bella sont les enfants du shérif et ils venaient tout juste de s'installer chez leur père, elle était accompagné de Connor, Mike, Eric, Angela et Jessica.
Edward détournait son attention d'elle et il se retourna vers Alice sa prétendue sœur, cette dernière le fixait d'un air entendue et le questionna dans sa tête

Alice dans ses pensées: Qui est-ce ?

Edward: La nouvelle. Je n'arrive pas a lire dans ces pensée c'est comme si je me cognais a un mur !

Alice dans ses pensées: Bizarre ce n'est pas un vampire !


Edward: Elle n'a pas vraiment l'air d'un vampire même si elle m'intrigue beaucoup. Je t'avoue que je ressent quelque chose de bizarre !

Alice dans ses pensées: Comme quoi ?

Edward: Je ne saurait pas t'expliquer ce sentiment. C'est comme si quelque chose nous reliait mais ce qui m'intrigue le plus c'est l'odeur de son sang un mélange fruité...

Alice dans ses pensées: STOP ! Edward maîtrise toi !

Edward: Excuse moi Alice !

Alice dans ses pensées: Écoutes Edward, ne pense plus a elle maîtrise toi. Toute façon il y a peu de chance que vous vous retrouviez encore dans la même piècce

Tout à coup la cloche sonna Edward se leva, Alice et les autres le suivirent ils se séparèrent pour partir chacun de notre coté pour nos cours respectif. Edward se rendit à mon cour de biologie.


Le lycée/Salle de biologie

Quand il arriva dans la salle, il vit avec surprise que la place qui habituellement a coté de lui était plus libre, désormais elle était prise par Bella Swan. Le jeune homme respirait un bon coup et il alla s’asseoir à sa place. Le cour commença, l’odeur de Bella enivrait Edward de plus en plus. Il serra les poings, il devait penser a autre chose qu'elle.

Edward mettait sa main sur sa bouche et Bella en déduisa que ses vêtement sentait pas bon, elle renifla alors légèrement le tissu de son sweat shirt mais non il sentait bon l’adoucissant tout propre qui sort de la machine à lavé. Bella regarda bizarrement Edward avant de détourner le regard, bon sang Edward Cullen avait une dent contre elle où quoi du moins c’est l’impression qu’il lui donnait

Edward là regardais du coin de l'oeil, elle avait ces cheveux devant son visage et elle le fixait, mais dès qu'elle croisa mon regard , elle baissa le sien. Il attendait avec hâte que la sonnerie retentisse avant même que quelqu'un n’ose bougé Edward se leva en direction de la sortie et dans la même seconde même la sonnerie retentissa, il allait s'enfermer dans ma voiture. Alice avait sûrement vue dans ses visions ce qui c'était passer !

Il fallais qu’il se reprenne, il ne pouvait pas gâcher ces cent dernières années comme sa ! Il décida de partir quelque jours car sinon il allait devenir dingue. De toute sa vie il n’avait jamais ressentit un tel envie du sang humain, le sang de Bella Swan attirait Edward au plus au point, à tel point qu’il commençait à la détester.

Bella ne comprenait vraiment pas attitude d’Edward et Connor non plus, le jeune adolescent pensait vraiment être le plus bizarre des bizarre mais apparemment Cullen le bas à plat de couture

Connor: Tout va bien ?
Bella: Euh….ouais
Connor: Qu’est-ce qu’il a Cullen ?
Bella: Qu’est-ce que tu veux dire ?
Connor: On dirait qu’il a une dent contre toi
Bella: Oh ça
Connor: Ouais
Bella: Je sais pas, je lui ai rien fais
Connor: Et dire que je croyais être le plus zarbie
Bella: Comme quoi y’a toujours pire. Je rentre à la maison, tu viens avec moi ?
Connor: Bien sur, j’ai pas envie de me farcir des kilomètre et des kilomètres à pieds

Sur ces dernière paroles ils traversèrent les couloirs du lycée et ils se dirigèrent vers le parking où ils montèrent dans leurs camionnette rouge, Bella était au volant mais demain ce sera le tour de Connor, chacun son tour.

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mer 9 Nov - 10:32

CHAPITRE 3.





Alice, Edward, Emmett,
Rosalie, Jasper, Bella,
Jérémy, Connor, April,
Carlisle, Tyler, Charlie,
Jessica et Angela


Lycée de Forks/les couloirs


Cela faisait une semaine ,une semaine qu’Edward était partie, il n'était pas venu au lycée, ni rentrée chez lui , de peur de la recroiser, peur de nouveau sentir son odeur, ce parfum qui l‘enivrait tant. Elle m'obsédait tellement qu’elle occupait chacune de ses pensée ,bonne ou .. mauvaise peut importe. Rencontrer Bella Swan avait tous changer, ça avait rendu Edward Cullen vulnérable comme il ne l'avait jamais plus été depuis tant d’année. Lui un vampire ,il ne connaissait pas ce sentiment qui lee gagner peu a peu chaque! Heure par heure ,minute par minute seconde par seconde au fil que le temps s’écoule au quotidien. Ce sentiment était a la fois si humain et d'un coté si primaire ,bestial réveillant ses instincts primaire de chasseur

Non ça ne pouvait être ce sentiment, ce sentiment humain qui n’a jamais vraiment connu. Et pourtant ce sentiment il le voyait chaque jour au quotidien dans sa propre famille d’abord avec Carlisle et Esmée. Prenons par exemple Alice et Jasper, ils sont si différent et complémentaire à la fois, deux âmes sœur destiné à être en ensemble et que rien ne peux détruire, deux vampires amoureux. Rosalie et Emmett c’est plus où moins la même chose, différent mais amoureux comme jamais ils ne l’avaient été du temps de leurs vivant

Non Edward n'était pas amoureux de Bella, c'était son sang qui l'attirait, cette odeur vanillé ,douce,délicate sans oublié le faite qu’il était incapable de lire dans ses pensées. Jamais aucun humain n’avait résisté à son pouvoir de lire dans les pensées et cela le frustrait et l’intriguait à la fois j'avais envie dans savoir plus sur cette fille!

Aujourd’hui Edward avait décidée de retourner au lycée, partir loin de Forks lui avait permit de se reprendre en main et de ravaler ses instincts primitif de vampires. Comme chaque jour avant son départ Edward arriva au lycée avec sa voiture à toute vitesse, un truc chez les Cullen c’est qu’ils roulaient très vite, Alica accueillit Edward avec un grand sourire

Alice: Enfin te voila on commençait à s’inquiéter
Edward: Merci mais fallait pas ,je vais bien
Alice: Je le savait mais Esmée était morte d'inquiétude
Edward: Je suis passer a la maison pour la rassurer!
Alice: Tant mieu !
Edward: Mais Carlisle était pas là
Alice: Il est à l’Hôpital
Emmett: Alors t’as finit de faire l'école buissonnière ?
Edward: Je réfléchissais !
Rosalie: A quoi ?
Edward: Ça ne te regarde pas !
Jasper: C’est la nouvelle ! Je crois que c’est Bella son nom
Rosalie sèchement: Quoi la nouvelle ?
Edward: Écoutez ce n'est pas vos affaires alors si j'ai besoin que tous le monde soit au courant je n'hésiterais pas a dire a Emmett ce que je veux que vous sachiez car je sais qu’il répète tout
Emmett: Hey
Edward: Quoi c’est pas vrai peut être

Emmett fit une mine renfrogné et il croisa ses bras contre son torse ce qui fit sourire Alice qui s’amusait de la réaction d’Emmett n’empêche que ce dernier n’avait pas tort en disant que le récent retour d’Edward avait un rapport avec Isabella Swan dit Bella. Edward partit furieux en direction de sa salle de cours


Lycée/Salle de biologie


En entrant il s’arrêta lorsqu’il vite que Bella était assise à sa place habituelle, à côté de lui. Edward prit une grand et profonde inspiration enfin façon de parler puisqu il est mort depuis plus de cent ans et il alla s’asseoir à côté de Bella, cette dernière semblait surprise étonnée de le revoir. Tout la semaine elle avait guetté son retour, elle voulait le revoir et savoir quel était son problème mais aucun signe d’Edward Cullen pendant une semaine au grand désespoir de Bella. Edward resta silencieux pendant un moment puis il prit enfin la parole

Edward: Salut !
Bella: Salut. Tu me parles maintenant ?
Edward surpris: Pardon ?
Bella: Tu m’as jamais dis bonjour
Edward: Désolé de ne pas m’être présenté l’autre jour, je suis Edward Cullen
Bella: Je sais, je suis Bella Swan
Edward: Je sais, ton frère et toi vous êtes le sujet favoris du lycée
Bella: T’étais partie, je t’ai pas vu de la semaine
Edward: Ouais, euh j’ai du quitter la ville pendant quelques jours pour raison personnel

Tout à coup le prof entra a cette instant dans la salle, Edward avait décidé de parler à Bella et d’apprendre à la connaître, comme il ne pouvait pas lire dans ses pensées il devait en savoir plus sur elle de manière humaine, autrement dit en discutant avec elle. Le cours commença et Bella et Edward ne parlèrent pas avant que M. Banner leurs donne le signale de commencer l'expérience. C'était facile en fait, Bella et Connor avaient déjà travaillé sur ce genre de truc à Phoenix. Bella savait quoi chercher

Edward: Les dames d'abord.
Bella: Merci. Prophase
Edward: Puis-je ?

Il tendit sa main pour s'emparer du microscope, Bella reçu comme un électrochoque lorsque la main d’Edward entra en contact avec la sienne. Sa peau était aussi glacé et froide que la neige et dure comme la pierre contrairement à celle de Bella qui n‘est ni dure ni froide. Ce contact lui fit comme un choc électrique et Edward s'en rendit compte. Il fit un examen plus bref que celui de Bella et il confirma la réponse de cette dernière, ils finissent bien avant les autres et par conséquent ils remportèrent l’oignon d’or. Connor de se côté se fesait questionnait pas son camarade voisin qui se prénommait Jérémy Cooper

Jérémy: Alors comme ça tu viens de Phoenix ?
Connor: Ouais
Jérémy: Et tu te plais ici ?
Connor: Ça va
Jérémy: T’as l’air super enthousiaste
Connor: Euh
Jérémy: Je plaisante, au faite moi c’est Jérémy
Connor: Connor
Jérémy: Je sais, toi et ta sœur vous êtes le sujet dont tout le monde parle
Connor: Je déteste ça, être le centre d’intérêt des autres
Jérémy: Moi aussi, t’inquiète ça passera. Y’a six mois c’était moi le nouveau dont tout le monde parlait
Connor: Donc tu sais que sait
Jérémy: Ouais. Alors, pas trop triste qu’on est pas remporter l’oignon d’or ?
Connor: Non pas vraiment

Connor s’en fichait un peu de remporter où non l’oignon d’or, il avait trouver les réponses et c’était ça le principal, qu’il arrive premier où dernier ne comptait pas vraiment en tout cas aux yeux du jeune Connor Swan. Du côté d’Edward et Bella et bien ils discutait, Edward parlait de météo avec Bella, le temps qu’il fesait aujourd’hui

Edward: Dommage pour la pluie...
Bella: Non pas vraiment en fait...
Edward: Tu n'aimes pas le froid ?
Bella: Non ni l'eau ni l'humidité, c’est pas mon truc
Edward: Alors pourquoi être venu dans l’endroit le plus humide du continent
Bella: C'est une longue histoire
Edward: Je pense que je peux comprendre
Bella: Ma mère c’est remarié
Edward: Et tu t’entends pas avec lui ?
Bella: Non c’est pas ça, Phil est très gentil

Lorsque la sonnerie de la fin du cours sonna Bella sortit de la salle de classe ainsi que tout les autres élèves y comprit Edward. Comme toujours ce dernier était le premier à sortir de la salle de classe, dans tout le lycée les Cullen sont vu comme des gens étrange et en particulier Edward contrairement à Bella qui trouve Edward très intéressent, depuis la première fois où elle là vu dans la cafétéria il l’intrigue


Lycée/les couloirs & les casiers

Edward marcha à ses côtés dans les couloirs du lycée, il voulait essayer de savoir qui elle est et surtout pourquoi il n’arrivait pas à lire ses pensées, pourquoi ses pensées étaient indéchiffrable pour lui. Bella tenait dans ses bras l’oignon d’or qu’elle et Edward avait remporté en cours de biologie.


Edward: Pourquoi tu ne vis pas avec ta mère et Phil ?
Bella: Et bien Phil joue en deuxième divisions et il voyage beaucoup, au début notre mère restait à la maison avec Connor et moi mais on voyait bien que ça la rendait malheureuse alors on a pensé rester un moment chez notre père
Edward: Et maintenant c’est toi qui est malheureuse ?
Bella: Non
Edward: Excuses-moi je m’efforce de te comprendre, de savoir qui tu es mais je dois bien avouer que tu es difficile à cerner
Bella: Est-ce que tu portes des verres de contacts ?
Edward surpris: Non
Bella: Ah bon. Tes yeux sont différents, je suis presque sur que tu avais les yeux noir et là ils sont noisette
Edward: Ouais, c’est à cause des néons et de la lumière. Désolé je dois y aller Bella

Edward prit la fuite et il s’éloigna de Bella, voilà une nouvelle fois qu’il là fuyait ce que Bella avait du mal à comprendre son comportement, un coup il est gentil et aimable et la seconde d’après il est fuyant comme la peste. Bella avait du mal à cerner Edward Cullen et ce dernier aussi avait du mal à la cerner

Bella dans ses pensées: Super il me fuit encore, je n’ai pourtant rien dis pour le poussé à prendre ses jambes à son cou

La cloche sonna et Bella retournai à sa routine quotidienne, elle avait un autre cours, celui de dessin. La jeune adolescente ne se trouve pas vraiment douer en arts plastique contrairement à son frère qui a un très jolie coup de crayon, en effet le jeune Swan a un don pour le dessin


Lycée/les couloirs et les casiers du lycée

Connor venait de sortir du cours de dessin pas à la même heure que sa sœur, lui il avait cours après le déjeuner. Le cours d’art plastique est le cours préféré de Connor car il adore le dessin et il est douer pour ça même si lui il en doute, il ne se trouve pas vraiment douer en dessin, selon lui il se débrouille mais sans plus. Le jeune Swan venait juste d’entrer dans la salle, il alla s’asseoir à une table de libre puis il posa son sac sur la table, il sortit sa trousse et son matériel de dessin poser sur les tables. Le prof Mr Jones autorisait ses élèves à écouter leurs musique dans leurs mp3 mais volume bas afin de ne pas déranger les autres. Une fille aux long cheveux châtain et aux yeux vert s’asseya à côté de Connor

La fille: Salut, je m’appelle April Davis
Connor en levant un sourcil: Salut !
April: Tu es Connor Swan le nouveau c’est ça ?
Connor en soupirant: Ouais
April: J’ai dis quelque chose de mal ?
Connor: Non
April: Pourtant j’en ai l’impression
Connor: Je n’aime juste pas qu’on m’appelle le nouveau c’est tout
April: Oh désolé. Sinon tu te plais à Forks ?
Connor: J’ai pas à me plaindre
April: Alors qu’est-ce qui t’amène dans ce coin paumé pluvieux ?
Connor en esquissant un sourire: C’est une longue histoire
April: Je pense que je peux suivre
Connor: Okay, euh….ma mère c’est remarié
April: Et t’aime pas ce gars ?
Connor: Non Phil est cool
April: Alors pourquoi venir t’exiler ici ?
Connor: Phil joue au baseball en deuxième divisions et il voyage beaucoup. Ma mère restait avec Bella et moi à la maison mais elle était malheureuse alors on a décidé de rester un peu chez notre père
April: Et vous êtes heureux ici ?
Connor: Ouais ça va
April: Phoenix ça te manque pas un peu ?
Connor: Non ça va
April: T’avais quand même toute une vie à Phoenix, des amis et sans une copine
Connor: En effet mais elle m’a largué la veille de mon départ
April génée: Oh, désolée
Connor: C’est rien
April intriguée: Comment tu fais ?
Connor en levant un sourcil: Comment je fais quoi ?
April: Pour faire d’aussi jolie croquis
Connor: Je les trouve pas super
April: Tu rigoles, on dirait que t’as fais ça toute ta vie. Moi j’arrive même pas à dessiner un dauphin où alors ça ressemble à autre chose et c’est horrible
Connor en souriant: Déjà tu tiens mal ton crayon
April: Ah bon, y’a une façon de le tenir ?
Connor: Oui. Pour dessiner avec facilité il faut savoir bien tenir son crayon. Il faut pas le tenir trop droit sinon ton poignet est crispé et tu trembles donc fais le légèrement basculer en arrière après c’est toi qui voit
April: D’accord et ensuite ?
Connor: Laisse libre court à ton imagination
April: Et si j’ai pas d’imagination ?
Connor: Tout le monde en a
April: Dis tu fais quelque chose après les cours ?
Connor: Je rentre chez moi pourquoi ?
April: Pour rien
Connor: Si tu le dis

April était intrigué par le jeune Swan. Il était solitaire et il ne c‘était pas encore fais d‘amis à l‘exception peut être de Jérémy Cooper un garçon aussi solitaire que Connor avec qui ce dernier à entamer une banale discussion en cours de biologie. On avait l’impression qu’il se renfermait toujours sur lui-même parce qu’il avait quelque chose à cacher mais en faite il n’avait rien à cacher, il est juste comme ça. Bref ils allèrent dans leurs cours respectif car la journée n'était pas terminer

Quelques heures plus tard Bella attendait Connor près de la voiture, ce dernier n’était pas encore sortit de cours. Il y avait de la glace partout sur les trottoirs. Bella serrait capable de glisser la connaissant, la maladresse dont elle était victime pourrait lui coûter la vie. Alors qu’elle était en train d’écouter de la musique Bella remarqua le visage d'Edward qui bien sûr là regardait, il était appuyé contre sa voiture. La jeune adolescente détournait le regard, c'est alors que des pneus crissèrent. Bella se retourna et elle vit le camion de Tyler un camion foncer droit sur elle, la jeune adolescente vu sauver de justesse. Quelque chose de dur venait de frapper contre la voiture de Tyler et de projeter Bella sur le sol froid et mouillé. Deux mains blanches comme les siennes arrêtaient le fourgon qui frappa le derrière de la camionnette rouge de Bella et Connor. Ce dernier qui sortait de l’enceinte du lycée fut témoin au loin de l’accident. Il dévala les escaliers à pleine course et il courra en direction de sa sœur en riant le nom de cette dernière

Connor en courrant vers Bella: BELLA BELLA BELLA
Edward très inquiet: Ça va ?
Bella sous le choc et en voulant se relever: Oui, oui ça va, mais comment as-tu.…
Edward: Je crois que tu t'es cogné, tu ferai mieux de rester assis.
Bella: Je vais très bien
Connor: Non non il a raison
Bella en ignorant son frère et s‘adressant à Edward: Comment as-tu arrêté le fourgon? C'est inhumain

Edward n’eut pas le temps de se relever car une ambulance arrivait et Bella sentit que son sauveur là soulevait dans ses bras pour la porter jusqu’à la civière que les ambulanciers venaient de sortir de l’ambulance. Bella avait beau être encore sous le choc de l’accident la seule chose qu’elle avait en tête c’était comment Edward avait fait pour venir aussi vite de sa voiture à la sienne en une fraction de secondes. Elle avait bien une théorie mais ça paraissait vraiment fou voir presque impossible. Si sa théorie s’avérait être exact pas question de lui demander comme ça devant tout le monde


Forks/Les couloirs de l‘Hôpital

Edward était dans les couloirs de l’hôpital avec ses frères et sœurs, il savait qu’ils étaient en colère pour avoir sauver Bella d’une mort certaine devant tout le monde, il n’avait pas besoins de lire dans leurs pensées pour le savoir en tout cas pour Rosalie c’était plus qu’évident à déchiffrer

Rosalie: Comment as-tu osé? Tu n'avais pas le droit! Tu as brisé la loi, Edward!Tu n'aurais pas dû intervenir, je pourrais te tuer pour nous avoir tous mit en danger
Edward: Bah vas-y qu’est-ce que t’attend hein
Rosalie en colère: Qu'est-ce que cette fille a de si spécial pour que tu risques tout pour la sauver?
Alice: Edward. Que s'est-il passé ?
Rosalie sèchement: Alice je t'ai dit ce qui s'était passé. Il a sauté en face du fourgon pour sauver cette petite fille juvénile au sang appétissant
Alice: Merci, Rosalie, mais je veux entendre Edward
Emmett: Du calme Rose
Rosalie: A cause de lui on est tous en danger
Emmett: Laisse le au moins parler avant de lui sauter à la gorge, façon de parler
Rosalie: Tu as brisé la loi
Edward: Je sais
Rosalie: Est-ce que tu réalises que tout le monde à l'école se demande comment tu l'as sauvée? Tout le monde. Toute le monde racontent à quel point tu as été courageux et ils se demandent tous comment tu as fais. A cause de toi on est devenu vulnérable."
Jasper: Du calme Rosalie
Rosalie furax: Non et n’essaie pas de m’appaiser avec ton pouvoir, Edward doit répondre de ça
Alice: Une minute, Edward a vu le danger et il a sauvé la vie de Bella. Es-tu en train de dire que si tu avais eu l'occasion de la sauver, tu n'aurais pas pris ce risque?"
Rosalie: Non je n’aurais pas pris ce risque, à cause de cette fille on est en danger. Oui, Edward a sauvé une vie, ce qui dans d'autres circonstances aurait été considéré comme héroïque étant donné ce qu'il est mais considérons les circonstances de ses actes. Tout d'abord, il l'a fait dans un parking plein d'humains, ensuite il l'a fait d'une telle façon que c'est impossible d'expliquer sans révéler notre secret. Et enfin il a sauvé la vie de l'humaine dont il désir le sang et tu en pince pour elle
Edward: Tu as tout faux, Rosalie
Rosalie: Oh vraiment ? Tu veux me dire que si ça avait été un élève dont tu ne connaissais rien, tu aurais abandonné toute raison et sauté devant un fourgon pour lui sauver la vie? Je ne pense pas, Edward. Tu a fais ça parce que c'était elle

Edward regardait Rosalie d’un regard noir, la rage montait en lui, non pas parce qu'elle avait tort mais parce qu'elle avait parfaitement raison. Cependant Edward n'allais pas le lui admettre. Certes aujourd’hui il avait mit son secret et celui de toute sa famille en danger en sauvant Bella mais il ne le regrettait pas le moins du monde, jamais il ne ce le saurait pardonner si elle avait été bléssé où pire si il n’avait pas pu la sauver, si elle était morte

Edward: Qu'est-ce que je devais faire, Rosalie? Laisser le fourgon l'écraser ?
Rosalie: Oui! Ça nous aurait évité beaucoup de problèmes
Edward: Oh, tu penses? Ça aurait été mieux si j'étais resté à regarder pendant que son sang se serait écoulé sur le sol ? Tu penses que j'aurais été plus discret en voyant son sang couler juste devant moi ?
Rosalie: On t’aurait réfréné
Edward: J'aurai aimé vous voir essayer de me tenir loin de son sang. Comment tu peux suggérer qu'une telle chose, c’est au-dessus de mes forces. J'ai choisi de ne pas tuer, de ne pas boire, sans tenir compte de mon désir et de la force de la tentation
Rosalie: Je suppose que tu penses que ça te rend meilleur
Edward: Je n'ai jamais dit ça!"
Rosalie: Tu l'as sous-entendu
Alice: Rose je ne peux pas croire ce que tu viens de dire ! Comment oses-tu? Comment oses-tu encourager ton frère non seulement à boire le sang de cette fille mais à lui ôter la vie!
Rosalie: C'est une nuisance, elle le distrait au point qu'il nous mette tous en danger. Malgré ce qu'Edward dit qu'il est capable, nous savons tous que ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne s'abandonne à sa vraie nature
Edward furieux: Je ne boirai pas son sang ! Jamais je ne lui ferais de mal
Rosalie: Elle en sait trop! Elle en a vu trop. Pour ça, il faut qu'elle meure
Edward: Non
Rosalie: Pourquoi pas ? C'est trop risqué que des humains sachent pour nous, sachant ce qu'on peut faire et qui nous sommes. C'est pourquoi on vit de cette manière. C'est pourquoi je suis d'accord de faire semblant d'être si jeune, comme ça, toi et Emmett, et Alice, et chacun de vous êtes une sorte de protection. C'est la loi, Edward. L'exposition n'est pas permise! Et maintenant tu vas détruire tout ce qu'on a construit pour sauver une humaine insignifiante. Alors maintenant dis-moi, Edward. Dis-moi pourquoi tu as dû la sauver. Qu'est-ce qu'a cette fille qui te rend si disposé à nous mettre tous en danger? Pourquoi elle? Qu'est-ce qu'Isabella Swan a de si spécial ?
Edward: Je ne sais pas mais je ressens le besoin de la protéger de n’importe quel danger
Rosalie: Moi ce que je sais c'est qu'elle n'est pas une menace pour nous. Elle parlera. Elle ira dire à tout le monde ce qu'il s'est passé
Edward: Personne ne la croiera
Rosalie: Ce n'est pas assez, Edward. Quelqu'un va lui soutirer des informations et à un moment donné, elle va craquer, et ensuite quoi ? Si tu refuse de la tuer je le ferais

Furieux Edward saisissa violement Rosalie à la gorge, il la tennait fermement comme si il voulait l‘étrangler de ses main sauf qu‘elle n‘a pas de souffle donc il ne peut pas l‘étrangler. Ses doigts glacés encerclaient la peau fraîche de la gorge de sa sœur, Edward ne pouvait pas supporter que quelqu’un menace la vie de Bella et en particulier si c’est Rosalie

Edward: Si tu la touche je te tue Rose
Alice: Edward ! Non
Jasper en mettant une main sur l‘épaule de son frère: Edward calmes toi
Edward: N’utilises pas ton pouvoir sur moi Jasper
Emmett: Laisse la, Edward !

Rosalie ne se débattait même pas. En fait, elle avait ce sourire sur ses lèvres qui ne faisait que renforcer la fureur d’Edward et ce dernier resserra d’avantage son emprise sur sa gorge glacer. Le jeune vampire était prêt à tout pour protéger Bella même si ça voulait dire la protéger de sa propre sœur

Emmett sérieusement: Edward lâche là, je te le demande une nouvelle fois. Je te promets que Rose ne touchera pas à Bella, je m’en assurerais

Edward lança un regard à son frère et lentement il relâcha son emprise sur le cou de Rosalie. Une fois libérée, elle releva la tête dans une expression de triomphe à ce qu'elle supposait être vrai. Elle regarda Emmett dans les yeux en se demandant pourquoi lui aussi il voulait protéger cette faible petite humaine, aux yeux de Rosalie c’était une humaine comme une autre qu’il fallait neutraliser mais pas aux yeux d’Edward.

Edward: Je vais être aussi clair que possible, si l’un d’entre vous la menace où tente de la blésser je serais sans pitié
Alice: Personne ne lui fera de mal
Edward: Dis ça à Rosalie
Alice: Oublie là, aller viens au rentre à la maison
Edward: Non allez-y, j’attends Carlisle
Jasper: Comme tu veux

Rosalie, Emmett, Alice et Jaspère quittèrent les couloirs de l’hôpital ainsi que l’hôpital contrairement à Edward qui attendait Carlisle. Il en profita pour se calmer car Rosablie l’avait rendu furieux en menaçant la vie de Bella et puis il voulait aussi avoir des nouvelles de cette dernière, savoir si elle allait bien


L'hôpital/Chambre de Bella et Tyler

Bella s’endormit dans l’ambulance avant même d'arriver à l'hôpital, elle n‘était pourtant pas fatigué du tout mais bon avec le choc de l‘accident c‘est plus que compréhensible cependant elle savait très bien ce qu‘elle avait vu, elle avait vu Edward Cullen la sauver alors qu‘il était à l‘autre bout du parking. Lorsqu’elle se réveillerait elle compte bien parler à Edward que ça lui plaise où non, hors de question qu’il là fuit à nouveau Un interrogatoire à ce cher Edward. Bella se réveilla dans une pièce blanche qu’elle ne connaissais pas. Il fallait absolument qu’elle parle à Edward mais au même moment une infirmière entra dans la chambre de la jeune adolescente

L’infirmière: Bonjour mademoiselle Swan, comment te sens tu ?
Bella: Je vais très bien merci
L’infirmière: C'est aussi ce que les radios que nous t’avons fais confirme, mais il faut la signature du médecin et de ton père pour que tu puisse sortir. Ça ne sera pas bien long je vais les chercher

Super bonne nouvelle car Bella détestait ce genre d'endroit, au même moment le médecin entra suivit de Charlie et Connor. Il était magnifique, plus beau que toute les stars de cinémas que Bella avait vu à la télévision. Blond vénitien, blanc, en croire la ressemblance c'était le père d'Edward
Carlisle: Bonjour Isabella
Bella: Juste Bella
Carlisle: Très bien Bella. Tes radios sont bonnes, je crois que vous pouvez partir. C'est un miracle que vous n'avez rien eu
Bella: C’est grâce à Edward
Tyler: Bella je suis désolé
Charlie: Toi tu vas voir
Tyler: Je suis vraiment désolé Bella
Charlie en fermant le rideau séparant les lit de Bella et Tyler: Là fermes
Bella: Papa c‘est rien
Charlie: Il aurait pu te tuer Bella
Bella: Mais c’est pas le cas, je vais bien comme tu peux le voir

Bella se leva doucement et elle descendit du lit, elle laissa son père régler les papiers administratif avec le docteur Cullen et elle sortit dans le couloir, elle vit un distributeur. Elle alla vers ce dernier et elle vit Edward dans le couloir, Bella s’arrêta net devant lui avec un paquet de bonbon à la main, des bisounours de toutes les couleurs

Bella: Tu me dois une explication
Edward: Non, je t'ai sauvé et c'est tout
Bella en colère: Tu crois que je vais partir comme ça alors que je t'ai vu arrêter le fourgon de tes propres mains comme si il s’agissait d’un ballon, c'est inhumain. Je veux comprendre
Edward sur de lui: Personne ne te croira
Bella: Je n'ai jamais eu l'intention d‘en parler
Edward: Alors oublie
Bella: Pas question, je veux juste que tu me dises la vérité
Edward avant de partir: Dans ce cas tu vas être déçu

Sur ses propres paroles Edward fit demi-tour et il s‘en alla sans dire un mot de plus. Bella bouillai à l'intérieur, son interrogatoire ne l'avait amené à rien, elle n’était pas plus avancé qu’au début, retour à la cas départ mais elle n’était pas prête à abandonner pour autant. Bella soupira et elle attendit son frère et son père, ces dernier là retrouvèrent dans le couloir quelques minutes plus tard et ils rentrèrent tout les trois à la maison afin que Bella puisse se reposer. Charlie avait eu la peur de sa vie et Connor aussi, Bella aurait pu mourir et rien que cette idée était impossible à imaginer et à supporter pour Charlie et Connor


Le lycée/La cafétéria

Voilà près de trois semaines qu’Edward n'adressa plus la parole à Bella, un fois cette dernière à essayé d’entamer une conversation civiliser avec lui mais il fesait la sourde oreille, comme si elle était pas là. Finalement Bella décida de capituler, peut-être allait-il lui reparler un jour de son plein grès où alors il va continuer à l’ignorer tout simplement. Au lycée les murs commençait à être tapissés de pancarte indiquant la date d'un bal, le bal de noël. Bella détestait les bals, à Phoenix beaucoup de garçon avait tenté de l’inviter au bal les années précédentes mais ils se sont tous fait remparer elle inventait une excuse à chaque fois et si quelqu’un osait l‘inviter cette année ce sera pareil. En arrivant à la cafétéria Bella jeta un coup d'œil à sa table comme tous les midis mais ils n'étaient que quatre.

Jessica: Tiens Edward est tout seul aujourd'hui, je me demande bien pourquoi

Bella regarda dans la même direction qu'elle et en effet elle vit Edward, tout seul à une table lui faisant signe de venir. Impossible, après plus de deux semaines durant lesquelles il a gardé le silence total maintenant il veut qu’elle vienne le rejoindre et s’asseoir à sa table. Impossible

Bella dans ses pensées: Je rêve il me fais signe à moi de le rejoindre alors qu’il a jouer les Casper muet durant trois semaines

Angela: Si tu veux y aller vas-y
Bella: T’es sur ? Ça vous dérange pas
Jessica: Pas du tout, tu es bien la seule à qui il semble s’intérésser

Bella hocha positivement la tête et elle se leva, elle porta son sac à dos sur son épaule et elle prit son plateau dans ses mains puis elle se rendit à la table d’Edward où se dernier était seul avec lui-même. Bella se planta devant lui à côté de la chaise juste en face de lui tandis que les autres les regardaient de leurs tables, les Cullen et les amis de Bella y compris le frère de cette dernière qui était à sa propre table avec Jérémy Cooper, son nouvel ami

Edward: Tu peux t'asseoir tu sais.

Bella contrariée posa son plateau sur la table et elle posa son sac à dos par terre puis elle tira la chaise et s’asseya en face d’Edward sans dire le moindre mot, elle le fixait intensément et ce dernier ne là lâchait pas du regard

Bella: Je commence à en avoir assez de tes sautes d'humeur. C’est frustrant à la longue
Edward: Bella
Bella: Tu sais c’est vraiment énnervant, premièrement m’adresse pas la paroles, ensuite tu m’adresses enfin la paroles pour sois disant apprendre à me connaître
Edward: C’était le cas
Bella: J’ai pas finis, ensuite tu me sauve d'un accident qui aurai pu me coûter la vie et après tu m'ignores pendant plus de deux semaines, c'est à n'y rien comprendre.
Edward: Effectivement je te l’accorde c'est plutôt compliqué, mais je préférais prendre mes distances avec toi pendant un moment.
Bella: Tu sais vraiment parler au filles toi. Tu n'as toujours pas répondu à mes questions tu sais
Edward: Je ne préférerai pas en fait
Bella: Pourquoi m'as-tu demandé de venir ici alors?
Edward: Pour pouvoir m'excuser de t'avoir ignoré
Bella: C‘est gentil à toi. Bon tu comptes me dire comment t'as fais pour arrêter la fourgonnette de Tyler
Edward: Je crais que non. Je supporse que t’as des théories, j’aimerais les entendre
Bella en mentant: J’ai pensées aux arraingnés radio active, à la kryptonite
Edward: Ça c’est pour les super héros, et si je n’étais pas le héro
Bella: Tu m’as sauvé la vie je te signal
Edward: Et si en faite j’étais le méchant
Bella: Je n’y crois pas mais je sais où tu veux en venir
Edward: Ah oui ?
Bella: Oui, tu éloignes les gens qui veulent se rapprocher de toi. C’est un masque
Edward: Tu crois me connaître Bella mais tu ne me connais pas
Bella: Toi non plus tu ne me connais pas
Edward: C’est vrai alors si tu intelligente restes loins de moi
Bella: Admettons que je ne le sois pas, où serais le mal ?
Edward: Je suis pas quelqu’un de fréquentable
Bella: J’y crois pas
Edward: Tu devrais
Bella: Tu veux bien arrêter de décider pour moi
Edward: Qui a dit que c’était pour toi ?
Bella: Toi à l’instant. Rejoins moi dans la clairière
Edward: Pourquoi faire ?
Bella: Pour parler et ne me dis pas qu’on peut pas parler seul à seul

Sur ces mots Bella termina son repas et elle se leva, elle mit son sac à dos sur l’épaule et elle jeta un dernier regard à Edward avant de prendre son plateau repas et d’aller le déposer. Quelques secondes après le départ de Bella c’est Edward qui partit déposer son plateau repas auquel il n’avait pas toucher, il suivit la jeune adolescente. Bella n’avait pas cour cette après midi et elle savait très bien que lui non plus, il avait sport mais il était dispenser de sport donc ils pouvaient parler. Elle lui proposa de la rejoindre dans la clairière, au moins là personne ne les dérangerait et lui il ne pourra pas fuir une discussion. Ça a assez durer


Forks/La clairière

Aujourd’hui était censé être un jour comme un autre pour Bella Swan, un jour de plus où Edward Cullen l’ignorait comme si elle n’existait pas mais ça ne c’est pas passé comme d’habitude, en effet aujourd’hui à la cafétéria Edward a fit signe à Bella ne venir le rejoindre à sa table. Au début Bella a hésité puis elle est finalement aller le rejoindre, ils ont discuté mais comme toujours Edward a refusé de répondre aux questions que Bella lui posait autrement dit comment il a fait pour la sauver alors qu’il était à l’autre bout du parking la fois où il là sauver et comment il a fait pour repousser la voiture de Tyler de la paume de sa main comme si il s’agissait d’un ballon. Bella avait eu ses propres théories et puis certaines petites choses ont commencer à peu à peu à confirmer ses soupçons, il ne mange pas, il est aussi froid que la glace et il ne s’expose jamais au soleil. Bref après le déjeuner comme elle n(avait pas cours et lui aussi elle lui dit de là rejoindre dans la clairière. Bella attendait Edward dans la clairrière et ce dernier ne tarda pas à la rejoindre

Bella: Tu as une vitesse incroyable, ta peau est glaciale et dure comme le marbre, tes yeux changent de couleurs et parfois tu parles comme si tu venais d’une autre époque. Tu ne bois pas, tu ne mange pas et tu ne t’expose jamais au soleil. Quel âge as-tu ?
Edward: J’ai 17 ans
Bella: Tu as 17 ans depuis combien de temps ?
Edward difficilement: Longtemps
Bella: Je sais ce que tu es
Edward: Dis le, à voix haute. Dis le
Bella: Un vampire
Edward: Est-ce que tu as peur ?
Bella en se retournant avec Edward: Non
Edward: Alors pose moi la question principal ”De quoi vous nourrissez vous ?”
Bella: Tu ne me feras pas de mal
Edward en emmenant Bella par la main: ….
Bella: Où est-ce que tu m’emmènes ?
Edward: Au sommet, au dessus des nuages. Il faut que tu vois à quoi je ressemble au soleil

Sur ses dernières paroles Edward porta Bella sur son dos et il courra à toutes vitesse, à vitesse vampirique. Bella s’accrochait désespérément au cou d’Edward de peur de tomber, la vitesse n’est pas vraiment son truc mais avec lui elle n’avait pas peur. Les arbres devant elle défilaient à grandes vitesses et l’air de la vitesse fesait voler ses cheveux brun. Finalement ils arrivèrent en haut de la montagne au sommet là où le soleil se voyait

Edward en ouvrant sa chemise et en allant avec les reflets du soleil: Voilà pourquoi on ne s’expose jamais au soleil, les gens verraient notre différence
Bella: ….
Edward: Voilà à quoi je ressemble
Bella: On dirait des diamants, tu es magnifique
Edward en se retournant et en s‘éloignant: Magnifique ? Bella tu as face à toi la peau d’un tueur
Bella en le suivant: ….
Edward: Je suis un tueur Bella
Bella: Je ne te crois pas
Edward: C’est parce que tu te fie aux apparences, c’est un camoufflage. Je suis le plus dangereux prédateur au monde. Chauqe détail de mon apparence est fait pour te séduire, ma voix, mon odeur, mon visage. Comme si j’avais besoin de tout ça
Bella: …
Edward en sautant sur un rocher en une fraction de seconde: Comme si tu pouvais m’échapper
Edward en sautant de nouveau et en arrachant la racine dune branche à même le sol: Comme si tu pouvais me vaincre. J’ai été créer pour tuer
Bella: Ça m’est égal
Edward: J’ai déjà tuer beaucoup d’humain
Bella: Peu importe
Edward: J‘ai eu envie de te tuer et j'ai voulu te tuer. C’est la première fois que l’envie de boire du sang humain m’obsède à ce poing
Bella: J’ai confiance en toi
Edward: Tu fais erreur
Bella: J’ai confiance en toi, je sais que tu ne me feras pas de mal. Je suis là Edward
Edward: Ma famille et moi on est différents de ceux de notre espèce, nous ne chassons que les animaux. Nous avons apprit à contrôler notre soif mais toi et ton odeur c’est comme une drogue pour moi, tu es ma dose d’héroïne
Bella: Alors pourquoi j’ai l’impression que tu me déteste ?
Edward: Je te détestais de te désirer autant, je n’ai jamais désirer un être humain à ce point auparavant et j’ignore si je serais capable de me contrôler
Bella: Je sais que tu le peux
Edward en s‘avançant contre Bella: J’en doute. Comme tu le sais je ne peux pas lire en toi alors il faut que tu me dises à quoi tu penses
Bella en se retrouvant entre la paroie du rocher et Edward: Là j’ai peur
Edward en s’éloignant d’elle et en reculant: Très bien
Bella: Mais je n’ai pas peur de toi, j’ai tellement peur de te perdre, peur que tu disparaisses
Edward: Si tu savais depuis combien de temps je t’attends
Bella: ….
Edward en posant sa main sur le cœur de Bella: C’est alors que le lion s’éprit de l’agneau
Bella: Un stupide agneau
Edward: Quel fou ce lion. Dis moi comment tu as su ? Comment as-tu su découvert ce que je suis
Bella: Ce sont des petits détails qui ont éveillé ma curiosité mais ce qui a poussé ma curiosité c’est quand je t’ai vu repoussé la voiture de Tyler comme si il s’agissait d’un ballon et puis ensuite j’ai remarqué que tu mangeais jamais et que tu buvais jamais à midi sans oublier tes yeux qui changent subitement de couleurs et ta peau glacé
Edward: Je dois vraiment pas être douer pour garder un secret. Viens on descends, tu vas avoir froid ici surtout que je sens qu’il va bientôt pleuvoir
Bella: D’accord

Tout en fixant Edward Bella glissa sa main dans celle de ce dernier qui sur le moment voulu la retirer mais il n’en fit rien et il la laissa faire finalement. Edward et Bella marchèrent main dans la main, ils discernement en bas là où il n’y a pas de soleil mais seulement les nuages et la brume. Ils allèrent s ‘asseoir dans l’herbe et ils reprirent leur discussion mais Bella finit par s’allonger dans l’herbe avec Edward

Bella: Il se fait tard je vais devoir y aller Edward
Edward: D’accord. Tu es libre demain ?
Bella: Oui pourquoi ?
Edward: Pour te parler et faire un tour avec moi
Bella en se relevant: Viens me chercher quand tu veux
Edward: Okay
Bella: Mince, mon frère a du déjà prendre la voiture. Bon bah je crois que je vais devoir rentrer à pied
Edward: Je te ramène…. enfin si tu veux
Bella: Tu ferais ça ?
Edward en se relevant: Je te laisserais pas rentrer seul alors qu’il commence à faire nuit et oui je ferais ça
Bella: D’accord

Bella ramassa son sac à dos tout comme Edward, ce dernier prit alors l’initiative de tendre sa main à Bella, cette dernière souria et elle glissa sa main dans la sienne. Mains dans la main ils traversèrent la prairie et ils allèrent sur le parking du lycée, Bella monta à l’avant avec Edward sur le siège passager et ce dernier la remena chez elle mais Bella lui demanda de ralentir, le vampire fit un simple hochement de tête il ralentissa

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Sam 15 Sep - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Dim 13 Nov - 6:35

CHAPITRE 4.








Jessica, Eric, Angela,
Edward, Bella, Connor,
Jérémy, Stefan, Eléna,
Billy, Jacob, Damon,
Rosalie, Carlisle, Jasper,
Emmett, Alice, Esmée
& Koralie

Forks/ Le lycée


Bella était absolument certaine de trois choses, d’abord Edward était un vampire, ensuite un part de lui-même dont elle ignorait à quel point avait soif de son sang et enfin elle était inconditionnellement et irrévocablement amoureuse de lui. Ce matin Edward était venu la chercher en voiture devant chez elle et Bella avait trouver ça tellement touchant qu’elle n’avait rien pu faire d’autre que sourire à travers la vitre de sa chambre.

Jessica: Quoi Monté Carlo ? Le thème du bal de noël, t’aurais pas pu trouver autre chose
Eric en distribuant des a: Oui, les smocking, les casinon et bond James bond
Angela en souriant avec son appareil photo: Oh mon dieu j’y crois pas
Eric: Si c’est bien le thème du bal Angela
Angela: Non pas ça
Eric: Alors quoi ?
Angela: Bella et…..Edward Cullen

Edward et Bella arrivèrent donc au lycée dans la voiture de ce dernier, arriver sur le parking du lycée il se gara et sortit de la voiture puis il fit le tour du véhicule et la Bella en sortit également, Edward vérouilla le véhicule et ensemble ils se dirigèrent vers l’enceinte du lycée avec tout les regard des élèves braqués sur eux. Edward avait une pair de lunette de soleil noir sur les yeux et il souriait

Edward en souriant: C’est partie
Bella: Tu as vu, tout le monde nous dévisage
Edward: Non ce gars là. Ah non il nous regarde lui aussi
Bella: J’ai pas l’habitude qu’on me fixe comme ça enfin à part le jour de la rentrée mais bon je m’y attendais un peu
Edward en mettant son bras autour des épaules de Bella: Oh et puis de toute façon on enfreint toute les règles, c’est certain que je vais finir en enfer
Jérémy en s’adressant à Connor: Ta sœur sort avec Cullen ?
Connor tout aussi surpris: Apparement
Jérémy: Et tu m’as rien à dis à moi ton nouveau meilleur pote
Connor: Je l’ignorais alors je vois pas comment j’aurais pu te le dire
Jérémy: Ça c’est surprennant
Connor: A qui le dis tu, depuis le premier jour il agit comme si il là détestait, ensuite il l’ignore comme si elle existait pas et maintenant ils sortent ensemble
Jérémy: T’as surement du louper un chapitre
Connor: Et pas qu’un si tu veux mon avis
Jessica: J’en reviens pas que Bella sorte avec Edward, et dire qu’aucune fille ne semblait être assez bien pour lui
Angela: Faut croire qu’il a craqué pour Bella


Forks/Le lycée/ Les casiers & les couloirs

Ça y aujourd’hui est un autre jour de plus qui commence pour les lycéens de Forks mais heureusement ils n’ont court que le matin ! Les élèves arrivèrent tous par petits groupes, par couple ou tout seul. Certains arrivèrent avec leur propres voitures, d’autres était emmener par leurs frères ou sœurs ou encore par leurs parents. Comme ce fut le cas pour Noah Salvatore et Eléna Cooper. D’autres encore arrivèrent par le bus scolaire.

Un jeune homme habillé d’un jean bleu foncé d’une veste en cuire et des chaussures noir sortit du bureau d‘accueil où il a été chercher son emploie du temps et ses feuilles de présence. Le jeune homme traversa les couloirs du lycée et là il heurta une jeune fille du même âge que lui, elle avait des cheveux brun qui tombaient en cascade sur ses épaules et elle avait les yeux noisette. Noah plongea sans le vouloir ses yeux vert dans les yeux noisettes de la belle inconnu. Dès le premier regard Stefan craqua littéralement pour elle et ce fut réciproque

Stefan: Désolé je t’avais pas vu
??????: C’est pas grave, j’avais la tête ailleurs. T’es nouveau ?
Stefan: Ouais et toi ?
???????: Non, au faite je m’appelle Eléna, Eléna Cooper
Stefan: Enchanté Eléna. Moi c’est Stefan, Stefan Salvatore
Eléna: Contente de te connaître Stefan. Tu fais donc ta rentrée scolaire aujourd‘hui ?
Stefan: Oui, j‘entre en seconde
Eléna: Moi aussi, je suis désolé je dois y aller. On se reverra sûrement en cours
Stefan en esquissant un sourire: Oui sûrement
Eléna en reculant: A bientôt j’espère Stefan
Stefan: A bientôt

Stefan ne put s’empêcher d’esquisser un sourire amuser, le jeune adolescent se dirigea vers sa salle de classe sans même savoir qu’il retrouverait la belle Eléna. Stefan se dirigea ensuite vers B52, la salle de biologie car il avait cours d’ici quelques minutes. C’était le début d’une toute nouvelle vie pour Stefan, une vie d’adolescent et de lycéen et il était heureux espérons juste que ce bonheur ne soit pas éphémère car on sait tous qu’à un moment où à un autre les bonnes choses ont une fin


Forks/Réserve Quilleute/Maison des Black


Chez les Black enfin surtout chez Jacob il y a eu du changement, depuis plusieurs semaine Jake est aux abonnés absent, il n’a plus donné signe de vie à Bella. Jacob n’est pas partie faire un petit voyage, non il c’est éloigner car il y a eu un nouveau changement qui c’est opérer en lui. Comme vous le savez la tribu des Quilleutes dont Jake fait partie descendent des loups, Jake a cru longtemps que ce n’était qu’une légende que les adultes racontent lors des histoires au coins du feu mais ce n’est pas le cas, ce n’est pas une légende. En effet le jeune adolescent âgé de seize ans est devenu lui-même un loup garou, pour être précis il a muté il y a exactement un mois, quatre semaines. Lorsqu’il a muté en loup ses amis de la réserve Quilleute qui pour certain le sont également lui ont suggéré de prendre ses distance, de s’éloigner afin d’apprendre à maîtriser ses émotions car il pourrait blésser un innocent durant sa phase de mutation. En faite c’est Sam qui lui a dit de prendre un peu le large, ce dernier a été le premier à muté et il est donc devenu le male Alpha par choix contrairement à Jake qui lui ne voulait pas de cette responsabilité. Bref si Sam a conseillé à Jacob de s’éloigner c’est parce que lui-même avait vécu ça. Aujourd’hui était un jour comme un autre enfin pas tout à fait, Jake était de retour chez pour le plus grand bonheur de son père ainsi que pour les membre de la meute mais surtout pour Billy. Ce dernier tentait vainement de pousser son fils à aller voir Bella mais le jeune adolescent s’y refusait

Billy: Pourquoi ne veux-tu pas y aller ? Bella est ta meilleure ami Jake
Jacob: C’est justement parce qu’elle est ma meilleure amie que je ne veux pas y aller
Billy: Explique
Jacob: Je ne veux pas là blésser
Billy: Là blésser ? Pourquoi est-ce que tu là blesserais ?
Jacob: Tu le sais bien papa
Billy: Ne me dis pas que c’est à cause de…..
Jacob: Si
Billy: Jake ça fait un mois
Jacob: C’est peut être pas suffisant
Billy: Ça fait quatre semaines que tu t’es éloigné, je pense que c’est plus que suffisant
Jacob: Sam m’a dit qu’on ne peut pas être sur que je puisse me contrôler
Billy: Et tu veux faire quoi ? Te couper du reste du monde pour toute ta vie ?
Jacob: J’éspère pas mais imagine que se soit le prix à payer
Billy: Non ça ne l’est pas. Tu sais beaucoup de Quilleutes avant toi ont muté mais ils n’ont pas arrêté de vivre pour autant
Jacob: C’est trop risqué pour Bella
Billy: Tu ne là blessera pas et puis tu penses pas qu’elle s’inquiète pour toi ?
Jacob: Si enfin je pense
Billy: Alors reprends le contact avec elle et espère qu’elle ne soit pas furieuse contre toi
Jacob: Pourquoi le serait-elle ?
Billy: Peut être parce que tu ne lui a pas donné signe de vie depuis un mois
Jacob: Papa tu sais pourquoi j’ai du partir
Billy: Oui moi je le sais mais pas elle
Jacob: Tu sais que je pourrais jamais lui dire pourquoi
Billy: Oui mais elle attend sûrement des explications de ta part. Bon je te laisse réfléchir à tout ça mais sache que ce n’est pas parce que tu es un loup que tu peux pas de trouver à proximité de Bella où de tout être humain extérieur à la meute

Billy laissa son fils méditer seul sur tout la conversation qu’ils venaient d’avoir, Jake alla dans sa chambre quand à son père il alla dans le salon regarder un match de base-ball. Tout comme Charlie il aimait bien la télé, à vrai dire leurs loisir favoris c’est regarder un bon match autour d’une bière


Forks/Manoir des Salvatore


Les résidents de ce manoir ne sont pas des gents ordinaires, ce sont deux garçons, deux frères âgé de dix sept et vingt et un ans qui se prénomment Damon et Stefan Salvatore. Ils ont vécu à Forks il y a longtemps et aujourd’hui ils sont de retour pour le meilleur où pour le pire enfin c’est surtout Stefan qui est revenu mais Damon est arriver quelques jours plus tard après l‘arrivé de son frère, en apparences ils ont l’air d’être des garçons sans histoire croustillante particulière mais c’est bien connu que les apparences peuvent être trompeuse. Physiquement ils ont beau avoir l’air jeune mais en réalité ils ont plus de cent soixante ans, et oui ce sont des vampires en plus d’être des frères.

Damon a été transformé une nuit de pleine lune alors qu’il rentrait chez lui par un vampire nomade, à son réveil il pensait juste s’être fait assommer par un homme mais lorsqu’il rentra chez lui il croisa son petit frère dehors en train d’observer les étoiles, il ne put maîtriser sa nouvelle condition de vampire et se jeta sur son frère en le transformant lui-même en vampire. C’est ainsi qu’en s’abreuvant du sang de son propre frère qu’il a achever sa transformation en créature de la nuit. Stefan une fois réveillé prit peur mais son frère le rassura en lui disant que tout irait bien, il lui raconta tout et il s’excusa auprès de ce dernier, il lui expliqua également que si il voulait survivre il allait devoir boire du sang pour achever sa transformation. Au départ Stefan refusa mais Damon avait d’autre plan, il refusait de laisser son frère mourir surtout que c’est lui qu’il a transformé en vampire. Damon avait hypnotiser sa propre mère et l’avait mordu suffisamment pour que l’appel du sang soit si fort que Stefan ne puisse rien faire d’autre que de vider leurs mère de son sang et c’est-ce qu’il fit, il attribua le même sort à son père avec un Damon satisfait. Tout ça c’était il y a cent soixante deux ans mais au fil des années les frères Salvatore ont semer mort et destruction sur le passage, à un moment ils ont reçu l’offre des Volturi pour se joindre à eux mais ils ont refuser

Un jour Stefan a fait la rencontre d’une femme vampire nommé Koralie, cette dernière lui a montrer une autre manière de vivre sans tuer d’humain, elle là aider à retrouver son humanité qu’il avait perdu à partir du jour où il est devenu un vampire. Bref il a quitter son frère quand ce dernier à refuser de changer de mode de vie, les frères Salvatore ont donc prit des chemins différents mais bien des années plus tard Stefan décident de revenir dans sa ville natale afin de recommencer de zéro, d’avoir une toute une nouvelle vie mais tout ne se passe pas comme prévu. Il entra au lycée et il y rencontra une fille, Eléna mais cette dernière est également un vampire comme le reste de sa famille même si physiquement elle n’a que 19 ans et qu‘elle se fait passé pour une adolescente de 17 ans. Stefan l’a rencontré au lycée ce matin dans les couloirs et il a craqué pour elle sans savoir que cette dernière est une vampire

Cet après midi dans le manoir des Salvatore dans le salon Damon prenait ses ailes, son retour à Forks n’était pas sans raison. Il avait comme plan de ramener son frère vers lui, refaire de lui un vrai vampire, le Stefan qu’il a vampiriser et avec qui il a parcouru le monde semant derrière deux des victimes. Avec un verre de Whisky à la main l’aîné des Salvatore prenait ses aises dans le manoir, Stefan venait juste d’arriver et lorsqu’il vit son frère il soupira

Stefan: Qu’est-ce que tu fiche encore ici ?
Damon: Je vis ici voyons
Stefan en cherchant quelqu’un: Et tu vas rester combien de temps ?
Damon: Je sais pas, ça va dépendre de toi p’tit frère
Stefan: Je vois pas quel rapport je peux avoir avec ton départ
Damon: Joue pas à l’idiot Stef
Stefan: Je ne joue pas
Damon: Qu’est-ce que tu cherches ?
Stefan: Zack, je l’ai pas vu
Damon: Et tu risques pas de le revoir
Stefan inquiet: Pourquoi ça ? Qu’est-ce que t’as encore fais ?
Damon: Je l’ai tué
Stefan furieux: Pourquoi t’as fais ça ? Pourquoi tu l’as tué ? Qu’est-ce qu’il t’a fait non de dieu
Damon: Laisses dieu où il est fréro. Zack t’éloignait de moi alors j’ai pris les choses en main
Stefan: Y’a longtemps que je me suis éloigné de toi. T’avais pas à t’en prendre à lui
Damon: Ce n’était qu’un humain
Stefan: Il était tout ce qui restait de notre famille
Damon: Non je suis là moi
Stefan les larmes yeux: Damon pourquoi tu me haie à ce point ?
Damon: Je ne te haie pas au contraire
Stefan: Alors pourquoi tu prends un malin plaisir à faire ça, à détruire tout
Damon: Parce que je veux que mon frère revienne
Stefan: Je suis là
Damon: Non je veux parler du vrai Stefan, celui avec qui j’ai massacrer des familles et des clans entiers
Stefan: Non ce Stefan là est mort et jamais il ne reviendra
Damon: C’est pour toi que je suis là et je ne partirais pas sans toi, sans le vrai toi
Stefan: Bah tu vas devoir t’exiler un bout de temps parce que je ne redeviendrais plus ce tueur
Damon: On verra si l’avenir me donne raison où non en tout cas la petite Eléna est sacrément mignonne
Stefan: Comment-tu …. ?
Damon: Je t’ai suivis au lycée et je vous ai vu, sans rire Stefan pourquoi encore le secondaire ?
Stefan: Si tu là touche je te tue
Damon en souriant: Quelques choses me dit que tu ne le feras pas et tu sais pourquoi ?
Stefan: ….
Damon: Parce que je suis ton frère et que tu m’aimes
Stefan: Et toit tu me haie, tu parle d’un frère
Damon: Je te l’ai dis je ne te haie pas
Stefan: Et moi qui croyais que t’avait éteint ton humanité
Damon: C’est pas aussi facile qu’on le pense mais toi t’es mon frère et c’est différent
Stefan: Tu me fais rire, tu sais quoi je te crois pas
Damon: Tu devrais
Stefan: Damon s’il te plais ne bousille pas tout ce que j’éssaie de construire, j’essaie d’avoir une vie normal alors je te le demande ne fait rien faire qui pourrait tout faire voler en éclat
Damon: Pourquoi te voudrais-je du mal ?
Stefan: Alors arrête de tuer du moins tant que tu es ici
Damon: Tu connais la réponse, bon je vais essayer de ne pas tuer ma prochaine victime mais juste de me remplir l’estomac mais ne compte pas sur moi pour suivre le régime Stefan
Stefan: Fais juste en sorte de ne pas attirer l’attention
Damon: Je te promets rien
Stefan en soupirant: Okay c‘est mieux que rien. Où est le corps de Zack ?
Damon: C’est sacrément macabre comme question
Stefan: Je veux lui donner un enterrement digne de ce nom
Damon: T’inquiète pas je l’ai enterré dans le caveau familiale
Stefan: C’est encore un mensonge ?
Damon: Non pas du tout
Stefan: Permets moi de douter Damon, tu sais que je vais vérifier ?
Damon: Je sais
Stefan: Dans ce cas j’espère que tu dis vrai. Faut que j’y aille
Damon: Où ça ?
Stefan: Chasser
Damon avec un sourire sarcastique: Alors ce sera un petit écureuil où un biche pour le déjeuner ?
Stefan: Là ferme Damon

Stefan enfila sa veste de jogging et il là ferma grâce à la fermeture éclair puis il bascula sa capuche sur sa tête avant de quitter le manoir. La raison de la venu de Damon est simple, ramener son frère dans les ténèbres comme avant et il ne partira pas avant d’avoir accomplit son plan. Maintenant la question est de savoir lequel des deux frères va basculer, Stefan va-t-il redevenir le tueur qu’il était où bien va-t-il influencer son frère aîné au point de réveiller l’humanité de Damon comme Koralie là fait pour lui il y a longtemps


Forks/La forêt


Chasser pour se nourrir sans faire de mal est bien plus simple ailleurs qu’à Forks car il faut faire attention de ne pas tomber en territoire Quilleute sinon on peut facilement tomber sur l’un d’entre eux et Noah est assez intelligent pour savoir qu’un vampire si veut survivre il vaut mieux qu’il ne chasse pas en territoire Quilleute à moins de vouloir mourir ce qui est justement pas le cas du jeune Salvatore.

A peine sortit du manoir que Stefan s’engouffra dans la forêt à vitesse vampirique, il pourrait très bien se nourrir à la banque de sang de l’hôpital en volant plusieurs chargement si il voulait mais il ne peut pas car il sait que si il boit ne serait qu’une goute de sang humain il perdra le contrôle et il redeviendra ce que Damon souhaite et cela n’arrivera jamais, l’inconvénient c’est que le sang animal le rends moins fort contrairement à Damon qui est plus fort car il boit du sang humain mais Stefan ne veut pas redevenir un monstre. Alors que le jeune Salvatore était à la poursuite d’un cerf il se stoppa net dans sa course quand il se trouva face à d’autres vampires, il ignorait qu’il y avait un autre clan de vampire ici à Forks en dehors de la famille d’Eléna. Une blonde aux yeux doré ne tarda pas à prendre la parole

Rosalie: Carlisle c’est un vampire
Carlisle: Je sais Rosalie
Jasper: A ton avis nomade où végétarien ?
Carlisle: Je ne sais pas
Emmett: Le plus simple serait de lui demander vous croyez pas ?
Alice: T’as toujours le mot pour rire Emmett mais t’as raison
Stefan: Hey oh je suis encore là, si vous avez un truc à me dire dites le
Emmett: Désolé
Carlisle en s‘adressant à Stefan: Comment t’appelles-tu ?
Stefan sur la défensive: Stefan, Stefan Salvatore
Carlisle surpris: Salvatore
Stefan: Oui c’est mon nom
Carlisle: J’ai entendu parler de vous et de votre frère
Stefan: Le contraire m’aurait étonné. Alors vous savez quoi au sujet de Damon et moi ?
Carlisle: Que vous avez fait des ravages
Stefan: Oui c’est du passé, pour ma part en tout cas
Esmée: Carlisle tu le connais ?
Carlisle: Pas personnellement mais son frère et lui ont commit des atrocités, les Volturis pensaient même à les recruter pour leurs gardes personnelles
Emmett: Tu parles d’une nouvelle, les Volturis sont très exigent et sélectif non ?
Rosalie: Donc il est à leur botte ?
Stefan: Qui a dit qu’on avait accepté ?
Jasper: Vous avez refusez ?
Stefan: Bingo, vous avez gagnez la question du jour
Emmett: Et il a du répondant en plus, on en trouve pas beaucoup des vampires comme ça
Alice: C’est vrai que deux comme toi ça court pas les bois
Emmett: Et dire qu’on se croyait être la seule famille de vampire
Stefan: Et bien non
Rosalie: Carlisle qu’est-ce qu’on fait de lui ?
Stefan en souriant: Je vais continuer ma route et chasser comme j’en avais l’intention
Rosalie: On doit savoir si on peut te laisser partir
Stefan: Vous croyez que j’ai besoin de votre permission peut être ?
Rosalie: Si tu veux vivre ce serait une bonne idée oui
Stefan: Je ne me nourris peut être plus de sang humain mais je peux encore botter le derrière d’une blondie vampire alors vas-y attaque moi et je te jure que tu vas voir voler des étoiles
Esmée: Nous ne te voulons aucun mal
Rosalie: N’empêche que pour quelqu’un qui a réussit à impressionner les Volturis tu es certainement pas un vampire et selon Carlisle toi et ton frère vous avez commis des atrocité
Stefan: Tout le monde change
Carlisle: En effet
Rosalie: Qui nous dit que tu reboieras plus de sang humain ?
Stefan: Personne mais je pense pas être le seul à avoir eu une mode de vie sanguinaire je me trompe ?
Jasper: ….
Stefan: Vu votre silence je pense avoir touché dans le mile
Emmett: Comment t’es devenu un vampire ?
Stefan: Mon frère m’a transformé
Emmett: Et lui comment il l’es devenu ?
Stefan: Un vampire nomade l’a transformé
Jasper: A voir tes yeux on dirait pas que t’es un vampire végétarien
Stefan: C’est parce qu’on est pas de la même espèce vous et moi

En effet Stefan, Damon et la famille Cooper ne sont pas de la même espèce de vampire que celle des Cullen, prenons exemple sur leurs yeux. Stefan a les mêmes yeux que lorsqu’il était vivant c’est-à-dire vert mais lorsqu’il sent l’odeur du sang des veines rouge apparaissent sous ses yeux, il peut se montrer en plein jour, manger comme un humain mais ça ne le nourrira pas, il peut hypnotiser les humains sauf si ces derniers ont de la veine de vénus dans leurs organisme. La veine de vénus est une plante nocive pour les vampires de l’espèce de Damon et Stefan tout comme l’aconit est nocive pour certain loups garou.

Alice: Quels sont les différences entre votre espèce et la notre ?
Stefan: Pour commencer les yeux, nos yeux ne changent pas de couleur mais en présence de l’odeur du sang des veines bleu se formes sous nos yeux. On peut hypnotiser les humains, manger de la nourriture humaine mais ça ne nous nourrit pas
Carlisle: Et comment se passe votre transformation ? Quand un vampire transforme un humain
Stefan: On doit avoir du sang de vampire dans les veines et être tuer, ensuite pour achever la transformation on doit se nourrir de sang humain
Alice: Et si vous achevez pas la transformation que se passe-t-il ?
Stefan: On meurt
Rosalie: Et vous avez des point faibles je présume ?
Stefan: Bien sur
Rosalie: Lesquels ?
Noah: Tu crois que je vais te dire comment me tuer, je suis peut être un vampire reconvertis mais je suis pas idiot
Carlisle: On ne se serait pas permis de…
Stefan: Vous peut être pas mais elle j’en suis pas si sur
Jasper: On ne te fera rien. Pour en revenir à votre transformation en vampire c’est-ce qui c’est produit pour ton frère et toi ?
Stefan: En partie oui mais avant d’être transformer on a servit de repas en tout cas ce fut le cas pour mon frère. Pour moi il a du se nourrir de mon sang pour survivre avant de me transformer en créature de la nuit
Jasper: Tu as fais la même chose toi aussi ?
Stefan: Moi j’ai pas vraiment eu le choix, je voulais pas boire de sang humain mais mon frangin avait d’autre projet pour moi, ,il était prêt à tout pour ne pas que je meurs
Carlisle: D’autre projet ?
Stefan: Oui il avait hypnotiser notre mère et l’avait mordu et j’ai pas pu résister à l’appel du sang et puis ensuite j’ai fais la même chose à mon père. Et disons qu’après moi et mon frère on a fait des ravages jusqu’au jour où j’ai rencontré quelqu’un qu’il m’a montrer qu’il y avait une manière de survivre sans se nourrir de sang humain
Emmett: Un vampire ?
Stefan: Oui et je dois bien reconnaître qu’elle m’a sauver
????????: Je suis ravie que tu le reconnaisse beau brun
Stefan en se retournant: Koralie
Koralie en enlaçant Stefan: Salut Stefan
Stefan en s’éloignant de Koralie: Qu’est-ce que tu fais là ?
Koralie: Là dans les bois où là à Forks ?
Stefan: Là à Forks
Koralie: Si je te dis que je suis là pour te voir ça te suffit ?
Stefan: Non, je te connais trop pour savoir qu’il y a plus
Stefan: C’est vrai que tu me connais trop bien
Noah en souriant: Entre meilleurs amis ça n’a rien de surprenant
Stefan: Oh que oui. Et sinon comment va ton dégénéré de frère ? Je sais que Damon est de retour au manoir aussi
Stefan étonné: Comment tu sais que Damon est de retour ?
Koralie: Je le sais c’est tout, alors comme va le bad boy des Salvatore
Stefan: Comme d’habitude Koralie, tu sais .... diabolique
Koralie: Je présume qu’il est pas de retour pour la beauté du paysage
Stefan: En effet
Koralie: Pourquoi alors ? Et ne me dis pas que tu sais pas parce que je sais que tu sais
Stefan: Il est là pour moi
Koralie: Pour toi ?
Stefan: Oui pour ramener l’ancien Noah, celui que t’as rencontrer et en qui tu as raviver l’humanité qu’il avait éteint. Tu sais le double de l’éventreur version vampire
Koralie: Je vois. Dois-je te demander ce que tu comptes faire ?
Stefan: Laissez coulez, si mon frère veut s’obstiner qu’il s’obstine
Koralie: Noah je compte sur toi pour ne pas céder à ton frère, pas après tout ce qu’on a fait toi et moi pour rallumer ton humanité
Stefan: Tu peux compter sur moi
Koralie: Tu me présente pas tes amis Noah ?
Stefan: Ce ne sont pas des amis. Je ferais bien les présentations mais je les connais pas
Carlisle: Je suis Carlisle Cullen, voici ma femme Esmée et nos enfants: Emmett, Alice, Rosalie et Jasper. Notre fils Edward n’est pas là aujourd’hui
Rosalie: Évidemment, je parie qu’il est avec sa petite humaine
Esmée: Rosalie stop ne commence pas
Koralie: Enchanté je suis Koralie Conrad une vieille amie de Stefan
Rosalie: Vampire hein ?
Koralie: En effet mais vous aussi
Jasper: C’est exact
Koralie: Alors d’où connaissez vous Stefan ?
Stefan: De nulle part, je chassais et je suis tomber sur eux
Emmett: On pourrait peut être chasser ensemble ?
Stefan: Dois-je comprendre que je peux y aller
Carlisle: Oui
Stefan: J’ai l’habitude de chasser seul
Emmett: Il y a une première fois à tout et puis ce sera l’occasion de voir tes capacités, si votre espèce est plus rapide que la notre
Stefan: D’accord. Euh…Koralie
Koralie: Je vais aller au manoir
Stefan: Damon y est
Koralie: Justement, j’ai bien envie d’aller narguer ton frère
Stefan: Euh…
Koralie: Ne t’inquiète pas je serais civilisé et n’oublie que je suis plus forte que lui
Stefan: Je sais c’est juste que…. Que c’est Damon et je m’attend à tout de la part de mon frangin

Koralie fit un clin d’œil à Stefan avant de se tourner en direction de la sortie de la fôret tandis que Stefan s’engouffra dans la foret en compagnie des Cullen. Ils étaient six contre un pour un seul gibier du moins ils courraient tous après le même gibier mais Stefan fut plus rapide les cinq vampires et il attrapa le cerf en premier qu’il vida de son sang suivit d’un autre. Les Cullen et en particulier Emmett était impressionné par la rapidité de Stefan, son espèce est différent de la leur mais à lui tout seul il était plus rapide que six vampire réunit


Forks/Le cimetière


Après la chasse avec les Cullen Stefan voulut vérifier ce que son frère lui avait dit ce matin, ce dernier lui avait affirmer avoir enterrer Zack dans le caveau familliale. Biologiquement parlant Zack était le neveu de Stefan et Damon et donc maintenant la lignée des Salvatore c’est stopper net enfin rien n’est sur, la vie nous surprends tout le temps alors il ne faut jamais dire jamais

Les corbeaux semblaient chanter des chants funestes, comme si la tristesse n'habitait pas déjà les visiteurs de ce cimetière. Ce lieu ne rappelait jamais de bons souvenirs à ceux qui le voyaient et ne donnait pas du tout envie d'y entrer mais parfois on a besoin de venir ici. Certains à cause qu'ils ont besoin de se ressourcer près de ceux qui leur ont été chers, d'autres viennent pour rendre un dernier hommage à quelqu'un où encore certains viennent pour rendre visitent à ceux qui nous ont quitter. Peu importe la raison, peu importe les motifs, ce lieu fait quand même toujours de l’effet aux gens

Stefan se trouvait devant le grillage d'entrée du cimetière, il poussa doucement la grille de ses mains. L'entrée s'ouvrit dans un léger grincement, il entra dans le cimetière d'un pas. L'atmosphère du lieu n‘était pas joyeux car c‘est ici que repose ceux qui ont quitter ce monde de mort naturel et qui le restent surtout, Tout en marchant Stefan passa devant chacune des tombes de ce cimetière sans s'arrêter devant l'une d'entre elle ou même leur jeter un regard. Il ne faisait que suivre le sentier. Finalement Stefan s'arrêta devant un caveaux particulier, sur le caveaux un nom y étaient inscrit en lettre doré: SALVATORE FAMILIA. En dessous le nom de Zack Salvatore y était inscrit ainsi que la date de sa naissance et celle de sa mort Stefan posa son regard sur la tombe et il sentit les larmes monter à ses yeux. Le jeune adolescent se baissa et il déposa un bouquet de rose blanche sur la tombe de Zack, finalement pour une fois dans sa vie et sa non vie Damon avait dit la vérité

Stefan dans ses pensées: Alors comme ça il ne mentait pas, c’est une première

Stefan en s’agenouillant près du caveau en granite: Bonjour Zack

Stefan: Je suis désolé de ne pas de ce que Damon t’a fait et de ne pas avoir pu empêcher ça, je lui ai dis que je l’empêcherais de nuire jusqu’à même vouloir le tuer mais je suis pas sur d’être capable de tuer mon frère seulement je dois sois le sauver comme Koralie m’a sauvé soit l’empêcher de causer d’avantage de dégats

Stefan resta quelques temps sur la tombe de Zack, lui parlant de tout et de rien et même d’Eléna, la jolie brune qui lui avait taper dans l’œil ce matin. Il n’a pas beaucoup connu Zack mais c’était quelqu’un de bien qui encourageait Noah à continuer de devenir bon ce qui a sans doute pousser Damon à tuer Zack car ce dernier veut que l’ancien Stefan revienne ce que le Stefan d’aujourd’hui se refuse de faire catégoriquement et se refusera toujours


Forks/La clairière


Comme prévu Edward était venu chercher Bella chez elle au cours de l’après midi, cette dernière était toute seule à la maison. Charlie était au poste de police et Connor était partie en vadrouille quelque part sans bien sur le dire à personne comme d’habitude quoi. Edward avait emmener Bella dans la clairière mais tout en haute au dessus des montage mais pas au dessus des nuages, ils marchaient entre plusieurs rocher en fesant bien attention enfin surtout Bella car Edward lui il ne risquait rien, c’est un vampire

Bella: Alors tu veux dire il faut être mourrant….pour devenir comme toi ?
Edward: Non, c’est la décision de Carlisle. Jamais il ne ferait ça à quelqu’un qui voudrait avoir le choix
Bella: Et depuis quand tu es comme ça ?
Edward: 1918. Quand Carlisle m’a trouvé je mourrais de la grippe espagnole
Bella: Comment c’était ?
Edward: Atroce. Le venin était insupportable et la douleur immense mais pour Carlisle c’était bien plus dure, peu d’entre nous on autant de retenu

Tout à coup la pluie commençait à tomber alors Edward et Bella sont aller trouver refuge sous un arbre et des tas de branche seulement ce n’était pas ça qui empêchait la pluie de tombé sur eux, ils étaient trempé tout les deux enfin Edward plus que Bella. Cette dernière lui posait tout sorte de question sur comment il est devenu un vampire, quand et comment c’était, elle voulait en savoir le plus possible sur lui et dans tout les sens du therme. Edward lui répondait en toute honnêteté, désormais il n’avait plus rien à lui cacher mais surtout il n’a plus aucune raison de le faire puisqu’elle sait son plus grand secret sans qu’il n’est eu à le lui révéler puisqu’elle le savait déjà

Bella: Carlisle n’avait pas juste à te mordre ?
Edward: Pas exactement non. Quand on goutte au sang humain on entre comme dans une frénésie qu’il nous est presque impossible d’arrêter
Bella: Mais Carlisle l’à fait
Edward: D’abord avec moi puis avec sa femme Esmée

Finalement la pluie s’arrêtta, cette averse ne durant pas plus d’un quart d’heure à tout casser. Ici à Forks la pluie et le froid c’est pratiquement tout les jours, ce qui est très rare c’est les jours de bon temps et ces jours là n’arrive qu’un peu avant l’été, aux alentours de mai/juin sinon le reste de l’année c’est pluie et froid quotidiennement où alors il fait juste nuageux

Bella: Donc c’est à cause de Carlisle que tu ne veux pas tuer
Edward: Pas seulement, je ne veux pas être un monstre Bella
Bella: ….
Edward: Ma famille et moi on se considère comme des végétariens parce qu’on se nourrit du sang des animaux mais c’est comme un humain qui se nourrit que de Tofu. On garde ses forces mais on est jamais pleinement satisfait et on est moins fort que ceux qui se nourrisse de sang humain ce qui ne serait pas le cas si je buvais ton sang
Bella: ….
Edward:….
Bella: Ce sont d’autre vampires qui ont tuer Wellen
Edward: Oui il y en a d’autres, on les appelles des nomades parce qu’ils tuent en se nourrissant de sang humain. On les rencontre parfois
Bella: Les autres membre de ta famille, eux aussi ils savent lire dans les pensées ?
Edward: Non mais Alice peut voir l’avenir
Bella: Je parie qu’elle a du me voir venir de loin
Edward: Non ça ne fonctionnent pas comme ça. Les visions d’Alice sont subjectives, le futur peut toujours être modifier. Bon assez parlez de moi et ma famille parlons de toi
Bella étonnée: De moi ?
Edward: Oui de toi
Bella: Tu sais y’a pas grand-chose à dire sur moi
Edward: Je suis pas d’accord
Bella: Je suis qu’une fille banale et maladroite qui serait capable d’attérir à l’hôpital en glissant sur une plaque de verglas
Edward: Pas si je te protège
Bella: Tu peux pas me protégé 24h/24, 7j/7
Edward: Rien ne m’empêche d’essayer. Non sérieusement parle moi de la vie que t’avais à Phoenix par exemple
Bella: Y’a pas grand-chose à dire tu sais à vrai dire ma vie se résumait à lycée et maison, j’aime bien être seule tu dois trouver super bizarre
Edward: Non pas tellement, moi aussi j’aime bien être seul seulement tu vois avec une famille aussi grande que la mienne ça devient compliquer d’avoir un peu de solitude et de tranquillité mais j’aime être avec toi
Bella: Moi aussi
Edward: On devrait y aller, ça commence à faire nuit et en plus ça va plus tarder à repleuvoir
Bella: Oui tu as raison
Edward en se levant avec Bella: Fais attention tiens moi bien la main

Sur ses mots ils descendirent les rochers, finalement ils arrivèrent sur la terre ferme et ils allèrent jusqu’à la voiture d’Edward où ils montèrent à l’intérieur. Une fois à l’intérieur ils mirent leur ceinture de sécurité et le vampire démarra puis il partit en direction de la maison de Charlie

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Sam 15 Sep - 12:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mar 15 Nov - 8:03

CHAPITRE 5.







Aiden, Dorian, Ethan,
Aaron, Edward, Carlisle,
Rosalie, Esmée, Jasper,
Emmett, Alice, Bella,
Connor, Jacob, Billy
& Charlie
Chicago/dans la voiture d’Aiden Carlson


Chicago est une grande ville qui comptent environ 2 853 114 habitants, qui possède une superficie de 606 km2. Parmi la population de Chicago deux jeunes hommes quittaient là ville, l’un avait dans 25 ans environ et l’autre avait dans les seize ans. Ils quittaient la ville parce que ça fait bien trop longtemps qu’ils y résident, il était tant pour eux de partir avant d’attirer l’attention des humains, oui vous l’aurez compris ils ne ce sont plus vraiment humains, ce sont des loups garou. Le jeune homme qui a physiquement 25 et qui s’appelle Aiden Carlson a en réalité pas loin de deux cents ans mais il est figé dans ces vingt cinq ans, ce dernier était au volant d’un quatre bleu foncé

Sur le siège passager un garçon qui avait physiquement 16 ans et qui se prénomme Dorian Hampton a en réalité environ quarante ans. Le jeune adolescent regardait la route défiler sous ses yeux, de la musique provenant du poste de radio incorporer dans le véhicule résonna légèrement dans la voiture. Les deux garçons sont tout les deux des loups garou, ils n’ont aucun lien biologique mais ils sont liés, le loup qui a autrefois transformer Aiden a également remit ça en transformant Dorian mais il c’est fait tuer par un vampire nomade peut de temps après avoir transformé ce dernier.

Avant de mourir le loup avait dit à Aiden qu’il avait transformer un gamin de seize ans durant seconde nuit de la pleine lune en un des leurs mais qu’il ignorait tout de sa nouvelle condition, il le supplia de le prendre sous son aile comme un frère et de l’aider dans sa transition ainsi que de lui apprendre à se contrôler comme il l’avait fait pour lui il y a bien longtemps.


Flashback vingt ans plus tôt/Dans la forêt de Détroit

Après la mort de celui qu’il considérait comme un frère Aiden s’aventura dans la forêt à toute vitesse, aussi vite que ses pouvoirs de lycanthrope le lui permettait, il fallait absolument qu’il arrive avant qu’il se réveil afin qu’il ne se sente pas trop perdu. Lorsqu’il arriva dans la forêt il trouva un adolescent au cheveux brun tout seul dans la forêt, allongé dans l’herbe et inconscient. Il s’approcha de lui et il vérifia son poux, ce dernier battait régulière net puis son regard s’attarda sur le dos du garçon, il y avait des griffures probablement faite par Logan le loup, les griffes commençait à disparaître peu à peu ce qui signifiait qu’il était à présent un des leurs mais qu’il n’achève sa transformation complète qu’à la prochaine pleine lune lorsqu’il se transformait en loup. La première transformation est la plus douloureuse car chaque partie du corps humain se brise os par os et vertèbre par vertèbre pour que loup en lui prenne place.

Aiden s’asseya se le tronc d’un arbre en attendant que le petit se réveille ne sachant pas trop ce qu’il allait lui dire, en plus de cent ans d’existence il n’avait jamais eu a faire ça pour la simple et bonne raison qu’il évite d’engendrer lui-même des petits louveteaux car après il doit prendre en charge celui où celle qu’il transforme et ça il ne sait pas le faire. Si Aiden ne veut pas transformer d’humain en loup c’est aussi par qu’il ne veux pas faire ça à quelqu’un qui voudrait avoir le choix seulement les soirs de pleine lune on ne se contrôle pas peu importe toutes les précautions qu’on prend. Désormais il va être obliger de prendre la place d’Alec par rapport à ce gamin, après tout maintenant ils sont presque frère ayant été engendrer par la même personne. En regardant ce petit il ne pouvait s’empêcher de se comparer à lui-même lorsqu’Alec a fait de lui un lou mais la différence c’est que Ian voulait être comme ça, en réalité il voulait échapper à sa vie misérable et Alec lui a donné la vie éternel et une raison d’existence ainsi qu’une vie plus intéressante que celle qu’il avait du temps où il était complètement humain. L’adolescent commença à remuer doucement et à ouvrir les yeux comme si il émergea d’un profond sommeil seulement en se réveillant il va réaliser que la vie qu’il a connu ne sera plus jamais la même

Aiden en regardant l’adolescent qui ouvrait les yeux: Bonjour
Le garçon en ouvrant grand les yeux apeuré et en se reculant: Qui êtes vous ? Qu’est-ce que vous me voulez
Aiden: Du calme petit, je ne te veux aucun mal
L’adolescent: Où suis-je ?
Aiden: Dans la forêt
L’adolescent: Vous me voulez quoi ?
Aiden: Rien, juste t’aider
L’adolescent: A quoi ?
Aiden: Commençons d’abord par les présentation, je m’appelle Aiden
L’adolescent: Dorian
Aiden: Okay, tu te souviens de ce qui t’es arriver la nuit dernière ?
Dorian: Je prenais l’air dans la forêt et un animal m’a attaqué
Aiden: C’était pas vraiment un animal
Dorian apeuré: C’était quoi ?
Aiden: Un loup garou
Dorian: Il n’y a pas de loups à Chicago
Aiden: Si sauf qu’on est discret
Dorian: C’était vous ?
Aiden: Non, un de mes amis. Dorian il t’as griffer
Dorian sous le choc: Qu’est-ce que ça veut dire pour moi ?
Aiden: Qu’a à la prochaine pleine lune tu deviendras un loup garou
Dorian en colère: Pourquoi il ma fait ça ?
Aiden: Calmes toi okay, il ne là pas fait exprès. C’était la pleine lune et malgré toutes les précautions qu’il a prit c’est arrivé, tu étais juste là au mauvais endroit et au mauvais moment
Dorian en se recroviquant sur lui-même: Qu’est-ce que je vais devenir maintenant
Aiden: Tu n’es pas tout seul Dorian
Dorian: Si et je vais devenir un monstre
Aiden: Non moi je suis là pour toi
Dorian: Pour quoi faire ?
Aiden: Pour t’aider à t’accepter tel que tu es, à t’aider lors de ta première transformation, à te guider, à te protéger et t’apprendre à te contrôler
Dorian: Pourquoi tu ferais ça ?
Ian: Parce que j’ai été comme toi, Alec m’a aussi transformé seulement moi j’ai voulu devenir un loup et il a été là pour moi quand je me suis transformé. Il m’a guider du mieux possible, il m’a protéger et il m’a apprit à me contrôler enfin surtout à contrôler mes émotions et le loup qui est en moi
Dorian: Pourquoi c’est toi et pas lui ?
Aiden: Parce qu’un vampire là tué
Dorian en ouvrant les yeux: Les vampires existent ?
Aiden: Oui, certains sont bons d’autre pas c’est comme pour nous
Dorian: Et celui qui a tué Alec c’est ça ?
Aiden: C’est ça, lui c’était un vampire nomade et ceux là sont mauvais
Dorian: Et toi et Alec vous êtes ?
Aiden: Des gentils. Bon, la prochaine pleine lune est dans un mois donc on a un mois pour te préparé, je vais pas te mentir ce sera douloureux
Dorian: Beaucoup ?
Aiden: Oui, malheureusement on ne peut pas y échapper
Dorian: Est-ce qu’il y a un remède ?
Aiden: Non y’en a aucun, désolé mais ne t’inquiète je serais là pour t’aider, désormais on est frères
Dorian: Comment ça ?
Aiden: Alec m’a engendrer il y a plus de cent ans et il t’a transformé cette nuit ce qui nous lien, on fait partie de sa meute
Dorian: C’est quoi une meute ?
Aiden: C’est un clan de loups, pour notre espèce quand on est mordu où griffé par un loup alpha on fait automatiquement partie de sa meute
Dorian: Y’a différentes espèces de loups ?
Aiden: Oui, deux à ma connaissance, la notre la lycanthropie et les quilleutes. Contrairement à nous ils n’ont pas besoins d’être mordu où griffer et la pleine lune n’a pas vraiment d’effets sur eux. Ils ont aussi une meute mais généralement ils se connaissent les uns les autres
Dorian: Okay et Alec il a transformé d’autres humains en loups ?
Aiden: Quelques uns oui mais toi tu es le premier qu’Alec est transformé accidentellement
Dorian en haussant un sourcil: Je suis pas sur de comprendre
Aiden: Tout ceux qu’il a transformé moi y comprit ils ont décidés deux même, tout comme moi Alec n’aurait jamais engendré quelqu’un de force, contre son gré
Dorian: Mais il là fait avec moi ?
Aiden: Malheureusement oui mais ce n’était pas son choix, il faut que tu saches que la pleine a un effet dévastateur sur nous, bien sur on peut précaution du monde pour ne blesser personne mais on est jamais sur de rien
Dorian: Je veux bien te croire, je voudrais ?
Aiden: Ce qui sont toujours en vie il n’en reste que deux ?
Dorian tristement: Ils ont été tué ?
Aiden: Oui, on était plus nombreux mais certains sont tombées sur des vampires nomades nouveau né et ils se sont fait tuer
Dorian: C’était des frères pour toi ?
Aiden: Oui et à présent tu es aussi un frère pour moi ce qui signifie que je serais toujours là pour toi
Dorian: Et toi t’as déjà transformé quelqu’un ?
Aiden: Jamais
Dorian: Je peux te demander pourquoi ?
Aiden: Oui. Parce que c’est trop responsabilité et si je le fesais ça voudrait dire que je deviendrais un loup alpha et je me sens pas prêt pour ça, l’avantage quand on devient un loup c’est qu’on est éternel alors qui sait je serais prêt à former ma propre meute mais désormais je dois prendre soins de ma famille et ma famille c’est toi, Aaron et Ethan
Dorian: Ça veut donc dire que je serais éternellement figer dans mes 16 ans ?
Aiden: Oui. Moi je suis figé dans mes 25 ans depuis plus de cent ans, Aaron lui il est figé dans ses 21 depuis une soixantaine d’années et Ethan lui il est figé dans ses 18 ans depuis environ dix ans
Dorian: Ce qui veut dire que je suis le benjamin ?
Aiden: En effet tu l’es
Dorian: Et leurs familles, leurs parents leurs frères et sœur ?
Aiden: Pour Aaron ils sont morts mais il est partie après sa transformation et Ethan aussi
Dorian: Pourquoi il a quitté les siens ?
Aiden: Dorian il faut que tu comprennes ce que ça impliques devenir un loup, trois fois par moi on devient plus violent que le reste du temps et on risque de s’en prendre à un innocent, les familles d’Aaron n’ont jamais sur ce qu’ils sont devenu car même si ils avaient dit la vérités et qu’ils avaient acceptés ce que sont leurs fils ça n’aurait rien changé
Dorian: Pourquoi ça ?
Aiden: Parce que eux ne vieilliront jamais, le temps passent mais eux restent âgé de 18 et 21 ans ça c’est la partie facile
Dorian: C’est quoi la partie difficile ?
Aiden: Admettons qu’Ethan est mit au courant sa famille de ce qu’il est maintenant ce qui n’est pas le cas et que ces derniers d’être là pour lui quoiqu’il arrive, ils vondront l’aider parce que c’est leurs fils et qu’ils l’aiment
Dorian: Et où est le mal ?
Aiden: Il y a aucun mal là dedans mais imaginons qu’ils décider de l’aider dans ses transformations en lui construisant une cage jour au sous sol. Il se pourrait qu’un jour, un soir de pleine quelqu’un oublie de fermer la cage et là ce sera le désastre Ethan les massacrerait tous les uns après les autres et jamais il ne se le pardonnerait
Dorian: Tu dis ça pour moi ?
Aiden: En partie oui, je te dis pas quoi faire Dorian mais dès le mois prochain tu ne saurais plus le même, au cours de ses quatre prochaines semaines tu vas te rendre compte de certains changement dans ton caractère et dans ton corps, je serais là pour t’aider dans les moindres changement mais si tu décidé de rester près de tes parents tu les mettras forcément en danger tôt où tard
Dorian: C’est ma famille
Aiden: Oui je sais mais dis toi que t’as une seconde famille qui vit et qui a vécu les mêmes transitions que tu vas bientôt vivre et qu’on sera toujours là pour toi cependant si tu décides de rester près de ta famille on t’en empêchera pas
Dorian: Est-ce que je vous metterais en danger toi et les autres ?
Aiden: Si tu parles à ta famille de notre secret probablement et tu les mettras aussi en danger, des vampires nomades pourraient s’en prendre à eux pour t’atteindre toi
Dorian: Et si je restes avec vous ?
Aiden: On te protégera tous
Dorian: Et ma famille ?
Aiden: Tant qu’ils ignorent ce que tu es ils ne risquent rien. Écoutes Alec m’a donner des vêtements pour toi avant de mourir, il m’a dit que t’en aurait besoin il avait pas tord. Y’a une cascade pas loin si tu veux te laver vas-y je t’attendrais là
Dorian: Oui je veux bien
Aiden: Dans ce cas vas-y
Dorian: Et ensuite ?
Aiden: Ensuite je t’emmène prendre un p’tit déjeuner, tu dois avoir faim je me trompes
Dorian: Oui j’ai faim
Aiden: Dans ce cas cours

Dorian ramassa un sac à dos où à l’intérieur se trouvait les vêtements qu’Alec avait donner à Ian pour Dorian, après avoir ramasser le sac le jeune adolescent se mit à courir en direction de la cascade. Aiden trouvait qu’il c’était plutôt bien débrouiller pour une première fois, le jeune homme se demande souvent comment Alec fesait avec tout les loups qu’il avait engendrer mais aujourd’hui ces derniers peuvent se compter sur les doigts d’une mains à cause des vampires nomades qui ont décimer beaucoup d’entre eux. Dorian revint un quart d’heure plus tard tout propre et avec les cheveux humide, Aiden se leva et il emmena son nouveau frère prendre un petit déjeuner en ville

Fin du flash-back


Dorian qui est assit sur la côté passager, son bras était poser sur le rebord et il observa la route qui défilait sous ses yeux ainsi que le paysage. Le jeune adolescent était habillé d’un jean, d’un t-shirt et d’un veste en cuire. Aiden lui il était habillé tout en noir et ses cheveux sont plus court qu’il y a vingt ans. Le jeune homme lança un regard à Dorian et il remarqua que ce dernier semblait préoccuper il avait l’air ailleurs

Aiden: Tout va bien ?
Dorian en lançant un regard à Aiden: Ouais ça va
Aiden: T’en a pas l’air
Dorian: Je comprends juste pas pourquoi on doit partir de Chicago
Aiden: Je t’ai déjà expliqué quand tu nous a rejoins, on peut pas rester trop longtemps au même endroit
Dorian: Parce qu’on risque d’attirer l’attention des gens mais ça fesait que deux ans quand même
Aiden: Deux ans c’est quand même beaucoup pour nous, on ne vieillit pas et les gens commençaient à se poser des questions
Dorian: Qui ça ?
Aiden: Ceux qu’on côtoyaient régulièrement
Dorian: Okay. Sinon où est-ce qu’on va ? Los Angeles, Charlotte, Saint Louis, San Francisco, Milwaukee, Houston, Cleveland, Détroit où bien peut être Boston ?
Aiden: Aucune de ses villes
Dorian: Alors où ?
Aiden: A Forks
Dorian: Connais pas
Aiden: C’est dans l’état de Washington, pas loin de Seattle.
Dorian: Traduction c’est un coins paumé
Aiden: Si par paumé tu veux dire discret dans ce cas oui
Dorian: C’est pas ça que j’avais en tête mais bon passons. Et sinon pourquoi Aaron et Ethan sont pas avec nous ?
Dorian: T’inquiètes pas ils nous rejoindrons à Forks dans quelques jours, ils avaient un truc à faire à Arlington en Virginie
Dorian: Quoi comme truc ?
Aiden: T’es bien curieux toi ?
Dorian: Tu t’étonnes après tout ce temps ?
Aiden: Ils devaient juste s’assurer qu’un clan de vampires nouveaux nées ne nous suivent pas, on est déjà plus très nombreux alors doit être prudent
Dorian: Je sais
Aiden: Au faites je t’ai inscris au lycée de Forks
Dorian: Quoi ? Encore le lycée ?
Aiden: Fais pas cette tête Dorian
Dorian: Tu me fais le coup à chaque fois qu’on déménage, je sais plus combien de fois j’ai recommencé le secondaire
Aiden: C’est l’endroit idéale pour faire des rencontres et on veut une vie normal enfin aussi normal que possible je te rappel
Dorian: Okay va pour le lycée. Rassures moi on va pas vivre au milieu des bois ?
Aiden: Non je nous est trouver une maison dans la forêt, ce sera pratique pour les soirs de pleine lune
Dorian: Ouff. Super. Je peux faire une petite sieste en attendant qu’on arrive ?
Aiden: Oui tu peux, j’te réveillerais la belle au bois dormant

Ignorant les derniers mot d’Aiden Dorian plia son bras et il posa son coude contre le rebord de fenêtre et il posa sa tête sur son bras puis il ferma les yeux et il laissa le sommeil le gagner. Du temps où il était encore pleinement humain les trajets en voitures avaient toujours eu le dont de le berger mais maintenant qu’il est devenu un loup ça n’a rien changer de ce côté-là. Tout en regardant la route Aiden se remémora le jour où il a présenter Dorian à Aaron et Ethan


Flashback vingt ans plus tôt/Maison d’Alecios dit Alec


La maison d’Alec était au beau milieu des bois, à l’intérieur vivait à présent, Aiden, Aaron et Ethan. Depuis leurs transformation ils ne l’ont jamais quitté, ils sont toujours resté en meute mais avec Alec mort c’est Aiden qui prends là relève en devenant le loup alpha alors qu’il a été le loups béta durant toute sa vie de loup. Quelques jours se sont écoulés depuis la mort d’Alex et ils sont tous encore affecter car ce dernier était plus que le loup Alpha, il était leur mentor, leur guide, leur ami, leur frère et maintenant ils doivent leurs faire leurs adieux mais avant ça Aiden tenait absolument à présenter Dorian aux autres. Aujourd’hui Aiden avait décider que c’était le moment, il était accompagné Dorian et ce dernier semblait nerveux ce que Aiden remarqua tout de suite

Aiden: Tout va bien ?
Dorian: Et si ils ne m’aimaient pas, pire si ils me détestaient ?
Aiden: Non ils ne sont pas comme ça, ce n’est pas dans leurs nature de détester où de haire quelqu’un et encore moins leur frère. Allez viens

Aiden entraîna Dorian dans la maison, ils montèrent d’abord quelques marches avant de pénétrer dans la maison. A l’intérieur on entendait des bruits de voix de deux garçons, en effet dans le salon Aaron et Ethan se chicanait pour choisir un programme télé, l’un voulait regarder le sport l’autre voulait regarder un film fantastique. En dehors d’Aiden Aaron est pourtant l’aîné mais bon ça n’a pas vraiment d’importance, en entrant dans le salon accompagné de Dorian le jeune homme vit que ses frères se battaient

Aiden: Ça suffit
Ethan: Il veut pas me laisser regarder mon film
Aaron: Non c’est toi qui veut pas me laisser regarder le sport
Aiden: Vous allez quand même pas vous battre pour ça, vous ne devez pas vous battre entre vous vous le savez
Ethan: Mais…
Aiden: Y’a pas de mais, tu connais les règles Ethan et ça vaut aussi pour Aaron
Aaron: On a de la visite ?
Aiden: Pas exactement, les gars je vous présente Dorian
Ethan: Celui qu’Alec a transformé ?
Aiden: Oui
Ethan en lâchant Aaron et en allant vers Dorian: Content de te voir enfin, je suis Ethan ton frère. Bienvenue
Dorian: Dorian, merci
Aaron en rejoignant Ethan et en tendant sa main à Dorian: Moi c’est Aaron, bienvenue dans la famille
Dorian: Dorian, enchanté. Merci pour l’accueil
Aaron: Tu es un des notre à présent
Aiden: Pas encore, à la pleine lune il le sera
Ethan: On sera tous là pour t’aider à traversa ça
Dorian étonné: Tous ?
Aaron: Oui tous les trois, on sait tous que la première fois est douloureuse et on est une famille, une famille bizarre mais une famille quand même
Ethan: Dis t’as faim ?
Aaron: Ma parole c’est un estomac ambulant sur patte celui là. Tu t’es enfilé des crêpes et des pains au lait ce matin, t’as encore faim
Aiden à Dorian: Ethan est le plus gourmande de nous trois
Ethan: Je m’empiffre pas je me nourris mais je me dépense je vous signal
Aiden en s’adressant à Dorian: C’est aussi le petit comique
Dorian: J’avoue que j’ai un petit creux
Ethan: Alors suis moi, on va se régaler
Aiden: Enfin que tu n’emmène Dorian dans ton sanctuaire préféré il faut que je vous dise que l’enterrement d’Alec aura lieu demain
Aaron: D’accord et qui sera présent en dehors de nous ?
Aiden: Personne
Ethan: On fera donc ça en famille ?
Aiden: Oui
Aaron: Dorian si tu veux venir tu es le bienvenue mais si tu veux pas on comprendra
Dorian: Je viendrais
Aiden: Okay
Ethan: Bon on peut aller manger j’ai faim

Aiden et Aaron se lancèrent un regard et ils sourirent amusé avant d’aller rejoindre Ethan et Dorian dans la cuisine, les présentations c’était bien déroulé et les garçons avaient bien évidemment bien accueillis Dorian. Ça ne pouvait pas en être autrement et Aiden le savait dès le début contrairement au jeune louveteaux qui lui craignaient qu’Ethan et Aaron le détestent

Fin du Flashback



Tout en continuant de conduire Aiden souriait, il jeta un regard à Dorian qui dormait comme un bébé, sa respiration était calme et lente rien d’anormal tout va bien. Ca fesait déjà vingt ans que Dorian avait rejoins la meute d’Aiden et que ce dernier est devenu le loup Alpha suite à la mort d’Alec, le temps passe si vite


Villa des Cullen


Edward qui sort depuis peu avec Bella voulait là présenter à sa famille, une famille de vampire. Il savait qu’Esmée serait ravi de la rencontrer et Carlisle aussi, ses frères et sœur sûrement mais à l’exception de Rosalie qui prends les humains de très haut et qui déteste Bella parce qu’Edward là sauver d’une mort certaine. Le jeune homme qui était dans sa chambre esseya de trouver un bonne manière de dire à sa famille qu’il voulait inviter la jeune adolescente ici et la leurs présenter, finalement au bout d’un bon quart d’heure il décida d’aller leurs annoncer la nouvelle fatale, forte heureusement il trouva tout le monde dans le salon et par tout le monde il veut bien dire tout le clan Cullen au grand complet

Edward: Ça tombe bien que vous soyez tous là faut que je vous parle
Carlisle: On t’écoutes
Edward: C’est à propos de Bella
Rosalie: Oh la petite humaine, je l’aurais parié
Esmée: Rosalie
Jasper: Que se passe-t-il ?
Edward: Elle sait tout
Carlisle, Esmée, Rosalie, Emmett, Jasper & Alice: QUOI ?
Rosalie: Là tu vas trop loins Edward, que tu joues au héros pour sauver sa misérable vie passe encore mais là de dévoiler notre secret s’en est trop
Carlisle: Edward les humains ne doivent pas savoir
Jasper: Edward tu sais qu’on ne doit pas
Emmett: Oui personne ne doit savoir, bon d’accord elle est mignonne mais c’est pas une raison pour jouer à Action où Vérité avec elle
Alice: Edward, j’aurais pas penser ça de toi
Edward: Avant de passer aux conclusions vous voulez bien m’écoutez cinq minutes
Carlisle, Esmée, Rosalie, Emmett, Jasper & Alice: ….
Edward: Je ne lui ai rien dit
Rosalie: Et comment elle là su ? Par la bonté du saint esprit peut être ? Non attends c’est elfe qui lui a dit ?
Edward: Soit pas ridicule Rosalie
Rosalie: Et toi ne nous prends pas pour des idiots, admets au moins que tu lui a dis
Edward: Puisque je te dis que non, elle le savait déjà
Esmée: Comment a-t-elle sur ?
Edward: Je crois qu’elle a commencer à se poser des questions quand j’ai repousser la voiture de Tyler d’une main comme si il s’agissait d’un fauteuil sur roulette
Rosalie: Tu vois où tes conneries héroïques nous mènes, je vous l’avais dis qu’elle aurait du mourir
Edward: Mais il n’y a pas que ça qui lui est mit la puce à l‘oreille ?
Carlisle: Quoi d’autres alors ?
Edward: Elle a remarqué que je ne mangeais jamais, que je ne buvais jamais, que je ne s’exposais jamais au soleil, que je parlais comme si je venais d’une autre époque ce qui est vrai, que ma peau était glacé et dure comme la pierre
Emmett: C’est vrai que tout ça réunit ce serait une évidence pour n’importe qui
Rosalie: Mais c’est qu’elle est intelligente la petite humaine
Edward: Rosalie elle a un prénom je te signale
Carlisle: Est-ce qu’elel sait que personne ne doit savoir ?
Edward: Oui et elle m’a promis que jamais elle n’en parlera
Rosalie: Bah voyons, la parole d’une humaine devrait peut être nous rassurer, nous assurer qu’on est en sécurité
Esmée: Rosalie ça suffit
Edward: Il y a aussi autre chose
Carlisle: On t’écoutes Edward
Edward: Je voudrais l’invité ici et vous la présenter
Rosalie: Tu es devenu dingue ma parole, tu veux amener une humaine dans une maison remplie de vampire. Je te signale que Jasper vient juste d’arriver dans notre famille et qu’il ne se contrôle pas aussi bien qu’Emmett où Alice
Jasper: Euh…
Alice en prenant la main de Jasper: Tu ne lui feras pas de mal j’en suis sur
Edward ignorant Rosalie: Vous êtes d’accord ?
Carlisle: Oui Edward
Esmée: J’adorerais la rencontrer
Alice: Moi aussi
Edward: Super, merci. Je vais aller là voir justement
Rosalie: Le contraire m’aurait étonné
Edward: Rosalie fais moi plaisir sois gentille quand elle sera là d’accord

Sur ses propre mots Edward recula à petit pas vers la porte d’entrée, il enfila son blouson et il sortit de la villa puis il se dirigea vers sa voiture à vitesse vampirique, il monta à l’intérieur et il se dirigea vers la maison des Swan


Maison des Swan


Bella était dehors en train de nettoyer la camionette rouge que son père leur avait offert à elle et Connor seulement c’est pas tout les jours facile de se partager un véhicule entre deux adolescent cependant le jeune Swan c’est trouvé un substitue en attendant de trouver mieux, un vélo. Il se l’est acheter à Port Angeles après avoir retirer de l’argent sur son compte bancaire, un vélo ça ne coûte pas la même chose qu’une voiture et pour l’instant c’est mieux que rien surtout que pour les balades c’est pratique. Bella qui était occupé à nettoyer la camionnette entendit tout à coup un gros bruit, elle leva les yeux et elle vit Edward qui fit deux autres bons avant de retomber au sol

Bella: Comporte toi comme un humain, j’ai des voisins. Je te rappelle aussi que j’ai un frère qui ne connaît pas ton secret et mon père est à la maison
Edward en rajustant la bosse qu’il y avait sur le côté de la voiture de Bella: Demain je t’emmène chez moi
Bella: Merci…Euh..il y aura toute ta famille ?
Edward: Ouais
Bella: Et si ils m’aiment pas ?
Edward en souriant: Alors tu ne t’inquiètent pas d’être dans une maison rempli de vampires mais tu as peur qu’ils rejettent
Bella: Ravi que ça t’amuses

Tout à coup la porte de la maison des Swan claqua en laissant apparaître un adolescent en train d’enfilé son blouson, il s’agissait de Connor le frère jumeau de Bella. Ce dernier descendit les escalier avec un sac à dos sur les épaules et il détacha l’anti-vol de son vélo puis il agrippa le guida quand tout à coup il vit Bella et à côté d’elle se trouvait Edward Cullen. Il sait que sa frangine sort avec lui mais pas parce cette dernière lui a dit mais parce qu’il les a vu l’autre jour au lycée comme tout les autres élèves du lycée, bien sur Connor n’attends pas de Bella qu’elle lui parle de sa vie privée et il ne tient pas à savoir mais elle aurait pu quand même le mettre au courant enfin c’est pas très important. Bella tourna la tête et là elle vit Connor qui sortait avec son vélo

Bella: Tu vas quelques part ?
Connor: Oui
Bella: Je peux demander où tu vas prendre la mouche après m’avoir envoyer sur les roses
Connor: Je vais faire une balade à vélo, ça te va ?
Bella: Papa le sait ?
Connor: Évidemment, tu crois quand même que je serais sortit de la maison en douce avec papa dans le salon il m’aurait vu avant que je mette un pied dehors
Bella: Okay. Euh…au faite Edward je te présente mon frère Connor, Connor voici Edward Cullen
Connor: Ton copain je sais
Bella très surprise: Comment tu sais ?
Connor en grimpant sur son vélo: Voyons Bella tout le monde le sait, tout le lycée vous a vu l’autre jour t’es arrivé avec Edward au lycée dans sa voiture, tu t’en souviens ?
Bella: Oui mais je savais pas que….
Connor: Oublie Bella, c’est rien
Edward en serrant la main de Connor pas trop fort: Bonjour
Connor: Salut. Bon sans vouloir casser l’ambiance j’y vais
Bella: D’accord mais mets un casque
Connor: J‘en ai un dans mon sac à dos si besoins est. Bon a plus, Salut Edward
Edward: Au revoir




Connor les salua de la main et il alluma son mp3 avant de partir sur son vélo s’éloignant au fur et à mesure de la maison. Edward et Bella se sourirent quand tout à coup le jeune vampire sentit quelque chose, les quilleutes enfin surtout deux d’entre eux et en particulier le fils de celui avec lequel il y a longtemps sa famille et les loups ont établie un traité. Si ils ne chassaient pas sur leurs terre et si ils ne versaient pas de sang humain ils s’engageaient à les laisser tranquille et à ne pas divulguer leurs véritable nature

Bella: Qu’est-ce qu’il y a ?
Edward d’un air sérieux: Des complications. Je passe te prendre demain

Sur ses dernières paroles Edward vers sa voiture où il monta à l’intérieur, il ne tarda pas à démarrer mais alors qu’il s’éloigna de la maison de Bella il croisa sur le chemin Billy Black accompagné de son fils Jacob, ils s’échangèrent un regard noir autant l’un que l’autre et Edward passa son chemin. Lorsque Jake sortit de la voiture il sortit le fauteuil roulant de son père de la camionnette puis il aida ce dernier à s’installer dans son fauteuil

Bella: Salut, ça fesait longtemps
Jacob: Oui j’étais…partie
Bella: J’avais remarqué oui
Jacob: Désolé de ne pas avoir donné de nouvelles
Bella: Je te pardonne Jake
Jacob: T’es sur ? Tu dis pas ça pour me rassurer ?
Bella: Non je ne t’en veux pas sinon je te l’aurais déjà dis
Jacob: Okay.
Bella: Sinon t’es venu inspecter ton camion ?
Jacob: Elle est chouette, tu l’entretiens à ce que je vois
Bella: Oui
Billy: En faite on vient inspecter ton écran plat, c’est le premier match des Mariners et puis Jacob n’arrête pas de me dire qu’il veut te revoir
Jacob tout timide: Très classe, merci
Billy: C’est la vérité non
Charlie en arrivant avec des bières: Vitamines D
Billy: Bien jouer chef et voici du poisson frit maison de ce cher Harry Clearwater
Charlie: Super
Billy: Du nouveau sur Wallen ?
Charlie en poussant le fauteil roulant de Billy: Je suis sur que c’est pas un animal qui là tué
Billy: J’y ai jamais cru
Charlie: Dit bien aux gamins de la réserve de ne pas aller en forêt
Billy: Comptes sur moi. Faut éviter d’autres accident pas vrai
Jacob en regardant Bella: Ouais c’est sur
Billy: Et sinon où il est ton fils, je l’ai pas vu
Charlie: Sortit faire une ballade à vélo

Billy et Jacob entrèrent dans la maison de Charlie suivit de Bella qui fesait comme si de rien était, en effet Connor qui s’ennuyait un peu avait décider de se dégourdir les jambes en allant faire un tour à vélo et puis ça lui ferait du bien se dépenser un peu au lieu de rester cloîtrer dans sa chambre. Pendant que Billy et Charlie regardaient le match à la télé Jacob et Bella discutèrent, finalement tout se passa bien et le jeune loup se contrôlait mieux qu’il y a un mois

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 2 Juil - 6:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Jeu 24 Nov - 4:50

CHAPITRE 6.







Koralie, Stefan, Edward,
Bella, Sam, Jacob,
Connor, Christy, Jérémy,
Eléna, Rosalie, Emmett,
Carlisle, Esmée, Alice
& Jasper

Forks/Les montagnes


Les montagnes de la ville sont froides et d'une tranquillité incroyable cependant très peu de personne osent si aventurer. Cependant, cela ne é’effraie pas Noah et Koralie qui sont des vampires. Les deux amis étaient en train de marcher sautant de rochers en rochers en fesant très attention où ils mettent les pieds, un accident c’est si vite arriver mais étant donner leurs véritable nature ils pourraient survivre à une chute du haut d’un immeuble de vingt étages

Chez les humains parfois les souvenirs s’évaporent avec le temps mais quand on est un vampire c’est différent, on se souvient de tout dans les moindres détails, chaque choses qu’on a fait, chaque hommes qu’on a tué, chaque personnes qu’on a rencontré et bien sur les moindres souvenir de notre vie d’humains. Koralie Conrad et Stefan Salvatore c’est une longue histoire, une histoire peu commune et pourtant entre eux il n’a jamais été question d’attirance où de romance, juste une amitié profonde. En effet leurs amitié date de longtemps et tout à commencé lorsque après un massacre Noah a rencontré la belle Koralie


Flashback quatre vingt ans plus tôt à Houston/Un manoir

Tout une famille venait d’être décimer, le tueur aurait pu être comparé à Jack l’éventreur de Londres mais les corps sont bien plus mutilés et il y a des morsures, un vampire était passé par là non en faite c’est un vampire qui a tué tout ces gens et pas un nouveau né, un vampire expérimenté. Une jeune femme vampire qui sentait l’odeur du sang humain entra dans la demeure et fut choqué par le massacre qu’elle avait sous les yeux puis tout à coup elle vit un jeune adolescent âgé d’environ dix sept ans mais elle pouvait sentir que ce garçon était un vampire. Ce dernier était couvert de sang et il venait de vider le sang d’une femme, son frère et lui avait fait un véritable carnage dans cette maison et ce dernier est encore partie chasser une nouvelle proie où plutôt un nouvelle victime. Tout à coup le jeune adolescent vampire sentit que quelqu’un venait de pénétrer dans la demeure et que ce n’était pas un humain, il vit alors une femme aux cheveux châtain

Le garçon: Qui es-tu ?
La jeune femme: Koralie Conrad
Le garçon: La question était en faite qu’est-ce que tu es ?
Koralie: Un vampire
Le garçon: J’aurais du le savoir
Koralie: Parce que t’es devin maintenant
Le garçon: Non juste un vampire
Koralie: Et ce vampire à un prénom je suppose
Le garçon: Stefan Salvatore
Koralie: Salvatore, ça me dit quelque chose
Stefan: Ça m’étonnerais, chaque personne qui c’est douté de notre existence de vampire je les ai tué
Koralie: Je vois que monsieur se vente
Stefan: Pas particulièrement mais je me cache pas de ce que je suis
Koralie: Et tu es quoi ?
Stefan: T’as besoin que je t’fasse un dessin peut être ?
Koralie: Non
Stefan: Alors pourquoi demander ?
Koralie: Je veux juste l’entendre
Stefan: Okay, je suis un tueur assoiffé de sang
Koralie: T’es pas forcé de l’être
Stefan: Évidement que si, je suis un vampire
Koralie: J’en suis un aussi et pourtant je ne tu pas d’humain
Stefan sarcastiquement: C’est ça oui je te crois
Koralie: C’est la vérité pourtant
Stefan: C’est impossible, on tue pour se nourrir et mais on peut aussi s’amusé aussi
Koralie: Tu n’es pas forcer de tuer des humains pour te nourrir
Stefan: C’est vrai, je pourrais les laisser en vie après m’être nourris mais ça laisserais des traces et je dois effacer toutes les traces de notre passage et puis c’est amusant de voir fuir ses proies, la chasse est plus intéressante
Koralie: Je voulais dire qu’il y a manière de survivre sans tuer, sans boire une goûte de sang humain
Stefan: C’est faux
Koralie: Non c’est vrai
Stefan: Et comment ?
Koralie: Le sang des animaux
Stefan: C’est une plaisanterie ?
Koralie: Non
Stefan: Pourquoi voudrais-je me contenter de ça alors que je peux avoir plus ?
Koralie: Parce que tu pourrais épargner des vies
Stefan: Pourquoi voudrais-je épargner des vies humaines ? Alors que je m’amuse tellement
Koralie: A t’entendre on dirait que t’as plus une seule miette d’humanité
Stefan: Évidement je suis un vampire, pas un humain
Koralie: Moi aussi mais une partie de mon humanité existe toujours, mon âme
Stefan: Bah la mienne je l’ai éteinte à la seconde même où j’ai achevé ma transformation en vampire
Koralie: Je pourrais raviver ton humanité
Stefan: J’aimerais bien voir comment
Koralie: Ne doutes pas de mes pouvoirs
Stefan: Admettons que tu le puisses, qui te dis que je le voudrais ?
Koralie: Le veux-tu ?
Stefan: Non
Koralie: Et je si te donnais pas le choix ?
Noah: Tu crois pouvoir me forcer peut être ?
Koralie: Non, je n’ai pas ce pouvoir mais je suis très convaincante tu sais
Stefan: Non je sais pas mais personne ne m’a jamais forcer à faire quelque chose contre mon gré
Koralie: C’est à voir

Sur ses propres paroles Koralie assomma de force Noah qui s’écroula comme une masse au sol, un bruit sourd ce fit entendre dans le manoir. Koralie avait toujours le don pour venir en aide à ceux qui ne veulent pas être sauver, Stefan n’en fesait pas exception. Koralie voulait le sauver de lui-même et tant pis si ce dernier refuse, un jour il là remerciera. Koralie sortit Stefan du manoir et elle l’installa dehors dans la jardin sur l’herbe fraîche, quelques instant plus tard le manoir prit feu et Koralie avait déjà mit les voiles avec des amis à elle qui avait embarquer le corps de Noah dans un endroit choisit spécifiquement par Koralie elle-même. Stefan ignorait à cette époque que ce soir là serait le dernier soir où il goûterait au sang humain, il ignorait que rencontrer Koralie changerait à tout jamais ainsi que les rapport qui avait avec son frère

Fin du Flashback


Pour en revenir au présent, Stefan et Koralie étaient en train de marcher avec prudence sur l’herbe qui entouraient les rocher sautant de temps à autres de rocher en rocher avant finalement se poser sur l’un d’eux. Le jeune homme balança ses jambes contre le bout de caillou plus gros qu’un caillou et il regarda l’horizon devant lui, Koralie quand à elle et bien elle croisait ses jambes en tailleurs tout en fesant glisser de temps à autres quelques mèches derrière ses oreilles

Stefan: Alors tu vas me dire ce qui t’amènes à Forks où tu comptes me laisser deviner
Koralie: J’y réfléchie
Stefan: Prends tout ton temps, j’ai l’éternité devant moi
Koralie: Moi également
Stefan: Parfait sauf que ça va finir par me rendre dingue et j’en ai déjà un pour ça
Koralie: Tu veux parler de ton frère je parie ?
Stefan: Exact. J’ai déjà un vampire qui me fais tourner en bourrique j’en ai pas besoin d’un deuxième surtout si c’est ma meilleure amie
Koralie: Le point positif c’est que tu peux voir à quel point on tient à toi
Stefan: Tu vas te mettre à te la jouer à la Damon
Koralie: A là quoi ?
Stefan: A faire comme mon frère, changer de conversation, détourner la conversation, faire comme si tu ne sais pas de quoi je parle, jouer au chat et à la souris. Je te l’ai dis j’ai déjà assez à faire avec mon frangin diabolique
Koralie: Je ne suis pas comme Damon
Stefan: Encore heureux sinon je deviendrais dingue, un Damon ça me suffit largement. Alors tu me le dis où pas ?
Koralie: Bon d’accord je te dis tout
Stefan en regardant Koralie: Je t’écoutes
Koralie: Je suis ici pour m’installer et disons que j’éspérais t’y voir
Noah: Pourquoi ?
Koralie: C’est bientôt ton anniversaire je me trompe ?
Stefan: Tu parles d’un anniversaire, 163 ans ça fait longtemps que j’ai plus fêter mon anniversaire
Koralie: Bah justement ce serait l’occasion
Stefan: Je suis pas sur de le vouloir
Koralie: Fais au moins l’effort d’y réfléchir
Stefan: Koramie…
Koralie: Réfléchis y juste, je te demande juste d’y réfléchir
Stefan en capitulant: Ok j’y réfléchirais mais de toute manière c’est pas avant un mois donc t’as le temps de voir venir
Koralie: Sinon j’ai appris que tu étais retourner au lycée
Stefan: Laisses moi deviner Damon te là dit
Koralie: Oui à sa manière
Stefan: Je m’en doutais un peu
Koralie: Pourquoi vouloir retourner au secondaire une fois de plus ?
Stefan: Parce que plus je suis jeune plus je peux rester longtemps et j’aime bien le secondaire, on y fait des rencontres intéressante
Koralie: Intéressante dis-tu ?
Stefan: Ouais
Koralie: Aurais-tu fais une rencontre en particulier ?
Stefan: Soit plus clair
Koralie: Je veux dire par là que t’as peut être rencontré une fille qui aurait conquit ton cœur
Stefan: Mon cœur est mort ôte rappelle
Koralie: Joues pas sur les mots, tu vois ce que je veux dire
Stefan: Disons qu’il y a en effet une fille qui ne m’ai pas indifférente
Koralie: Je vois
Stefan: Attention j’ai pas dis que je sortais avec elle
Koralie: J’ai rien dis de tel
Stefan: Mais tu l’as sous entendu
Koralie: N’empêche que ça fait des lustres que t’as pas eu de copines
Stefan: Comment tu peux le savoir ?
Koralie: J’ai mes sources
Stefan: Peu importe. Sinon tu es toujours au menu végétarien ?
Koralie: Oh je varie, un peu de sang animal un peu de sang humain venant des différents hôpitaux des différentes villes dans lesquels j’ai vécu, j’te rassure. Et toi ?
Stefan: Moi, le sang des animaux. Tu sais très bien que si je regoûtais au sang humain je perdrais le contrôle qu’il vienne de l’hôpital où pas
Koralie: Je sais. On bouge ?
Stefan: Pour aller où ? On est bien ici non ?
Koralie: Pour se dégourdir les jambes, j’ai des crampes
Stefan: Okay. On va où ?
Koralie: En vadrouile
Stefan: Ça m’aide vachement

San tenir compter du commentaire sarcastique de Stefan Koralie se leva du rocher et le jeune adolescent en fit autant, ils descendèrent des montagnes à vitesse vampiriques si bien qu’ils arrivèrent en bas en seulement quelques secondes. Stefan était tout de même content de passé du temps avec Koralie, ça fait des années qu’ils ne se sont pas vu et elle lui a manqué. Stefan est extrêmement reconnaissant envers elle pour ce qu’elle a fait pour lui il y a environ quatre vingt ans, de l’avoir sauver de lui même


Forks/Dans la voiture d’Edward

Aujourd’hui n’était pas un jour ordinaires, en effet Edward avait prévu de présenter Bella à sa famille ce qui ravissait Esmée qui ne souhaitait que rencontrer l’humaine dont son fils c’est éprit, Rosalie quand à elle n’est pas enchanté de tout cela et encore moins que cette humaine vienne chez eux. Emmett et Alice eux sont autant ravi que Esmée par contre Jasper et légèrement nerveux car il ne se contrôle pas aussi bien que ses frères et sœurs et il a peur de s’en prendre à la petite amie de son frère mais les autres seront là pour l’en empêcher. Carlisle lui il a déjà eu l’occasion de rencontrer Bella à l’hôpital seulement aujourd’hui elle sait qu’ils sont des vampires et ça changent tout surtout que Carlisle ne là rencontrer qu’en tant que médecin et pas en temps que le père adoptif d’Edward

Cela fait environ un quart d’heure qu’Edward et Bella avait quitté la maison de cette dernière, le trajet en voiture se passait bien mais c’était le silence complet. Nin l’un ni l’autre, n’importe qui dans la situation de Bella serait apeurer de se retrouver dans une maison pleine de vampire mais non elle ce n’est pas ça qui l’inquiète, ce qui la rend nerveuse c’est que la famille d’Edward ne l’apprécie pas

Edward: Tout va bien ?
Bella: Ouais
Edward: T’es sur ?
Bella: Oui, c’est juste que…
Edward: Que ?
Bella: C’est rien, je suis juste un peu nerveuse
Edward: N’importe qui le serait si ils savaient qu’ils allaient se retrouver entourer de vampires
Bella: C’est pas ça
Edward: Tu viens pourtant de dire que t’étais nerveuse
Bella: Oui je suis nerveuse, pas nerveuse du au faite que je vais être entourer de vampires mais nerveuse dans le sens où je vais rencontrer la famille de mon copain
Edward: Ça devrait être l’inverse tu sais
Bella: Je sais mais et si ils m’aimaient pas ?
Edward: Tout ira bien j’en suis sur

Edward essayait plutôt de ce persuader lui-même que tout irait bien car il ne peut pas en être sur, la seule personne qui risque de mettre Bella mal à l’aise où de lui faire peur c’est Rosalie mais elle a promit de se tenir tranquille, espérons qu’elle tienne parole. Si jamais elle tente quoique se Edward le prendra vraiment très mal. Le trajet jusqu’à la villa des Cullen continua à nouveau dans le sens

Edward: Sinon ton père et ton frère ont dit quoi quand tu leur a dit que tu passais la journée chez moi et que je te présentais à ma famille
Bella: Pas grand-chose je leur ai rien dis. J’ai juste dit à Connor que je passais la journée avec toi et monsieur à juste fait un hochement de tête
Edward: Pourquoi ?
Bella: Parce que je savais pas quoi leur dire, ils auraient poser des tas de questions enfin surtout Connor car mon père était déjà partit au travail
Edward: D’accord mais quel genre de question ton frère t’aurait poser ?
Bella: Des questions qui aurait piquer sa curiosité, déjà qu’il te trouve bizarre autant pas en rajouter
Edward: Bizarre ?
Bella: Oui
Edward: Pourquoi ?
Bella: Parce que du jour au lendemain on sort ensemble alors qu’avant tu me détestais
Edward: Tu sais très bien pourquoi je…
Bella: Moi oui je le sais, mais pas mon frère
Edward: En effet mais j’aimerais beaucoup qu’après cette journée tu me présentes officiellement à ton père
Bella: Aujourd’hui ?
Edward: Non. Dans quelques jours pourquoi pas
Bella: Ouff. Parce que je crois pas que mon cœur pourra supporter deux doses de stress intenses tout ça dans une seule journée

Edward esquissa un demi sourire et il regarda Bella durant plusieurs secondes puis il reposa son regard sur la route. Lorsqu’Edward arriva devant chez lui il se gara, coupa le moteur, défit sa ceinture et sortit du véhicule. Il fit le contour de la voiture à vitesse vampirique et il alla ouvrir la portière de Bella, cette dernière sortit de la voiture après avoir défait sa ceinture de sécurité, Edward verrouilla la voiture et il mit la clef de sa volvo dans la poche de son jean


Forks/La Push

Sam avait ordonné à Jacob de le rejoindre à la Push, étant le male Alpha de la meute Jacob est obligé de lui obéir quelque soit ses ordres et pourtant Jake est celui qui aurait du mérité cet honneur de pas son sang puisque son grand père était lui-même le mal alpha de sa propre meute. Sam voulait justement parler de ça avec Jacob, il voulait que tout soit clair avec ce dernier, qu’il n’y est pas de ressentiments entre les deux garçons. Sam, les bras croiser contre son torse musclés attendait Jacob avec son air sérieux et déterminé comme jamais. Quelques minutes plus tard un adolescent à la musculature impressionnante arriva sur la colline de la Push, ça y’est Jake était là

Sam: Bonjour Jacob, désolé de t’avoir sortit du lit
Jacob: Y’a pas de mal, j’étais déjà réveillé
Sam: Bien
Jacob: Tu voulais me parler, me voici
Sam: Toujours aussi direct hein ?
Jacob: Le plus direct de nous deux c’est toi il me semble
Sam: C’est pas totalement faux mais tu as raison je t’ai fais venir pour qu’on parle
Jacob: Et de quoi ?
Sam: De ma position dans la meute
Jacob: Tu es l’alpha ça je le sais
Sam: Oui mais théoriquement ça aurait du être toi
Jacob: Faut croire que la théorie et la pratique ne s’appliquent dans ce cas de figure
Sam: Tu sais très bien que tu aurais pu revendiquer ton titre d’alpha
Jacob: Je sais
Sam: Pourquoi ?
Jacob: Je n’ai tout bonnement jamais eu l’envie ni le désir d’être le chef ni même de faire partie d’une meute et pourtant j’en fais partie
Sam: Regrettes tu ta décision de nous rejoindre ?
Jacob: Non pas du tout, je dis juste que j’ai jamais voulu être un chef ni même un loup mais je suis un loup
Sam: Okay. Je veux juste que tout soit okay avec toi ?
Jacob: Par rapport à quoi ?
Sam: Au faite que je sois l’Alpha, je veux pas que t’es l’impression que je t’ai volé ton titre
Jacob: C’est pas le cas et je ne vois pas les choses comme ça
Sam: Jake j’ai été le premier à muté et je pense être plus apte à diriger cette meute que toi
Jacob: Okay Sam je reprends, tu ne m’as rien volé et jamais je n’ai penser devenir l’Alpha
Sam: Un jour tu le voudras peut être
Jacob: J’en doute mais si jamais je le veux je t’en ferais si t’as peur que je te vole ton titre de chef
Sam: Non c’est pas ça, je trouverais ça légitime que tu revendiques ton titre d’Alpha seulement je pense que tu n’es pas prêt ni apte pour l’instant et qu’on a besoin d’un chef
Jacob: Sam je viens de te dire que je suis d’accord avec ça
Sam: Tu es sur ?
Jacob: Certain
Sam: D’accord. Tant qu’on y est j’aimerais te parler d’autres chose
Jacob: Vas-y
Sam: Bella et Connor sont-ils au courant pour nous ?
Jacob: Non. Pourquoi penses-tu une chose pareil ?
Sam: Parce que ce sont tes meilleurs amis
Jacob: En effet ce sont mes meilleurs amis mais ils n’ont pas à savoir pour nous
Sam: La règle est de garder notre identité secrète
Jacob: Je sais et j’ai promis de ne jamais rien dire à quique se soit, on a tous prêté serment tu te souviens ?
Sam: Oui je me souviens très bien
Jacob: Donc t’as pas à t’inquiéter à ce propos
Sam: Ravie de l’entendre
Jacob: Autre chose ?
Sam: Non…Euh attends si
Jacob: Faut savoir oui où non
Sam: Paul veut organiser une bouffe chez lui, tu viens ?
Jacob: Quand ?
Sam: Ce midi et ce soir
Jacob: Je viendrais enfin si j’suis inviter
Sam: Evidement que tu l’es, ce matin il m’a demandé de te demander donc je te demande
Jacob: Okay. J’y serais. Autre chose ?
Sam: Non, et c’est un non définitif
Jacob en souriant: Okay, dans ce cas à ce soir
Sam: A ce soir Jake

Les deux garçons partèrent chacun de leurs côtés, Sam rentra chez lui et Jacob en fit autant. Au moins avec Sam les discussions ne durent pas des lustres, il dit ce qu’il a dit et puis c’est finit, aujourd’hui ne fut pas une exception. Sam avait été droit au but comme à son habitude mais ce dernier n’était pas le seul à être si direct, Jacob l’était tout autant


Forks/Le centre commercial


Avec Bella en vadrouille avec Edward allez savoir où et Charlie toujours au boulot à enquêter sur le décès plus que mystérieux de Wellen, un ami de ce dernier Connor était tout seul à la maison alors il décider d’aller au centre commercial voir ce qu’il pouvait y avoir sans vraiment avoir l’intention d’acheter un truc de toute manière il économise le moindre centimes pour pouvoir se payer une voiture seulement ça coûte cher et les petits boulot ici ça court pas les rues. Avec Bella qui est avec Edward quelque part Connors la camionnette pour lui tout seul alors il en a profité pour se rendre au centre commercial de Forks. Alors qu’il entra dans le halla son téléphone portable sonna, il décrocha

Connor: Allo
????: Salut Connor c’est moi
Connor: Merci je sais qui tu es Christy
Christy: Comment vas-tu ?
Connor: Tu veux quoi ?
Christy: Avoir de tes nouvelles
Connor: A quoi bon
Christy: Parce qu’on est amis et que je m’inquiète de savoir comment tu vas
Connor: Non on est plus ami, on était un couple et on c’est séparé point à ligne
Christy: Je sais mais on peut rester amis
Connor: Non
Christy: Avant de partir chez ton père t’avais l’air d’accord avec ça
Connor: Ouais bah les gens changent, écoutes tu as ta vie à San Francisco et moi j’ai la mienne ici à Forks alos oublie moi
Christy: Connor je…
Connor: Je t’ai dis oublie moi, j’en ferais autant
Christy: Mais
Connor: Salut et ne m’appelle plus, j’ai aucune envie de te parler

Sur ses mots il raccrocha et il rangea son portable dans la poche intérieur de sa veste, on pouvait voir sur son visage qu’il n’était pas du tout ravi d’avoir parler à son ex mais alors pas du tout. C’est vrai qu’avant de quitter Phoenix ça lui posait pas de problèmes de rester amis avec Christy mais il lui avait demandé de lui laisser du temps seulement les gens changent et avec le recul de ce qui c’est passé Connor a réalisé que rester amis avec son ex petite amie n’était pas une si bonne idée que ça car il ne veut pas revenir sur le passé et en restant ami avec elle il y aura toujours une possibilité pour que ça arrive et ça Connor ne le veut. Lui il ne revient pas sur le passé, une fois que c’est finit c’est finit surtout qu’entre eux c’était loin d’être l’amour fou même si ils tenaient l’un à l’autre et le jeune adolescent ne pense pas que Christy soit celle qui lui soit destiné sinon ils n’auraient pas si de facilité à se quitter. Non il ne veut pas recommencer quoique se soit avec elle, il veut aller de l’avant et voir ce que l’avenir lui réserve alors autant couper net tout relation avec son ex, ça vaut mieux pour tout le monde

????: Connor
Connor en se retournant: Jérémy, salut
Jérémy: Salut. T’es tout seul ? Bella n’est pas avec toi ?
Connor: Non elle est avec son amoureux
Jérémy: Alors c’est vrai ? Elle sort avec Cullen
Connor: Ouais. Tu sais qu’il a un prénom
Jérémy: T’es amis avec lui maintenant ?
Connor: Je le connais pas mais c’est le copain de ma sœur
Jérémy: Sinon qu’est-ce tu viens faire ici ?
Connor: La même chose que toi je suppose
Jérémy: J’ai entendu dire que tu cherchais un job ?
Connor: Qui t’as dis ça ?
Jérémy: Disons que c’est une intuition
Connor: Alors on peut dire que t’as un sacré sixième sens mon pote
Jérémy: Donc j’avais raison
Connor: Oui
Jérémy: Je pensais que ta mère vous envoyais de l’argent sur votre compte à ta sœur et à toi tout les mois
Connor: En effet mais j’ai besoin d’un peu plus
Jérémy avec une légère pointe d‘humour: T’as pas de factures à payé pourtant
Connor: Non idiot. J’économise de l’argent pour pouvoir me payer une voiture
Jérémy: T’en n’as pas déjà une ? Ta camionnette rouge
Connor: Si on veut oui, c’est un cadeau de bienvenue de la part de mon père mais Bella et moi on se là partage à tour de rôle cependant c’est pas simple. Quand c’est ma sœur qui là et que moi je veux aller quelque part je me retrouve sans moyen de transport, bon j’ai un vélo mais quand ça grimpe c’est pas drôle
Jérémy: Je vois
Connor: Tu me demandais ça pourquoi au juste ?
Jérémy: Parce que je peux peut être te faire embaucher au Grill. Je bosse là bas après les cours
Connor: Ce sera cool
Jérémy: Au faite je te présente ma sœur, Eléna. Eléna voici Connor un ami du bahut
Eléna: Contente de rencontrer enfin
Connor: Je savais qu’il parlait autant de moi
Eléna: Non c’est pas ça mais mon frère a si peu d’ami alors quand il en a ça devient le sujet favoris à la maison
Jérémy: Je suis pas si insociable que ça
Eléna: Ton seul ami c’est Connor j’te signale
Connor: J’suis pas le seul alors, c’est rassurant
Jérémy: T’as quelque chose à faire dans l’heure qui suit ?
Connor: Non pourquoi ?
Eléna: Jérémy et moi on comptait aller manger au Grill, tu veux venir avec nous ?
Connor: Ouais pourquoi pas
Jérémy: Cool

Jérémy et Eléna se dirigèrent vers la voiture de ce dernier tandis que Connor fit de même, le véhicule du jeune Cooper ne tarda pas à démarrer et il partie en direction du Grill, Connor les suivit au volant de sa camionnette rouge. Ça allait être sympa d’aller manger avec Jérémy et sa sœur plutôt que de manger tout seul à la maison puisque Charlie est au travail et que Bella est avec Edward


Forks/Villa des Cullen

Après être sortit de la voiture d’Edward ce dernier emboîta le pas de Bella, cette dernière suivit son petit ami et il là conduisit vers la porte d’entrée qui donnait sur le salon, il appuyea sur la poignée et il poussa la porte puis il entra à l’intérieur accompagné de Bella. En entrant cette dernière ne pu s’empêcher d’admirer l’intérieur de la villa, c’était tellement éclairé et tellement beau qu’elle en avait le souffle couper. Après être entrer chez lui Edward ferma la porte derrière lui et il regarda Bella qui observait tout autour d’elle

Bella: Wouaho…Cet endroit est incroyable
Edward en aidant Bella a enlever sa veste: …
Bella en posant sa veste sur un banc: C’est si clair et ouvert ! J’adore ça
Edward en enlevant sa veste et en la posant à côté de celle de Bella: Tu t’attendais à quoi ? Des cercueils, des donjons et peut être un pont-levis ?
Bella en souriant: Non pas de pont-levis
Edward en motant les escaliers qui menait vers la cuisine: Pas de pont-levis. C’est le seul endroit où on a pas besoins de se cacher. Je leurs avais dis de ne pas faire ça
Bella: Faire quoi ?
Edward très mystérieux: Tu vas voir

Dans la cuisine Esmée s’activait à faire la cuisine aidé bien sur de Carlisle, Emmet et Rosalie qui mettait du cœur à l’ouvrage pour faire plaisir. En faite elle en avait rien à faire que cette humaine qu’Edward ramenait à la maison pour la présenté au clan Cullen, à vrai dire si ça ne dépendait que d’elle cette fille serait morte mais elle avait donner sa parole à Emmett et à toute la famille qu’elle ne lui ferait rien et qu’elle se tiendrait tranquille aujourd’hui

Rosalie: Elle est italienne où quoi ?
Emmett: Elle s’appelle Bella
Carlisle: Je suis sur qu’elle trouvera ça excellent
Esmée: C’est vrai que tu l’as déjà rencontré toi
Carlisle: A l’hôpital et encore c’était en temps que médecin. J’ai du lui parler même pas cinq minutes
Rosalie: Si ça dépendait que de moi
Emmett: Rose tu nous a promit
Rosalie: Oh ça va, si on peut plus rien dire maintenant. Vous sentez l’odeur, là voila
Esmée en allant vers Edward et Bella qui venaient juste d‘arriver: Bella. Nous préparons un plat italien
Bella un peu génée: Oh…
Edward: Bella, je te présenté Esmée ma mère
Esmée: Bonjour Bella, bienvenue
Bella: Bonjour. Merci
Carlisle: Grâce toi on utilise la cuisine pour la première fois depuis notre arrivé
Esmée: J’éspère que tu as faim
Bella: Oui, je meurs de faim
Edward: Elle a déjà mangé
Rosalie en lâchant un couvert par terre: ….
Emmett: Rose
Rosalie: Eh bien bravo
Bella: Je sais que vous ne mangez jamais et je vous trouve très prévenant ….
Edward: T’as qu’a ignorer Rosalie. Moi c’est-ce que je fais la plupart du temps
Rosalie: Ouais c’est ça, continuons à faire semblant qu’on se met pas du tout en danger
Emmett: Rose
Bella: Je vous jure que je ne dirais jamais rien à quique se soit
Carlisle: Elle le sait déjà
Emmett: Sans vouloir donner raison à Rosalie le problème c’est que vous avez décider de vous afficher
Edward: Et en quoi c’est un problème
Rosalie: Comme si tu le savais pas
Esmée: Rosalie
Rosalie: Non non qu’elle le sache. Tous les membres de la famille se retrouveront impliqués si cette histoire finit mal
Bella: Mal dans le sens où …. Je deviendrais ….votre repas
Alice en sautant d’une branche d’arbre: Salut, Bella. Je suis Alice
Bella: Salut
Alice en enlaçant Bella: Enchantée. Oh c’est vrai, tu as une très bonne odeur !
Edward très mal à l’aise: Alice, qu’est-ce que…
Alice: Ne t’inquiète pas Edward. Bella et moi allons devenir de grandes amies
Jasper: ….
Carlisle: Je suis désolé Bella, Jasper est notre nouveau végétarien. Il a encore un peu de mal
Jasper: Content de t’avoir parmi nous
Alice en regardant Jasper: Ça va aller Jasper. Tu ne lui feras pas de mal
Edward encore plus mal à l’aise. Euh..ok. Viens je vais te faire visiter le reste de la maison
Bella génée: Ok
Alice: On se voit bientôt Bella ?
Bella: Euh….ouais
Esmée: C’est trop mignon, ils sont vraiment trop mignon
Carlisle: Je crois que ça c’est bien passé
Esmée en s’adressant à Rosalie: Range tout ça sur le champs
Rosalie: Pourquoi moi ?
Carlisle: Parce que t’avais promis de te tenir tranquille et ça n’a pas été le cas
Rosalie: Je ne fais que dire un faite qui est vrai
Esmée: Bella doit être suffisamment anxieuse sans que tu en rajoute
Rosalie: Elle doit savoir dans quel guêpier elle s’embarque et dans lequel elle nous embarque par la même occasion

Rosalie ne broncha pas d’avantage, elle n’avait pas tenu sa parole qu’elle avait fait à toute la famille et elle le savait très bien cependant elle n’avait pas pu s’empêcher de se faire remarquer en mettant Bella encore plus mal à l’aise. Oui Bella était mal à l’aise dans le sens où elle avait peur de déplaire à la famille d’Edward et voilà déjà que Rosalie avait une dent contre elle, les autres aux contraire semblait apprécier la jeune humaine même si Jasper a un peu de mal à se trouver en présence d’être humain

Edward en se dirigeant vers l’étage: T’as trouvé ça aussi bizarre que moi ?
Bella: Je sais pas
Edward: Rosalie avait pourtant promit de se tenir tranquille
Bella: C’est rien
Edward: Pas pour moi, je voulais que ça se passe bien
Bella: Ça c’est plutôt bien passé je trouve
Edward: Je voulais que tu te sentes à l’aise
Bella: Edward toutes les filles sont anxieuses quand elles rencontrent la famille de leurs petit copain et je n’y fais pas exceptions
Edward: Oui mais ma famille et moi on est des vampires
Bella: Je sais mais c’est ça qui me rendait nerveuse, tu le sais. Des chapeaux de graduations ?
Edward un peu géné: Euh…ouais. C’est un peu une blague qu’on a entre nous. On aime bien étudier
Bella: Je trouve ça un peu dépriment de recommencer le secondaire encore et encore
Edward: Oui mais plus on est jeune quand on arrive quelque part plus on peut y rester longtemps. Tu viens ?

Sur ces dernières paroles Edward tendit gracieusement sa main à Bella et cette derniere glissa sa main chaude dans la main glacé de son petit ami vampire. Edward referma sa main doucement et ils terminèrent de monter les escalier, ils tournèrent sur la droite puis ils arrivèrent vers une pièce très particulière, en tout cas elle le sera quand Edward lui aurait dit ce que c’est. En faite c’est sa chambre, une chambre où il y a quasiment de tout sauf un lit

Edward: Ouais. Euh..ça c’est ma chambre
Bella en entrant dans la chambre: T’as pas de lit ?
Edward en s’approchant de Bella: Non. Je ne dors pas
Bella: Jamais ?
Edward: Non pas du tout
Bella: Okay
Edward: Mais peut être qu’un jour j’en metterais un. J’suis le seul à ne pas en avoir dans toute la maison
Bella: Oh. Je vois que t’as énormément de musique
Edward: Oui….j’aime bien la musique. C’est…appaisant je trouves
Bella en mettant en marche le lecteur: Je trouve aussi. Tu écoutais quoi ?
Edward: C’est Debussy
Bella: ….
Edward: Ouais je sais c’est
Bella: Ouais. Claire de lune est super je trouve
Edward en plongeant son regard dans celui de Bella: Tu aimes bien Debussy ?
Bella: Ouais, c’est comme une berceuse et c’est à la fois relaxant
Edward en prennant la main de Bella: Je croyais être le seul à aimer Debussy
Bella: Faut croire que non

Edward attira Bella vers lui en fesant glisser sa main autour de sa taille d’un geste hésitant et très doux en même temps, Bella le regarda faire sans bouger. Elle était comme hypnotiser par ses yeux au sens figuré bien évidemment. C’est fou comme sur beaucoup de chose Edward et Bella sont en tout point similaire sauf que lui est un vampire et qu’elle est une humaine, c’est unre grande différence certes mais pas aux yeux de Bella. Lorsqu’elle le regarde ce n’est pas un vampire qu’elle voit même s’il en est un mais juste un garçon dont elle est éperdument amoureuse. Toujours avec délicatesse et tendresse Edward fit danser Bella en la fesant tourner

Edward: Quoi ?
Bella: Je suis nul en danse
Edward: Je pourrais te forcer tu sais
Bella: J’ai pas peur de toi, j’ai jamais eu peur de toi
Edward avec un petit sourire coquin aux coins des lèvres: T’aurais jamais du dire ça

Sur ses mots Edward embarqua Bella sur son dos et il s’envola par la fenêtre de sa chambre qui était grande ouvert et qui donnait sur les arbres de la forêt qui entoure la demeurre des Cullen. Bella eu l’aire surprise mais elle n’avait pas peur, à vrai dire le seul endroit où elle se sent en sécurité c’est dans les bras d’Edward. Ce dernier s’agrippa au tronc d’un arbre

Edward: Accroche toi à moi mon petit singe


Forks/La forêt

Bella s’agrippa fortement à Edward en encerclant ses jambes autour de la taille de ce dernier et en s’agrippant à son torse. Il est dure comme de la pierre alors elle ne risque pas de lui faire mal et ça elle le savait parfaitement. Après s’être assurer que Bella était bien accrocher à lui Edward grimpa à l’arbre comme un peu spider man qui grimpe sur un mur de béton sauf que là c’est un vampire sur un arbre.

Edward: Tu me fais confiance ?
Bella: Oui. En théorie oui
Edward: Alors fermes tes yeux
Bella: Pourquoi ?
Edward: Tu pourrais être malade sinon
Bella: Okay

Bellla obéissa à Edward et elle ferma les yeux, ils étaient à présent au sommet d’un arbre. Edward esquissa un demi sourire et il saute d’arbre en arbre puis il recommencer à jouer les hommes araignes comme il y a quelques secondes. Finalement ils s’arrêtèrent sur un des arbres de la forêt et en grimpant de branche en branches. Edward fesait extrêmement attention à Bella car c’était vraiment pas l’endroit pour faire une chute en particulier à cette hauteur là

Bella: Ah
Edward: Quoi ?
Bella: C’est surréaliste, ces choses là ne sont pas censées éxister
Edward: Elles existent dans mon monde
Bella: C’est plutôt évident, ça m’arrive pas souvent de me retrouver perché au dessus d’un arbre voir, à vrai dire ça m’est jamais arriver
Edward: Tu ne crains rien, je suis là
Bella: J’éspère bien parce que c’est clair que je ne survivrais si je fesais une chute d’ici
Edward: Ça n’arrivera pas

Bella et Edward restèrent un bon bout de temps percher là haut, ils échangèrent de branches tout en discutant, plus ils parlaient plus ils se rapprochaient et c’est pas Bella qui va s’en plaindre bien au contraire.


Forks/Villa des Cullen


Finalement au bout d’un peu plus d’une heure Edward et Bella rentrèrent à la villa, le jeune homme se mit au piano dans une pièce de la maison où était installer le piano et Bella s’asseya dans un fauteuil à côté. Il lui joua claire de lune de Debussy au piano, la jeune adolescente l’observa et l’écouta avec délice dégustant la moindre seconde. Après un certain bou de temps Bella et Edward allèrent dans le salon, ils se regardaient dans le blanc des yeux mais ils ignoraient que certains Cullen les observait d’une autre pièce mais tout à coup la merveilleuse scène fut déranger par le vibreur du téléphone portable de Bella

Edward: Ton téléphone vibre
Bella: Je me demande bien qui c’est
Edward: Réponds et tu sauras
Bella: T’as raison. Allo
????: Bella
Bella: C’est qui ?
????: Christy
Bella: Christy. Attends la Christy de Connor
Christy: Oui enfin je suis plus sa Christy
Bella: Autant te dire que tu tombes vraiment mal, je…je suis occupé
Christy: Désolée de te déranger. Je voulais juste avoir des nouvelles de Connor
Bella: Dans ce cas appelle le, il a un portable lui aussi
Christy: Il refuse de me parler
Bella: Rappelle le, c’est une tête de mule quand il s’y met tu sais
Christy: Bella faut que tu m’aides. Je l’aime encore
Bella: Je t’arrêtes tout de suite, je ne me mêle de la vie sentimentale de mon frère. J’ai déjà suffisamment a faire avec la mienne, tu veux parler à Connor tu te débrouilles
Christy: Mais Bella ….
Bella: Non non pas de mais, je connais mon frère. Si jamais je tente d’arrondir les angles entre vous ça va me retomber dessus alors désolé mais tu vas devoir remédier à ça toute seule. Au revoir Christy
Christy: Je pensais que tu voudrais m’aider, il s’agit de ton frère
Bella avant de raccrocher: Justement Christy, c’est justement parce que c’est mon frère que je veux pas m’en mêler. Au revoir
Edward: Un soucis ?
Bella: Y’en a toujours
Edward: C’était qui ?
Bella: La copine de mon frère où plutôt son ex copine, celle qu’il avait à Phoenix mais maintenant elle vit à San Francisco. Elle l’aime encore et elle veut que je parle à Connor
Edward: Et tu veux pas ?
Bella: Non je veux pas. Je connais mon frère, si je tente de lui parler de Christy où d’arrondir les angles avec elle ça va encore me retomber dessus
Edward: Encore ?
Bella: Oui, j’ai fais l’erreur une fois de vouloir l’aider avec sa première copine, j’ai juste voulu ne pas le voir souffrir en les poussant à se parler résultat c’est moi qui est fait les frais des pots cassé. J’ai retenue la leçon, maintenant je ne m’en mêle plus
Edward: Je comprends. Tu sais je voulais pas….
Bella: Je sais, tu veux juste en savoir plus sur moi
Edward: Oui c’est tout à fait ça
Bella: J’avais compris et c’est réciproque

Bella resta plusieurs heurs chez les Cullen à discuter avec Edward sur le canapé du salon, ils ne se quittaient pas des yeux une seule seconde puis quand ce fut l’heure pour Bella de rentrer chez elle Edward la raccompagna chez elle en voiture. Bien sur avait de s’en aller la jeune adolescente alla dire au revoir à la famille d’Edward et elle les remercia poliment et gentiment. Esmée aimait déjà Bella comme une fille, elle savait déjà qu’Edward avait trouvé son âme sœur en la personne d’Isabella Swan dit Bella

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Sam 15 Sep - 12:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Lun 28 Nov - 15:17

CHAPITRE 7.







Eléna, Stefan, Mike,
Connor, Bella, Charlie,
Renée, Edward, Esmée,
Jérémy, Koralie, Rosalie
Alice, Carlisle, Emmett
& Jasper

Forks/Le lycée/Les couloirs

Stefan se gara sur le parking du lycée, après être sortie de sa voiture et avoir verrouiller le véhicule il se dirigea vers le portail du bahut et il le franchissa comme tout les autres élèves devant lui. Il entra ensuite à l’intérieur du lycée et il alla vers son casier puis il fila en cours d’histoire juste au moment où la sonnerie retenti. Une fois rentré il s’installa à une table de libre au milieu de la seconde rangée, durant tout le cour d’histoire c’est-à-dire à peu près une heure ,le professeur Mr Webber exposa les plus grands événements connu à Forks depuis les quarante dernière années mais à un moment il fit une erreur ce que Noah remarqua et d’ailleurs il en fit part au prof qui vérifia les dire du jeune adolescent et il en conclua qu’en effet il c’était trompé de date. Vers la fin du cours le prof refit une autre erreur et Stefan le lui signala mais Mr Webber n’apprécia gère la remarque alors pour lui poser une colle il lui posa tout un tas de question et Stefan répondit sans faire la moindre erreur à la plus grande surprise de toute la classe. Eléna quand à elle n‘en revenait pas ses yeux, non seulement ce beau brun était beau comme un dieu mais super intelligent, elle était intrigué par lui et elle voulait en savoir d‘avantage. Lorsque la sonnerie de l’interclasse retentit Stefan fut le premier à sortir avec Eléna derrière lui

Eléna: Stefan attends
Stefan en s’arrêtant: Oui
Eléna: T’était impressionnant en cours
Stefan: Merci mais c’était pas grand chose
Eléna: Si ça l’était crois moi mais comment tu fais pour savoir tout ça ?
Stefan: J’adore lire et j’ai une bonne mémoire
Eléna: Tu m’as impressionné
Stefan: Ça m’arrive pas tout les jours d’impressionné une jolie fille qui me fascine
Eléna en souriant: Jolie ? Tu me trouves jolie ?
Stefan: Euh..Ouais
Eléna: Et en quoi je te fascine ?
Stefan: Je dirais plutôt que tu m’intrigues
Eléna: Tu m’intrigues toi aussi
Noah en esquissant un sourire: Les autres disent que je suis bizarre
Eléna: Ils ont tords, t’as rien de bizarre
Noah: C’est rassurant, mon frère me dit que je sous ennuyeux à mourir donc ça me rassure qu’au moins ce soit pas le cas pour une personne
Eléna: Mon frère lui il serait du genre à me rassurer quand ça va pas ce qui me surprend toujours vu les problèmes qu’il a eu
Stefan: Petit où grand
Eléna: Petit et toi ?
Stefan: Grand mais on s‘entend pas trop
Eléna: Pourquoi ?
Stefan: C‘est compliqué
Eléna. Dis Noah t’as quelque chose de prévu ce soir ?
Stefan: En quelque sorte oui, pourquoi ?
Eléna: Parce que ce soir y’a le passage de la comète et je me demandais si tu voulais y venir avec moi
Stefan: Quel coïncidence j’y vais moi aussi
Eléna en souriant: C’est super alors on peut y aller ensemble enfin si tu veux….
Stefan: Oui on peut
Eléna fixant Noah: Super
Stefan fixant également Eléna: Oui Super

Sur ses derniers mots les deux adolescents se souriaient encore plus avant de se rendre vers leur salle de classe, en mathématique. Eléna ignorait au départ que Stefan serait au à la petite fête pour le passage de la comète mais elle voulait y aller avec lui c’est pour ça qu’elle lui a demandé mais maintenant qu’elle sait qu’il y va aussi et qu’ils y vont ensemble elle se sent super heureuse. Attention c’était pas un rencard même si ça y ressemblait un peu et puis il faut dire qu’ils sont pas insensible au charme de l’autre


Forks/Sur le parking du Grill

C’est la fin des cours pour aujourd’hui et Bella et Connor ont promit à leurs père de le rejoindre au Grill dès la fin des cours pour manger mais aujourd’hui ils avaient un projet de biologie et ça c’est éterniser pour toute la classe donc les deux adolescent sont arrivé un peu en retard. Lorsque Bella et Connor sortèrent de leurs camionnette rouge la jeune adolescent se fit aborder par Mike Newton, Mike qui a apprit comme tout les élèves du lycée que Bella sortait avec Edward

Mike: Arizonna. Yo quoi de neuf les jumeaux Swan
Connor: Salut Mike
Bella: Salut
Mike: Alors tu sors avec Cullen y parait ?
Connor: Sans paraître grossier en quoi ça te concerne Mike que Bella sorte avec lui où pas ?
Mike: C’est…. Je l’aime pas lui
Connor: Pourquoi ? Il est gentil
Mike: Tu le connais même pas
Connor: C’est vrai mais jusqu’à présent il a jamais été méchant avec elle au contraire, il lui a même sauvé la vie
Mike en s‘adressant à Bella: C’est juste que….je sais pas. Il te regarde comme si il avait envie de te bouffer
Connor: Tu vois trop de film Mike
Mike: C’est pourtant vrai et regarde comme ils sont hyper solitaires lui et ses frères et sœurs
Connor: Et alors ? Moi j’ai pas beaucoup d’amis proche c’est pas un drame. Désolé Mike on doit y aller
Bella: Ouais notre père nous attends pour déjeuner, salut Mike
Connor: Bye Mike

Connor salua le blondinet de sa main connu sous le nom de Mike et Bella se dirigea vers la porte d’entée du Grill, Mike n’était pas un ami mais juste un bon copain de Connor et de sa sœur Bella seulement ce mec voit trop de film à la télé où bien il est jaloux que Bella sorte avec Edward même si à un moment Edward avait soif du sang de la jeune adolescente.


Forks/Le Grill

Bella et Connor se dirigèrent vers la porte d’entrée du Grill et la jeune adolescente l’ouvrit puis elle entra suivit de son frère jumeau qui en fit autant puis la porte se referma d’elle-même après que ce dernier est relâcher la poignée de la porte. Ils se dirigèrent vers la table où était assit Charlie qui regardait le journal et il s’asseyèrent à table. Face à ses enfants Charlie replia le journal et il le posa sur la table

Bella: Excuses nous on est en retard, projet de biologie
Charlie: Bella je t’ai commandé la salade d’épinard j’éspère que ça te va
Bella: C’est toi qui aurait du commander ça, ça te changerait des steack
Charlie: Hey j’suis en pleine forme
Connor: Et moi ?
Charlie: Toi comme t’aime pas les épinards je t’ai commandé un steck frite
Connor: Super j’adore ça
Bella: Le contraire m’aurait étonné Connor
Denise: Alors chef, les clients veulent savoir ? Avez-vous trouvez quelque chose près de la rivière Crewits aujourd’hui ?
Charlie: Oui on a trouvé une empreinte de pied humain mais on dirait que cette personne se dirige vers l’est, c’est donc le shérif de Creat Valley qui prend la relève
Denise: Okay. J’éspère qu’ils vont vite le capturer
Charlie: Je crois que vos amis vous font signe
Bella: Euh….
Charlie: C’est bon allez les rejoindre, je compte rentrer tôt de toutes façon
Bella: Moi aussi
Connor: Idem
Charlie: Les enfants, c’est vendredi soir. Profites en. Bella on dirait que le fils Newton te trouve plutôt mignonne
Connor en lançant un regard à sa sœur: ….
Bella en s’adressant à son père: C’est juste un de nos copains
Charlie: Et dans toutes la bande de clown qu’il y a en ville personne s’intéresse à vous ?
Connor avec un léger ton sarcastique: Pour ma part j’ai rompu avec mon ex y’a pas très longtemps alors pour l’instant j’ai pas trop à me plaindre enfin c’est plutôt elle qui m’a largué comme on jette d’un jouet qu’on veut plus à la décharge
Bella en s’adressant à son père: Tu veux vraiment qu’on parle garçons ?
Charlie: Non oublie ça. C’est juste que parfois j’ai l’impression de ne pas être là pour vous, vous deviez sortir un peu plus
Connor: Je sors enfin quand j’en ai envie
Charlie: Une balada à vélo de temps à autres c’est pas ce que j’appelle sortir moi
Bella: J’aime bien être seule
Connor avec une légère pointe d‘humour: Moi aussi et je pense que notre père est exactement comme nous

Charlie les yeux vers Connor puis vers Bella et il esquissa un petit sourire, c’est vrai que les deux adolescents ressemblent beaucoup à leur père. Ils sont solitaire, ne parlent que quand ils ont des choses à dire où quand ils ont envie de parler, ils sont un peu du genre à souffrir en silence dans leurs coins. C’est vrai qu’ils tiennent plus du côté de Charlie que de Renée qui est plus enthousiaste pour tout ce qui touche la vie alors que ses enfants se renferme parfois sur eux même en particulier Connor qui est le plus renfermé et solitaire comparé à Bella


Maison des Swan

La nuit est tombée depuis plusieurs heures sur la ville, dans la maison Bella était la seule encore réveillé. Charlie dormait à point fermer tout comme Connor qui dormait également comme un bébé. Bella était en pyjama, assise en tailleur dans son lit et caller contre ses oreillet ainsi que recouvert par sa couette, elle était au téléphone avec sa mère. Renée l’avait appelée pour prendre de ses nouvelles ainsi que de celle de Connor, savoir comment se passe la vie pour eux là bas et si ils s’y plaisent

Renée: Comment va ton frère ?
Bella: Là il dort comme une locomotive
Renée: Et comment ça va avec votre père ?
Bella: Super bien
Renée: J’suis ravi de l’entendre
Bella: Comment ça se passe pour Phil ?
Renée: Phil travaille très fort. C’est comme ça il doit s’entraîner, on cherche à louer une maison au cas où il ferait l’équipe, tu adorerais Jacksonville
Bella: Ah ouais ? Je j’aime bien Forks
Renée étonnée: Quoi ?
Bella: C’est un endroit sympa et on s’y plait
Renée: T’aurais pas rencontré un garçon par hasard ?
Bella: Euh…ouais
Renée: Je veux tout savoir, comme il est ? Grand, Musclé ? Est-ce que c’est un sportif où un intéllo peut être
Bella en voyant tout à coup Edward dans sa chambre: Ma….maman je te rappelle
Renée: Non mais on parlait des garçon, tu te protège au moins Bella
Bella en raccrochant: Au revoir maman
Edward: ….
Bella en posant son portable sur sa table de nuit et en se rapprochant d’Edward: Comment est-ce que t’es entrée ?
Edward: Je suis passé par la fenêtre
Bella: Tu fais ça souvent
Edward: Non seulement depuis quelques mois
Bella: Oh
Edward: J’adore te regarder dormir….. C’est quelque chose de fascinant pour moi
Bella: Pourquoi ?
Edward: Tu me fascines Bela
Bella: Parlons doucement, mon frère dort juste à côté et mon père n’est pas bien loin
Edward: D’accord
Bella: J’imagine assez mal sa tête si il surprenait un garçon dans ma chambre et encore moins sur mon lit
Edward en voulant se lever: Tu veux peut être que….
Bella en posant sa main sur celle d’Edward: Non restes. Je veux que tu restes
Edward: D’accord je reste mais j’aimerais essayer quelque chose
Bella: Quoi donc ?
Edward en approchant ses lèvres de celle de Bella: Restes tranquille et ne bouge pas, okay ?
Bella: ….
Edward en s’approchant d’avantage et en fermant les yeux: Bouges pas hein

Ses paroles devenaient presque un murmure, Edward s’approcha encore plus près des lèves de Bella, cette dernière ferma également ses yeux et le jeune vampire déposa doucement et tendrement ses lèvres sur celle de sa petite amie. Les secondes qui séparèrent leurs lèvres paraissaient être une éternité pour Bella, depuis le temps qu’elle attendait qu’il l’embrasse et enfin ça y’est. La douceur et la froideur des lèvres d’Edward étaient d’un gout exquis pour la jeune adolescente, Bella répondit tendrement au baiser de son petit ami puis elle se rapprocha d’avantage de son corps se hissant presque sur lui tout en glissant ses main dans les cheveux brun cuivré du jeune vampire. Edward ne put se maîtrisé bien longtemps car Bella se retrouva allonger sur son lit en une fraction de secondes, Edward voulu se reculer et s’éloigner d’elle mais Bella ne lui en laissa pas l’occasion puis qu’elle l’attira à elle en le saisissant par son t-shirt, bien sur elle n’était pas prête à aller plus loin pour l’instant mais elle ne voulait pas qu’il s’éloigne d’elle

Edward en se séparant de ses lèvres: Be…Bella
Bella: Je ne veux pas que tu t’éloignes
Edward: Je pourrais jamais perdre le contrôle avec toi
Bella: T’en vas pas Edward
Edward: Mais Bella….
Bella: Je veux que tu restes, je veux me serrer contre toi et que le temps s’arrêtes. S’il te plais reviens

Edward avec un regard un peu mélancolique se retourna vers Bella, cette dernière se décala sur son lit pour faire de la place à Edward et elle invita ce dernier à prendre place à côté et c’est-ce qu’il fit. Bella se blottissa contre lui, bien sur il ne pouvait pas la réchauffer mais elle s’en fichait bien royalement, non tout ce qu’elle voulait c’était être contre lui et rien de plus, rien de moins seulement elle et lui. Finalement Bella finit par s’endormir dans les bras d’Edward, ce dernier resta jusqu’au petit matin et il partit par la fenêtre avant que Charlie ne se réveille


Forks/Le parc

Samedi matin, quoi de mieux que de sortir prendre de l'air. Il n'était seulement que 11h30 et comme tout les jours. Bella n'arrivait plus à dormir depuis 08h30 contrairement à son frère jumeau qui de ce côté pourrait roupillé toute la journée si il ne mettait pas de réveil. Bella n'arrêtait pas de penser à Edward. Depuis qu'elle sort avec Edward ses pensées sont occuper par le jeune vampire à chaque secondes. La jeune adolescente c’était chaudement couvert en sortant de chez elle car il ne fesait pas chaud, elle décida d’aller au par prendre un petit bol d’air frais

Une fois arrivé au parc, Bella avait oublier qu'elle n'avait pas déjeuner, tant pis elle prendra un truc à grignoter au supermarché le plus proche et c‘est-ce qu‘elle fit. Avant de se rendre au parc elle alla s‘acheter un truc à manger au supermarché le plus proche. Il détacha la laisse du collier et agita la balle devant lui. Alors que Bella était assie à une table en train d’essayer de faire un dessin pour le prochain cours d’art plastique une femme d’une beauté à couper le souffle remarqua Bella, la jeune femme en question était Esmée Cullen, la mère d’Edward. Avec les enfants qui sont partient chasser et Carlisle qui est à l’hôpital Esmée s’ennuyait un peu toute seule à la maison mais comme elle a déjà chasser avec Carlisle hier elle n’avait pas besoin à y retourner aujourd’hui alors elle décida d’aller se faire une petite ballade n’ayant rien de mieux à faire en ce moment. En reconnaissant parfaitement Bella, la petite amie de son fils Edward Esmée se dirigea vers elle

Esmée: Bonjour Bella
Bella en levant la tête: Oh Mme Cullen, bonjour
Esmée: Je t’en prie Bella appelle moi Esmée
Bella: D’accord….Esmée
Esmée: Je peux m’asseoir avec toi ?
Bella: Oui bien sur, je vous en prie
Esmée: Comment vas-tu Bella ?
Bella: Ça va et vous ?
Esmée: Moi aussi. Qu’est-ce que tu fais de beau ?
Bella: J’éssaie en vain de dessiner pour le prochain cours de dessin mais contrairement à mon frère je n’ai pas le coup de crayon
Esmée: Tu as un frère ?
Bella: Oui un frère jumeau, il s’appelle Connor. A croire que le talent créatif pour le dessin c’est pas génétique
Esmée: Et ton frère est-ce qu’il sait pour nous ?
Bella: Non. Enfin bref je suis venu ici pour avoir un peu de tranquillité car avec mon frère qui disons pourrait réveiller un troupeau de bison et mon père avec la télé dans le salon j’ai du mal à me concentrer alors j’ai décidé de venir ici pour essayer de trouver un peu d’inspiration ce qui est une catastrophe il faut bien avoué
Esmée: Je vois. Moi je m’ennuyais toute seule à la maison, avec Carlisle à l’hôpital et les enfants qui sont partie chasser je commençais à tourner en rond dans ma grande maison
Bella: Je sais Edward m’a envoyé un texto ce matin
Esmée: Il t’aime beaucoup tu sais
Bella: C’est réciproque. Je n’ai jamais aimé quelqu’un aussi fort que j’aime votre fils

Bien sur comme tout adolescents Bella a eu un où deux flirt d’adolescents mais rien de sérieux et personne dont elle soit réellement tombée amoureuse enfin jusqu’à ce qu’elle rencontre Edward Cullen. Dès le début elle était intrigué par les enfants Cullen mais surtout Edward en particulier et puis elle a finit par tomber éperdument amoureuse de lui

Esmée: Je suis ravi pour vous deux et je t’apprécie beaucoup Bella
Bella: Vraiment ?
Esmée: Oui bien sur. Tu pensais le contraire ?
Bella: En faite quand Edward m’a dit qu’il m’invitait chez lui pour me présenter à vous j’ai commencer à avoir peur
Esmée: C’est normal, se retrouver entourer d’une famille de vampire ferait peur à n’importe qui
Bella: Non c’est pas ça, ce qui me fesait peur c’était pas d’être entourer de vampires
Esmée surprise: Ah bon ? De quoi avais-tu peur alors ?
Bella: J’avais peur que vous ne m’aimiez pas ce qui à faire rire Edward sur le coup
Esmée: Tu es vraiment quelqu’un d’à part Bella Swan
Bella: Euh …
Esmée: C’est un compliment je te rassure
Bella: Oh
Esmée: Dis, tu dois avoir froid avec tout ce brouillard et ce vent ?
Bella: Oui mais bon je m’y habitue
Esmée: Tu vas finir par attraper un rhum tu sais
Bella: Peut être mais c’est pas grave
Esmée: Moi ça m’embêterais que tu tombes malade
Bella: C’est gentil de vous inquiétez pour moi mais ça va aller
Esmée: Que dirais-tu d’être dans un endroit bien au chaud ?
Bella: Ce serait réchauffant mais là je peux pas encore rentrer chez moi
Esmée: Que dirais-tu de venir à la maison, tu pourras continuer ton devoir bien au chaud
Bella: Je sais pas, je veux pas m’imposer
Esmée: Tu ne t’imposes pas puisque je te le propose
Bella: J’ai dis à mon père que je serais au parc et je voudrais pas lui mentir
Esmée: Tu as sûrement un téléphone portable ?
Bella: Oui j’en est un
Esmée: Appelle ton père et dis lui que finalement tu vas ailleurs
Bella: Et si il me demande où je lui dis quoi ? Je peux pas lui dire que je vais dans la maison des parents de mon petit ami puisqu’il ne sait pas que j’ai un petit ami
Esmée: Edward voudrait rencontré ton père officiellement
Bella: Je sais et c’est prévu mais je m’inquiète un peu, je m’inquiète surtout de la réaction de mon père
Esmée: Appelle ton père et dis lui qu’il fait froid dehors et que tu vas chez les parents d’une amie
Bella: Si il sait que je mens je vais avoir des problèmes
Esmée: Alice adorerait devenir ton amie donc ce serait pas vraiment un mensonge
Bella en sortant son portable: D’accord

Bella composa le numéro de téléphone de son père, celui de la maison puisqu’elle avait qu’il était à la maison et Connor aussi mais bon là c’est pas à son frère qu’elle veut parler mais à son père. Elle espère juste qu’il là croira et qu’il demandera pas à parler à la fameuse amie chez qui elle s’apprête à aller car là elle sera dans de beaux draps, la voix de Charlie ne mit pas longtemps à se faire entendre

Charlie: Bella ? Tout va bien ?
Bella: Oui papa tout va bien. Je t’appelle juste pour te dire que je vais pas rester au parc
Charlie: Tu rentres à la maison ? Tant mieux parce qu’il fait pas bien chaud dehors
Bella: Euh…non je vais chez les parents d’une amie
Charlie: Quel amie ?
Bella: … Alice,… Alice Cullen
Charlie: La fille du docteur Cullen et de sa femme ?
Bella:Oui exactement
Charlie: Très bien mais rentres avant la nuit okay, j’aime pas te savoir dehors en plein milieu de la nuit
Bella: D’accord
Charlie: Tu as toujours ton…..
Bella: Oui dans mon sac, t’inquiètes pas autant
Charlie: Je te rappelle que tu as faillis te faire tuer y’a pas si longtemps alors en tant que père je m’inquiète c’est normal
Bella: C’était il y a longtemps, je vais bien papa
Charlie: Oui bon à ce soir, je t’aime Bella
Bella avant de raccrocher: A ce soir, moi aussi papa
Esmée: Alors ?
Bella: C’est d’accord
Esmée: Super. Allons-y

Esmée se leva du banc et Bella ramassa toutes ses affaires qu’elle avait sortit, sa planche de dessin, sa trousse et elle ferma son sac à dos qui ne tarda pas à finir sur son dos. Bella partit donc du parc en compagne de la mère de son petit ami , une fois sortit du parc elles se dirigèrent vers la voiture d’Esmée, une voiture de marque comme toutes celle des Cullen garée dans leur garage. Bella se sentait moins nerveuse avec la mère d’Edward sûrement parce que la première rencontre avec Esmée à déjà eu lieu et que tout c’est bien passé, Esmée a en effet accueillit très chaleureusement Bella ce fameux où elle a fait sa rencontre il y a quelques semaines de cela dans leurs villa au fin fond de la forêt


Maison des Swan

Samedi matin, 11h45 le petit dormeur qui n’a plus si petit que ça avait enfin émerger de son sommeil, et oui à 10h00 la sonnerie énervante du réveil a tiré Connor de son sommeil bien profond. Après un réveil difficile le jeune adolescent a ouvert les stores de sa chambre, à fait son lit et est aller prendre une douche mais quand il descendit dans la cuisine il ne vit personne, Bella était partie et Charlie semblait être absent, il prit donc un bol de lait avec des céréales avec un verre de jus d’orange en guise de petit déjeuner en solo. Une fois qu’il eu terminer de déjeuner il fit la vaisselle et rangea tout puis il monta se brosser les dents mais quelques minutes après il retourna dans sa chambre et c’est à ce moment là que Charlie rentra

Connor avait entendu la porte de l’entrée claquer et il se doutait bien que c’était soit Charlie soit Bella. Le jeune adolescent était dans sa chambre assit sur son lit avec son ordinateur poser sur ses cuisses, il surfait sur le web quand tout à coup il reçut un message instantanée provenant de jercoopscott@live.fr alias Jérémy Cooper, le meilleur ami de Connor

Jérémy: Slt Connor
Connor: Slt, sympa ton image perso
Jérémy: J’trouve aussi, la tienne aussi est pas mal
Connor: Merci
Jérémy: De rien. Sinon tu fé quoi de bo ?
Connor: Rien, je serf sur le net et je regarde mes mails et toi ?
Jérémy: Pareil
Connor: Okay
Jérémy: Dis ça te dirais de venir chez mwa faire quelques partie de jeux vidéos ?
Connor: Ouais pourquoi pas. T’as quoi comme jeux ?
Jérémy: Du foot, des courses de voitures et plein d’otre
Connor: Okay. Je demande la permission à mon père et si il est okay je t’envois un sms
Jérémy: Ça marche, à toute …. où pas

Connor esquissa un demi sourire et il ferma la fenêtre conversation puis il mit son ordinateur en veille et lorsque ce fut fait il alla le poser sur son bureau, il prit sa veste qu’il enfila ainsi que son portable et ses clefs de la maison puis il sortit de sa chambre et il descendit les escaliers presque à toute vitesse espérant que c’était son père qui était rentrer toute à l’heure. Connor alla dans le salon et il vit son père assit dans le canapé, effectivement c’était bien Charlie qui était rentrer toute à l’heure

Connor: Papa euh je te dérange
Charlie: Non….je regardais un match. Pourquoi ?
Connor: Parce que je voulais te demander si tu étais d’accord pour qu j’aille chez un ami
Charlie en levant un sourcil: Quel ami ?
Connor: Jérémy Cooper, c’est un pote du lycée
Charlie: C’est loin chez lui ?
Connor: Non. Vingt minutes à vélo et peut être cinq minutes en voiture
Charlie: Hmm
Connor: Je peux y aller ?
Charlie: Oui
Connor: Si il me dis rester manger à midi je peux ?
Charlie: Oui tu peux
Connor: Super merci papa
Charlie: Cours pas si vite j’ai pas fini
Connor: Je t’écoutes
Charlie: Rentres avant la tombé de la nuit
Connor: Promis
Charlie: Vu que ta sœur n’a pas prit la camionnette tu peux la prendre pour aller chez ton ami
Connor: Okay. Où est Bella ?
Charlie: Sortie, d’abord au parc mais là elle est chez une amie
Connor: Qui ça ?
Charlie: J’en sais rien j’ai pas demander


Connor dans ses pensées: Ça se trouve elle est avec Cullen chez lui


Connor: Okay. Bon bah moi j’y vais
Charlie: Tu as ton portable sur toi ?
Connor: Oui comme toujours
Charlie: Bien, n’oublie pas de prendre un spray au poivre
Connor: Papa…
Charlie: On est jamais assez prudent Connor
Connor: Mais
Charlie: S’il te plais
Connor: D’accord, je vais aller en chercher un dans la cuisine
Charlie: Merci
Connor: De rien. A ce soir papa
Charlie: A ce soir

Comme promis Connor alla dans la cuisine chercher un spray au poivre qu’il rangea dans la poche de son jean puis il sortit de la maison d’ailleurs on entendit le bruit de la porte se fermer lorsque le jeune adolescent ferma la porte. Connor se dirigea vers la camionnette rouge et il monta à l’intérieur, quelques secondes plus tard le jeune adolescent s’éloigna de la maison pour partir en direction de la maison des parents de Jérémy


Manoir des Salvatore


Chez les Salvatore c‘était étrangement calme, bien trop calme pour que ce soit bon signe. Damon n’était pas là, à tout les coups il était en train de tuer un innocent où de s’en servir comme gouter du matin, Stefan le cadet ne préfère ne pas y penser sinon ça va vraiment lui foutrele cafard pour le reste de la journée et aller savoir pour combien de temps. Stefanh c’était préparé pour sortir, il avait besoin de sortir mais pas pour chasser juste de faire un tour dans le monde normal et civilisé. Il portait un jean de couleur bleu, une chemise noir et une veste en cuire noir, bien sur on ne pouvait pas voir ses muscles saillants à travers sa chemise mais il est sacrément bien foutu comme garçon ce qui d‘ailleurs n‘échappa pas à une certaine Eléna Cooper. Stefan descendit les marches quatre à quatre, histoire de s'échauffer un peu, lorsqu'il tomba sur Koralie qu'il faillit bousculer dans son élan

Koralie:Tu m'as fait une de ses peurs
Stefan: Depuis quand je te fais peur ?
Koralie: Euh
Stefanh: T’as même pas peur de mon frère diabolique nommé Damon alors je vois pas comment je pourrais te faire peur
Koralie: T’as pas tords. Attends dis-moi tu vas où comme ça ?
Stefan: Je sors, je vais devenir dingue en restant ici surtout si je sais que mon cher frère va ramener une de ses proies à la maison. Je préfère ne pas être là et puis j’ai besoin de prendre l’air
Koralie: Et depuis quand tu t’habilles aussi bien pour prendre l’air ?
Stefan en se regardant des pieds à la tête: Je suis pas si bien habillé que ça
Koralie: C’est vrai tu ne portes pas un smoking mais n’empêche que pour quelqu’un qui sort juste prendre l’air tu es sacrément bien habillé
Stefan: Okay j'avoue, t'as gagné ! Je dois aller retrouver Eléna
Koralie en souriant: Alors tu sors avec elle ? Enfin c’est pas trop tôt
Stefan: Non on va juste prendre un verre
Koralie: Prendre un verre ?
Stefan: Oui
Koralie: J’y crois pas
Stefan: C’est pourtant vrai
Koralie: Primo tu es trop bien habillé pour que ce soit juste pour prendre un verre et secondo ça ne te ressemble pas de boire, non ça ce serait plutôt le truc de ton frère
Stefan: Okay t’as gagné, je dois passé la soirée avec elle
Koralie: Continue
Stefan: On a prévue de ....
Koralie: Continues. T’arrêtes pas en plein milieu
: On va assister ensemble à la pluie d’étoiles filantes qui vont traverser le ciel
Koralie: Là ça me parait plus réaliste. T’es amoureux d’elle ?
Stefan: J’en sais rien, je l’ai même pas invité c’est elle qui là fait
Koralie: Et pourquoi tu l’as pas fais ?
Stefan: C’est compliqué
Koralie: Bah oui c’est très compliqué, elle te plais et tu lui plais aussi. Je comprends c’est très compliqué
Stefan: Te fou pas de moi Koralie
Koralie: Mais c’est pas le cas
Stefan: Arrêtes de me prendre pour une andouille
Koralie: Alors arrête d’agir comme un crétin et prends un peu les devant
Stefan: C’est compliqué Koralie
Koralie: Oui ça tu l’as déjà dit seulement je vois pas où c’est compliqué, elle te plais et tu lui plais alors va tout seul aux conclusions
Stefan: Je suis un vampire je te rappel
Koralie: Je sais moi aussi, tu peux me dire en quoi ça t’empêches de t’intéresser à une fille et de sortir avec elle ?
Stefan: Je pourrais là blesser
Koralie: Non. Je sais que tu te contrôles
Stefan: Et si je perdrais le contrôle, si je lui fesais du mal
Koralie: Tu n’es pas comme ton frère
Stefan: Encore heureux. N’empêche que c’est quand même compliqué
Koralie: Tu crois que toutes les histoires d'amour sont simples ? L'amour est un combat quotidien, il faut toujours entretenir la flamme de la passion
Stefan gêné: Koralie ! S'il te plait
Koralie en souriant amusée: Tu es mon meilleur ami, on peut discuter de ses choses-là
Stefan: Ou peut-être que je vais oublier cette conversation plus que gênante
Koralie: Ce que je veux dire c’est que ce n’est pas parce que tu es un vampire que tu peux pas tomber amoureux
Stefan: D’une humaine ?
Koralie: Pourquoi pas ? T’as un cœur toi aussi
Stefan: Oui un cœur mort comme une noix desséché depuis plus de cent soixante ans
Koralie: Et alors ? Ça t’empêcher pas d’éprouver des sentiments pour quelqu’un, voilà ce qui te différencie du vampire que tu étais, tu as tes sentiments et des émotions
Stefan: Grâce toi
Koralie: Non tout ça c’est toi
Stefan: C’est toi qui a fait remonter tout ça
Koralie: J’ai juste rallumer ta flamme d’humanité que tu avais éteinte
Stefan: Oui. Bon tu m’excuses faut que j’y aille
Koralie: Au faite c'est une chouette fille
Stefan: Qui ça ?
Koralie: Eléna
Stefan: Comment tu peux le savoir ? Tu l‘as jamais vu et tu ne là connais pas
Koralie: J‘ai mes sources
Stefan: Si tu le dis. Bon jy vais
Koralie: Passes une bonne journée et amuses toi
Stefan: Mêle toi de ce qui te regarde Koralie, au faite fais comme chez toi. Si t‘as faim t‘as qu‘à piquer dans la réserve de Damon à la cave
Koralie: Je sais où c‘est mais merci d‘avance

Stefan esquissa un petit sourire et il sortit du manoir laissant Koralie tout seule, la jeune femme âgé d’une vingtaine d’année physiquement mais qui est en réalité âgé de plus de quatre cent ans, en réalité elle a exactement 422 ans, on dirait pas hein ! Koralie ne compte pas attendre le retour de Damon Salvatore, le frère diabolique. Non elle décida de sortir ce soir, elle se dirigea donc vers le Grill après avoir enfilé une tenu plus à son goût


Villa des Cullen

Bella venait juste d’entrée à l’intérieur de la villa des Cullen en compagnie d’Esmée, c’est clair qu’il fesait nettement meilleur ici que dehors avec tout ce froid d’ailleur Bella était complètement frigorifier avec ce temps glacial si bien qu’elle garda son manteau pendant quelques minutes avant de l’enlever. Esmée qui remarqua que Bella avait froid prit l’initiative de lui préparer une tasse de chocolat chaud, et oui il y a des aliments humains dans la cuisine des Cullen mais comme eux ils ne sont pas humain ils ne les consomment jamais mais voilà Bella qui est la petite amie d’Edward est entrée dans leurs vie. La jeune adolescente s’asseya sur le canapé et elle sortit une boite d’Mn&Ms qu’elle avait acheté au supermarché avant de se rendre au parc, elle n’a rien dans l’estomac depuis hier soir et son estomac commence à crier famine. Quelques minutes plus tard Esmée entra dans le salon avec une tasse bleu marine fumante qui sentait l’odeur du cacao mélanger dans du lait

Esmée: Tiens je t’ai préparée ça
Bella: Merci mais il ne fallait pas
Esmée: Ça va te réchauffer
Bella en prenant délicatement la tasse en fesant attention à ne pas se brûler: Merci
Esmée: De rien. J’y pense tu as peut être faim
Bella: J’ai tout ce qui faut ne vous êtes faites pas
Esmée: Ce qui veut dire que tu as faim
Bella: Un peu mais c’est normal j’ai pas manger ce matin
Esmée: Pourquoi ? Tu fais pas un régime quand même ?
Bella: Non j’ai juste oubliée. Donc avant d’aller au parc j’ai été m’acheter un truc à grignoter
Esmée: D’accord mais si tu as faim tu me le dis et je préparerais quelque chose
Bella en souriant timidement: D’accord

Après avoir bu le chocolat chaud préparer gentiment pas Esmée cette dernière prit la tasse en question et elle alla là nettoyer dans la cuisine, pendant ce temps Bella se remit à son devoir pour le prochain cours de dessin même si elle n’a toujours pas là moindre idée de quoi dessiner et encore ce n’est pas sur que si elle en avait ça ressemble à quelque chose. Quelques heures plus tard les Cullen rentrèrent de leurs chasse accompagné de Carlisle qui lui venait de rentrer de son service à l’hôpital. Esmée qui les avaient entendu rentrer est tout de suite aller à leurs rencontre laissant Bella dans le salon. Elle embrassa tendrement son mari

Esmée: Edward
Edward: Désolé Esmée mais je comptais passé voir Bella chez elle
Rosalie: Oh c’est pas vrai, tu peux pas te passé d’elle où quoi ?
Edward: Toi on t’as pas sonner toi
Esmée: Ce n’est pas la peine Edward
Edward un peu perdu: Euh…
Esmée: Elle est dans le salon
Alice: Bella est ici ?
Carlisle: Ça pour une surprise s’en est une
Edward: En effet mais…
Esmée: Elle t’expliquera elle-même, vas-y
Edward en accrochant sa veste au porte manteau: Okay
Carlisle en s’adressant à sa femme: Tu m’expliques ?
Esmée: Pendant que vous autres vous étiez partie chasser et que toi t’étais à l’hôpital moi je suis aller au parc, faire une petite ballade et là bas j’y est rencontré Bella. Elle était assise à une table tout seule en train de dessiner. On a parlé et je lui proposé de venir ici plutôt que de rester dehors par ce temps
Rosalie: Je parie qu’elle a sauté sur l’occasion pour dire oui
Esmée: Tu te trompes Rosalie. Elle ne voulait pas, elle ne voulait pas s’imposer
Alice: C’est ridicule
Esmée: Je lui ai dit qu’elle ne s’imposait pas puisque je lui proposais
Alice: Mais elle a finalement accepté
Rosalie: Bah voyons
Esmée: Rosalie dehors il fait hyper froid, j’allais pas là laisser se frigorifier
Rosalie: T’exagère, il fait pas si froid que ça
Emmett: Pour nous ouais mais
Alice: Bella est humaine
Esmée: Comme si on le savait pas

Pendant ce temps dans le salon, Bella était toujours assise sur le canapé grignotant quelques Mn&Ms tout en se concentrant sur son dessin, la jeune adolescente a finalement réussit a trouver quelque chose à dessiner la clairière où elle et Edward s’y était retrouver et où ils s’y étaient coucher à même le sol dans l’herbe. Certes c’est pas grand-chose mais c’est la seule chose qui lui est venu à l’esprit et comme tout ses pensées vont en direction d’Edward elle a eu l’idée de dessiner la clairière, de plus l’endroit en lui-même est magnifique, voir spectaculaire. Edward qui venait juste d’entrée dans le salon fixait Bella, elle était sublime comme toujours et il ne pouvait pas s’empêcher de sourire en là voyant. Ses cheveux brun basculer sur le côter droit la rendait encore plus belle, Edward s’approcha d’elle et c’est à ce moment là que Bella leva les yeux et qu’elle le vit. Toujours aussi séduisant, ses yeux rencontrèrent ses prunelles noisette, Bella posa cahier de croquis ainsi que le crayon qu’elle tenait en main puis elle se leva lentement et s’approcha de lui tout aussi lentement, Edward avança en sa direction également. L’un en face de l’autre ils se fixaient intensément comme si ils étaient dans un film à l’eau de rose, les autres les observaient du coins de l’œil puis Edward approcha son visage de celui de Bella. La jeune adolescente ne bougeait pas comme si elle était hypnotiser par le regard d’Edward, leurs lèvres se rapprochèrent l’un de l’autre et Edward rompit la distance qui séparait leurs lèvres en l’embrassant doucement. Bella se laissa faire et elle y répondit avec tendresse puis ils se séparèrent l’un de l’autre mais ils ne se quittaient pas du regard

Edward en fixant Bella: Je comptais passé te voir chez toi mais ma mère m’a dit que t’étais là
Bella: Euh….ouais
Edward: Même si je suis ravi de te voir ça m’intrigue de te voir ici
Bella: Viens je vais t’expliquer

Bella et Edward se dirigèrent vers le canapé et ils s’y asseyèrent, Edward était curieux de savoir ce que Bella fesait ici même si il est très content de là voir d’ailleurs il comptait justement se rendre chez elle avant qu’Esmée ne lui dise que Bella était à la maison. Bella était assise face à Edward et ce dernier plongeait son regard dans le siens

Edward: Je t’écoutes
Bella: J’étais au parc en train de travailler sur un devoir pour le prochain cours de dessin
Edward: Avec ce froid ?
Bella: Oui, j’avais besoin d’avoir un peu de tranquillité
Edward: C’est un temps à tomber malade
Bella: Bref, j’ai rencontré ta mère et on a parlé
Edward: Oh
Bella: Et elle m’a proposé de venir ici au chaud plutôt que de rester dehors au froid mais je voulais pas m’imposer
Edward: Ce n’est pas s’imposer si elle te là proposer
Bella: C’est-ce qu’elle m’a dit
Edward: Et puis tu es mieux ici au chaud que dehors avec ce froid glaciale
Bella: C’est aussi ce qu’elle m’a dit. J’ai finalement accepté mais avant j’ai du prévenir mon père
Edward: Et il a dit quoi ?
Bella: Rien, je lui ai dit qu’en fin de compte j’allais chez une amie et il m’a juste dit de rentrer avant la nuit
Edward: ….
Bella: Je pouvais pas lui dire j’allais chez les parents de mon petit ami vu qu’il ne sait pas pour nous
Edward: Je comprends mais j’aimerais bien me présenter officiellement à ton père
Bella: Je sais et je te présenterais à lui
Edward en souriant: Okay. Sinon ton croquis t’en est où ?
Bella: Ça avance. J’en ai mis du temps pour trouver quoi faire
Edward: Et c’est quoi ?
Bella: La clairière
Edward surpris: Celle…
Bella: Oui celle où on c’est allongé à même le sol
Edward: Tu veux bien me le montrer
Bella: Ouais… mais il est pas finit
Edward: C’est pas grave

Bella esquissa un demi sourire et elle saisisssa son cahier de croquis et elle montra à Edward la feuille dessin sur laquelle était représenter la fameuse clairière qui est un symbole particulier pour les deux adolescents. Bella avait choisit de dessiner cet endroit car premièrement ses pensées ne sont dirigés que vers Edward mais aussi parce que cet endroit est tout simplement sublime, magnifique et quand elle repense à ce fameux jour où elle a dit à Edward qu’elle savait ce qu’il était elle ne pouvait pas s’empêcher de sourire car c’est un merveilleux souvenir

Edward: Wouaho c’est superbe
Bella: T’es pas très objectif tu sais
Edward: Peut être mais je trouve ça super beau

C’est vrai qu’Edward n’est pas vraiment objectif puisqu’il sort avec Bella, la jeune adolescente ne sait pas vraiment si ce qu’elle a commencer à dessiner ressemble vraiment à la réalité, à ce que c’est censer ressembler mais bon elle ne là pas terminer donc patience, il faut avoir faire preuve de patience lorsqu’on fait un croquis car on ne réussit pas toujours du premier coup. Contrairement à son frère jumeau Bella n’a pas un talent inné pour les arts plastique


Manoir des Salvatore


Après le passage de la comète, Stefan avait voulu voir Eléna cette dernière était déjà partie avec son petit frère Jérémy. Après le départ de cette dernière Stefan est rentré au manoir, forte heureusement Damon était pas encore rentrer, Koralie aussi était pas encore rentré. Le cadet des Salvatore était dans le salon, il lisait un bouquin avant d’aller manger quelque choses mais il était bien trop tôt pour manger quoique se soit. Stefan avait beau vouloir se concentré sur son livre il n’y arrivait pas, les paroles de Koralie résonnait dans sa tête comme un tambour ”elle te plais, tu lui plais alors agis et arrêtes d‘agir en crétin”, elle avait raison Eléna lui plaisait, elle l’attirait et elle l’intriguait à tel point qu’il n’arrive même pas à se concentré sur un simple bouquin qui n’a pourtant rien de bien compliquer, se pourrait-il que Stefan Salvatore soit tomber éperdument amoureux d’Eléna Cooper. Tout à coup quelqu'un sonna à la porte d’entrée, le jeune homme posa son bouquin sur la table de chevet à côté du fauteuil où il était assit et il se leva. Lorsqu’il ouvrit la porte d’entrée il vit Eléna

Eléna avait été ravis d’assister au passage de la comète avec Stefan, elle était plus que contente d’y avoir été avec lui. Ce beau ténébreux l’intriguait au plus au point, il l’attirait et elle mourrait d’envie de le connaître d’avantage. Il est intelligent, séduisant et il a de ses yeux, Eléna ne fesait pas particulièrement attention au physique des gens mais Noah est beau comme un dieu, la jeune demoiselle avait littéralement eu le coup de foudre pour lui. Lors du passage de la comète elle aurait voulu passé plus de temps avec lui mais quand le frère de ce dernier là embarqué pour un petit moment Jérémy a choisit ce moment pour vouloir rentrer à la maison au grand désarroi de la jeune adolescente alors elle décida d’aller voir Noah et de lui dire ce qu’elle voulait lui dire mais qu’elle n’osait pas

La porte du manoir s’ouvrit et Stefan fut agréablement surpris de voir Eléna, il n’arrêtait pas de penser à elle et voilà que maintenant elle était là devant lui à le fixer avec ses yeux magnifique. Eléna était un peu nerveuse mais elle remarqua qu’il c’était changer cependant le trouvait encore plus séduisant

Stefan: Bonsoir
Eléna: Bonsoir, je te dérange pas j’espère ?
Stefan: Non pas du tout, je lisais un peu. Qu’est-ce qui t’amène ?
Eléna en se mordillant la lèvre inférieure: Euh…je voulais te voir enfin te parler
Stefan: Oh, ok. Je prend une veste et j’arrive
Eléna: D’accord

Stefan tendit son bras vers le porte manteau et il prit une veste de jogging noir qu’il enfila immédiatement, le jeune homme aurait bien fait entrer Eléna mais il n’avait aucune envie qu’elle se retrouve face à Damon si jamais ce dernier rentrait maintenant. Après avoir enfiler sa veste Stefan suivit Eléna à l’extérieur de la maison et il ferma la porte derrière lui, les deux adolescents allèrent ensuite s’asseoir sur le petit muret qui se trouvait à quelque pas de la porte d’entrée du manoir.

Stefan en regardant Eléna dans les yeux: Que voulais-tu me dire ?
Eléna en fesant glisser une de ses mèche derrière son oreille: Je sais pas comment te le dire ni par où commencer
Stefan: Commence par le début
Eléna: Tout les soirs quand je rentres chez moi je prends mon journal et j’y couche mes pensées et ce que je fais durant la journée où bien ce que j’aurais aimé faire
Stefan en souriant: ….
Eléna: Je vois que ça te fais sourire ?
Stefan: Non c’est pas ça
Eléna: Et c’est quoi ?
Stefan: Moi aussi je fais la même chose
Eléna étonnée: Vraiment ?
Stefan: Oui

En effet Stefan tenait également un journal intime enfin ce n’est pas seulement un c’est plusieurs, bah oui en plus de cent soixante ans d’exista c’est évident qu’il possède bien plus qu’un seul journal seulement Eléna ignore que Stefan est un vampire et elle ignore son passé sombre, le jeune vampire espère que ça restera ainsi mais il ne faut pas se voiler la face, il ne pourra pas garder ça secret bien longtemps même si c’est-ce qu’il désire par-dessus tout

Eléna: Bref, ce soir j’ai voulu faire comme tout les soirs mais
Stefan: Mais quoi ?
Eléna: Je me suis rendu compte que j’avais oublié de te dire quelque chose ce soir
Stefan: Qu’as-tu oublié de me dire ?
Eléna: J’ai peur
Stefan: De quoi ?
Eléna: D’être heureuse
Stefan: Moi aussi j’ai peur, j’ai peur de faire quelque chose qui de blessera
Eléna: Comme quoi ?
Stefan en mentant: Comme te faire du mal inconsciemment
Eléna: Et si on arrêtait d’avoir peur
Stefan: Comment ?
Eléna: En vivant le moment présent

Les deux adolescent se regardaient droit dans les yeux sans pouvoir détacher le regard de l’autre, Stefan plaisait à Eléna et c’était réciproque mais il avait quand même peur de la blésser. C’était devenu comme une appréhension constante mais il ne pouvait pas vivre constamment dans la peur, Koralie avait raison. Ce n’est pas parce qu’il est un vampire qu’il ne peut pas apprécier une fille et sortir avec elle, il a le droit d’aimer comme n’importe qui d’autre. Stefan approcha son visage de celui d’Eléna qui était déjà proche du siens et il posa délicatement ses lèvres sur celle qu’il aimait et il l’embrassa tendrement, la jeune adolescente lui répondit tout aussi tendrement. Au dessus d’eux la nuit commençait à tombé sur la ville, le ciel était étoilé de mille feux par les étoiles et tout à coup une étoile filante passa dans le ciel illuminant ce dernier


Maison des Swan

Avant la tombée de la nuit Edward raccompagna Bella chez elle enfin chez son père, sur la route Edward a fait attention à ne pas rouler trop vite sachant très bien que Bella n’était pas très à l’aise avec la vitesse en voiture. Arriver devant la maison des Swan Edward se gara sur le trottoir et il coupa le contact puis il tourna son visage vers Bella qui en fit de même, ils se regardaient dans les yeux sans oser bouger ni dire quoique se soit. Au bout de quelques minutes Edward fixa toujours aussi intensément Bella puis tout à coup il prit la parole

Edward: On y est
Bella: Ouais
Edward: C’est toujours d’accord pour demain ?
Bella: Oui, pour tout
Edward: Okay
Bella: Ils se fait tard faut que j’y aille
Edward: Je sais, tu veux que je te raccompagne jusqu’à la porte ?
Bella: Non ça va aller
Edward: D’accord, bonne nuit à demain
Bella: A demain

Bella sortit de la voiture d’Edward après que ce dernier l’est embrassé et après avoir défait sa ceinture de sécurité, Bella se dirigea vers la maison de son père et elle entra à l’intérieur. Assit dans sa voiture Edward attendit que Bella soit entré à l’intérieur avant de redémarrer et de partir en direction de chez lui avec cet air heureux sur le visage mais en même temps constement inquiet sur le visage. Bella et Edward ignoraient qu’un un homme aux cheveux blond cendré et aux yeux rouge sang les observaient depuis le coin de la rue avec un sourire sadique aux coins des lèvres

L’homme en question: Finalement je viens de trouver enfin un moyen de t’atteindre et de te détruire Edward Cullen………



à suivre

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Sam 15 Sep - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Ven 2 Déc - 7:43

CHAPITRE 8.








Sawyer, Tom, Bella,
Charlie, Edward, Connor,
Jacob, Rosalie, Emmett,
James, Esmée, Laurent,
Carlisle, Alice, Jasper,
Mike, Jessica, Erik,
Angela & Victoria


Forks/Maison des Kingsley

La famille Kingsley, une famille pas comme les autres composer de quatre personnes, les parents: Chris et Bianca et leurs enfants, Sawyer et son frère jumeau Tom âgé de 16 ans. Cette famille en apparence humaine dissimule un secret, les enfants sont les digne descendant d’une puissante famille de sorcier. Depuis plus de mille ans les ancêtre de Sawyer de Tom attendent avec impatience la génération qui détendre le pouvoir ultime ? Qu’est-ce que le pouvoir ultime vous demanderez vous ? Le pouvoir ultime c’est une combinaison de pouvoir, dans ce cas là c’est la combinaison de pouvoirs de tout les sorcier de ancêtres de Sawyer et Tom, une prophétie annonce également la venue au monde de deux sorcier qui seront les détenteur du pouvoir ultime mais en mille ans d‘existence ils n‘ont toujours pas vu les détenteurs de ce pouvoir. Bien sur au fil des siècles il y a eu des générations qui n’ont pas reçut de dont magique, et oui parfois ça saute une génération où deux ça dépend. Par exemple les parents des jumeaux n’ont pas de pouvoirs magique contrairement a Tom et Sawyer qui eux en ont

Tom et Sawyer sont assez spéciaux dans leurs genre, spéciaux dans le sens où ils ont les élus, ceux que leurs ancêtre attends depuis plus de mille ans. Et oui enfin c’est arriver, enfin voir ceux qui sont promu à un grand avenir, un destin hors du commun et à faire la fierté de leurs ancêtre. Tom et Sawyer avaient des pouvoirs dans le ventre de leurs mère mais plus le temps à passé plus ils ont monté en puissance et c’est lors de leurs baptême que leurs parents ont réaliser qu’ils étaient les détenteurs du pouvoir ultime. A partir de là tout à changé, leurs ennemis voulaient mettre la min sur ses enfants et les détruire où bien les transformé en être diabolique mais ses enfants avaient déjà la capacité de se défendre et encore c’était sans compter sur la protection magique de leurs ancêtres ainsi que la protection de leurs parents. En grandissant dans la magie blanche Sawyer Tom ont apprit ce que leurs réservait leurs véritable destinée, ils ont également du apprendre à maîtriser leurs nombreux pouvoirs et a tout apprendre sur la magie. Depuis qu’ils ont été en âge de comprendre ce que signifie être les élus tant attendu ils se sont préparé à ça, en apprenant les formules, les potions et bien à entraîner leurs pouvoirs mais plus ils s’entraînaient plus ils devenaient puissants. Aujourd’hui ce sont des adolescents de seize ans et leurs pouvoirs grandissent de jours en jour, selon leurs ancêtre ce n’est que le début car ils vont encore grandir en puissance au fil des années seulement leurs vieillissement physique est terminer, ils resteront figer dans leurs seize ans mais ça aussi c’était écrit mais la raison personne ne la connaît

Le petit matin vient de se lever, le soleil a fait son apparition il y a quelques minutes enfin façon de parler car le soleil ne se montre quasiment jamais, disont plutôt que le jour c’est lever. Il est tôt, terriblement tôt, Sawyer Kingsley était allonger dans son lit, recouvert par une couverture et son draps de dessus. La jeune adolescente dormait et elle était plonger dans un cauchemar vu la manière dont elle était agité


Dans son rêve…

Ses yeux étaient figés de terreur ! L'expression de son visage trahissait la panique qui avait totalement pris possession de tout son être ! ! ! Tremblante, impuissante, elle était spectatrice de l'effrayante scène qui se déroulait sous ses yeux ! ! ! Deux silhouettes, un homme et une femme à l’apparence humaine mais qui n’en n’’était pas. L’homme avait les cheveux blond cendré voir presque brun et la fille avait des cheveux roux bouclé et des yeux rouge sang. Les silhouettes de ces deux personnes s'activaient, la crypte totalement plongée dans la pénombre, dont seules les chandelles réparties là et là dans la pièce apportaient une sournoise lumière, conféraient à la scène une atmosphère horrifique ! ! !

Cela faisait des heures, ou peut-être des mois, rien n'est jamais précis dans ce genre de circonstances, que Sawyer était attachée à cette chaise, inquiète du sort qui lui était réservé sous les regards cruels, menaçants et sadiques de ces êtres malfaisant ! Ils tournaient, tournaient, tournaient autour d'elle sans s'arrêter ! ! ! La jeune adolescente était prise au piège, sans défense, à leur merci ! ! ! Se rapprochant avec une rapidité impressionnante dangereusement, la vampire folle et son compagnon se disposaient de chaque côté de son cou et penchant leurs visages sur le côté, affichent brusquement des crocs acérés qui viennent se planter avec violence dans la chair tendre de l'adolescente, se nourrissant simultanément avec délectation de son essence vitale ! ! ! Kathy peut ressentir toute la douleur extrêmement puissante et indescriptible que lui infligent ces deux monstres ! ! ! L'adolescente poussa alors un hurlement déchirant qui la sortit brutalement de son cauchemar dans lequel elle était plongée !

Sawyer: Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! ! !


La réalité….

Pourvu qu'elle n'ai réveillé personne dans la maison ! Se relevant en un instant dans son lit, haletante, les yeux exorbités de terreur, en sueur, des gouttes perlant le long de son visage - tremblante, prise de spasmes incontrôlables, elle reste là, recroquevillée, les genoux repliés contre sa poitrine entourés de ses bras. Elle ne peut arrêter ce flot constant de pleurs qui se déverse le long de ses joues ! ! ! Non seulement elle est encore sous le choc de cette terreur nocturne dont elle vient de rêver, elle fait toutes les nuits les mêmes cauchemars épouvantables qui la terrifient et qui la poursuivent toute la journée, estompant la quasi totalité de sa joie de vivre habituelle !

Mais cette nuit était bien pire que toutes les autres ! ! ! Jamais cela ne lui avait paru si réel et si horrible ! ! ! Elle ressentait chaque sensation, chaque chose comme si elle y était ! Elle a beau être courageuse, là, c'est devenu trop dur pour elle, trop insupportable pour la jeune humaine/sorcière qu'elle est ! ! ! C'est pourquoi elle se retrouve là, fragile, en proie à ces sanglots irrépressibles !

Après de très longues minutes, elle parvient à reprendre le contrôle d'elle-même et se décide à se lever. Après tout elle ne peut pas rester toute la journée prostrée dans son lit ! De plus, son frère l'attendait sûrement en bas depuis un bon bout de temps déjà ! Aujourd'hui, c'était entraînement ! Depuis qu’elle est enfant elle s’entraîne à maîtriser ses pouvoirs, à les utiliser, à faire des potions, à apprendre des formules magique dans le livre magique de la famille et à concocter des formules tout droit sortit de son imagination ! En temps normal elle serait totalement excitée à l'idée de s’entraîner avec son frère car elle a toujours aimé mais ce matin ce cauchemar l'a complètement bouleversée, anéantie ! ! ! Cependant elle n'en demeure pas moins heureuse de ce moment privilégié avec son Tommy ! Oui c’est comme ça que Sawyer surnomme son frère, Tommy est un surnom assez sympa et drôle

Essuyant ses larmes du revers de la main, elle tente de se motiver en sortant de son armoire sa tenu préféré adorée. La jeune adolescente prend donc un t-shirt bleu marine, un bas de jogging gris clair ainsi que des baskets noires. Sawyer alla ensuite prendre un petit déjeuner dans la cuisine composer d’un bol de céréale avec du lait, de deux pains au lait et d’un verre de jus d’orange. Après avoir prit son petit déjeuner Sawyer alla dans la salle de bain et se glissa sous la douche après avoir ôter son pyjama et elle se passe de l'eau sur le visage afin de se calmer et également pour faire dégonfler ses yeux rougis par les pleurs. La jeune adolescente se regarda dans le reflet du miroir de son armoire

Sawyer dans ses pensées: Mon dieu, quelle tête tu as ma pauvre fille ! C'est affreux ! Tu es d'une blancheur effrayante ! ! ! Espérons que tu n'effraies pas toute la maison non plus ! Et qu'est-ce que tu es mal coiffée ! C'est une horreur !

Après s'être lavé les dents, elle pénétra alors dans la douche tentant de profiter de cette eau chaude à la fois vivifiante et relaxante. Mais rien n'y fait, elle ne parvient pas à chasser ces images horrifiques qui défilent dans son esprit ! Les larmes coulent de ses yeux sans qu'elle ne puisse les maîtriser, ces dernières se mêlant à l'eau qui s'écoule du pommeau de douche. Elle est terrorisée à l'idée que son cauchemar se réalise surtout que dans son rêve ses pouvoirs semblait être bloqué ! ! ! Même si elle sait pertinemment que son frère serait là pour la sauver une fois de plus ! Il prenait tant de risques pour elle, Sawyer avait également peur pour lui ! ! ! Ainsi, rien que de penser à ce cauchemar elle en tremblait de peur !

S'efforçant de reprendre le dessus après avoir cessé ses pleurs Sawyer sortit de la douche et elle enfila son peignoir blanc crème. Elle se sécha et elle se dirigea de nouveau devant le miroir, prit un élastique et elle se fit une queue de cheval afin de ne pas être gênée dans ses mouvements. Elle sortit ensuite de la pièce pour se rendre dans sa chambre, où elle enfile sa tenue qu'elle avait disposée auparavant sur son lit.

Prête, elle ouvrit ensuite la porte et se dirige vers l'escalier qu'elle emprunta tout en essayant de masquer le trouble qui était encore bien présent en elle, ne voulant pas inquiéter son frère davantage ! Ce dernier étant déjà au courant de ses précédents cauchemars. Elle ne veut surtout pas gâcher cette merveilleuse journée qui s'annonce ! Il faut qu'elle se consacre entièrement à cet entraînement ! Seulement il est quasi inconcevable que ce dernier ne remarque pas les ravages créés par la terreur et les pleurs répétés ! Personne ne la connaît mieux que lui, c’est son jumeau, il est comme une moitié d’elle même ! Il remarque déjà le moindre détail qui cloche sur elle, en général, alors comment pourrait-il ne pas s'apercevoir de son état aujourd'hui ? ! Ses yeux rougis étant des gyrophares à eux seuls !

L'apercevant des quelques marches qui les séparaient, elle s'efforce tout de même de lui sourire afin de le persuader que tout va bien ! N'y tenant plus, heureuse de revoir le visage qu'elle aime tant, cherchant du réconfort auprès de lui, se jette dans ses bras ! Trahissant malgré elle ce qu'elle tente tant bien que mal de lui dissimuler !

Sawyer: Bonjour toi ! Bien dormi

Mon dieu... Pourquoi se levait-il a une heure pareil ? Il avait pourtant de ses huit heures de sommeil quotidienne pour être bien en forme quand même... Là, il est un peu moins de cinq heure du matin, à cette heure ci les gens normaux dorment bien tranquillement sous leurs couette !!! A cinq heure tapante le jeune adolescent atterrissa sur le canapé du salon après avoir prit un bon petit déjeuner, il attendit sa sœur. D'ailleurs sa frangine fut un réveil efficace même si il était déjà réveillé par son réveil qui lui avait tambouriner le cerveau, un cri perçant arriva aux oreilles du jeune adolescent. Tom sauta sur ses pieds aussi vite que lui permit son corps après que la sonnerie de son réveil l’est sortit de son lit de ce réveil brutal. Il descendit prendre son petit déjeuner, des céréales avec du lait, deux tranches de brioches grillé dans le grill pain familiale et un verre de jus d’orange

Tom gravit en quelques enjambés les premières marches vers sa salle de bain avant de s'arrêter net. Il entendit des bruits de pas, il leva la tête et vit sa sœur d dos se diriger vers la seconde salle de bain, encore un peu tremblotante. Il fallait lui laisser le temps de se calmer... Sans qu'elle ne le remarque, il entra dans sa salle de bain. Quelques instants plus tard, le ténébreux était redescendu dans le salon et c’était poser dans le canapé attendant sa grandit, il entendit le planché de l'escalier craquer. Tom se leva et se posa en bas des marches. Sa soeur lui sourit maladroitement. Elle essayait de lui cacher sa peine, sa peur. Elle finit par se jeter dans ses bras en y cherchant du réconfort. Tom la regarda avec prudence, les sourcils froncés. Il tentait de lire dans son esprit, de comprendre ce qui la tracassait même si il le savait, du moins il pensait le savoir. Il ignora sa question pour lui en poser une autre, nettement plus urgente !

Tom: Un autre cauchemar hein ? Tu sais... On peut annuler l'entraînement d’aujourd'hui...
Sawyer: Tu devines tout, toi ! On ne peut rien te cacher enfin moi je peux rien te cacher. Pourquoi tu me connais si bien que ça
Tom: Peut être parce que j’suis ton frère !

Elle s'abandonnait dans leur étreinte, ses pleurs redoublant d'intensité, frissonnant de peur, sanglotant, hoquetant par intermittence. Cherchant davantage de tendresse auprès de son frère, elle le serrait très fort, créant des plis sur ses vêtements. Plus elle se blottissait, plus elle se sentait apaisée, elle était comme dans un cocon rassurant, elle se sentait bien tout simplement ! Calmée, elle ressentit le besoin de se confier de nouveau à lui à propos de son cauchemar

Sawyer: Jusqu'ici, je voyais uniquement des images mais là, je pouvais tout sentir, tout ressentir... J'avais si mal ! ! ! C'était comme si...
Tom: Comme si quoi ?
Sawyer: Comme si j’étais physiquement là bas, comme si je ressentais tout. Et si tout ça devenait réalité
Tom: Sawyer ce n’est qu’un cauchemar, qu’un horrible cauchemar
Sawyer: Un cauchemar que je fais toute les nuits. Imagines que ça devienne réelle

La terreur que son cauchemar puisse se transformer en réalité concrète la traversa et la terrorisait ! ! ! Bien sur Sawyer sait pertinemment que les cauchemars où les rêves ne sont que des cauchemar où des rêves, qu’ils sortent du subconscient sans même qu’on ne le désir où qu’on ne le veuille. Le souffle soudain court, elle se tut. De plus, il fallait laisser à Tommy le loisir de lui répondre ! Quelques secondes plus tôt, son frère lui suggéra de reporter l'entraînement si elle le désirait ce à quoi Sawyer répondit :

Sawyer: Non, ça va aller ! Au contraire, je sens que j'en ai besoin ! Cela va me permettre de me défouler ! Oh, pas que je te prenne pour un punching ball ! Alors, là pas du tout, tu t'en doutes ! Mais mes pensées seront ailleurs comme cela ! Avec toi je n'ai plus peur et je me sens bien ! J'ai hâte de commencer à apprendre ! ! !
Tom: Je sens que je vais devoir me méfier... Tu as bien compris qu'il fallait taper dans le grand mousse et pas dans ton frère ?
Sawyer: Evidement, je présume qu’on commence par les arts martiaux
Tom: Tu présumes bien, pour la magie on verra après, ça te conviens ?
Sawyer: C’est très bien

Sur ses belles paroles Tom et Sawyer quittèrent le salon pour se diriger vers la salle d’entraînement situé dans une des pièces de l‘étage. Cette salle a été aménager il y a déjà plusieurs années mais au fil des ans elle a été refaite et aménager. Tom tourna la poignée de la porte et il entra, sa sœur jumelle le suivit et il referma la porte dans la minutes même. Forte heureusement la pièce était insonorisé, les voisins pourrait se poser des questions a cause des bruits

Tom: OK... On va commencer par... Bon, je sens que tu veux taper dans le "pushing-ball"...
Sawyer: Super
Tom: Tiens, mets-ça
Sawyer: Merci Tommy
Tom: Tom
Sawyer: Non Tommy c’est mieux

Tom lança à sa sœur des gants de boxe en tout cas ça y ressemblait fortement, après les avoir lancer à sa frangine le jeune adolescent se pencha de nouveau en direction du sol recouvert par du lino amortissant et il ramassa une paire de gants identique à celle qui venait de lancer à Sawyer mise à par la différence de couleurs. Les gants de cette dernière étaient rouge alors que ceux de Tom étaient de couleur bleu

Tom: Commence par frapper deux fois avec la gauche, puis deux fois avec la droite... Comme ça.

Sans protection, le jeune adolescent montra l'exemple, le gros sac de mousse de couleur noir se balança fortement sous la force de ses poings d‘avants en arrière. Ses coups étaient précis, tel un boxeur professionnel. Il s'écarta ensuite de l'engin pour laisser la place à sa frangine, physiquement Tom n’avait vraiment pas la carrure d’un sportif mais alors vraiment pas du tout seulement ça ne veut pas dire qu’il n’est pas capable de faire des prouesses. En apparence Tom et Sawyer ont l’air de deux adolescents ordinaire mais ce n’est pas le cas, ils sont d’une puissance à faire trembler dieu en personne. Bref après que Tom se soit écarter du sac de mousse Sawyer frappa dans le sac comme son frère lui avait montrer il y a quelques secondes et comme prévu le sac se balança d’avant en arrière


Forks/Maison des Swan

Aujourd’hui était le jour que Bella redoutait tant, elle allait présenter Edward à son père ce qui inquiétait la jeune adolescente mais son petit ami tenait absolument à se présenter officiellement au père de Bella et cette dernière lui avait dit qu’elle le ferait lorsqu’elle en avait discuter avec Edward hier chez les parents de ce dernier. De plus elle avait rendez-vous avec lui aujourd’hui donc c’était le bon moment pour faire les présentations mais de toute manière Edward lui avait dit qu’il se présenterais à son père aujourd’hui. Bella tentait absolument de faire en sorte que son père soit de bonne humeur, elle voulait que tout se passe bien seulement il faut être lucide. Il y a toujours un risque que Charlie prenne mal que sa fille est un petit ami mais franchement y’a aucune raison enfin aucune que tout père normal ne soupçonne. Bella apporta une autre bière à son père, ce dernier était en train de nettoyer le canon de son fusil

Bella: Tiens en voilà une autre
Charlie: Merci
Bella: Connor n’est pas là ?
Charlie: Non il est à la push, il est passé voir Jacob
Bella: En vélo ?
Charlie: Non avec la voiture enfin la votre
Bella: Évidement, je me doute bien qu’il n’y est pas aller avec la tienne. Euh papa
Charlie: Oui
Bella: J’ai rendez rendez-vous avec Edward Cullen
Charlie: IL est un peu vieux pour toi, non ?
Bella: Non, il a 17 ans et moi aussi. Je croyais que t’aimais bien les Cullen
Charlie: J’ai dis ça moi ?
Bella: Oui
Charlie en buvant sa bière: Je croyais qu’aucun garçon de la ville ne te plaisait
Bella: Edward et sa famille ne vivent pas en ville, techniquement parlant
Charlie en posant sa bière sur la table: ….
Bella: Il attend dehors
Charlie en tournant sa tête vers la porte: Ah ouais ?
Bella: Oui, il veut te rencontrer. Officiellement
Charlie en refermant son fusil et en le posant sur la table: Okay. Qu’il entre
Bella légèrement nerveuse en voyant le fusil: Tu peux essayer d’être gentil. Il est… il est important …pour moi
Charlie en fesant des cercles au dessus de sa tête avec son index: Je suis gentil comme un ange
Bella: Okay

Bella sortit nerveusement de la cuisine et elle alla jusqu’à la porte d’entrée toujours aussi nerveusement, bien sur elle savait que Charlie ne ferait pas de mal à Edward, en tout cas il n’essaierait pas de le descendre à coup de fusil parce que derrière son caractères il est tendre comme un ours, d’un autre côté Edward ne risque pas grand-chose. Bella ouvrit la porte et telle fit entrer son petit ami, ce dernier entra après l’avoir embrasser rapidement, ils firent quelques pas et se retrouvèrent face au père de Bella qui fixait le jeune Cullen

Edward en tendant sa main au chef Swan: Chef Swan, je tenait à me présenter officiellement. Je suis Edward Cullen
Charlie en serrant la main qu‘Edward lui tendait: Bonjour Edward
Edward: Bella ne rentrera pas tard ce soir, elle vient avec ma famille jouer au baseball
Charlie surpris: Au baseball ?
Edward: Oui monsieur, c’est ça
Charlie: Bella va jouer au baseball ?
Edward: Oui
Charlie: Eh bien ….bonne chance, alors.
Edward avant de se diriger vers la porte d‘entrée: Je veillerais bien sur elle, je vous le promets
Charlie en s’adressant à Bella: Hey
Bella: Oui
Charlie: T’as toujours le poivre de Cayenne ?
Bella avant de rejoindre Edward dehors: Oui je l’ai

Bella sortit de la maison pour rejoindre Edward dehors, Charlie regarda sa fille sortir de la maison et rejoindre Edward dehors. Bella allait jouer au baseball avec les Cullen rien que ça il avait du mal à y croire, bien sur il ne pensait pas que sa fille lui mentait. C’est juste que il n’a jamais vu Bella toucher à une battle où à un gant et d’ailleurs il l’imagine assez mal frapper une balle, il ne là même jamais vu regarder un match à la télé alors jouer sur un terrain avec les Cullen ça paraissait impossible et pourtant il ne doutait pas une seconde des dire de Bella enfin d’Edward


Forks/Maison des Swan/Devant la voiture d’Edward


Bella venait de sortir de chez elle enfin de chez son père, ça c’était plutôt bien passer. Charlie a été gentil, il n’a pas menacer Edward d’une quelconque façon ce qui rassurait la jeune adolescente. Ce dernier avait dit à Charlie que Bella venait avec sa famille jouer au baseball et c’était vrai, Edward et Bella n’avaient pas mentit à Charlie seulement ce sera pas une partie ordinaire, comme on en voit à la télé ça c’est sur. La jeune adolescente se demandait tout de même depuis quand les vampires aiment jouer au baseball, Edward était en train de mettre un casquette de baseball sur la tête de sa petite amie

Bella: Depuis quand les vampire aiment jouer au baseball ?
Edward: Et bien c’est le plus grand sport et passe-temps des Américains
Bella: Je dirais pas le contraire même si moi j’y est jamais jouer, faut dire qu’avec ma maladresse légendaire je serais capable de me casser la main toute seule
Edward en lui souriant: En plus c’est le seul moment où on peut jouer
Bella: …
Edward: Tu verras pourquoi
Bella: Okay

Sur ces belles paroles Bella monta dans la voiture d’Edward après que ce dernier lui est ouvert la porte comme un vrai gentleman, ce n’était pas la volvo grise qu’Edward conduit mais un 4x4 gris métallisé avec quelques zone de noir. Après que Bella soit monter à l’intérieur Edward monta sur le siège conducteur, ils mirent leur ceinture et la voiture ne tarda pas à démarrer et partir en direction du lieu où le reste de la famille Cullen les attendaient, près de la forêt


Forks/Territoire Quilleute


N’ayant rien de prévu pour le week-end et n’ayant pas trop envie de rester tout seul à la maison Connor avait appeler Jacob sur son portable pour savoir si il pouvait passer le voir chez lui, ce dernier lui avait immédiatement répondu qu’il pouvait venir quand il voulait, qu’il serait ravi de le voir faut dire qu’ils ne se voient pas souvent. Ils sont pourtant d’excellents amis d’ailleurs en dehors de Jérémy Jake est le meilleur ami de Connor, c’est un sacré scoop ça ? Vous ne trouvez pas ? En faite non c’est pas tellement une surprise, Connor connaît Jacob depuis qu’il est haut comme trois paumes, ils ont quasiment le même âge à un an près. En général Connor a du mal à se lier d’amitié mais Jake n’est pas un inconnu.

En entendant la voiture où plutôt la camionnette rouge des jumeaux Swan se garer Jacob se précipita vers sa direction et pourtant il était loin d’être à deux pas, non en faite il était pas très loin de chez Embry qui habite assez loin, Jake se mit à courir et il arriva en moins de cinq seconde devant la fameuse camionnette. Et oui ça a des avantage d’être un loup modificateur et il n’a même pas eu besoin de muter heureusement d’ailleurs car ni Bella ni Connor ne savent pour Jacob et pour les autres aussi. Jake vit Connor qui descendait du véhicule et qui le verrouilla, c’est plus devenu une habitude

Jacob: Salut Connor
Connor en serrant la main de son ami: Salut Jake, content de te voir
Jacob: Moi aussi, comment ça va ?
Connor: Bien et toi ?
Jacob: Moi aussi
Connor: Cool
Jacob en cherchant Bella du regard: Bella n’est pas avec toi ?
Connor: Non elle est en vadrouille avec Cullen
Jacob choqué: Pardon
Connor: Ah oui c’est vrai t’es pas au courant
Jacob: Au courant de quoi ?
Connor: De Bella et Edward. Je pensais que Bella te l’avais dis
Jacob en avalant difficilement sa salive: De quoi elle aurait dut me parler à propos d’elle et lui
Connor: Ils sortent ensemble
Jacob: QUOI ?
Connor: Cris pas sur moi, je fais juste que te dire ce que tu ignores
Jacob: Désolé j’aurais pas du
Connor: C’est oublié

Jacob dans ses pensées: Non c’est pas possible. Non elle ne peut pas sortir avec cette sangsue de vampire

Connor: Enfin bref, elle avait rencart avec lui d’après ce que j’ai compris et lui il voulait se présenter officiellement à mon père
Jacob: Depuis quand ils sortent ensemble ?
Connor: Oh ça doit faire un mois environ
Jacob: C’est pas possible, pourquoi Bella m’a rien dis
Connor: J’en sais rien. Moi non plus elle ne m’avais rien dis et je suis son frère
Jacob: Comment tu l’as su ?
Connor: Je les ai vu au lycée bras d’ssus bras d’ssous d’ailleurs tout le monde les a vu. Il a l’air sympa même si au début il donnait l’impression de détester Bella, c’était juste une impression et une mauvaise. Je me suis trompé
Jacob: Donc aujourd’hui elle est avec lui ?
Connor: Ouais ainsi que sa famille. D’après Charlie les Cullen sont cool enfin gentil et Charlie les aiment bien, pour ma part je les connais pas vraiment et Edward non plus mais il rends Bella heureuse et c’est tout ce qui compte

Jacob dans ses pensées: Impossible, elle ne peut pas être heureuse avec un vampire

Connor en fronçant ses sourcils: Tout va bien Jake ?
Jacob en revenant à lui: Oui oui tout va bien.
Connor: Sur ?
Jacob: Oui très bien. On y va ?
Connor: Où va-t-on ?
Jacob: Chez moi si tu veux, je viens de recevoir un nouveau jeu vidéo par la poste de la part de Rachel
Connor: Elle est trop cool ta sœur
Jacob: Tu me feras pas croire que t’as pas de jeux vidéos
Connor: Bien sur que si que j’en ai mais j’ai pas de télé dans ma chambre pour y jouer alors la console reste dans un coins de mon armoire

Sur ses mots Connor suivit Jacob en direction de chez ce dernier, Jake ne pouvait pas s’empêcher de penser à Bella, Bella avec ses vampires de malheur. Rien que l’idée qu’il puisse l’embrasser lui retournait les intestins enfin façon de parler bien sur, si il s’écoutait il irait tuer ce vampire sur le champ mais il le fesait il briserait le traité entre les Cullen et les Quilleutes et ça il ne le peut pas car ça déclancherait un conflit entre leurs deux clans et Sam ne laisserais pas ça arriver, Sam le mâle alpha


Forks/Villa des Cullen

Edward Cullen en tant que vampire a toujours eu des ennemis, les Quilleutes par exemple mais avec eux c‘est différents, différents dans le sens où de par leurs nature ils sont ennemis c’est inévitable. En dehors d’eux les adversaires vampiriques du vampire n'avaient aucune chance contre lui et ils le savaient seulement Edward était vulnérable. Sa vulnérabilité n‘avait rien avoir avec ses pouvoirs de vampires mais plutôt avec ses proches, si on touchait à sa familles, à ses amis où à Bella Edward était capable de tout et ça James le savait. Au départ il pensait qu‘en s‘en prenant directement au clan Cullen il pourrait détruire Edward car il en sera affaiblie et donc ce sera plus facile de le tuer seulement il a trouvé mieux comme cible, beaucoup mieux: Bella Swan. Une humaine dont Edward est tombé éperdument amoureux,

Les Cullen étaient dans tout leurs états, Bella avait disparu et ils étaient prêt à tout pour là retrouver. Un vampire nommé James qui se trouve être un traqueur mais surtout un ennemi d’Edward, James allait payer de sa vie d’avoir oser s’en prendre à celle dont Edward est éprit. Ce dernier s’apprêtait à prendre son manteau et à sortir de la villa quand tout à coup Rosalie lui barra la route

Rosalie: Où vas-tu ?
Edward: Je vais à la rencontre de James
Rosalie: Edward on a aucun plan alors en attendant qu’on en est un on va faire des recherches
Edward: Rosalie toi et tout tes bouquin aller au diable
Rosalie: Edward je comprends que tu sois inquièt mais on peut pas aller à l’aveuglette sans savoir quoi faire
Edward déterminé: Je sais ce que je vais faire, je vais aller à l’endroit indiqué et sauver ma petite amie
Rosalie: C’est ça et tu feras quoi quand tu te retrouvera face à James
Edward: Je le tuerais sans la moindre hésitation
Rosalie: Ed je sais que tu as peur pour Bella mais
Edward en colère: NON TU NE SAIS PAS ROSALIE
Jasper: Edward calmes toi
Edward: Que je me calme Jasper ? Ça risque pas
Rosalie: Je comprends ta colère mais
Edward: Comment pourrais tu comprendre, tu n’as jamais aimé Bella. Depuis le début tu ne veux qu’une chose, qu’elle meurt. Ça t’arrangerais bien si elle mourrait hein ?
Rosalie: C’est vrai que ça nous enlèverais une épingle du pied mais tu es amoureux d’elle ce qui veut dire qu’elle fait partie de la famille et donc on doit la protéger mais on pas y aller sans avoir de plan, y aller à l’aveuglette avec comme seul plan ça passe où ça casse
Edward: Éloignes toi Rose
Rosalie déterminée: Non

Edward n’avait vraiment pas envie de jouer au petit jeux verbale Edward contre Rosalie mais alors pas du tout surtout, pas quand la vie de celle qu’il aime était en danger, celui qui l’empêcherait de protéger Bella n’était pas encore né et c’était certainement pas Rosalie. Dans un élan de fureur Edward empoigna Rosalie et il l’envoya heurter violemment le mur derrière lui, le jeune adolescent vampire n’avait jamais été dans un tel état de fureur, de colère et de rage en même temps

Edward: Je t’avais dis de t’éloigner
Emmett en allant vers Rosalie: Mais t’es devenu fou Edward
Edward: Non juste amoureux. Vous venez avec moi où vous rester en dehors de ça

Sur ses paroles sérieuse et sévère Edward sortit de la villa en trombe déterminé à sauver celle qu‘il aime. Bella est tout pour lui, c’est sa raison de vivre, son rayon de soleil, sa lumière. Il ne peut vivre dans un monde qui n‘existe pas, s’en prendre à elle n’était vraiment pas la chose à faire. James pensait qu’en enlevant la copine d’Edward ce dernier serait abattu et donc plus vulnérable mais en fin de compte ça a eu l’effet inverse car Edward était furieux. En plus de cent ans d‘existence il n‘avait jamais été comme ça, jamais. S’en prendre à Bella était la pire erreur que James est faite d’ailleurs il va le payer de sa vie ça c’est certain. Il avait mit Edward furax la famille Cullen toute entière même si Rosalie elle ne l‘était pas, en plus de s’attirer les foudres du vampire James c’était attirer également celle de tout le clan Cullen en particulier Esmée qui considérait déjà Bella comme sa fille. Sur la route dans sa volvo grise Edward grillait tout les feux se fichant bien des voitures d’en face et des limitations de vitesse, il zigzaguait entre les voitures et il ne craignait pas d’avoir un accident non ils étaient bien trop remonter pour ça sans compter le faite qu‘en tant que vampire il ne risque rien si une voiture le percutait. Tout ce qui le préoccupait c’était Bella et rien d’autre, seulement l’amour de sa vie en danger de mort


Phoenix/Ecole DMC/ Salle de danse


Quelques heures plus tard à Phoenix ...…


Dans une école où Bella y a reçut des cours de danse il y a quelques années, dans une des salle de danse se trouvait trois personnes plus une jeune adolescent aux cheveux brun et aux yeux bruns chocolat menotter à une barre de danse. En face se trouvait cinq autres personnes, Edward, Alice, Jasper, Emmett, Rosalie, Carlisle et Esmée, tout le clan Cullen étaient là. James qui semblait satisfait car il y avait tout le clan Cullen avec Edward, il pensait sûrement pouvoir les éliminer tous sans exceptions, il les sous estimaient visiblement. Edward fixait James d’un regard tellement noir que ça fesait peur, il avait ce regard qui disait je vais te tuer et tu ne verras rien venir

James: Je t’avais pourtant dit de venir seul
Edward: Que veux-tu j’ai une grande famille et ils sont têtue
Esmée: Bella fait partie des notre
Edward: Bon maintenant que je suis là tu la libère et en vie
James: J’avais dis seulement Edward
Edward: Je te conseil de ne tenir parole où je risque de vraiment m’énerver
James en souriant machiavéliquement: Je te signale que t’es pas en conditions de me dire quoi faire, ton copine est juste là et il suffit d’un geste de ma part pour qu’elle ne voit plus le soleil se lever où qu’elle devienne ce que nous sommes, des vampires
Laurent: James
James: LA FERMES LAURENT
Edward d‘un air menaçant: Je vais te transformer en curdent sur un feu de camp
Carlisle en touchant l’épaule de son fils: Du calme Edward, il tient Bella
Edward: T’as raison
James: Oh que c’est mignon
Edward: Bon je suis là alors relâche Bella
James: Laisses moi apprécier le moment, j’ai le célèbre vampire Edward Cullen et sa famille de vampire à ma merci

Edward mourrait d‘envie de lui répliquer ”tu vas voir ce que le célèbre vampire Edward Cullen et sa famille de vampires ont à te dire” mais il n‘en dis rien de peur de mettre d’avantage James en colère et qu‘il s‘en prenne à Bella. Cette dernière avait peur et ça se voyait, pas peur pour sa vie mais pour celle des Cullen et en particulier celle d’Edward. Ce dernier n‘avait qu‘une envie c‘était se jeter sur James et le transformer en brindilles.

Edward: Tu attends quoi de moi ?
James: Comment ça ?
Edward: Pourquoi tu as enlever celle que j‘aime, qu‘est-ce que tu veux de moi ?
James: Je veux te voir mort, toi et toute ta famille de pseudo vampires végétariens. J‘en avais après toi, au départ je voulais m’en prendre directement à toi mais quand je t‘ai vu l’autre soir avec cette humaine dans ta voiture j‘ai trouvé que c‘était un meilleur plan. T‘enlever ta copine pour te rendre plus vulnérable
Edward: Et bah t‘as échoué
James contrarié: Je crois pas non
Edward: Au lieu de m‘affaiblir comme tu le croyais sombre crétin tu as fais que me rendre furax. Je suis déterminé plus que jamais à te tuer, en t‘en prenant à Bella tu a fais la plus grosse erreur de ta stupide vie misérable de vampire et tu vas le payer très cher James

Sur ses dernier mots Edward fonça sur James à une vitesse surhumain mais ce dernier se retourna et vit que Bella avait réussit à se détacher. Furieux il l’attrapa par la jambe et il lui brisa cette dernière puis il là mordit au niveau du poignet laissant alors le venin faire le reste mais à peine avoir mordu Bella qu’il fut percuter par un Edward plus colérique et furieux que jamais. Les autres Cullen s’occupèrent de James tandis que Victoria la compagne de James et Laurent l’ami vampire de James prient la fuite ne voulant pas être tuer. Edward se précipita au chevet de Bella

Edward: Bella ça va aller, je suis là
Bella qui avait l’impression brûler: Ahhhhhhh

Edward voulait rassurer sa petite mais il savait ce qu‘il se passait, le venin de James était en train de faire effet et se propager dans le corps de la jeune adolescente. Edward ne savait pas quoi faire pour arrêter ça, il ne voulait pas que Bella devienne comme lui-même si c’est que qu’Alice avait vu. En effet elle avait vu dans une de ses vision Bella transformer en immortel, en vampires mais les visions d’Alice sont subjective, l’avenir peut toujours être modifier

Edward: CARLISLE

Carlisle et Alice se retournèrent et ils accourèrent auprès de Bella qui souffrait le martyr et d’Edward qui ne savait pas comment l’aider, comment empêcher le venin de se propager dans les veines de Bella et de faire par conséquent d’elle une vampire. Carlisle et Alice laissèrent Emmett, Rosalie, Esmée et Jasper s’occuper de James, le démembrer morceau par morceau et faire brûler ses restes. Alice arriva en premier près de Bella et Edward

Alice: Ne t’inquiète pas Bella ça va aller
Bella en gémissant de douleur: …..
Alice en ayant le sang de Bella sur sa main: Oh mon dieu
Alice: Carlisle y’a du sang
Emmett au loin: Alice
Carlisle en s’agenouillant près de Bella: Vas-y je m’en occupe
Edward: Bella ça va aller, Carlisle va s’occuper de toi
Carlisle: Son artère fémorale est sectionner et elle perd beaucoup trop de sang
Bella en gémissant de douleur: Ma tête qui brûle, ohhhh
Carlisle: C’est le venin
Alice en retournant près de Bella: Tout ira bien Bella, James est mort
Carlisle en s’adressant à Edward: C’est à toi de choisir, veux-tu qu’elle se transformes ?
Edward: Non non, je ne veux pas ça
Alice: C’est-ce qui doit arriver Edward, je l’ai vu
Edward: Tes visions sont subjective. C’est pas comme ça que ça doit se passer
Carlisle: Elle continue à perdre du sang. Alice prends ta ceinture et fais moi un garrot, il faut stopper l’hémorragie tout de suite
Bella en gémissant toujours de douleur: Ahhhhhhh ça brûle
Edward: Carlisle quel est mon autre option
Carlisle en s’adressant à Alice: Attache le juste au dessus de mes mains, très serrer
Edward en fixant Bella: Carlisle
Carlisle en s’adressant à Alice: Éloignes toi
Bella en fixant le feu: Ahhhhh
Carlisle en s’adressant à Edward: Aspire le venin
Edward: Tu sais que je peux pas, je serais pas capable de m’arrêter
Carlisle: Tu dois trouver la force d’arrêter. Tu dois choisir mon fils, il ne lui restes plus que quelques minutes. Soit tu la sauve en aspirant le venin et elle restera humain, soit tu la sauves en laissant le venin faire son œuvre et elle se réveillera en vampire. Tu as le choix
Edward en regardant Bella: Bella, je vais apaiser ta souffrance

Edward prit le poignet de Bella aux creux de ses mains glacé et il se pencha au de sa morsure puis il planta des dents dans la blessures et il aspira le venin, il ne voulait pas que Bella devienne comme lui, un vampire, pas si il pouvait empêcher ça et il y avait un moyen de stopper le venin. Edward continua d’aspirer le venin mais Carlisle remarqua qu’il n’y avait plus de venin mais que son fils continuait d’aspirer et donc de boire le sang de Bella

Carlisle: Edward arrêtes, il n’y a plus de venin. Si tu continues tu vas la tuer. Edward arrêtes, tu peux le faire. Trouves la force en toi, tu ne veux pas la blesser je le sais, je le sens
Edward en retirant sa bouche de la morsure: Tu as raison. Je ne peux pas faire ça, je l’aime
Emmett: Elle va bien
Jasper: Est-elle des notre ?
Rosalie: Faites qu’elle aille bien
Alice: Tu veux qu’elle vie Rosalie ?
Rosalie: Bien sur que oui
Jasper: Et dire que tu voulais qu’elle meurt
Rosalie: Je ne suis pas un monstre enfin tu me comprends
Esmée: Carlisle ?
Carlisle: Elle va bien mais il faut l’emmener vite à l’hôpital
Emmett: Si elle est des notre ça ne servira à rien de l’emmener à l’hôpital
Carlisle: Elle ne l’est pas, Bella est humain
Rosalie: Comment c’est possible ? James l’a mordu
Carlisle: Edward a aspiré le venin mais elle est blesser à la jambe. Son artère fémorale est sectionné, Alice lui a fait un garrot pour stopper l’hémorragie mais elle a perdu beaucoup de sang
Emmett: Dépêchons nous de rentrer à Forks alors
Carlisle: Non elle risque de perdre d’avantage de sang, on a beau être rapide ça ne suffira peut être pas
Alice: Amenons là à l’hôpital de Phoenix
Carlisle: Oui bonne idée Alice. Jasper toi tu appelles le chef Swan
Jasper surpris: Moi ?
Carlisle: Oui toi
Jasper: Je saurais pas quoi lui dire
Esmée: Tu n’aurais qu’à lui dire que Bella a eu un accident, qu’elle a fait une chute et qu’elle est à l’hôpital de Phoenix. Essaye de l’apaiser
Jasper: Je ne suis pas sur que ça marchera pas téléphone, j’ai jamais apaiser quelqu’un par téléphone
Emmett: Bah comme ça ce sera ta première fois mon grand
Carlisle: Allons-y

Bella était inconsciente, Edward la prit dans ses bas et il là souleva dans ses bras en fesant très attention à la jambes bléssé de Bella. Tout la famille Cullen sortit du studio de danse pour aller jusqu’à la voiture de Carlisle, Carlisle et Esmée montèrent à l’avant et Edward monta à l’arrière avec Bella. Dans la voiture d’Emmett et bien il y avait ce dernier au volant avec Rosalie à côté de lui et à l’arrière se trouvait Jasper et Alice. Durant le trajet en direction de l’hôpital Jasper appela le chef Swan et il lui dit ce qu’Esmée lui avait dit de dire au père de Bella et il tenta de l’apaisa grâce à son pouvoir, miraculeusement il y arriva. C’était la première fois qu’il apaisait quelqu’un par téléphone et surtout par téléphone portable, comme quoi il y a toujours une première fois


Deux semaines plus tard….


Forks/Maison des Swan

Deux semaines, voilà deux semaines que l’attaques de James avait eu lieu. Bella est resté une semaine à l’hôpital et Edward avait envisagé de la quitter pour la protéger ce qu’elle évidement très mal prit mais il est revenu sur ses paroles en voyant la réaction de Bella. Après une semaine d’hospitalisation Bella a pu rentrer chez elle avec son père et son frère. Une semaine plus tard la jeune adolescente était en pleine forme mise à part qu’elle avait un plâtre et une atèle, ce soir c’était le bal des finissants. Le bal tant attendu, Bella qui avait juré de ne pas y aller avait finalement céder à Edward et Alice lui avait offert une jolie robe bleu qui lui allait merveilleusement bien. Connor aussi se rend au bal mais tout seul, bah oui il a pas de copine avec qui y aller. Edward attendait Bella dans la cuisine en compagnie de Charlie qui en voulait au jeune Cullen pour ce qui était arriver à Bella, Connor lui il se trouvait au milieu à regarder son père et Edward à tour de role

Connor dans ses pensées: Finalement je suis bien content d’y aller tout seul à ce bal, peut importe ce que pense les autres. Je suis comme je suis et personne ne me changera, nhein

Bella descendait tout doucement des escaliers de peur de tomber tel qu’elle se connaît, forte heureusement elle ne portait pas de chaussures de dans mais une père de basket à son seul pied encore valide. En entendant Bella descendre les escaliers prudemment Charlie, Edward et Connor se levèrent et ils allèrent au pieds de l’escaliers. Le jeune Cullen regarda Bella descendre avec admiration et bonheur là voir en vie était ce qu’il voulait et elle était en vie en plus d’être magnifique tel une déesse qui descend du paradis sur terre, elle est son ange, son paradis, sa lumière

Bella: C’est la robe d’Alice…c’est…ce plâtre est
Edward: T’es parfaite
Connor: T’es superbe quoique je doute que ce que je dise soit à prendre en compte
Bella: Merci Edward. Dis pas n’importe quoi Connor, toi aussi t’es très élégant
Charlie: …
Connor: Merci mais quelque chose me dit que ton Edward l’est beaucoup plus
Edward: Je vais bien m’occuper d’elle chef Swan
Charlie: Hein hein j’ai déjà entendu ça quelques part
Edward en ouvrant la porte: Oui
Charlie: Bella j‘ai remis du poivre dans ton sac
Bella: Euh…
Charlie: J‘en ai mis dans la poche de ta veste Connor
Connor: Papa
Charlie en fixant son fils:…
Connor: Okay j’ai rien dis. Bella je te retrouve au lycée
Charlie en regardant Connor sortir: Bella…tu es magnifique
Bella: Merci papa …. Salut
Charlie: Bonne soirée

Tandis que Bella monta avec Edward dans la fameuse volvo grise Connor lui il prit la camionnette avec joie, il allait quand même pas y aller en vélo et encore moins à pieds et comme sa sœur part avec Cullen lui il a la voiture toute la soirée, c’est super


Forks/Maison des fêtes


Le bal des finissants plus connu sous le nom de bal de fin d’années était organisé à la salle des fêtes plutôt que dans le gymnase du lycée, c’était plus romantique, plus grisant comme l’aurait dit Erik et sur le thème de Monte Carlo. Avec toutes les décorations, les tables, la musique ça n'avait plus l'air d'une banal soirée cependant c'était quand même le but espéré. Edward avait quand même réussit à traîner Bella jusque là, là suppliant du regard, un regard auquel Bella était incapable de résister. L jeune couple vampire/humain venait d’arriver sur le parking, Edward sortit en premier et il alla ouvrir la porte de Bella et cette dernière sortit de la voiture. Le jeune Cullen l’aida à aller s’asseoir sur un banc à côté

Edward: Je reviens je vais garer la voiture
Bella: D’accord je t’attends ici
????: Bella
Bella en se retournant: Jacob ? Ça va ?
Jacob: T’as fier allure
Bella: Toi aussi. Je croyais que t’aimais pas les bal, tu t’es fais invité
?
Jacob hésitant: Non….Euh.. Mon père m’a payé pour que je vienne te parler, vingt euros
Bella: Alors vas-y
Jacob: Okay mais te fache pas, d’accord
Bella: D’accord
Jacob en mentant: Il veut que t’arrêtes de voir ton p’tit ami et ….il a dit … je le cite”On va te garder à l‘oeil”
Bella en riant légèrement: Ouais alors remercie le
Jacob: D’accord
Bella en voulant se lever: Et fais toi payer plus
Jacob: D’accord. Attends je vais t’aider
Edward en arrivant vers Bella: Jacob, je prends la relève
Jacob en fixant Edward noirement: Alors à plus tard Bella
Bella: A plus tard Jake
Edward: Alors je te laisse seule cinq minutes et les loups débarquent
Bella: Quoi ?
Edward: Je t’expliquerais plus tard
Bella: Okay
Edward: Prête pour la photo ?
Bella: J’arrive pas à croire que t’es réussit à me traîner ici
Edward: Tu vois c’était pas si terrible que ça

En effet ça l’était pas mais Bella détestait attirer l’attention sur elle cependant quand il s’agissait d’Edward et que ce dernier plongeait son regard noisette dorée dans ses yeux brun chocolat elle n’avait pas pu lui dire non et puis ça lui tenait tellement à cœur de vouloirs l’emmener au bal qu’elle avait finit par lui dire oui. Le couple que forment Bella Swan et Edward Cullen furent photographie par celui charger d’immortaliser les moments important et donc les couples. Mike arriva accompagné de Jessica, Angela était la cavalière d’Erik mais Connor lui était tout seul cependant il n’avait pas l’air de s’en plaindre, il restait tout seut seul dans son coin à profité de la soirée sans pour autant se trémousser sur la pise de danse. Non c’était vraiment pas son truc de danser surtout qu’il à l’air ridicule, il a visiblement deux pieds gauche dans ce domaine là, un point autre qu’il a en commun avec sa frangine.

Lorsque Bella et Edward arrivèrent devant quelques marches ce dernier la souleva avec une tel grâce que la jeune adolescent sentit flotter une fois de plus. La musique résonner fortement dans la salle, les lumières étaient vive mais elles se combinaient parfaitement avec le thème de la soirée choisit par Erik

Bella: Wouah.. Tu vas vraiment finir par me tuer
Edward: Le bal est un rite de passage important, je voulais être sur que tu ne manque rien
Bella: Ouaho.

Erik était derrière la sono avec Angela et il fesait des signes de main à Bella, la jeune adolescente ne se sentait vraiment pas à l’aise mais elle prenait sur elle pour faire plaisir à Edward, ce dernier remarqua que sa petite amie ne se sentait vraiment pas à l’aise avec tout ce bruit et ces lumières

Edward: Tu veux qu’on s’en aille
Bella: Oui s’il te plais
Edward: Allons dehors
Bella: C’est mieux que rester ici

Bella et Edward sortèrent de la maison et ils allèrent dehors dans le parc mais Edward l’entraîna sous un perron redécorer illuminant de lumière blanche et doré où d‘autres couple y dansaient, même si Bella ne se sentait pas à l’aise à l’intérieur le jeune adolescent vampire comptait bien danser au moins une danse avec Bella, un slow de préférence. Comme par hasard ce fut le moment des slows à l’in tr

Edward en tendant sa main à Bella: On danse ?
Bella: T’es sur ?
Edward: Pourquoi pas
Bella: Je sais pas
Edward: S’il te plais, au moins une
Bella: D’accord mais je peux pas à cause de mon plâtre
Edward en souleva les pieds de Bella sur les siens: Là tu peux, tu vois tu danses
Bella: Au bal des finissants
Edward: Oui
Bella: Edward, pourquoi est-ce que tu m’as sauver ? Si tu avais laisser le venin faire son effet je pourrais être comme toi maintenant
Edward: Tu te rends pas compte de ce que tu dis Bella, ce n’est pas ça que tu veux
Bella: Je sais ce que je veux et ce que je veux c’est toi pour toujours
Edward: Non, il est pas question que je mette fin à tes jours
Bella: Je meurs déjà, à chaque secondes qui passe
Edward: Et c’est ainsi que ça doit se passer
Bella: Alice a dit qu’elle m’avait vu transformer
Edward: Ses vision peuvent changer tu le sais
Bella: Oui en fonction de ce que les gens décident, j’ai décidé
Edward: Tu rêves vraiment de ça ? Devenir un monstre
Bella: Tu n’es pas un monstre et je veux être avec toi pour toujours
Edward: Pour toujours, es-tu sur de ça ?
Bella: Oui
Edward en se penchant vers le coup de Bella mais il y déposa seulement un baiser tendre: Désolé Bella mais je peux pas faire ça, une vie heureuse avec moi te suffira-t-il ?
Bella: Oui, pour l’instant

Personne ne cédera ce soir, ni Bella ni Edward mais la jeune adolescente sait ce qu’elle veut et ce qu’elle veut c’est être avec lui pour toujours et à tout jamais, pour l’éternité. Edward glissa sa mais sous la nuque de Bella et il l’embrassa tendrement tout en ondulant avec elle lentement sous les notes des la musique qui les berçaient l’un comme l’autre, au loin une jeune femme au cheveux roux les observaient avec une haine incommensurable. C’était Victoria, elle se jura de venger la mort James quoiqu’il en coute

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mar 6 Déc - 10:07

CHAPITRE 9.








Connor, Charlie, Bella,
Alarick, Jenna, Jérémy,
Eléna, Aiden, Dorian,
Mike, Angela, Jessica,
Erik, Jérémy, Edward,
Jacob, Eléna, Noah,
April, Alice & Jasper




Forks/Maison des Swan

Aujourd’hui est un jour spécial et particulier chez les Swan, c’est l’anniversaire de Bella et Connor. Aujourd’hui ils fêtent leurs dix huitième anniversaire même si Bella a horreur qu’on célèbre le jour de sa naissance contrairement à son frère qui lui adore recevoir des cadeaux, c’est une journée spécial pour les enfants Swan car on a pas tout les jours dix huit ans. Malgré le faite que Bella est expressément demander à sa famille, à ses amis, à Edward ainsi qu’aux Cullen de ne pas fêter son anniversaire et surtout de ne pas organiser de fêtes les souhaits de la jeune adolescente ne seront pas exaucer car déjà Renée avait fait envoyer à Charlie des cadeaux pour ses enfants et Alice a organiser une fête chez les Cullen pour ce soir où Bella y sera convier.

Charlie alla d’abord dans la chambre de son fils car c’est la première sur son chemin dans le couloir, il avait dans ses bras les deux cadeaux envoyés par Renée et bien sur les siens qui vont avec, c’est en réalité un appareil photo numérique et un album photo. Connor venait d’émerger tout en douceur pour une fois, le réveil n’est pas venu lui tambouriner les tympan et le cerveaux comme il le fait habituellement tout les matins, non ce matin c’est la lumière du jour qui est venu caresser sa peau. Charlie toqua à la chambre de son fils et il entendit une petite voix encore endormie à travers la porte:

Connor d‘une voix endormie: Oui
Charlie: C’est moi
Connor: Entres papa
Charlie en tournant la poignée de la porte et en entrant: Bonjour
Connor: Bonjour papa
Charlie en chantonnant: Joyeux anniversaire
Connor en s’asseyant en tailleur dans son lit: Merci papa
Charlie: Bien dormit ?
Connor: Ouais et toi ?
Charlie: Moi aussi. Euh voilà je t’apporte ton cadeau d’anniversaire
Connor: J’adore les cadeaux
Charlie: C’est pas grand-chose tu sais
Connor: C’est quoi ?
Charlie en posant deux paquets enrobés d‘un emballage bleu avec des étoiles: Ouvres et tu verras
Connor: Okay

Connor se frotta les yeux et il ouvrit ses cadeaux où plutôt il déchira le papier cadeau comme un gamin à noël devant ses cadeau sous le sapin de noël seulement il y en avait qu‘un qui était emballer. Lorsque ce qui était un jolie emballage cadeau ressemblait plus à un cyclone après son passage Connor pu enfin voir quel cadeau ses parents lui offrait cette année et là il vit un appareil photo numérique dernier crie ainsi qu’un album photo vierge avec au centré écrit Connor, ça c’était de Charlie.

Charlie: Votre mère veut que vous l’utilisiez afin d’immortaliser vos moments vu que c’est votre dernier années à tout les deux
Connor: Je reconnais bien maman, merci papa
Charlie: De rien tant que ça te plais
Connor: J’adore
Charlie: Faudra aussi remercier ta mère
Connor: Je le ferais
Charlie: Bon je vais aller voir Bella et lui porter aussi son cadeau
Connor: Okay

Charlie fit un hochement de tête comme à son habitude et il sortit de la chambre de son fils mais il laissa la porte ouvert sous la demande de ce dernier puis il se dirigea vers la chambre de Bella qui est juste à côté de celle de Connor. La jeune Swan était encore endormie mais son sommeil était agité, Bella fesait encore un cauchemar, le même depuis plusieurs nuits. Dans son rêve elle est avec Edward et ce dernier lui souhaite un bon anniversaire puis elle se voit elle-même à l’âge de quatre vingt ans alors que Edward est toujours aussi jeune et là elle se réveille en sursaut. Bella venait de se réveiller et Charlie toqua à la porte avant d’entrer

Charlie en chantonnant: Joyeux anniversaire
Bella en s’asseyant dans son lit: Je croyais qu’on avait dit pas de cadeaux
Charlie: Ouais sauf que le miens n’est pas emballer alors ça ne compte pas
Bella en prenant l’appareil photo numérique: Merci papa fallait pas
Charlie: Connor a eu le même
Bella: Le connaissant il a du bondir comme un écureuil
Charlie: Non mais il était content comme quand il était gamin devant le sapin de noel et les cadeaux
Bella: C’est bien Connor ça
Charlie en tendant l’autre cadeau: Et ce cadeau va avec, c’est de ta mère. On a discuté tout les deux enfin c’est plutôt elle qui an a parlé et moi j’ai obéis comme d’hab, n’empêche que c’est une bonne idée je trouve. C’est pour coller vos photos comme c’est votre dernière année, 18 ans c’est pas rien. Wouah comment vous avez fait pour grandir si vite, et dire qu’il y a à peine dix huit je vous tenais dans mes bras
Bella: Arrête, je suis loin d’être vieille et Connor non plus
Charlie en plaisantant: Ah ouais, c’est pas un cheveux gris là ?
Bella en bondissant vers son miroir: Où ça ? Très drôle
Charlie en souriant et avant de sortir de la chambre de Bella: Joyeux anniversaire Bella
Bella: Vraiment très drôle
Charlie depuis l’escalier: Le p’tit déj est prêt

En haut à l’étage Connor venait de sortir de la douche, il se dépêcha de se raser et de s’habiller en quatrième vitesse car ce matin il avait très faim d’ailleurs on pouvait entendre les gargouillis qui provenait de son estomac. Connor sécha ses cheveux qu’il venait de laver et il enfila un sweat-shirt à manche longue de couleur noir après avoir sécher ses cheveux avec sa serviette, il rangea sa salle de bain et il en sortit avec un sourire aux lèvres. Connor descendit dans la cuisine où il y retrouva sa sœur

Connor: Bon anniversaire Bella
Bella: Oui toi aussi
Connor: C’est pas parce que t’aime pas qu’on te souhaite bon anniversaire qu’il faut saper le moral des autres et contrairement à toi j’aime bien fêter mon anniv

Ça c’est bien du Connor tout craché, les deux adolescents déjeunèrent en silence tandis que Charlie partit travaillé. Une fois le petit déjeuner engloutit ils montèrent se brosser les dents et ils partèrent pour le lycée avec Bella au volant ce matin et demain ce sera Connor, eh oui il y a des choses qui ne changent pas en tout cas pas pour le moment


Forks/Maison des Cooper

Comme tout les matins la première lever c’est toujours Jenna Cooper et le dernier c’est toujours Jérémy Cooper, là-dessus ça ne change jamais. Comme Mme Cooper est toujours réveillé avant tout le monde elle en profite pour faire le petit déjeuner, café pour elle et Alarick, pour les enfants c’est à eux de voir selon leur envie de la journée mais généralement ça varie de jour en jour. C'était toujours la même histoire, la même routine. Le réveil sonnait tous les matins à 06h45 sauf le week-end, à peine avoir émerger et avoir fait son lit c’est le saut dans la salle de bain puis descente dans la cuisine pour prendre son p’tit déjeuner. Comme tout les matin Jérémy grognait car il n’est vraiment pas du matin d’ailleurs ce matin il en fait les fais, Eléna est venu le tiré du sommeil en ouvrant grand les rideaux ce dont il déteste pas dessus tout, être réveillé par la lumière aveuglante du matin. Jérémy arriva dans la cuisine avec son sac à dos sur l’épaule

Alarick & Jenna: Bonjour Jérémy
Jérémy: Bonjour
Alarick: Quelqu’un à l’air d’avoir mal dormit ici
Jérémy: Ah ouais ? Qui ça ?
Jenna: Toi mon grand
Jérémy: Non j’ai bien dormis
Alarick: Tu n’en n’a pas l’air pourtant
Jérémy: C’est le réveil que j’ai pas apprécié
Jenna: Le contraire m’aurait étonné, dans quel état est ton réveil
Jérémy: Détrompe toi m’man c’est pas ce fichu tambour bruyant qui m’a réveillé
Alarick: Alors c’est quoi ? Les p’tits oiseaux ?
Jérémy: Non juste ma grande sœur qui prends un malin plaisir à me torturer
Eléna en arrivant à son tour dans la cuisine: On parles de moi ?
Jérémy: Regardez qui est là, mademoiselle le diable en personne
Eléna: Je peux savoir ce que je t’ai fais Jérém ?
Jérémy: Tu le sais très bien
Jenna & Alarick: Bonjour ma puce
Eléna: Bonjour papa, bonjour maman
Jenna: T’as bien dormis
Eléna: Comme un bébé
Jérémy: Bah voyons, elle au moins elle a pas été tiré du sommeil par une lumière aveuglante
Alarick: Qu’est-ce que c’est que cette histoire encore ?
Eléna: Attends c’est pour ça que tu m’en veux ?
Jérémy: Mon lancer d’oreiller en plein dans ta figure n’était pas assez clair pour toi

Sur ses bonnes paroles Jérémy passa devant sa sœur et il se dirigea vers la table de la cuisine afin d’y prendre son bol. Les relation fraternel entre Eléna et Jérémy ont toujours été très bonne mais il y a une chose à savoir sur le jeune Cooper, c’est qu’il est à prendre avec des pincettes le matin. Eléna sait pourtant pertinemment que le matin il faut prendre Jérémy avec des pincettes mais elle n’a rien trouver de mieux que tirer ce dernier de son profond sommeil en ouvrant les rideaux en grand laissant par conséquent entrer la lumière aveuglante du jour, le genre de réveil que Jérémy ne supporte pas. Tout en tirant une mine épuisé renfrogné Jérémy

Eléna: Si j’ai fais ça c’était pour t’aider
Jérémy: C’est louper, t’as fais que m’énerver
Alarick: Eléna, ton frère ne supporte pas d’être réveiller comme ça
Eléna: Mais papa il fallait bien qu’il se lève
Jenna: Évidement, ce que ton père veut dire c’est qu’il y avait sûrement une autre manière de le réveiller que comme ça
Alarick: Exactement
Jenna: Maintenant il va être de mauvaise humeur toute la journée. Encore une journée ordinaire chez les Cooper
Jérémy: Papa tu me dépose au lycée ?
Eléna en tenant d‘arranger les angles avec son frère: Je peux te déposer si tu veux ?
Jérémy en ignorant sa sœur: Dis tu veux bien papa
Alarick: Euh …. J’aimerais bien Jérémy mais je dois aller au boulot
Jérémy: Tant pis je prendrais ma voiture
Jenna en murmurant à l’oreille de sa fille: Ça risque d’être difficile d’arrondir les angles avec Jérémy, il est têtue
Eléna: Je sais mais j’abandonnerais pas, je suis aussi têtue que lui. C’est pas mon frère pour rien

C’est vrai que les enfants Cooper ont beaucoup de caractère, un mélange d’Alarick dit Rick et Jenna. Jérémy versa du jus d’orange dans un verre et il commença à déjeuner sans prononcer le moindre mot, Jenna avait en effet raison en disant que Jérémy serait de mauvaise humeur toute la journée d’ailleurs ça se voit à l’expression de son visage. Le jeune adolescent ne tarda pas à se dépêcher de déjeuner et il sortit en trombe de la maison, il se dirigea vers sa voiture et il monta à l’intérieur puis il démarra et partit en direction du lycée


Villa des Carlson

Les Carlson, des nouveaux arrivant qui vienne de débouler à Forks. Deux garçons, deux frère âgé entre 16 et 25 ans. Il y a d’abord l’aîné Aiden Carlson et il y a Dorian cependant deux autres doivent bientôt arriver, Aaron et Ethan Carlson. Ces derniers sont très proches, une vrai famille même si ils n’ont aucun lien biologique, ils sont quand même liés d’une manière que personne ne peut se douter et cela doit resté secret. Ce matin Dorian fut réveillé par la sonnerie du radio réveil, le jeune adolescent s’étira longuement dans son lit avant de se lever, il fit son lit, alla se doucher et s’habiller puis il descendit les escaliers avec son sac à dos sur l’épaule. Aiden était le premier lever mais Aaron et Ethan ne sont toujours pas arriver

Aiden: Bonjour Dorian
Dorian en hautant les écouteurs de ses oreilles: Bonjour Aiden
Aiden: Je présume que tu as passé une bonne nuit
Dorian: Tu présume bien
Aiden: J’ai préparé le p’tit déjeuner comme tu le vois
Dorian: J’ai pas faim mais merci
Aiden: Qu’est-ce que t’as ? T’es malade ?
Dorian: Non je n’ai juste pas faim
Aiden: Dorian Scott Hampton Carlson tu ne sortiras pas de cette maison le ventre vide
Dorian: Wouaho tu m’avais jamais appelé par mon nom complet
Aiden: Y’a toujours une première fois
Dorian: Écoutes je prendrais un déjeuner plus copieux ce midi à la cafete
Aiden: Pas question, je veux que tu prennes un petit déjeuner avant de partir au lycée
Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée
Dorian: Aiden, tu nous a jamais materner qu’est-ce qui te prends
Aiden: Dorian je suis sérieux
Dorian en soupirant: Okay t’as gagné, je vais prendre un truc. Content ?
Aiden: Oui

Dorian attrapa un une tartine de pain tartiner de beurre et recouvert d’une légère couverture de confiture à la fraise puis il avala d’un traite un verre de jus d’orange mais une fois finit il émit une grimace, boire un verre de jus d’orange après s’être brosser les dents c’est pas très agréable comme goût.

Dorian en plantant ses dents dans sa tartine de pain: Voilà t’es content ?
Aiden: C’est mieux que rien. Bon je vais pas tarder à y aller
Dorian: Okey, bon moi faut que je file en cours
Aiden: D’accord ne mange pas en conduisant
Dorian en plaisantant: Oui mon alpha
Aiden: Et tu trouves ça drôle en plus
Dorian: Ouais
Aiden:Et ne téléphone pas pendant que tu conduis
Dorian en se dirigeant vers la porte de la cuisine qui donne sur l‘extérieur: Ouais
Aiden: Et ne roule pas trop vite
Dorian en ouvrant la porte: Ouais ouais
Aiden: Je suis sérieux Dorian
Dorian: Ouais moi aussi, à ce soir Aiden


Forks/Le lycée/Le parking


Quand Bella arriva sur le parking du lycée elle chercha une place où se garer elle en trouva une, sur le parking du lycée parmi d’autres élèves se trouvait Mike, Jessica, Angela et Erik qui étaient regrouper. Mike sort désormais avec Jessica et Erik sort avec Angela de son côté, comme quoi rien n’arrive par hasard. Ils savaient tous qu’aujourd’hui c’était l’anniversaire de Bella et Connor, l’avantage avec des jumeaux c’est qu’on risque pas d’oublier la date de leurs anniversaire vu qu’ils sont nés le même jour mais a une minutes d’intervalles, Bella est née la première suivit de très près par son petit jumeau.

Mike: Regardez c’est Bella et Connor

Bella qui venait de trouver une place de libre où se garer se gara et elle défit sa ceinture en même temps que Connor puis les deux adolescents descendèrent de la voiture, Bella là vérouilla et ils allèrent vers leurs amis. La jeune adolescente appréhendait la réaction de ses amis sachant que c’est son anniversaire contrairement à Connor qui lui n’avait aucun problème avec le faite qu’on lui souhaite un bon anniversaire

Angela: C’est le grand jour Bella
Jessica: T’as lu R.J
Bella: Quoi ?
Erik: Roméo et Juliette Bella
Bella: Oh…euh ouais
Mike: Pourquoi es-tu Bella
Connor: On va vous prendre en photos, notre mère aimerait qu’on fasse une sorte d’album photo de notre dernier année
Mike: Cool, ouais pas de problème
Angela: C’est moi qui prends les photos, je n’y suis jamais dessus
Jessica: Faut croire qu’il y a une première fois à toute, allez Angela pour Connor et Bella

Bella détestait attirer l’attention comme, elle préférait ne pas attirer l’attention mais avec ce cadeau d’anniversaire elle et Connor doivent faire une sorte d’album photo de leurs dernier année de lycée. C’est plutôt une bonne chose dans le sens où dans une dizaine d’années ils pourront se souvenir de ses visages qu’ils ont immortaliser durant leurs dernier année de lycée avant de partir à l’université, c’est l’année de tout les défit enfin c’est-ce qu’on dit. Angela se rapprocha d’Erik tout comme Jessica en fit autant avec Mike, Bella prit une photos de ses amis et Connor en fit de même

Bella: Parfait
Mike en voyant la voiture d’Edward: Regardez voilà Cullen, génial
Jessica: A plus tard Bella
Connor: Ouais à toute, passe le bonjour à Edward de ma part
Bella
Connor: Bon bah moi je vais retrouver Jérémy, il vient d’arriver. A plus
Bella: A plus

Connor salua sa frangine d’un hochement de tête et il suivit la petite bande constitué de Mike, Jessica, Erik, et Angela. Il se dirigea vers son ami Jérémy qui venait juste de sortir de sa voiture. Le jeune Cooper est le seul véritable ami que le jeune Swan a dans tout le bahut même si il est devenu un peu amis avec Mike, Jessica, Erik et Angela faut dire que ces dernier ont été les premier à l’accueillir lors de son premier jour avec Bella.

Connor: Salut mec
Jérémy: Salut Connor, joyeux anniversaire
Connor: Merci
Jérémy: De rien. Ça va ?
Connor: C’est mon anniv, évidement que ça va et toi ?
Jérémy: Moi aussi
Connor: Cool. Euh je dois prendre des photo pour mon album de dernier année de lycée, ma mère aimerait en tout cas donc ça t’embête si je te dire le portrait ?
Jérémy: Okay. Euh non vas-y
Connor en prenant Jérémy en photo: Cool
Jérémy: J’ai une idée Connor
Connor: Laquelle
Jérémy: Prends-en une de nous deux, comme ça dans cinquante ans tu te souviendra de ton vieux pote Jérémy Cooper que t’avais quand t’étais au lycée
Connor en souriant: Très bonne idée Jérém

Les deux adolescent prennent la pause en passant leurs bras sur l’épaule de l’autre et Connor étendit son bras de libre pour photographier lui-même et Jérémy. Les deux garçons sont d’excellents amis et il faut bien avouer qu’ils se ressemblent assez dans leurs caractère, solitaire mais un côté sarcastique et une légère pointe d’humour noir, toujours prêt à s’amuser

Connor: Alors racontes, c’était comment ton week-end ?

Jérémy: Sympa, j’ai rien fait de particulier à part glander à la maison
Connor: Moi aussi
Jérémy: Je pensais que tu serais sorti, genre faire une balade à vélo toi qui adore les balades en plein air
Connor: J’avais pas trop envie de bouger, juste de rester à la maison et de flaner un peu
Jérémy: Okay. Après un week-end super j’ai commencé par un début de semaine merdique
Connor: A ce point ?
Jérémy: Oh oui
Connor: Qu’est-ce qui c’est passé ?
Jérémy: Ma sœur a eu la génialissime idée de venir me réveiller en ouvrant grand les rideaux ce matin
Connor: Aoutch
Jérémy: Comme tu dis, ce qui fait qu’elle m’a mit en rogne ce matin et je le suis toujours après elle
Connor: Je vois. Moi par contre je me suis réveillé tout en douceur et j’ai eu le droit à mon cadeau d’anniversaire en prime
Jérémy: Trop cool
Connor: Bon non pas que cette conversation ne soit pas intéréssente Jérémy mais on a cours
Jérémy: C’est vrai

Les deux adolescents entrèent dans l’enceinte du lycée et ils se dirigèrent vers leurs salle de cours cependant Connor alla à son casier tandis que Jérémy alla directement en cours. De son côté Bella observait Edward qui se dirigeait vers elle, les manche de sa chemise était retrousser jusqu’à ses coudes et les côtés de sa chemise vivotait ce qui le rendait encore plus séduisant. Il était toujours aussi beau et gracieux, rien d’anormal pour un vampire. La jeune adolescente n’avait pas vu son petit ami depuis plusieurs jours et ce dernier lui avait terriblement manqué et avec tout ces cauchemar elle avait bien besoin de la présence rassurante et sécurisante d’Edward. Un léger sourire se dessinait sur les lèvres de Bella ainsi que sur celle d’Edward

Edward: Bon anniversaire
Bella: Ne me le souhaite pas
Edward: Pourquoi ne voudrais-je pas célébrer le jour de ta venue au monde ?
Bella: Pas mon âge
Edward: Ton âge ? Tu devrais pas te préoccuper de ces choses là à dix huit ans
Bella: J’ai un an de plus que toi
Edward: Non du tout, j’ai cent neuf ans
Bella: C’est vrai, je ne devrais peut être pas sortir avec un garçon si vieux, ça devrais complètement me révulser
Edward: Mais tu ne l’es pas
Bella: Non je ne le suis pas
Edward en embrassant tendrement Bella: ….
Bella en répondant au baiser d’Edward: ……
Edward: C’est l’heure d’aller en cours
Bella: Je sais. Allons-y
Edward: Attends
Bella: Quoi ?
Edward: Quelqu’un veut te voir et te parler
Bella: Qui ça ?
Jacob: Bella
Bella: Jacob
Edward en s’éloignant: Je vous laisse discuter
Bella: Qu’est-ce que tu fais là Jake ? Je croyais que tu préférais le lycée standing de la réserve
Jacob: En effet
Bella: Alors qu’est-ce que tu fais là ? Tu sais dans le lycée des visage pale
Jacob: Je suis venu acheter une pièce pour mon bolide
Bella: Et il roule vite
Jacob: Ça peut aller, faudra que tu vienne l’essayer un de ces quatre
Bella: Oui
Jacob: Joyeux anniversaire Bella et à ton frère aussi
Bella: Euh ….
Jacob: Tu croyais pas que j’avais oublié quand même
Bella: Je l’espérais je dois bien avouer
Jacob en sortant un attrape rêve: J’suis tombé sur ça l’autre jour dans un bric à brac et j’ai pensé à toi, c’est un attrape rêve. J’ai aussi un truc pour ton frère mais je lui donnerais plus tard où quand il passera à la réserve
Bella: Okay. Merci Jake, ça tombe super justement à pique
Jacob: Pourquoi tu dis ça ?
Bella: Disons que j’ai le sommeil agit depuis quelque temps. Encore merci Jake
Jacob: De rien Bella
Bella: J’suis désolé faut que j’y aille
Jacob en enlaçant Bella et en lançant un regard noir à Edward: Pas de problème
Bella: Bye
Jacob en s‘éloignant de Bella: Bye

Jacob salua Bella d’un hochement de tête et il s’éloigna pour s’engouffrer dans la fôret. De part leurs nature Edward et Jacob sont destiné à être ennemis et ils se détestent, déjà Edward sait pertinemment que le loup garou a des sentiments plus qu’amicaux envers Bella et il a du mal à supporter ça mais Jacob est l’ami de Bella donc il se doit de prendre sur lui-même si c’est pas facile surtout que le louveteaux n’est pas très discret avec ses pensées


Forks/ Le lycée/Les couloirs

Rejetant quelques mèches de cheveux par dessus son épaule, Eléna poussa les portes qui lui permettaient de pénétrer dans l’enceinte du lycée ; ses yeux noisettes semblaient se poser sur personne en particulier et ne semblaient d'ailleurs chercher personne. Eléna avait aussi l'air contrarié par le faite que son frère lui en veuille, la jeune fille n’aimait pas être en conflit avec son petit frère. Remettant en place la lanière de son sac de cours, elle tourna au coin d'un couloir en direction des salles de cours. La jeune brunette était littéralement plongée dans ses pensées, elle ne faisait pas vraiment attention aux choses qui l'entouraient et en réalité elle s'en moquait bien d'ailleurs, elle n'avait jamais fait attention aux autres ce n'était pas maintenant qu'elle allait commencer quand tout à coup son regard se posa sur un garçon aux yeux vert


Ce matin Noah Salvatore c’était levé de bonne humeur aujourd'hui et surtout très en forme mais en voyant Damon s‘abreuver du sang d‘une fille sous hypnose ça lui sapa le moral et Noah prit les jambes à son coup. Ce n‘est pas parce qu‘il se nourrit au sang animal que le sang humain n‘a pas d‘effet sur lui, il reste quand même un vampire cependant il se contrôle au grand désespoir de son frangin. Pour l’instant Noah ne peut pas empêcher Damon de s’abreuver de sang humain mais il ne pas non plus se résoudre à le tuer, du moins pour l’instant. Une fois prêt et après être revenu de sa chasse du matin Noah partit vite fait en direction du lycée au volant de sa voiture, une voiture noir qui forcément attira le regard des élèves. Le jeune adolescent vampirique marchait dans les couloirs du lycée quand tout à coup il sentit que quelqu’un l’observait, il se retourna et là il là vie elle, Eléna. Les yeux vert du jeune Salvatore rencontrèrent les yeux noisette d’Eléna, il inspira profondément même si techniquement il n’a pas de souffle et il avança vers elle, cette dernière aussi avança en direction du jeune homme.

Noah avait finalement décidé de suivre les conseils de Koralie, il avait décidé d’invité Eléna à sortir avec lui. Après tout il ne risquait rien à inviter Eléna à aller prendre un verre où un café où bien toute autre chose dont elle aura envie. Le jeune vampire figé dans ses dix sept ans là trouvait très séduisante et elle lui plaisait beaucoup mais ça parait tellement improbable d’imaginer Eléna Cooper et Noah Salvatore ensemble, la question est pourquoi ? Après tout ils s’apprécient mutuellement et sont attiré l’un par l’autre alors pourquoi ne tenteraient-ils pas l’aventure ? Tout simplement parce que Noah n’ose pas de peur de la blésser où qu’il lui arrive quelque chose par sa faute et pourtant il a prit la décision d’écouter le conseils de son amie Koralie

Eléna: Salut
Noah: Salut
Eléna: Ça va ?
Noah: Oui et toi ?
Eléna: Moi aussi. Je suis contente de te voir, ça fait longtemps qu’on c’est pas vu
Noah: Pas tant que ça
Eléna: Seulement deux mois, ce qui est déjà beaucoup
Noah: Je te l’accorde
Eléna: Sinon quoi de neuf depuis la dernière fois ?
Noah: Pas grand-chose tu sais
Eléna: Oui. Pour moi aussi, tu sais la routine entre le lycée, la maison, ma famille
Noah: Oui je vois très bien


La famille quel galère, niveau famille Noah a de quoi à se faire du soucis. La seule famille qui lui reste c’est Damon, son frère maléfique et démoniaque. Et pourtant il y eu une époque où son frère n’était pas comme ça, une époque certes lointaine mais Noah n’a pas oublier et c’est sans doute ça qui empêche le jeune homme d’en finir avec Damon. Noah sait que son frère n’a pas toujours été un être dénouer de sentiments, à une époque il était tout le contraire de ce qu’il est aujourd’hui. Il était aimant, protecteur, gentil et j’en passe mais e devenant vampire il a changé et il a changé Noah mais ce dernier à changé grâce à Koralie. Le jeune Salvatore a retrouvé l’humanité dont il était doté avant d’être transformer en vampire par Damon et il espère bien faire la même chose pour son grand frère

Eléna: J’ai entendu dire que t’avais un frère ?
Noah: Euh…oui
Eléna: Plus âgé où plus jeune
Noah: Plus âgé
Eléna: Moi j’ai un p’tit frère et c’est pas facile tout les jours
Noah: Je veux bien te croire
Eléna: Et sinon tout se passe bien avec lui ?
Noah: C’est compliqué. Disons que lui et moi on a des divergences d’opinion
Elana: Et c’est grave ?
Noah: Euh…
Eléna: T’es pas obligé de me le dire si tu veux pas
Noah: C’est une longue histoire Eléna
Eléna: Je comprends mais si un jour tu veux m’en parler sache que je suis là
Noah: Okay. Bon bah je vais y aller, j’ai cours
Eléna: Je sais…Attends Noah
Noah en se retournant: Oui
Eléna: J’aurais un truc à te demander
Noah: Je t’écoutes….
Eléna: Je sais pas trop comment de te demander
Noah: Va droit au but
Eléna en fesant glisser quelques mèches derrière son oreille: Okay. Euh est-ce que tu serais d’accord pour aller voir un film où aller manger une pizza avec moi ce soir
Noah surpris: Tu m’invites à sortir avec toi ?
Eléna: Oui mais c’est pas exactement la réponse que j’espérais
Noah: Excuses-moi, c’est juste que je suis surpris. Je pensais que t’avais un copain
Eléna: Non j’en ai pas mais toi t’as peut être une copine, l’autre jour je t’ai vu avec une fille en ville
Noah: Non j’ai pas de copine. La fille avec qui tu m’as vu c’est Koralie, ma meilleur amie
Eléna: Oh. Donc c’est un non ?
Noah: J’ai pas dis ça
Eléna: Alors c’est un oui ? Excuses moi mais j’ai un peu du mal à te suivre là
Noah: Oui, oui, c’est un oui. Je veux bien aller voir un film où aller manger une pizza avec toi ce soir
Eléna: Pourquoi pas les deux enfin si tu veux
Noah: Très bonne idée. Je viendrais te chercher vers sept heures et demie, ça te va ?
Eléna: C’est parfait


Sur les derniers mots d’Eléna Noah esquissa un petit sourire amusée et il laissa seule avec un large sourire aux coins des lèvres, il passa devant elle et il se dirigea vers sa salle de cours. Noah avait pas eu le temps où plutôt il n’avait pas eu le cran d’inviter Eléna mais en fin de compte c’est elle qui là fait et lui il a accepter, il a accepter d’aller au cinéma avec elle et d’aller manger une pizza avec elle. Il se rendit directement à son cours de littérature ancienne sans même avoir capter qu’Eléna n’était pas une fille comme les autres. Plus loin Connor Swan qui lui venait d’entrer dans le lycée se dirigea vers son casier pour aller y récupérer ses bouquins pour son prochain cours après le cours de littérature qui portera sur Roméo et Juliette, un grand classique. Alors que le jeune adolescent ouvrit son casier il sentit des doigts tapoter sur son épaule, le jeune Swan se retourna et là il fit face à April Davis, une fille qui là toujours intriguer

April: Bon anniversaire Connor
Connor: Qui te l’as dit ?
April: J’ai mes sources
Connor en roulant les yeux en l’air: Jérémy
April: Ne lui en veut pas
Connor: Je lui en veut pas
April: J’ai un cadeau pour toi
Connor: Fallait pas
April: Je croyais que t’aimais les cadeau
Connor: C’est le cas mais qui t’as dis que j’aimais les cadeaux ?
April: Bella
Connor: Bah dis donc on t’en a fais des confidences sur moi
April: Bah vu que t’es assez difficile à décrypter il a bien fallut que je me renseigne et ta sœur est celle qui te connais le plus
Connor: Je vois
April: Mais si tu l’veux pas mon cadeau c’est pas grave je le rapporterais
Connor: Non non je le veux
April: C’est bien ce que je pensais
Connor: T’es une drôle de fille tu sais ça ?
April: Dans quel sens ?
Connor: Dans le sens où tu es un vrai mystère pour moi
April: Je vais prendre ça pour un compliment
Connor: Mais s’en était un Mlle Davis
Apris en sortant un objet de son sac: C’est pas grand-chose mais quand je l’ai vu j’ai pensé que ça te plairais. C’est un collier
Connor: Merci beaucoup April
April en déposant le collier dans la main de Connor: De rien, ça m’a fais plaisir
Connor: C’est une baleine, le pendentif ?
April: Non c’est un dauphin, Bella m’a dit que t’adorais les dauphins quand t’étais petit
Connor en attachant le collier autour de son coup: Je les aimes toujours, alors de quoi j’ai l’air ?
April: Il te va super bien
Connor: Merci

Les deux adolescents se sourirent, Connor prit ses livres et il partit en direction du court de littérature en compagnie d’April. Le jeune Swan était très content du cadeau qu’April lui avait fait. Pendant ce temps Bella marchait dans les couloirs du lycée en compagnie d’Edward, ils se dirigeaient tout les deux en direction de la salle de littérature, la classe de Mr Banner

Edward: Alors comme ça Jacob Black a le droit de te faire un cadeau et pas moi
Bella: C’est parce que je n’ai pas de cadeau pour toi
Edward: Mon plus beau cadeau c’est de te voir respirer
Bella: Edward
Alice en se précipitant vers Bella: Joyeux anniversaire
Bella en enlaçant Alice: Shut shut shut
Alice en lui montrant un paquet: Désolé
Bella: J’avais dis pas de cadeau Alice
Alice: Je t’ai vu en train de l’ouvrir et tu sais quoi t’avais l’air ravi
Bella: Alice je…
Alice: Porte le soir
Bella: Pourquoi ce… Non Alice pas de fête
Alice: S’il te plais Bella, on va bien s’amuser. Esmée est très enthousiaste et moi aussi
Bella hésitante: D’accord
Alice: Super, on se voit à 19h00
Bella: Hey Jasper c’est pas du joue de contrôler mes émotions
Jasper: Désolé Bella et bonne…… aucune importance
Bella en lançant un sac contre le torse d’Edward: ….
Edward en souriant: On peut pas faire confiance à un vampire, crois moi

Edward esquissa un sourire et les deux adolescent filèrent en cours, en cours de littérature. Bella qui ne voulait pas de fête pouvait faire une crois là-dessus vu qu’Alice lui en a déjà organiser une pour ce soir chez les Cullen afin de célébrer son anniversaire, son dix huitième anniversaire

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 2 Juil - 6:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mer 7 Déc - 15:33

CHAPITRE 10.






Edward, Bella, Alice,
Jasper, Koralie, Noah,
Alarick, Eléna, Carlisle,
Emmett, Rosalie, Esmée,
Charlie & Connor



Forks/ Le lycée/Les couloirs

Après avoir vu Jacob partir Bella et Edward se dirigèrent vers l’enceinte du lycée où il entrèrent tout les deux. La jeune adolescent qui vient de passer à l’âge adulte observait son frère jumeau qui discutait avec une fille de leurs classe, April Davis. De son côté Bella marchait dans les couloirs du lycée en compagnie d’Edward, ils se dirigeaient tout les deux en direction de la salle de littérature, la classe de Mr Banner

Edward: Alors comme ça Jacob Black a le droit de te faire un cadeau et pas moi
Bella: C’est parce que je n’ai pas de cadeau pour toi
Edward: Mon plus beau cadeau c’est de te voir respirer
Bella: Edward
Alice en se précipitant vers Bella: Joyeux anniversaire
Bella en enlaçant Alice: Shut shut shut
Alice en lui montrant un paquet: Désolé
Bella: J’avais dis pas de cadeau Alice
Alice: Je t’ai vu en train de l’ouvrir et tu sais quoi t’avais l’air ravi
Bella: Alice je…
Alice: Porte le soir
Bella: Pourquoi ce… Non Alice pas de fête
Alice: S’il te plais Bella, on va bien s’amuser. Esmée est très enthousiaste et moi aussi
Bella hésitante: D’accord
Alice: Super, on se voit à 19h00
Bella: Hey Jasper c’est pas du joue de contrôler mes émotions
Jasper: Désolé Bella et bonne…… aucune importance
Bella en lançant un sac contre le torse d’Edward: ….
Edward en souriant: On peut pas faire confiance à un vampire, crois moi

Edward esquissa un sourire et les deux adolescent filèrent en cours, en cours de littérature. Bella qui ne voulait pas de fête pouvait faire une crois là-dessus vu qu’Alice lui en a déjà organiser une pour ce soir chez les Cullen afin de célébrer son anniversaire, son dix huitième anniversaire


Forks/Le Lycée/Salle de littérature

Le cours de littérature d’ aujourd’hui était baser sur Roméo et Juliette, les élèves devaient avoir lu le bouqin et le prof le diffusait le film à la télé. Edward et Bella ainsi que tout les élèves de celle classe regardaient Les Montaigu et les Capulets s’exterminer les uns les autres. Edward était assit à côté de Bella ce qui se produisait tout les jours depuis le bal des finissant et depuis la rentré des classes qui a eu lieu il y a quelque jours. Voir Bella et Edward en couple est toujours une surprise pour certains élèves car à leurs yeux ils pensaient que ce dernier était bien trop au dessus des autres pour l’imaginer avec quelqu’un et encore moins avec Bella Swan, faut croire que tout est possible mais Bella et Edward sont éperdument amoureux l’un de l’autre. En parlant de ces deux là ils n’avaient pas vraiment l’air captiver par le film

Edward: Roméo m’énnerve un peu !
Bella Que lui reproches-tu ? Sans doute sa bien aimée ?
Edward: Non, il n’y a que toi qui compte à mes yeux
Bella: Alors quoi ?
Edward: Et bien pour commencer il est fou amoureux de Rosaline, ce qui ne l’empêche pas de courtiser Juliette. Il accumule les erreurs ce type, il détruit tout seul son bonheur tout seul qu’il ne s’y serait pas pris autrement j’avoue que je l’envie un peu, ce Roméo
Bella: Quoi ? Juliette ? Bien sur si on aime l’amour parfait
Edward: Pas à cause d’elle ni même leur amour parfait
Bella: Alors quoi ?
Edward: Son suicide
Bella en regardant Edward: …
Edward: Vous les humains vous avez toutes sortes de façon pour mourir contrairement à nous pour qui c’est pratiquement impossible !
Bella étonnée: Pardon ?
Edward: Nous les vampire on ne peut pas mourir mais je dois avouer qu’il m’a fallu considérer cette option là
Bella: Quel option
Edward: Le suicide. Au printemps dernier quand James a faillit te tuer. Ma priorité était de te retrouver vivante mais j’ai eu peur de ne pas arriver à temps alors il m’a fallut envisagé d’autres éventualités. Et je te l’ai dit, ce n’est pas aussi aisé pour moi que pour un humain de mourir
Bella sans comprendre Dautres éventualités ?
Edward: Mourir. Alors j’ai songé à me rendre Italie et à les Volturis
Bella toujours sans comprendre: Les Volturis
Edward: Une famille de vampire, un clan très ancien et très puissant. Ce qui pour nous ressemble à une famille Royale. Carlisle a brièvement vécu avec eux. Tu te rappelles ?
Bella: Oui.

Edward avait parlé à Bella du passé de Carlisle lorsqu’elle était venu chez lui pour la première fois, autrement dit lorsqu’il là présenté à sa famille. Il lui avait donc parler de Carlisle et de la vie qu’il avait vu avant de connaître Esmée et donc avant d’adopter tout les enfants Cullen, Edward y comprit

Edward: On ne provoque pas les Volturis à moins de vouloir mourir … ou a subir le sort qui nous est réservé, à nous autres vampires

Là, Edward avait du lui faire très peur, car Bella semblait effrayée, vraiment effrayée. Le jeune homme aurai vraiment aimé lire les pensées de Bella en cet instant précis pour savoir ce qu’elle pensait. Rien que l’idée qu’Edward puisse être bléssé par quique se soit donnait des frissons de terreur à Bella, elle ne pouvait pas imaginé sa vie sans lui, il est tout son univers et elle sait qu’elle ne peut pas vivre sans lui

Bella: Ne me fais pas ça Edward, jamais. Je t’interdis de te détruire !!
Edward: Je n’ai pas l’intention tant que tu seras en vie
Bella: Si c’était à toi qu’il arrivait quelque chose ? Voudrais-tu que je me suicide ?

Bella était effectivement triste et Edward la comprenait, il ne voudrait pas qu’elle meurt car elle avait une vie à vivre alors que lui il n’aurait aucune raison de rester sur cette terre si elle disparaissait de sa vie. Edward n’avait jamais pensé que Bella puisse se suicider pour lui, pourquoi ferait-elle ça ?

Edward: Je comprends ton point de vue … un peu. Mais que ferais-je sans toi ?
Bella: Ce que tu faisais avant que je ne débarque dans ta vie et te complique les choses
Edward: Ainsi formulé, ça parait tellement simple … mais c’est totalement impossible
Bella: Ça l’est ! Je ne suis pas très intéressante, tu sais
Edward: Tu es toute ma vie Bella

Décidément, Bella ne voyait pas l’intérêt qu’Edward lui portait, tout chez elle l’intéressait, elle était devenue le centre de son univers. Le même univers qui était vide de sens durant les quatre-vingt dix années de sa vie passée avant elle. Sa vie tournait autour de Bella, sans elle son existence n’a plus de sens ni d’intérêt


Manoir des Salvatore

Noah Salvatore, le cadet de la famille était dans sa chambre en train de se préparer pour son rencart, oui vous avez bien entendu le plus insociable des frères Salvatore vivant dans ce manoir a rendez-vous et avec une fille. La fille en question est Eléna Cooper et il a accepter de sortir avec elle ce soir, il vont aller voir un film et manger une pizza à la cafétéria. Le jeune adolescent ne souhaitait pas se mettre sur son trente et un comme si il allait assister à une pièce de théâtre, non il avait opter pour des vêtements cool mais élégant, il ne voulait pas avoir l’air de quelqu’un qui n’égli son apparence. Koralie qui passait justement dans le couloir vit son frangin en train de s’admirer devant le miroir

Koralie: Wouah, quel classe
Noah: Merci
Koralie: Tu vas quelque part ?
Noah: En effet, je sors
Koralie: Tu sors ?
Noah: Oui
Koralie: Tu me charie hein ?
Noah: Non
Koralie: T’es sérieux, tu sors vraiment
Noah: Oui
Koralie: Qui est la malheureuse victime
Noah: Eléna
Koralie: Attends….tu as dis Eléna. Tu veux dire là Eléna pour qui tu as craqué
Noah: Oui
Koralie:Tu sors avec Eléna ce soir ?
Noah: Oui, pourquoi t’as l’air si débile ce soir ?
Koralie: Je suis juste sous le choc
Noah: Je vois pas pourquoi, on va juste voir un film et manger à la pizzeria
Koralie: Bah justement c’est ça qui me surprend
Noah: Tu peux être plus clair ?
Koralie: Tu étais plutôt hésitant à l’idée de l’inviter à sortir l’autre jour quand je t’en es parlé
Noah: C’est vrai
Koralie: Alors d’où t’es venu ce soudain changement ?
Noah: C’est elle qui m’a invité
Koralie: Je me disais bien aussi
Noah: Sinon tu vas faire quoi comme je suis pas là ce soir ?
Koralie: Je sais pas, j’irais peut être m’amuser avec Damon
Noah: Tu rigole hein ?
Koralie: Non. Tu sais quoi je vais aller narger ton frère
Noah: On parle de Damon pas d’un jouer
Koralie: Je sais bien mais ton frangin m’intrigue, j’aime le titiller un peu
Noah: Fais attention quand même, Damon peut s’avérer être imprévisible quand il veut
Koralie: Comme je te l’ai déjà dit j’ai rien à craindre de lui, je suis bien plus âgé que lui donc plus forte
Noah: Je sais mais je m’inquiète, Damon a le don de m’inquiéter
Koralie: A cause de son appétit alimentaire pour le sang humain?
Noah: Y’a de ça oui mais je me demande chaque jour quel plan diabolique il va me sortir de son chapeau
Koralie: T’inquiète pas trop Noah
Noah: J’y peux rien, c’est mon frère
Koralie: Je sais mais tu es revenu ici dans cette ville pour mener une vie normal en tout cas aussi normal que possible et repartir à zéro, je me trompe ?
Noah: Non
Koralie: Bien alors vis ta vie et ne te préoccupe pas des plans tordu de diabolique de frère
Noah: Je sais mais on est censé être prudent et ne pas attirer l’attention seulement Damon va finir pas nous attirer des ennuis
Koralie: Je m’assurerais que non
Noah: Tu aiderais Damon ?
Koralie: Non
Noah: Mais tu viens de dire que….
Koralie: Je sais ce que je viens de dire mais je t’aiderais toi, pas ton frère
Noah: Merci Koralie
Koralie: De rien, ça sert à ça les amis non ?
Noah: Oui et si t’as besoin de quoique se soit sache que je suis là
Koralie: Je sais et je compte sur toi pour dans deux jours
Noah en haussant un sourcil: On est censé faire quelque chose dans deux jours ?
Koralie: Hello c’est ton anniversaire dans deux jours
Noah: Koralie on est pas obligé de faire quelque chose
Koralie: Tu plaisante j’espère ?
Noah: Non
Koralie: Écoutes moi bien Noah Stefan Salvatore, que tu veuilles où non on va s’amuser le jour de ton anniv
Noah: …..
Koralie: On en reparlera plus tard
Noah:
Koralie: S’il te plais Noah essaye au moins avec Eléna. Sur ce tu es mignon à croquer, je suis sur qu’elle va en avoir le cœur qui bat à toute vitesse en te voyant Roméo. Aller file à ton rancart et amuses toi un peu si tu te souviens encore ce que veut dire s’amuser

Noah attrapa un oreiller et il le balança au visage de son amie avant de sortir de sa chambre, Koralie avait mit le doigt sur un point sensible. C’est vrai que Noah n‘a pas eu de copines depuis très longtemps, il avait sans cesse peur de perdre le contrôle de lui même. Quand à sa vie amoureuse il y a eu des files qui ont défilé en plus cent soixante ans d’existence et elles sont toutes morte, eh oui Noah ne se maîtrisait pas aussi bien que maintenant surtout avant de rencontrer Koralie


Forks/Dans la voiture de Bella

Ce soir Bella avait la camionnette en faite c’est surtout Connor qui lui a laissé avec plaisir, c’est fou comme il peut doux comme un agneau le jour de leurs anniversaire. Edward était au volant de l’antique vieux tas de taule Chevrolet rouge de Bella et il l’emmenait chez lui où se déroulait la petite fête organiser pas Alice. La vitesse réduite qu’elle lui imposait, l’irritait un peu. Faut dire que le jeune vampire était habituer à la vitesse avec sa volvo où avec les nombreuses voitures dans garage des Cullen, Edward tentais plus d’une fois d’accélérer avant de se raviser à cause des reproches de Bella

Bella en avertissant Edward: Hey doucement
Edward: Tu sais ce qui te plairait vraiment ? Un joli coupé, puissant et silencieux

En fait, c’est surtout à Edward que ça plaierait, Bella détestait la vitesse et elle lui avait bien fait savoir les nombreuses fois où elle était monté dans sa voiture à lui. Bella se moquait bien d’avoir une vieille voiture, tant que ça roule c’est le principal et puis cette camionnette à une signification sentimental pour la jeune adolescente. C’est le cadeau de Bienvenue de Charlie, ce dernier l’avait offert à Bella et Connor lorsque qu’ils ont emménager chez lui. Certes c’est pas simple tout les jours de se partager le véhicule avec Connor mais elle aime sa voiture

Bella: Ma voiture me convient parfaitement. Et à propos de dépenses inutiles, si tu tiens à la vie, tu as intérêt à ne rien m’avoir acheté pour mon anniversaire
Edward: Je n’ai pas déboursé un sou !
Bella: Bien
Edward: Dis, tu me rendrais un service ?
Bella: Ça dépend …
Edward: Bella, le dernier vrai anniversaire qu’on a célébré c’était celui d’Emmett en 1945. Alors, je t’en prie fais un effort. La famille est super enthousiaste en particulier Alice

En effet Alice était excitée par l’événement mais Carlisle et Esmé avait beaucoup contribué à ce que la fête soit réussie même Emmett avait voulu participer à son cadeau. Edward voulait que Bella profite de cette soirée car elle le méritait et tout le monde se donnait à cœur joie pour que cette fête soit réussit et pour que ça plaise à Bella

Bella: Je vais essayer
Edward: Merci. Il faut aussi que je te prévienne
Bella: A propos de quoi
Edward: Tout le monde est à la maison
Bella: Et tu veux dire quoi par tout le monde
Edward: Je veux dire toute la famille, Emmett souhaitait être présent.

Emmett appréciait sincèrement Bella, elle représentait en quelque sorte la petite sœur qu’il n’a jamais eu même si Alice est sa sœur Emmett voit Bella comme une petite sœur. Bella aussi apprécie beaucoup Emmett,il représentait en quelque sorte le grand frère qu’elle a pas. Bien sur elle a Connor mais c’est différent, c’est son jumeau donc c’est pas pareil et puis Emmett lui fait plutôt penser à un grand ours

Bella: Et Rosalie ?
Edward: Ne t’inquiète pas, elle saura se tenir
Bella: La dernière fois aussi si je me trompe pas
Edward: Si elle tient à la vie elle se tiendra tranquille

Edward savait très bien ce que pensait Rosalie de Bella, elle n‘appréciait pas la relation qu‘Edward et Bella ont. Toute ma famille aimait Bella sauf Rosalie qui disait que leur relation n’avait pas de sens parce qu‘il est un vampire et qu‘elle est humaine. Elle en voulait à Bella d‘être entrer dans leurs vie car selon blondie elle met toute la famille Cullen en danger ce qui est totalement faux. Par contre Rosalie avait raison sur un point, Edward restait un danger pour Bella et sa famille aussi, certes le parfum de son sang ne leur faisait pas le même effet qu’à lui mais elle restait une tentation importante et tant qu’elle serait humaine elle serait en danger et c‘est sans compter sur Jasper qui est un nouveau végétarien dans le clan Cullen

Edward: Si je n’ai pas le droit de t’offrir une voiture, n’y a-t-il pas un cadeau que tu accepterais ?
Bella: Est-il nécessaire que je te répète ce que j’attends de toi ?

Sa tentative avait avortée, décidément elle avait l’art de le contrarier, lui qui voulait l’épargner en évitant de repenser à Rosalie, c’était elle qui voulait lui reparler du seul et unique sujet qu’il ne souhaitait plus évoquer. Edward fronçait les sourcils en espérant qu’elle comprenne que ce n’était pas le moment pour parler de tout ça

Edward: Pas ce soir, s’il te plait, Bella
Bella: Pourquoi refuses tu la seule chose que je désire
Edward: Bella pas ce soir
Bella:Tant pis, Alice sera peut-être d’accord, elle !!
Edward: Ne rêve pas ! Ceci ne sera pas ton dernier anniversaire !
Bella: Tu sais, je n’abandonnerais jusqu’à ce que tu cèdes
Edward: Je céderais et surtout pas ce soir

Edward savait très bien ce que Bella voulait par-dessus tout mais il refusait de le lui accorder, il refusait de faire d’elle un monstre. Il ne céderait pas là-dessus mais Bella de son côté ne renoncerait jamais à devenir une immortelle, elle voudrait que ce soit Edward qui le fasse et elle ne baissera pas les bras ça c’est sur. Enfin, ils arrivèrent devant la villa des Cullen, Edward se gara et il sortit du véhicule ainsi que Bella


Forks/Maison des Cooper

Une volvo noir se gara devant l’allée de la demeure des Cooper dont le conducteur était Noah Salvatore, il coupa le moteur et défit sa ceinture de sécurité avant de jeter un coup d’œil à son portable. Dix neuf heures trente. Parfait, pile à l‘heure comme une horloge à musique. C’est donc de bonne humeur que Noah s’extirpa de sa voiture après avoir ranger son téléphone portable dans la poche de sa veste, il ferma sa voiture à clé et se dirigea rapidement vers la maison d‘Eléna d‘un air nerveux et été à la fois. Lorsqu’il sonna à la porte de la maison ce fut Mr Cooper qui ouvrit la porte

Alarick: Bonsoir, tu dois sûrement être Noah ?
Noah: Oui monsieur
Alarick: Je suis le père d’Eléna, Rick Cooper
Noah: Enchanté monsieur
Eléna: Bon maintenant que tu l’as vu on peut y aller
Alarick: Où emmenez vous ma fille ?
Noah: Au cinéma et ensuite on ira manger une pizza
Alarick: Où ça ?
Eléna: Papa
Noah: A la pizzeria près du cinéma
Alarick: D’accord. C’est vous qui conduisez ?
Noah: Oui
Alarick: Vous avez votre permis depuis quand ?
Noah en mentant: Depuis plus de six mois
Eléna: Bon ça suffit l’interrogatoire papa
Alarick: Je prends juste des renseignements, si tu dois sortir avec lui je dois savoir où vous allez et si il est prudent
Noah: Je le suis monsieur
Alarick: Tout les adolescents disent ça et pourtant y’a toujours des accidents
Noah: Je suis toujours très prudent sur la route
Eléna: Okay là ça suffit, bonne soirée papa. Noah viens on y va
Noah: Je..okay

Eléna passa devant son père et elle tira presque Noah hors de chez elle mais pour sa défense si elle ne fesait rien son père aurait fait subir un interrogatoire à Noah et jamais ils ne seraient sortit de la maison. Une fois dehors Eléna monta dans la voiture du jeune vampire côté passager et Noah monta bien évidement à la place du conducteur et le jeune adolescent démarra la voiture, le véhicule ne tarda pas à s’éloigner du quartier à vitesse normal sous les yeux de Rick Cooper, le père d’Eléna


Forks/Villa des Cullen

Bella semblait apprécier les efforts qu’avait fait Alice pour décorer les abords et l’intérieur de l’immense demeure des Cullen avec de gigantesques guirlandes lumineuses et des lanternes japonaises. Elle poussa un léger gémissement que j’identifiais toutefois comme une angoisse car effectivement Alice en avait peut être un peu trop fait en allant jusqu’à mettre de grandes vasques de Rose de chaque côté de la porte d’entrée.

Bella: J’ai une question !
Edward: Laquelle ?
Bella: Si je donne la pellicule à développer, apparaîtras-tu sur les photos ?

Edward s’attendait à ce que Bella lui pose une question qui l’énerverait où qui l’agacerait qu’il ne put s’empêcher de rire face à la question de sa petite amie. C’était confirmé, Bella n’est pas une fille comme les autres et il va devoir s’attendre à tout de sa part. Edward et Bella entrèrent dans la maison de ce dernier qui semblait sortir tout droit d’un livre de magazine à la mode. Bella aimait les choses simples tout le contraire d’Alice qui voulait toujours ce qu’il y avait de plus beau et de plus raffiné. Elle semblait embarrassée par tout ce faste, Edward enlaça sa taille et il lui déposa un baiser sur le front en guise d'encouragement Son désarroi était visible et perceptible par les battements accélérés de son cœur au point que Carlisle se sentit obligé de s’excuser auprès d’elle. Il la prit par les épaules et lui chuchota

Carlisle: Désolé, Bella, nous n’avons pas réussi à réfréner les ardeurs d’Alice

Quant à Bella, Emmett allait entamer la conversation pour la mettre un peu plus à l’aise, lui et Rosalie ne l’avait pas revu depuis l’attaque de James et le transfert de Bella à l’hôpital, au début de l’été.

Emmett faussement déçu: Tu n’as pas changé. J’espérais une différence perceptible, mais tu rougis toujours autant
Bella en rougissant: Merci beaucoup ….
Emmett: Je dois m’absenter une minute. Attendez-moi pour commencer à vous amuser
Edward: Ça va aller Bella ?
Bella: Euh…oui
Edward: Tout ira bien, je suis là n’oublie pas même je peux pas de protéger des assauts de ma soeur
Alice: C’est l’heure des cadeaux !
Bella: Alice, j’avais dis pas de cadeau et tu m’as déjà offert cette robe
Alice: Et je ne t’ai pas écoutée. Déballe celui-là

Sur les conseils d’Alice Bella ouvrit le fameux paquet que cette dernière lui montrait du doigt. Le paquet en question était de la part d’Emmett, Rosalie et Jasper. Elle déballa le cadeau mais y trouva rien autre qu’une boite vide. Elle ne comprenait pas le sens de ce cadeau à par lui offrir une boite vide. Toute gênée elle regarda les Culle et comme à son habitude la jeune adolescente bégaya

Bella: Euh … merci
Jasper: C’est une stéréo pour ta camionnette. Emmett est en train de l’installer. Comme ça, tu ne pourras pas la refuser.
Bella: Merci Jasper, Rosalie
Jasper: De rien
Rosalie: ….
Bella assez fort: Merci Emmett !
Alice: A notre tour, à Edward et à moi
Bella en fusillant Edward du regard: Tu avais promis !

Avant qu’Edward ne puisse se justifier, Emmett surgit dans l’entrée en criant tip top au bon moment !! Il avait été si rapide à installer la stéréo qu’il pouvait maintenant profiter du déballage des cadeaux …

Edward en écartant une mèche de ses cheveux: Désolé Bella, j’ai pu résister
Bella en frisonnant au contact d’Edward: Très bien

Emmett se moquait, amusé par le comportement étrange de Bella à l‘égard de son frère. Il ne comprenait pas, comme lui ainsi que toute la famille, pourquoi elle ne voulait pas de ses cadeaux … normalement tout le monde aimait ça. Recevoir un cadeau de celui qu’on aime

Esmée: Bon anniversaire Bella
Bella: Merci Esmée
Emmett en s’adressant à Edward: Tu sors avec une vieille mec, trop cool
Edward: Boucles là Emmett

C’est vrai qu’Edward avait promit à Bella de ne rien lui offrir mais il n’avait pas pu résister, ce n‘était pourtant pas grand chose. Bella prit le cadeau tout en lançant un regard à son petit ami et elle glissa son doigt sous l’emballage pour le décoller

Bella: Zut

La jeune adolescente retira son doigt lorsqu’elle réalisa qu’elle venait de se couper avec le papier cadeau de l’emballage. Bella inspecta alors les dégâts, une mini coupure accompagné d’une unique goutte de sang perlait de sa minuscule coupure mais c’était déjà trop pour une maison pleine de vampires. Aussitôt Edward sentit l’odeur enivrante du sang de Bella et en particulier Jasper qui voulut se jeter sur Bella. Edward en hurlant: Non

Tout se passa très vite. Afin de protéger celle qu’il aime Edward projeta Bella si fort qu’elle s’étala en travers de la table qui s’écroula en démolissant du même coup, tout ce qu’Alice avait patiemment préparé : gâteaux, vases de fleurs et cadeaux … Elle tomba dans l’éparpillement du cristal brisé mais il ne pouvais pas la retenir car je devais en priorité arrêter Jasper qui s’était déjà lancé dans leurs direction … il le heurta violemment. Un grondement sinistre monta de sa poitrine tout en essayant de le repousser. Ses dents claquèrent juste devant le visage d’Edward … Il était plus fort que lui malgré ses années d’expérience de combats, car sa volonté de sauver Bella le rendait plus puissant, déterminé à ce que personne ne l’approche. Il aurait même pu me battre avec sa propre famille s’il le fallait.

Heureusement Emmett l’attrapa et l’immobilisa grâce à sa force colossale et il fallait au moins cela pour contenir Jasper qui se débattait. Jasper n’avait pas su résister à une minuscule goutte de sang, cet évènement remettait en cause tout ce qu’il s’était efforcé d’apprendre depuis qu’il avait rejoint les Cullen. Edward n’avait pas été assez prudent, il savait qu’ils ne pourraient jamais vraiment être totalement maîtres de leur nature profonde

Il avait visiblement sous-estimé le danger auquel il exposait Bella, tout cela était de sa faute … et uniquement de la sienne. Pauvre Bella, elle était ahurie, désorientée, ses grands yeux chocolat n’exprimaient que peur et inquiétude. Les débris de verres avaient entaillé un de ses avant-bras, son sang coulait abondamment et l’odeur de son sang s’était répandue dans toute la pièce si bien qu’ils étaient tous devenus des tueurs potentiels pour Bella. Seul Carlisle avait pu garder son calme, sa voix était posée mais autoritaire car ils avaient besoins d‘être guidés, c’était une situation nouvelle et difficile pour nous tous mais Carlisle a toujours sur faire preuve de sérénité et de clairvoyance peu importe les situations

Carlisle: Emmett, Rosalie, faites sortir Jasper

Ce dernier essayait toujours de se libérer, son regard n’exprimait plus que de la folie et le désir du sang de Bella. Rosalie se posta devant lui et aida Emmett à l’entraîner dehors. Esmée se joigna à eux y compris Edward laissant ainsi Bella seule avec Carlisle ce qui n’était pas plus mal vu ce qui venait d’arriver. Carlisle emmena Bella dans son bureau afin de la soignée

Carlisle: Je suis vraiment navrée, Bella.

Carlisle ne perdrait pas le contrôle, ses années d’expérience dans la médecine, le rendait moins sensible au sang humain et tout les vampires de cette famille c’est lui le plus âgé ce qui veut dire qu’il a eu du temps pour maîtriser ses instincts de vampire, sa soif pour le sang humain, un soif qu’il contrôle depuis longtemps désormais. Franchement, qui aurait pu prévoir que Bella se couperait avec un malheureux bout de papier ? Cela faisait partie de sa vie d’humaine, c’était totalement anodin mais pas pour eux … qu’est-ce que ce sera la prochaine fois ? Cependant en fréquentant un vampire et en côtoyant sa famille il fallait bien s’attendre à un accident tôt où tard

Bella: Ce n’est rien Carlisle
Carlisle: Ça aurait pu être bien plus grave
Bella: Vous savez je savais qu’en sortant avec Edward un accident pouvait arriver très facilement
Carlisle: Mais ce genre d’accident aurait pu être mortel pour toit. Comment tes sens-tu Bella ?
Bella: Ça va

Carlisle se demandait comment Bella arrivait-elle à se maîtriser à se point et à ne pas leurs en vouloir pour ce qui vient d’arriver. Elle était vraiment courageuse ou elle préférait déjà ignorer cet accident. Pour Bella ce n’était qu’un malheureux accident sans conséquence, d’un autre côté si Edward acceptait de la transformer ce genre d’accident n’aurait plus de raison d’exister.

Bella: Je ne comprends pas Carlisle
Carlisle: Qu’est-ce que tu ne comprends pas ?
Bella: Beaucoup de chose, la première c’est comment vous pouvez rester près de moi sans perdre la tête
Carlisle: Tu sais Bella ça fait longtemps que je vis sur cette terre et j’en ai vu des choses, des choses horrible qui m’ont aider à me contrôler et en tant que médecin je me le dois sinon tu imagines les dégâts
Bella: Oui assez
Carlisle: Y’a-t-il autre chose qui te tourmente ?
Bella: Oui
Carlisle: Je t’écoutes
Bella: Pourquoi refuses-t-il de me transformer, Edward ?
Carlisle: C’est pourtant évident Bella, il t’aime
Bella: Moi aussi je l’aime vous savez
Carlisle: Je sais et c’est pour ça qu’il refuse que tu deviennes comme nous
Bella: Et pourtant c’est la seule chose que je désire au monde
Carlisle: Vraiment ? Tu souhaites vraiment être un buveur de sang comme nous
Bella: Je n’aurais pas employer ce terme mais oui c’est-ce que je veux, si seulement il accédait à ma requête ce genre d’accident n’aurait plus lieu d’être
Carlisle: Tu sais Bella je te suis vraiment reconnaissant de ne pas nous en vouloir où nous juger
Bella: J’en suis incapable Carlisle. Même si je le voudrais je ne le pourrais pas
Edward en entrant dans la pièce: Je vais te ramener chez toi
Bella: D’accord, à bientôt Carlisle
Carlisle: A bientôt Bella et encore désolé

Alice emmena Bella se changer car elle ne pouvait pas rentrer comme ça chez Charlie, elle lui trouva une chemise dont la couleur approchait de la sienne, Charlie ne remarquerait rien. Pendant qu’elle se changeait à l’étage, Edward capta les pensées d‘Alice. Bella était en train de s’inquiéter de ce qui allait se passer et comment allait Jasper. Elle ne lui en voulait pas. Cela ne l’étonnait pas car Bella n’était pas comme çà. Mais réalisait-elle qu’elle aurait pu mourir sans son intervention ? Bella attendait d’Edward qu’il la transforme mais vu ce qui c’est passé ce soir ça risque pas d’arriver de si tôt. Alice lui donna ses affaires, son appareil photo et ses paquets dont le mien à moitié ouvert et qui était devenu la cause de tous mes soucis.

Esmée: Tu nous remercieras plus tard, quand tu les auras tous déballé.

Esmé et Carlisle la saluèrent et Bella en fit autant, elle était désolé de la tournure qu’avait prit les évennements ce soir mais elle n’en voulait à personne, pas plus à Edward qu’à Jasper qui a pourtant faillit la tuer


Forks/La pizzeria

Après un film mélangeant le fantastique et la
romance Eléna et Noah se dirigèrent vers la pizzeria à côté du cinéma.
Justement au cinéma durant la séance du film qui a durée plus d’une
heure Eléna a poser sa main sur celle de Noah, ce dernier fut surpris
mais il ne tenta pas de la dégager étrangement. Le film qu’ils sont
aller voir était très attendu en salle et beaucoup de jeunes espéraient
le voir entre autres Eléna et Noah donc on peut dire que l’invitation de
la jeune adolescente tombait à pique.

Eléna: Tu vas rire mais je suis déjà venu dans cette pizzeria

Arriver
devant la pizzeria les deux adolescents poussèrent la porte d’entrée,
la cloche au dessus de la porte d'entrée retentit au moment où Noah
l'ouvrit pour laisser Eléna entrer avant lui, comme un vrai gentleman.
Eléna déclara à son ami qu’elle était déjà venu dans cette pizzeria ce
qui ne surprenna pas le jeune adolescent car la pizzeria est situé en
face du cinéma et que les jeunes y vont surement après un bon film,
entre amis où bien après un rendez-vous amoureux ce qui est bel et bien
le cas pour eux ce soir. Noah aussi était déjà venu manger ici, tout
comme Damon, à croire que c’est le lieux où se retrouve les jeunes le
soir

Noah: Et bien…Je pense que c’est le cas pour tout les ados
de cette ville. Personnellement moi aussi je suis jamais venu manger ici

Noah
ouvrit donc la porte d’entrée et il laissa Eléna entrer en premier
avant de rentrer à son tour dans la pizzeria, bizarrement cette dernière
ne semblait pas bonder mais pour un mercredi soir c’est pas bien
surprenant. Les soirs où c’est plein à craquer c’est le vendredi soir et
le samedi soir parce que c’est les soirs où les gens sortent sans
compter les adolescents, ce qui tiennent la pizzeria doivent être sur
tout les tableaux ces soirs là de la semaine. Une fois à l’intérieur
Noah regarda si il y avait une table de libre et il en trouva une près
de la fenêtre, le jeune adolescent qui tenait la main d’Eléna dans la
sienne l’entraîna vers la table en question. A peine assit qu’un serveur
leurs apporta la carte des menus

Noah: Merci
Eléna: Merci
Noah: Ils ont visiblement agrandit la carte
Eléna: Oui, la dernière fois que je suis venu y’avait pas autant le choix en pizza
Noah: C’est clair
Eléna: Un grand gaillard comme toi ne mangerait qu’une moitié de pizza ?
Noah: Tu me trouve grand à ce point ?
Eléna: Pas du genre Tony Parker bien sur
Noah: T’aime le basket ball ?
Eléna: Disons qu’avec un frère de 17 ans des fois j’ai pas trop le choix et toi tu aimes ?
Noah: Sans plus comme n’importe quel garçon quoi
Eléna: Et le footaball ? En plus Damon qui m’a apprit à y jouer quand on était plus jeune
Eléna: Ah oui ? Je savais pas
Noah: Oui
Eléna: Tes parents devaient être ravi de te voir jouer
Noah: Pour ça ils auraient fallut qu’ils soient là
Eléna: Ils ne venaient pas te voir ?
Noah: Non ils travaillaient, Damon par contre était là
Eléna: A t’entendre on dirait que c’est ton frère qui t’a élever
Noah: C’est le cas faut dire que comme nos parents étaient souvent absent on a du se serrer les coudes
Eléna: La famille ça serre à ça même si en ce moment c’est compliquer
Noah:
Toutes les familles sont différentes ainsi que les relations entre
frères et sœurs. Elles ont toutes leurs lots de problème
Eléna: Ça c’est vrai
Le serveur: Vous êtes prêt à commander ?
Eléna:Oui
Noah: Moi aussi
Le serveur: Je vous écoutes
Noah: Pour moi ce sera une la pizza trois fromages avec jambon, un coca et en dessert…un glace et toi Eléna
Eléna: Moi je vais prendre une Calzone, un coca et une glace également
Le serveur avant de s‘en aller: Très bien, je vous apporte vos commandes dès que c’est prêt
Eléna & Noah: Merci
Noah: Sinon, le film t’a plu ?
Eléna: J’ai adoré, et toi ?
Noah: Moi aussi,
Eléna: Le mariage était vraiment wouaho, je me demande si dans la vrai vie un mariage pareil c’est faisable
Noah: Sûrement enfin je pense même si je pense pas encore à me marié
Eléna: Moi non plus mais j’ai quand même trouvé la scène magnifique
Noah: C’est vrai que c’était une belle scène

Le
serveur leurs emmena leurs commande un quart d’heure plus tard, les
deux adolescents entamèrent leurs festin tout en discutant. Eléna
voulait en savoir plus Noah et ce dernier semblait également vouloir en
savoir d’avantage sur la jeune adolescente. Le jeune Salvatore était
littéralement sous le charme de la belle Eléna Cooper


Forks/Maison des Swan

Edward raccompagna Bella jusqu'à chez elle, le trajet c’était dérouler dans un silence pesant et total. Même si la jeune adolescente ne jugeait personne comme responsable ce n’était pas du tout le cas d’Edward qui estimait que tout cela était de sa faute. Ce qui c’est passé ce soir lui a ouvert les yeux, ça ne pouvait pas continuer comme ça sinon un jour un drame irréversible pourrait se produire, un drame bien pire que ce qui c’est produit ce soir avec Jasper. Edward ne voulait pas parler … mais cela ne plaisait guère à Bella, la jeune adolescente avait besoin de savoir à quoi pensait son petit ami qui semblait avoir perdu l’usage de la parole

Bella: Dis quelque chose
Edward: Que veux-tu que je te dise ?
Bella: Que tu me pardonnes …
Edward: Voyons Bella je n’ai rien à te pardonner, ce serait plutôt à moi de m’excuser
Bella: Ce qui c’est passer n’est en rien ta faute. Tu restes, cette nuit ?
Edward: Mieux vaudrait que je rentre.
Bella: C'est mon anniversaire
Edward: Je te vois demain

Edward se pencha en direction des lèvres de Bella et il les embrassa tendrement avant de partir laissant Bella seule, cette dernière se dirigea vers chez elle et elle entra à l’intérieur mais à peine entrer que son père l’interpella depuis le salon. Ce dernier ne voulait pas monter se coucher avant que sa fille soit rentrer, il ne pourrait pas dormir sinon

Charlie: Bella ?
Bella: Bonsoir, papa
Charlie: Comment c'était ?
Bella: C’était bien
Charlie: Que t'ont-ils offert ?
Bella: Une stéréo pour ma camionnette
Charlie: C’est gentil à eux, je veux dire que c’est un bon cadeau
Bella: Oui, je monte me coucher
Charlie: Bonne nuit, à demain
Bella: Oui bonne nuit, à demain

Charlie semblait ne rien avoir remarqué au premier abord, Bella monta les escalier et elle alla dans sa chambre. Elle se changea dans la salle de bain avant d’aller se coucher avec une légère inquiétude qui lui prenait l’estomac, les derniers mots d’Edward l’inquiétait car il était bizarre avant de s’en aller voir étrange.


Forks/Villa des Cullen

En à peine dix minutes, Edward était de retour chez lui et il réunissa tou le monde dans la salle à manger, Carlisle, Esmé et Jasper s’étaient assis tandis qu’Emmett et Rosalie se tenaient debout derrière eux. Ce fut Alice qui entama la discussion :

Alice: Comment va Bella ?
Edward: Elle va bien
Alice: Et pour le reste ?
Edward: Elle se sent fautive mais cela lui passera
Alice: Jasper, ce sent vraiment très mal, tu sais, il préfère s'exiler quelque temps, il a besoin de se retrouver seul. Je lui ai proposé de l'accompagner en Alaska
Carlisle: Je sais ce que tu as en tête Edward
Edward: Ah oui ?
Carlisle: Oui et je vais te dire ceci, réfléchis à ce que tu comptes faire car tu risques de lui faire plus de mal que tu ne le pense
Edward étranglé par l‘émotion: Je n'ai pas d'autre choix que de la laisser, ça aurait pu là tuer. Cela ne peut plus durer
Esmée:Edward, réfléchis bien, il s'agit de ton bonheur et à celui de Bella ! On s'adaptera à tes besoins comme on la déjà fait auparavant pour tes frères et sœurs
Edward: C'est gentil Esmée mais Bella est constamment en danger avec moi, ce qui c‘est passé ce soir et la goutte de trop. Je ne lui apporte rien de bon
Rosalie: A la bonne heure !!
Carlisle: Rose ! Arrête !! On fera ce qui est nécessaire, on doit soutenir Edward dans cette épreuve. Si Edward pense que le mieux pour Bella c'est de partir dans ce cas, on partira.
Esmée: En es-tu sûr Edward ? Ne vas-tu rien regretter ?
Edward: Je m'en voudrais toute ma vie mais je fais cela pour son bonheur, elle doit vivre et non mourir … alors oui on doit partir …
Carlisle: Très bien, alors dans ce cas nous allons tous rejoindre Alice et Jasper à Denali.
Alice: J’éspère juste que Bella sera capable de te le pardonner un jour

Les dés étaient jeter dès à présent, Edward allait la quitter mais cette perspective le perturba totalement. Il ne voulait pas faire ça mais il le devait pour sa propre vie, être avec lui là mettait en danger et tôt où tard ça la tuera et ça Edward ne pourra jamais se le pardonner si par malheur ça arrivait. Il avait pris une décision douloureuse et je devais m'y tenir mais à quel prix …


Forks/La forêt


Edward avait donner rendez-vous à Bella dans la forêt afin de rompre avec elle, il détestait là faire souffrir mais c’était pour sa propre sécurité, pour qu’elle vive. Plus il parlait plus Bella avait du mal à y croire, à enregistrer ce qu’il lui disait. Pour Bella ça n’avait aucun sens, ils s’aimaient tant alors pourquoi vouloir la quitter, pourquoi vouloir tout détruire

Bella: Si c’est à cause d’hier je t’ai dis que c’était pas ta faute
Edward: C’est mon monde pas le tiens Bella
Bella: Mais mon monde c’est toi
Edward: Non c’est faux, c’est finit Bella
Bella: Tu me quittes ?
Edward: Oui, je t’aime plus
Bella: Ne dis pas ça Edward
Edward en lui mentant cruellement: Pourtant c’est vrai
Bella: Je ne te crois pas
Edward: Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé."

Ces mots étaient les derniers qu'il lui avait dit, et ils n'étaient pas les plus beaux qu'il lui est dit... Malheureusement elle ne pouvait pas faire comme s'il n'avait jamais existé... Il est tout pour elle, son univers, son monde, son âme, sa vie, absolument tout. Edward disparaissa tel un nuage de fumet qui s’estompe petit à petit ne laissant que le vie. L'amour fait parfois souffrir, mais ce ne serait pas l'amour sans se battre pour celui qu'on aime. Bella va devoir survivre seule tout en espérant intérieurement revoir son beau vampire, Edward, ce qui pourrait lui causer du soucis...Bella s’allonge dans la forêt et y reste des heures et des heures mais c’est son frère Connor qui là retrouve, il là ramène à la maison où Charlie fou d’inquiétude est finalement rassurer mais les problèmes ne font que commencer

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Lun 12 Déc - 7:20

CHAPITRE 11.






Noah, Eléna, Bonnie,
Bella, Jessica, Jacob,
Brooke, Alexis, Deana
Jasper, Edward, Alice,
Rosalie,Carlisle, Esmée
& Emmett



Forks/Le Lycée/Les couloirs et les casiers

Sortant de son cours d’Anglais Noah rajusta son sac à dos sur son épaule et tourna sur sa droite prenant par la même occasion un autre couloirs, il espérait y croiser Eléna afin de lui l’inviter pour un second rendez-vous, le premier c’était Eléna qui avait prit les devant mais là il comptait l’inviter pour un second rendez-vous mais bien sur il reste prudent. Noah venait de voir Eléna descendre les escaliers en compagnie de Bonnie, une fille que le jeune Salvatore ne connaissait pas où du moins qu’il ne se souvient pas de connaître mais qui sait la jeune adolescente le connaît peut être, faut dire que Noah ne passe pas inaperçue comme garçon. Ce dernier dirigea en direction d’Eléna d’un pas ni trop lent ni trop rapide

Noah: Salut Eléna
Eléna en se retournant et en souriant: Noah… Salut
Bonnie: Tu nous présentes ?
Eléna: Euh…oui pardon. Bonnie je te présente Noah Salvatore mon….ami
Bonnie: Un ami ?
Eléna: Ouais… Noah voici Bonnie Bennett ma meilleure amie
Noah: Enchanté
Bonnie: De même

Bonnie serra la mains de Noah mais à la seconde même où sa main entra en contact avec la main glacer du vampire la jeune adolescente eu comme la sensation d’une décharge électrique mais qui ne lui disait rien qui vaille. Pour une raison obscure et incompréhensible Bonnie avait une sensation étrange avec ce garçon, la sensation que le pire était à venir. Depuis quelque temps Bonnie ressent un tout nouveau changement chez elle, des choses étranges se produisent chez elle maintenant ça

Bonnie en regardant Noah et Eléna à tour de rôle: Bon je vais vous laisser
Eléna: Je croyais que tu voulais qu’on parle ?
Bonnie: Je t’appelle plus tard, je pense que Noah a des choses à te dire et que toi aussi t’en as à lui dire
Eléna et Noah: Euh …
Bonnie: A plus tard Eléna, ravi de t’avoir rencontrer Noah
Noah: Moi aussi
Eléna: A plus tard Bonnie, promis je t’appelle
Bonnie avant de partir: Je sais, t’es pas du genre à faire des promesses en l’air sans les tenir
Eléna: Comment vas-tu ?
Noah: Bien et toi ?
Eléna: Moi aussi
Noah dans ses pensées: Aller mon vieux courage

Noah: Euh….Eléna j’aurais quelque chose à te demander
Eléna: Je t’écoutes
Noah en inspirant profondément: Okay. Euh…
Eléna en souriant: Oui ?
Noah en inspirant profondément de nouveau: Voudrais-tu sortir avec moi ce soir ?
Eléna: Je rêve où c’est un rancart ?
Noah: Ça pourrait l’être… enfin si t’en as envie
Eléna: C’est tentant oui
Noah: Est-ce que c’est ta réponse pour me dire ”oui je veux bien sortir avec toi ce soir” ?
Eléna: En effet
Noah en esquissant un sourire: Génial
Eléna: Et tu m’emmènes où ce soir ?
Noah: Ça intrigues hein ?
Eléna: En effet
Noah: Tu le sauras en temps voulu
Eléna: C’est bien mystérieux tout ça
Noah: Je suis mystérieux, rappelle toi c’est toi qui me là dit l’autre soir à la pizzeria
Eléna: Je sais c’est juste que je me demande bien ce que je vais dire à mes parents si ils me demandent où tu m’emmènes
Noah: J’avais pas penser à ça
Eléna: T’inquiète pas, je me débrouillerais
Noah: Tu es sur ?
Eléna: Oui
Noah en marchant: Okay. Je viendrais te chercher vers neuf heure
Eléna en marchant aux côté de Noah: Tu aimes à ce point là passer un interrogatoire par mon père ?
Noah étonné: Pourquoi tu dis ça ?
Eléna: Parce que tu viens me chercher à nouveau chez moi
Noah: Ça s’appelle de la galanterie et je suis quelqu’un de galant
Eléna: C’est rare de nos jours les garçons galant
Noah en souriant: Faut croire qu’il en existe encore
Eléna: Apparemment oui
Noah: T’as quoi comme cours là ?
Eléna: Philo
Noah: Je t’accompagnes ?
Eléna: Si tu veux

Noah esquissant un demi sourire et il accompagna Eléna vers sa salle de cours, durant le trajet entre les couloirs et la salle de Philo la jeune adolescente glissa sa main dans celle de Noah, ce dernier ne retira pas sa main bien au contraire il resserra leurs étreinte. Malgré le traque qui lui prenait les entrailles il a prit son courage à deux mains et il a invité Eléna pour un second rendez-vous, le jeune homme avait entendu dire qu’il y avait une fête organisé dans un chalet près du lac, pour un second rancart c’est plutôt une bonne idée, non ? Finalement ça c’était plutôt bien passé, Koralie avait raison. Être un vampire ne l’empêchait pas d’avoir une petite amie, Noah a peur pour Eléna car le fréquenter c’est assez dangereux pour sa vie mais le jeune adolescent vampirique se doit de surpasser sa peur. Désormais il se contrôle depuis plusieurs années donc il n’a pas à avoir peur de perdre le contrôle cependant d’un autre côté il suffirait d’un rien, d’une goûte de sang humain de sa bouche pour que tout dérape


Forks/L’hôpital


Ils sont partis. Il est parti. Un mois qu’il a disparu de ma vie, Bella sent complètement vide et elle sombre dans la dépression chaque jour ce qui inquiète Charlie, Connor et Jacob. Ils éssaient tous de redonner vie à Bella mais elle les ignore et se referme sur elle-même. Bella se sent désespérément seule et elle ne vuet qu’une chose c’est mourir car sa vie sans Edward n’a plus aucun sens, aucune raison d’être. Elle ne cesse pleurer et fait des cauchemars tous les soirs où elle revit sans cesse la même chose: celle où il la abandonné dans la forêt. Un trou immense c’est insinué en elle, dans chaque partie minime de son être. En partant Edward a fait plus que lui briser le cœur, il est parti avec son cœur depuis ce jour elle n‘est plus la même. Elle n‘est plus rien, ne ressent plus rien. Elle mange très peu, va en cours tout comme les autres mais en dehors de ça elle ne vit plus. Elle n’en voit pas l’intérêt, tout son univers c’est effondré car son univers c’était Edward et il est plus là

Depuis plusieurs semaines Bella se mets de plus en plus en danger et essaie de mettre fin à ses jours. Elle ne supporte plus de vivre dans cette souffrance permanente, pire elle ne supporte plus de vivre tout court. Charlie très inquiet avait déjà menacer de là renvoyer chez Renée à Jacksonville si elle ne change pas d’attitude mais Bella reste sourde aux paroles de son père et son frère. A cause des risques inconsidéré qu’elle prend elle fréquente souvent l'hôpital et bien sur ce n’est pas Carlisle qu’elle voit mais un tout nouveau médecin: le Dr Wilson. Ce dernier est étonné de voir aussi souvent la fille du shérif Swan et ignore que ses accidents n’en sont pas vraiment

Le Dr Wilson: Alors, Bella, encore tombée ?
Bella: Euh, Je…
Le Dr Wilson: Je sais que vous êtes maladroite mais vous avez le dont d’avoir souvent des accidents ces derniers temps
Bella: Mais je…
Le Dr Wilson: Essayer de faire attention à vous Bella
Bella: Oui oui
Le Dr Wilson: Je suis sérieux, votre père est inquiet et votre frère aussi
Bella: Je sais
Le Dr Wilson: Alors comment vont Charlie et Connor ?
Bella: Vous n’aurez cas leur demander
Le Dr Wilson: Je voulais juste parler un peu avec vous
Bella: Au cas vous l’auriez pas remarquer par mon silence pesant je n’ai aucune envie de parler que se soit à vous où à quique se soit
Le Dr Wilson: Là vous m’inquiètez Bella
Bella: Faut pas
Le Dr Wilson: Je suis médecin je vous rappelle
Bella: Merci j’avais remarquer. Vous avez finit ?
Le Dr Wilson: Oui
Bella: Bien, je peux y aller maintenant ?
Le Dr Wilson: Euh oui,
Bella: Bon au revoir
Le Dr Wilson: J’espère ne pas vous revoir avant un bout de temps
Bella: Ouais ouais

Borné, borné, borné, ça c‘est tout Bella. La jeune adolescente sait très bien ce qu’elle fait, elle a des envies suicidaires. Elle ne voyait pas l’intérêt de vivre sans lui seulement à trop vouloir jouer avec le feu il se pourrait qu’un jour ce soit la fois trop sans compter que Victoria et Laurent court toujours et eux ils ignorent que Bella est seule et sans défense depuis le départ des Cullen. Bella rentra chez elle à pieds, sa maison n'était pas trop loin mais elle serait encore capable de mettre sa vie en danger encore.


Forks/Les rues

En passant près de la réserve Indienne qui était sur son chemin, elle vit un groupe de jeunes sur une falaise, au bord la mer. Soudain, l'un d'eux s'élança, et sauta dans le vide. Je lassais échapper un cri. Oh mon dieu ! Il va se tuer ! L'homme atterrit dans l'eau, et je retins ma respiration. Lorsque sa tête réapparut à la surface, je poussais un soupir de soulagement. Il était vivant. Je repris ma route. Tout en pensant à ce que je venais de voir. Quel curieux sport ! Les Quilleutes aiment les sports à haut risque, Charlie le lui avait dit il y a quelques années et ça elle l’avait presque jusqu’à maintenant. Alors qu’elle se dirigeait vers le chemin de sa maison Bella fut interpellé par Jessica

Bella: J’ai pas le temps Jessica
Jessica: C’est bien ça le problème Bella
Bella: De quoi tu parles ?
Jessica: C’est simple t’as jamais le temps
Bella: Que veux-tu je suis pressée
Jessica: J’ai surtout l’impression que tu nous fais la gueule
Bella sarcastiquement: Où t’as été péché ça ?
Jessica: C’est simple tu nous évites constamment
Bella: C’est pas contre vous
Jessica: Permets nous d’en douter, depuis le départ des Cullen t’as changé
Bella sur la défensive: Ne me parles pas d’eux
Jessica: Donc c’est à cause des Cullen où plutôt d’Edward
Bella d’un air déprimé: Je t’ai dis de ne pas me parler d’eux et encore moins de lui
Jessica: Écoutes Bella c’est pas de notre faute si il t’a larguer
Bella: Jessica fais moi plaisir, mêle toi de ce qui te regardes
Jessica choqué par les paroles de Bella: Calmes toi Bella
Bella énnervée: Je me calmerais si je veux
Jessica: C’est pas la peine de passer tes nerfs sur moi, je ne t’ai rien fais et Angela, Mike et Erik non plus
Bella: …
Jessica: On dirait que tu veux te fâcher avec tout le monde, tout tes amis
Bella: Ne le prends pas mal Jessica mais c’est ma vie et si j’ai envie de pas vous parler c’est moi que ça regarde
Jessisa: Tu te rends compte au moins que tu te renferme sur toi
Bella: Qu’est-ce que ça peut bien te faire
Jessica: On est tes amis, on s’inquiète pour toi
Bella: C’est pas la peine
Jessica: Bella
Bella: J’ai envie d’être seule, tu comprends
Jessica: Ce n’est pas bon pour toi surtout en ce moment
Bella: Je suis assez grande pour savoir ce qui est bon pour moi Jessica
Jessica: Je sais mais moi et les autres on se fait du soucis pour toi, depuis qu’Edward t’as quitté tu te renfermes
Bella: C’est mon problème, pas le votre. Bon tu m’excuses je rentre chez moi
Jessica étonnée: Déjà ?
Bella: Oui
Jessica: Mais Bella
Bella: Faut que je rentre salut

Bella salua Jessica d’un hochement de tête et elle reprit son chemin en direction de la maison. Durant le trajet qui là menait vers chez elle une idée germa en elle et grandissa. Elle prenait forme, lentement, si bien que lorsqu’elle arriva à son domicile elle avait prit toute son ampleur et elle fit demi tour. Profitant du faite que Charlie soit parti pour aller à la pêche avec Billy et que Connor soit aller faire de la moto cross avec Jérémy elle décida d’aller au bord de la falaise et d’y sauter


Forks/La falaise

Bella remarqua que Connor n’avait pas prit la voiture, la camionnette rouge était toujours garer dans l’allée des Swan, elle se dirigea vers le véhicule et monta à l’intérieur. Bella roulait prudemment sur la route même si elle aurait bien appuyer sur la pédale de l’accélérateur seulement elle voulait arriver en un seul morceau à l'endroit recherché. La jeune adolescente se gara dans un endroit où sa voiture ne sera pas facilement repérable, elle coupa le moteur et otta sa ceinture de sécurité puis elle descendit du véhicule et ferma la portière. Elle se dirigea ensuite vers le bord de la falaise sans la moindre anxiété, Bella baissa ses yeux vers le vide entre le rebord et l‘eau tout en bas. La hauteur était énorme mais cela n’effraya pas la jeune adolescente bien au contraire, elle est toujours autant décidé à mettre fin à ses jours définitivement

Tout en mettant un pied devant l’autre Bella avança encore plus près du rebord puis tout à coup elle s’élança et sauta dans le vide, quelques secondes plus tard son corps percuta l’eau et s’enfonça dans les profondeurs de l’océan. Le bruit du corps de Bella qui entrait en colision avec l’eau on aurait dit du béton, et le choc de la collision. La jeune adolescente avait survécu à l'impact mais elle s’enfonça dans les profondeur se tout en se laissant couler dans l'eau, allant toujours plus profondément. Bella refusait de remonter à la surface, elle sombrait inexorablement dans l'inconscience, provoquée par le manque d'oxygène où elle pensait que la vie était sur le point de quitter son corps elle sentis quelqu’un là hisser vers le haut, l'arrachant ainsi aux profondeurs de la mer, un homme à la peau matte et au cheveu brun ainsi qu’aux yeux tout aussi brun lui prodigua un massage cardiaque afin qu’elle recrache toute l’eau qui étaient entrée dans ses poumons, ce garçon n’était autre que Jacob Black

Jacob: Bella ! Bella !

Bella ne réagissait pas, ses yeux étaient clos et elle étaient trempés jusqu’aux os. Ses lèvres étaient n’étaient plus si roses mais elles avaient plutôt un teint qui se rapprochaient du violet. A la seconde même où Jacob a vu Bella couler dans l’eau il a immédiatement plonger sans même réfléchir avant à ce qu’il fesant sachant très bien qu’il aurait des comptes à rendre à Sam seulement il s’en fichait, la vie de Bella passait avant. Jake continuait à faire un massage cardiaque à Bella

Jacob: Allez Bella respire, tu m’entends respire

Bella ne réagissait toujours pas mais cela n’empêcha pas le jeune Quilleute à continuer à prodiguer le massage cardiaque. Des gouttes d’eau ruisselante coulait des cheveu brun de Jacob pour finir sur son visage et son torse musclé, le jeune adolescent continuait son massage cardiaque en fesant attention à ne pas mettre trop de pression, Bella est humaine alors que lui est un loup garou ce qui veut dire c’est que sa force est décupler donc il doit faire attention à ne pas blésser son amie. Tout à coup la cage thoracique de Bella se souleva soudainement, ses paupières qui étaient clos s’ouvrèrent et de l’eau sortit de sa bouche qui là fit tousser, la respiration saccader de Jake s’accélérait à cause de l’éffort qu’il avait fait pour la sortir de l’eau mais aussi pour le massage cardiaque qu’il vient de lui prodiguer

Jacob: Vas-y respire et recrache l’eau
Bella confuse: Jacob….
Jacob: Oui c’est moi
Bella: Qu’est-ce que tu fais là et …. Moi qu’est-ce que je fais là ?
Jacob: J’ai plongé et je t’ai sortis de l’eau
Bella en colère: Qui est-ce qui t’as dit de faire ça
Jacob: Personne mais je n’allais pas de laisser mourir
Bella furieuse: Je t’ai pas demandé de me sauvé
Jacob choqué: Quoi ?
Bella: Tu as tèrs bien entendu, je t’ai pas demander de me sauver et je ne voulais pas que tu le fasses
Jacob sous le choc: Attends t’es pas en train de dire que tu
Bella: Si parfaitement, t’aurais jamais du faire ça
Jacob: Tu comptes bien trop pour moi pour que je te laisse mourir, tu dois vivre Bella
Bella: Ma vie elle m’appartient et c’est à moi de choisir ce que je veux en faire et ça implique si je souhaite me jeter du haut d’une falaise Jacob
Jacob: Pourquoi donc ? Tu as tout pour toi, un père aimant, un frère près à donner sa vie pour toi et tu m’as moi
Bella: Tu ne comprends pas
Jacob: Comprendre quoi ?
Bella: Sans lui, sans Edward la vie n’a plus aucun sens
Jacob impulsivement: Il vaut pas la peine que tu veuille mourir
Bella: Tu ne le connais pas, tu ne sais rien de lui. Alors fais moi plaisir, tes opinions sur Edward gardes les pour toi
Jacob en colère: Comment tu peux défendre cette sangsue
Bella en se relevant: Pardon ?
Jacob: Bella, je sais que sa famille et lui sont des vampires
Bella fesant mine de ne pas savoir: Des vampires, pourquoi pas des trolls pendant que t’y est
Jacob: Je sais que tu le sais
Bella: Tu te trompes sur eux
Jacob: Non pas du tout
Bella: Pour en revenir à ce que tu as fais tu n’aurais pas du
Jacob: Je te laisserais pas en finir avec la vie simplement parce qu'il t’as laissé
Bella: T’as pas a décidé pour moi, si je veux en finir j’en finirais
Jacob: Bella il est partie mais tu n’es pas seule
Bella: Si je le suis, sans lui je suis désespérément seule
Jacob: Non, Charlie est là, Connor et aussi et moi je suis là
Bella: Aucun de vous n’est Edward et sans lui je ne vois pas pourquoi je continuerais à vivre
Jacob: A t’entendre il est tout ton univers
Bella: C’est le cas maintenant fiche moi la paix Jake et n’essaye plus de me sauver

Bella était amer et dure mais elle en voulait à Jacob de l’avoir sauvé, en faite si elle est si en colère c’est à cause d’Edward. Il lui manque et sans lui elle perds complètement les pédales, elle va même jusqu’à mettre fin à ses jours. Bella se releva doucement et elle passa devant Jacob sans lui lancer le moindre regard. La jeune adolescente planta Jacob comme un idiot sur la baie et retourna à sa voiture puis elle monta à l’intérieur et rentra chez elle. Jake lui il était choqué par les parole de son amie, de celle qu’il aime désespérément. Comment pouvait-elle vouloir mourir seulement parce que l’autre sangsue la quitter. Jacob ne comprenait pas pourquoi il comptait tant pour elle mais les mots qu’elle vient de prononcer sont arriver de plein fouet sur Jacob, Edward est toute sa vie et sans lui à ses côtés elle coule comme un piquet de glace d’ailleurs aujourd’hui si Jacob n’était pas arriver Bella serait morte et cette dernière semble déterminé à en finir. Connaissant son amie Jake sait qu’elle ne renoncera pas, il ne là laissera pas faire mais honnêtement il ne peut pas être la 24heure/24 /jours/7, il a beau être rapide et fort il a ses limites comme tout le monde. Ne pouvant rien faire poru l’instant il décida de retourner à la push seulement où il y sera Sam lira en lui comme dans un livre ouvert, il saura que Bella sait tout à propos de ce qu’ils sont, des loups garou


Forks/Dans la voiture de Brooke

Une jeune femme au volant d’un cabriolet noir roulait sur la route principal de ce coins paumé qu’on appelle Forks, la fameuse jeune femme en apparence humaine au volant de sa voiture se prénommait Brooke Reynolds, cette dernière a eu histoire bien particulière. Commençons par le commencement, l’histoire de Brooke comme le 31 octobre 1891, le jour de sa naissance. La petite Brooke est née au sein d’une famille compliqué mais puissante, ses parents se haïssaient autant l’un que l’autre. Bien que de rang royale ils possédaient des dont extraordinaire et en grandissant Brooke développa également des pouvoirs tout aussi puissant et extraordinaire, rien de bien surprenant vu qu’elle est la fille unique d’un vampire et d’une humaine. Oui vous avez bien comprit Brooke est une hybride ce qui fait d’elle quelqu’un d’à part, particulier Le temps passe ainsi que les années, la mère de Brooke décède quand à son père lui il se fit tuer par un autre vampire. Suite à la mort de son père la jeune femme figé dans ses vingt ans décide de parcourir les routes, c’était sa manière de faire son deuil jusqu’au jour où elle fait une rencontre, la rencontre qui changea sa vie à tout jamais

Un jour elle décide de se poser dans une petite fille nommer New-York, là bas elle rencontre un garçon dont elle tombe amoureuse. En rencontrant Alexis elle pense avoir trouver son grand amour, ce dernier est humain mais le faite qu’elle elle ne le soit pas entièrement et qu’elle soit figer dans ses vingt ans ne lui pose aucun problème. Alexis avait tout du garçon idéale, gentil, protecteur, attentionné et généreux mais un jour elle entend un bribe de conversation entre son copain et une fille, pour elle c’est la descente aux enfers et c’est à partir de ce jour là que Brooke décide de quitter New-York pour venir s’installer à Forks


Flashback deux semaines plutôt à New-York/Chez Alexis

Brooke ne pouvait pas attendre pour finalement dire à Alexis comment elle se sentait, elle avait du mal à s'ouvrir aux gens mais aussi la vérité sur ce qu‘elle est, bien sur il y avait un risque qu‘il parte en courant mais Brooke était prête à prendre ce risque car Alexis était différent aux yeux de la jeune hybride. Il était parfait à ses yeux, tendre, généreux, compréhensif et chaleureux. Brooke n‘avait jamais ressentit un tel sentiment pour un garçon, Alexis lui fesait un tel effet que parfois ça lui fesait peur car sa perfection refait ressortir son imperfection. Et ce soir elle allait lui avouer ses sentiments mais aussi la vérité sur ce qu’elle est, elle arriva devant chez lui quand tout à coup elle vit Alexis en compagnie d’une fille de son âge

La fille: Alexis, Je t'aime

Ces mots ont été à la fois la meilleure chose et la pire qu’Alexis n’avait jamais entendu de toute sa ville, il regarda son amie qui était debout face à lui. Des larmes coulaient de joues à flots sur son visage et elle se trouvait incapable de parler. Si pour Alexis ses mots était la meilleur et la pire chose qu’il avait entendu de toute sa vie c’est parce que d’un côté il est avec Brooke et d’un autre côté il partage les même sentiments qu’elle, il avait toujours été proche d’elle mais il c’était refuser à laisser libre court à ses sentiments de peur qu’ils ne soient pas partager

La fille: Alexis ?
Alexis: Deana, je t'aime aussi

En disant ces mots à voix haute Alexi sprit conscience à quel point ses sentiments étaient vrai, il l’aimait. Le jeune homme n'avait d'amour que pour Deana, il l’avait toujours su, dès le moment où ils s'étaient rencontrés ça avait été le coup de foudre réciproquement mais Alexis le réalisait seulement maintenant, comme si il ouvrait vraiment les yeux pour la première fois de sa vie. Maintenant c’était devenu une évidence à ses yeux, Alexis marcha en direction de Deana et rompu la distance qui les sépara l‘un de l‘autre puis il l'embrassa, par ce baiser il lui montrait à quel point il l’aimait

Brooke blessée: C'est quoi ça ?

Le son de la voix de Brooke congela toute la pièce, un vent de tempête venait de s‘abattre sur eux. Alexis se retourna brusquement pour voir a qui appartenait cette voir mais au fond de lui intérieurement il le savait. Le jeune homme se retourna donc et là il vit sa petite amie, Brooke Reynolds dans l’embrassure de la porte. Cette dernière était en larmes, elle était meurtrie, blessée et brisée à la fois

Alexis: Brooke attends !, S'il vous plaît laisses-moi t’expliquer !

Brooke courrait vers sa voiture mais elle entendait Alexis lui courir après et lui crier après qu’il allait tout lui expliquer, que pouvait-il lui dire qui pourrait expliquer son geste. Rien ne pouvait expliquer son acte mise à part qu’il en aime une autre et donc qu’il là tromper. Brooke se retourna pour lui faire face

Brooke: M‘expliquer quoi Alexis ? Que t’as embrassé Deana. Je suis partie depuis à peine trois jours et toi tu embrasses ta sois disant meilleure amie ? Et tu lui dis que tu l‘aimes en plus ? Il n'y a vraiment rien à expliquer à part que tu m‘as trompé et que tu t‘es bien fichu de moi. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta Dean, vous ne me reverrez plus et ne chercher pas à me retrouver, jamais

Sur ses mots Brooke s’engouffra dans sa voiture et partie en direction de son appartement. Làà bas elle emballa toutes ses affaires dans des cartons qu’elle mit dans le coffre de sa voiture et elle laissa une enveloppe sur le comptoir de la cuisine adressé à Mr Davidson le propriétaire de l’appartement, à l’intérieur il y avait un chèque pour le loyer ainsi qu’une lettre expliquant à ce dernier qu’elle quittait la ville, à côté de l’enveloppe il y avait le jet de clef de l’appartement que Brooke venait tout juste de déposer

Fin du Flashback


Toujours au volant se son cabriolet Brooke observe la vue devant elle, brume épaisse et froid à faire refroidir un cadavre mais pour la jeune femme ce n’est rien. Sa température corporel ne craint ni le froid ni la chaleur normal étant donner sa particularité enfin si on peut dire car Brooke n’appartient pas à la l’étiquette qu’on pourrait qualifier de normal, en faite c’est tout le contraire. Tout à coup la jeune femme vit une pancarte où dessus c’était marqué ” Bienvenue à Forks”

Brooke dans ses pensées: Quel non étrange

Brooke: C’est la vie.. Cette semaine a été étrange, pourquoi ne pas aller dans un trou paumé qui s‘appelle Forks, ça ne peut pas être pire que New-York pour le moment. De toute façon c’est une ville comme une autre

Brooke se trompait lourdement en pensant que Forks était une ville comme les autres, en débarquant dans cette petite ville la jeune femme va se rendre compte que ce n’est pas une ville comme une autre, entre vampires et loup garou Brooke va se retrouver au milieu de tout ça cependant c’est peut être pas une si mauvaise chose pour la jeune femme d’être entourer de vampires, d’humains et de loups. Une fois arriver en ville Brooke trouva un appartement où loger et elle déballa toute ses affaires. Elle monta dans sa chambre et s'est effondré sur le grand lit où elle s'endormit instantanément


Alaska/Girdwood/Villa des Cullen

Edward soupira, encore une journée au lycée, il commençait à se lasser. Une fois de plus, ses frères et sœurs l'avaient traîné hors de la maison jugeant qu’il ne devait pas rester seul dans son état. Un mois qu’il était parti, un mois qu’il se lamentait sur sa vie pitoyable. Il aurait souhaité mourir mille fois plutôt que de continuer à l'imaginer... son sourire, ses yeux chocolats, son odeur... un flot d'images ne cessait d'envahir son esprit. Edward revoyait ses yeux, l'expression qu'ils avaient lorsqu’il lui a dit qu’il la quittait, qu’il ne l'aimait plus, qu‘il ne lui apportait rien de bon. Edward se dégouttait, il se haïssait, il l'avait fait souffrir volontairement. Edward se considérait comme un monstre, rien qu'un monstre qui ne devrait plus exister

Il n'était pas le seul à souffrir de toute cette histoire, il lisait dans les pensées de sa famille. Esmée pleurait la perte d'un enfant, Carlisle également. Rosalie a son plus grand étonnement semblait attristé par le faite que Bella ne soit plus parmi eux. Emmett et Jasper étaient attristés de l'absence de celle qu'ils considéraient désormais comme une sœur surtout que Jasper se sent responsable de ce qui est arrivé car si il ne l’avait pas attaquer le soir de son anniversaire Edward ne l’aurait pas quitter. Mais le pire c’était Alice qui tout comme Edward avait du mal à gérer l'éloignement de Bella. Sa sœur et sa meilleure amie lui manquait, son regard noir rappela constamment à Edward combien elle lui en voulait pour cette situation. Elle ne lui adressait plus la parole, l'évitait et lui cachait la plupart de ses pensées cependant il n’avait pas besoin de lire ses pensée pour la comprendre, il là connaissait et la comprenait que trop bien, il se haïssais aussi pour ça

Quitter Bella avait complètement brisé Edward, il errait entre les humains sans vraiment faire attention à eux, sa présence physique suffisait pour donner le change mais son esprit s'échappait, il était ailleurs. Il se dirigeait vers elle, celle qu’il aimait et qu’il aimerait à jamais. Edward c’est toujours sentit seul malgré sa grande famille mais à partir du jour où il a rencontré Bella tout a changé mais l’espace de quelques secondes il avait réduit ce bonheur à néant comme un château de cartes qui s’effond. Ça fait un mois que son âme est complètement meurtrit et blessé d‘avoir blessé celle qu‘il aime. A présent il n’est plus que l’ombre de lui-même, il est peut être vivant physiquement parlant mais à l’intérieur il est complètement mort

Jasper: Alice !

Edward sortit de ses sombres pensées dans lesquels il était plongé depuis un bon bout de temps et il observa ce qui se passait. Alice était pliée en deux soutenue par Jasper, ses mains étaient plaquées contre sa bouche et ses yeux fixaient un point dans le vide. Une vision, Alice était prise d’une vision qui apparemment était horrible, Edward se concentra pour tenter de percevoir ce qui la mettait dans un tel état. Les images étaient floues, peu à peu il distinguait une silhouette féminine qui s’élançaient dans l’eau mais qui était sauver par un inconnu, un autre image de cette silhouette féminine qui était toute tremblotante, amaigrie. Les traits de son visage se dessinaient peu à peu... C'était Bella. Son visage était terne, tiré, creusé... Elle se laissait dépérir et elle avait souhaité mourir seulement Alice n’avait pas pu voir qui l’avait sauver, c’était sûrement un loup car ce sont les seules personnes qu’elle n’arrive pas à voir l’avenir.

Edward dans ses pensées: Qu'est-ce que j'ai fais

Alice fixait Edward avec une lueur de colère mêlée à de la peine ainsi que de la tristesse. Ses pupilles s'assombrissaient, il était complètement figé. Son corps ne réagissait plus, c’était comme si son esprit avait quitter son corps l’espace de plusieurs secondes

Alice: Je te hais! Je te l'avais dit! Je t'avais dit que ce n'était pas une bonne idée! Mais, comme d'habitude, tu n'en fais toujours qu'à ta tête! Regarde ! Regardes-la !
Edward: Je... Je… m’en veux Alice
Alice: Tu crois pas que c’est un peu tard ?
Rosalie: Alice calme-toi !
Alice: Non Rose! C'est ma sœur... c'est notre sœur... et .. et elle souffre!
Edward: Je...
Alice: Fais quelque chose
Rosalie: Que peut-il faire ?
Alice: Je ne sais pas mais il faut qu’il fasse quelque chose, elle a éssayé de se suicidé
Carlisle & Esmée choqués: Quoi ?
Alice: Elle c’est jeter du haut de la falaise mais heureusement quelqu’un là sauvé
Emmett: Qui ça ?
Alice: Je sais pas, je n’ai pas pu le voir
Jasper: Un loup ?
Alice: Oui probablement. Edward elle ne va pas bien du tout, un jour il se pourrait qu’elle arrive pas en finir vraiment
Carlisle: Peut être que si on y retournerait et que tu lui parlais
Edward: Non
Carlisle: Edward
Edward: Non, si on y retourne je vais craquer
Alice: Et ?
Edward: Et je ne peux pas, elle sera encore en danger
Emmett: Mais d’après Alice Bella mets sa vie en danger de plus en plus sinon elle n’en serait pas venu à vouloir mourir
Edward: Jacob là protégera
Rosalie: Tu mets un peu trop de foie dans ce cabot

Rosalie n’aimait vraiment pas Jacob pour des raison évidentes, en premier lieu c’est un loup donc de part ce qu’il est ils sont ennemi et c’est pas près de changer. Edward non plus n’appréciait pas Jacob mais il savait que ce dernier protégerait Bella cependant même si d’un côté il lui fait confiance pour la protéger d’un autre côté il meut d’envie de la retrouver, tout en lui ne désir que ça, revoir sa douce et merveilleuse Bella


Forks/Manoir des Salvatore

Une soirée entre adolescents qui devait être sympa vira à la catastrophe, Damon c’était incrusté et avait fait des siennes en se nourrissant du sang d’une innocente adolescente pour le plus grand malheur de Noah. La fille fut transporté d’urgence à l’hôpital et Eléna l’accompagna car c’est la sœur d’un ami où plutôt de son ex petit ami.
Après avoir prit des nouvelles de la fille que son frère à attaquer pendant la fête de ce soir Noah rentra chez lui avec une mine de déterrer, pourquoi fallait-il que Damon fasse encore des siennes ? Lui gâcher la vie était peut être son but premier mais Noah en doutait sérieusement, non la raison du retour de Damon à Forks c’est pas de bousiller la vie de son petit frère où de faire de sa vie un véritable enfer. Non l’aîné des Salvatore est de retour ici afin de refaire basculer son frère dans le côté obscure, de retrouver ce frère avec qui il a décimé des famille et des clans par le passé seulement ça semble pas si simple. Ce soir il avait sans doute espéré que face à l’appel du sang humain Noah craquerait mais c’est pas ce qui c’est passé

Finalement Noah a fait plus que de prendre des nouvelles de Tina, la fameuse victime de Damon. Il a fallut qu’il aille à l’hôpital afin d’effacer les traces de son grand frère. Comme personne n’a vu son frangin planter ses crocs dans le coup de la jeune adolescente Noah a du se rentre à l’hôpital afin d’hypnotiser cette dernière, lui effacer tout souvenir qui concernait Damon. Noah était revenir dans cette ville pour recommencer à zéro sans qu’il est de mort où de sang autour de lui seulement avec Damon en ville c’est impossible, Noah aimerait ignorer les actes et les plans tordus de son aîné seulement voilà il se doit encore de couvrir ses traces afin qu’on ne les soupçonnes pas, si on découvrait leurs véritable nature ce serait une catastrophe pour eux. Il y a longtemps ils ont déjà eu à faire à la chasse aux vampire et franchement ils n’ont pas vraiment envie que ça recommence, les frères Salvatore ont au moins ce point là en commun seulement quand Damon fait des ravages comme ce soir c’est Noah qui le couvre en effaçant ses traces, c’est-à-dire en hypnotisant ses victimes si elle sont encore en vie et en leurs fesant oublier tout souvenirs concernant Damon

Bref après s’être bien assurer que Tina avait tout oublier sur Damon et Noah lors de la soirée au Lac le jeune adolescent vampirique est rentré chez lui. Alors que Damon était sortit pour la soirée Noah lui il était dans le salon, il lisait un bouquin. Le jeune adolescent avait beau vouloir se concentré sur son livre il n’y arrivait pas, il n’arrêtait pas de penser à Eléna. Elle lui plaisait, l’attirait et elle l’intriguait à tel point qu’il n’arrive même pas à se concentré sur un simple bouquin qui n’a pourtant rien de bien compliquer, se pourrait-il que Noah Salvatore soit tomber éperdument amoureux d’Eléna Cooper. Tout à coup quelqu'un sonna à la porte d’entrée, le jeune homme posa son bouquin sur la table de chevet à côté du fauteuil où il était assit et il se leva. Lorsqu’il ouvrit la porte d’entrée il vit Eléna

Eléna avait passé une super soirée avec Noah, ce beau ténébreux l’intriguait au plus au point, il l’attirait et elle mourrait d’envie de le connaître d’avantage. Il est intelligent et séduisant et il a de ses yeux, Eléna ne fesait pas particulièrement attention au physique des gens mais franchement Noah est beau comme un dieu. La jeune demoiselle avait littéralement eu le coup de foudre pour lui, ce soir elle aurait voulu passé plus de temps avec lui mais à peine l’avoir raccompagner il est rentrer chez lui, alors elle décida d’aller voir Noah et de lui dire ce qu’elle voulait lui dire mais qu’elle n’osait pas. La porte du manoir s’ouvrit et Stefan fut agréablement surpris de voir Eléna, il n’arrêtait pas de penser à elle et voilà que maintenant elle était là devant lui à le fixer avec ses yeux magnifique. Eléna était un peu nerveuse mais elle remarqua qu’il c’était changer cependant le trouvait encore plus séduisant

Noah très surpris: Bonsoir
Eléna: Bonsoir, je te dérange pas j’espère ?
Noah: Non pas du tout, je lisais un peu. Qu’est-ce qui t’amènes ?
Eléna en se mordillant la lèvre inférieure: Euh…je voulais te voir enfin te parler
Noah: Oh, ok. Je prend une veste et j’arrive
Eléna: D’accord

Noah tendit son bras vers le porte manteau et il prit une veste de jogging noir qu’il enfila immédiatement, le jeune homme aurait bien fait entrer Eléna mais il n’avait aucune envie de voir Damon débouler alors qu‘ils sont en pleine discussion. Après avoir enfiler sa veste Noah suivit Eléna à l’extérieur du manoir et il ferma la porte derrière lui, les deux adolescents allèrent ensuite s’asseoir sur le petit muret qui se trouvait à quelque pas de la porte d’entrée du manoir.

Noah en regardant Eléna dans les yeux: Que voulais-tu me dire ?
Eléna en fesant glisser une de ses mèche derrière son oreille: Je sais pas comment te le dire ni par où commencer
Noah: Commence par le début
Eléna: Ok. Comme je te l’ai déjà dis tu m’intrigues énormément mais y’a pas que ça, tu plais, tu me plais même beaucoup. Je sais qu’on se connaît depuis peu de temps et ça me fais peur, j’ai jamais été autant attiré par quelqu’un
Noah: C’est pareil pour moi
Eléna: Vraiment ?
Noah: Oui vraiment

Eléna plongea ses yeux noisette dans les yeux vers de Noah, ce regard auquel elle n’est pas insensible. La jeune adolescent s’approcha dangereusement de lui, elle approcha son visage de celui de Noah et elle ne le quitta par du regard, Noah en fesant autant. Les deux adolescents étaient comme figé, captivé par le regard de l’autre

Eléna: Que fait-on maintenant?
Noah: On pourrait commencer par vivre le moment présent, t’en penses quoi ?
Eléna: C’est parfait

Les deux adolescents se regardaient droit dans les yeux sans pouvoir détacher le regard de l’autre comme il y a quelques instant, Noah commençait petit à petit à tombé amoureux et c’était réciproque pour Eléna seulement pour la première fois de sa vie Noah se laissait aller au bonheur et se laissait vivre. Noah approcha son visage de celui d’Eléna qui était déjà proche du sien et il posa délicatement ses lèvres sur celle qu’il désirait tant et il l’embrassa tendrement, la jeune adolescente lui répondit tout aussi tendrement se hissant doucement contre son torse musclé, Noah glissa une main sous la nuque d‘Eléna d‘un geste doux et tendre. Au dessus d’eux la nuit commençait à tombé sur la ville, le ciel était étoilé de mille feux par les étoiles et tout à coup une étoile filante passa dans le ciel illuminant ce dernier

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Jeu 22 Déc - 14:41

CHAPITRE 12.





Dorian, Ethan, Connor,
Bella, Jessica, Angela,
Erik, Mike, Sawyer,
April, Duke, Charlie
& Edward

Forks/Le Lycée/Le parking

Dorian était partie de la maison avec son frère Ethan, ce dernier est plus âgé que lui physiquement parlant mais également en âge réel, physiquement parlant Ethan a 18 ans mais il a trente ans en âge réel alors de Dorian a 16 ans physiquement et vingt ans en âge réelle. Bref, Aiden le plus âgé des quatre frères a prit la place d’Alec il y a vingt ans à présent et ça n’a pas été facile pour lui de devenir l’alpha car c’était tout nouveaux pour lui, en tant normal c’est pas facile de prendre en charge un louveteau mais là il en a eu quatre cependant ce n’est pas lui qui les a engendrer mais ce sont ses frères. Dorian a eu du mal à s’accepter tel qu’il est c’est-à-dire en tant que loup mais avec les années il a finit par accepter le loup en lui et grâce à ses frères il apprends chaque jour à maîtriser ses émotions mais c’est pas facile tout les jours. Bref, après l’arriver d’Ethan et Aaron tant attendu à Forks Aiden a inscrit Dorian et Ethan au lycée


Les deux garçons venaient d’arriver sur le parking du lycée, Ethan se gara où il trouva de la place et il sortit du véhicule en même temps que son frère cadet puis il vérouilla la voiture. Portant son sac sur l’épaule Dorian se dirigea vers le bâtiment scolaire, les deux garçons entrèrent ensemble vers le lycée sous le regard d’autres élèves qui les fixaient car ces deux garçons sont autant étrange que pouvait l’être les Cullen à leurs yeux pour la simple bonne raison qu’ils ne se lient avec personne, ils restent juste tout les deux car ils savent très bien qu’ils ne resteront à Forks pas plus de trois ans alors à quoi bon se faire des amis où avoir une petite amie puisqu’au final ils partiront pour d’autres aventures. La vie d’un loup est souvent remplie de solitude en dehors de la meute

Ethan: Tout va bien ?
Dorian: Oui très bien
Ethan: T’as l’air ailleurs
Dorian: Oh. Je repensais juste à la nuit où Aiden m’a trouvé même si je me souviens de rien entre l’attaque et mon réveil
Ethan: Pourquoi tu te mets soudain à te remémorer ça surtout ici ?
Dorian: J’en sais rien, c’est venu comme ça
Ethan: Okay mais évite de parler de ça à proximité de quelqu’un
Dorian: Quelqu’un extérieur à Aiden, Aaron et toi ? Je sais
Ethan: Je dis pas ça pour jouer les grand frère moraliste
Dorian: Je sais, tu le fais pour notre bien à tous
Ethan: Pas seulement
Dorian: Pour Aiden ?
Ethan: Non pour toi, Aiden veille sur chacun d’entre nous
Dorian: Je sais mais on veille tous les un sur les autres, on est une famille
Ethan: Oui une famille souder
Dorian: En parlant de notre belle famille souder très particulière j’ai une question à te poser
Ethan: Vas-y
Dorian: Tu crois qu’un jour Aiden agrandira notre famille
Ethan: Tu veux dire…
Dorian: Oui mais j’ose pas le dire à voix haute de peur qu’on nous entende
Ethan: Je ne sais pas, pourquoi tu me demande ça ?
Dorian: Pour savoir
Ethan: Tu aimerais que notre famille s’agrandissent ?
Dorian: Pas spécialement, c’était juste de la curiosité
Ethan: Aiden a toujours dis qu’il ne ferait jamais ça mais les choses ont changer à la mort d’Alec
Dorian: Parce que je suis arrivé ?
Ethan: Non, parce qu’il est passé de Béta à Alpha. Il peut le faire mais après c’est une choix
Dorian: Tu penses qu’il le fera ?
Ethan: J’en sais rien, faudrais le lui demander
Dorian: Et tu crois qu’il veut …. ?
Ethan: Je l’ignore
Dorian: A sa place tu le ferais toi ?
Ethan: Honnêtement ?
Dorian: Ouais
Ethan: Oui je le ferais, tu veux savoir pourquoi ?
Dorian: Oui
Ethan: Parce qu’avec nos ennemis notre espèce commence à s’éteindre petit à petit
Dorian: Mais on est encore nombreux non ?
Ethan: Pour l’instant oui, espérons que ça dure
Dorian: Oui espérons
Ethan: Bon, finit les lamentations
Dorian: Qui a dit qu’on se lamentait Ethan
Ethan: Personne, c’est juste qu’on a l’air trop sérieux. Aller viens on file
Dorian: Oui sinon on va être en retard

Suite aux paroles de son petit frère Ethan lança un regard complice à ce dernier, les deux garçons pénétrèrent dans l’enceinte de l’établissement et une fois à l’intérieur ils se dirigèrent vers leurs salle de classe respective, bah oui ils ne sont pas dans la même classe ce qui est plutôt évident vu qu’aux yeux des professeur Dorian est un jeune de 16 ans et que son frère Ethan est âgé de 18 ans.


Forks/Le lycée/La cafétéria

Rien. Cette nuit il n’avait rêver de rien, pour la première fois depuis bien longtemps il avait eu une longue nuit de sommeil tranquille. Quand il c’est réveillé, se n'était pas en sursaut mais juste en tapant sur le réveil pour stopper la sonnerie qui tambourinait comme un marteau, cependant ce n’est pas parcequ’il n’a pas fait de rêves qu’il a pu dormir l’esprit tranquille. L’esprit de Connor est sans cesse inquiet, inquiet pour sa grande sœur qui sombre chaque jour à petit feu dans le désespoir à cause d’Edward Cullen, si il s’écoutait il partirait à sa recherche lui secouer les plumes pour avoir briser le cœur de sa sœur jumelle, sa moitié.

Pendant toute la matinée de cours, il n'a eu de cesse de songer à sa sœur ce qui n’est pas nouveau car il se fait du soucie pour elle depuis plus d’un mois, tout le monde s’inquiète pour elle mais il y a trois personne qui s’en soucie plus que d’autre, lui-même, Charlie et Jacob. Connor détestait voir sa sœur souffrir, qu’elle sombre dans la dépression, c‘était insupportable à ses yeux. La sonnerie retentissa et tout le monde se dirigea vers la cafétéria, personne n'allait se priver de manger, pas même moi sauf une personne, Bella. En arrivant dans la cafétéria, Connor remarqua la parfaite occasion qu’il attendait pour avoir une petit discussion avec sa frangine. Bella était seule assise à une table, elle ne touchait pas à son repas. Avec son plateau dans les mains, il se dirigea jusqu'à sa table

Connor: Je peux m'asseoir Bella ?

C'était une question sans vraiment en être une, car sans attendre sa réponse, il s’installait sur la chaise de libre tout en posant son plateau sur la table et il ôta sa veste accrocha au dossier de sa chaise. Maintenant qu’il était assit à côté d’elle, il ne savait par où commencer. Et encore moins comment d'ailleurs, prenant son courage à deux mains, il dit la première chose qui lui passa par la tête

Connor: Tu ne manges pas ?
Bella: J‘ai pas faim
Connor: Faut que tu manges
Bella: J‘ai pas faim je t‘ai dis
Connor: Non tu refuses de t‘alimenter, c‘est différent
Bella: Ça ne regarde que moi Connor
Connor: J‘suis ton frère Bella alors oui ça me regarde
Bella: …..
Connor: Bella tu ne peux pas continuer comme ça
Bella: Je vois pas de quoi tu parles
Connor: Je suis sur que si
Bella: Non
Connor: Ne me prends pas pour un idiot Bella, tu refuses de t’alimenter et tu t’enfonces chaque jours un peu plus dans la dépression
Bella: …
Connor: Je sais qu’il t’a fait mal, que t’as le cœur briser et que tu souffres à causes d’Edward mais c’est pas une raison pour mettre ta vie en danger, il n’en vaut pas la peine. Crois moi
Bella: Tu ne sais rien à propos de lui alors fermes là Connor et surtout ne prononce pas son nom, compris
Connor: Si tu crois que je vais te laisser couler à pique tu te gourres
Bella: A ce que je sache je ne t’ai rien demander petit frère alors n’essaie pas de jouer les héros
Connor: Je n’ai pas besoin de ta permission, bon sang est-ce que tu peux comprendre que tout le monde s’inquiète pour toi. Moi, papa et Jacob ainsi que tes amis
Bella: …..
Connor: Fais moi plaisir, manges un peu
Bella: Non
Connor: S’il te plais
Bella déterminée: T’es sourd, j’ai dis non
Connor: Fais un effort, si tu continues à t’enfoncer comme ça papa va prendre des mesures radicale
Bella: Ça m’est égale
Connor: Bella, juste un peu
Bella: ….
Connor: C’est pourtant super bon
Bella: ….
Connor: Okay fais comme tu veux mais dis toi bien que je ne te laisserais pas t’enfoncer d’avantage, tu m’entends. Que tu le veuilles où non je te laisserais pas t’auto détruire pour un mec qui t’as briser le cœur
Bella: Mêle de ce qui te regarde Connor
Connor: Justement ça me regarde, il y a pas si longtemps j’étais à la même place que toi mais je m’en suis remis
Bella: Ne compare pas Jenny à Edward et encore moins nos histoires, ça n’a strictement rien avoir et ce n’est pas comparable
Connor: T’as raison, elle et moi on s’aimait pas autant que toi et Cullen mais tu ne peux pas continuer ainsi

Bella dans ses pensées: T’as raison p’tit frère, je peux pas continuer comme ça. J’en peux plus de toute cette souffrance, il faut que j’en finisse une bonne fois pour toute. A quoi bon continuer à vivre si mon monde n’est plus là et mon monde c’est Edward

Bella: T’inquiètes pas
Connor: Tu me forces à m’inquiéter et je suis pas le seul
Bella: Faut pas
Connor: Bella
Bella: Arrêtes, manges si t’as faim moi j’ai pas faim

Parler avec Bella c’était comme parler avec un mur en ce moment, plus têtu qu’elle ça existe pas sauf peut être son frère jumeau Connor qui lui ressemble assez caractellement parlant, il est solitaire, buté, têtue et du genre à souffrir en ce moment cependant en ce moment il ne peut pas se permettre de souffrir en silence car un Swan qui souffre ça suffit amplement. Connor soupira désespérément et il attaqua son entrée, lui il avait faim en faite il avait tout le temps faim. Ce gamin est un estomac ambulant sur pattes et il ne prends jamais un gramme. En entrée il avait prit un salade composé, en plat chaud il avait du poisson (un pavé de saumon) avec du riz recouvert d’une sauce béchamel et pour conclure en beauté il a opter pour un morceau de Brie et une mousse au chocolat au lait, son dessert préféré


Un peu plus loin à une table se tenait quatre adolescent dont deux couples, ils s’agissaient de Mike et Jessica ainsi que d’Erik et Angela. Mike était assit à côté de Jessica et il entourrait les épaules de sa petite amie de son bras, Erik quand à lui était assit à côté d’Angela et il tenait la mains de cette dernière. Les deux couples d’adolescent étaient assit l’un en face de l’autre mais tout les quatre ils s’inquiétaient pour leur amie Bella qui n’allait vraiment pas bien depuis le départ de Cullen. Ils ne là voyaient plus et quand ils essayaient de la faire sortir de chez elle cette dernière les envoyaient bouler

Jessica: L’état de Bella est vraiment préoccupant
Angela: Je sais mais que peut-on y faire, elle refuse de nous voir où de sortir de chez elle
Erik: On est tous inquiet pour elle et en particulier sa famille
Mike: Tout ça à cause de Cullen
Jessica: On sait tu l’as jamais aimé
Mike: En effet et j’avais raison, regarde ce qu’il a fait à Bella
Erik: On a tous eu le cœur brisé mais on c’est jamais laisser couler enfin pour ma part
Jessica, Mike & Angela: Moi aussi
Mike: Mais je l’ai jamais sentit Cullen
Angela: On le sait Mike
Erik: Qui c’est, Connor arrivera peut être à l’aider
Jessica: Bella est têtue
Erik: Heureusement Connor l’est aussi
Mike: Ils sont jumeaux, ils se ressemblent
Angela: Ils ont beau se ressembler ce sont deux personnes différentes avec leur propre personnalité
Erik: Angela a raison Mike
Mike: Bref, si son propre frère n’arrive pas à la persuader de reprendre le dessus je doute que personne n’y arrive
Jessica: T’es trop défaitiste Mike
Mike: Non juste réaliste, regardez Bella
Angela: C’est vrai qu’elle n’est pas au top de sa forme
Mike: Elle se laisse couler à pique, elle n’a plus envie de rien

Mike avait raison, Bella n’avait plus envie de rien, elle n’a même plus envie de vivre alors comment pourrait-elle trouver la force de se relever et de reprendre goût à la vie si elle n’a ni la force ni l’envie. Désormais la jeune adolescente ne voit plus l’intérêt de continuer à vivre puisque sa seule raison de vivre est partie à tout jamais. A vrai dire désormais plus rien n’a de sens pour Bella, elle se laisse couler mais ce que ses amis et sa famille ignore c’est qu’elle a déjà essayer de se suicider en sautant du haut d’une falaise mais Jacob là sauvé juste à temps cependant la jeune adolescente compte bien renouveler l’expérience et réussir cette fois sans que personne ne s’en mêle et en particulier Jacob Black. Il faut croire qu’en la quittant n’a pas seulement brisé le cœur de Bella, il lui a tout bonnement enlever tout envie de vivre au sens stricte du terme. Avant elle voulait devenir un vampire pour être éternellement aux côtés d’Edward mais désormais elle veut en finir tout court, elle veut tout simplement mourir et ne jamais revenir


Forks/Le Lac

Assit dans l'herbe Dorian fixait l'eau du Lac de Forks, tout était calme, il n'y avait personne dans les environs. C'était à la fois terriblement apaisant et ennuyeux à mourir.... Bref, voilà maintenant quasiment cinq mois que Dorian est arrivé dans cette petite ville avec ses frères avec pour un seul but: recommencer une nouvelle vie. Tout semblait terriblement calme... Beaucoup trop calme mais d‘un autre côté c‘est justement l‘intêrret d‘aller s‘exiler d‘un point paumer tel que Forks. Dorian aimait le calme, les temps de réflexions mais à ce point-là peut être pas. Il pensait ça jusqu'à ce que quelque chose lui sauta aux yeux: il se demanda si il y avait d’autres loups ici où d’autres créatures surnaturel. Un mystère de plus à élucider pour le jeune louveteaux

Dorian se laissa tomber à la renverse, sentant l'herbe légèrement humide à travers sa veste et la délicatesse de la verdure. Il se laissa vagabonder dans ses pensées, ses souvenirs sans réellement s'en rendre compte. Peut-être que si il ne s'était pas ainsi laisser aller, il aurait entendu ses pas, il aurait sentit sa présence. Mais la seule chose qui le fit réagir fut un craquement de bois, Dorian se redressais d'un seul coup ...

L'endroit le plus propice pour repenser à tout ses souvenirs c’était bien sur le lac , il était vrai que Forks est une petite ville qui semble être ennuyante à mourir en apparence cependant certains aiment profiter de ces moments si magique. Allongé sur l'herbe il se remémorait des souvenirs. Le premier souvenir qui venait à l'esprit de Dorian fut le soir de sa transformation en loup garou, la pire nuit de sa vie. La pleine lune n’agissait pas seulement sur son corps mais sur son comportement psychologique, il était furieux et agressif avant que sa transformation ne commence. Le craquement de ses os se fesait de plus en plus intense, la douleur était incommensurable à tel point qu’il en hurlait mais elle cessait lorsqu’il faut enfin transformer en animal sur pattes seulement ça ce n’était pas le pire, le pire était de réussir à se contrôler et lorsqu’un jeune loup vit sa première transformation cependant cette nuit là il n’était pas seul car ses frères étaient présent pour l’aider, pour faire en sorte qu’il ne blessent personne. Tout ça remonte à il y a vingt ans mais Dorian n’oubliera jamais cette fameuse nuit de pleine lune

C’est alors que Dorian entendit un craquement ce qui le sortit de ses pensées, une odeur titilla l'odorat du jeune louveteaux... Une humaine, c’était l’odeur d’une humaine. Derrière lui une jeune adolescente aux cheveux brun qui se prénommait Sawyer Kingsley avait décider d’aller faire un tour au lac après le lycée et toute seule seulement lorsqu’elle arriva au lac elle marcha sur une branche d’arbre ce qui émit un bruit de craquement, elle vit également un garçon de son âgé qu’elle ne voyait que de dos. Sawyer se dirigea vers lui et s’asseya à côté de lui

Sawyer: Je peux ?
Dorian en tournant sa tête vers elle: Euh….ouais

En regardant la belle jeune fille Dorian semblait comme hypnotiser, de toute sa vie il n’avait jamais vue une si belle créature terrestre, cheveux brun légèrement ondulé et des magnifiques yeux noisette à lui couper le souffle. Lui il plongea ses yeux brun ténébreux dans les yeux de la belle inconnue dont il ignorait l’identité, son rythme cardiaque commença à s’accélérer. Il fallait absolument que Dorian reprenne le dessus et vite, il ne peut pas laisser ses émotions le dominer sinon il risque de se transformer sous les yeux de la jeune adolescente et ça il ne peut pas se le permettre, encore heureux que ce soir ça ne soit pas la pleine lune

Sawyer en s’asseyant: Merci
Dorian: Pas de quoi…
Sawyer: T’es nouveau ?
Dorian: Si on veut, pourquoi ?
Sawyer: C’est juste que je t’ai jamais vu et pourtant je vis ici depuis longtemps
Dorian: Tu ne m’as certainement pas remarquer
Sawyer: Sans doute oui, tu es au lycée de Forks ?
Dorian: Oui
Sawyer: Moi aussi, étrange je t’y est jamais vu
Dorian: J’suis discret
Sawyer: Au point de ne pas être remarquer par les autres ?
Dorian: Non
Sawer: Au faite je m’appelle Sawyer Kingsley
Dorian: Salut
Sawyer: T’as un prénom je présume ?
Dorian: Oui…désolé. J’suis Dorian, Dorian Carlson
Sawyer: Enchanté de te connaître
Dorian: De même
Sawyer: T’as biens dis que t’étais pas nouveau ?
Dorian: Oui. Mes frères et moi on a emménager à Forks il y a cinq mois
Sawyer: Oh, par curiosité t’as combien de frère
Dorian: Trois
Sawyer: T’es l’aîné ?
Dorian: Non le cadet
Sawyer: Moi j’ai un frère, un frère jumeau
Dorian: Cool
Sawyer: Tu vivais où avant ?
Dorian: Chicago
Sawyer: Pourquoi vous êtes venu vous exiler ici ?
Dorian: Changement d’air
Sawyer: Vous préférez l’endroit le plus humide du continent à une ville tel que Chicago ?
Dorian: C’est une ville comme une autre et puis ça m’a l’air sympa
Sawyer: Si tu le dis. Comment tu trouves le coins ?
Dorian: Calme, reposant et agréable
Sawyer: C’est vrai qu’il ne se passe jamais rien de bien exaltant ici

Dorian dans ses pensées: Si tu savais

Sawyer: Je te dérange pas j’espère ?
Dorian: Non, le lac est libre à tout le monde
Sawyer: Pas faux. Je trouve que la vue est superbe ici
Dorian: C’est pas moi qui vais te contredire, au contraire
Sawyer: Depuis ton arrivée ici t’as pu faire la visite guidée de la ville
Dorian en levant un sourcil: Pas vraiment non, j’ai été occupé
Sawyer: Oh
Dorian: Par contre j’ai eu l’occasion de voir la vue magnifique du lac
Sawyer: J’adore ce lieu, c’est tellement apaisant je trouve
Dorian: Je trouve aussi

Plus elle essayait de faire parler ce mystérieux garçon ténébreux plus elle sentait qu’il y avait quelque chose d’étrange chez lui, il n’était pas tout à fait normal ça elle en était sur, elle ne pouvait pas dire en quoi mais son instinct de sorcière lui disait que ce garçon était différent des autres de son âge de plus le jeune adolescent n’est pas très bavard. Dorian quand à lui il n’avait aucune sensation étrange à propos de Sawyer, non il était juste distant comme d’habitude quoi mais Sawyer n’avait pas tord à propos de Dorian. En effet ce dernier est un loup garou mais ça la jeune adolescente ne pouvait pas le savoir


Forks/Le Mystic Café


Le Mystic Café n’était pas tellement remplie aujourd’hui, en faite ça dépendait des jours, tantôt c’est remplit comme pas possible et tantôt c’est aussi calme qu’aujourd’hui. Aujourd’hui la journée c’était écoulé à vitesse grand v, à peine la journée au lycée commença qu’elle se termina aussitôt. Eh oui il y a des jours comme ça où on voit pas passer les heures et puis parfois il y a des jours où c’est tout le contraire, où on a l’impression que la journée ne va jamais se terminer et que ça fait une éternité que les cours ont commencé. Assise à une table April soupira et regarda vers le bas dans sa tasse de cappuccino vanille française. Elle ne s'était jamais senti si peu sûr de sa vie, en face d'elle se tenait l’ami d’une amie avec qui elle avait accepter de prendre un café: Duke Nelson et elle ne savait pas quoi lui dire. Il essayait de regarder profondément dans ses yeux, mais la jeune adolescente n‘osait même pas le regarder ce qui le frustra. Duke passa une main dans ses cheveux sombres et afficha un jolie sourire

Duke en espérant la faire parler: Tu sais April tu es superbe
April: Euh ...

April rencontra alors yeux vert de mer, Duke lui ne là quittait pas des yeux mais il était triste qu’elle ne lui parle pas où presque pas. Duke avait des sentiments pour April et il pensait que cette dernière ressentait la même chose que lui mais visiblement le courrant n’a vraiment pas l’air de passer entre eux. April baissa les yeux et elle regarda sa tasse

April: Merci

Duke poussa presque un soupir de frustration mais il se rattrapa et garda son sang froid et son calme du mieux qu‘il le pouvait, c‘était pas facile pour lui sans oublier qu‘April est assez difficile à décrypter alors si en plus elle ne prononce pas un mot ça risque pas de s‘améliorer bien au contraire. Finalement Duke lui souria de nouveau et lui prit la main tendrement,

Duke: Quel est le problème, April ? Ne passes-tu pas un bon moment avec moi ?
April: Je vais bien Duke
Duke: Tu es sur ?
April: Sur et certaine. Je passe un bon moment avec toi...
Duke: Bon, tu veux partir ? Il y a un endroit que j’aimerais te montrer
April: Où ça ?
Duke: Suis moi… Je pense que tu vas adorer

Duke se leva en compagnie d’April et il paya la note puis les deux adolescents sortèrent du Mystic Café et ils allèrent tout les deux vers la voiture de Duke garer sur le parking, April avait accepter se rendez-vous pour faire plaisir à une de ses amies et aussi parce que Duke semblait être intéressent seulement ce rendez-vous était un véritable désastre

C’est alors que l'orage menaçait d’éclater et que la pluie était à prévoir vu la couleur sombre du ciel. April n’aurait jamais du conduire ainsi même si sa voiture n’est pas une voiture comme celle de Duke, elle n’est pas trop fan des voiture de sport. Non elle préfère ce qui est simple seulement conduire avec un temps pareil c’est assez risquez cependant lorsqu’elle est sortit de chez elle il ne pleuvait pas un goutte et le ciel ne menaçaient certainement pas d’éclater

April: Euh, tu ne crois pas qu'on devrait fermer le capot de ta voiture ?
Duke: Ne t’inquiètes pas ! Si il commence à pleuvoir, je le metterais. Ne t’inquiètes pas, je ne te laisserais pas te faire mouiller par la pluie

Sur ses mots Duke fit monter April dans sa voiture et il ferma la porte puis il fit le tour du véhicule et monta à son tour à l’intérieur, il mit sa ceinture de sécurité après avoir refermé la porte puis il mit les clefs dans le contact, quelques secondes plus tard la voiture démarra en direction d’un lieu secret. Duke ne lui avait encore rien révélé à propos de leurs destination secret


Forks/Le Lac


Le Lac, un endroit calme et reposant mais surtout très peu fréquenté par les adolescents. Duke avait choisit ce lieu où emmener April espérant l’impressionné, durant le trajet il c’était garer sur le côté pour mettre le capot de la voiture car de la pluie avait commençait à tomber. Assit dans la voiture Duke décida de se lancer

Duke: April …. Je veux que tu saches tu me plais vraiment. Tu es si séduisante

Duke se pencha vers April et il l’embrassa son cou, April ne savait pas quoi faire. Une partie elle voulait qu’il arrête car elle ne se sentait pas du tout à l’aise mais une autre partie d’elle ne voulait pas blesser car même si elle n’a pas de sentiments pour lui elle tient à lui. Plus il l’embrassait plus elle se sentait mal et gênée car elle n’aimait pas qu’il insiste comme ça

April en essayant de s’aseoir: Duke ... Duke arrêtes
Duke: Mais April ... tu es si belle … Est-ce ma faute si tu es comme le chocolat ? Je suis accro!
April hors d’elle: Stop!
Duke: …
April: Tu es gentil et je tiens à toi mais pas de cette manière
Duke: Tu ne m’aimes pas ?
April: Non. Comment je pourrais t’aimer, on ne se connaît même pas

Ignorant les paroles d’April Duke se pencha vers elle pour lui voler un baiser, la jeune adolescente se dégagea de lui et avec toute la force dont elle était capable elle le gifla de toute ses forces laissant alors une marque rouge sur la peau du jeune homme. Duke ne s’attendait pas à une tel réaction de la part d’April, il regarda cette dernière surpris et posa sa main à sa joue. Il avait l’impression que sa joue était en feu tellement ça lui brûlait la peau

Duke incrédule: Tu m’as giflé !
April: Tu l’as mérité

Sur ses mots April a rapidement ouvert la portière de la voiture et est sortie dehors sous la pluie. La boue s’accrochait sous ses chaussures mais April ne s’en souciait pas, tout ce qu’elle voulait c’était s’en aller et rentrer chez elle. Jamais elle n’aurait du accepter de suivre Duke, non mieux jamais elle n’aurait du accepter ce rendez-vous avec lui. Duke n’attendait qu’une chose de la part d’April mais cette dernière avait du répondant et ça Duke ne s’y attendait pas

Duke: Tu vas le regretter April ! Toi et moi savons qu’avec ce temps tu reviendras ramper vers moi mais la prochaine fois, je ne serai pas si gentil !

April n’écouta pas du tout les paroles de Duke mais elle les entendait malheureusement, forte heureusement ce dernier ne là pas suivi, il était probablement en train de ramasser son ego brisé. Lorsqu’elle fut assez loin April cessa de courir mais elle marcha cependant la pluie semblait l'alourdir. Elle frissonna. C'était juste le printemps précoce, et la pluie était encore froid. A cause de la pluie elle pouvait à peine voir son chemin

April dans ses pensées: Eh bien April, regardes ça pourrait être pire


Au même moment, la foudre tomba pas trop loin, April sursauta de peur. Son rythme cardiaque s'accélère immédiatement, elle cria à cause de la foudre qui c’est abattu pas très loin. Son crie était un mélange de peur, de terreur et de rage à la fois. Oh, ce qu'elle donnerait pour être à la maison, en sécurité avec une tasse de chocolat chaud aux creux de ses main. Finalement elle a finit par atteindre la route, il pleuvait toujours et elle avait encore beaucoup de chemin à faire avant d’arriver à la maison sans oublier le fait qu'elle n'avait absolument aucune idée d'où elle était


Forks/Dans les rues

Le trafic était faible, étant donné l'heure tardive, la plupart des restaurants étaient fermés pour la nuit. April a commencé à se demander combien de temps elle avait marché sous la pluie et tout à coup elle remarqua un magasin certes fermé mais où elle pouvait s‘abriter. A ce moment là une voiture noir passa juste devant elle, le conducteur du véhicule s’arrêta et sortit du véhicule. Le conducteur c’était un adolescent d’environ dix huit ans, il était plutôt grand, mince, les cheveux châtain foncé mi court mi long et des yeux bleu/vert virant aux marron chocolat, il s’agissait de Connor Swan. Si Connor avait un véhicule c’est parce qu’avec son boulot et un petit coup de pouce de ses parents il a pu financièrement s’acheter une voiture, c‘est très généreux venant de Charlie et Renée, même Phil a participé aux frais du véhicule. Connor qui avait reconnut April avait freiner brusquement et c’était garer sur le côté, le jeune adolescent sortit de son véhicule presque en courant

Connor: April
April en levant les yeux: Co… Connor…. C’est … toi ?
Connor: Oui April c’est moi
April: Que fais-tu là ?
Connor: Ce serait plutôt à moi de te demander ça surtout tout seule sous la pluie
April: J’ai eu une mauvaise fin de journée
Connor: Quelque chose me dit que c’est bien plus qu’une mauvaise journée
April: …
Connor: Okay, c’est pas grave tu me le diras dans la voiture

Sur ses belles paroles Connor s’agenouilla près d’April, il glissa un bras sous ses jambes et son autre bras autour de sa taille puis il se releva et la jeune adolescente passa un bras autour de la nuque du jeune Swan. Connor installa April sur le siège passager à l’avant avant de faire le tour de la voiture et de monter à son tour, la voiture démarra quelques secondes plus tard


Forks/Maison des Swan

Après avoir ramener April chez elle et être rester une bonne heure avec elle il est rentrer chez lui-même si il avait une violente envie de refaire le portait de Duke Nelson. Dehors, Connor était adosser à la barrière du perron et il observait la pluie qui tombait à flot, un climat pluvieux rien de bien surprenant mais ce n’était pas ça qui torturait l’esprit du jeune Swan. Non ce qui torturait l’esprit du fils du chef Swan c’était Bella, sa sœur jumelle. Cette dernière sombrait un peu plus chaque jour dans la dépression et elle fesait vivre à son père et à son frère un véritable enfer. Charlie qui venait juste de rentré du post vit de l’inquiétude sur le visage sérieux de son fils de 18 ans

Charlie: Tout va bien Connor ?
Connor: Hein
Charlie: Je te demandais si ça allait ?
Connor en revenant à lui: Tu disais ?
Charlie: Je te demandais si ça allait ?
Connor: Désolé j’étais dans mes pensées
Charlie: J’ai remarqué
Connor: Désolé
Charlie: C’est rien. Est-ce que ça va ?
Connor: Moi ça va oui
Charlie: Et Bella ?
Connor: A ton avis ?
Charlie: Mal
Connor: Touché
Charlie: J’aimerais tellement pouvoir l’aider
Connor: Et moi donc, je supporte plus de la voir comme ça
Charlie: Moi aussi, je suis inquiet pour elle
Connor: Moi aussi
Charlie: Que peut-on faire ?
Connor: Je ne sais pas. Peut être que tu devrais l’envoyer quelque temps chez maman et Phil
Charlie: Tu crois ?
Connor: Je ne sais si c’est une bonne idée ni même si Bella acceptera mais j’ai vraiment peur pour elle
Charlie: Elle ne fera rien de stupide Connor
Connor: Tout es possible papa
Charlie: Non ta sœur ne ferait pas une chose pareil
Connor: Par amour on est capable de tout
Charlie: Toi tu as déjà été amoureux et t’as déjà eu le cœur brisé mais tu n’as jamais fais un truc pareil
Connor: Moi j’ai jamais été aussi amoureux que Bella peut l’être de Cullen

Connor disait vrai, il n’a jamais été amoureux de quique se soit autant que Bella l’est d’Edward. Bien sur il avait aimé Jenny et il avait briser Jenny sincèrent et quand cette dernière l’avait quitter il avait eu le cœur briser mais il s’en était remit, il avait tourner la page et il ne voulait pas revenir en arrière car il savait que si ils étaient vraiment destiné à être ensemble ça n’aurait pas été aussi facile pour Jenny de le quitter et lui il ne s’en serait pas remit aussi facilement. Charlie et Connor rentrèrent à l’intérieur et le jeune adolescent monta dans sa chambre après avoir prit un truc à grignoter dans le placard de la cuisine

Cela faisait presque cinq mois qu'il est parti, cinq mois qu'il là abandonné, emportant avec lui tout ce qui pourrait lui prouver qu'il avait bien existé et une partie de son âme. Il l'avait sûrement oubliée, mais Bella elle ne fesait que penser à lui jour et nuit .……. continuellement. Le moindre de ses souvenirs lui causait une souffrance intolérable, comme si une plaie traversait sa poitrine. La vie sans lui me semblait dénuée d'intérêt, elle n’avait plus goût à rien, elle ne souhaitait qu‘une chose: mourir pour ne plus souffrir. Se dire qu’elle ne verrait plus jamais ses prunelles d'or si attirantes, ne plus entendre sa voix de ténor lui parler, ne plus sentir son odeur...tout cela était insupportable pour Bella. La jeune adolescente ne s'attardait pas à l'extérieur, préférant rentrer directement chez elle après les cours.


Dès qu’elle fermait les yeux Bella refesait le même cauchemar: elle revoyait ce fameux jour où Edward l'avait quittée dans la forêt, ses paroles blessantes se répétait sans cesse jusqu'à ce qu’elle se réveille en hurlant. Bella ne comptait plus le nombre de fois où elle avait réveillé Charlie et Connor par ses pleurs. Mais ils s'y étaient habitué au fil des mois ... tout comme Bella. Même ses amis ont fini par s'éloigner d’elle faut dire que Bella fesait tout pour mettre de la distance entre ses amis et elle d’ailleurs elle ne voyait plus personne. Une partie d’elle était morte, laissant un trou béant dans son cœur meurtrit et brisé. Personne ne pouvait comprendre l'étendue de son chagrin. Bella savait que son père et son frère s’inquiétait pour elle d’ailleurs Connor le lui a dit ce midi à la cafétéria du lycée mais c'était plus fort qu‘elle, elle ne pouvais pas sortir de sa douleur. Elle n’arrivait pas à penser à quoique se soit ni à quique soit d’autre que celui qui était son monde, son univers. Bref, Charlie c’était décidée à parler à sa fille

Charlie: Connor, Renée et moi nous sommes inquiets pour toi Bella. Tu devrais passer quelques temps à Jacksonville avec elle et Phil, le temps d'oublier toute cette histoire
Bella: Non, je veux rester ici
Charlie: Bella, pars juste deux ou trois semaines, le temps de te changer les idées. Tu sais bien qu'il ne reviendra p...
Bella en criant: Je sais
Charlie: Bella je…..
Bella: Désolée j’aurais pas du crier mais je veux rester ici !!!
Charlie: D'accord Bella mais fais des efforts, ressaisis-toi
Bella: Je veux juste qu’on me laisse tranquille
Charlie: Tout le monde s'inquiète à ton sujet, tu ne manges presque plus, tu es renfermée sur toi-même
Bella: C’est pas nouveau que je me renferme sur moi-même
Charlie: Oui mais tu ne sombrais pas dans la dépression. Sors avec tes amis, ça te changerait les idées
Bella: J’en ai pas envie
Charlie: Et Jacob, tu aimais passé du temps avec lui
Bella: Je n’ai pas envie de parler de Jake
Charlie: C’est ton ami
Bella: Il se mêle surtout de ce qui ne le regarde pas
Charlie: Je te demande juste de faire un petit efforts c’est tout
Bella: Je vais essayer
Charlie: Je préfère ça
Bella: J’ai dis que j’essaierais c’est tout. Merci papa
Charlie: Je t'aime Bella
Bella: Moi aussi papa

Charlie prit sa fille dans ses bras ce qui surprit la jeune adolescente, Bella resta quelques secondes dans les bras de son père puis elle se desserra de son étreinte et elle monta dans sa chambre puis elle s'installa dans son lit et se glissa sous sa couette. Bella savait que le sommeil ne tarderait pas à venir malgré le faite qu’il soit six heures du soir et elle redoutait ses cauchemars, elle repoussa comme elle pouvait le moment de s'endormir. Finalement, elle fut vaincue par le sommeil au bout de quelques secondes


Dans les rêves de Bella….


Bella était dans la forêt, seule. La clairière dans laquelle Edward l'avait abandonnée cinq mois plus tôt. Soudain, un léger bruit se fit entendre ce qui fit attention, elle se retournai et là elle le vit, Edward. Il là fixait de ses yeux d'or qui là faisaient tant fondre comme neige au soleil à chaque regard puis le vampire lui dit:

Bella: Si c’est à cause d’hier je t’ai dis que c’était pas ta faute
Edward: C’est mon monde pas le tiens Bella
Bella: Mais mon monde c’est toi
Edward: Non c’est faux, c’est finit Bella
Bella: Tu me quittes ?
Edward: Oui, je t’aime plus
Bella: Ne dis pas ça Edward
Edward en lui mentant cruellement: Pourtant c’est vrai
Bella: Je ne te crois pas
Edward: Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé."

Sur ses mots il disparut comme un épais nuage de brouillard qui recouvre habituellement les premières lueur de l’aube lorsqu’un nouveau jour commence à Forks. Bella se réveilla en sursaut une fois de plus, encore ce rêve ! Les larmes ne tardèrent pas à arriver, d'abord une puis toute une cascade. Parti, il était parti, il ne l'aimait plus et Bella refusait d’y croire, si vraiment il ne l’aimait plus il le lui aurait dit avant, bien avant mais il ne là pas fait ce qui persuade Bella qu’Edward lui a mentit en lui disant qu’il ne l’aimait plus. Bella avait pourtant dit à Charles il y a à peine un quart d’heure qu’elle essaierait de faire des effort mais elle ne pouvait pas s’empêcher de pleurer, ses larmes coulait à flot. La jeune adolescente souffrait atrocement et ça se voyait, son cœur avait terriblement mal d’ailleurs en partant Edward a emporter une partie de son cœur avec lui

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 2 Juil - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Dim 1 Jan - 13:33

CHAPITRE 13 .






Laurent, Bella, Paul,
Jacob, Sue, Charlie,
Connor, Noah, Eléna,
Aaron, Alice, Rosalie &
Edward


Forks/La clairière


Quelques semaines se sont écoulés depuis que Bella a promit à son père de faire des efforts pour remonter la pente, Jacob là justement beaucoup aider dans ce sens si bien qu’ils se sont beaucoup rapprocher l’un de l’autre. Sans savoir pourquoi ni comment ses jambes l’avaient mener ici Bella constata qu’elle était dans la clairière de Forks, la clairière où Edward avait l’habitude de l’emmener, où elle lui avait dit qu’elle savait qu’il était un vampire. Cette clairière contenait tant de bons souvenirs pour Bella, qu’est-ce qu’elle donnerait pour qu’Edward y soit et qu’il la serre fort contre son torse de marbre mais il était partit pour de bon et il ne reviendra jamais, elle avait beau le savoir au fond elle une lueur d’espoir subsistait. Avec la chance qu’elle a où plutôt sa malchance légendaire elle voit apparaître un homme qui ne ressemble en rien à Edward mais à Laurent ! L’ami de James, celui qui a bien faillit tuer et Bella. Laurent s’approche dangereusement de Bella

Laurent: Où sont passés les Cullen ?
Bella: Qu’est-ce que ça peut bien vous faire hein ?
Laurent: Répond petite humaine
Bella: Ils sont partie
Laurent: Viennent-ils te rendre visite ?
Bella: Ils sont loin
Laurent: Alors comme ça tu es seule
Bella: ….
Laurent: Intéressent Isabella
Bella: C’est Bella tête d’idiot

Face à la réplique de la jeune Swan Laurent s’énnerva légèrement, son regard était d’un rouge sang et il semblait mourir de faim, remarquez avec le sang de Bella à quelques centimètres de lui. Laurent entendait les battements régulier du cœur de la jeune adolescentes, son regard se posa sur le coup de Bella et en partie sur sa jugulaire. Cette chaire humaine si tendre et cette odeur ennivrante, le vampire nomade s’approcha d’elle et il s’apprêta à planter ses crocs dans la jugulaire de Bella mais tout à coup un grognement sourd se fit entendre.

Laurent en se retournant: Non. Ce n’est pas possible

Bella dans ses pensées: Wow, wow, WOW ! Qu’est-ce que c’est que ce gros machin noir ? Mamma Mia mais y en a cinq autres

Laurent prit ses jambes à son cou et déguerpit vite fait mais il prit le temps de frapper le loup noir puis il s’engouffra dans la forêt, tous les loups se lancèrent à sa poursuite sauf un. Il était roux, et il regardait Bella avec un drôle d’air. Comme s’il voulait s’assurer qu’elle allait bien. Il s’éloigna d‘elle, tout en restant à portée de vue et en l‘espace de quelques seconde à la place du loup se tenait devant elle son meilleur ami, Jacob, tout nu.

Bella en se cachant les yeux: Oh Mon Dieu
Paul: Fais pas ta timide Bella. On sait que t’en meurs d’envie
Jacob: Boucles-là Paul ! Tu peux regarder Bella. Je suis décent

Bella enleva ma main de devant mes yeux tout doucement et elle vit que son meilleur ami disait vrai, il était habillé. Jake plongea ses yeux brun dans le regard de Bella à la distance où il était, il ignorait comment Bella allait réagir. Jamais il n’avait songer à révéler à son amie qu’il est un loup garou car il a toujours pensé qu’elle ne pourrait jamais comprendre et en plus il avait peur de s’en prendre à elle un jour

Bella: Donnes-moi une bonne raison de ne pas te mettre un coup de poing ! »
Jacob: Je vais même t’en donner deux. D’abord, tu risquerais de te casser le poignet et ensuite, je ne crois pas que le service des urgences serait ravi de te revoir après tous les passages que tu as fais à l’hôpital
Les cinq garçons qui étaient torse nu en riant: ….
Bella: Ce sera juste un de plus
Jacob: Bella
Bella: Bah quoi, ils sont habitués à me voir pourtant j’ai pas pris d’abonnement
Jacob: Très drôle Bella
Bella: Dites les gars ça vous arrive de mettre des t-shirts ?
Paul: Jamais entendu parler. Qu’est-ce que c’est ?
Bella: C’est un peu plus court qu’un sweater au niveau des manches et plus léger et ça va avec tout. Tout le monde en porte je vous signal
Jacob: Je vais te raccompagner chez toi, et on parlera en chemin
Bella: D’accord mais pas de détour Jake !

Jacob prit la main de Bella par la sienne et il l’emmena à sa voiture laissant à peine le temps à Bella de saluer les amis de ce dernier qui sont aussi devenu ceux de Bella. La jeune adolescent le suivit volontiers, elle attendait une explication de la part de son ami sur ce qu’elle venait d’être témoin. Installer dans la voiture de Jake Bella attacha sa ceinture et la voiture ne tarda pas à démarrer


Forks/Sur la route


Et dire qu’aujourd’hui Bella avait décidé de sortir de la maison, d’aller faire un tour dans le monde extérieur. Faut dire qu’en dehors de la Push où elle est aller souvent elle n’a plus mit le nez dehors sauf pour aller au lycée. Pendant tout le trajet jusqu’à chez elle, un silence de plomb s’installa entre Jacob et Bella. Au bout de cinq minutes la jeune humaine commença à en avoir marre

Bella: Tu comptes rester muet pendant combien de temps ?
Jacob: En faites je comptais sur toi pour lancer la conversation
Bella: Trop aimable Jake. Alors comme ça tu es un loup-garou
Jacob: Ouais
Bella: Et ça dure depuis combien de temps ?
Jacob: Plusieurs mois
Bella: Pourquoi tu ne m’as rien dit avant ?
Jacob: Sam me là ordonner et j’avais peur de ta réation
Bella: Je vois pas en quoi t’avais peur de ma réaction, tu vois ma réaction là. Franchement tu croyais que ça changerais quelque chose à notre amitié que tu sois un loup
Jacob: J’étais pas sur
Bella: Tu avais tord, t’aurais du m’en parler
Jacob: Je sais, j’avais aussi peur de te blesser, de ne pas me contrôler
Bella: Tiens en voilà un autre qui s’inquiète pour ma vie
Jacob: Je suis désolé Bella. On reprend comme avant ?
Bella: Je n’ai qu’une amitié à t’offrir Jake. Rien de plus !
Jacob: Ça me suffit. Et puis, je sais très bien que tu ne l’as pas oublié et que tu l’aimes toujours ton vampire
Bella sous le choc: Pardon ?
Jacob: Je sais que tu sais que les Cullen sont des vampires
Bella: Et toi comment tu le sais ?
Jacob: C’est une longue histoire, je te l’expliquerais plus tard
Bella: T’as plutôt intérêt

Arriver devant chez Bella Jacob coupa le moteur et il sortit de sa voiture, Bella en fit de même après avoir défait sa ceinture. Il est vrai que Jake n’avait jamais songé que la réaction de son amie serait aussi positive face à tout ça, d’un autre côté elle est sortie avec un vampire et à fréquenter toute une famille de vampire alors c’est pas parce que son ami est un loup que Bella va avoir peur bien au contraire. Loup garou où pas ça ne change rien pour la jeune adolescente car il reste toujours Jacob Black son meilleur ami. Ce dernier accompagna Bella jusqu’à la porte et il lui fit face

Jacob: Ça te dirait de venir manger chez Sam demain midi ? Tu pourras faire la connaissance de la meute au complet ainsi que d’Emily
Bella en lui souriant: Avec plaisir
Jacob: Bonne soirée Bella, à demain
Bella en lui souriant: Bonne soirée Jake, à demain. Passe le bonjour à ton père

Jacob souria en retour à Bella et il là prit dans ses bras, la jeune adolescente resta quelques seconde dans les bras de son ami et elle défit leurs étreinte puis elle lui déposa un bisous sur la joue avant de monter les quelques marches de l’escalier et de renter chez elle.


Forks/Maison des Swan

Jacob lui il attendit que Bella soit bien rentrer pour monter dans sa voiture et se diriger en direction de la Push. En rentrant dans la cuisine Bella y trouva son père avec Sue, depuis qu’Harry avait succombé à une crise cardiaque il y a quelques semaines, Charlie et Sue passaientt beaucoup de temps ensemble

Sue: Bonjour Bella
Charlie: Salut Bella ! Où étais-tu ?
Bella: Avec Jacob
Charlie: C’est super ! Bon, je suis de garde ce soir donc ne m’attends pas pour dîner
Bella en asquiessant: Entendu ! Euh…où est la tête de mule
Charlie: Tu parles de Connor je parie
Bella: En effet
Charlie: Il est dans sa chambre en train de lire je crois
Bella: Ok
Sue: Je vais rentrer moi aussi. Seth et Leah doivent avoir faim !
Bella en regardant Sue qui sortait de la maison: Je peux te poser une question papa
Charlie: Vas-y
Bella: Tu sors avec Sue ?
Charlie en rougissant: …..
Bella: Je crois que j’ai ma réponse. Et après on se demande pourquoi je rougis autant quand on me pose des questions
Charlie en grogant: Bella
Bella en riant: Je file dans ma chambre faire mes devoirs. Bonne soirée papa !

Bella toujours en riant grimpa les escaliers jusqu’à l’étage et elle traversa le couloirs, elle passa devant la chambre de son frère. Ce dernier avait laisser la porte ouverte et on pouvait très clairement le voir allonger sur son lit avec un bouquin sous les yeux, Bella souria et elle fila directe dans sa chambre. Elle s’attela donc à faire ses devoirs et lorsqu’elle eu terminer et partie préparer le dîner sous les coups des 18h50. Ce soir c’était son tour de préparer le repas puisque hier c’était Connor qui l’avait préparer. Avant d’aller préparer le repas Bella alla prendre une douche salvatrice et elle se mit en pyjama. Charlie était partit depuis deux heures au poste donc elle se retrouvait seule avec Connor qui avait décider de ne pas montrer le bout de son nez, trop accaparer par son livre si palpitant visiblement me retrouvais toute seule. Bella prépara du riz avec du poisson panné

Bella: CONNOR LE REPAS EST PRÊT

En entendant la voix de sa frangine Connor ne tarda pas à descendre dans la cuisine d’ailleurs on pouvait entendre les bruits de bas du jeune adolescent dans l’escalier. Ce dernier venait tout juste d’enfiler son pyjama après avoir prit une bonne douche chaude dans la salle de bain, ça se voyait car ses cheveux brun était tout mouillé, lui aussi avait prit une douche juste après sa sœur jumelle et c’était mit en pyjama. Comme pyjama Connor portait un pyjama à manche longue, saut était bleu marine et son bas de pantalon était gris foncé. Bella venait de mettre les poisson pannées dans les assiettes, ils étaient chaud car on pouvait voir de la fumé en sortir

Connor: Mmmh ça sent bon
Bella: Poisson panné et riz à la carte mon cher
Connor: Super, j’adore ça
Bella: Contente de te voir enfin
Connor en s‘asseyant à table: Hein ?
Bella: Je t’ai pas vu depuis que je suis monter faire mes devoirs faut dire que t’étais occupé à lire
Connor: Désolé
Bella: Il devait super intéressant ce bouquin
Connor en se servant plusieurs cuillerées de riz: Oui assez

Les deux adolescents entamèrent leurs repas suite aux dernières paroles de Connor et quand ils eurent terminer ils débarrassèrent et rangèrent tout. Bella mit les restes du repas dans un tupéroire en plastique et elle le mit au réfrigérateur quand ce fut de température tiède puis elle alla dans le salon. Bella s’asseya dans le canapé et elle zappa pour voir un peu toutes les chaînes, elle s’arrêta sur une chaîne cinéma qui repassait Météor Garden. Bella a toujours adoré ce film, elle regardait tranquillement le film puis à la fin elle alla dans la cuisine se servir un verre de limonade. Après avoir bu son verre de limonade tinter au sirop de menthe et l‘avoir poser dans le lavabo elle vérifia que tout était bien verrouillé puis elle monta à l’étage. Connor lui il venait de s’endormir après s’être mater deux DVD de trois heures l’un à la suite de l’autre. Bellla alla se brosser les dents dans la salle de bain, après s’être brosser les dents elle alla dans sa chambre. Elle se coucha dans son lit bien douillet et elle s’endormit aussitôt. Malgré le fait qu’elle rêve toujours du jour où Edward là quitter elle fit pourtant un rêve différent, ce dernier lui fit froid dans le dos. Bella rêvait que Victoria là retrouvait et là tuait après avoir tué son père, son frères et mes amis devant elle cependant après ce qui c‘est passé avec Laurent ce matin ça n‘a rien d‘extraordinaire qu‘elle rêve que Victoria là retrouve, tue tout ses proche et là tue elle ensuite. Bella se réveilla en sursaut, elle s’asseya dans son lit et se prit la tête entre ses mains. Elle tenta de chasser ce cauchemar de sa tête mais est-ce vraiment un simple cauchemar où un mauvais présage ?


Forks/La patinoire


Ce matin entre deux cours Noah a invité Eléna à un rendez-vous, il l’invitait a la patinoire extérieur après les cours. Le jeune vampire n’a jamais mit les pieds sur la glace contrairement à Eléna qui en a déjà fait quand elle était enfant. Les deux adolescents étaient à la patinoire Cardliff, la patinoire extérieur. La patinoire était vide, ils n‘étaient que tout les deux ce qui était loin de leur déplaire bien au contraire. Noah prit deux pair de patins, il en donna une pair à sa petite amie et ils allèrent s’asseoir sur un banc puis ils les enfilèrent respectivement. Eléna fut la première à entrer sur la glace, assez anxieux de se prendre une glissade sur les fesses Noah s'approcha de l' "entrée" de la patinoire lentement et il y déposa un patin

Noah: J’ai vraiment l’air d’un sombre crétin où c’est qu’un impression ?
Eléna: Non tu es craquant
Noah: Ça te vas bien de dire ça, toi t’en a déjà fais
Eléna: Pas toi ?
Noah: Non
Eléna: Jamais ?
Noah: Jamais de ma vie
Eléna: C’est pas grave, donne moi tes mains
Noah: Et si je tombe sur toi, on aura vraiment l’air faim
Eléna: T’inquiètes pas Mr pessimiste

Devant l’entêtement d’Eléna Noah lâcha ses main du bords, ses mains quittèrent donc le rebord de la rambarde à laquelle il s’agrippait pour aller se joindre aux mains d’Eléna. Cette dernière souriait en le regardant, Noah avait vraiment l’air d’un enfant qui mets les pieds à la patinoire pour la première fois ce qui est bel et bien le cas, faut dire qu’à l’époque où il était enfant les patinoires ça n’existait pas et puis avec les années qui ont passés Noah n’a jamais eu l’envie d’éssayer cependant il y a toujours une première fois à tout. Désormais il s’aventurait vers la vrai patinoire en compagnie d‘Eléna qui lui tenait fermement les mains, là ou, à l'ordinaire se trouvent les couples, les adolescents, les enfants et les adultes. En gros, tout le monde

Noah: J’ai vraiment l’air idiot
Eléna: Non pas du tout mais ne te crispe pas
Noah: Je ne suis pas crisper
Eléna: Toi non mais tes jambes oui, détends toi un peu Noah
Noah: C’est plus facile à dire qu’à faire
Eléna: Noah on est rien que tout les deux, y’a personne d’autre que nous alors tu ne risques rien si ce n’est d’avoir le derrière un peu froid si tu tombes
Noah: C’est ça moque toi de moi
Eléna: C’est pas le cas, j’essaie juste de te détendre un peu. Laisses toi aller, tu verras ça va venir tout seul
Noah: …
Eléna: Je te tiens en plus
Noah: Ça me rassure pas vraiment

Eléna lui tenait les avants bras et elle ne le lâchait pas du regard, Noah n’avait pas peur de tomber car en tant que vampire il est quasiment invulnérable. Non il avait un peu peur de passer pour un débile profond aux yeux d’Eléna, un grand daddet qui n’a jamais mit ses pieds dans une patinoire seulement la jeune adolescente ignore que son copain est un vampire, ce dernier ignore également la même chose à propos d’Eléna car il pense qu’elle est humaine. Finalement plus le temps s’écoulait plus Noah se sentait à l’aise sur la glace, désormais les deux tourtereaux patinaient main dans la main comme un heureux petit couple d’amoureux

Eléna: Tu vois que t’y arrives
Noah: On dirait bien que j’arrive à patiner….. Enfin pour un quelqu’un qui vient d’entrer dans une patinoire pour la première fois de sa vie
Eléna en souriant: Et tu te débrouilles très bien
Noah: Merci
Eléna: Ce serait plutôt à moi de te remercier
Noah: Me remercier ? Pourquoi ?
Eléna: Pour cette sortie, ici
Noah: Hein ?
Eléna en souriant: La patinoire. Ça fesait longtemps que j’y étais pas retourner donc merci Noah
Noah: Je t’en prie. Tu n’as pas trop froid ?

Eléna dans ses pensées: Si seulement il savait

Eléna: Non. Et toi ?

Noah dans ses pensées: Si seulement tu savais Eléna


Noah: Non, ça va. Tu veux peut être qu’on aille boire un café ?
Eléna: Pourquoi pas
Noah: Y’a un café juste en face si ça te tente
Eléna: Ça me tente Mr Salvatore
Noah en souriant: Alors allons- y Melle Cooper

Noah et Eléna patinèrent main dans la main vers l’entrée de la patinoire où ils avaient laisser leurs chaussures sur les gradins, un fois assit sur les gradins ils enlevèrent leurs patins et ils mirent leurs chaussures puis Noah alla ranger les patins là où ils les avaient prit. Les deux adolescents sortèrent ensuite de la patinoire pour partir en direction du petit café dont Noah avait parler à Eléna il y a quelques minutes


Forks/La forêt


La nuit est tombé depuis plusieurs heures, à la maison Dorian et Ethan s’amusent avec leurs jeux vidéos sur l’écran plasma et Aidan se repose un peu. Aaron n’en peu plus d’entendre le bruit sonor de la console vidéo surtout qu’avec la pleine lune qui approche les sens du jeune loup son décuplé ainsi que ses émotions. Donc pour se calmer un peu et prendre l’air il décida de sortir prendre l’air, c’est pas qu’il n’aime pas ses frères bien au contraire mais là il avait besoin d’un bol d’air frais et aussi d’un peu de sérénité et de calme. Lentement mais pas à la vitesse d’une tortue non plus Aaron marchait au beau milieu de la foret sans penser à quique se soit où à quoique se soit, il savait qu’en théorie il ne devait pas s’éloigner de la meute, de ses frères mais il avait vraiment besoin de prendre l’air. D’un autre côté c’est pas comme si Aaron était un humain fragile qui pourrait être en danger si il sort en pleine nuit, c’est un loup garou à peu près soixante ans mais bon il reste quand même sur ses gardes lorsqu’il est seul, loin des siens.

Tout à coup Aaron s’arrêta de courir pour examiner le paysage qui résidait autour de lui. Au loin, on voyait la cime de quelques montagnes que l'on ne pouvait distinguer parfaitement. Alors il décida de s'assoir sur le sol, près d'un tronc d'un pin de Monterrey

Aaron: Enfin un peu de calme…. Ça fait du bien

Dans ses moment de solitudes comme ça Aaron s’autorise à se remémorer sa vie d’humain. Sa famille lui manquait et c‘était compréhensible et normal mais il ne regrettait pas une seule seconde le choix qu‘il avait fait en demandant à Alec de faire de lui un loup il y a soixante ans, il avait voulu devenir ce qu‘il est et il aime être un loup cependant ça lui arrive de se remémorer des moments du passé, des souvenirs qu‘il chérit. Aujourd‘hui sa famille est probablement morte mais il sait qu‘il a eu raison de les quitter après être devenu un lycanthrope car il savait que si il était rester près d‘eux il les aurait mit en danger ainsi qu‘Aiden et Alec. Aaron se mit alors à fixer les étoiles qui brillaient dans toute leur splendeur dans le ciel, au dessus des arbres de la forêt qui logeaient devant lui, une nuit mémorable.

A cette époque Alec avait hésité à en faire un des leurs de peur qu’il le regrette plus tard et par conséquent qu’il le déteste mais Aaron avait su lui montrer que c’était ce qu’il désirait, bien sur le prit à payer il le connaissait depuis toutes ces années. Les nuits de pleine lune, dire adieu à ceux qui était autrefois sa famille mais en rejoignant Alec et Aidan il c’est trouvé une nouvelle famille, par la suite Ethan et Dorian sont venu ce joindre à eux

Aaron: Tu nous manque Alec, tu nous manques à tous. J’suis sur que t’aurais aimé voir Dorian, lui et Ethan s’entendent à merveille, on s’entend tous très bien avec lui je te rassure et Aidan est un véritable mentor pour lui tout comme tu l’as été pour chacun d’entre nous

Tandis qu'il regardait autour de lui, il entendait des bruits d'animaux qui fuyaient, normal, il esquissa un sourire même si il ne savait pas vraiment quel genre d’animal rodait dans le coins mais dans le fond ça n’avait pas grande importance. Aaron décida alors de grimper à la cime d'un arbre pour contempler le paysage et ce qui pourrait arriver à ses alentours afin de n'être pas pris au dépourvue mais il changea d'avis et s'asseya sur une branche à quelques mètres du sol. Aaron se mit de nouveau à penser à tout et à rien en même temps attendant quelque chose qui ne viendrait sans doutes pas...

Chez lui, Paul n’arrivait pas à trouver le sommeil, il se retournait mainte et mainte fois dans son lit sans arriver à sombrer dans la pays des rêves si bien qu’il décida d’aller faire une promenade à une heure aussi tardive. Prendre l'air. Oui, c'était sûrement la meilleure chose à faire quand on ne parvient pas à dormir … Il était tard, très tard et Paul n’avait pas arrêter de regarder les minutes défiler sur son radio réveil. Déprimé d'être privé de son sommeil adoré, il avait fini par s'énerver. Et avec l'énervement, il s'était senti stupide. Depuis dix bonnes minutes le jeune Quilleute se promenait dans les bois de la foret, la fraîcheur de la nuit caressa doucement la peau du jeune homme. Alors qu’il se baladait dans les bois Paul sentit la présence d’une personne, ce n’était pas un vampire mais un humain car il pouvait entendre les battement de son cœur d’ailleurs là il vit la silhouette d’un homme. D’un homme brun, en revanche Paul ignorait qu’il avait en face de lui un loup garou, certes d’une espèce différence de la scène mais un loup tout de même

Paul: Montrez vous, je sens qu’il y a quelqu’un
Aaron en sautant de sa branche d’arbre: Touché
Paul: Wouaoh vous venez d’où comme ça ?
Aaron en montrant une solide branche d‘arbre: De là haut
Paul: Et ça t’arrive souvent de jouer les Tarzan ?
Aaron en esquissant un sourire: Assez oui
Paul: T’es sucidaire où quoi ?
Aaron: Non, j’aime juste la hauteur

Aaron dans ses pensées: C’est pas tout à fait vrai mais c’est pas tout à fait faux non plus. La prudence est mère de survie, ça n'importe qui vous le dira

Vêtu d'un simple jean et d'un tee-shirt, les mains dans les poches, il ne ressentait pas l'air frais autour de lui. D'ailleurs, ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu froid ! Enfin, il n'allait pas philosopher sur les plus d'être un modificateurs, si ?

Paul: Moi qui pensait être le seul à avoir des envie de sortis nocturne
Aaron: Faut croire que non

Tout à coup un odeur particulièrement nauséabonde arriva aux narines des deux jeunes loups, un vampire n’était pas loin et ça le lycan et le Quilleute pouvait le savoir rien qu’à l’odeur qui arrivait à leur narines. Sentir l’odeur d’un vampire déclencha le pouvoir du loup chez Aaron, une lueur jaune dorée apparut dans les yeux vert du jeune loup. Une sentiment de haine commença à faire surface chez Aaron, il ne pouvait pas s’en empêcher mais il faut dire qu’il a des raisons de ne pas apprécier les vampires. En effet il a vu beaucoup de ses frères se faire exterminer par des vampires nomades et c’est sans compter sur Alec qui c’est fait tuer par un vampire nomade seulement il se souvenait ce que ce que ce dernier lui avait enseigner tout au long de ses années. Alec lui a enseigner que les vampires ne sont pas tous mauvais tout comme les loups, certain d’entre eux tuent sans le moindre remords comme certain vampire et d’autre non, alors ils ne doivent pas juger trop rapidement. Aaron peut lui sentir que ce vampire n’est non seulement pas très loin mais qu’il c’est également abeuvrer de sang humain il y a quelques heures. Paul remarqua alors une étrange lueur doré dans le regard du jeune homme en face de lui, l'espace d’un instant il cru que c’était un vampire mais non il était humain. Il comprit alors ce que ce garçon était, un loup garou. Paul avait entend dire par les anciens de la tribu lors des réunion que dans le monde il existant une espèce de loups garou différente des leurs, des lycanthropes. Des êtres capable de se transformer en puissant loup après avoir été mordu où griffer par un mâle Alpha et dont la pleine lune avait des effets sur eux

Paul: Tu es loup c’est ça ?
Aaron: Euh….
Paul: J’en suis un aussi, t’inquiètes
Aaron: ….
Paul: Je suis un modificateur, un Quilleute
Aaron: Vraiment ?
Paul: Oui. Je présume que tu connais notre tribu
Aaron: Pas vraiment, on m’en a parlé il y a longtemps
Paul: Oh
Aaron: Je sais que très peu de choses sur votre espèce
Paul: Nous aussi on en sait que très peu sur la votre
Aaron: On se montre discret, les vampires on décimer beaucoup d’entre nous. Beaucoup de mes frères sont morts, mon mentor également
Paul: Oh….Désolé, y’a des fois où je ferais mieux de me taire. Par mentor tu entends
Aaron: Celui qui m’a créer, qui a fait de moi ce que je suis
Paul: Un mâle alpha ?
Aaron: Oui, Alec
Paul: J’ai une question ?
Aaron: Laquelle ?
Paul: J’ai entendu dire que quand vous devenez des loups vous rester figer à l’âge de votre transformation, c’est vrai ?
Aaron: Oui. J’ai 21 ans depuis soixante ans
Paul: Tu les fais pas
Aaron: Au faite je m’appelle Aaron, Aaron Carlson
Paul: Salut Aaron, moi c’est Paul Yiruma
Aaron Salut Paul
Paul: Tu le sens, il arrive
Aaron: Oh oui, il empeste a des kilomètres. Il se dirige par ici
Le vampire avec un sourire sadique: Vous parliez de moi les clébards

Aaron et Paul n’apprécièrent pas du tout la remarque du vampire, Paul muta et se transforma donc en loup sous les yeux d’Aaron ainsi que de leurs ennemis. Le vampire à l’identité inconnue se dirigea vers Paul qui grogna mais il n’eu pas le temps de s’attaquer au Quilleute car Aaron qui est encore sous sa forme humaine envoya valser le vampire contre un arbre. Les yeux du jeune homme était toujours un jaunes dorés et il montrait les crocs, il n’avait vraiment pas prévu de devoir combattre un vampire en sortant de la maison pour faire une promenade. Avec deux loups en face de lui le vampire fut rapidement mit hors d’état de nuire, les Quilleutes avaient pour but de protéger leurs tribu ainsi que la population de Forks. Aaron quand à lui il avait pour but de protéger sa vie et celles de ses frères, ils sont venus s’installer ici pour recommencer une nouvelle vie si un vampire tente de les éliminer ils font ce qu’ils ont à faire et point à la ligne, après tout eux ils se gênent pour éliminer le plus de lycanthrope. Après le petit combat très facile avec le vampire Paul se retransforma en être humain, Aaron quand à lui il était à nouveau normal. Plus de croc ni de regard jaune doré

Paul: Impressionnant
Aaron: C’est pas grand-chose
Paul: En tout cas deux loups valent mieux qu’un
Aaron: En effet mais mes frères et moi on ne chassent pas les vampires, à vrai ce sont plutôt eux qui nous chassent, qui veulent nous exterminer. On essaie de survivre
Paul: T’as fais plus que survivre là
Aaron: Entre loups faut savoir se serrer les coudes même si nos espèces sont différentes on reste des loups
Paul: C’est pas faux, en tout cas je vais devoir signaler à Sam ce qui vient de se passer. Sam est le mal alpha
Aaron: Je vais devoir faire la même chose avec Aidan
Paul: Je croyais que le mâle Alpha de ta meute c’était un certain Alec et tu m’as dis qu’il avait été tué
Aaron: En effet mais à la mort d’Alec Aidan a prit sa place en tant que male Alpha, il nous fallait un chef qui nous guiderait et nous protégerait et ce qu’il fait depuis cette époque
Paul: Oh. Tu sais je vais devoir également parler de toi à Sam
Aaron: Et moi de toi à Aidan
Paul: C’est compréhensible, tu dois rendre des comptes à ton alpha
Aaron: Non c’est pas ça
Paul: Je pense que si, en tant qu’alpha tu lui dois soumission non ?
Aaron: Non
Paul: C’est comme ça dans une meute
Aaron: On est pas seulement une meute, on est frères et tant que frères on ne se soumets à personnes mais on veille les uns sur les autres c’est tout
Paul: J’y crois pas
Aaron: Me traiterais tu de menteur ?
Paul: J’ai pas dis ça
Aaron: Ça en a pourtant l’air
Paul: Je dis juste que quand on est dans une meute on se soumets à son alpha c’est tout
Aaron: Vous peut être mais pas nous
Paul: J’en doute
Aaron: Paul tu ne me connais pas et tu ne connais pas Aidan alors gardes ce que tu pense pour toi
Paul méchamment: Ne me dis pas ce que je dois faire
Aaron tout aussi méchamment: Ne me traite pas de menteur, tu ne sais rien de moi et mes frères
Paul: Compliment que je te retourne
Aaron: Je crois que je ferais mieux d’y aller avant que l’un de nous deux ne fasse une monumentale erreur
Paul: J’suis d’accord
Aaron: Bien

Aaron fixa Paul tout en reculant en arrière à petit pas, Paul fit de même et une fois qu’ils furent assez éloigner l’un de l’autre ils partèrent chacun de leurs côté. Aaron se dirigea en direction de chez lui en courant, Paul fit la même chose. Ce soir deux loups d’espèces différentes venaient de faire connaissance, ils c’étaient alliés pour tuer un vampires nomades et finalement ils ont presque faillit en venir aux mains ce qui serait un énorme gâchis d’où pourquoi Aaron avait préféré s’éloigner en premier avant de faire quelque chose qu’il pourrait regretter où avant que Paul ne fasse quelque chose de stupide. C’était vraiment un acte de maturité de s’éloigner car avec la pleine lune qui approche il suffirait d’un rien pour mettre Aaron furieux et que ce dernier ne cède à ses émotions, forte heureusement il arrive à maîtriser ses émotions du moins pour le moment


Alaska/Girdwood/Villa des Cullen


Chez les Cullen au nord de Girdwood en Alaska Alice se sentait aussi désespéré qu’Edward d’être loin de Bella, elle avait lié une véritable amitié avec la jeune humaines qu’elle considérait comme sa sœur. Récemment elle a eu une horrible vision, Bella se jetait d’une falaise, elle n’osait pas en parler à Edward de peur qu’il ne commette une énorme boulette mais elle avait besoin d’en parler à quelqu’un. En parler à Jasper c’est tout bonnement impossible car il culpabilise suffisamment assez de ce qu’il a faillit faire lors de la petite fête en l’honneur de Bella qu’Alice avait organisé dans les moindres détails, cette fête avait virer au désastre et c’est aussi cette soirée qui a par la suite pousser Edward à quitté Bella. Alice trouva Rosalie dans le salon qui attendait le retour d’Emmett qui était partie chasser avec Jasper

Alice: Rose j’ai eu une vision
Rosalie: C’est pas nouveau ça
Alice: Je suis sérieuse
Rosalie: Tu ne penses pas que tu devrais en parler à Carlisle
Alice: Il est pas là
Rosalie: Où à Esmée
Alice: Elle est partie avec Carlisle
Rosalie: Dans ce cas parles en à Jasper où à Edward
Alice: Surtout pas
Rosalie: Pourquoi pas ?
Alice: Parce qu’il s’agit de Bella
Rosalie: Tu nous en a déjà parlé
Alice: J’en ai eu une dont je n’ai parlé à personne mais là j’en peux plus, ça me tue de garder ça pour moi
Rosalie: Okay mais je vois pas pourquoi tu n’en parle pas à Jasper où à Edward
Alice: Parce que Jasper ce sentirait automatiquement responsable et qu’Edward serait capable de faire une énorme erreur
Rosalie: Je vois vraiment pas pourquoi ils feraient ça
Alice: J’ai vu Bella se jeter du haut d’une falaise
Rosalie choqué: Pardon ?
Alice: Je l’ai vu sauter ?
Rosalie: Et est-ce qu’elle est … ?
Alice: Je ne sais pas, je ne là vois plus
Rosalie: T’as raison il ne faut rien dire à Edward, jamais
Alice: Il pourrait
Rosalie: Se livrer au Volturis et leurs demander de le tuer, on ne peut pas permettre que ça arrive
Alice: Donc ce que je viens de te dire doit rester entre nous
Rosalie: Entièrement d’accord
Alice: En plus avec Tanya qui lui court après ça risque pas de s’arranger
Rosalie: Elle ferait bien d’arrêter si elle tient à la vie
Alice: Je savais pas que tu tenais à Bella à ce point
Rosalie: C’est pas le cas, Edward va juste finir par craquer et si elle tient à la vie elle le laissera tranquille
Alice: En effet, quoiqu’il dise il aime encore Bella
Rosalie: En tout cas je préfère nettement Bella à Tanya ça c‘est sur
Alice: Je croyais que t‘aimais bien Tanya
Rosalie: Tu plaisantes c‘est une croqueuse d‘hommes où plutôt de vampires, en tant que cousine ça va je l‘aime bien mais si jamais elle s‘approche de mon Emmett
Alice: Elle aura à faire à toi n‘est-ce pas ?
Rosalie: Exact
Alice: Moi c’est pareil même si je suis pas aussi impulsive que toi
Rosalie: En tout cas c‘est pas elle qui fera oublier Bella à Edward.
Alice: Oh que oui. C’est pour ça qu’il ne doit jamais savoir que j’ai vu Bella sauter d’une falaise

En haut de l’escalier un silhouette se dessinait dans l’ombre, il avait entendu toute la conversation entre Rosalie et Alice du début à la fin. Cette silhouette masculine en question n’était autre qu’Edward Cullen. Les dernières parole de sa sœur Alice fut un terrible choc pour le jeune vampire, Bella était morte et c’était sa faute. Bella, sa Bella, sa raison de vivre avait quitter ce monde et lui il était là encore bien en vie enfin aussi vivant qu’un vampire puisse l’être. Avant aujourd’hui il voulait déjà mourir pour avoir fait tant de mal à l’amour de sa vie mais désormais c’est plus qu’un voeux, il veut se disparaître car il ne voit pas l’intérêt de vivre dans un monde où Bella n’y est plus

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mar 10 Jan - 8:03

CHAPITRE 14








Bella, Jacob, Emily,
Quil, Embry, Jared,
Kim, Seth, Léah,
Sam, Paul, April,
Connor, Ethan, Dorian,
Aidan, Aaron, Brooke,
Damon, Matt, Noah,
Paolo, Michael, Tristan,
Vanessa, Sophie et William



Forks/Maison des Swan

On était samedi et Bella était réveillée depuis sept heures du matin, elle avait eu du mal à se rendormir après le rêve qu’elle avait fait sur Victoria, c’était assez troublant. Après s’être lever et avoir fait son lit Bella est allée prendre sa douche s’habiller, elle mit un Jean, un t-shirt gris clair et un sweat-shirt vert foncé à manche longue. Bella était dans la cuisine en train de préparer des cookies qu’elle allait emmener chez Sam, après avoir éteint le four, Bella recouvrit les cookies avec de l’aluminium. La jeune adolescente laissa une assiette de cookies et elle écriva un mot à son père et son frère, leurs disant qu’elle passait la journée à La Push avec Jake. Bella mit le mot sur le frigo et elle sortit de chez elle avec son plateau de cookies puis elle se dirigea vers sa fourgonnette. Jake était déjà adossé contre sa portière avec ce sourire dont il avait le secret. Prise de surprise Bella sursauta instinctivement ce qui la fit sourire malgré elle

Bella en reprenant sa contenance: La prochaine fois, appelles avant de venir comme ça. J’ai failli avoir une attaque
Jacob en plaisantant et en lui ouvrant la porte côté passager: Veuillez m’excuser très chère. Cela ne se reproduira plus, promis
Bella: T’as une drôle de manière pour dire bonjour
Jacob: Pardon Bella. Bonjour
Bella: Bonjour Jacob
Jacob: Tu me pardonnes
Bella: Quel question, évidement que oui
Jacob: Génial. On peut y aller ?
Bella: Oui
Jacob en plaisantant: Si Mademoiselle veut bien se donner la peine !

Bella éclata de rire et elle monta dans sa voiture sur le siège passager tandis que Jake se mit au volant puis il partit en direction de la Push et plus précisément chez Sam. L’amitié de Bella et Jake ne cesse de grandir chaque jour, la jeune adolescente ne considèrent le jeune loup que comme un ami tandis que Jake est fou amoureux d’elle mais il sait que Bella aime toujours Cullen


Forks/La Push/ Maison de Sam et d’Emily


A leur arrivée, la jeune adolescente découvrit une petite maison tout à fait charmante du point de vue extérieur. Aujourd’hui elle comptait bien ne pas déprimer, elle n’allait certainement pas afficher aux amis de Jake ses problèmes de cœur. Jake entraîna Bella à l’intérieur de la maison de Sam mais avant d’entrée, il lui dit :

Jacob: Surtout, évites de fixer Emily. C’est la fiancée de Sam, et ça ne lui plait pas trop !
Bella en acquiescent: D’accord !

Bella et Jacob entrèrent dans la maison, deux garçons étaient en train de se battrent. Ils s’agissaient de Paul et Jared, ces deux là sont toujours en train de se battre pour un oui où pour un autre et ils appellent souvent ça un jeu. Tu parles d’un jeun à se mettre des marron en pleine face, c’est bien un truc que les mecs font ça car vous verrez jamais deux filles se battre pour s’amuser en revanche ça arrivent de voir des filles se crêper le chignon pour un mec. Tout à coup Emily arriva dans la pièce accompagné d’une jeune femme un peu plus âgée que Bella mais plus jeune qu’Emily

Emily: PAUL, JARED SI JAMAIS VOUS CASSEZ MA TABLE JE VOUS TUE !
Jared et Paul en s’arrêtant sur le champ: …..
Emily: Jake, tu es enfin là, et tu dois être Bella je suppose ? Moi c’est Emily !
Bella: Bonjour euh, j’ai fais des cookies. J’espère qu’il y en aura assez pour tout le monde !
Emily: C’est gentil, il ne fallait pas. Je vais les mettre dans la cuisine
Jacob: Bella, tu connais déjà Embry et Quil
Quil & Embry: Salut Bella
Bella: Salut
Jacob: Voici Sam, Paul, Jared, Leah et son frère Seth. Les gars, je vous présente ma meilleure amie Bella
Jared: Et voici Kim, ma copine
Kim: Bonjour Bella
Bella: Bonjour Kim
Seth: Salut Bella
Léah: C’est toi la fille à vampire !
Bella mal à l‘aise: Euh, était !
Emily: Laisse la tranquille Léah. Tu ne vois pas que tu l’as mets mal à l’aise
Léah: …..
Bella: C’est bon, ce n’est rien
Sam en détendant l’atmosphère: Et si on passait à table ?
Paul: Bonne idée !
Emily: Les garçons, allez mettre la table sur la terrasse le temps que je finisse de préparer le repas
Paul, Jared, Quil, Embry et Seth: A vos ordres chefs
Emily: Excuses le comportement de Léah, elle est comme ça avec tout le monde !
Jacob en entrant dans la cuisine: Elle n’est pas méchante c’est juste qu’elle peut être très chiante quand elle en a envie ! Et puis, c’est la seule fille parmi la meute, forcément ça la rend de mauvais poil
Bella étonnée: Tu veux dire que Leah est un loup-garou ?
Jacob en acquiesçant: Ouais, c’est la seule fille
Bella: Je la plains. Je veux dire, étant la seule fille elle doit faire un gros effort pour supporter vos conneries à longueur de journée !
Jacob en sortant de la cuisine avec des boissons fraîches: Très drôle Bella !
Emily: Bien dis Bella. Faudra la ressortir à table !

Emily et Bella terminèrent de préparer le repas tout en parlant de tout et de rien puis ils se mirent tous à table. Les garçons s’empiffrèrent comme des ours, à croire qu’ils ne se nourrissent pas suffisamment où qu’il n’ont pas manger depuis plus de deux semaines. Bella sait que les mecs mangent plus que les filles, elle le sait car son frère est quasiment un estomac ambulant mais là elle n’avait jamais vu quelqu’un manger autant. La jeune adolescente regardait les garçons manger et elle ne pu s’empêcher de dire:

Bella: Vos parents ne vous nourrisse pas assez pour que vous mangez autant ?
Paul, Jared, Sam, Seth, Quil et Embry en riant: ….
Sam: Quand on se transforme, on dépense énormément d’énergie donc il nous faut de quoi reprendre des forces
Bella en se moquant: Et devenir grassouillet !
Jared en s’adressant à Kim: Tu trouves que j’ai grossis ma puce ?
Kim: Mais non, t’es parfait
Bella: Et toi Embry, pas de petite amie ?
Léah en lançant à regard noir à Embry: …..
Bella: J’ai dis quelque chose qui fallait pas
Jacob: Léah a du mal à supporter qu’Embry se soit imprégné de sa nièce Claire, elle a trois ans
Bella assez confuse: Imprégner
Jacob: Je t’expliquerais
Bella: Okay
Paul: Non mais sérieux, t’as vu le canon que c’est ?
Quil: Elle doit en avoir sous le capot celle là !
Bella: Dites, vous parlez de quoi ?
Kim: De la nouvelle qui est arrivée dans mon lycée
Emily: Pendant une minute j’ai cru qu’ils parlaient de voiture
Bella: Je pensais aussi

A la fin du repas, Emily amena les cookies que Bella avait emmener et cuisiner, elle avait un peu peur qu’ils ne soit pas bon mais tout le monde les aima, ce fut unanime. Kim et Bella aidèrent Emily à tout nettoyer pendant que les garçons allaient dans le salon jouer à la X-Box 360 ce qui rappelaient Connor à Bella

Kim: Bella, Jake nous a dit que t’avais un frère
Bella: Oui un frère jumeau, Connor
Kim: Donc il doit te ressembler grave
Bella: Assez oui
Emily: Tu sais il aurait pu venir aussi
Bella: Il avait des trucs à faire enfin c’est-ce qu’il m’a dit
Emily: Oh. Bella, je tiens à m’excuser pour la façon dont Léah t’as accueilli tout à l’heure !
Bella: Ce n’est rien. Tu sais, quand j’étais avec Ed… avec lui, sa sœur Rosalie m’a accueillit plus froidement que toi alors, tu n’as pas à t’en faire

Bella dans ses pensées: C’est bien t’as réussis à pas prononcer le nom commençant par un E et qui se termine par un D


Emily en se sentant coupable d‘avoir fait souffrir Léah: Elle peut te paraître froide envers les autres mais c’est juste que, avant que Sam ne devienne un loup-garou il était avec elle. Ils étaient vraiment heureux mais après sa transformation il m’a rencontré et il c’est imprégné de moi et il a quitté Léah pour moi
Kim: Emily quand vas-tu cesser de te torturer pour ça ?
Emily: Si elle est si froide et en colère c’est à cause de moi
Kim: Non tu n’y est pour rien, ça ne pouvait qu’être toi pour Sam tout comme ça ne pouvait qu’être moi pour Jared
Emily: Sauf que t’as pas briser le cœur de ta cousine toi, moi oui
Bella: Je suis désolé mais c’est quoi l’imprégnation ?
Kim: C’est quand un loup-garou trouve son âme sœur ! Sam s’est imprégné d’Emily, Jared de moi et Quil de Claire
Bella: Jake m’a pourtant dit que Claire était une enfant
Emily: En effet, pour l’instant Quil se contente d’être un frère pour elle, un protecteur mais plus tard il deviendra certainement son amoureux
Bella alors que le trou dans ma poitrine se rouvrit doucement: Oh. En tout cas je sais ce que c’est d’avoir le cœur brisé mais ma situation est différente de celle de Léah

Dans le salon Jake était avec ses amies et il entendait tout ce que Bella, Emily et Kim se disait et rien que le faite d’entendre Bella parler de son histoire avec le suceur de sang lui brisait le cœur car Jake était fou amoureux de Bella mais cette dernière est toujours encore éperdument amoureuse d’Edward et c’est pas prêt de changer surtout si en plus elle évite de prononcer son prénom mais comme il est loin Jacob pense qu’il a toute ses chances avec celle qui est actuellement sa meilleure amie mais ce qu’il ignore c’est que même si ils sont séparé et loin l’un de l’autre Edward et Bella ne cesseront jamais de s’aimer

Sam: Jake fais attention
Jacob: A quoi
Sam: A tes sentiments, ils sont assez flagrant
Jacob: Je vois pas de quoi tu parles
Paul: Tu aimes Bella
Jared: Ouais et c’est pas la peine de faire l’autruche mon pote
Jacob: Peu importe, elle n’a d’yeux que pour Cullen
Embry: Mais il n’est pas là
Jacob: Ça ne change rien
Paul: Peut être mais l’éloignement et le rapprochement avec quelqu’un d’autre peut tout changer

Ce que disaient les garçons pouvaient s’avérer être juste en temps normal mais pas en ce qui concerne Edward et Bella, ces deux là partagent un lien que personne ne peut comprendre, pas même Jacob qui connaît Bella depuis pourtant des années et des années.


Forks/Le Port

Une éternité, qu’il n'avait pas marché près du port et qu’il ne s'y était pas arrêté quelques instants pour respirer l'air frais, l'air marin, ressentir l'odeur de la nature en quelques sorte. Aujourd'hui, Bella était partie à la Push avec Jacob et plus précisément chez Sam et Emily, bien sur lui aussi était invité mais il avait dit à sa sœur qu’il avait des truc à faire. Bien évidemment Connor n’avait rien de particulier à faire, non il voulait juste faire ce qu’il avait envie de faire ni plus ni moins, c’est pas qu’il n’avait pas envie de rencontrer Sam et Emily mais en ce moment il est assez perturbé pas quelque chose où plutôt quelqu’un: Jenny et April. L’une est son ex copine et l’autre est une nouvelle amie, Connor est perturbé par Jenny même si elle est à des millions de kilomètres de lui elle a toujours de l’effet sur lui. Pour ce qui est d’April Connor ressent le besoin de la protéger, d’être avec elle constamment comme si il était relié à elle par un fil invisible ce qui est complètement ridicule de penser un truc pareil en tout cas c’est-ce que le jeune adolescent ne cesse de se dire dans sa tête.

Pour aujourd’hui Connor avait juste une simple envie de tout oublier, oublier Jenny et April rien que pour un week-end c‘est pas quand même la lune et encore il n‘y a pas que ça qui torture l‘esprit du jeune Swan. Sa sœur l‘inquiète, bien que Bella commence à reprendre peu à peu le dessus grâce à l‘aide et au soutient de Jacob Connor est persuadé que c‘est loin d‘être finit, que Bella leur réserve encore pas mal de surprise. Le jeune adolescent marchais près du port mais il décida de s'y stopper plusieurs minutes voir une heure, rien qu'une petite heure pour faire le vide.. C'est la qu’il 'approcha du bord du port, il s'assis sur le sol et commença à méditer sur mon sort. Le temps climatique était glacial et humide, rien de bien étonnant à Forks à cette période l’années, les seules moment où il doit faire relativement bon c’est en été sinon entre septembre et mai on peu facilement à un climat froid et humide voir pluvieux par moment mais heureusement aujourd’hui il ne pleuvait cependant ça caillait quand même


Elle ne savait pas ce qui lui prenait de sortir par ce temps mais elle était sûre que ça la détendrait un peu d'aller marcher sur le port. Aussitôt qu’April fut en plein air, le vent l'aissailla en pleine figure, lui collant ses beaux cheveux châtain foncé sur son visage, elle les remit en place. April n’est pas une fille qui fait forcément attention à son apparence à savoir si elle est où non à la pointe de la mode ni à ce que les gens pensent d’elle et ce que qu’ils disent sur son compte, à vrai dire elle s’en fiche bien d’être différente des autres, elle est comme elle et personne ne la fera changer simplement parce qu’elle n’entre pas dans la normalité. April s’aime tel qu’elle est et c’est le principal. Bref aujourd’hui elle venait faire une petite ballade au port, simplement pour prendre l’air

Au loin, elle aperçut une jeune garçon au cheveux brun mi court mi long, ce garçon elle le connaissait très bien, c‘était son ami Connor Swan. Décidément en ce moment elle le croise partout où elle va, à croire que le destin les mettait sans cesse sur la route de l‘autre, non Connor ne croit pas au destin du moins il s‘efforce de pas y croire. Selon lui c‘est pas le destin qui détermine notre vie ni les choix qu‘on fait, on est tous mettre de notre propre vie seulement parfois il y a certaine chose qu‘on ne maîtrise pas et il le sait très bien. April alla vers lui mais comme Connor était dos à elle il ne pouvait pas savoir qu’elle était là et encore moins la voir, April s’asseya à côté de lui sur le sol,

April: Salut
Connor surpris: Salut

Connor: Fichu destin vous voyez pas que je suis perturbé, je voulais justement être seul avec moi-même

April: Tu va bien ?
Connor: Oui et toi ?
April: Très bien
Connor: Décidément en ce moment on ne fait que se croiser
April: On dirait que le destin nous fais nous rencontrer
Connor: Je crois pas au destin
April: Vraiment ?
Connor: Oui
April: Pourtant il faut bien admettre que parfois dans la vie il y a des choses qu’on ne maîtrise pas
Connor: Oui mais je pense qu’on est tous maître de notre propre existance, je pense également que c’est nous qui fesons nos choix et qui prenons nos décisions et nos une quelconque force divine
April: C’est une manière de voir les choses
Connor: T’y crois toi au destin ?
April: Oui, je pense qu’à certain moment de notre vie le destin fait son œuvre
Connor: Comme quoi par exemple ?
April: Quand on tombe amoureux
Connor en haussant un sourcil: Tu plaisantes
April: Non, je pense qu’il y a certaine personnes destinés à être ensemble, pas toi ?
Connor: Non, l’amour ça prends du temps. Une relation ça prends beaucoup de temps à se construire, on est attiré en premier temps par l’autre et petit à petit des sentiments naissent
April: Donc tu ne crois pas à l’âme sœur
Connor: J’ai pas dis ça
April: Tu crois en l’âme sœur ?
Connor: Je pense qu’il y a certaines personne qui se complètent, qui sont le reflet de l’autre et qu’ensemble ils forment un tout
April: Tu as déjà vécu ça on dirait ,
Connor en esquissant un demi sourire: Si c’était le cas je n’serais pas célibataire
April: Touché
Connor: Même si je pense qu’il y a certaine personnes qui sont fait l’un pour l’autre je ne pense pas que le destin y soit pour quelque chose
April: Alors comment expliques-tu qu’on arrête pas de se rencontrer depuis quelques temps
Connor: Pure hasard
April: T’as réponse à tout on dirait
Connor: Et ça t’énerves, je me trompes ?
April: Plus où moins oui
Connor: Alors qu’est-ce qui t’amènes ici ?
April: J’avais envie de me promener et toi ? Que fais-tu ici tout seul ?
Connor: J’avais besoin de faire le point, de réfléchir
April: T’as des soucis ?
Connor: Non pas au sens littérale mais dans ma tête c’est un peu le bazar
April: Et t’essayes d’y mettre bon ordre ?
Connor: Exactement

Connor esquissa un petit sourire, le jeune adolescent qui avait poser ses mains sur le sol balançaient ses pieds dans le vide d’avant en arrière puis son regard se posa au loin. L’agréable délicieux air marin arriva au narine du jeune adolescent ainsi qu’à April, Connor aimait cette atmosphère calme serein et il n’est pas le seul malgré le climat glacial qui couvre Forks quotidiennement. Les deux adolescents restèrent l’un à côté de l’autre à discuté de tout et de rien, finalement ce n’était une si mauvaise idée qu’April et Connor se trouvent par pur hasard où coïncidence allez savoir


Forks/Villa des Carlson

Chez les Carlson, les quatre frères loups garou qui ont débarqués à Forks il y a quelques mois tout semblait se passer bien. Ça semblait être un samedi comme les autres, les deux plus jeunes louveteaux ayant rejoint la meute c’est-à-dire Dorian et Ethan étaient dans le salon en train de jouer à la Wii tandis que Aidan l’alpha de la meute et également le frère aîné d’Aaron, Ethan et Dorian était adosser contre un des mur du salon et il observait l’extérieur à travers les vitres des fenêtres battante du salon. Le seule manquant dans la maison c’est Aaron mais il ne pas tarder

Ethan: Tu sais quoi ?
Dorian: Non mais tu va bientôt me le dire n’est-ce pas
Ethan: T’es perspicace dis donc p’tit frère
Dorian: Bon tu lâches ton morceau où tu veux philosopher sur tes vannes pas marrantes
Ethan: Je vois que t’es de bonne humeur
Dorian: Super comme tu vois. Bon tu voulais me dire quoi ?
Ethan: Voilà je me disais qu’un de ses jours on devrait faire comme dans le jeu
Dorian: Tu le fais déjà si j’ai bonne mémoire, don juan
Ethan: Non pas ça
Dorian en fixant alors: Quoi alors ?
Ethan: Monter tout en haut des montagnes là où il y a de la neige et…….
Dorian: Et faire de la glisse ?
Ethan: Ouais
Dorian: T’es dingue où c’est l’atmosphère humide du coin qui t’as grillé quelques circuit
Ethan: Aucun, je me disais que ça pourrait être sympa et cool
Dorian: Y’a pas de doute le climat a du concircuiter quelques fusibles là haut
Ethan: Ce qui veut dire que ça te tente pas
Dorian: Touché
Ethan: Okay, c’était juste une idée
Dorian: T’auras qu’à en faire tout seul si t’y tient tant que ça
Ethan: Non c’est pas marrant tout seul

Alors que les deux adolescents vampires continuaient de jouer à leurs jeux tout en se lançant des piques verbales, ils ont beau avoir énormément de points commun ils aiment bien se taquiner gentiment et s’amuser. D’un autre côté c’est le deux plus jeunes autant en années réel que physiquement parlant, dans toutes les familles normale les frères et sœurs se taquinent de temps à autres et bien visiblement être un loup ne changent rien. En revanche chez les lycanthropes lorsque la pleine lune se pointe il vaut mieux ne pas irriter les nerfs des autres sinon ça peut vite se finir en bagarre, bien que chacun d’entre eux maîtrisent à présent leur émotions il vaut mieux ne pas tenter le diable d’où pourquoi ils évitent de se quereller à la pleine lune. Tout à coup on entendit la porte de l’entrée claquer et quelques secondes plus tard Aaron Carlson franchissa le seuil de l’entrée

Aidan: Aaron vient là
Aaron: Y’a un soucis ?
Aidan: Il faut qu’on parle
Aaron: Ça a l’air grave Aidan
Aidan en se retournant: En effet
Aaron: Okay, Ethan, Dorian montez dans vos chambres
Aidan: Non ils peuvent rester
Aaron: T’es sur ?
Aidan: Oui, après tout ça les concerne eux aussi
Dorian en se levant et en allant rejoindre Aidan et Aaron: Je crois avoir deviné de quoi il s’agit
Aidan: J’en doute pas, on est télépathe alors si tu t’es connecté avec mes pensées tu dois savoir de quoi je veux lui parler
Ethan en se levant et en allant rejoindre ses frères: Oh, dans ce cas je crois savoir aussi
Aidan: Très bien, comme ça je n’aurais pas à vous expliquer
Aaron: Quelqu’un pourrait me dire ce qui se passe ?
Aidan sérieusement: Tu crois pas que ce serait à toi de nous le dire
Aaron: De quoi tu parles Aiden ?
Aidan: D’hier soir
Aaron fesant mine de rien: Hier soir ?
Aidan: Ne me prends pas pour un idiot Aaron
Aaron: Puise que tu sembles savoir pourquoi tiens-tu tant à ce que je vous le dise
Aidan: Parce qu’on se doit tous d’être honnête, pas de secret
Aaron: J’ai quand même le droit d’avoir des secrets, on est pas obligé de tout se dire
Ethan: Pas si ça nous affecte Aaron
Aaron: Et depuis l’unité familiale t’intéresse tant, toi tout ce qui t’intéresse c’est de t’amuser
Ethan: C’est que j’aime bien m’amuser là plupart du temps et manger mais ne dis pas que je me soucis pas de notre famille
Dorian: Il a raison
Aaron: Ça te va bien de dire ça Dorian, toi et Ethan vous vous disputez tout le temps où presque
Ethan: On se taquines gentiment mais si jamais il se retrouvait en danger je donnerais ma vie pour lui tout comme pour toi et Aidan
Dorian: Je ferais la même chose et toi aussi, je sais que si l’un d’entre nous avait des problèmes tu bondirais pour nous protéger
Aaron: Vous avez raison, désolé les gars
Aidan: Aaron, j’attends
Aaron: Très bien comme tu veux. Je suis sortis me promener cette nuit et dans les bois j’ai rencontré quelqu’un , un quilleute
Aidan: Continue
Ethan: J’aurais vraiment aimé être là
Aidan: Ethan
Ethan: Ok je me tais
Dorian: Ça c’est une première
Ethan: Tu me cherches là
Dorian en souriant: Un peu j’avoue
Aaron: Je peux continuer ?
Dorian et Ethan: Oui oui, pardon. Vas-y continues
Aaron: J’en étais où déjà
Ethan: Tu disais que cette nuit t’étais sortie et que t’avais rencontré un quilleute dans les bois
Aaron: Oui, Paul Yiruma. Donc ensuite on a été attaqué par un vampire
Dorian: Un nomade ?
Aaron: Sans doute, bref le vampire c’est attaquer à Paul mais je l’ai devancé et je l’ai envoyé valdinguer contre un arbre
Ethan: Trop cool
Aidan: Et ensuite ?
Aaron: Ensuite je l’ai tué
Aidan: Et ?
Aaron: Pau m’a dit qu’il allait parler de moi à son Alpha et je lui ai dis que j’en ferais autant. Ensuite il a dit que en tant qu’Alpha je te devais soumission
Dorian: C’est complètement, Aiden nous a jamais demandé de lui soumettre
Aaron: C’est exactement ce que je lui est dit, on ne se soumets à personne mais on veille les uns sur les autres
Ethan: Exactement
Aaron: Ensuite il a enchaîné en me disant que dans une meute on se soumet à son alpha, je lui est répliqué que c’était peut être le cas pour eux mais pas pour nous. Bref ça a commencé à chauffé et je sentais la haine monter en moi, j’ai donc préféré partir avant que lui où moi on fasse quelque chose qu’on pourrait regretter
Aidan: Bon sang c’est pas vrai
Aaron: Mais j’ai fais que défendre notre famille et je me suis pas battu
Aidan: Combien de fois je vais devoir le répéter, pas de sortie en solo
Aaron: Mais…..
Ethan: Ce qu’Aidan veut dire c’est que quand on est tout les quatre on est plus fort que tout seul, qu’on peut veiller sur les notre si l’un de nous dérape. Imagines si tu t’en serais pris à lui physiquement rien n’aurait pu te retenir
Aaron: Mais il ne c’est rien passé
Dorian: Mais ça aurait pu, on est tous dans le même bateau Aaron
Aidan: Et c’est sans compter sur le faite qu’on risque d’attiser la haine des quilleuses
Aaron: Je vois pas pourquoi ?
Aidan: Tu veux peut être que je te fasse un dessin
Aaron: Que tu sois plus clair sera amplement suffisant
Aidan: Primo ils sont autant solidaire que nous on peut l’être, deuzio leurs mission est de protéger leurs tribu et la ville de tout danger surnaturel
Aaron: On est pas dangereux
Ethan: Mais on peut l’être à la pleine lune
Dorian: Traduction ils peuvent s’en prendre à nous pour éliminer tout danger potentiel
Aidan: Exactement
Aaron: Je savais pas
Aidan: Maintenant tu sais
Ethan: Tu crois qu’on est en danger maintenant ?
Aidan: Je ne sais pas Ethan
Dorian: On fait quoi alors ?
Aidan: On attends et personne ne sort seul de cette maison sauf vous deux pour le lycée
Aaron, Ethan et Dorian: D’accord
Aidan: Bon allons manger un peu
Ethan: J’aime quand tu parles comme ça Aidan

Ethan ne pu s’empêcher de sourire suite au dernières paroles d’Aidan, ce dernier était inquiet à vrai dire il s’inquiétait car il ignorait ce que serait la réaction des quilleutes. C’était vraiment pas le moment pour commencer à ce faire des ennemis en particulier avec les quilleutes du coin, entre différentes espèces de loups il vaut mieux avoir de bon rapport que le contraire. Aidan espère sincèrement que ce qui c’est passé entre son frère et le loup quilleute ne poussera pas ceux de son clan à vouloir les éliminer, c‘est à croire que de ses quatre frères Aidan est le plus réfléchit du moins dans une situation pareil. Bon sang combien de fois il leur a dit à quel point c‘était important l‘unité de la meute, l‘unité de leur famille. Bref cette conversation plus qu’intéressante et passionnante Aidan, Aaron, Ethan et Dorian allèrent manger un morceau dans la cuisine


Forks/La Push/Maison de Sam et d’Emily

Les heures et les heures passèrent, les garçons ayant sentit l’odeur d’un vampire sortèrent dehors et ils mutèrent sous leurs formes de loup, ils le pourchassèrent où plutôt là pourchassèrent dans les bois mais la vampire était plus rapide, elle les sema avec facilité cependant avoir de semer les quilleuses elle blessa Jacob à l’épaule cependant Paul et Sam ramenèrent Jake chez Sam, les garçons étaient assit sur les canapés du salon

Jacob en se tenant l’épaule droite: Espèce de sale sangsue de merde !
Paul en remettant l’épaule de Jake en place: ….
Jacob en criant: MERDE PAUL ! ÇA FAIT UN MAL DE CHIEN !
Emily, Kim et Bella en se précipitant dans le salon: Qu’est-ce qui se passe ? Jake
Jacob: Rien rien tout va bien, tout va a merveille
Kim en s‘impatientant: Bon, qu’est-ce qu’il s’est passé ?
Jared: La sangsue au cheveu rouge était sur nos terre et elle rodait près de chez Bella ce soir avant de venir vers chez nous
Quil: Saleté de rouquine !

Bella dans ses pensées: Oh Mon Dieu ! Elle est revenue.

Jacob: Bella ? Est-ce que ça va ?
Bella en tremblant: Victoria est là ?
Embry: Tu l’as connais Bella ?
Bella en acquiescant: Oui
Seth en s’énervant: Quoi qu’il en soit, elle va revenir et on ne sait pas ce qu’elle veut ! Bella en soupirant: Je le sais ce qu’elle veut
Sam: Que veut-elle Bella
Bella: Moi ! C‘est moi qu‘elle veut
Sam, Emily, Paul, Jared, Kim, Jake, Quil, Embry & Seth: QUOI ?

Bella baissa ses yeux sur son avant bras et elle retroussa la manche de son sous pull puis la cicatrice que James lui avait fait en là mordant fit son apparition. La main gauche de la jeune adolescente se posa immédiatement sur sa cicatrice au poignet droit d’ailleurs cela n’échappa pas à Paul. Jacob se précipita vers Bella il prit son poignet puis il observa sa cicatrice

Paul ahuri: Tu t’es faite mordre ?
Bella: C’est…compliqué !
Sam sur un ton très sérieux: Dans ce cas explique-nous pourquoi cette Victoria est après toi
Bella: Jake, tu te souviens lorsque je suis revenue de Phoenix avec les Cullen l’année dernière et que j’ai atterris à l’hôpital ?
Jacob: Oui. Tu es, tombé dans les escaliers d’un motel et tu es passé à travers une fenêtre
Bella: Ça c’est la version officiel, ce n’est pas ce qui s’est réellement passé
Jacob: Que s’est-il vraiment passé ce jour-là Bella ?

Quil et Embry s‘asseyèrent sur le canapé d‘en face, Jared s’asseya sur une chaise avec Kim sur ses genoux, pareil pour Paul et Seth, Sam lui il resta debout pendant qu’Emily s’asseya près de lui. Ils avaient tous hâte d’entendre les explications de Bella, Léah quand à elle fixait la jeune adolescent d’un regard froid comme à son habitude depuis l’imprégnation de Sam sur Emily

Sam: On t’écoute Bella !
Bella: Après ma rencontre avec les Cullen, et, après que mon histoire avec Ed…Edward soit devenue officielle, il m’a présenté à sa famille qui m’a accueillit à bras ouvert à l’exception de Rosalie. Un soir, il m’a emmené avec lui pour assister à une partie de base-ball avec sa famille. Tout allait bien, jusqu’à ce que, jusqu’à ce qu’Alice ait une vision de trois vampires nomades arriver vers nous. » expliquai-je.

Sam en levant un sourcil: Une vision ?
Bella: J’expliquerai plus tard. Lorsque les nomades se sont présentés, il y avait Laurent, le vampire que vous avez tué à la clairière l’autre jour, Victoria, et James. Ils voulaient faire une partie de base-ball et Carlisle a accepté mais, au moment où Edward allait me ramener chez moi, le vent a fait bouger mes cheveux et la réaction de James, fut immédiate. Il a voulut m’attaquer mais les Cullen se sont interposés. Les vampires sont partis et j’ai dû faire croire à Charlie que je devais quitter Forks au plus vite parce que j’avais rompu avec Edward et je lui ai dis des choses horribles pour qu’il me laisse partir. Arrivéer chez les Cullen, Laurent était là et il nous a mis en garde contre James et Victoria puis il est parti. Jasper et Alice m’ont ramenés à Phoenix pour m’éloigner du traqueur pendant que les autres l’attirèrent dans un piège mais il a vite compris la supercherie et, il m’a tendu un piège. Il m’a appelé et a menacé de tuer ma mère si jamais, je refusais de le rencontrer seul à seul. Alors j’ai, j’ai semée Alice et Jasper et je me suis retrouvée dans un studio de danse et c’est au dernier moment, que j’ai su que ma mère n’était pas là. Il m’a blessé à plusieurs endroits. La tête, il m’a brisé la jambe et Edward est arrivé mais, avant qu’il n’ait pu me sortir de là, James nous a stoppé et a éloigné Edward de moi. Je me suis reçu, un morceau de verre dans la jambe et James m’a mordu. Edward et lui se sont battus jusqu’à ce que les Cullen arrivent. Emmett, Jasper et Alice se sont occupés de James pendant que Carlisle me soignait mais le venin agissait et je commençais à me transformer. Refusant que je devienne comme lui, Edward a aspiré le venin hors de mon corps et je me suis retrouvée l’hôpital. Ensuite on a fait croire à cette histoire de d’accident pour couvrir les actes de James. Maintenant, Victoria me traque à son tour pour venger la mort de James
Jared: Si Victoria te traque, pourquoi les Cullen sont partis ?
Bella: Le soir de mes 18 ans, il y a eu, un incident. Lorsque j’ai ouvert un paquet, je me suis coupé et Jasper n’a pas pu se retenir et a voulu m’attaquer mais Edward, m’a poussé contre une table et je me suis carrément ouvert le bras. Emmett a réussi à maintenir Jasper et, le lendemain, Edward m’a emmené dans la forêt en me disant, qu’il quittait la ville lui et sa famille, et qu’il ne voulait pas que je vienne. Il m’a dit, que je n’étais pas assez bien pour lui et qu’il n’aurait jamais dû, laisser les choses aller aussi loin entre nous, et il m’a laissé dans les bois
Sam: Je vois !
Bella: Voilà, maintenant vous savez tout sur Victoria !
Jacob: Ne t’inquiètes pas Bella, on va te protéger
Paul en grognant: On va la traquer jour et nuit
Sam: On l’empêchera de s’approcher de toi Bella !
Bella: Faites très attention, elle est très maligne et rapide. Ne la sous-estimez pas !
Jared: Ton manque de confiance en nous devient presque insultant !
Bella: Je voulais juste dire que…..
Seth: On a compris, t’inquiètes Bella
Sam: Bon, Embry, Quil et Seth, vous ramenez Bella chez elle il se fait tard et vous prenez le premier tour de patrouille. Jacob, Jared, Paul et moi ont prendra la relève
Embry, Quil, Seth, Jared et Paul: D’accord Sam
Quil, Seth et Embry: Bella tu viens on te ramène

Bella se leva du canapé et Jacob en fit autant, il enlaça son amie et l’embrassa sur la joue avant de lui souhaiter une bonne nuit. Bella salua Emily et Kim, elle voulut également dire au revoir à Léah mais cette dernière restait à l’écart. Elle ne voulait rien avoir à faire avec Bella mais elle doit suivre les ordres de Sam, autrement dit protéger Bella et tuer cette sangsue de vampires. Après avoir dit au revoir à presque tout le monde sauf Léah qui resta le plus loins possible de Bella cette dernière partie avec Quil, Seth et Embry. Les garçons montèrent dans la voiture de la jeune adolescente et ils là ramenèrent chez elle


Forks/Le Grill

Brooke avait décidée de se changer les idées en venant au Grill ce soir, pourtant elle a passé une bonne journée à faire les magasins. Être un demie vampire n’empêche pas une fille de faire du shopping ça c’est certain peut importe l’époque. Voici maintenant plusieurs jours voir bientôt une semaine que Brooke a quitté New-York, depuis qu’elle a surpris son ex petit ami Alexis dévoilé à son amie Deana qu’il l’aimait après l‘avoir embrassé. C‘était pas un baiser amical mais plutôt du genre quand deux personnes sont attiré l‘une par l‘autre. Voir ça de ses propres yeux a complètement anéantit Brooke, blessée et trahit comme jamais elle décide de partir sans dire un mot et d’aller vivre ailleurs, à Forks seulement ce n’est pas en recommençant une nouvelle vie ailleurs qu’elle va oublier ce qu’Alexis lui a fait. En effet elle ne peut s’empêcher de revoir cette scène sous ses yeux. Ce soir Brooke était au bar du Grill en train de noyer son chagrin d’amour dans une verre de whisky quand tout à coup un beau jeune homme habillé de noir avec les cheveux bruns corbeau et les yeux bleu glacial s’asseya à côté d’elle

?????: Bonsoir jeune demoiselle
Brooke: Bonsoir
??????: Puis-je m’asseoir ?
Brooke: Si vous voulez
???????: Je m’appelle Damon
Brooke: Enchanté, Brooke

Damon dans ses pensées: Humm, le type de fille que j’adore. Brune, les yeux vert, tout ce que j’aime. Et voilà une nouvelle victime à accroché à mon palmarès, c’est Noah qui va pas être content, tant pis

Damon: Moi aussi
Matt: Je vous sers quoi ?
Damon: Un whisky comme la superbe déesse à côté
Brooke amusée: Au moins vous ne mâchez pas vos mots, vous êtes plutôt direct
Damon: En effet
Brooke: J’aime bien
Damon en levant un sourcil: Vous aimez quoi ?
Brooke: Les mecs direct
Damon: C’est bon à savoir
Brooke: On pourrait peut être se tutoyer non ?
Damon: Avec plaisir. Alors qu’est-ce qui t’amènes dans notre bonne veille ville
Brooke: Un crétin qui m’a brisée le cœur
Damon: Il sait pas ce qui perds
Brooke: J’suis bien d’accord et toi ?
Damon: Moi, affaires de famille
Brooke: Oh
Damon: Mon frère et moi on c’est un peu perdu de vue, on c’est éloignés et j’suis revenu pour renouer les liens
Brooke: La famille c’est tout ce qui compte
Damon: Oui t’as pas idée
Brooke: Oh que si, je le sais très bien. Quand on a plus de famille on sait à quel point ça nous manque
Damon sans vraiment l’être: Désolé
Brooke: C’était il y a longtemps
Damon: Tant que ça ? T’as quoi 17 ans ?
Brooke: 20
Damon: C’est le début d’une vie ça
Brooke: Si tu le dis

Brooke dans ses pensées: Sauf que je suis figé dans mes 20 ans depuis cent ans

Damon: Donc tu es venu t’installer en ville pour….
Brooke: Pour tout recommencer à zéro
Damon: Et faire de nouvelle rencontre
Brooke: Pas spécialement non
Damon: Aller c’est pas parce que un mec t’as décus qu’on est tous des salaud
Brooke: Je rêve où tu me drague
Damon: Possible
Brooke: J’suis pas intéressé
Damon: Vraiment ?
Brooke: Oui

Damon dans ses pensées: Tu le sauras bientôt, je t’en fais le serment

Brooke dans ses pensées: Quel menteuse je fais. Comment pourrais-je ne pas être attirer pas lui, il est si beau et ses yeux oh mon dieu ! Non Brooke tu dois pas craquer pour lui, pas après ce qu’Alexis t’as fais. Non les mecs c’est finit pour un bout de temps, j’ai l’éternité devant moi après tout

Damon: Bah dis donc t’as vraiment un problème avec la gente masculine toi
Brooke: Et encore t’es loins là
Damon en esquissant un sourire sarcastique: Et agressive en plus
Brooke: Fais attention à ce que tu dis
Damon: Où sinon quoi ?
Brooke en lui jetant un verre d’eau au visage: Sinon ça crétin

Sur ses propres paroles Brooke b d’une traite son verre de vodka et elle se leva de son tabouret puis elle adressa un sourire amusée à Damon qui avait le visage tremper par le verre d’eau qu’elle venait de lui lancer en pleine face. Brooke n’était vraiment pas d’humeur à plaisanter avec un abruti qui justement la drague aussi ouvertement, elle n’a aucune envie de se faire courtiser surtout après avoir vécu une rupture douloureusement il y a quelques jours à peine

Matt: Tu veux une serviette peut être
Damon: Là fermes
Matt: Hey soit pas si vulgaire
Damon: Je t’ai dis de la fermer t’as encore compris minus

Contrarié et énervé Damon lança à Matt un regard des plus glacial, si on regard congelait les gens sur place Matt serait devenu une sculpture de glace, le jeune vampire saisissa son verre de whisky et il le bu d’une traîne tout comme Brooke venait de le faire à l’instant et il se leva de son tabouret. Damon ramassa sa veste et il l’enfila puis il sorti du grille avec un air contrarié sur le visage, jamais une fille ne lui avait fait ça auparavant dans toutes son existence et il vit sur cette terre depuis pas mal d’année désormais


Forks/Manoir des Salvatore

La nuit était fraiche et les étoiles scintillaient dans ce magnifique ciel, signe annonciateur de bonnes nouvelles. Noah marchait d'un pas rapide et décidé en direction du manoir, sa maison. C'était un très grand bâtiment autrefois inexistant, il avait été construit et reconstruit un nombre incalculable de fois au fil des siècles, l’autre manoir des frères Salvatore où Damon et Noah ont vu le jour il y a très longtemps est désormais plus qu'un tas de ruines. Le jeune vampire était tout souriant, il avait passé une soirée plus que génial avec Eléna seulement il ne cessait de se demander comment il allait faire pour lui cacher qu’il est un vampire. Tôt où tard il devra le lui dire mais ce qui l’inquiète c’est comment elle réagira quand il lui révélera si il y arrive un jour bien sur, tout à coup Noah sentit la présence d’autres personnes. Qui pouvait bien traîner dans les environs du manoir ? Personne n’est assez fou pour venir chez eux

Noah: Y’a quelqu’un ?

Aucune réponse, pas un son, pas un bruit, juste le silence de la nuit et le résonnement de la voix de Noah dans la pénombre de la nuit. Ce dernier tourna sa tête à droite et à gauche puis derrière lui mais toujours rien, il ne voyait et n’entendait absolument rien à part peut être les oiseaux mais rien d’autre. D’un autre côté il fait nuit donc pour un humain ça aurait été normal de ne rien remarquer mais Noah n’est pas humain, c’est un vampire qui a apprit à être à l’affut du moindre de bruit. Bon d’accord il a apprit à être à l’écoute du moindre bruit quand il était dans sa période Noah l’éventreur version vampire et il n’en n’ai pas du tout fier bien au contraire. Tout à coup il un, deux, trois puis quatre personnes l’encercler, Noah voulut passer son chemin mais deus hommes se planta devant lui à une vitesse surhumaine et là le jeune vampire que personnes étaient des vampires

L’un des vampires: Où crois tu aller comme ça petit Noah
Noah: Je vous demanderais bien ce que vous êtes mais je le sais déjà, visiblement vous me connaissez
L’un des vampires: Pas personnellement
Noah: Vous êtes qui
L’un des vampires: Je suis Tristan et voici William, Vanessa, Mickael, Sophie et Paolo
Noah: Bon qu’est-ce que vous voulez
Paolo: Nous vengez ton frangin
Noah: Oh avec vous aussi il a pas été tendre
Mickael furieux: C’est le moins qu’on puisse dire
Tristan: Mickael
Mickael: Quoi ? Tristan on veut tous la même chose, tuer ce salopard
Noah: Va falloir que vous fassiez la queue pour ça
Vanessa: On t’as pas demander ton accord à ce que je sache minus
Noah: Je vous l’ai pas demander, franchement vous croyez vraiment pouvoir le tuer
Sophie: Oh oui
Noah en souriant: J’aimerais bien voir ça
William: Oh mais tu le verras Noah
Noah: Ok c’était sympa mais j’suis crevé
Tristan en lui bloquant le passage: Non tu n’iras nulle part petit Salvatore

Sur ses mots le vampire planta un pieux en bois dans le ventre de Noah, ce dernier hurla de douleur avant de tomber au sol mais il réussit tout de même à ne pas s’écraser complètement en se retenant au bitume avec ses main. Se prendre un pieu en plein ventre c’était vraiment pas agréable du tout surtout que les vampires de son espèces peuvent être planter comme ça autant de fois que l’adversaire le veut tant que le pieux n’est pas planté dans le cœur. Les vampires prenait un malin plaisir de torture Noah, ils voulaient tous se venger de Damon mais au lieu de s’en prendre à lui ils s’en prenaient à son p’tit frère sachant que ce dernier est plus faible que Damon parce qu’il se nourrit de sang animal contrairement à son frère qui se nourrit de sang humain. En plus d’un siècle Damon c’est attirer beaucoup d’ennemis, certain ont rendu l’âme et d’autre ont survécu comme par exemple Tristan, William, Vanessa, Mickael, Sophie et Paolo. Tout à coup un homme au cheveu brun corbeau se pointa derrière Vanessa et Sophie et il leur décapita la tête à main nu

Damon: Qui vous a permis de toucher à mon frère
William: Tu vas nous le payer espèce d’ordure
Damon d’un air menaçant: C’est plutôt vous qui aller payer d’avoir enfoncer un pieu en bois dans le ventre de mon frère
Tristan: On doit admettre que ton cher p’tit frère était un appât pour mieux t’atteindre
Damon: Laissez moi devinez vous avez choisit Noah parce qu’il est plus faible que moi
Tristan, William, Mickael et Paolo: ….
Damon: Quoi vous avez perdu votre langue tout à coup. Soit vous êtes des sombres idiots soit vous êtes suicidaires
Paolo: Tu mérites de mourir après ce que tu nous a fait
Damon: Ce que je vous ai fais ?
William: T’as très bien compris
Damon: Et je vous ai fais quoi, je vous ai choppé vos copines où je les ai vider de leurs sang ?
Mickael: Tu ne t’en souviens pas ?
Damon: Non mais vous vous allez vous souvenir à quel point c’est dangereux de s’attaquer à mon frère. Si il y a quelqu’un qui peut le malmener un peu c’est moi et uniquement moi
Noah en retirant le pieux en bois de son ventre: Merci de te soucier de moi frangin
Damon: Ne soit pas si mielleux Noah
Noah sarcastiquement: J’aimerais bien t’y voir toi avec un pieu dans le ventre
Damon: Estime toi heureux qu’il ne soit pas dans le cœur
Noah en se relevant: C’est fou comme t’es compatissant mon frère
William en se ruant sur Noah avec un pieux: Ahhhhh tu vas mourir et enfin ton frère connaîtra la souffrance de perdre un être cher
Noah en bloquant son action: Une fois mais pas deux, tu veux tuer Damon c’est ça ? Vous voulez tous le tuer bah faites la queue, y’en a pas mal qui veulent sa peau vous êtes pas les premier
Tristan: Vous ne paierez rien pour attendre, on reviendra

Sur ses paroles les disparaissent tous dans la pénombre de la nuit mais William ne partit pas avant de faire bien comprendre aux frères Salvatore qu’ils n’en n’avaient pas finit avec eux et qu’ils allaient souffrir comme pas possible en plantant un second pieux dans le dos de Noah, ni ce dernier ni Damon n’avait eu le temps de prévoir ni de réagir avant que William ne passe à l’attaque d’ailleur ce dernier partit bien avant que Damon n’est eu le temps de le tuer

Damon dans ses pensées: Vous avez raison c’est loin d’être finit, personne ne touche à mon p’tit frère sans en assumer les conséquences et elles vont être sanglante, y’a que moi qui est le droit malmener Noah et personne d’autres

Damon en s’agenouillant près de Noah qui était tombé à nouveau au sol: Attends je vais t’enlever ça
Noah: Depuis quand t’es aussi sentimental
Damon: Je ne le suis pas
Noah: Alors fiches le camp
Damon: T’as un pieu dans le dos idiot
Noah: Je me débrouillerais
Damon: Et comment ? J’aimerais bien savoir comme tu vas te l’enlever tout seul
Noah: Je te l’ai dis je me débrouillerais seul
Damon: Ne fait pas l’enfant Noah et laisses moi t’aider
Noah: Plutôt crever
Damon en retirant le pieux du dos de son frère: Soit pas si dramatique
Noah: Je t’ai dis que je voulais pas de ton aide
Damon: Ça m’est égal
Noah: Oui comme d’habitude, Damon se fiche des autres sauf de lui-même
Damon: Des autres certainement mais pas de toi
Noah en se relevant: C’est ça oui
Damon: Je te l’ai déjà dis pourtant
Noah en marchant vers le manoir: Je sais très bien ce que t’attends de moi et j’me laisserais pas avoir, je te connais par cœur Damon. N’oublie que je t’ai non seulement grandis avec toi du temps on où était humain mais c’est toi qui m’a tout apprit quand tu as fais de moi un vampire
Damon: C’était le bon temps
Noah: Tu ne m’auras pas Damon, j’te connais trop. La manipulation c’est comme une seconde nature pour toi
Damon: Merci pour le compliment
Noah en entrant dans le manoir: S’en était pas un
Damon en esquissant un sourire sadique: Oh ça me brise le cœur
Noah: Comme si t’étais capable du moindre sentiment
Damon: Là t’es méchant
Noah: Seulement avec toi mon frère

Une fois entrer dans la résidence des Salvatore Damon ferma donc la lourde porte du manoir dernière lui et il suivit son frère. Comme toujours les lumières étaient toutes allumées et une vague odeur de feu de bois parvint à se frayer un chemin aux narines de Noah. Une cruche remplie de sang ainsi qu'un verre à moitié vidé trônaient sur la table basse du salon. Un simple humain ne l'aurait pas senti mais étant un vampire cela ne me fut pas difficile détecter, l’odeur du sang humain lui arrivait aux narines mais Noah préféra monter directement dans sa chambre et planta Damon dans le salon. Le jeune vampire avait beau être sœuvrer de sang humain depuis pas mal d’années maintenant mais il n’allait certainement pas tenter le diable, non jamais il ne redeviendrait ce tueur jamais

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 2 Juil - 7:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Dim 22 Jan - 15:25

CHAPITRE 15








Tom, Sawyer, Chris,
Bianca, Connor, Bella,
Erika, Dorian, Krinn,
Jacob, Eleazar, Carlisle,
Carmen, Esmée, Tanya,
Rosalie, Emmett, Alice,
Kate, Irina & Jasper


Forks/Maison des Kingsley

Ce matin est un matin comme les autres chez les Kingsley, Tom Kingsley était dans la cuisine avec ses parents, il attendait impatiemment sa sœur jumelle Sawyer. Comme tout les matins Sawyer est toujours la dernière à être prête sauf le week-end, d’un autre côté personne n’aime se presser pendant le week-end seulement là c’est encore le milieu de semaine et les cours sont loin d’être terminer. Sawyer est toujours à l’étage et en plus elle n’a toujours pas prit son déjeuner, Tom tapait du pied par terre ce qui prouvait largement qu’il était plus qu’impatient. Leurs parents étaient plus qu’amusé par l’attitude de leurs fils en ce moment cependant il comprenait parfaitement que ce dernier soit plus qu’impatient

Tom en criant: SAWYER, GROUILLE-TOI ON VA ÊTRE EN RETARD !
Sawyer sur le même ton: J'ARRIVE !
Tom: Ca fait trois fois que tu me dis ça et t’es toujours pas là
Chris: Elle va arriver
Tom: Pourquoi une fille met toujours autant de temps à se préparer ? Ça fait déjà quarante cinq minutes qu'elle est dans la salle de bain !
Bianca: Tu demanderas à Erika
Tom: Erika ne passe pas autant de temps à se pomponner
Chris: Filston toutes les femmes mettent du temps pour se préparer
Tom: Même maman ?
Chris: Surtout ta mère
Bianca: Chris
Chris: Quoi ? C‘est vrai non ?
Tom: On va être en retard si elle ne se dépêche pas !
Sawyer: Me voilà
Tom: Enfin c’est pas trop tôt !
Sawyer: Je retrouvais pas mes chaussures !
Tom: T'avais qu'à mettre une autre paire !
Sawyer: Non mais ça va pas, ça n'aurait pas été avec la tenue que je porte !
Tom: …..
Sawyer: Qu'est-ce que j'ai dis ?
Bianca: Rien ma puce, dépêchez vous tout les deux vous allez être en retard !
Sawyer: Mais j’ai pas déjeuner
Tom: J’te prendrais un truc sur la route
Sawyer: Mais…
Tom: Écoutes t’avais qu’as te dépêcher, si tu l’avais fais t’aurait eu le temps de déjeuner
Chris: Ton frère à raison chérie
Tom en embrassant sa mère sur la joue: A ce soir m’man
Sawyer en fesant la même chose: A ce soir maman

Après avoir saluer leurs parents Tom et Sawyer sortèrent de la maison, ils prirent la voiture de Tom pour aller au bahut. Ce dernier monta dans sa voiture, une Mercedes-F-700 gris métalliser. Cette voiture lui a été offert par ses parents lorsqu’il a obtenu son permit de conduire, Sawyer a aussi sa propre voiture cependant il y a des jours où ils ne prennent qu’une voiture pour aller au lycée. Sawyer monta du côté passager

Tom en ironisant tout en mettant sa ceinture: Espérons qu’on arrive avant que les cours ne commencent ?
Sawyer en lui souriant: Mais oui ne t'en fais pas tu vas la voir ton Erika
Tom: Commences pas Sawyer, si on arrive en retard ce sera ta faute
Sawyer: Ma faute ?
Tom: Oui, si tu t’étais dépêcher on y serais déjà

Sur ses belles paroles Tom démarra la voiture et il partit en direction du lycée fit route jusqu'au lycée. Tom n’en voulait pas à sa sœur mais il n’aimait pas partir à la dernière minutes mais bon avec L'aîné des enfants Kingsley mit le turbo jusqu'au lycée, et ils arrivèrent sur le parking en moins de trois minutes.


Forks/Maison des Swan

Depuis le jour où Victoria à attaquer les quilleuses personne n’a plus jamais entendu parler d’elle ce qui pourrait penser à croire que Bella ainsi que sa famille et ses amis sont en sécurité mais croire une chose pareil est de la pure folie. Victoria est un vampire avide de vengeance et à ses yeux tuer Bella est l’unique moyen de venger son compagnon James tuer par les Cullen car comme ça Edward saura ce que c’est de perdre la personne qu’on aime seulement avec les loups qui protège Bella et son entourage elle ne peut rien faire cependant Victoria reviendra tôt où tard mais pour le moment elle n’est plus dans le coin donc il tout ce qu’ils peuvent faire c’est vivre leur vie. Connor venait d’arriver dans la cuisine et là il vit sa sœur en train de finir de déjeuner

Connor: Bonjour Bella
Bella en se retournant: Salut Connor
Connor: Bien dormis
Bella: Ouais super et toi ?
Connor: Idem, j’ai rêvé à déesse cette nuit
Bella ironiquement: Oh bah si tu rêves de filles c’est que tout va bien
Connor: C’est ça moque toi de moi
Bella: Oh si on peut plus te charier
Connor: Dis tu m’as l’air de bien bonne humeur ce matin
Bella: Tu trouves
Connor: Ouais
Bella: Si tu le dis
Connor: Je me demandes si ça n’a pas un rapport avec Jacob
Bella étonnée: Jacob ? Pourquoi Jacob ?
Connor: J’sais pas, tu passes beaucoup de temps avec lui
Bella: Toi aussi
Connor: Ouais mais moi j’suis pas une fille
Bella: J’te vois venir mais c’est pas ce que tu crois
Connor: Jake est un mec bien
Bella: Je sais mais….
Connor en buvant sa tasse de café au lait: Mais tu aimes toujours Cullen c’est ça ?
Bella: Je…. Oui
Connor: Bella
Bella: J’y peux rien Connor
Connor: Je sais ce que c’est d’avoir le cœur brisé Bella, je l’ai vécu avec Jenny
Bella: Attends t’es pas en train de comparé Jenny et Edward
Connor: Non, ce que je veux dire c’est qu’à un moment il faut savoir tiré un trait sur le passé et aller de l’avant
Bella: J’suis d’accord avec toi globalement mais c’est plus compliqué pour moi
Connor: Je croyais que t’avais dis que t’essaierais de faire des efforts pour reprendre le dessus
Bella: Comment tu sais ça toi ?
Connor: Papa me là dit
Bella: Génial
Connor: Ne lui en veut pas Bella
Bella: C’est pas le cas mais arrêtes de te faire des films à propos de Jacob, il n’est qu’un ami
Connor: Si tu le dis
Bella: Je le dis
Connor: Bien mais tu sais que Cullen ne reviendra pas alors peut être que tu devrais tourner la page sur et commencer quelque chose autre
Bella: Connor
Connor: Ok ok je m’en mêle pas, je te donnais juste mon avis en tant que frère
Bella: Et bien mon cher frère merci pour ton conseil mais je suis assez grande pour gérer ma petite vie toute seule
Connor: J’ai jamais dis le contraire


Forks/Le lycée/Sur le parking

Une fois la voiture stoppée, les deux adolescents sortèrent du véhicule mais à peine sortit Tom fut aussitôt assaillit par sa petite amie : Erika. Tom et Erika sortent ensemble depuis sept mois et ils sont fou amoureux loin de l’autre, ça c’est une évidence pour tout ceux qui connaissent les deux adolescents. Ils sont vraiment trognon tout les deux, bon d’accord ça fait peu de temps qu’ils sont ensemble mais ils sont fou l’un de l’autre ça c’est évident

Erika avant de l’embrasser: Enfin tu es là !
Tom en chuchotant contre les lèvres d’Erika: Bonjour Erika
Sawyer en levant les yeux au ciel: Arrêtez de vous bécoter devant moi, vous savez très bien que je suis toute seule !
Tom en charriant sa sœur: Trouves toi un copain dans ce cas
Sawyer: Te mêle pas de ma vie sentimental Tom
Tom: J’en avais pas l’intention
Sawyer: T'as de la chance que je n'ai pas le droit d'utiliser mes pouvoirs en public !
Tom en plaisantant: Ouh, j'ai peur !
Erika exaspéré: Vous avez finit de vous comporter comme des gamins !

C’est vrai que parfois Tom et Sawyer se conduisent et réagissent comme des enfants de six ans alors qu’ils en ont seizeAu grand soulagement de la jeune adolescente, la sonnerie du lycée retentissa ce qui indiquait le début des cours de la journée. Pendant que Tom et Erika se dirigèrent vers leur cours de littérature Sawyer se dirigea vers son cours de math


Forks/Lycée/Salle de math

Sawyer entra dans la salle de cours et en allant à sa place, à la table du fond, il remarqua que la place vide à ses côtés ne l'était plus. Dorian avait le regard lointain, tout en jouant avec son stylo, Sawyer s'avança jusqu'à sa table et posa son sac sur le bureau. La jeune garçon tourna la tête vers elle et l'un comme l'autre ils furent immobilisés par la présence de chacun, Dorian revint à lui et il s’adressa à Sawyer

Dorian: Excuse-moi si je t'ai pris ta place !
Sawyer: Ce n'est rien. Tu peux rester où tu es

Le professeur: Asseyez-vous !

C'est dans un raclement de chaise que tous les élèves de la classe de mathématiques s’installèrent y comprit Sawyer qui venait d’enlever sa veste et la mettre derrière le dossier de sa chaise. Elle n’avait pas revu Dorian depuis la fois où elle l’avait rencontrer au lac et maintenant ils étaient tout les deux dans le même court d’ailleurs ils doivent en avoir certainement d’autre en commun

Sawyer: Ravi de te revoir
Dorian: Moi aussi
Sawyer: Alors comme ça on a des cours en commun
Dorian: Il semblerait que oui
Sawyer: Quoi de neuf depuis la dernière fois ?
Dorian: Pas grand-chose, la routine quoi et toi ?
Sawyer: Idem

Dorian dans ses pensées: Super tu t’améliores dans le mensonge mais tu peux pas faire autrement, il s’agit de la sécurité des tiens

Sawyer dans ses pensées: Je sais que c’est mal de mentir mais je n’ai pas d’autre choix, pour le bien de ma famille et pour le monde magique


Le cours commença mais ni Dorian ni Sawyer ne prêtèrent attention à ce que disait le professeur trop occupé à se regarder dans le blanc des yeux. Remarquant les deux adolescents se fixer sans écouter le moindre mot qui pouvait sortir de la bouche du professeur une élève se retourna pour faire face aux deux adolescents afin de leurs faire remarquer que si ils ne fesait pas attention aux paroles du prof ça allait leurs retomber dessus tôt où tard

Une élève: Arrêtez de vous fixer dans le blanc des yeux et écoutez le prof sinon ça va vous retombez dessus
Dorian et Sawyer: …..

Dorian et Sawyer se maudissaient intérieurement de s'être fait choper mais vaut mieux se faire chopper par une élève que par le professeur car si ça avait été le prof ça aurait été l’humiliation publique devant toute la classe. Les deux adolescents ne prêtent pas à ce que les gens peuvent dire d’eux mais c’est jamais agréable pour qui que se soit d’être la riser de toute la classe où pire de tout le lycée.


Forks/Le lycée/Le parking

La matinée c'était écouler rapidement mais heureusement Dorian et Sawyer ne c’était pas fait griller par le prof durant le cours de mathématiques. Quand la sonnerie sonna la fin des cours Sawyer sortit du lycée en compagnie de Dorian, les deux adolescents en profitèrent pour faire plus ample connaissance l‘un l‘autre en attendant que Tom et Erika ne daignent se montrer d’ailleurs ces derniers arrivèrent

Sawyer: Dorian, je te présente mon frère, Tom, et sa copine Erika ! Tom, Erika je vous présente Dorian Carlson. Il est dans la plupart de mes cours et j’ai fais sa connaissance il y a quelque jours
Tom: Alors c’est lui le garçon du lac ?
Sawyer: Oui
Dorian: Le garçon du lac ?
Sawyer: Oui, j’ai dis à mon frère que j’avais rencontrer un garçon au lac portant le nom de Dorian
Tom: Salut, ravie de te connaître !
Erika: Bonjour !

Dorian leur serra la main mais quand il serra la main d’Erika , une étrange sensation l'envahit et sa nuque commença à le brûler. La jeune adolescente lâcha la main du jeune garçon et Dorian se retourna vers Sawyer troublée par Erika, c’était bien la première chose qu’une chose pareil lui arrivait. Depuis quand serrer la main de quelqu’un vous provoque une violente brûlure au niveau de la nuque

Dorian avant de partir: Sawyer, je te laisse je, j'ai quelque chose à faire !
Sawyer: Dorian, attends !
Dorian sans se retourner:…..

Dorian dans ses pensées: Bon sang ça fait mal, faut que je rentre vite et que j’en parle à Aidan

Tom: Erika, qu'est-ce qui y a ?
Erika: …..
Tom: Erika !
Erika: Je, je ne sais pas mais, j'ai une drôle de sensation depuis que j'ai touché Dorian !
Tom: Genre magique où… ?
Erika: Possible mais j’suis pas sur
Tom: Okay, on devrait rentrer à la maison
Sawyer: Ça tombe bien j’ai finis pour la journée
Erika: Moi aussi
Sawyer: Super alors allons-y

Le jeune Kingsley acquiesça positivement la tête et Tom, Erika et Sawyer se dirigèrent vers la voiture du jeune adolescent. Ils montèrent tous dans la voiture de Tom, Erika monta à l’avant au côté du son petit ami tandis que Sawyer monta à l’arrièrent. Après que tout le petit monde est mit sa ceinture de sécurité Tom démarra la voiture et il partit en direction de la maison


Forks/Maison des Kingsley

Les trois adolescents ne tardèrent pas à arriver à la maison, arriver devant la porte d’entrée Tom s’apprêta à sortir son jet de clef mais il remarqua que la porte n’était pas verrouiller ce qui voulait dire que l’un de ses parents voir peut être les deux étaient rentrer du travail. Tom ouvrit la poignée de la porte et il entra, suivit de sa petite amie ainsi que de sa sœur qui referma la porte d’entrée derrière elle. Ils traversèrent le couloir et ils se dirigèrent vers l’escalier afin d’aller à l’étage mais la mère de Tom et Sawyer

Bianca: Vous êtes déjà rentré les enfants ?
Tom & Sawyer: Oui m’man
Bianca: Oh bonjour Erika
Erika: Bonjour Mme Kingsley
Sawyer: On est rentré plus tôt pour une raison particulière maman
Bianca: Laquelle ?
Tom: Erika a un problème et on ignore ce qu'elle a !
Bianca: Quel genre de problème ?
Tom: Le genre de problème qu‘on ne peut pas évoquer en public si tu vois ce que je veux dire
Bianca: Je vois très bien Tom, si vous m’expliquiez un peu
Tom: Après les cours Sawyer nous a présenter un garçon
Bianca étonnée: Un garçon ? Tu as un petit ami ma puce ?
Sawyer: Non, c’est juste un garçon avec qui j’ai plusieurs cours en commun
Tom: C’est le garçon du lac
Erika en s‘asseyant sur le canapé: Bref quand j'ai ressentis une violente froideur me traverser tout le corps !
Bianca: Comment ça ?
Erika en portant sa main sur son ventre: C'était comme si, on m'enfonçait un pic de glace dans le ventre
Bianca: C’est étrange en effet
Tom: Ça te dis quelque chose maman ?
Bianca: Il est possible que ce garçon est un pouvoir puissant et que tu l’es détecté
Sawyer: Dorian serait un sorcier ?
Bianca: Peut être mais il est possible qu’il soit autre chose
Tom: Quoi donc ?
Bianca: Je ne sais pas, il peut être tout et n‘importe quoi à la fois
Tom: Super ça nous avance bien
Erika: Tom
Tom: Je veux juste dire que qu’on est très mal barrer pour savoir ce qu’il est et de quel côté il est
Sawyer: J’ai jamais rien sentis de magique en lui
Une voix masculine: Il n’est peut être pas magique
Tom & Sawyer en se retournant: Papa
Chris: Bonsoir les enfants, bonjour Erika
Erika: Bonsoir Mr Kingsley
Chris en embrassant sa femme: Bonsoir chérie
Bianca: Bonsoir Chris
Tom: Papa que veux-tu dire par il n’est peut être pas magique ?
Chris: Qu’il est n’a rien magique mais qu’il est probablement quelque chose d’autre
Sawyer: Comme quoi ?
Chris: Je ne sais pas, ça va être à vous de le découvrir
Sawyer en portant une main à son cœur: Aaaahhhh !
Tom en rattrapant sa sœur avant qu’elle ne tombe: Qu'est-ce qu'il t'arrive ?
Sawyer: Je ne sais pas

Au cours de leur vie respectives Tom et Sawyer ont traverser toutes sorte de transition e particulier dans la maîtrise de leur pouvoirs respective, quand on détend autant de pouvoir et il faut être prudent quand on les utilisent mais les jeunes Kinglsey ne sont pas de simple sorcier, ils sont les élus, les détenteurs du pouvoir ultime que leurs ancêtre attend depuis un peu plus de mille ans.


Forks/Villa des Carlson

Du côté de Dorian, il était partit en vitesse du lycée avec son frère Ethan afin de rejoindre leur maison. En touchant la petite amie du frère de Sawyer le jeune louveteaux avait ressentit une violente brûlure au niveau de la nuque comme si on le brûlait au fer, il c‘est alarmé rapidement car un truc pareil ne lui était jamais arriver. Sans qu'il ne puisse l'expliquer, quelque chose en Sawyer l'attirait alors qu’il ne là connaît que depuis quelques jours cependant il ne doit pas ressentir ça et il sait très bien pourquoi

Dorian dans ses pensées: Tu ne dois pas t'attacher à elle, sinon tu en souffriras et elle aussi !

Quand Dorian rentra à la maison il alla directement dans sa chambre sans adresser le moindre mot à son frère Ethan. Une fois dans sa chambre il s’asse sur son lit et il tira une caisse de sous son lit, puis il en sortit un cahier ancien. Alors qu’il était en train de le feuilleter tout à coup un bruit provenant du salon attira l’oreille ultra développer du jeune loup, tout en gardant le cahier dans ses mains, Dorian descendit les escalier et lorsqu’il entra dans la pièce il vit un homme qui l’immobilisa immédiatement

Dorian: Krinn

Devant lui se trouvait un vampire mais pas n’importe quel vampire, c’était le vampire qui avait tuer Alec la nuit où ce dernier à griffer Dorian et donc a fait de lui un loup garou. Devant lui se tenait le vampire responsable de celui qui avait oter la vie à Alec, bien sur Dorian n’a pas connu Alec comme Aiden, Aaron et Ethan mais ça ne change rien. Techniquement il aurait du lui en vouloir d’avoir fait de lui un loup mais il n’a pas pu, Alec n’était pas lui-même cette nuit là, il n’aurait jamais fait ça à un innocent qui n’aurait pas souhaiter devenir un des leurs. Là preuves tout ceux qui ont été engendrer par Alec ont tous voulu que ce dernier face d’eux des loups, c’était leurs choix mais Dorian est l’exception, c’était un accident involontaire et influencer par les effets dévastateurs de la pleine lune. Durant les mois qui ont suivit le décès d’Alec et la transformation du jeune loup Dorian et ses frères n’ont pas cessé de traquer ce vampire sans le moindre indice, tout ce qu’il avaient c’était le croquis qu’Aidan avait dessiner de mémoire

Krinn: Enfin je te rencontre mon petit Dorian, et je vais enfin pouvoir terminer ce que j‘ai commencer il y a vingt ans !
Dorian: Là tu rêves mon grand
Krinn: Tu ignores tant de choses petit louveteaux
Dorian en colère: Tu va voir ce qui te dis le petit louveteaux
Krinn: Tu sais ce que j’admire le plus chez toi, c'est ta ténacité et ton entêtement. Alec était pareil !

En entendant ça Dorian ne pu s’empêcher de sentir monter la colère en lui, il n’a pas connut Alec c’est vrai mais ce dernier ne méritait pas de finir comme ça tuer par un vampire. Pourquoi ces fichu suceur de sang veulent-ils éliminer tout les lycanthropes encore en vie ? Si veulent la guerre ils vont l’avoir cependant Dorian se rappela ce qu’Aidan, Aaron et les autres lui ont enseigné depuis sa transformation en loup, la maîtrise de soit et le contrôle Est-ce qui nous différencient des loups qui tuent. Dorian recula lentement afin de mettre de la distance entre lui et Krinn. Le vampire se retourna, inspectant les lieux

Krinn en se retournant: Allez Dorian, mute que je puisse en finir rapidement avec toi
Dorian: Va en Enfer Krinn
Krinn en sortant un couteau de sa veste: Ce sera avec plaisir mais, une fois que je vous aurais tous exterminer saleté de clébard sur patte
Dorian: Pour ça il faudrait que je mutte et je te donnerais pas ce plaisir
Krinn avec un sourire sadique: Dans ce cas il va falloir que je te pousse à le faire Vois-tu, ce qui m'étonne encore plus en dehors de ton caractère de cochon, c'est que tes frères de soit pas là pour voler à ton secours, je sais que vous les loups vous rester toujours en meute sans jamais vous séparer alors je me demande bien où ils sont
Dorian: Achète une boule de cristal et demande le lui

Légèrement énervé le vampire percuta Dorian de plein fouet et le dos de ce dernier heure violemment le mur, Krinn s'approcha de lui rapidement, et planta son couteau dans le ventre de Dorian. Le visage du jeune loup se tordit de douleur mais malgré la douleur, il réussit à repousser Krinn à l'autre bout de la pièce grâce à sa force de loup puis tout à coup il disparut de la pièce laissant Krinn tout seul comme un idiot

Krinn avant de courir à une vitesse vampirique de la villa: JE TE RETROUVERAIS ESPÈCE DE CLEBARD, ET JE T'ÉTRIPERAI COMME J'AI ÉTRIPÉ ALEC PUIS JE FERAIS PAREIL A TES MAUDIT FRANGINS !

Cette guerre entre les vampires et les loups remontent à des siècles et des siècles, les vampires nomades ne font pas de différences entre les gentils loups et les méchants loups, pour ce qui est d’Aidan, Aaron, Ethan et Dorian ils se sont promit de venger la mort d’Alec mais si jamais un vampire les attaquent ils répliqueront. En revanche ils ne lanceront jamais d’offensive contre des vampires ne voulant pas s’attirer d’avantages d’ennemis qu’ils n’en n’ont de pas leur nature de loup


Forks/Maison des Swan

Après les cours Jacob est venu chercher Bella au lycée pour une ballade à moto, la veille Jake lui avait proposer de faire quelque chose après les cours et c’est là que l’idée d’une ballade à moto, Bella avait hésité sur le coup car elle avait un travail monstre mais bon une petite ballade avec son meilleur ami ça ne pouvait que lui faire du bien mais elle a fait ses devoirs en rentrant chez elle. Chez les Swan le silence était d’or, il n’y avait que Jacob et Bella, Charlie était à l’enterrement d’Harry Clearwatter le père de Léah et Seth, Connor lui il est sortie boire un verre au Grill. L'ambiance était pesante, aucun d’eux ne parlait et pourtant c’était Bella qui avait souhaiter lui parler, heureusement, Jacob fut le premier à rompre le silence

Jacob: Tu avais quelque chose à me dire non ?
Bella: Jake, avant de commencer je voudrais te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi surtout que j’ai pas été sympa avec toi
Jacob: Toutes les amitiés ont leurs haut et leurs bas
Bella: Je veux aussi te dire que tu comptes beaucoup pour moi
Jacob: Encore heureux
Bella: Je m’excuse d’avoir été si dure avec toi
Jacob: Bella..je.. je ne t'en veux pas

Bella dans ses pensées: Il est fou où quoi

Jacob dans ses pensées: Comment je pourrais t’en vouloir, je t’aime tellement Bella


Jacob: Je ne t'en veux pas, j‘avoue que j‘ai eu mal quand tu voulais plus me voir mais je savais que tu l'aimais encore, mais pas au point de te mettre en danger. Je le hais encore plus à cause de ça. Tu sais..., la seule chose qui comptait c'était que tu passes un peu de temps avec moi. Je m'en fichais de ce qu'on faisait, après si tu avais une idée derrière la tête, ça n'avait pas d'importance à mes yeux puisque tu étais avec moi. Tu sais que tu peux me faire confiance Bella

Bella: Je sais Jake et je suis désolé de t’avoir écarter de ma vie, je suis tellement contente que tu m'en veuilles pas
Jacob: Tu sais que je t'aime Bella et que je serais toujours là pour toi, n'oublie pas que je suis ton ami
Bella: Comment je pourrais l’oublier

Tout à coup un autre silence s’installa entre Jake et Bella, les deux adolescents se rapprochèrent dangereusement l’un de l’autre. Cet alchimie entre eux grandit de jour en jour depuis que Bella et Jacob se renvoient en tout bien tout honneur mais le lien qu’ils partagent l’un avec l’autre grandit un petit peu chaque jour, Jacob est désespérément amoureux de Bella mais cette dernière aime toujours Edward. Tout à coup alors que Jake s’apprêtait à embrasser Bella le téléphone sonna, une aubaine en or pour la jeune adolescente ça tombait à pique. Frustré Jacob tendit son bras et il saisissa le téléphone

Jacob: Oui allo, il n’est pas là. Il est à un enterrement
Bella: Qui c’était ?
Jacob: C’était personne
Bella: Comment ça personne ?
Jacob: Une erreur de numéro
Bella: Oh, ça arrive parfois
Jacob mal à l’aise: Oui
Bella: Quelque chose ne va pas Jake ?
Jacob: Non tout va bien
Bella: Tu es sur ?
Jacob: Oui mais je m’inquiète pour toi Bella
Bella: Il faut pas
Jacob: Bella tu as été silencieuse depuis que je suis venu te chercher en moto
Bella: C’est juste que je n’ai pas grand-chose à dire
Jacob: Tu sais si ça va pas je peux rester ici avec toi
Bella: C’est gentil à toi Jacob mais ça va aller
Jacob: Tu es sur ?
Bella: Certaine
Jacob: Okay alors je pense que je vais y aller
Bella: J’te raccompagne

Bella raccompagna Jacob à la porte, ils s’enlacèrent durant de longues minutes avant que Jake ne s’en aille. Le jeune adolescent monta sur sa moto après avoir lancer un dernier à regard en direction de la maison de Bella, il a bien faillit embrasser Bella ce soir si Cullen n’avait pas appeler. En effet la personne qui a appeler au moment il allait embrasser Bella c’était Edward Cullen, ce dernier en apprenant que Charlie était à un enterrement Edward en concluant que Bella avait disparu de ce monde


Forks/Maison des Kingsley

Pendant ce temps chez les Kingsley Sawyer s'écroula par terre en ressentant une violente douleur au ventre, Tom, Erika, Bianca et Chris étaient tous autour de Sawyer qui semblait souffrir le martyr. Personne ne comprenait ce qui se passait et pourquoi elle avait subitement si mal au point de s’écrouler à même le sol, ça ne lui était jamais arriver auparavant ce qui inquiétait sa famille ainsi qu’Erika. En effet Sawyer n’avait jamais eu autant mal de toute sa vie, c’était comme si on lui enfonçait un poignard dans le ventre

Bianca en se dirigeant vers sa fille: Sawyer !
Tom: Hey soeurette qu’est-ce qu’il y a ?
Chris: Sawyer qu'est-ce que tu as ?
Sawyer en se relevant difficilement et en s'accrochant à son frère: …


Dans la tête de Sawyer: Sawyer aides-moi !


Sawyer en murmurant: Dorian
Erika: Que se passe-t-il ?


Dans la tête de Sawyer: Sawyer, je suis au grenier de ta maison !


Sawyer en grimpant les escalier à toute vitesse: ….
Tom en courrant après sa soeur: SAWYER ATTENDS !

Elle n'entendait personne l'appeler ni même les pas de course derrière elle car elle était trop pressé d'arriver au grenier. Lorsqu'elle entra dans la pièce, ce qu'elle vit le pétrifia. Le garçon dont elle était tombée amoureuse inconsciemment, était allongée près du livre de magie qui à traverser des génération et des générations, n poignard planté dans le ventre. Il était encore en vie

Sawyer en se précipant vers lui: Dorian
Dorian difficilement: Sawyer…tu m'as…entendu…
Tom: Sawyer
Sawyer désespérée: Maman aides-le s'il te plait !
Bianca en s’agenouillant près de Dorian et Sawyer: Très bien Sawyer, à trois tu enlèves le couteau
Sawyer en acquiescent et en posant sa main droite sur la poigne du couteau: D'accord !
Bianca: Un, deux, trois !
Sawyer en ôtant le couteau du ventre de Dorian
Dorian en hurlant: AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! »
Sawyer: Désolé Dorian mais il le fallait
Erika: Je vais chercher la trousse de premier secours

Grâce une père de ciseau Sawyer découpa le sweat-shirt afin de pouvoir y soigner la blessure, pendant ce temps Erika se téléporta dans la salle de bain et elle chercha la trousse de secours dans l’armoire à pharmacie ainsi que des bandages et des anti-douleurs, elle réapparut quelques secondes plus tard dans le grenier avec les autres.


Alaska/Girdwood/Villa des Denali

Eleazar et Carmen vivent en Alaska avec Tanya, Irina et Kate depuis maintenant plusieurs années voir même depuis plusieurs décennies. Leur villa est immense et le toit est souvent recouvert de neige, les vitres laissaient entrer la lumière du jour. Depuis quelques mois les Denali ont eu l’agréable surprise de voir débarquer les Cullen, leurs cousins et cousine de Forks. Bien sur Eleazar était ravi de voir Carlisle et sa famille cependant il se demandait pourquoi il venait s’installer en ville mais son ami a été plus qu’évasif car Edward avait supplié son père adoptif de ne rien dire à propos de Bella et de la raison pour laquelle ils sont venu ici. Aujourd’hui les Denali recevaient les Cullen chez eux, dans leurs villa

Eleazar: Carlisle tu veux pas me dire la véritable raison pour laquelle tu es venu t’installer ici
Carlisle: Je ne peux pas
Carmen: Pourquoi donc ?
Carlisle: Parce que j’ai promis de ne rien dire
Eleazar: Et à qui ?
Esmée: A Edward
Eléazar: Edward ?
Carmen: Pourquoi donc ?
Esmée: C’est une longue histoire et on a promit de rien dire, je suis désolé
Eléazar & Carmend: On comprend
Esmée: Et si on allait voir ce que font les enfants ?
Carmen: Bonne idée

Les enfants discutaient de leurs côtés tandis que les parents eux ils discutaient du leurs mais finalement ils allèrent à la rencontrer des enfants. Ils étaient tous là sauf Edward ce qui n’étonna personne sauf bien sur Tanya, elle était triste qu’il ne soit pas là faut dire que comme il n’est pas là elle ne peut pas lui faire du rentre dedans. Par contre Emmett, Alice, Jasper et Rosalie eux ils s’inquiètent pour leur frère en particulier Alice qui ne peut s’empêcher de repenser à la vision qu’elle a eu de Bella, si Edward était au courant il penserait forcément au pire et ça ce serait pas bon pour lui

Tanya: Dites où es Edward
Rosalie: Tu demandes ça par politesse où par interrêt
Tanya: Par curiosité
Rosalie: C’est ça oui
Tanya: Me traiterais-tu de menteuse Rose ?
Rosalie: Non mais ne nous prends pas pour des imbécile, on sait tous que t’as un faible pour Edward
Tanya: Et ?
Emmett: Et il aime Bella
Tanya: Cette misérable humaine
Alice: Attention à ce que tu dis Tanya
Tanya: Je vois pas pourquoi ?
Emmett: Bella compte pour nous
Kate: Il là quitter il me semble non ?
Alice: Oui
Tanya: Alors j’ai toutes mes chances
Alice: Il ne là pas quitter parce qu’il ne l’aimes plus mais pour la protéger
Irina: De quoi ?
Rosalie: De notre monde
Tanya: Si il était avec un vampire il n’aurait pas peur de la bouffer au p’tit déj
Jasper: Arrêtes un peu Tanya
Alice: Ça n’a rien avoir, elle veut qu’il là transformes en vampires
Jasper: Et il ne veut pas et encore c’est sans compter sur ce que je lui ai fais à son anniversaire
Kate: Tu lui a fait quoi ?
Jasper coupable: Je l’ai attaqué
Alice: Jasper c’était un accident
Jasper: Qui aurait pu la tuer si Emmett, Rosalie, Esmée et Edward vous ne m’aviez pas fait sortir
Alice: Mais tu ne lui as pas fais de mal
Kate: Racontes
Alice: J’avais organiser une petite fête pour Bella à la maison, tout se passait bien jusqu’au moment où Bella c’est couper avec le papier cadeau et là
Jasper: Là j’ai perdu le contrôle
Alice: On a tous retenu Jasper mais pour protéger Bella Edward là pousser contre le mur, par terre il y avait plein de débris de verre et elle c’est couper avec l’un d’eux
Kate: Oh mon dieu
Alice: C’est rien Carlisle là soigné mais Edward a décidé qu’il quitterait Bella le lendemain pour la protéger de notre monde et on a tous quitter Forks
Tanya: C’est bien ce que je disais, ce n’est qu’une humaine
Emmett sévèrement: Tanya ça suffit
Alice: Il faut que je vous dise un truc, c’est à propos de Bella
Emmett & Jasper: Qu’est-ce qui se passe
Rosalie: Dis leur
Emmett: Attends t’es au courant ?
Rosalie: Oui mais je laisse Alice vous le dire
Alice: J’ai une vision
Jasper: Oui ça tu nous l’as dis après avoir passer tes nerfs sur ce pauvre Edward
Alice: Non j’en n’ai eu une autre
Emmett: T’as vu quoi
Alice: Bella sautait d’une falaise
Emmett: Non, elle ne peut pas être…..
Alice: Je ne sais pas si elle l’est mais Edward ne doit jamais le savoir
Tanya: Et pourquoi donc ?
Alice: Parce qu’il serait capable de faire une énorme bêtises
Emmett: J’suis d’accord avec toi Alice, quand on est amoureux on agit souvent imprudemment
Rosalie contrariée: Dis ça te dis de dormir par terre ce soir
Emmet: ……

Tout à coup l’esprit d’Alice partit presque sur une autre planète, des images arrivèrent comme des flashs. Les images concernaient Edward et les Volturi, en ce moment mêment Edward était à Volterra et il implorait Aro de le tuer. Edward voulait mourir mais c’était à prévoir après avoir surpris la conversation entre Alice et Rosalie seulement les deux jeunes femmes ignorent qu’Edward les a entendu et qu’il a sauter tout de suite aux conclusions.

Jasper inquiet: Alice ? Tout va bien
Alice: Moi oui mais pas Edward
Emmett: T’as eu une vision ?
Alice: Oui
Carlisle: Que se passe-t-il Alice
Alice: J’ai vu Edward
Eleazar: C’est plutôt bon signe, ça veut dire qu’il va bien
Alice: Il est à Volterra
Carmen: Que fait-il là bas ?
Alice: En ce moment même il implore Aro de le tuer
Carlisle et Esmée: Quoi ?
Alice: Il est persuader que Bella est morte et il veut mourir aussi
Tanya: Pourquoi voudrait-il mourir ?
Alice: Parce qu’il l’aime
Tanya jalouse: Tu veux dire qu’il l’aimait Alice
Alice: Non il l’aime toujours
Tanya: Non impossible, ce n’est qu’une humaine en plus elle pourrait détruire nos vies en révélant ce qu’on est
Emmett: Tanya arrêtes, c’est pas parce que t’es jalouse qu’il faut que tu sois méchante
Tanya: Je ne suis pas jalouse
Rosalie: Si tu l’es mais la seule qu’Edward ne voit c’est Bella. Dit Alice pourquoi Edward pense que Bella est morte ?
Alice: Il nous a entendu
Rosalie: Oh non
Esmée: Qu’est-ce qu’il a entendu ?
Alice: L’autre jour Rose et moi on discutait et je lui ai fais part d’une vision que j’ai eu, j’ai vu Bella sauter d’une falaise
Esmée choquée: Oh non….. Bella
Carlisle: Alice est-ce qu’elle….. ?
Alice: Je ne sais, je ne crois pas qu’elle soit morte mais Edward lui il le pense
Carlisle: Il faudrait s’assurer qu’elle est bien en vie
Eleazar: Appelez là
Alice: Non je vais retourner à Forks
Carmen: Tu peux passer un coup de fil d’ici Alice
Alice: Ne le prenez pas mal mais je veux m’assurer qu’elle est en vie par mes propres yeux
Irina: Si t’entends sa voix tu sauras qu’elle est en vie
Alice: Je veux la voir
Tanya: Pourquoi donc ?
Alice: Parce qu’elle me manque, je la considérais comme une sœur
Carlisle et Esmée: Elle nous manque à tous
Tanya: Pas à Rosalie j’en suis sur
Rosalie: Sois gentille ne parles pas à ma place
Emmett en mettant un bras autour des épaules de Rosalie: Je savais bien que tu détestais pas Bella
Rosalie: Commence pas toi
Alice: Bon je vais prendre quelques affaires et j’y vais
Kate: Maintenant ?
Alice: Oui, je te signal que Forks n’est pas la porte à côté

Alice salua les Denali ainsi que sa propre famille puis elle quitta la villa puis elle alla à la villa de sa famille afin d’aller chercher quelques affaires là bas avant de prendre la route pour Forks, au fond d’elle Alice espérait de tout son cœur que Bella est en vie et en bonne santé. Certes que Bella ne fasse plus partie de leur vie est dure, vraiment très dure mais penser qu’elle soit peut être plus de ce monde est bien trop atroce


Forks/Villa des Kingsley

A peine Sawyer avait-elle retirer la lame du couteau du ventre de Dorian que la plaie béante de ce dernier causer par le couteau se referma petit à petit. En quelques seconde la blessure se referma complètement grâce au pouvoir de guérison de la lycanthropie. Tout le monde était étonner et surpris de voir à quel vitesse la blessure c’était refermer, c’était pas normal, pas humain mais pas magique non plus

Tom: Je doute que ce soir nécessaire désormais
Erika: J’ai jamais vu ça, un humain ne guérit pas comme ça d’ailleurs personne ne peut guérir aussi vite
Tom: C’est clair, même nous on ne guérit pas aussi vite quand on est blessé
Chris: Comment est-ce possible ?

C’était la première chose qu’ils voyaient une chose pareil cela étant dit Erika a bien sentit quelque chose d’étrange chez Dorian. A la seconde où elle avait toucher Dorian Erika a immédiatement ressentit une drôle de sensation, au début ils ont pensé que c’était un sorcier où un être magique mais non il ne l’est pas. Les Kingsley ignorent bien évidement la nature lycanthropique du jeune adolescent, c’est alors ce dernier ouvrit lentement les yeux et là une lueur jaune apparut et disparu en quelques secondes dans les pupilles du jeune adolescents

Tom: Wouaho c’est quoi ça ?
Erika: Ça quoi ?
Tom: Ce truc dans ses yeux, cette lueur jaune
Sawyer en s’adressant à Dorian: Ça va ?
Dorian en se relevant: Après m’être fait poignarder je peux dire que je m’en sors plutôt bien
Sawyer: T’as le sens de l’humour toi
Tom: Tu es quoi exactement Dorian ?
Sawyer: Tom
Tom: On se pose tous la même question Sawyer et en particulier avec ce qui vient de se passer
Sawyer: Ça peut attendre tu crois pas ?
Chris: Ton frère a raison chérie
Dorian: Je vois pas de quoi vous parler
Tom: De ta guérison instantanée et de la lueur jaune dans tes yeux à l’instant
Dorian: …..
Tom: On sait que t’es pas complètement humain alors ça ne sert à rien de mentir
Dorian: Je n’ai rien à dire
Chris: Vu que tu es sous notre toit tu nous dois des explications
Dorian: Ne vous en faites pas je vais vous importuner plus longtemps
Tom: On veut juste savoir ce que tu es
Dorian: Je suis comme toi, un adolescent de seize ans
Tom: Tu es plus que ça, on le sait tous
Dorian: Même toi Sawyer ?
Sawyer: Oui mais je pense que ça peut attendre l’interrogatoire
Bianca: Qui t’as poignardé
Dorian: Désolé ça ne regarde que moi
Chris: Non pas si on se retrouve en danger, je me dois de protéger ma famille
Dorian: Je réglerais ça tout seul
Sawyer: Et si tu te fais attaquer à nouveau ?
Dorian: J’y survivrais
Sawyer: Dorian laisses nous t’aider
Dorian: Merci de l’offre mais non, je réglerais cette histoire tout seul
Tom: Qu’entends-tu par régler cette histoire ?
Dorian: Y mettre un terme
Chris: Tu veux dire le tuer ?
Dorian: A votre avis ?
Tom: Tu peux pas tuer un humain à moins qu’il ne le soit pas
Dorian: ….
Chris: Ton silence en dit long
Tom: Bon ça suffit dit nous ce que tu es, un sorcier, un vampire, un demi dieu où autre chose ?
Sawyer: Si ça peut t’aider nous aussi on est différent, on est des sorciers
Dorian: Des sorciers ?
Sawyer: Oui
Tom: A ton tour
Dorian nerveux: Un loup
Sawyer, Tom, Erika, Chris et Bianca: UN LOUP ?
Dorian: Oui un loup, un lycanthrope
Sawyer: Je savais bien que t’étais pas un garçon ordinaire
Dorian en s’adressant à Erika: Ne t'approche pas de moi !
Erika en le rassurant: Je ne te ferai aucun mal, Dorian !
Sawyer: Elle est de notre côté !

Ayant confiance en Sawyer Dorian se détendit mais seulement de l'extérieur car il était nerveux, il ne sait pas ce les Kingsley sont exactement ainsi qu‘Erika et ça l‘inquiéte car il est chez eux et il ne sait pas quels sont leur intention envers lui surtout après que Dorian leurs est révélé sa véritable nature. . Elle chercha son cahier des yeux et le trouva à l'autre bout du grenier. Elle alla le récupérer et se sentit bien mieux.

Bianca: Nous devrions redescendre dans le salon, nous avons des choses à nous dire !
Chris: Très bonne idée chérie
Tom: Okay mais je vais aller chercher un t-shirt pour Dorian à moins qu’il préfère rester torse nu

Sawyer dans ses pensées: Moi ça me gêne pas, il trop mignon et ses abdos mhhhm

Dorian: Je veux bien un t-shirt, merci Tom
Tom: De rien

Tout le monde sortit du grenier et Sawyer tendit sa main à Dorian, ce dernier la prit sans même sans rendre compte. A ce contact, une décharge électrique parcouru leurs corps respectif. Tom alla dans sa chambre et il saisissa un t-shirt à manche longue de couleur noir pour Dorian, physiquement ce dernier a à peur près le même gabarit que lui. Arrivée dans le salon Tom lança le t-shirt qu’il venait de prendre pour Dorian à ce dernier, le jeune louveteaux le saisissa et il l’enfila rapidement

Dorian: Merci Tom, je te le rendrais tout propre demain à la première heure
Tom: T’as le temps, te presse pas pour ça
Bianca en encourageant Dorian: Dorian, dis-nous qui t'as fais ça !
Dorian: Il s'appelle Krinn, et c'est un vampire très puissant !
Chris: Et qu'est-ce qu'il veut ?
Dorian: Me tuer, moi et mes frères
Tom: Pourquoi ?
Dorian: Parce qu’on est des loups, il a tué Alec il y a vingt ans et il compte terminer ce qu’il a commence mais pour ça on doit muté et comme j’ai refusé catégoriquement de muté Krinn m’a poignardé
Sawyer: Attends tu as dis il y a vingt ans ?
Dorian: Oui, je suis un loup depuis vingt ans
Erika: Mais t’as l’air d’avoir 16 ans
Dorian: Oui, j’ai été transformé quand j’avais 16 ans et donc je reste éternellement figé à tout jamais à cet âge
Chris: Et il y a un remède ?
Dorian: Non aucun, certes j’ai pas choisis de devenir ce que je suis mais aujourd’hui je m’accepte tel que je suis
Sawyer: Comment est-ce arrivée
Dorian: C’était un accident
Tom: Je vois comment ça a pu l’être
Dorian: Pourtant ça l’a été, tout mes frères ont choisit de le devenir sauf moi
Chris: Et moi qui pensait l’espèce des loups éteinte
Dorian: Oui beaucoup d’entre nous ont périt à cause des vampires

À suivre………

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Sam 28 Jan - 15:47

CHAPITRE 16







Dorian, Tom, Bianca,
Chris, Sawyer, Erika,
Noah, Eléna, Connor,
April, Liam, Koralie,
Bella, Jacob & Alice


Forks/Villa des Kingsley

Tout le monde sortit du grenier et Sawyer tendit sa main à Dorian, ce dernier la prit sans même sans rendre compte. A ce contact, une décharge électrique parcouru leurs corps respectif. Tom alla dans sa chambre et il saisissa un t-shirt à manche longue de couleur noir pour Dorian, physiquement ce dernier a à peur près le même gabarit que lui. Arrivée dans le salon Tom lança le t-shirt qu’il venait de prendre pour Dorian à ce dernier, le jeune louveteaux le saisissa et il l’enfila rapidement

Dorian: Merci Tom, je te le rendrais tout propre demain à la première heure
Tom: T’as le temps, te presse pas pour ça
Bianca en encourageant Dorian: Dorian, dis-nous qui t'as fais ça !
Dorian: Il s'appelle Krinn, et c'est un vampire très puissant !
Chris: Et qu'est-ce qu'il veut ?
Dorian: Me tuer, moi et mes frères
Tom: Pourquoi ?
Dorian: Parce qu’on est des loups, il a tué Alec il y a vingt ans et il compte terminer ce qu’il a commence mais pour ça on doit muté et comme j’ai refusé catégoriquement de muté Krinn m’a poignardé
Sawyer: Attends tu as dis il y a vingt ans ?
Dorian: Oui, je suis un loup depuis vingt ans
Erika: Mais t’as l’air d’avoir 16 ans
Dorian: Oui, j’ai été transformé quand j’avais 16 ans et donc je reste éternellement figé à tout jamais à cet âge
Chris: Et il y a un remède ?
Dorian: Non aucun
Sawyer: J‘suis désolée
Dorian: Faut pas, c‘est le destin
Bianca: Le destin nous joue parfois de drôle de tour
Dorian: A qui le dites vous. Certes j’ai pas choisis de devenir ce que je suis mais aujourd’hui je m’accepte tel que je suis
Sawyer: Comment est-ce arrivée ?
Dorian: C’était un accident
Tom: Je vois pas comment ça a pu l’être
Dorian: Pourtant ça l’a été, tout mes frères ont choisit de le devenir sauf moi
Chris: Et moi qui pensait l’espèce des loups éteinte
Dorian: Oui beaucoup d’entre nous ont périt à cause des vampires, nous ne sommes plus très nombreux maintenant
Bianca: Mais vous pouvez engendrez des humains en loups
Dorian: Oui mais mon frère Aiden ne ferait jamais ça quelqu’un qui voudrait rester humain, entièrement humain
Chris: Mais ils ne sont pas tous comme vous n’est-ce pas ?
Dorian: Oui, c’est comme avec les vampires sauf que moi j’ai jamais vu de gentil vampire mais il en existe tout comme il existe des lycanthropes mauvais
Chris: Je vois
Dorian: Je….je suis désolé, je ne peux pas rester. Il faut que je rentre
Sawyer en retenant Dorian: Attends !
Dorian en fesant face à Sawyer: Quoi ?
Sawyer: Si tu t’en vas Krinn va te retrouver, c'est évident !
Dorian: Pendant vingt ans c’est nous qui n’avons pas cesser de le pourchasser alors je me doute bien qu’il va me pourchasser également vu qu’il m’a pas tuer. De toute façon il me retrouvera mais je ne serais pas seul, mes frères sont là pour me protège, on se protège tous les uns les autre et je ne veux pas courir le risque qu'il s'en prenne à l'un d'entre vous !
Chris: Il ne faut pas t’inquiéter pour nous
Sawyer: Mon père a raison Dorian
Dorian: Je que toi et ton frère vous avez des pouvoirs pour vous protéger et protéger votre famille mais je peux pas me permettre de prendre le moindre risque que Krinn vienne ici pour s’en prendre à vous
Tom: Tu veux jouer les kamikaze c’est ça ?
Dorian: Non Tom, je veux juste que personne d’autre se retrouve mêler dans cette bataille avec Krinn
Sawyer: Dorian, ne pars pas !
Dorian: Sawyer, s'il te plaît, laisse-moi partir !
Sawyer: Non je peux pas faire ça, je n’veux pas qu’il t’arrive quelque chose
Dorian: Ça, c'est notre problème. Le danger fait partie de notre famille, et on est des loups ce qui fait qu‘on est résistant

Dorian était plus que décidé à ne pas laisser d'autres personnes mourir dans cette bataille avec Krinn, sa famille a trop longtemps traqué ce maudit vampire depuis plus de vingt ans et ils n‘ont jamais renoncer mais maintenant et Krinn est dans l‘éparage c‘est le moment où jamais pour en finir définitivement avec lui. Jamais il n’aurait du dévoiler son identité même en sachant que les Kingsley ne sont pas des gens ordinaire cependant il sait qu’il peut leurs faire confiance mais quand il dira à Aidan qu’il a dévoiler leurs secret de famille ça va vraiment être sa fête surtout après ce qui c’est passé avec Aaron

Sawyer: Dorian ?
Dorian: Oui ?
Sawyer: On s’inquiète pour toi
Dorian: Je comprends mais j’ai suffisamment de personne qui s’inquiète pour moi
Tom: Ta famille ?
Dorian: Oh oui mais j’aime savoir qu’ils sont là pour moi dans tout mais je refuse de vous entraîner avec moi dans notre combat contre Krinn, c’est hors de question
Erika: Sawyer, peut-être que c’est à lui de décider. Je ne pense pas que ce soit à nous de nous mêler de problèmes de famille
Sawyer: Mais Erika
Dorian: Erika a raison, Krinn est notre problème pas le votre
Sawyer en fixant Dorian dans les yeux: Dorian….
Dorian en s’approchant dangereusement de Sawyer: S’il te plais, ne me force pas à prendre mes distances avec toi
Sawyer: Tu ferais ça ?
Dorian: Si ça peut t’empêcher de te mettre en danger pour moi, oui je le ferais sans aucune hésitation alors pour notre bien à tout les deux n’insistez pas
Chris: C’est contre tout ce qu’on défend mais…
Dorian: Mais ?
Chris: Mais on respectera ta décision
Tom: Papa qu’on peut pas faire ça
Sawyer: Tom a raison papa, je peux pas faire ça
Bianca: Ce que ton père veut dire c’est que Dorian ne veut pas qu’on s’en mêle même si c’est contre notre manière de voir les choses et puis je doute que tu es envie de ne plus jamais voir Dorian
Sawyer: Non pas ça
Chris: Alors nous devons rester à l’écart
Dorian: Merci de votre compréhension. Bon je dois rentrer, il se fait tard

Dorian lança un dernier regard très intense à Sawyer tout en se rapprochant d’elle et il déposa un tendre baiser sur sa joue puis il se pencha vers on oreille et il lui murmura un merci. Merci de l’avoir sauver et merci de rester à l’écart de son histoire avec Krinn, pour lui ça comptait beaucoup car il sait à quel point ce dernier est dangereux et sadique. Non il était hors de question qu’il risque la vie d’autres personne et de toutes manière ça ne les concerne pas, ça ne concerne que Dorian et ses frères car eux seules ont un compte personnel à régler avec Krinn. On pourrait prendre ça pour de la vengeance et d’un côté ça l’est un peu mais en réalité il ne s’agit que de justice


Forks/La fôret

Le lendemain matin à peine les premières lueurs de l’aube lever un adolescent devenu vampires il y a plus d’un siècle, ce matin il était sortit du manoir à l’aube pour chasser alors que son frère roupillait encore certainement avec une fille qu’il a hypnotiser, Noah connaît très bien son frère pour avoir passé une bonne partie de son existence à ses côtés, Damon n‘a plus aucun secret pour lui cependant ce dernier a le dont de toujours sortir un lapin de son chapeau surtout maintenant qu‘il connaît les raisons de son soudain retour à Forks: le ramener dans son camp c’est-à-dire le mal absolu mais Noah n‘a aucunement l‘intention de redevenir celui qu‘il était lorsqu‘il est devenu un vampire. Pour revenir au moment présent Noah courrait à une vitesse vampirique après un cerf, la vitesse était tel que le vent caressait sa peau glacée et c’est sans côté sur le brouillard qui recouvre souvent la ville. Le jeune vampire bloqua sa proie et il planta ses crocs dans la chair de l’animal puis il le vida de son sang quand tout à coup il sentit la présence de quelqu’un, Noah se releva et là il vit…….Eléna

Eléna: Noah……qu’est-ce que tu ?….
Noah: Eléna
Eléna: …..
Noah: Je vais t’expliquer
Eléna: Pas la peine
Noah: Si il faut que tu saches avant de prendre tes jambes à ton cou
Eléna: C’est pas la peine, je sais ce que tu es
Noah paniqué: ……. Tu ….Non…..
Eléna: Tu es un vampire
Noah choqué et paniqué à la fois: Oui…..je
Eléna: T’as quel âge ?
Noah: 17 ans
Eléna: 17 ans depuis combien de temps ?
Noah: Depuis 145 ans. Comment as-tu su que…..
Eléna: Je suis aussi ….. Comme toi
Noah sous le choc: Pardon ?
Eléna: Je suis un vampire
Noah: Toi…… un vampire…..
Eléna: Oui aussi dingue que ça puisse paraître

Ça pour être dingue ça pouvait l’être, Eléna est un vampire et ça Noah il ne là pas vu venir mais d’un autre côté il n’a pas la capacité de détecter les vampires qu’il peut y avoir autour de lui et encore moins si il s’agit de sa petite amie. Pourtant les signes étaient évident, ils auraient remarquer les signes plus qu’évident mais faut croire qu’ils n’ont pas percuter ce qui n’était autre que la réalité. Quel vie de fou, deux vampires se fesant passer pour des humains auprès du reste du monde sont attiré l’un par l’autre et tombent amoureux l’un de l’autre, si ça c’est pas le destin alors c’est quoi ?

Noah: Par pure curiosité quel âge as-tu ?
Eléna: 19 ans même si je fais croire que j’en ai 17
Noah en esquissant un sourire: Et t’as 19 ans depuis combien de temps ?
Eléna en souriant: Depuis cinq ans
Noah: T’es une jeune vampire alors
Eléna: En effet oui
Noah: Je peux te demander comment t’en est devenu un ?
Eléna: Mon père nous a transformé et toi comment t’es devenu une créature de la nuit ?
Noah: Mon frère m’a transformé mais c’est une longue histoire
Eléna: J’adorerais l’entendre
Noah: Elle n’est pas très glorieuse
Eléna: Je crois je peux l’entendre
Noah: Si tu peux supporter le sadisme un nombre incalculable de meurtres je veux bien tout te dire
Eléna: Tu veux dire que tu es ….
Noah: Un vampire reconvertis ?
Eléna: Oui
Noah: En effet je le suis et ça aussi c’est une longue histoire, une très longue histoire
Eléna: Tu sais quoi, commençons par le début et gardons le reste du mystère de ta vie pour plus tard, t’en dis quoi ?
Noah: J’suis pas contre
Eléna: A toi l’honneur
Noah: Je suis né à Forks il y a plus d’un siècle et j’ai toujours aimé observé les étoiles
Eléna: Sérieux ?
Noah: Oui, ça toujours été une fascination pour moi. Quand j’étais enfant j’adorais m’asseoir à sur le rebord de la fenêtre de ma chambre et je pouvais des heures et des heures à regard le ciel enfin jusqu’à ce que je tombe de sommeil
Eléna: C’est quelque chose de très humain
Noah: Oui en effet. Bref, un soir alors que j’étais une fois de plus dehors à observer les étoiles mon frère rentrait à la maison, il était tard mais c’était pas une surprise. Damon a toujours aimé partir en vadrouille au beau milieu de la nuit, à croire que c’est génétique les ballade nocturne. Ce soir là sa vie a prit un changement à 180 degré
Eléna: Continues
Noah: Alors qu’il rentrait à la maison il c’est fait attaquer par un vampire, ce dernier avait certainement faim
Eléna: Ton frère a donc été son dîner
Noah: Oui d’une certaine manière mais avant de le tuer il lui a fait boire son song
Eléna: Une condition essentiel pour faire d’un humain un vampire
Noah: Exact mais quand il est revenu à lui le vampire lui a dit que si il voulait survivre il allait devoir se nourrir de sang humain pour achever sa transformation et c’est-ce qu’il a fait
Eléna: …….
Noah: Il est rentré à la maison et c’est qu’il m’a vu dehors tout seul et quand moi je l’ai vu j’suis aller vers lui sans savoir ce qui allait m’arriver
Eléna: Ton frère c’est servit de toi pour survivre
Noah: Il avait pas le choix Eléna
Eléna: Si il l’avait
Noah: Non, sans moi il serait mort. Donc il a bu mon sang mais ça ne lui suffisait pas
Eléna: Qu’est-ce qui c’est passé ?
Noah: Il ne voulait pas vivre l’éternité tout seul, il voulait son p’tit frère auprès de lui alors il m’a fait boir son sang et il m’a tué. A mon réveil il m’a dit ce que j’étais devenu et que si je voulais pas mourir j’allais devoir me nourrir de sang humain
Eléna: Et t’as fais quoi ?
Noah: Au début j’ai refusé mais Damon avait d’autres plan en tête, j’suis partie et quand je suis venu Damon m’attendait avec notre mère, il l’avait hypnotiser et mordu. Il m’a dit qu’il ne suivait que laisser mon corps réagir à l’appel du sang et j’ai régis, je l’ai vidé de sang et j’ai fais pareil avec mon frère
Eléna: Noah
Noah: Eléna je t’avais que mon histoire n’était un compte de fée et ce n’est que le début
Eléna: Le début de quoi ?
Noah: Des gens qu’on a tués Damon et moi, nos parents ont seulement été les premiers. J’te l’ai dis ce n’est pas une belle histoire
Eléna: Je sais mais
Noah: Tu me vois différemment maintenant n’est-ce pas ?
Eléna: Pas du tout, le Noah qui a tué tout ces gens c’est pas celui avec qui je sors
Noah: Donc ?
Eléna: Le passé c’est le passé, ça ne change strictement rien entre nous
Noah: Vraiment ?
Eléna: Oui
Noah: Tu peux vraiment me regarder dans les yeux et me dire que ce que tu sais sur moi à présent, sur ce que j’ai fais par le passé ne change strictement rien
Eléna en posant sa main sur la joue de Noah: Oui ça ne change rien
Noah: J’avoue être surpris de ta réaction
Eléna: Et tu t’attendais à quoi ?
Noah: A ce que tu me plantes ici voir même à ce que tu me haïsses
Eléna: Impossible
Noah: Pendant des semaines j’ai tourné dans ma tête mille et une manière de te t’avouer mon secret
Eléna: Moi aussi
Noah: Vraiment ?
Eléna: Oh oui, je me demandais sans cesse comme j’allais dire à mon petit ami comme j’allais lui dire que je suis un vampire
Noah: Les grand esprits se rencontrent
Eléna: A qui le dit tout
Noah: Maintenant je me sens beaucoup plus serein, comme si …….
Eléna: Comme si tu flottais sur un nuage ?
Noah: J’aurais pas utiliser ce terme là mais ça résume un peu ce sentiment de bien être et délivrance

Sur ses dernières paroles Noah prit les mains d’Eléna dans les sienne puis il plongea profondément son regard dans celui de sa petite amie, cette dernière le fixait également avec une intensité sans limite. La chose qu’elle redoutait le plus au monde depuis qu’elle a rencontré Noah c’était qu’il arrive quelque chose à ce dernier et de lui dire la vérité sur ce qu’elle est réellement sans se douter une seule seconde qu’il est également ce qu’elle est, un vampire. Durant longtemps Noah a beaucoup envie Koralie qui avait trouvé chaussure à son pied, un humain qu’elle avait transformé en vampire suite à la demande de ce dernier car il voulait être éternellement aux côté de Koralie, une chose que Noah aurait fait pour rien au monde d’ailleurs Noah se demandait où Liam pouvait bien être puisqu’ils sont pratiquement toujours coller l’un à l’autre. Eléna se rapprocha d’avantage de Noah et elle l’embrassa amoureusement, ce dernier répondit tout aussi amoureusement au baiser de sa petite amie


Forks/Les Falaises

Des amis ? Des confidents ? De la complicité ?De l'amour ? Des âmes sœurs ?

Est-il possible de côtoyer une personne tout les jours sans même se rendre compte qu‘elle est la personne qui changera votre monde ? Est-il possible qu'une simple amitié aussi banale soit-elle puisse se transformer en la plus grande histoire d'amour de tout les temps ? Et que deux personnes totalement différentes l'une de l'autre peuvent-elles croire que l'impossible deviendrait possible ?

Toute voie mène vers un chemin tracé de la destinée, peu importe les actions que l'on mène, peu importe ce que l'on accomplit, il est difficile de croire au destin, au bonheur quand le sort s'acharne sur nous mais quand deux personnes sont liées par l'œuvre de ce destin rien ni personne ne pourra empêcher ce qui doit être accomplit , pas même les pires intrigues qu’une personne mal intentionnée puisse comploter. Quand deux personnes sont destinés l’une à l’autre nul ne peut les séparer car c’est écrit quelques part, dans les étoiles où sur un fil invisible mais quoiqu’il en soit on ne peut aller contre le destin

C'est une belle journée enfin une journée comme parmi tant d'autre à Forks qui s'écoule dès que la nuit se couche pour laisser place à la lumière. Connor Swan était assit aux bords des falaises et l'aventurier qu'il est ne pouvait pas ignorer la beauté d'un tel endroit. Aventurier c'est vite dit, il n'a rien d'un aventurier comme Robinson Crusoé et encore loin d'un aventurier de la célèbre émission Koh-Lanta.

Bref, cela faisait que quelques minutes qu'il était là à regarder l’horizon loin devant lui, comme si il était en pleine réflexion à la recherche de réponses à différente questions mais non, en faite il est venu ici juste pour profiter de cette belle journée. Il fesait pas spécialement beau comme presque tout les jours et il y a une légère brise de vent qui rafraîchit l‘air et qui venait caresser la peau du jeune Swan. Tout à coup les yeux vert du jeune adolescent fut dissimuler par les mains d’une jeune adolescent

???????: Bonjour bel inconnu
Connor: Bonjour belle inconnue
???????: Devine qui c’est ?
Connor: Humm….je dirais une jolie fille aux long cheveux brun qui s’appelle April Davis
April en retirant ses mains et déposant un baiser dans le coup de Connor: Gagné monsieur Swan
Connor: Quand tu dis ça j’ai l’impression que tu parles de mon père
April: C’est juste une expression Connor
Connor: Je sais mais bon. Sinon qu’est-ce que tu fais là ?
April: J’suis passé chez toi et j’ai croisé ta soeur
Connor: Comment tu l’as trouvé
April: Bien
Connor: Okay et euh… C’est elle qui t’a dit que j’étais là ?
April: Non elle m’a suggéré que tu y serais probablement
Connor: Ce qui plus où moins la même chose
April en s‘asseyant à côté de Connor: Je te l’accorde, tu m’en veut pas d’être venu ?
Connor: Non, pas du tout
April: Tu voulais peut être être seul ?
Connor: Pas spécialement, j’suis content de te voir
April: Moi aussi, je pouvais pas attendre ce soir pour te voir
Connor: Et moi je stresse
April: Ne stresse pas autant
Connor: On fait un truc tout les deux ce soir
April: Je sais
Connor: Y’a de quoi stresser
April: Non pas du tout, on va juste voir un film et manger après. Pourquoi ça te rends aussi nerveux ?
Connor: Parce que….
April: Oui continues…..
Connor: Euh….
April: Ne me dis pas que t’as jamais invité une fille au cinéma ? Je te croirais pas
Connor: Pourquoi ça ?
April: T’es trop mignon pour n’avoir jamais invité de fille à sortir avec toi
Connor: J’ai eu des petites amies
April: Qui n’en n’a pas déjà eu a 18 ans, on a tous un passée
Connor: En effet mais c’est pas ce que j’ai voulu dire en disant que j’étais nerveux
April: C’est quoi alors ?
Connor: On est amis et si on sort ensemble ça va tout changer
April: Okay…. Alors imagines que ce n’est pas un rancart, que c’est juste deux amis qui vont voir un film et manger une pizza
Connor: Okay. De toute manière c’est pas pour ça que j’suis venu ici
April: Vraiment ?
Connor: Oui
April: Je peux te demander pourquoi ?
Connor: J’avais juste envie de respirer un bon bol d’air frais et j’aime bien cet endroit
April: C’est vrai que la vue est splendide
Connor: J’adore cet endroit, quand j’étais petit et que ma sœur et moi on venait voir notre père je le suppliais de m’y emmener et il finissait toujours pas céder
April: Tout le temps ?
Connor: Oui, mon père voulait pas que Bella et moi on souffre de leur divorce
April: Et vous en avez beaucoup souffert
Connor: Pas vraiment, on était trop petit pour en avoir garder des séquelles et puis d’une certaine manière on a toujours su que jamais ils se remettraient ensemble sans oublier et notre mère est très heureuse avec Phil et Phil est super cool

Phil le beau-père de Bella et Connor est quelqu’un de bien et les deux adolescents l’ont toujours bien aimé, ils n’ont jamais espéré que leurs parents se remettront ensemble car ils ne sont plus amoureux depuis très longtemps cependant ils s’apprécient suffisamment pour être amis et puis Renée la mère de Connor et Bella est très heureuse avec Phil et pour les deux adolescents c’est tout ce qui compte à leurs yeux. Former une famille ça ne veut pas forcément dire deux parents et deux enfants réunit sous le même toit, les famille recomposé ça existe et puis il vaut mieux pour tout le monde d’être avec la personne qu’on aime plutôt que d’être avec son ex simplement pour que leurs enfant surtout que Connor et Bella ne sont jamais plein d’avoir des parents divorcer mais ils ont choisit eux même de venir vivre chez leur père d’ailleurs ça a été la meilleur décision qu’ils aient prit tout les deux, non seulement pour eux mais aussi pour leur mère et Phil


Forks/ Maison des Hampton

Les premières lueurs du jour passaient à travers les fenêtre de la chambre d’Erika Hampton et c’est d’ailleurs ça qui réveilla Tom. Oui vous avez bien entendu, Tom a passé la nuit chez sa petite, dans la chambre de sa petite amie mais bon c’est pas la première fois qu’il passe la nuit avec Erika au lieu d’être chez lui dans son lit et bien évidemment ses parents ne le savent pas. Franchement quel parents censer d’esprit autoriserait leur fils de seize ans à découcher de la maison pour passer la nuit avec sa petite amie mais même si ses parents le découvraient et lui interdisaient de passer la nuit chez Erika Tom ne leurs obéirait pas pour la simple et bonne raison qu’il est raide dingue de sa petite amie cependant même si il découche souvent lui et Erika n’ont encore rien fait, elle n’est pas prête mais Tom est prêt à l‘attendre, à vrai dire il l’attendrait toute l’éternité si il le fallait

Un réveil assez doux, et lent, il aimait se réveiller sans se brusquer. Prendre le temps de changer d’état, et ne pas se demander quel jour on est, et quelle heure il est. Tel un ours en fin d’hibernation, il profitait de la transition entre le sommeil et l’éveil. Avant d’ouvrir les yeux un sourire apparut sur les lèvres, mais lorsque ses pupilles cessèrent d’être blotties dans le noir, il perdit son si grand sourire. Tom s’attendait à trouver Erika étendu dans le lit à la contempler comme il aime si bien le faire tout les matins mais à la place il n’y trouva que le drap. Tom se leva du lit et il sortit de la chambre de sa petite amie puis il descendit les escalier et il alla dans la cuisine. Arriver dans la cuisine Tom vit Erika, ce dernier souria tout en la regardant

Tom: Bonjour Melle le courant d’air
Erika en se retournant avec une spatule à la main: T’es réveillé ?
Tom: Il semblerait que oui d’ailleurs à mon réveil je pensais trouver ma copine à côté de moi
Erika: Ta copine n’avait plus sommeil et elle avait faim
Tom avant de l‘embrasser: T’aurais pu me réveiller dans ce cas
Erika: Non j’ai pas pu
Tom: Pourquoi ?
Erika: J’ai pas oser te réveiller
Tom: Pourquoi ?
Erika: Parce que tu avais besoin de sommeil et aussi parce que tu es top mignon quand tu dors
Tom: Seulement quand je dors ?
Erika: Non tu l’es tout le temps
Tom: Toi aussi tu l’es, tu superbe 24h/24 et 7j/7
Erika: T’es pas très impartial
Tom: Toi aussi je te signal
Erika: C’est vrai. Sinon t’as bien dormis ?
Tom: Oui comme un bébé et toi ?
Erika: Moi aussi. Euh Tom à propos d’hier soir
Tom: Ne t’excuse pas
Erika: Pourtant je le devrais
Tom: Non, ce serais plutôt à moi de m’excuser. J’aurais pas du, je suis désolé
Erika: Non c’est ma faute, je m’en veux de faire l’autruche comme ça
Tom: Tu ne fais pas l’autruche, tu n’es juste pas prête c’est tout
Erika: Mais…..
Tom: Je te l’ai déjà dis, je t’attendrais dix ans si il le faut
Erika: Mais tu dois être frustré à force
Tom: T’inquiètes pas pour ma frustration, j’ai pas besoin de ça pour être heureux. T’avoir dans mes bras est emplement suffisant
Erika: Mais tu es un garçon et tu as des attentes
Tom: Comme la plupart des garçons mais l’amour que j’ai pour toi surpasse largement mes …. envies
Erika: Mais……
Tom en enlaçant la taille d’Erika: Ecoutes je sais que beaucoup de couple de notre âge ont déjà des rapports
Erika: Je sais que tu en as déjà eu beaucoup
Tom: Oui mais c’est pas important que j’ai plus d’expériences que toi
Erika: Moi je n’en n’ai aucune et tu le sais
Tom: Oui et comme je te l’ai dis je t’attendrais autant de temps qu’il le faudra. On le fera quand tu te sentira prête à le faire, rien ne presse Erika
Erika: Je sais mais j’ai l’impression de t’en demander beaucoup
Tom: C’est pas le cas, tout les mecs ne pensent pas qu’à coucher avec leur petite amie
Erika: Mais tu y penses ?
Tom: Oui bien sur mais jamais je te pousserais à faire quelque chose que tu ne veux pas faire
Erika: C’est pas que je veux pas c’est juste……
Tom: Que tu n’es pas prête et je le comprends parfaitement. Ce qui compte le plus pour moi c’est que j’te aime et dormir tout contre toi suffit à me combler de bonheur
Erika: Décidément tu as le dont pour savoir parler aux filles toi
Tom: Non seulement à toi
Erika: J’ai de la chance de t’avoir comme petit ami
Tom: Non c’est moi qui est de la chance d’être ton p’tit ami. Je t’aime Erika
Erika en nouant ses bras autour de la nuque de Tom: Je t’aime aussi Tom

Tom approcha dangereusement ses lèvres de celles de sa petite amie et il l’embrassa tendrement. En ce moment, en cet instant présent Erika se sentait terriblement chanceuse, en faite elle se sentait comme la fille la plus chanceuse de l’univers. N’importe quel garçon aurait probablement mit la pression à Erika mais pas Tom et pourtant lui il a déjà eu des rapports avec ses ex petite ami alors qu’elle n’a jamais été aussi loin avec un garçon. Avant Tom elle n’a eu que deux petits copain mais elle n’a jamais songer à aller au-delà de quelques baiser avec eux, par contre avec Tom oui cependant elle ne se sent pas encore prête. Tom accepte et comprends qu’elle ne soit pas prête, il sait que la première fois c’est un grand pas à franchir pour une fille et pour rien au monde il ne veut la pousser à faire quelque chose qu’elle n’est pas prête à faire et elle lui est reconnaissante pour sa compréhension et sa patience par rapport au faite que pour l’instant elle ne se sent pas prête à aller plus loin

Tom en caressant tendrement la joue d’Erika: Tu es tout pour moi, j’espère que tu es consciente
Erika: Je le savais pas à ce point
Tom: Maintenant tu le sais
Erika: Oui. J’espère que t’as faim !
Tom: Je meurs de faim
Erika: Ça tombe bien parce que j’ai préparé le p’tit déjeuner pendant que tu dormais
Tom: Tu m’invites pour le p’tit déj ?
Erika en lui souriant: A ton avis
Tom: J’opte pour un oui
Erika: C’est un grand oui
Tom: Dans ce cas j’accepte volontiers l’invitation

Erika souria amoureusement à Tom et elle l’embrassa au coin des lèvres avant d’aller s’asseoir ce qui fit sourire le jeune adolescent. Et dire que certaine personnes pensent que le bonheur est surfait, Tom n’a jamais été aussi heureux depuis le jour où il a rencontré Erika ce qui remonte à seulement quelques mois, à partir de ce jour sa vie est devenu merveilleuse de jour en jour et encore ce n’est que le début. Nate alla rejoindre sa petite amie à table et ils entamèrent leur petit déjeuner en amoureux, une belle journée en perspective s’annonçait pour Erika et Tom, la journée commençait plus que bien pour eux en ce début de matinée


Forks/Fast food

Chez les adolescents les rendez-vous les rendent souvent stressant et nerveux, ce fut le cas pour Connor Swan qui avait prévu d’aller voir un film avec April Davis. Une fois dans la salle de projection le stresse était retomber, au cours de la séance durant une scène April sursauta et posa sa main sur celle de Connor qu’elle ne lâcha pas, sur le moment le jeune adolescent n’avait pas pu s’empêcher de sourire et de passer son bras autour de ses épaules ce qui ne semblait pas contrariée April. Une fois le film terminé les deux adolescents allèrent manger dans un fast-food proche du cinéma, Connor et April étaient assit à une table avec leurs plateau repas. Ils avaient commander un maxi burger, une grande frite, un grand orangina respectivement, en dessert ils ont prit une glace McFleury au Daim et une au cookies. Alors que pendant la séance l’atmosphère entre Connor et April était détendu et calme là c’était de nouveau redevenu tendu, stressant et nerveux. Afin de détendre l’atmosphère le jeune Swan prit la parole:

Connor: Alors t’as aimé le film ?
April: C’est tout ce qu’à trouvé pour détendre l’atmosphère ?
Connor en souriant: Je fais avec les moyens du bord
April: Belle réplique
Connor: Compliment que je te retourne
April: Ce n’est qu’une banalité
Connor: Les banalités les plus simples mènent à des conversations intéressantes
April: Intéressantes tu dis ?
Connor: Je veux dire par là que des banalités permettent aux gens d’apprendre à se connaître
April: Pour ça il faut beaucoup de banalités
Connor: C’est vrai. Sérieusement le film t’as plu
April: Oui beaucoup
Connor: Je l’ai trouvé captivant pas toi
April: Ca c’est bien les mecs, dès qu’il y a des combats et une jolie fille au milieu vous trouvez toujours les films captivant
Connor en souriant: Où est le mal ?
April: Nul part
Connor: Vous les filles vous aimez bien les films à l’eau de rose
April: C’est vrai …… enfin j’aime pas particulier tel genre où tel genre de film
Connor: Je vois ce que tu veux dire, moi c’est pareil
April: Ah bon ?
Connor: Oui, j’suis pas difficile
April: Même en matière de fille ?
Connor en esquissant un sourire: Je savais que tu finirais pas poser cette question
April: En général les garçons fantasmes surtout sur les blondes
Connor: Je n’ai pas de genre particulier même si mon ex est blonde
April: Donc ton style c’est les blondes ?
Connor: Non, pas spécialement. Brune, blonde châtain je m’en fiche
April: J’ai du mal à croire que y’a pas un genre de fille que tu préfères
Connor: Pourtant c’est vrai, et toi y’a un genre de mec qui te branche
April: Non
Connor: Les grands esprits se rencontrent
April: On dirait bien
Connor: N’empêche que j’ai toujours réussit à me retrouver avec des filles qui me correspondait pas, mais alors pas du tout
April: Tu sais personne ne tombe sur la bonne personne dès le premier coup et en particulier lorsqu’on est ado
Connor: T’as surement raison
April: Ça n’arrive que dans les films ça
Connor: Pas forcément mais y’a des exeptions
April: Oui mais ça n’arrive pas à tout les monde
Connor: C’est vrai, en plus dans les films la manière dont-ils font pour faire tomber les personnages amoureux c’est facile
April: Facile ?
Connor: Oui mais dans la réalité l’amour n’a rien de facile et encore moins de parfait. L’amour parfait il existe pas, dans n’importe quel couple il y un petit bémol
April: Je te trouve trop blasé pour un jeune de 18 ans
Connor: Non j’suis réaliste. Franchement si l’amour parfait, idyllique, sans aucun nuage existait vraiment tout le monde serait constamment heureux et on aurait jamais la possibilité de s’excuser et d’apprendre de ses erreurs
April: C’est pas faux ce que tu dis. Mais dis mois tu recherches quoi chez une fille ? C’est quoi la petite amie idéale pour toi ?
Connor: Ce que je recherche chez une fille…..
April: Et ne me dis pas que le physique ça compte j’te croirais pas
Connor: Bien sur que ça compte mais c’est pas le plus important
April: Alors c’est quoi le plus important ?
Connor: Pourquoi veux-tu savoir ?
April: Peut être pour savoir si j’ai la moindre chance. Vas-y je t’écoutes….
Connor: Jusque ici je n’ai connu que des histoire compliqué pour finir avec le cœur brisé. Aujourd’hui je sais ce que je recherche chez fille
April: Et c’est quoi ?
Connor: Quelqu’un d’authentique qui n’est pas peur de se montrer tel qu’elle est peu importe les gens pense d’elle, quelqu’un qui a les pieds sur terre, quelque un qui dit ce qu’elle pense et qui saura me tenir tête parce que je suis vraiment têtue. J’ai pas honte de le dire je suis buté comme une mule quand je m’y mets
April: ….
Connor: On m’a trop souvent brisé le cœur, j’me dis aussi que je l’ai un peu mérité
April: Comment ça ?
Connor: Je n’ai jamais chercher plus loin, je me contentais du minimum et au final c’est moi qui est fais les frais. Je comprenais rien à l’amour mais 15 ans qui peut dire qu’il sait ce que c’est
April: Personne, on ne sait rien de la vie
Connor: Exact. Ma relation avec Jenny était partit sur des bases dès le départ donc évidemment fallait s’attendre à ce que ça s’écroule comme un château de carte mais j’ai accumulé les erreurs avant Jenny et ça m’a pas servit de leçon vu comment ça a tourné mais quand Jenny m’a quitté j’ai enfin compris. En amour on peut pas se permettre de se contenter du minimum parce que ça demande pas d’effort, la chance ne m’a jamais souris sinon mes relations n’auraient pas finit en fiasco. Pour résumé ce que je recherche chez une fille c’est quelqu’un de vrai, d’authentique et qui a de la personnalité
April: C’est plus où moins aussi ce que je recherche. Tu penses que si on se revoit comme se soir on pourrait être plus qu‘amis ?
Connor: Je pense oui mais si on sort ensemble je préfère ne pas me précipiter, je veux prendre mon temps. Comprends-moi, mes précédentes histoires se sont précipiter rapidement et ça ne m’a mener nulle part à part d’être piétiner et je veux plus de ça
April: C’est jamais agréable de se faire briser le cœur, j’suis passé par là moi aussi et donc je suis entièrement d’accord avec toi sur le faite de prendre son temps
Connor: Après tout on a que 18 ans, on a la vie devant nous
April: Exact
Connor: Donc….. Si demain où après demain je t’invite à …. Je sais pas disons à te promener avec moi où pique niquer quelques part dans un coin tranquille tu accepterais ?
April: Oui je pourrais accepter si tu m’invitais bien sur
Connor: Vivons l’instant présent et ensuite et bien on avancera pas à pas

Connor n’avait pas tord sur ce point, il ne voulait pas prévoir de projets à l’avance, non lui ça devise c’est de vivre le moment présent car on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Une catastrophe peut très bien s’abattre sur vous dans la seconde où la minute qui suit, ça ne serre à rien de faire des plans sur la comète, au sens figurer bien évidement. De toute manière il ne veut pas précipiter quoique se soit et en plus April avait suggéré à Connor de ne pas considéré cette soirée comme un rancart mais plutôt comme deux amis qui vont voir un film au cinéma et qui vont manger un bout ensuite afin qu’il ne stresse pas trop mais au final ça n’a servit à rien puisque ça les a rendu nerveux autant l’un que l’autre


Forks/Manoir des Salvatore/ Chambre de Liam & Koralie

Chez les Salvatore il n’y avait ni Noah ni Damon dans le manoir, seulement Koralie et Liam. Eh oui les deux vampires amoureux ont choisit de poser leurs baguages chez Noah et Damon enfin c’est surtout Koralie qui voulu s’installer au manoir ce que Liam a du mal à comprendre. Parmis toutes les villas dans lesquels qu’il y a à Forks et dans lesquels ils pourraient vivre il a fallut que Koralie face du manoir leur résidence. Pourquoi une tel décision ? Est-ce que c’est juste pour emmerder Damon ? Sachant très bien qu’elle adore l’embêter. Où bien est-ce que c’est parce que Noah lui a dit qu’elle et Liam pouvait rester au manoir autant qu’ils voulaient ? Liam habillé de seulement un pantalon se tenait derrière l’amour de sa vie avec deux verre de vins

Liam en tendant un verre à Koralie: Un verre de vain chérie ?
Koralie: Oui, merci
Liam: De rien
Koralie: Comment t’as su c’était ce dont j’avais besoin ?
Liam: Après avoir passé cent ans à tes côtés je dirais que je te connais plutôt bien
Koralie: C’est réciproque tu sais. D’où vient-il ?
Liam: De France, je sais à quel point du raffole des vins français
Koralie: En effet
Liam en buvant une gorgée de son verre: Dis je peux te poser une question ?
Koralie: Laquelle ?
Liam: Pourquoi on c’est installer chez les Salvatore ? Non pas que j’apprécie pas l’hospitalité de Noah au contraire mais j’me demande pourquoi ?
Koralie: Parce que je veux avoir Damon à l’œil et le faite qu’il soit contrarié par ma présence chez lui c’est un petit plus
Liam: T’as une dent contre lui où quoi ?
Koralie: Pas spécialement non mais le faire tourner en bourrique me ravie énormément
Liam: Je sais ce qui te relie à Noah mais Damon ?
Koralie: Rien ne me relie à lui mais maintenant que je connais ses plans concernant son frère je préfère l’avoir à l’œil
Liam: Je vois
Koralie: Ça te déplais d’être ici ?
Liam en s‘asseyant sur le lit: Non pas vraiment mais depuis qu’on a emménager j’arrêtais pas de me demander pourquoi ?
Koralie: Tu réfléchis trop mon amour
Liam: Peut être que oui mais ça ne t’as jamais déplu au contraire
Koralie: Tout me plais en toi tu le sais très bien
Liam: Tu te rends compte qu’on est ensemble depuis plus où cent ans ?
Koralie: Oui , peu de couple peuvent s’en vanter
Liam: Totalement d’accord. En parlant d’amour comment Noah s’en sort avec sa petite amie, comment elle s’appelle déjà ?
Koralie: Eléna, plutôt bien. Il s’efforce de lui cacher sa véritable nature
Liam: Et il compte continuer comme ça longtemps
Koralie: Le plus longtemps possible
Liam: Ça va pas durer longtemps, elle va finir par se poser des questions tôt où tard voir même par découvrir la vérité
Koralie: Je le sais bien mais Noah ne veut pas lui dire et il a peur de la réaction d’Eléna si il lui dit tout
Liam: On sait bien tout les deux que la vérité finir par éclater un jour où l’autre et il vaudrait mieux que ça vienne ne lui. D’expérience ont sait les mensonges ne restent jamais caché bien longtemps
Koralie: Pour nous c’est différent Liam
Liam: Et en quoi ?
Koralie: Tu as découvert ma véritable nature avant même que je n’ai eu le temps de te le dire
Liam: Appelle ça le destin
Koralie: Si tu veux, ensuite tu m’as demander de te transformer
Liam: Ce que tu as fais
Koralie: A ta demande
Liam: Qui c’est Noah fera peut être pareil quand Eléna saura si elle lui demande
Koralie: Non il le fera pas
Liam: Qui sait, l’amour peut nous faire tout faire
Koralie: Pas en ce qui concerne Noah, si il y a bien une chose qu’il refusera catégoriquement de faire c’est de la transformer en vampire
Liam: Où est le problème si c’Est-ce qu’elle veut ?
Koralie: Le problème n’est pas ce qu’elle veut elle mais ce que Noah ne veut pas lui. Il préférera vivre tout l’éternité tout seul que de faire d’elle une des notre
Liam: Si je résume il préfèrera la regarder mourir que passer l’éternité à ses côtés
Koralie: Je l’aurais pas formuler comme ça mais en résumé oui c’est ça
Liam: C’est complètement ridicule si c’est son choix à elle
Koralie: Oui sauf que Noah ne voit pas les choses comme ça, il m’a déjà fait tout un sermon quand je lui ai dis que c’était moi qui t’avais transformer à ta demande
Liam: C’était mon choix, ma décision alors en quoi c’est mal ? En quoi c’est mal de vouloir être avec celle où celui qu’on aime pour l’éternité ?
Koralie: Moi je n’y vois rien de mal mais pour Noah c’est de l’égoïsme de priver un être humain d’une vie humaine
Liam: Tu ne m’as priver de rien, au contraire
Koralie: J’suis ravie de l’entendre
Liam: Tu le savais déjà
Koralie: Oui mais savais toujours plaisir de l’entendre
Liam: En tout cas Noah devrait faire face à la réalité qui est qu’il est un vampire et qu’Eléna est humaine. Leur histoire pourra dure un temps mais à long terme ça durera sauf si elle devient comme lui
Koralie: J’suis du même avis que toi mais je ne vais surtout pas le dire à Noah, il pourrait le prendre très mal mais vraiment très mal et de toute façon leur histoire ne me concerne pas, j’ai pas l’intention de m’en mêler
Liam: Je me doute bien que t’es pas Mlle Cupidon
Koralie: De plus je préfère largement m’occuper de toi que de tervigerser d’avantager sur Eléna et Noah
Liam en un sourire malicieux aux coins des lèvres: T’occuper de moi ?
Koralie en prennant le verre de Noah en le posant sur le plateau roulant ainsi que le siens: Oui de toi
Liam: Et comment ?
Koralie en nouant ses bras autour de la nuque de Liam: Comme ça

Sur ses dernières paroles la jeune femme embrassa tendrement son petit ami, ça a beau faire cent ans qu’ils sont ensemble ils sont toujours autant éperdument fou amoureux l’un de l’autre. Koralie sait ce que c’est de tomber amoureuse d’un humain alors qu’on est un vampire mais contrairement à Noah ça ne lui a pas poser de problème de transformer Liam en vampire lorsque celui-ci le lui a demander, elle estime que tant que c’est la décision de l’être humain de devenir immortel il n’y a aucun mal là dedans cependant devenir un vampire est à la fois bénédiction et une malédiction car être éternellement aux côté de la personne qu’on aime est sans doute une bonne chose mais la malédiction la dedans c’est qu’on évolue pas physiquement. On reste figer dans l’âge dans lequel on meurt, la part d’humanité reste en nous seulement quand on maîtrise pas sa soif de sang on peut facilement commettre des massacre voir pire y prendre goût ce qui a été le cas pour Noah et Damon à une époque. Pour en revenir à Koralie et Liam, ils s’embrassèrent rageusement allonger dans leur lit sous les couvertures et personne ne les dérangerait c’est certain d’ailleurs personne n’a besoin de savoir ce qu’ils font


Forks/Maison des Swan

La nuit était tombée sur la ville depuis plusieurs heures déjà, Connor était pas à la maison, il était au cinéma avec April et ensuite il comptait aller manger avec elle après. Charlie était de garde au poste de police mais Bella n’était pas toute seule, elle était en compagnie de Jacob, visiblement ce presque baiser qu’ils ont faillit échanger hier soir n’avait rien changer à leur amitiée ni au lien si fort qu’ils partagent réciproquement. Un sourire se dessina sur les lèvres des deux adolescents, ils ont passé une super journée après les cours, Jake et Bella était allée se promener à la pus ce qui était loin de déplaire à Jacob car il apprécie chaque moment en compagnie de son amie dont il est secrètement amoureux. Tout à coup un bruit de crissements de pneus tira Bella de sa conversation avec Jacob, Jake se raidit et en une seconde, il était étrangement aux aguets. Bella remarqua soudainement la nouvelle attitude de son ami, elle le regarda en fronçant un sourcil

Bella: Qu'est-ce qui se passe Jake ?
Jacob: Il y a un buveur de sang devant la maison
Bella: Victoria ? Pourquoi viendrait-elle ici sachant que tu es là ?
Jacob: Je ne pense pas que se soit elle, je ne reconnais pas son odeur, c'est ça qui m'inquiète !
Bella: Un autre vampire nomade ?
Jacob sérieusement: Quique se soit je ne le laisserai pas te faire du mal Bella, tu m'entends ? Personne ne te touchera, pas tant que je serais là

Toc Toc Toc Toc

Bella: Depuis quand les vampires toc t-ils à la porte ? C‘est nouveau ça
?????: Bella..Bella, tu es là ma chérie ? C'est moi, ouvre, j'ai oublié mes clés !"
Bella en chuchotant presque: C'est pas vrai ! Je rêve
Jacob inquiet: Bella que se passe t-il ?.. Bella
Bella: …..
??????: Bella tu es là ? Tu m'entends ? Qu'est-ce qui se passe ?
Jacob: Bella tu m’entends
Bella en revenant à elle: Euh…. Oui c’est rien Jake, faut que j’aille ouvrir

Bella n’en croyait pas ses oreilles, cette voix elle là reconnaîtrais même si elle était aveugle et muette à la fois ce qui n’est pas le cas. Jamais elle n’aurait penser l’entendre à nouveau et encore moins la voir et pourtant au fond d’elle elle espérait les revoir, les Cullen. Oui vous avez devinez la personne qui vient de frapper à la porte de la maison des Swan n’est autre qu’Alice Cullen

Bella: Alice
Jacob en rattrapant Bella: Non Bella s'il te plait reviens, c'est dangereux

Bella dans ses pensées: Pourquoi voulait-il que je revienne ? J'avais espéré ce moment depuis des mois. Enfin c’est surtout Edward que j’espérais voir revenir mais Alice comptait beaucoup pour moi, comme la sœur que j’ai jamais eu

Bella en ouvrant la porte d’entrée: Alice...mais qu'est-ce que ?

Bella n’eu pas le temps de terminer sa phrase car Jacob se posa devant elle, face à Alice prêt à bondir sur son ennemi et là déchiqueter en morceau comme lui et la meute avait fait à Laurent quand ce dernier était sur le point de tuer Bella l‘autre jour. Jake tremblait des pieds à la tête, ses muscles étaient tendus et dure comme un rocher. Bien qu'il dominait largement Alice, Bella eu peur autant pour l’un que pour l’autre car elle ne voulait en aucun cas que l’un deux ne soit bléssé par sa faute puisqu’elle est amie avec un loup et elle est l’ex petite amie d’Edward d’ailleur elle était amie avec Alice. Afin d’éviter tout malencontreux accident où plutôt combat elle s’interposa entre eux d’eux

Bella: Alice, Jake arrêtez !! Calmez-vous !
Alice: Qu'est-ce qu'un loup fait chez toi ? On te laisse et il faut que t'ailles fréquenter Bella en la prenant dans ses bras: Oh Alice, je suis tellement heureuse que tu sois là
Alice: Oh Bella merci mon dieu tu va bien
Bella: Oui visiblement, entre je t’en pries
Alice en entrant: Merci Bella
Bella en refermant la porte: De rien
Alice en voyant le regard de Jacob: Je crois que ton loup est contre ma présence ici
Bella en se retournant vers Jacob: Qu'est-ce qui va pas Jake ? Ce n'est qu'Alice, elle n'est pas dangereuse
Jacob énnervé: Tu me demandes ce qui va pas ? Tu te rends compte !? Une sangsue est là chez toi, et tu veux que je fasse un grand sourire ? Gentille ou pas, j'en ai rien à faire, c’est un vampire
Bella: Premièrement tu te calmes et deuxièmement je le sais, je le sais depuis longtemps. Son frère était mon petit ami
Jacob: Difficile de l’oublier, tu n’as que lui à l’esprit. Et tu veux qu’on parles de quoi hein ? De combien d’humains elle a tué aujourd'hui ? Cinq ? Où dix, où quinze !
Bella énervée: Jake, arrête, ça suffit. Tu ne sait vraiment plus ce que tu dis tu

Bella dans ses pensées: Tu le sais très bien que je supporte pas qu’on dise du mal des Cullen Jake

Jacob: Tant qu'elle sera là, on ne pourra pas être dans la même pièce. Je ne sais pas si j'arriverais à me contrôler
Bella: Dans ce cas vas-t-en
Jacob: Pardon ?
Bella: Tu as très bien entendu
Jacob: Tu me mets à la porte ?
Bella sévérement: Je ne mets personne à la porte mais je ne te laisserais pas t’en prendre à Alice sous prétexte qu’elle est un vampire et toi un lou, c’est compris
Jacob: Je ne te laisserais pas seule avec une sangsue
Bella: Je suis une grande fille et Alice ne me fera pas de mal
Jacob: Tu n’en sais rien
Alice: C’est un plaisanterie, Bella est comme une sœur pour moi
Jacob: C’est ça ouais, cause toujours sangsue
Bella: Okay, viens Alice on va dans le salon

Bella entraîna Alice dans le salon et les deux adolescentes s’asseyèrent sur le canapé du salon, là où Charlie à l’habitude de s’asseoir quand il regard ses match de baseball. Alice était ravi de constater de ses propres yeux que Bella est en vie et visiblement bonne santé, en tout cas elle a l’air bien plus en forme que durant les visons qu’elle a eu de la jeune adolescente. Alice aimerait pouvoir discuter entre filles avec Bella mais elle est ici pour une raison particulière, pour informer Bella de ce qu’Edward est aller faire à Volterra, ça ne l’enchantait pas de venir lui annoncer une chose pareil mais elle est la seule à pouvoir empêcher Edward de provoquer les volturis en s’exposant à la vue de tous dès demain

Bella: Je suppose que c’est pas une simple visite
Alice: En effet
Bella: Je t’écoutes
Alice: Il s’agit d’Edward
Bella paniquée: Edward, il lui est arriver quelque chose ? Non pas ça
Alice: Bella calmes toi, il va bien ….. Du moins pour l’instant
Bella: Qu’est-ce que tu veux dire par "du moins pour l’instant"
Alice: Que les Volturi ont refuser sa requête
Bella: Quel requête ?
Alice: Edward leur a demandé de lui oter la vie
Bella choquée et paniquée: QUOI ? Non pas ça
Alice: Bella Bella
Bella: Pourquoi fait-il ça ?
Alice: Il croit que tu es morte
Bella: Pourquoi ça ? Qu’est-ce qui a pu lui faire penser une chose pareil
Alice: Il nous a entendu parler moi et Rosalie
Bella: A propos de quoi ?
Alice: A propos de toi
Bella surprise: De moi ?
Alice: Oui, je parlais à Rosalie d’une vision j’avais eu de toi. Tu sautais d’une fallaise mais visiblement mes donts me mit en erreur
Bella: Non ils ne t’ont pas mit en erreur
Alice: Donc…tu as vraiment sauté
Bella: Oui et sans Jacob je serais vraiment morte
Alice: Pourquoi as-tu fais ça Bella ?
Bella: C’est plutôt évident. Je voulais mourir, t’imagines pas quel situation je me suis mit pour mette ma vie en danger, plus je me mettais en danger plus je voyais Edward et vivre sans lui me tuait à petit feu donc je voulais en finir. Le départ d’Edward m’a anéantit mais grâce à Jacob je commence à remonter la tête hors de l’eau
Alice: Une chance que t’es un loup à disposition
Bella: Oui mais j’aimerais aussi avoir le vampire que j’aimais plus que tout
Alice: Je sais Bella, il faut absolument qu’Edward sache que tu es en vie
Bella: Pourquoi n’a-t-il pas appelé, il aurait su que j’allais bien enfin que j’étais vivante
Alice: Mais il là fait
Bella: Non, crois moi si ton frère avait appelé je m’en souviendrais
Alice: C’est pas toi qui a répondit, il a appelé hier
Bella en réfléchissant: Hier y’a eu un coup de fil c’est vrai mais Jacob qui a répondu mais il m’a dit que c’était une erreur de numéro
Alice: Et bien non c’était Edward
Bella: Attends….il a dit que Charlie était à un enterrement
Alice: Edward a du penser qu’il parlait de toi
Bella: Non c’est Harry Clearwatter
Alice: Voilà pourquoi il est allée trouvé les Volturis
Bella: Alice il faut l’empêcher de faire ça, je ne supporterais pas de le perdre définitivement, je n’y survivrais pas
Alice: Dans ce cas une virée en Italie ?
Bella: Oui
Alice en se levant: Dans ce cas allons-y, la route est longue
Bella en se levant également: J’te suis

Alice se dirigea vers la porte d’entrée avec Bella qui là suivait, elle attrapa sa veste et l’enfila puis elle saisissa un post-it avec un stylo. Sur le post-it elle nota un mot destiné à son père et son frère. Connaissant Charlie si elle ne le prévient pas il va alerter toute les police du pays si il ne là voit pas à la maison, de toute manière quoiqu’elle fasse ça n’empêchera ni Charlie, ni Connor de s’inquiéter pour elle.


Forks/Maison des Swan/Dehors

Avant de sortir de chez elle Bella colla le post-it sur la porte de la maison de façon à ce que quand Charlie rentrera à la maison il trouve le mot de sa fille sur la porte à l’intérieur de la maison. Jacob qui n’avait rien louper de la conversation de Bella et la sangsue courru à toute vitesse dehors afin d’empêcher son amie de partir pour plusieurs raison, la première est qu’il ne veut pas qu’elle parte et qu’elle aille retrouver Cullen car il ne veut pas qu’il revienne. Si il revient Bella n’aura d’yeux que pour cette sangsue à nouveau. Bella monta dans la voiture d’Alice du côté passager et elle mit sa ceinture mais quand elle voulut fermer la porte elle se rendit compte que Jake l’en empêcha

Bella: Jacob lâche cette porte
Jacob: Non
Bella: S’il te plais
Jacob: Non, ne pars pas Bella
Bella: Il faut que j’y aille
Jacob: Pense à Charlie et à Connor
Bella: Je leur ai laisser un mot
Jacob: Penses à moi
Bella: Jake je te le demande laisses moi partir
Jacob: Pourquoi vouloir le retrouver ? Il t’as quitté, il t’as laissé toute seule
Bella: Je sais mais ….. Je l’aime toujours et il est hors de question qu’il disparaisse définitivement
Jacob: Bella…..
Bella: Jacob je ne le supporterais pas-tu comprends, si il meurt je n’y survivrais pas cette fois maintenant lâcher cette porte et laisses moi partir

Jacob supplia Bella du regard de ne pas partir, de rester ici avec lui et de laisser Cullen se débrouiller tout seul mais c’était peine perdu. Quand la jeune adolescente prenait une décision personne ne pouvait la faire changer d’avis et certainement pas Jacob en particulier si il s’agit d’Edward. Elle a mit plus de six mois à se remettre sur pieds après qu’il est abandonnée dans la forêt, si jamais il disparaissait à tout jamais de ce monde Bella ne s’en remettra jamais, elle n’y survivra pas c’est certain. Devant le regard plus qu’insistant de son amie Jake lâcha la porte et la jeune adolescente put donc fermer la portière, la voiture démarra dans la même seconde avec Alice et Bella à bord. Jacob regard tristement et désespérément la voiture s’éloigner où plutôt celle qui l’aime partir loin de lui

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Ven 16 Mar - 10:12

Personnages futur à venir dans les prochain chapitres

Renesmée Carlie Cullen feat Mackenzie Foy:

Renesmée surnommée Nessie sera la futur fille d’Edward et Bella qui sera conçue durant la lune de miel de ses parents sur l’ile d’Esmée, Renesmée aura un frère jumeau, EJ. Elle sera également l’imprégnation de Jacob Black

Edward Jacob Anthony Cullen feat Sean Preston:

Edward Jacob surnommé EJ sera le futur fils d’Edward et Bella qui sera également conuçe durant la lune de miel de ses parents sur l’île d’Esmée, il aura une sœur jumelle dont il sera très proche, Nessie.





CHAPITRE 17







Connor, Jérémy, Bella,
Alice, Brooke, Damon,
Aaron, Sam, Paul,
Aidan, Ethan, Dorian,
Embry & Quil
Forks/Les falaises

Le passé est quelque chose d’important pour un individu car c’est avec notre passé qu’on arrive à se forger son avenir. Quand on est ni un adulte ni un enfant il est difficile de savoir ce qu’on veut mais c’est en fesant des expériences qu’on apprends de ses erreurs et qu’on commence à savoir ce qu’on veut, en temps qu’adolescent Connor a du faire comme tout le monde. Il a fait des erreurs et tenté diverses expériences sans pour autant savoir ce qu’il veut faire de sa vie à l’avenir, il a l’impression qu’il ne saura jamais car il y a une partie de lui qui lui manque, il se sent incomplet mais il ignore pourquoi et surtout quel en est la raison. Complètement avachi sur son bureau Connor fesait ses devoirs, eh oui ça il peut pas y échapper pour un ado de dix huit ans qui va au lycée. Pour une fois Connor obéissa au doigt et à l’œil de son papa ce qui est une grande première, après avoir terminer ses devoirs il rangea ses affaires et fit son sac à dos pour demain matin, il se leva de son fauteuil et enfila sa veste ainsi qu’une écharpe au cas où il attraperait un coup de froid puis il sortit de la maison. Pour sortir dehors en général on sort par la porte mais pas Connor, il sorta par la fenêtre de sa chambre plutôt que par la porte d’entrée

Une fois dehors, le jeune adolescent arpenta les rues de Forks avec ses mains dans les poches de son jean, il croisa quelques passants, passa sous des réverbères éteint puisque c‘est le matin. Depuis plusieurs semaines Connor avait un comportement étrange, il était mystérieux et distant avec tout le monde, il semblait même avoir la tête ailleurs et il l’avait bel et bien l’esprit ailleurs. Il se posait pas mal de question sur les événements étrange qui se sont produit à Forks depuis son arrivé en ville mais il n’avait pas la moindre idée de réponse qui pourrait le mettre sur une piste potentiel. A un moment il emprunta une ruelle et là il se retrouva sur les falaises face à un vampire, ce dernier lui sauta dessus mais sans qu’il ne puisse comprendre ce qui se passe Jérémy Cooper qui passait dans le coins s’interposa entre Connor et le vampire mais le jeune Swan glissa et tomba dans le vide fesant par la même occasion un plongeon

Connor: AHHHHHHHHH

Le corps frêle du jeune adolescent plongea dans le vide et s’écrasa au fond de l’eau créant ainsi un contact violent entre l’eau et le corps du jeune garçon. Connor n’envisageait vraiment pas de faire trempette dans l’eau tout habillé et certainement pas à cette période de l’année où il fait un froid de canard pas possible. Après avoir tué le vampire Jérémy chercha Jérémy et là il le vit plonger au fond de l’eau, il s’empressa de sauter dans le vide à pieds joins, quelques secondes plus tard un bruit sourd s’écrasa dans l’eau. Le corps de Connor tomba dans les profondeur malgré le faite qu’il s’efforçait de remonter à la surface, il n’avait presque plus de respiration et il commençait sérieusement à suffoquer car il commençait à manquer d’air mais tout à coup une main saisissa le bras de Connor. Le jeune adolescent leva sa tête et là il vit Jérémy qui le tira vers la surface

Connor une fois la tête hors de l’eau: Jérémy…. je
Jérémy: Mais je t’en prie, les amis sont fait pour ça
Connor: Pour sauver la vie de leur crétin d’amis ?
Jérémy en souriant: Ouais
Connor en sortant de l‘eau: T’as un drôle de sens de l’humour toi
Jérémy en sortant à son tour de l’eau: T’as remarqué
Connor: Dis tu pourrais peut être me dire ce qui c’est passer avant mon petit plongeon
Jérémy: Je comprends que t’es plein de question et j’y répondrais une fois là haut
Connor: Et tu comptes faire comment ? Emprunter un ascenseur
Jérémy: Oui en quelque sorte
Connor: Hey je plaisantais
Jérémy: Pas moi
Connor: T’as perdu la boule où quoi, j’sais pas si t’as remarqué mais on est tout en bas des falaises
Jérémy: Bien sur que si je le sais
Connor: Et tu comptes faire comment pour remonter ? Escalader peut être ?
Jérémy: En quelque sorte
Connor: Non mais ça va pas, imagine qu’on se loupe
Jérémy: Tu me fais confiance ?
Connor: En théorie

Jérémy ne laissa pas Connor en dire d’avantage il l’attrapa par le bras et les deux adolescent remontèrent les falaises en les escaladant, Jérémy souriait mais pas Connor non li il avait plutôt la trouille de glisser et tomber, une chute à cette heuteur le tuerait surement où alors il fera un autre plongeon à la flotter. Etant un vampire Jérémy ne risquait pas de mourir d’une chute mais Connor lui il est humain et donc ce dernier risque beaucoup plus que son meilleur ami cependant Jérémy ne le laissera pas basculer, si il l’entend ne serai-ce qu’un grincement de pierre il l’attrapa immédiatement


Sur la route/dans la voiture d’Alice

Alice et Bella étaient en route pour Volterra afin de sauver Edward, en effet ce dernier voulait mourir de la main des Volturis mais ces derniers ont refuser de lui ôter l’existence alors Edward a décidé de s’exposer aux yeux des humains afin que les Volturis le tue et la raison de son souhait d’en finir avec sa vie c’est il ne veut pas vivre sans celle qu’il aime mais ce qu’il ignore c’est que Bella n’est pas morte comme il le croit, qu’elle est bien en vie. Alice avait donc vue Edward chez les Volturis les supliant de le tuer, comprenant pourquoi il fesait ça elle avait conduit tout la nuit et la journée jusqu’à Forks pour s’assurer que Bella allait bien et pour lui révéler les projets d’Edward. Désormais elles sont toutes les deux dans la voiture d’Alice afin d’empêcher Edward de mourir


Bella: Comment vont le reste de la famille ?
Alice: Bien mise à part que tu leur manque
Bella: Même à Rosalie ?
Alice: Oui
Bella: Là tu me surprends
Alice: Même si elle ne le montre pas elle tient à toi
Bella: Permets moi d’en douter même si j’aimerais bien qu’on fasse la paix elle et moi
Alice: Tu auras tout le temps pour ça
Bella en levant un sourcil: Je croyais qu’il y avait que toi qui était revenu
Alice: Disons que j’ai pris la route avant eux car j’avais pas de temps à perdre mais ils doivent être à la villa maintenant
Bella: J’adorerais les revoir, ils m’ont manqué autant que toi et Edward
Alice: J’en doute pas mais je pense que celui qui t’as le plus manqué c’est Edward
Bella en rougissant: …..

Alice lança un regard amusé à Bella qui rougissait toujours mais elle devait bien avoué que son amie avait vu juste, Edward lui avait fait du mal en l’abandonnant mais il lui manquait cruellement, à un tel point que chaque nuit elle rêvait de lui mais surtout de leur retrouvaille. Edward fesait partie d’elle, il est une partie d’elle et même si elle arrive à survivre sans lui elle ne désire qu’une seule chose, être à nouveau avec lui et ce pour l’éternité car elle l’aime plus que tout dans l’univers. Bella a pourtant essayé d’oublié Edward mais elle n’y arrive pas, elle ne peut s’empêcher de l’aimer, de penser à lui, de rêver de lui. C’est plus fort qu’elle, il est tout son univers et elle ne peut pas aller contre ce qu’elle ressent. C’est alors qu’Alice eu une seconde vision de son frère. Edward était sur la place et il s’apprêtait à se dévoiler aux humains

Alice: Oh non
Bella: Qu’est-ce qui se passe ?
Alice: Rien
Bella: Alice
Alice: …..
Bella: C’est Edward c’est ça ?
Alice: ……
Bella: Ton silence veut tout dire
Alice: Oui mais promets moi de pas t’inquiéter ni de paniquer
Bella: Désolé je peux pas
Alice: Bella s’il te plais, je veux pas que tu paniques
Bella: Trop tard, là je suis déjà inquiète alors dis moi ce qui se passe
Alice: Il va se dévoiler aux humains et ainsi provoquer les Volturis
Bella: Ils vont le tuer ?
Alice: Oui
Bella: Quand ?
Alice: Aujourd’hui
Bella: Dans combien de temps
Alice: Dans quatre heures
Bella: On a le temps alors
Alice: Bella il faut six heures pour se rendre à Volterra
Bella: Très bien Alice, dans ce cas appui sur le champignon. Il ne doit pas mourir, il doit vivre

Alice lança un regard à Bella et elle appuyea sur la pédale de l’accélérateur afin d’aller plus vite, la jeune adolescente était terrifier à la simple idée de perdre Edward pour toujours et ça Alice pouvait parfaitement le comprendre. Elle ressentirait la même chose si c’était Jasper qui était en danger, qui voulait mourir car l’amour qu’elle ressent pour lui est tellement intense et puissant que ça là détruirait si elle perdait Jasper pour toujours


Forks/Les rues

Un début de journée comme les autres, la ville est recouverte par les nuages et le brouillard, comme d’habitude quoi. Une jeune femme au cheveux brun assez long et aux yeux vert sortait d’une superbe décapotable noir, d’un autre côté un jeune homme au visage pale sortait également de sa voiture. Ces deux jeunes gens s'étaient croisés au Grill quelques semaines plus tôt et ça n’avait pas été la rencontre du siècle, Brooke ayant énormément souffert par son ex ne voulait plus rien avoir a faire avec la gente masculin et ce mec n’avait rien trouver mieux que de la draguer ce qui a fait réagir violement la jeune femme, elle lui a balancer son verre de téquila à la figure. Belle relation, ce qui n’a pas forcément plus à Damon

Cette journée avait pourtant bien commencé. Le facteur était passé un peu plus tôt alors que Brooke sortait de chez elle toute fraiche, pour une demi-vampire la jeune femme agissait parfaitement comme une parfaite petite humaine figer dans ses vingt ans. Comme petit déjeuner elle avait ingurgité du O négatif provenant de la banque de l’hôpital de New-York, avant de mettre les voiles elle c’était ravitailler, Alexis l’avait brisé mais elle n’allait certainement pas mourir pour lui, non ce serait lui accorder bien plus d’attention qu’il n’en mérite. Tout a coup Brooke fut heurter de plein fouet par Damon Salvatore heurta Damon de plein fouet sans remarquer que c’était lui

Brooke: Hey u ne pourrais pas faire attention ?

Damon était sortit en ville à la recherche d’un endroit où il pourrait dîner… Pas du sang pour une fois, mais plutôt de la viande, ou un bon plat typique de la région. Et peut être boire un bon verre de vin rouge. Il erra un moment en ville, le jeune vampire soupira, perdu dans ses pensées concernant son jeune frère et le temps où ils étaient très lier, où ils causaient des morts sur leur passage et puis un jour Noah a prit ses distance. Damon avait laisser son frère partir mais maintenant il voulait qu’il revienne, qu’il redevienne celui qu’il a lui-même créer il y a plus de cent ans. C’était son frère et même si il agit comme un type manipulateur, pervers et maléfique il y a une personne a qui il ne fera jamais de mal et cette personne c’est son p’tit frère, Noah. Alors qu’il errait toujours près du centre commercial il heurta la jolie brune qui lui avait lancer son verre à la figure au Mystic Grill il y a plusieurs semaines et là il lui rentrait dedans

Damon avec un sourire au coins des lèvres: Tiens tiens regardez qui qui voilà
Brooke: Oh mais c‘est Don Juan
Damon: Tu me flattes jolie déesse
Brooke: C‘était pas un compliment
Damon: C’est un plaisir pour moi aussi Brooke
Brooke: Si t’y avais mis un peu plus de conviction j’t’aurais peut être cru
Damon: ……
Brooke: T’as perdu la parole, finalement c’est beaucoup mieux


Damon dans ses pensées: Elle a du répondant, je l’aimes bien,


Damon: Je m’incruste, j’espère que ça te gêne pas, quoique, je m’en fiche. Alors, comment vas-tu ? Et que fais tu ici par la même occasion
Brooke: Ca allait bien jusqu’à ce qu’on vienne me pourrir la vue
Damon: Je vois que t’es de bonne humeur
Brooke: Qu’est-ce que tu me veux ?
Damon: Rien en particulier
Brooke: A part me pourrir l’existence tu veux dire
Damon: C’est toi qui a commencé, tu m’as balancer ton verre je t’signal
Brooke: Tu m’avais contrarié
Damon: Si tu réagis comme ça quand t’es contrarié je me demande ce que ça donne quand t’es énervé
Brooke: Tu n’aimerais pas faire connaissance avec ma colère et je te signal que tu viens de me rentrer de dedans d’ailleurs tu t’es toujours pas excuser
Damon: Oh c’est fou ce que tu me fais peur. Faut pas faire un fromage pour une petite bousculade
Brooke: Qui c’est un jour tu pourrais la rencontrer. Je m’en doutais
Damon: De quoi ?
Brooke: Que t’étais pas le genre de garçon qui s’excuse lorsqu’il est en tord
Damon en marchant aux côtés de Brooke: Et d’après toi je suis quoi Miss Irma ?
Brooke: Le genre bad boy qu’en a carrément rien à foutre des autres
Damon: C’est vrai qu’il y a peu de personne dont je me préoccupe mais tu ne me connais pas
Brooke: Toi non plus tu ne sais rien de moi
Damon: Je sais que t’as une dent contre les mecs
Brooke: Contre les mecs non, seulement un
Damon: Je me souviens pas t’avoir fait quelque chose
Brooke: Le monde ne tourne pas autour de toi, t’es pas le nombril du monde et non c’est pas toi
Damon: Ton ex
Brooke en se moquant de Damon: Wouaho t’es super intelligent dis donc
Damon: Hey, personne se moque de Damon Salvatore
Brooke: Oh j’ai blessée ton égaux masculin, j’suis désolée…..en faite non pas tellement
Damon: Je vois que mademoiselle a le sens de l’humour
Brooke: Seulement avec toi
Damon: J’étais sur que je te plaisais
Brooke: Ca n’a rien avoir idiot, c’est juste que
Damon: Que ?
Brooke: Que tu m’énerves c’est tout
Damon en lançant un regard vers le Grill: Je t’invites ?
Brooke: Non mais je rêves
Damon: Aller tu risque rien à accepter de déjeuner avec moi


Brooke dans ses pensées: Ça reste à voir


Brooke: Donne moi une bonne raison de pas t’envoyer au diable ?
Damon: Parce que tu m’aimes bien
Brooke: Tu te surestimes un peu trop mon cher sur ce j’ai des choses à faire
Damon: Comme ?
Brooke: Comme…..c’est pas tes affaires


Damon dans ses pensées: Si tu crois que je vais te lâcher comme ça et me contenter d’un refus tu as tords, soit tu vas finir hypnotiser, soit tu vas finir morte où bien je ferais de toi mon déjeuner où mon dîner ça dépendra


Sur ses pensées et sans s’assurer que personne ne le voit Damon se jeta sur Brooke afin de la vider de son sang où du moins pour se nourrir mais il n’eut pas le temps d’atteindre sa jugulaire car la jeune femme fut plus rapide que lui, elle lui administra un coup de point magistrale parfaitement à sa hauteur. Le sang d’un hybride est mille fois plus appétissant que celui d’un humain mais hors de question pour Brooke qu’un vampire boive une seule goutte de son précieux sang et surtout pas Damon Salvatore. Ce mec l’énervait et là il venait de lui déclarer la guerre. Brooke quand elle était très fier d’elle d’avoir remit se bel âtre à sa place en lui fesant comprendre par la même occasion que se sang n’appartenait qu’à elle, en gros elle lui fesait comprendre de garder ses crocs loin d’elle


Forks/La Forêt

Le temps est une chose précieuse pour certains, une chose éternellement longue pour d'autres. Mais qu'importe au final que l'on soit éternel ou non le temps s‘écoule tout de même et il viendra toujours un moment où le temps paraîtra trop long. Il arrive parfois qu'on souhaite avancer l'horloge pour arriver plus rapidement au soir, parfois au contraire il défile à la vitesse d'un éclair. On souhaite l'arrêter pour figer le moment présent, ce moment qu'on aimerait revivre encore et encore à l’infini sans se demander si on finira par s'en lasser. Oui... Le temps... Insaisissable, sournois ou bienveillant. Ami ou ennemi. Il revête bien des apparences, endosse bien des rôles. Au final, quoi qu'on en dise quoi qu'on en pense, le temps fini toujours vainqueur. Les éternels peuvent prétendre le contraire car ils pensent détenir la vie éternelle mais ils oublient par moment que même après des centaines d'années à errer sur cette Terre il y aura toujours un moment où ils seront pressés, impatients ou ennuyés. Nul n'échappe à cette logique... ou alors très peu. Tellement peu que nul exemple est possible d’exposer

Et dans tout ça, nous trouvons le jeune Aaron Carlson qui courrait à travers la forêt, les battements du cœur du jeune loup s‘accéléra un petit peu plus à chaque seconde. Visiblement il n‘était poursuivit par aucun ennemi, les prunelles du jeune homme reflétaient une lueur doré, tout ses sens étaient en alerte, ses yeux à l'affut du moindre signe suspect, il se déplaçait très rapidement mais bien rapidement que si il était sous sa forme de loup. Aaron c’était absenté pour quelque jours mais il revenait avec des nouvelles pas très réjouissante, le jeune loup venait d’apprendre que tout une meute de loup avait été massacré par des vampires du moins c’Est-ce que ça laissa paraître mais après quelque investigation il a apprit que ce massacre n’était l’œuvre que d’un seul vampire. Ce vampire c’était Krinn, le vampire qui a tué Alec il y a vingt ans et qui a faillit tuer Dorian il y a à peine quelques jours. Suite à cette découverte macabre à Cleveland Aaron avait immédiatement fait demi-tour vers Forks, il devait absolument prévenir Aidan

Pressé il courrait aussi vite que son corps d’humain le lui permettait, il ne voulait pas prendre le risque qu’un des sbires de Krinn ne le suive attendant le moment fatidique qu’il mute pour le tuer. L’espèce des lycanthrope s’éteint chaque jour un peu plus à cause des vampires, Krinn doit payer pour tout ces meurtres mais surtout pour le meurtre d’Alec, le faite qu’il s’en soit prit à Dorian est l’erreur de trop qu’il a commit car désormais ils veulent désormais plus que jamais réclamer justice et tuer Krinn une bonne fois pour toute. Regardant par dessus son épaule afin de s'assurer que personne ne le suivait, le jeune homme percuta de plein fouet un homme de plous où moins de son âge. Le choc fut suffisamment rude pour qu’Aaron fit un vol planer mais heureusement il retombe sur ses pieds grâce à son agilité

Aaron: C'est pas vrai ! Vous pouvez pas regarder où vous marchez?

Le jeune homme était visiblement en tord car au lieu de regarder devant lui il regardait derrière lui, si il avait regarder devant il aurait pu voir qu’il y avait quelqu’un il aurait donc pu l’éviter cependant pour sa défense il devait d’abord s’assurer que personne ne le suivait. Par personne il entends bien sur vampires et en particulier les sbires de Krinn, ceux là ils sont aussi dangereux que leur détraquer de big boss. L’homme qu’Aaron venait de percuter n’était autre que Sam Uley, un loup de la tribu Quilleute. Ce dernier était en position d’attaque car il pensait avoir à faire à un vampire et pourtant Paul lui avait parler d’un loup qu’il avait rencontrer en pleine forêt durant une nuit où il n’arrivait pas à trouver le sommeil, ce loup se nommait Aaron Carlson. De son côté Aaron avait confié la même chose à Aidan et que le loup qu’il avait rencontré s’appelait Paul Yiruma mais la rencontre entre les deux loups ne c’était pas très bien passé car ils ont presque faillit en venir aux moins

Sam: Ce serait plutôt à moi de te dire ça

Alors qu’Aaron allait répliquer à la remarque de Sam deux groupes de loups de races différentes arrivèrent de direction totalement opposer, l’un des loups de la tribu Quilleutes reconnu Aaron, il l’avait rencontré il y a plusieurs nuit de ça dans la forêt. Ensemble ils c’étaient alliés pour tuer un vampire nomade mais en fin de compte ils avaient presque finit par en venir au main. L’autre groupe était les frères d’Aaron qui attendait le retour de ce dernier avec impatience enfin c’est surtout les réponses qu’il a trouvé à Cleaveland. Un ami d’Aidan prévient ce dernier tout ce qui concerne des meurtres suspect concernant un groupe de plusieurs individus car ça implique souvent une meute de loup et comme il est extrêmement vigilant sur les moindres aller et venu de Krinn seulement aussi vigilant soient-ils ils ne peuvent pas savoir où il est à chaque seconde qui passe cependant quand il y a des carnages il est possible que Krinn en soit responsable mais rien n’est jamais sur cependant à Cleaveland c’était bel et bien lui le responsable de carnage de lycanthrope

Aaron et Paul: Toi

Tout les membre de la meute Quilleute étaient présent à l’exception de Jacob, depuis le départ de Bella avec Alice pour Volterra Jake était abattu car si la sangsue ne c’était pas incrusté et si Cullen n’avait pas appelé il aurait pu embrasser Bella du moins c’Est-ce qu’il tente de se convaincre car même si il avait eu la chance d’embrasser celle qu’il aime le cœur de Bella appartiendra toujours à celui d’Edward malgré le faite qu’il lui ai brisé le cœur en la quittant mais Jacob veut y croire car il sait que Bella l’aime même si elle refuse de se l’avouer. Bref, Jake a préféré resté à la réserve ce que Sam comprends parfaitement et puis ils avaient pas spécialement besoin de lui car ils sont déjà suffisamment assez nombreux pour patrouiller et puis après ce que Jake a dit à Sam ce dernier comprend qu’il est besoin de rester seul pour l’instant. Léah aussi était aux abonnés absents pour une raison assez évidente, ça lui était difficile de se retrouvé proche de Sam

Sam: Du calme Paul
Aidan: Aaron tout va bien .
Aaron: ….
Aidan: Aaron est-ce que tout va bien ?
Aaron en fixant Paul: Oui très bien
Ethan: Bah si t’es comme ça quand ça va qu’est-ce que ça doit être quand ça va pas
Aaron: Je me serais bien passé de tes sarcasmes Ethan
Ethan: Désolé
Sam: Bonjour, je suis Sam Uley
Aidan en s’avançant vers Aaron: Et moi Aidan Carlson, lui c’est mon frère Aaron et les deux derrière moi sont également mes frères, Ethan et Dorian
Sam: Enchanté, il me semble que vous connaissez déjà Paul
Aaron: C’est un euphémisme
Sam: Voici Embry, Quil, Seth et Jared
Aidan: Enchanté
Sam: Apparement Paul et Aaron ont eu un petit différent
Aidan: Tout dépend de quel point de vu on se place
Sam: En effet, je présume que tu es son alpha
Aidan: Oui depuis quelques années mais je préfère dire que je suis leur frère
Sam: Je suis également l’alpha de ma meute, Paul m’a parlé de son petit différent avec Aaron
Aaron: C’était plus qu’un différent, il m’a quasiment traité de menteur
Paul: Et j’avais raison, tu le sais très bien
Aidan: Aaron ça suffit
Aaron: Mais….
Aidan: Tu te souviens de ce dont on a parlé tout les quatre, rien de bon n’en ressortira si on devient les ennemis des Quilleutes
Ethan & Dorian: Aidan a raison
Dorian: Ils sont peut être une espèce différente de la notre mais ce sont des loups, on peut pas devenir leur ennemis
Aidan: Et la pleine lune est-ce soir je te rappelle
Aaron: Je sais
Paul: Et c’est quoi le rapport ?
Aaron: Je préfère me taire, ça vaut mieux
Aidan: Rien qui ne vous concerne
Sam: Ca c’est à moi d’en juger enfin à nous
Aidan: La pleine lune a des effets sur nous mais on fait avec, c’est la vie

En effet contrairement aux Quilleutes les lycanthropes doivent êtres griffer où mordus pour devenir un loup, la première transformation qui achève donc la transition de l’humain en loup pour l’éternité s’effectue la pleine lune suivant la nuit pendant laquelle l’être humain à été mordu où griffer. La première transformation est la plus douloureuse car tout les os se brisent et le loup prend place, pour les Carlson ils ont tous fait le choix de devenir un loup à l’exception de Dorian qui lui est plutôt le résultat d’un malheureux accidents. Les lycanthropes subissent aussi l’influence de la pleine lune, ces nuits là ils se transforment contre leur gré et sont incontrôlable mais les Carlson ont apprit à se contrôler et à limiter les dégâts les nuits de pleine lune, sinon mise à par ça ils peuvent se transformer à volonté quand bon leur semble. Être un loup peut être considéré comme une malédiction pour certain et pour d’autre cela peut être tout le contraire, en ce qui concerne les Carlson ils ne voient pas ça comme une malédiction mais Dorian a mit du temps avant de s’accepter tel qu’il est, aujourd’hui il c’est réconcilié avec le loup qui est en lui grâce à l’aide de ses frères d’ailleurs ces dernier l’ont beaucoup aider dans sa transition et dans son acceptation de lui-même


Forks/Les Falaises

C’était censer être une matinée comme tant bien d’autre et ça l’était enfin jusqu’au moment où Connor c’est fait attaquer par un vampire mais il fut sauver de justesse par Jérémy Cooper qui c’est interposer entre lui et le vampire cependant Connor à glisser et à basculer dans le vide à cause du vampire, son pied à dérapé et il a basculer en arrière en fesant par la même occasion un plongeon dans la flotte. Le jeune Swan est tombé à l’eau et Jérémy lui a également porter secours au fond de l’eau glacial. Après être sortit de l’eau le jeune Swan a demandé quelque explication mais ce dernier lui a promit de tout lui expliquer une fois là haut sur la terre ferme, les deux adolescents ont alors escalader les falaises. Pour Jérémy c’était facile mais Connor lui il avait un peu peur de déraper et de tomber ce qui le tuerait à coup sur où bien il referait trempette à l’eau ce qui était loin de l’enchanter car l’eau est glacial et une fois lui a largement suffit. Voilà maintenant quelques minutes que Connor et Jérémy ont atteint la terre ferme, le jeune Swan grelottait de froid contrairement à son ami qui lui semblait tout à fait bien

Connor: Alors, tu m’expliques ?
Jérémy: Euh ouais
Connor: Je t’écoutes
Jérémy: Okay…Euh… tu crois au surnaturel ?
Connor: Attends c’est ça ton explication pour ce qui c’est passé ?
Jérémy: J’y viens
Connor: Okaay. Je peux pas te dire si j’y crois où pas mais je suis quelqu’un de relativement large d’esprit
Jérémy: Bon point, écoutes il y a plein de choses que tu ignores sur cette ville
Connor: Comme quoi ?
Jérémy: Comme le faite qu’elle ne soit pas comme les autres
Connor: C’est-à-dire ?
Jérémy: Forks est une ville qui regorge de mystère mais aussi d’être surnaturelle
Connor intrigué: Continues
Jérémy: Si je te dis que les vampires, les loups et les sorciers existent tu me croirais ?
Connor: Je sais que j’ai dis que j’avais l’esprit large mais ça on ne le voit que dans les séries où les films
Jérémy: Dans ce cas dis toi que t’es en plein dans un film où dans une série
Connor: Tu plaisantes hein ?
Jérémy: Non pas du tout, je suis très sérieux
Connor: Donc t’es en train de me dire que tout les trucs qui me fesaient peur quand j’étais mome existe
Jérémy: Plus où moins oui pour ce que j’en sais
Connor: Et comment tu sais tout ça toi ?
Jérémy: Parce que j’en suis un
Connor: Un quoi ?
Jérémy: Un vampire
Connor choqué: Pardon ?
Jérémy: Je suis un vampire
Connor en levant un sourcil: T’en as pas l’air
Jérémy: Oui je sais mais le but, on a l’air humain mais on en l’est pas
Connor: T’as quel âge ?
Jérémy: 17 ans comme toi
Connor: Depuis combien de temps ?
Jérémy: Depuis cinq ans
Connor: Et t’as sœur est aussi …. ?
Jérémy: Une vampire ? Oui ainsi que mes parents
Connor: Comment ça vous est arrivé ?
Jérémy: Euh ….
Connor: Désolé si je suis indiscret
Jérémy: Non c’est pas ça, c’est juste que pour quelqu’un qui vient de découvrir l’existence de créatures surnaturelle tu réagis bien et tu sembles pas panniqué
Connor: Pourquoi je le serais ?
Jérémy: Parce que ton meilleur ami est un vampire et que y’a beaucoup plus de danger que tu ne l’imagines
Connor: Faut savoir vivre dangereusement, le danger donne du piquant au quotidien de la vie
Jérémy: C’est pas à prendre à la légère
Connor: Je sais mais honnêtement ça ne me fais pas peur
Jérémy: T’es sérieux où tu dis ça style pour impressionner le vampire que je suis
Connor: Je suis très sérieux
Jérémy: Ok. Et si on rentrait au chaud enfin je dis ça pour toi
Connor: Bonne idée sinon je sens que je vais me changer en glaçon

C’est vrai que l’eau glacé plus le climat froid est frigorifiant pour n’importe quel être humain et pourtant Connor n’est pas frileux mais après avoir fait trempette dans l’eau glacé des falaises c’est plutôt normal vu qu’il est tremper jusqu’aux os des pieds à la tête. Sur ces belles paroles les deux adolescents firent demi-tour et ils allèrent en direction de la maison des Cooper, Jérémy lui prêtera des vêtements sec d’ailleurs ça lui ira surement car ils font presque la même taille sauf que Connor est beaucoup moins costaud que Jérémy au niveau physique mais bon vaut mieux des vêtements secs un peu grand que choper un coup de froid voir une bonne angine et se retrouver clouer au lit à la maison quelques jours plus tard


Forks/Les rues

Suite à ce superbe point violent qu’il venait de se prendre un pleine face Damon se massa la mâchoire avec sa main, elle lui avait fait mal mine de rien. Le jeune homme ne s’expliquait pas comment cette jolie brune avait elle pu être plus rapide que lui, lui qui est un vampire de plus d’un siècle et qui a fait de nombreuses dont il est le plus fier. Cette fille était un vrai mystère pour Damon, primo elle lui tenait tête comme personne et son caractère lui plaisait, certainement parce qu’elle réagit un peu comme lui, à l’instinct. Deuxièmement elle l’avait empêcher de se nourrir et il commençait à comprendre que Brooke Reynolds n’est pas une humaine comme les autres, à vrai dire elle n’est pas entièrement humaine mais ça notre cher ami Damon l’ignore

Damon en souriant machiavéliquement: Jolie crocher du droit
Brooke: Et encore t’as rien vu alors garde des crocs loin de mon coup
Damon: Je suis pas le genre gentil garçon bien obéissant
Brooke: Alors ne vient pas te plaindre si je t’en met un autre
Damon: Tu te crois bien trop sur de toi fillette
Brooke: Et toi bien trop invincible
Damon: Mais je le suis
Brooke: Personne ne l’est et certainement pas un vampire
Damon: Je vois que mademoiselle a découvert mon petit secret, étrange pour une humaine
Brooke: Je ne le suis pas mon cher enfin pas entièrement
Damon: Là tu piques ma curiosité
Brooke sarcastiquement: Et moi qui croyait que t’avais un po chiche à la place du cerveau
Damon ignorant le commentaire sarcastique de Brooke: Tu es quoi alors si t’es pas humaine ?
Brooke: Devine mon chou
Damon: Les devinettes c’est pas mon truc beauté
Brooke: Ton truc ce serait plutôt de tué des innocents
Damon: En effet oui et je vais certainement pas m’en excuser
Brooke: Tu sais que le sang animal te permettrais de survivre sans tuer d’humains
Damon: Là tu te trompes de frère Salvatore
Brooke en haussant un sourcil: Pardon ?
Damon: Le genre régime végétarien c’est le régime Noah ce que je trouve particulièrement pitoyable et inutile
Brooke: Et pourquoi Mr sanguinaire ?
Damon: Pourquoi c’est bien meilleur, pourquoi ce contenté de tofu quand on peut avoir du premier choix
Brooke: Parce que ça épargnerait des vies
Damon: Et qui te dis que je les tues et que j’abandonne leur corps quelque part ?
Brooke: Ça revient au même
Damon: Je t’en prie, je fais juste que choisir et me servir. Je paris que si t’étais comme moi t’en ferais autant
Brooke: Je le suis du moins en partie
Damon: Bon sang qu’est-ce que tu es à la fin ?
Brooke: C’est pourtant simple, je suis à moitié vampire et à moitié humaine
Damon surpris: Tu es un hybride
Brooke: Ouais
Damon: Com…. Comment est-ce possible
Brooke: Un père vampire et une mère humaine donne le résultat d’un enfant hybride
Damon très curieux: Quel âgé as-tu ?
Brooke: 20 ans Mr curieux
Damon: Et depuis combien de temps ?
Brooke: Cent ans environ
Damon: Donc tu as 120 ans
Brooke: 121 pour être précis
Damon: Tu es une jeune vampire
Brooke: Et toi un vieux c’est ça ?
Damon: Non bien sur que non même si j’ai quelques années de plus que toi et que je suis un vrai vampire
Brooke: Je n’ai jamais prétendu l’être
Damon: Et moi qui croyais tu étais une humaine
Brooke: C’est sans doute pour ça que t’as essayé de faire de moi ton déjeuner
Damon: Entre autre oui
Brooke: Et ?
Damon: Et que tu me plais bien
Brooke: Tu sais en général quand une femme plait à un homme il n’essaie pas de la vider de son sang qu’il soit un vampire, un loup où un troll
Damon en souriant: Redescend sur terre chérie les loups et les trolls n’existent pas
Brooke: Les trolls en effet mais pas les loups
Damon: Je suis sur cette terre depuis plus longtemps que toi et je t’assure que l’espèce est éteinte
Brooke: Où alors ils se font très discret, tu sais le conflit entre les loups et les vampires ne datent pas d’hier alors moi si j’étais eux j’en éviterais le plus possible
Damon: Voyons si ils existaient encore des loups y’aurait des preuves
Brooke: Y’en a peut être sauf que t’es peut être trop obnubilé par ta petite personne pour t’en rendre contre
Damon: Mesure tes paroles fillette
Brooke: Et moi qui pensait que t’avais le sens de l’humour
Damon en caressant le visage de Brooke du revers de son index: Mais je l’ai
Brooke: Hey Don Juan éloigne ta main
Damon: Je te promets que j’essaierais pas de te tuer
Brooke: C’est pas la question
Damon: C’est quoi alors
Brooke: Longue histoire alors maintenant enlève ta main
Damon: J’ai tout mon temps

Énervée Brooke retira le doigt de Damon de son visage et elle lui tordit le bras en le bloquant dans son dos. Avec ce qu’elle a vécu avec Alexis Brooke ne se sent vraiment pas prête à recommencer une histoire et certainement pas avec un vampire quoique il pourrait y avoir certains avantage qu’elle n’avait pas avec son ex. Malgré tout sa rupture avec Alexis est trop récente et il lui faut du temps pour se remettre du mal qu’il lui a fait en la trompant avec la meilleure amie de ce dernier

Damon: Hey ho du calmes, c’est pas la peine d’être si violente
Brooke: Je t’avais dis de retrier ta main
Damon: Je me demande bien ce que ton ex a pu te faire pour que tu ne supporte plus qu’un homme te touche
Brooke en lâchant Damon: Je dois y aller
Damon: Dans ce cas je viens avec toi
Brooke: T’as rien de mieux à faire
Damon: Pas particulièrement non
Brooke: Je vais faire du shopping et je doute que ce soit ta tasse de thé
Damon: En effet
Brooke: Alors pourquoi vouloir venir ?
Damon: Parce que tu me plais et que
Brooke: T’es sourd où quoi, pour l’instant les mecs sont la dernière chose dont j’ai envie
Damon: Je pourrais te faire changer d’avis
Brooke: J’en doute
Damon: J’suis très persuasif
Brooke: Peut importe, bon si tu veux m’accompagner c’est toi qui voit mais dépêche, j’ai pas toute la journée

Sur ses dernière paroles la jeune hybride se dirigea vers l’entrée du centre commercial, Damon esquissa un sourire amusé et il la suivit avec une idée en tête: la séduire car elle ne lui est pas indifférente même si monsieur hurle a qui veut l’entendre qu’il n’y a plus aucune dose d’humanité en lui. C’est faut bien évidement et il là déjà démontrer à son frère car si vraiment il n’y avait plus aucune humanité en lui il s’en foutrait royalement ce qui pourrait arriver où pas à son p’tit frère mais bon là il n’est pas question de ses émotions humain où non mais juste du faite que Brooke Reynolds est un véritable mystère pour Damon Salvatore et qu’elle lui plait beaucoup


Forks/La Forêt

Les deux meutes se fixaient les uns les autres comme si ils attendaient que l’autre camp face un faut pas mais aucun d’eux ne bougeaient, ils étaient stoique comme de la pierre et de bougeait pas d’un sourcil, seul leur paupières cliquaient toutes les trois secondes environ. Tout à coup quelque chose d’anormal se produisit, Dorian tomba à genoux à même le sol sans raison particulière à vu d’œil. Aaron se précipita vers lui, Dorian leva la tête et un lueur doré apparut dans ses yeux et ses crocs sortèrent, il était en train de se transformer et ça c’était pas normal. Dorian dans un élan de rage envoya Aaron valdingue contre un arbre ainsi qu’Ethan qui avait voulu stopper Dorian. Voyant cette scène était prêt à bondir sur le petit louveteaux

Ethan: NONNNNN
Paul: Il va nous tuer
Aaron en se relevant: Aidan il est en train de se transformer
Embry: C’est quoi ce cirque
Ethan: Un problème mais faut pas que vous preniez ça pour une attaque okay
Aaron: Il a raison, c’est pas sa faute
Paul: Cause toujours
Ethan: N’empêche qu’il ne devrait pas se transformer, pas maintenant
Aidan: Aaron, Ethan ramener le à la maison. Il ne faut pas qu’il achève sa transformation ici
Ethan & Aaron: Comprit
Sam: On peut nous expliquer
Aidan: Dorian est en train de se transformer mais c’est pas normal
Quill: Pourquoi ça ?
Aidan: Parce que c’est trop tôt, la pleine lune n‘est pas encore là. Ca devrait commencer pas avant la nuit

En effet la transformation de Dorian en loup ne devrait pas commencer avant la pleine lune et ça vaut également pour le reste du clan Carlson, eux aussi à la pleine lune ils se transforme en loup mais Aidan ayant plus d’expérience arrive mieux à se contrôler faut dire qu’Alec n’était pas son mentor pour rien. Toujours au sol Dorian se tordait de douleur avec fureur, en vingt ans un truc pareil ne c’était jamais produit ce qui veut dire que ce n’est pas naturel. Quelqu’un est derrière tout ça mais qui et comment peut il accélérer la transformation d’un lycanthrope durant une journée de pleine lune, ils n’en n’avaient pas la moindre idée car ça ne leur est jamais arriver. Tout à coup le bras droit de Dorian partit en arrière et un craquement se fit entendre

Aaron: Aidan c’est trop tard
Aidan en se retournant: Oh non
Ethan en voyant le t-shirt de Dorian au sol: On aura pas le temps de le ramener à la maison
Aidan: Alors on va devoir le maintenir ici
Aaron: Ca va nous rappeler des souvenirs
Aidan en s’adressant aux Quilleutes: Vous devriez partir
Paul en colère: Vous ne menacez en plus
Aaron: Non crétin c’est pour votre sécurité qu’il vous dit de partir, dans quelques minutes Dorian sera incontrôlable et les seules à pouvoir le maitriser c’est nous
Ethan: Aidan tu sais que c’est pas normal, pas naturel qu’il se transforme maintenant ?
Aidan: Oui je sais et je te jure que je vais découvrir qui est derrière tout ça
Ethan: Je parie que cette personne a fait usage de magie
Sam: On va rester
Paul: Ah bon ?
Sam: Oui Paul
Aaron: C’est vraiment pas une bonne idée
Aidan: Aaron a raison mais c’est vos vies qui sont en jeux donc faites comme vous voulez
Ethan: Aidan sa colonne vertébrale vient de se briser
Embry choqué: Oh mon dieu
Aidan: Ca va aller vous en faites pas
Paul: Mais…
Aaron: C’est la routine pour nous enfin d’habitude ça se passe pas comme ça

En effet en temps normal ils évitent de se transformer en pleine forêt afin de ne blesser aucun humain accidentellement ce qui est justement arriver à Dorian lorsqu’il a été transformé accidentellement par Alec il y a vingt ans, de plus d’habitude ils ne se transforme ainsi qu’à la pleine lune mais là quelqu’un a visiblement fait usage de magie car ce n’est pas naturel mais la question est qui. Pourquoi Dorian a-t-il été le seul à être viser, pourquoi Aidan, Aaron et Ethan ne se sont pas transformer subitement ? Quelqu’un avait-il une dent contre Dorian ? Si c’est le cas et bien Aidan compte bien trouver qui c’est et le lui faire payer car il est inacceptable qu’on s’en prenne à l’un des leur et en particulier Dorian qui est quelqu’un de tout à fait adorable, franchement qui lui voudrait du mal ? Le pantalon du jeune garçon se déchira et alla rejoindre le t-shirt du jeune adolescent, les muscles de ses jambes craquèrent et de légère bosses commencèrent à apparaitre sur le dos du jeune garçon, il criait mais contenait sa rage jusqu’à ce qu’il se jette sur Paul et Sam mais Aaron s’interposa

Aaron: Non ne fait pas ça, Dorian tu ne veux pas leur faire de mal
Dorian en grognant:……
Paul & Sam: Merci
Aaron: Pas de quoi

Dorian s’attaqua une nouvelle fois à Sam et Paul mais cette fois Aaron n’eu pas d’autre choix que de repousser son frère et ce dernier heurta l’arbre derrière lui. Aaron ne voulait pas faire de mal à Dorian mais il ne pouvait le laisser s’en prendre à des innocents surtout qu’il savait que son frère ne se le pardonnerait pas si par malheur ça arrivait même si les loups Quilleutes ne risquait pas grand-chose avec Dorian. Les yeux d’Aaron étaient aussi doré que celle de son frère sauf que lui il ne se transformait pas, en parlant de transformation celle de Dorian continua de plus belle ce qui fesait hurler le jeune adolescent mais quelques minutes plus tard l’humain qu’il était se changea en animal sur pattes

Aidan: Nous y voila
Paul: Impressionnant
Aaron: Tu dirais pas ça si t’étais à sa place, au cas où ça t’aurais échapper c’est douloureux
Sam: On a vu, excuse Paul pour son manque de jugement
Aaron: Passons
Embry:: Vous subissez ça à chaque fois que vous vous transformez
Ethan: Seulement à la pleine lune, les autres jours ont peut muter sans souffrir le martyr
Embry: Okay
Paul: C’est quoi la suite maintenant ?
Aidan: Pour vous c’est à vous de voir, pour nous c’est de garder Dorian ici loin de toutes proies humaines
Aaron: Ethan cours à la maison chercher une couverture et des vêtements, il en aura besoin à son réveil

Ethan acquiesça positivement et il muta sous sa forme de loup, un superbe loup au pelage brun-châtain et aux regard noisette foncer fit son apparition remplaçant le corps humain du jeune Ethan Carlson âgé quarante huit ans mais figé dans ses dix huit ans depuis une trentaine d’années. Le jeune loup lança un dernier regard à son alpha et il partit à toute vitesse à travers la forêt en se dirigeant vers chez eux. Le trajet entre l’endroit où ils étaient et leur maison n’était pas long et encore plus pour un loup car il est très rapide. Arriver devant chez eux Ethan se retransforma en être humain et il grimpa jusqu’à la fenêtre de la chambre de son frère qui était rester ouverte et il entra à l’intérieur, une fois dans la chambre de son frère il prit des vêtements et une couverture dans les placards coulissants puis il ressortit par là où il est entré puis il traversa à nouveau la forêt. Lorsqu’il retrouva ses frères et les Quilleutes il vit Aaron sous sa forme de loup qui se battait avec Dorian et Aidan qui tentait de calmer le jeux enfin c’est surtout Dorian qu’il essayait de calmer

Ethan: J’ai ce que tu m’as demandé
Aidan: Bien
Ethan: Y’a un soucis
Aidan: Non, juste Dorian qui n’est plus tout à fait lui-même
Ethan: Oui j’ai remarqué

Aaron avait muté afin de protéger Sam et Paul même si ils n’avaient pas besoin de protection. Entre le jeune homme et le jeune Quilleutes ce n’est pas le grand amour mais Aaron ne pouvait pas laisser Dorian les attaquer, non si il s’en était prit à quelqu’un ce dernier se le serait jamais pardonner. Ethan posa la couverture et les vêtements de son frère sur un tronc d’arbre et il attendait de voit la réaction de ce dernier, Aaron se retransforma en humain lorsqu’il vit que Dorian se calma et quand ce dernier retrouva son apparence humain Aidan le recouvra d’une couverture puis il se retourna vers les Quilleutes

Aidan: C’est gentil à vous d’être rester, vous n’étiez pas obligez
Sam: Pas de quoi, si on peut vous aider en quoique se soit
Emby: Et maintenant qu’est-ce qui va se passer ?
Ethan: Dorian va récupérer et on le ramènera à la maison
Aaron: Et ce soir ce sera notre tour mais on a ce qui faut à la maison pour nous empêcher de sortir
Quil: T’as l’air blesser
Aaron en regard son bas ventre: Oh ça, c’est rien c’est juste une égratignure ça va guérir tout seul
Aidan en lui lançant son t-shirt: Tiens enfiles ça
Aaron en saisissant son t-shirt: Merci Aidan
Sam: Aidan on parler cinq minutes ?
Aidan en croisant ses bras contre son torse: Oui, je t’écoutes
Sam: Après ce que j’ai vu aujourd’hui avec ton frère je m’inquiètes beaucoup pour les miens mais aussi pour la population de Forks
Aidan: Faut pas
Sam: Il c’est quand même attaquer à moi et Paul
Aidan: C’est pas sa faute okay et puis d’habitude la transformation se produit le soir à la pleine lune
Sam: Qu’est-ce que ça change ?
Aidan: Ce qui change c’est qu’on est jamais dehors, on s’enferme et on s’enchaine tous, on prends toutes les précautions possible pour ne pas sortir
Sam: Vous êtes quand même un danger potentiel


Aaron dans ses pensées: En clair ça veut dire qu’il veut qu’on dégage


Aidan: Tu veux qu’on parte ?
Sam: Ce serait mieux oui
Aidan: Et bien laisses moi te dire que ça n’arrivera pas, écoutes Sam j’ai pas envie qu’il y est le moindre problèmes entre nous mais tu nous forcera pas partir
Sam: C’est pas ce que j’ai dis
Aidan: Mais tu l’as sous entendu, écoutes on sait très bien comment on est à la pleine lune et malheureusement ça fait partie de notre condition de loup mais c’est comme ça on y peut rien. Alors qu’on soit ici où ailleur ça ne changera rien
Sam: Vous êtes des notre mais
Aidan: Non on ne l’est pas, on est de loups certes mais pas comme vous
Sam: Paul va vouloir vous surveiller, je le connais
Aidan: Si il a que ça à faire soit
Sam: Tu n’as pas l’air plus inquiet que ça
Aidan en esquissant un sourire: En effet, en revanche j’espère qu’il ne viendra provoquer mes frère car Aaron a un tempérament impulsif et j’aimerais éviter tout conflit
Sam: J’aimerais également
Aidan: Bien, alors fais en sorte que Paul ne viennent pas nous provoquer et je pense que ça ira
Ethan: Désolé si je dérange mais Dorian est prêt à être ramener à la maison Aidan
Aidan: Très bien, j’arrive
Ethan: Okay, on t’attend
Sam en tendant sa main à Aidan: Amis et alliés ?
Aidan en serrant la main de Sam: Amis et alliés

Après avoir échangé un conversation avec Sam Uley, l’alpha des Quilleutes Aidan retourna auprès des siens et Sam en fit de même, les deux clans différents se lancèrent un regard mais Aidan et Sam acquiescèrent positivement respectivement. Quelques minutes les Carlson s’engouffrèrent dans la forêt en portant Dorian qui était plonger dans un sommeil profond, rien de plus normal après une transformation comme ça sauf que ça aurait dut se produire ce soir à la pleine lune et pas en pleine journée. Quelques minutes après le départ des Carlson se fut le tour des Quilleutes de rentrer chez eux

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 2 Juil - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Sam 24 Mar - 12:02

CHAPITRE 18






Bella, Alice, Edward,
Tyler, Caroline, Félix,
Démétri, Jane, Alec,
Aro, Marcus, Caius,
Damon, Noah & Eléna


Italie/Volterra/Dans la voiture d’Alice


Bella et Alice étaient toujours dans la voiture de cette dernière, les heures c’étaient écoulés et elles étaient presque arriver mais Bella était complètement paniquée car elle voyait les heures et les minutes se rapprocher de l’heure fatidique, l’heure à laquelle Edward prévoyaient de s’exposer à la lumière du jour, aux yeux des humains ce qui provoquera la colère des Volturis qui voudront le tuer mais Bella ne pouvait accepter ça, elle est déterminée plus que jamais l’empêcher de faire ça car il n’a aucune raison d’en finir

Bella complètement paniquée: Alice
Alice: On y est presque
Bella: Il est presque midi, on doit l’en empêcher
Alice: Calmes toi Bella
Bella: Je peux pas Alice
Alice: Je peux parfaitement comprendre, si c’était Jasper je ferais n’importe quoi pour l’empêcher
Bella: Alors accélère s’il te plais
Alice: Je peux pas écraser les gens

La ville était en effervescence, des préparatifs battaient leurs pleins, es drapeaux rouges et des fanions de la même couleur étaient disposés dans chaque rue de la ville. Une fête se préparait et Alice savait très bien de laquelle il s’agissait grâce à une gigantesque banderole qui trônait devant la grande forteresse, elle annonçait la Saint Marcus …

Bella: C’est quoi toute cette effervescence
Alice: C’est la saint Marcus
Bella: C’est quoi ?
Alice: Ils fêtent la disparition des vampires de la ville
Bella: C’est tout sauf la vérité je me trompe ?
Alice: En effet

En effet, la saint Marcus était sensée symbolisait la disparation des Vampires de Volterra grâce à l’action d’un certain missionnaire, le père Marcus, il y avait plus de cinq mille ans. Les gens d’ici le célébraient en martyr le pensant mort, en exécutant sa quête mais s’ils savaient qu’il sévissait depuis tout ce temps en tant que vampire lui même et qu’il était l’un des dirigeants de la dynastie la plus prestigieuse de cette même espèce, qu’en penseraient-ils ?? Certainement un peu plus que de l’ironie

Alice: Bella je n’y arriverais pas avec tout ce monde mais toi vas-y
Bella: Où est-il ?
Alice: Sur la grande place, du moins il s’apprête à se montrer aux yeux de tous

Bella continua le chemin à pied mais seule, elle courrait à toute vitesse autant que ses jambes d’humaine le lui permettait, elle devait à tout prit arriver à temps et empêcher Edward de faire ça. C’est pour lui qu’elle était, malgré tout le mal qu’il lui a fait en partant elle l’aimait toujours autant et elle était complètement paniqué à l’idée qu’il disparaisse à tout jamais de ce monde, non elle n’y survivrait pas et là à coup sur elle en finirait une bonne fois pour toute avec sa vie et cette fois elle y arrivera mais avant d’employer les grands moyens elle devait tout faire pour le sauver


Volterra/La grande place

Cette fameuse fête allait aider Edward … son option ne mourir de la main des Volturis était anéanties et il ne lui restait pas énormément d’autres choix que de les provoquer en révélant sa véritable nature aux humains. Le pire c’était qu’il était presque convaincu qu’il allait la rejoindre au paradis si il mourait ainsi il ne serait plus jamais séparés d’elle et ils seraient libre de s’aimer pour l’éternité. Le jeune vampire était dissimulé sous une immense cape rouge, son plan était prêt à présent, ça ne lui demanderait pas le moindre effort. Révéler qui il est devant des centaines d’humains, montrer son corps blanc brillant de mille feux … serait une belle fin, théâtrale à souhait. Edward allait devoir attendre que le soleil soit à son zénith pour entrer en piste, la grande place était la plus réputée de la ville, c’était l’emplacement parfait pour mourir. Il n’avait plus qu’à attendre, savoir sa fin si proche le rendait tout de même nostalgique des siens, il était parti sans leur dire au revoir. Sa mort causerait beaucoup de peine pour sa famille mais pas pour Jacob Black, non lui il sera certainement l’homme le plus heureuse de la terre. Edward n’avait plus qu’une hâte, ne plus souffrir, ne plus avoir à vivre dans un monde où Bella n’est plus. Les minutes s’écoulèrent péniblement … Edward se dirigeait doucement vers la place des Priori, le monde commençait à s’acculer au pied de la tour. Malgré tout il regrettait une chose, ne pas avoir une dernière fois embrasser ses lèvres si fines …

Le premier carillon qui annonçait midi résonna … Edward enleva sa cape rouge et la laissa tomber à ses pieds puis il avança doucement vers les escaliers qui l’amènerait jusqu’à la terrasse de la tour. Il ferma ses yeux comme pour mieux profiter de ses derniers instants sur cette terre, les rayons du soleil lui caressèrent la peau et le réchauffait. Il ne restait plus qu’un pas et la lumière aurait raison de lui mais au moment où il s’apprêtait à poser le pied par terre quelque chose où plutôt quelqu’un le percuta … instinctivement ses bras l‘enlacèrent comme si il savait déjà que c‘était elle. Il ouvrit les yeux et là il là vit … sa Bella qui se trouvait contre lui, dans ses bras

Edward; Bonjour Paradis
Bella: Edward il faut que tu regagnes la pénombre. Recules !!
Edward: J’y suis ça y’est. Tu as exactement la même odeur que d’habitude. C’est donc ça le paradis ?
Bella: Je ne suis pas morte et toi non plus !! J’ai tenu ta promesse, je peux vivre sans toi mais pas sans toi dans ce monde alors s’il te plait Edward recules

Elle était vivante … elle était vivante devant lui !! Il venait enfin de comprendre qu‘il n‘était pas au paradis et que ça bien aimée n‘y était pas non plus, Bella était belle et bien en vie devant lui et saine et sauve. Elle était venue ici au péril de sa vie pour le sauver, pour l’empêcher de mourir. Bella était prêt à tout pour lui, à traverser tout les danger qui se mettrait sur sa route car elle ne supporterait pas de vivre sans lui. Elle l’aime plus que tout au monde et ça a toujours été le cas, Bella avait eu la peur de sa vie mais il allait bien, elle avait réussit à l’empêcher de se donner la mort. Sous le choc Edward voulait s’assurer qu’il ne rêvait pas, il approcha ses lèvres de celles de Bella et il l’embrassa tendrement. La jeune adolescente avait rêver des nuit entières aux douce et fraîches lèvres d’Edward, de glisser des mains au bas de sa nuque et de se blottir contre lui.


Forks/ Le Mystic Grill/Le parking

Et voilà une nouvelle journée de vie de vampire pour Caroline Garner âgé de dix sept ans enfin elle a en réalité vingt ans mais elle est figé dans ses dix sept ans puisque c’est à cet âgé là qu’elle a été transformé en vampire par Damon Salvatore. Lorsqu’elle est devenue un vampire son amie Eléna Cooper là beaucoup aider dans sa transition, elle là également aider contrôler sa soif et ses émotions. Depuis plus où moins un an elle passe beaucoup de temps avec Tyler Lockwood, ce dernier est mi-vampire- mi loup. Il est né avec le gêne du loup garou et il en est devenu un l’an dernier mais cela ne fais pas longtemps qu'il est devenu un vampire , un beau , fort et puissant hybride. L’explication de son état d’hybride est simple, il a été transformé à la suite d’une expérience d’un vampire fanatique et maléfique. Ce dernier voulait créer des hybrides moitié vampire moitié loup et Tyler a été sa première victime qui c’est avéré être une totale réussite mais peu de temps après sa transformation en immortel il a tué celui qui là transformé. Par la suite sa petite amie (Caroline Garner) l’aida à traverser sa nouvelle condition de vampire, elle l’aida à contrôler sa soif et ses émotions comme Eléna l’avait fait avec elle. Tout à coup Caroline entendit une voix masculine familière, celle de Tyler

Tyler: Salut beauté, tu cherches quelqu’un ?
Caroline: Salut, figures toi que oui
Tyler: Ah bon, et je le connais ?
Caroline: J’sais pas
Tyler: Décris le moi peut être que je saurais qui c’est
Caroline en souriant: Et bien il est grand, brun et plutôt pas mal foutu
Tyler en riant: Je crois savoir qui c’est
Caroline: Ah oui ?
Tyler: Ouais et je le connais même très bien
Caroline: Et c’est qui selon toi
Tyler: Il s’appellerais pas Tyler Lockwood par hasard
Caroline: Si, comment t’as deviné ?
Tyler: Question d’intuition
Caroline: Tu es très intuitif dis moi
Tyler: Ca dépend, parfois oui et parfois j’suis long à la détente
Caroline en souriant: J’suis entièrement d’accord
Tyler en embrassant tendrement Caroline: Ca va ?
Caroline: Oui très bien sauf que ce matin je m’attendais à trouvé mon copain mais je me suis rendu compte qu’il avait filé avant que je me réveille
Tyler gêné: Euh…
Caroline: Oui ?
Tyler: J’suis désolé, fallais que je chasse
Caroline: Dans ce cas fallais me réveiller j’serais venue avec toi
Tyler: Fallais aussi que je me douche et que je me change
Caroline: Okay
Tyler: Ca veut dire que je suis excuser ?
Caroline en prenant la main de Tyler dans la sienne: Tu es pardonné. Sinon, je présume que t’as vu ta mère en rentrant chez toi
Tyler: A vrai dire je l’évite
Caroline: Pourquoi ?
Tyler: Moi vampire elle humaine
Caroline: Non toi être mi vampire mi loup et elle être humaine
Tyler: C’est du pareil au même
Caroline: Non pas tout à fait, il y a une grand différence
Tyler: Je me demande comment Eléna et Jérémy y arrivent
Caroline: Eux ils ont choisit de devenir vampire, pas nous
Tyler: C’est vrai
Caroline: On y va ?
Tyler: J’en vois pas la nécessité mais oui allons-y
Caroline: La nécessité est de paraitre le plus normal possible, le plus humain possible
Tyler: Et pour ça on doit aller manger comme des humains normaux
Caroline: Exact
Tyler: Okay mais avant qu’on y aille faut que je te dise un truc
Caroline: Je t’écoutes
Tyler: Ce matin j’ai eu un appel de mon frère et il m’a annoncé qu’il allait venir
Caroline: Tu veux dire revenir ?
Tyler: Oui mais il veut pas que ma mère le sache
Caroline: Pourquoi ?
Tyler: Disons que je suis pas le seul à lui dissimuler un secret dans le placard


En effet David le frère ainé de Tyler avait lui aussi un petit secret, tout comme ce dernier il est né avec le gêne du loup garou mais il n’en n’est devenu un il y a seulement cinq ans. Malheureusement pour lui il ignorait les secrets que sa famille dissimulait dans le placard, si il avait sur il aurait peut être pu se préparer à un jour se transformer en loups mais non on lui a rien dit, son père est mort en emportant ce secret dans sa tombe. Quand c’est arrivé David était heureusement très loin de Forks et depuis ce jour il n’a plus remit les pieds en ville cependant ce matin il a appelé son frère pour lui dire qu’il serait là dans quelques jours mais que leurs mère ne doit pas le savoir, si elle le savait elle se rendrait compte que quelque chose est arrivé à David puise ce que ce dernier est figé dans ses vingt ans depuis cinq ans environ et ça c’est le genre de chose qu’on remarque facilement


Caroline: Tu veux dire le même genre de secret que je cachais à ma mère ?
Tyler: Plus où moins oui
Caroline: Bah dis donc ça promets
Tyler: C’est pour ça qu’il ne veut pas qu’elle sache qu’il est de retour
Caroline: Je comprends mais Forks est une petite ville alors je vois pas comment David pourrait revenir en ville incognito
Tyler: Il est plein de ressource mais apparemment il ne sera pas tout seul
Caroline: Je sens que ton frère nous réserve encore plein de surprise
Tyler: J’ai le même pressentiment, on verra bien quand il sera là
Caroline: Bien dit
Tyler: Sur ce on peut y aller
Caroline: Super

Sur les belles paroles de sa petite amie Tyler passa son bras autour de ses épaules et cette dernière glissa son bras autour de la taille de ce dernier, les deux tourtereaux se dirigèrent vers l’entrée du Mystic Grill où ils avaient prévu de déjeuner tout en sachant très bien que ce genre de nourriture de les nourrissaient enfin surtout Caroline car pour Tyler c’est différent, étant devenu un hybride depuis désormais deux ans il peut s’alimenter aussi bien de nourriture normal que les humains mangent que de sang de pas sa condition de vampires


Volterra/Le Carillon

Nous voici de retour à Volterra où Edward et Bella échangeaient un long baiser passionné, ils se retrouvaient avec joies après des mois et des mois loin l’un de l’autre. Bella en avait rêver des nuit entière et là elle le retrouvait, elle était à nouveau dans ses bras et en cet instant c’était tout ce qui comptait pour la jeune adolescente. Pour Edward c’était pareil, c’était comme un rêve devenu réalité pour le jeune vampire qui avait cru que sa bien aimée était morte, la savoir vivante et dans ses bras était tout simplement merveilleux. Tout à coup Edward se sépara à contre cœur des lèvres de Bella et il la colla dos au mur puis il se mit devant elle pour la protéger de l’arrivée de Félix et Démétri qui n’avaient rien perdu de la scène. Il prit les devants en espérant les amadouer :

Edward en tentant de rester calmer: Messieurs finalement je n’aurai pas besoin de vos services aujourd’hui. Cependant, je vous saurai infiniment gré de remercier vos maîtres pour moi
Félix en chuchotant d’une voix menaçante: Pouvons-nous converser en des lieux plus appropriés ?
Edward froidement: Cela ne sera pas nécessaire Félix, je connais vos instructions et je n’ai enfreins aucune loi !
Démetri: Félix voulait seulement souligner la proximité du soleil
Félix: Cherchons un abri plus adapté
Edward: Je vous suis
Félix: Non, la fille viens aussi


Edward dans ses pensées: Non je ne peux pas laisser une tel chose se produire, Bella ne devait pas assister à cela …


Edward sur un ton glacial: Pas question

Bella avait sentit l’agressivité d’Edward et elle le suppliait de ne pas faire de gestes inconsidérés, il put également lire sur ses lèvres un Non qui dans un autre moment l’aurait totalement fait craquer seulement là la situation était plus que dangereusement et périlleuse autant pour Bella que pour Edward. Les Volturis ne sont pas des gens qu’on voudraient avoir comme ennemis étant donner qu’ils font la pluie et le beau temps dans le monde des vampires, ils sont crains pas beaucoup et admiré par d’autres

Démétri: Pas ici, Félix. Edward, Aro désire juste s’entretenir de nouveau avec toi puisque tu sembles finalement décidé à vivre
Edward: Très je vous suis mais Bella s’en va
Félix impatient: J’ai bien peur que ce soit impossible, il y a des règles à suivre
Edward: Dans ce cas j’ai bien peur de ne pouvoir accepter l’invitation d’Aro Démétri.
Démétri en soupirant: Aro sera déçu
Edward en ripostant: Je suis persuadé qu’il s’en remettra

Félix et Démétri encerclèrent Edward pour lui faire comprendre qu’il n’avait plus le choix désormais, il devait les suivre. Il ne bronchait plus mais il avait peur, pas peur pour lui mais peur qu’ils ne s’en prennent à Bella. Au moment où ils s’apprêtaient à le pousser dans le couloir sombre devant eux Edward entendit des pas léger et gracieux, il les aurait reconnut d’entre tous, c’était ceux de sa sœur Alice. Edward se tourna vers elle la tête dans sa direction imité par Démétri, Félix et Bella. Alice ne put s’abstenir de faire de l’humour, elle était décontractée et jouait sur le fait qu’avec son arrivée Edward n’étais plus seul mais nous étions à forces égales. Elle était heureuse que Bella soit intervenue à temps mais elle regrettait aussi de ne pas encore connaître les conséquences de l‘acte désespéré d‘Edward. Elle n’arrivait pas à déterminer quelle serait la réaction des Volturri

Alice en allant près d‘Edward: Allons, allons messieurs, un peu de tenue !!! Il y a des dames, ici
Félix et Démétri: ……
Alice: Nous ne sommes pas seuls …

En effet une famille les observait avec insistance, ne comprenant pas pourquoi Edward était torse nu et pourquoi il protégeait Bella de Félix et Démétri. Ils craignaient qu’une bagarre n’éclate ce qui aurait très bien pu se produire sans l‘arrivée d‘Alice mais Démétri les regarda d’un air menaçant pour tenter de les faire fuir, sans succès puis il lança un regard rapide à Edward avant de reprendre la parole

Démétri: S’il te plait Edward, sois raisonnable.
Edward: Oui. Nous allons partir tranquillement chacun de notre côté et l’affaire en restera
Félix en soupirant agacé: Ecoutes, nous ne voulons que l’opportunité de discuter en paix.

Edward sentait Bella qui les regardait avec inquiétude, elle semblait avoir peur pour eux. Elle devrait avoir peur pour sa vie en priorité mais non elle avait peur pour Edward et Alice. Bella voulait protéger celui qu’elle aime et dans n’importe quel situation ce serait normal et même très mignon mais là ça mettrait leur vie en péril même si ces dernier mois Bella s’en fichait un peu de rester en vie où pas. Bella était sur le point de crier quelque chose après Félix et Démétri mais ce serait beaucoup trop dangereux pour eux. Il devait l’en dissuader et d’ailleurs il le lui fit part

Edward en serrant les dents: Non
Jane: Ça suffit !!

Jane s’approcha dangereusement d’Alice, Edward et Bella et instantanément Félix et Démétri se radoucir, leur supériorité était rétablie. C’était peine perdue pour partir, sa présence obligeait Edward à les suivre sans protester, il n’avait plus d’autre choix ni même la possibilité de gagné du temps, il était résigné …

Edward en soupirant: Jane
Jane sur un ton sévère: Suivez-moi

Sur ses dernières paroles Jane s’enfonça dans les couloirs sombre du Carillon et Félix leur fit signe de la suivre avec un sourire victorieux sur le visage. Alice ne broncha pas non plus, Edward lui avait demandé de ne rien tenter, il y avait trop de risque. Il enlaçait la taille de Bella pour qu’elle soit le plus près possible de lui, il avait besoins de son contact pour réaliser qu’elle était de nouveau à ses côtés et pour se donner les forces nécessaires pour supporter les moments difficiles qui les attendaient car soyons réaliste ce qui va arriver n‘aura rien de réjouissant. Edward sentait que Bella devait se poser mille et une question, qu’elle avait besoin de comprendre ce qu’il se passait mais il ne pouvait rien lui dire car d’une part ils étaient sous étroite surveillance avec Démétri, Félix et Jane et d’autre part il redoutait ce qui allaient leur arriver. Il lui fit donc un signe de tête afin qu‘elle comprenne qu‘ils devaient se résignés malheureusement. Je lui fis cependant un léger signe de tête qu’elle comprenne que nous devions être résignés

Edward en s’adressant à sa sœur: Eh bien, Alice, j’imagine que ta présence ici ne devrait pas me surprendre
Alice: Je me suis trompée, il fallait que je répare mon erreur …

Effectivement elle s’était trompée et cela aurait pu leur couter tous, très cher, Edward bouillonnait de questions mais il fit comme si cela n’avait aucune importance pour ne pas éveiller l’attention des trois Volturis qui les escortait et qui se ferait un plaisir de les tuer si on les autorisait à le faire. Alice c’était certes tromper sur la mort de Bella mais cette dernière avait bien tenter de mourir à plusieurs dont cette fois là sur la falaise mais bien sur Jacob l’avait sortit de l’eau

Edward: Que s’est-il passé ??
Alice: C’est une longue histoire. Pour résumer, Bella a bien sauté d’une falaise mais elle ne tentait pas de se suicider. Il se trouve juste qu’elle est devenue passionnée de sports extrêmes, ces derniers temps.

C’était totalement faux évidement, Bella se laissait mourir à petit feu et provoquait même les accidents mortels et elle avait même décidé d’en finir avec la vie mais Jacob l’en avait empêcher en la sauvant de la noyade. Aussitôt Edward eu un accès direct aux pensées d’Alice où il découvrit les innombrables allées / retours aux urgences, les dangereuses balades en moto, le retour de Laurent, le saut de la falaise, son amitié avec Jacob. Oh il s’en était passé des choses depuis son …… absence. Il avait eu tord sur toute la ligne en pensant qu’il protégeait Bella en la quittant, non en la quittant il avait poussé Bella a vouloir mourir. Il s’était passé exactement le contraire de ce qu‘il espérait, il aurait pu la perdre et tout ça c‘était sa faute à lui. Et encore Alice ne lui donnait qu’un léger échantillon de tout ces mois d’absence … il redoutait le pire. Ce n’était ni le moment ni l’endroit pour se poser milles questions mais il était nécessaire qu’il parle avec Alice mais surtout avec Bella un peu plus tard. C’est alors qu’ils empruntèrent un passage souterrain, Bella n’était pas à l’aise dans l’obscurité

Edward: N’aie pas peur

La température dans ce souterrain était fraiche et humide, Bella commençait à trembler car il fesait froid, elle devait sans doute geler sur place mais bon la fraîcheur elle en avait l’habitude en vivant à Forks et en sortant avec un vampire. Une porte grillagée était ouverte devant eux d’où émanait de la lumière, ils étaient enfin arriver à destination ce qui était loin de ravir Edward mais il sentit Bella lui prendre la main et maintenir une certain pression sur cette dernière. Ils rencontrèrent Sophia, une fidèle servante de Jane, toujours très aimable

Sophia en souriant: Bonjour Jane
Jane en hochant la tête: Sophia

Jane poursuivit sa route jusqu’au hall devançant la salle du conseil pendant que Félix une nouvelle fois, adressa un magnifique clin d’œil à Sophia que celle-ci accueillit avec plaisir. A l’entrée du hall, Alec le frère jumeau de Jane les attendaient déjà. Jane et lui s’embrassèrent sur la joue avec beaucoup d’affection

Alec en dévisageant Bella: Ils t’ont envoyé en chercher un et tu reviens avec deux … et demi ! Beau travail
Jane en riant: ….
Alec en s’adressant à Edward; De retour parmi nous, Edward. Bienvenue, tu m’as l’air de meilleure humeur
Edward sur un ton sec: Ne te fie pas aux apparences
Alec en se moquant: C’est donc çà, la cause de tous ces soucis ??
Félix: Va comprendre


Edward dans ses pensées: J’ai bien envie de lui tordre le coup à celui là
Alice dans ses pensées: Patience Edward



Alec sur un ton ironique: Aro sera ravi de te revoir
Jane: Ne le faisons pas attendre

Edward ne disait rien et ne fesait rien, il était bien incapable de prononcer le moindre mots sauf dans ses pensées là où il sait que les Volturis ne pourront pas s’y introduire, il était bien content d’être le seul à être télépathe cependant y’a pas besoin d’être télépathe pour comprendre qu’il aimerait bien refaire le portrait de ce cher Félix, voir même le tuer vu la colère qui bouillonnait en lui en ce moment. Alec et Jane entrèrent dans le hall suivit de Félix, Démétri, Alice, Bella et Edward. Ils les amenèrent jusqu’à la salle de conseil où seul Aro les attendait, il se tourna vers eux dès leur entrée dans la pièce et accueillit sa jeune protégée avec une joie non dissimulée

Aro: Jane, ma chère, tu es revenue
Jane en souriant: Oui, maître. Je l’ai ramené vivant, comme vous le souhaitiez
Aro: Ah, Jane, tu es d’un tel réconfort pour moi
Jane: Merci maître
Aro en tapant des mains: Et voici Alice !! Et Bella !! Quelle merveilleuse surprise ! Merveilleuse ! Tu vois, Edward, que t’avais-je dit ? N’es-tu pas heureux que je ne t’aie pas accordé ce que tu demandais hier ?
Edward en serrant Bella contre lui sans lui faire mal bien sur: Je le suis, Aro, en effet
Aro: J’adore quand ça se termine bien, c’est tellement rare. Mais j’exige de connaître comment c’est arrivé. Alice ? Ton frère semble te considérer comme infaillible. Pourtant, il y a eu erreur.
Alice: Oh, je suis loin d’être infaillible ! Comme vous le constatez, je provoque autant de problèmes que j’en résous.
Aro: Tu es trop modeste. J’ai assisté à des exploits autrement surprenants et j’avoue que je n’ai jamais rien observé d’aussi remarquable que ton talent. Formidable !! Je suis navré. Nous n’avons pas été présentés dans les formes, n’est-ce pas ? C’est juste que j’ai l’impression de déjà te connaître
Edward: ……
Aro: Marcus ! Caius ! Regardez ! Bella est vivante, finalement et Alice l’a accompagnée !! N’est-ce pas fantastique ? L’histoire de nos jeunes amis m’intrigue. J’aimerais tant en saisir les raisons !

Marcus se leva et vint à la hauteur d’Aro et lui effleura la paume de sa main, cela ne présageait rien de bon, Edward était nerveux car il ne connaissait pas encore le pouvoir de Marcus et il le redoutais un peu. Aro haussa les sourcils de surprise mêlé d’émerveillement ce qui était loin d’être réjouissant ça aussi bien au contraire. Qu’est-ce que Marcus avait-il bien pu lui révéler grâce à son pouvoir, quel danger les attendaient maintenant

Aro: Merci Marcus, voilà qui est plutôt intéressant. Stupéfiant … vraiment stupéfiant. N’empêche … la tua cantante ! Quel gâchis !
Edward: Je préfère considérer que c’est le prix à payer
Aro: Un prix extrêmement élevé
Edward: Un coût que je suis prêt à prendre
Aro: Si je ne l’avais pas humée au travers de ta mémoire, je n’aurais pas cru que l’appel d’un sang pouvait être aussi puissant. Je n’ai jamais rien éprouvé d’aussi intense moi-même. La plupart d’entre nous seraient prêts à beaucoup pour un tel cadeau et pourtant, toi …
Edward: Je la préfère en vie

L’attirance du sang de Bella avait été l’une des première raison pour laquelle au départ Edward voulait rester loin d’elle mais aussi l’une des raison de son départ mais à présent après l’avoir imaginé morte, de ne plus pouvoir lui dire je t’aime, de ne plus pouvoir la serrer dans ses bras … Son sang ne me faisait plus le même effet, il était unique certes mais jamais plus ça ne lui ferait perdre les pédales, il était prêt à démarrer une autre page avec Bella enfin si elle veut toujours de lui bien évidemment

Aro: Tu me fais penser à Carlisle, si ce n’est qu’il n’était pas aussi en colère que toi
Edward: J’ai de bonne raison non ? Carlisle m’est supérieur dans bien des domaines.
Aro: Rien que me rappeler combien elle t’attire me donne soif ! Ricana-t-il


Edward dans ses pensées: Non pas ça



Aro: Tranquillise-toi. Je ne lui veux aucun mal. Cependant, je suis vraiment curieux d’un détail
Edward: Lequel ?
Aro en levant sa main: Puis-je ?
Edward: Demandez-lui vous-même
Aro: Bien sûr !! Quelle impolitesse de ma part !! Bella, je suis fasciné que tu sois la seule à résister à l’impressionnant talent d’Edward. Il est tellement passionnant de découvrir pareil phénomène. Comme mes dons sont similaires à ceux de cette chère Alice par bien des côtés, je me demandais si tu aurais la gentillesse de m’autoriser à vérifier si, pour moi aussi, tu es ….. intouchable

Bella lança un regard à celui qui détenait son cœur depuis le commencement, elle attendait l‘approbation d‘Edward, elle ne savait pas ce qu’elle devait faire. Aro ne voulait que tenter une expérience, s’il y avait le moindre risque Alice l’aurait fait savoir à son frère. Voyant qu’Alice ne percevait aucun danger pour Bella Edward fit comprendre à Bella qu’elle ne risquait rien à autoriser Aro à lire en elle si c’était fesable. Cette dernière s’approcha d’Aro en tremblant et elle lui tendit sa main que ce dernier attrapa. Rapidement Aro douta car rien ne lui parvenait de l’esprit de Bella, tout restait vide devant ses yeux. Il était totalement incrédule face à cet obstacle tout nouveau pour lui. Il était totalement sous le charme de son étonnante capacité à ne rien laisser transparaître. Il ne parvenait pas à comprendre pourquoi elle restait si opaque à son pouvoir pourtant si puissant

Aaro: Très intéressant. J’aimerai savoir si elle également immunisée contre nos autres talents … Jane, très chère ??
Edward en hurlant: Non

Jane ne devait surtout pas s’en prendre à Bella, elle allait la faire horriblement souffrir, elle pourrait même en mourir. Alice attrapa Edward par le bras pour tenter de le calmer mais sa colère occultait tout le reste. Il avait été incapable de protéger Bella lorsqu’il là quitté mais là il était là et il était hors de question que Jane touche à un seul cheveux de Bella même si techniquement elle n’a pas besoin de la toucher pour la faire souffrir car c’est tout la particularité de son dont, la capacité de causer la souffrance par la simple pensée

Aro: Je me demandais juste si Bella était immunisée contre toi ?

Aussitôt Edward lâcha Bella pour se poster devant elle et la protéger de l’horrible pouvoir de Jane. Tout à coup Edward gisait au sol tordu de douleur, la souffrance était mille fois plus violente que la première fois mais cela m’était bien égal tant que cela protégeait Bella. Il était prêt à endurer toute les souffrance du monde pour protéger celle qu’il aime des pouvoirs des Volturis, là en l’occurrence de celui de Jane qui est dévastateur d’ailleurs il est bien placé pour le savoir vu qu’il le subit là en cet instant. Il était hors de question que Jane s’en prenne à sa bien aimée, jamais elle ne pourrait supporter ça et au final ça la tuerait, ça il ne le supporterait pas surtout pas après avoir endurer ce qu’il a endurer quand il a crut que Bella était morte

Bella en hurlant: Stop !!
Aro: Jane !

La souffrance d’Edward prit fin aussitôt mais Aro lui demandait maintenant de s’en prendre à Bella. Cette dernière ne pouvait d’ailleurs défaire ses yeux du corps d‘Edward. Jane était focalisée sur Bella mais son pouvoir n’avait aucun effet sur cette dernière, elle était vraiment contrarié par le faite que son pouvoir n‘avait aucun effet sur sa nouvelle victime, comme quoi Edward n‘est pas le seul dont le pouvoir ne fonctionne pas sur Bella, ce dernier était soulager que ça puisse marcher aussi sur Jane et Aro. Ce dernier se mit à rire mais Jane ne rêvait que d’une chose, étriper Bella pour l’avoir fait passer pour une débutante incapable aux yeux d’Aro

Aro en soupirant: Et maintenant, qu’allons nous faire de vous ?
Alice, Bella & Edward: …..
Aro: Edward, Alice que diriez vous de nous rejoindre ?
Alice & Edward: Non merci.
Aro: Félix

Sur les ordres de son maître Félix se dirigea vers Bella mais Edward le devançant, il était prêt à tout pour protéger la vie de celle qu’il aime tique à se faire tuer lui-même. Un combat entre Félix et Edward se déroula avec horreur sous les yeux de Bella, parfois c’était Edward qui avait le dessus et parfois c’était Félix mais tout à coup ce dernier prit définitivement l’avantage sur Edward et il était prêt à le tuer mais c’était sans compter sur l’intervention de Bella. En effet la jeune adolescent ne pouvait pas envisager l’idée qu’on tue l’homme qu’elle aime, non elle avait suffisamment vécu l’enfer ces derniers mois qu’elle était incapable d’en subir d’avantage

Bella: Stop; Arrêtez ne le tuez pas, tuez moi
Aro: Extraordinaire, tu serais donc prête à donner ta vie pour sauver l’un des nôtres, un vampire, un monstre sans la moindre conscience
Bella déterminée: Vous ne savez rien de sa conscience, ce n’est pas un monstre
Aro en s‘adressant à Edward: Quel dommage ! Quel gaspillage ! Si seulement tu lui offrais l’immortalité

Combien de fois Bella c’était poser la question, pourquoi Edward refusait-il de la transformer ? C’était d’ailleurs ce qu’elle désirait depuis le début de leur relation mais Edward n’a jamais voulu, il a toujours refuser de le faire et pourtant si Edward n’avait pas empêcher le venin de se propager dans son organisme lorsque James l’a mordu elle serait déjà un vampire. Edward ne voulait pas qu’elle devienne un vampire même si c’est-ce qu’elle veut elle, Aro s’approcha dangereusement de Bella mais Alice qui était maintenu de force par Demetri s’opposa

Alice: Arrêtes, Bella deviendra l’une des nôtres
Edward: Alice
Alice: Je l’ai vu, je là transformerais moi-même

Aro fit signe à Alice de s’approcher et c’est-ce qu’elle fit, elle retira son gant et elle s’avança en direction d’Aro puis elle lui tendit sa main. Ce dernier la prit puis il baissa la tête pour mieux se concentrer sur ce qu’Alice allait bien pouvoir lui montrer, elle resta longuement immobile face à Aro qui partagea alors sa vision. Dans cette vision Bella se promenant dans les bois main dans la main avec Edward enfin ils étaient plutôt en train de courir à travers les bois, Bella avait les yeux de couleur or ce qui voulait dire que cette vision montrait Bella plusieurs années après sa transformation car dans les premiers temps elle aura les yeux rouges sang puisqu‘il y aura encore du sang humain dans son organisme

Aro: C’est fascinant, voir le futur avant qu‘il ne se produise
Alice: ….
Aro: Tes talents vont faire de toi une incroyable immortelle….. Isabelllla
Edward: Nous sommes donc libre de partir ?
Aro: Oui, oui … Rentrez chez vous et préparez vous
Marcus: Il est opportun d’en finir, Heidi peut arriver à tout moment. Merci de votre visite
Caius: Et de notre côté nous vous rendront la pareil… Histoire de vérifier que vous avez rempli votre promesse. N’oubliez pas, les Volturis ne donnons pas de deuxième chance

Edward prit la main de Bella dans la sienne sans ajouter le moindre mot, il savait très bien qu’il valait mieux respecter la promesse qu’il venait de faire à Aro mais il ne comptait pas le faire ce qui risque fortement de déplaire Bella car elle n’attends que ça. Démétri escorta leurs invités jusqu’à la sortie mais c’est en sortant de la salle du conseils qu’ils croisèrent Heidi qui était accompagné d’un groupe d’humain

Démétri: Très bon choix Heidi

Sur ses mots ils continuèrent leur chemin mais quelques minutes plus tard des hurlement se firent entendre, Bella, Alice et Edward ne restèrent pas longtemps à Volterra une fois sortit du domaine des Volturis. Ils ne tardèrent pas regagner Forks avec Alice au volant et Bella et Edward à l’arrière blottit l’un contre l’autre, Bella ne tarda pas à sombrer dans le sommeil dans les bras de celui qu’elle aime ce qui est normal car elle a quelques heures de sommeil à rattraper. Auprès d’Edward le sommeil ne tarde jamais à venir, dans ses bras elle se sent si bien que rien ne pourrait l’atteindre


Forks/Le Mystic Grill

Le Mystic Grill est un bar restaurant où les jeunes de Forks se retrouvaient souvent, certains y venait y voir un coup et d’autre y venait pour manger en particulier à l’heure du déjeuner. Tyler et Caroline étaient justement à table en train de déjeuner, ils étaient à table depuis une bonne heure et ils se remémoraient de fabuleux souvenirs du temps où ils étaient humains ainsi que ceux depuis qu’ils sont devenu vampires, enfin vampire pour elle et hybride pour lui. Alors qu’ils étaient en train de rire à une bonne blague du jeune homme ils croisèrent les frères Salvatore. Noah n’avait pas demandé à venir ici bien au contraire, si ça n’avait tenue qu’à lui il serait rester cloitré au manoir mais non il a fallut que Damon vienne le tirer de force et l’emmener ici, ce dernier voulait venir boire un verre en compagnie de son frangin enfin ça dépendait ce qu’il entendait par boire, connaissant Damon c’est bien plus qu’un simple verre de whisky et ça Noah s’y refuse catégoriquement

Damon: Tiens tiens regardez qui est là, la blondinette et l’hybride
Noah: Damon ça suffit, viens au va au bar
Caroline: Oui vous feriez mieux de partir
Damon: Tu sembles bien contrariée blondie
Caroline: Face à celui qui m’a tué c’est plutôt normal
Noah: Damon arrêtes
Damon: Du calme p’tit frère, je viens à peine de commencer et pour info je ne t’ai pas tué
Tyler: Caroline tu veux dire que c’est lui t’as transformé ?
Damon: Ouais monsieur muscle seulement moi j’ignorais qu’un vampire était passé derrière moi pour la tué, ça m’apprendra à avoir voulu sauver ta misérable vie
Noah: Oui surtout que ça t’arrive pas souvent de faire preuve d’héroïsme
Damon: C’est vrai. Le moralisateur de la famille c’est pas moi, c’est toi
Noah: On va encore revenir la dessus
Damon: Oui t’en que tu comprendra pas
Noah: En effet je comprendrais jamais que tu prennes un malin plaisir à t’en prendre à des innocents
Damon: Hello on est des vampires et on doit se nourrir
Noah: Mais on peut survivre sans avoir à s’en prendre à des innocents
Damon: C’est ça en se nourrissant d’écureuil ? Tu survivras pas longtemps comme ça
Noah: Je t’en prie me fais pas le coup de celui qui veut me sauver
Damon: Tu es tout ce que j’ai alors oui je ferais tout ce qui est possible pour ton garder en vie même si au final tu me détestes
Noah: Laisses te dire que ça n’arrivera pas, jamais Damon
Damon: Ne jamais dire jamais
Noah en ignorant la remarques sarcastique de Damon et en s’adressant à Tyler: Tu es quoi au juste ?
Tyler: Pardon ?
Noah: Je sens que t’es différent
Damon: Voyons Noah tu sens bien que ça pu l’eau mouillé, c’est un loup garou
Tyler: Pas seulement
Noah: Il n’est pas seulement un loup
Tyler: Ton frère a raison crétin, je suis moitié loup moitié vampire
Damon: Et moitié cinglé visiblement
Tyler en colère: Redis ça pour voir
Caroline: Tyler calmes toi
Damon: T’es sourd où quoi ? J’ai dis que t’étais visiblement à moitié cinglé
Noah ne s‘interposant entre son frère et Tyler: Dam….
?????: Noah ?
Noah en se retournant: Oh non, Eléna
Damon en se retournant également: Jolie
Eléna: Qui est-ce ?
Noah: Mon frère, Damon
Eléna: Enchanté
Damon: Moi aussi, et tu es qui pour mon cher frère
Noah: C’est ma petite amie

Damon dans ses pensées: Tu t’ennuies pas frérot, je dois bien admettre qu’elle est mignonne


Damon: J’suis offusqué que tu ne m’es rien dit
Noah: Je t’en prie fais pas celui qui est choqué, tu sais très bien pourquoi je ne t’ai rien dis
Damon: Non
Noah: Pour la protéger, la protéger de mon psychopathe de frère

Ca c’était direct et méchant mais c’était surtout la pure et stricte vérité, si il y a bien une personne que Noah voulant protéger de la folie de son frère c’était bel et bien Eléna même si cette dernière est capable de se défendre seule seulement au début Noah ignorait que sa petite amie était un vampire, il pensait qu’elle était humaine et il voulait la protéger de tout danger et en l’occurrence le danger le plus imminent c’était Damon d’ailleurs ça l’est toujours. Ce dernier est un danger mais Noah ne peut se résoudre à le tuer même si il sait que ça sauverait de nombreuses vies humaines, c’est son frère quoiqu’il fasse il ne peut s’empêcher de lui sauver la vie

Damon: Merci pour le compliment
Noah: S’en était pas un. Un conseil, n’essaie pas de t’en prendre à elle
Damon: Sinon on va se battre c’est ça ?
Noah: Ya des chances oui mais je serais pas le seul
Damon: Quoi tu penses qu’une humaine peut réaliser avec moi ?
Noah: Hello Damon, elle est comme nous, un vampire
Damon: Décidément je manque pas mal de chose en ce moment
Noah: Si t’arrêtais de ne penser qu’à toi tu verrais peut être que le monde ne tourne pas autour de ta petite personne
Eléna en alant vers Caroline et Tyler: Caroline, Tyler j’suis contente de vous voir
Tyler: Salut Eléna, ça va ?
Eléna: Oui, et vous deux ?
Caroline & Tyler: Ca peut aller oui
Eléna en s’adressant à Noah: Dis je croyais que t’étais occupé ?
Noah: Euh…
Damon: C’est pas beau de mentir fréro
Noah: Oh toi la ferme. Eléna j’avais juste besoin d’une journée, une journée pour moi
Damon: Traduction à la Noah, broyer du noir
Noah: Toi on t’as pas sonné
Tyler: Y’aurait-il des problèmes chez les Salvatore
Damon froidement: Toi le clebs restes à ta place
Noah: Euh on va y aller, Eléna je t’appelles plus tard okay ?
Eléna: Okay

Afin d’éviter tout conflits immédiats avec Tyler Lockwood Noah entraina son frère vers le bar, après tout c’est bien pour ça qu’il l’avait trainé ici quasiment de force. C’était vraiment pas le jour pour eux de provoquer une bagarre surtout que Tyler se ferait une joie de massacrer Damon pour avoir transformé Caroline en vampire mais cette fois ci Damon n’y était vraiment pour rien, il lui a juste donné son sang pour ne pas qu’elle meurt mais il ne pouvait pas savoir qu’un autre vampire viendrait tué Caroline après le passage de Damon. Pour une fois qu’il fait une bonne action ça se retourne contre lui, de plus les loups sont les ennemis juré des vampires et ça depuis la nuits des temps et que Tyler soit à présent un hybride de change rien, au contraire lui il a une seconde raison de vouloir tuer Damon et il préfère éviter toute bagarre entre un hybride hyper furax et son frère qui se trouve être un vampire impulsif


Caroline: Dis Eléna c’est vrai que tu sors avec lui ?
Eléna: Oui Noah est mon petit ami mais tu le savais déjà
Caroline: Non je savais que t’avais un copain mais pas que c’était le frère de celui qui m’a transformé
Eléna: Et moi j’ignorais qu’il avait un frère
Tyler: Ne me dis pas qu’il t’a jamais parlé de sa famille
Eléna: Non pas vraiment et d’ailleurs je pouvais pas savoir que son frère était celui qui t’avais transformé en vampire
Caroline: C’est vrai
Tyler: Tu comptes continuer là voir malgré ce que tu sais, je veux dire Damon est un meurtrier alors j’imagine très bien ce que peut être son frère
Eléna: Tyler je t’aime beaucoup mais tu ne sais rien de Noah, il n’a rien avoir avec son frère du moins celui que je connais
Caroline: Le truc c’est qu’on croit connaître les gens et on finit par se rendre compte qu’ils sont tout le contraire
Eléna: On parle de mon copain où de tout autre chose
Tyler: Je crois que c’est mélange de tout en particulier depuis
Caroline: Tu peux le dire Tyler, depuis que mon père a eu la mauvaise idée de m’appeler
Eléna: Je vois
Tyler en acquiesçant: Oui


Depuis le fameux appel de son père Caroline est à prendre avec des pincettes, ce dernier est partie quand elle était toute petite et ça là marqué parce qu’avec les années elle a quasiment grandis sans lui. Des divorces il y en a dans toutes les familles mais en général les pères reste dans la vie de leurs enfants, ils font tout pour garder le contact avec eux et Mr Garner ne là pas fait alors lorsque ce dernier refait surface au téléphonne c’est plutôt normal que Caroline ne soit pas d’humeur joyeuse, heureusement ce jour là Tyler était a ses côtés pour l’apaiser.

Pendant ce temps du côtés des frères Salvatore ils avaient commandé une bouteille whisky accompagné de deux verres, l’un et l’autre en avait visiblement besoin quoique Damon aurait s’en doute préféré un petit casse croute mais c’était pas l’endroit idéal, non il avait promit à son frère de se montrer discret si il voulait rester à Forks. Après avoir ingurgiter d’une seule traite un verre entier de whisky il s’en resservi un autre sous le regard amusé de Damon qui aimait bien mieux le Noah décontracté que le Noah morose et moralisateur seulement il savait que ça ne durait pas, d’ici demain il redeviendra le Noah pas marrant mais Damon est tenace et il ne renoncera pas à lui car c’est uniquement pour lui qu’il est revenu et pour personne d’autre

Damon: Ca ça me plais
Noah: Je préfère ne pas demandé quoi
Damon: Mais toi voyons
Noah: Je savais bien que j’aurais du me taire
Damon: Allez arrêtes de ronchonner et trinque avec moi
Noah: A quoi ?
Damon: A tout et n’importe quoi ? Les femmes, l’éternité, le vin. Ce que tu veux fréro
Noah en levant son verre: Très bien alors je trinque à ton futur départ mon frère
Damon: Je ne compte pas partir, je me plais bien ici
Noah: On peut toujours espérer
Damon: Et moi je t’assure que je ne mettrais pas les voiles
Noah: Sinon je peux savoir pourquoi tu m’as trainez de force ici ?
Damon: Renouer les liens fraternelle avec toi
Noah: Y’a un bout de temps que toi et moi on ne se comporte plus comme des frères, on passe notre temps à se haire et à se battre
Damon: Il serait peut être temps que ça change non ?
Noah: San commentaire, une autre ?
Damon: Fais couler la boisson
Noah en remplissant son verre et celui de Damon: A la tienne

Les deux frères trinquèrent ensemble et ils buvèrent leur verre d’une traite, ils enchainèrent ce même schémas à plusieurs reprise. Noah avait raison en disant que lui et Damon passait le plus clair de leur temps à se haire et à se tirer dans les pattes, ça durait depuis que Noah a décidé de faire sa vie sans son frère après avoir été sauver par Koralie. Le temps où ils étaient de vrai frère unis et solidaire semble être littéralement dans une autre vie et d’une certaine manière c’est le cas, cette époque là remonte à l’époque où ils étaient encore humain. Et pourtant malgré leur guéguerre Damon aime son frère et il ferait n’importe quoi pour lui d’ailleurs c’est également le cas pour Noah seulement désormais ils sont le stricte opposé de l’autre cependant ils peuvent devenir solidaire quand ils veulent

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Dim 25 Mar - 23:03

CHAPITRE 19








Aaron, Dorian, Bella,
Edward, Charlie, Connor,
Tom, Erika, Sawyer,
Esmée, Carlisle, Emmett,
Alice, Jasper, Rosalie,
Ethan & Jacob

Forks/Villa des Carlson

Chez les Carlson ils étaient tous sous pression, ces deux derniers jours avait été éprouvant pour tout les quatre et en particulier Dorian qui avait complètement paniqué à la seconde même où Aidan lui a raconté tout ce qui c’était passé dans la forêt et la première pensé du jeune adolescent à été de se demandé quel dégâts il avait bien pu faire mais il fut rassuré par Ethan qui lui assura qu’il n’avait blessé personne ce qui soulagea le cadet des Carlson. Le soir même Ethan, Aaron et Aidan se transformèrent en loups garou dans les catacombes de la villa attacher à des chaînes fixer dans le béton à même le sol et tout c’est bien passé. Dorian était assit dans le canapé du salon, il venait de finir de dîner et là il fixait l’écran de son portable depuis un bon quart d’heure, tout à coup Aaron vint le rejoindre sur le canapé. La télé était allumé mais Aaron remarqua que son frère n’était pas très intéréssé par ce qui se passait à l’écran mais plutôt par l’écran de son portable

Aaron: Tout va bien ?
Dorian: Euh ouais
Aaron: T’en as pas l’air
Dorian: …..
Aaron: Ecoutes si c’est encore à cause de ce qui c’est passé dans la forêt c’est pas ta faute okay
Dorian: Je sais mais j’aurais pu faillis tuer quelqu’un
Aaron: Mais tu n’as rien fais, à personne
Dorian: Parce que toi, Aidan et Ethan vous étiez là
Aaron: Quelqu’un a fait en sorte que tu te transforme avant la pleine lune donc tu n’y étais pour rien
Dorian: C’est pas une raison
Aaron: Tout va bien okay, alors va de l’avant
Dorian: C’est plus facile à dire qu’à faire
Aaron: Non c’est simple, tu passes à autre chose
Dorian: T’as sans doute raison
Aaron: Qu’est-ce que t’as à fixer ton portable comme ça ?
Dorian: Rien
Aaron: Je peux voir
Dorian: Si tu veux

Sur ses dernières paroles Dorian donna son portable à son frère et ce dernier le prit dans sa main puis il e se mit à son tour à fixer l’écran, un texto était afficher et il était adresser à Dorian de la part d’une certaine Sawyer. Cette dernière lui proposait de venir le rejoindre pour prendre un verre au Mystic Grill, ça semblait sympa comme sortie pour deux adolescents mais Dorian ne lui avait toujours pas répondu car il n’était pas sur de vouloir. Non pas qu’il n’en n’est pas envie mais avec ce qui c’est passé il y a deux jours il n’est pas trop d’humeur festive mais Aaron lui avait dit d’aller de l’avant et de passer à autre choses, aux yeux de Sawyer Dorian est un garçon de seize ans et il est mignon donc pourquoi ne pas y aller. Au fond de lui il voulait y aller mais d’un autre côté il pensait que c’était pas une très bonne idée, cruel dilemme

Aaron: Salut Dorian c’est Sawyer, j’suis au Mystic Grill. Ca te tente de m’y rejoindre pour boire un verre, si oui envoie moi un sms pour confirmer. Biz, Sawyer
Dorian: Je l’ai déjà lu des tonnes de fois depuis qu’elle me là envoyer
Aaron: Et t’attends quoi pour lui répondre ?
Dorian: Je sais pas si je vais y aller
Aaron: A ta place j’irais
Dorian: Je suis pas d’humeur très festif
Aaron: Bah justement ça te permettrais te penser à autre chose, de passer un bon moment avec une fille
Dorian: ……
Aaron: Je présume qu’elle va au lycée de Forks
Dorian: Ouais
Aaron: C’est cool, dis rappel moi la dernière fois où t’es sortis avec une fille ?
Dorian: Ca date de l’époque où j’étais encore humain
Aaron: 20 ans, ça fais vingt ans Dorian, c’est long
Dorian: Aidan a dit qu’on devait pas s’attacher
Aaron: Personne t’as demandé de l’épouser, elle te propose juste de prendre un verre avec elle
Dorian: Oui mais moi je me connais, je vais vouloir là revoir ensuite
Aaron: Tant mieux, tu penseras à autre choses qu’à la pleine lune
Dorian: Depuis quand tu joues les cupidons toi
Aaron: C’est pas ce que je fais mais t’es jeune et t’as le droit de t’amuser alors vas-y et profites


Dorian dans ses pensées: Bon sang ce que t’es chiant quand tu t’y mets


C’est vrai que quand Aaron s’entête dans quelque chose il s’y accroche comme pas possible mais là en l’occurrence il essayait juste d’aider son frère qui ne fesait que repenser et que se remémorer ce qui c’est passé dans la forêt alors que c’était pas sa faute, maintenant il faut qu’il aille de l’avant et qu’il passe à autre chose sinon ça va le hanté chaque jour un peu plus. De plus ça fait plus de vingt ans qu’il n’est pas sortit avec une fille ce qui est très long mais Sawyer lui proposait seulement de là rejoindre au Mystic Grill et de prendre un verre avec elle, c’est tout mais il est plus que probable qu’ils décident de remettre ça par la suite et de se revoir connaissant Dorian

Dorian: Et si Aidan demandes où je suis ?
Aaron: Je lui dirais la vérité, t’inquiètes
Dorian: Okay t’as gagné, je lui réponds
Aaron: Et tu lui réponds quoi ?
Dorian: Que j’arrives
Aaron: Super
Dorian: Slt Sawyer, c‘est okay j‘te rejoins au mystic grill, à tout de suite. Biz, Dorian
Aaron: Allez file et amuses toi

Dorian rangea son portable dans la poche de son jean puis il se leva et il esquissa un demi sourire, il travers le salon et alla chercher sa veste à accrocher au porte manteau qu’il enfila aussitôt puis il sortit de chez lui. Quelques minutes plus tard on entendit la voiture du jeune homme ronronner et démarra, elle s’éloigna de la villa pour se diriger vers le centre ville. Pendant ce temps à la villa Aaron s’écroula dans le canapé après être aller se chercher une bière dans le frigo, il attrapa la télécommande de la télé et il zappa sur les différente chaine avant d’en choisir une où il remarqua un bon film de science fiction


Forks/Maison des Swan

Le trajet entre Volterra et Forks fut terriblement long, Bella c’était endormie dans les bras d’Edward. Arriver devant la maison des Swan Edward sortit en premier avec Bella dans ses bras, il fit signe à sa sœur qu’elle pouvait y aller car il comptait rester avec Bella, l’instant suivant la voiture d’Alice s’éloigna et Edward et Bella se retrouvèrent dans la chambre de cette dernière. Sans la réveiller il déposa avec tendresse et délicatesse sur son lit là recouvrit d’une couverture puis il s’asseya à ses côté. Le sommeil de Bella était agité, elle fesait visiblement un cauchemar mais après ce qu’elle a vécu à Volterra avec les Volturis c’est plutôt normal

Bella: Non non arrêtez s’il vous plais
Edward: Bella, tu es en sécurité
Bella en ouvrant lentement les yeux: Tu es là
Edward: Rendors toi, tu me trouvera à ton réveil
Bella: …..
Edward: Bella, si je suis parti loin de toi c’est parce que je voulais de protéger. Je voulais que tu es une chance de vivre une vie heureuse et normal
Bella: Ca n’a pas eu l’air de te faire beaucoup de peine
Edward: Tu te trompes, ça m’a anéantit de devoir être loin de toi. En plus d’un siècle je n’ai jamais rien fait d’aussi difficile. J’te promets de ne plus jamais te faire souffrir
Bella: ….
Edward en caressant la joue de Bella: Pardonne moi Bella, je t’en prie. Charlie arrive

En effet Charlie était dans le couloir où il croisa son fils Connor qui n’arrivait pas à dormir, ce dernier avait une petite fringale au beau milieu de la nuit ce qui lui arrive souvent quand il n’arrive pas à trouver le sommeil. Charlie demanda à Connor d’attendre cinq minutes dans le couloir car il voulait voir comment allait Bella puisque cette dernière était rentrer à la maison, Connor attenda donc patiemment dans le couloir tandis que son père ouvrit la porte de la chambre de Bella

Charlie: Je peux ?
Bella: Oui
Charlie: Ca va toi ?
Bella: Ca va
Charlie très inquiet: …..
Bella: Papa ne t’inquiètes pas autant pour moi
Charlie: La dernière fois que tu as dis ça tu as laissé un mot sur le frigo et je ne t’ai pas vu pendant trois jours
Bella: Je suis vraiment désolé
Charlie: Bella, jures moi de ne plus jamais me faire ça, plus jamais
Connor en entrant également: Bienvenue à la maison grande sœur mais ne me fais plus tel frayeux, j’étais inquiets pour toi
Charlie: Bella tu es consigné pour le restant de tes jours
Bella: D’accord
Charlie: Aller viens Connor, ta sœur a besoin de dormir

Sur ses dernière paroles Charlie ferma la porte, il avait été fou d’inquiétude lorsqu’il avait vu le mot de Bella sur le réfrigérateur qui disait qu’elle partait mais qu’il ne devait pas s’inquiéter et il n’a pas été le seul à s’inquiéter pour elle, Connor l’était aussi. Le jeune adolescent l’avait déjà été quand Bella se laissait mourir à petit feu quand Edward est partie mais il là été encore plus lorsqu’elle est partie après avoir laisser un petit mot qui leur disait de ne pas s’inquiéter mais Charlie et Connor étaient tout les deux inquiet et c’est normal, Charlie est son père et Connor est son frère. Dehors dans le couloir Connor retourna dans sa chambre après avoir combler sa petite fringale nocturne, Charlie alla également dans sa chambre. A peine Charlie avait-il fermer la porte de la chambre de sa fille que Edward sortie de sa cachette

Edward en s‘agenouillant près du lit de Bella: Théoriquement on enfreint pas son règlement, il m’a dit que je n’avais pas le droit de passer cette porte, j’suis passé par la fenêtre. Il ne me pardonnera pas facilement
Bella: Je sais
Edward: Et toi ? Le peux-tu ? J’espère que tu pourras car je sais pas si j’arriverais à vivre sans toi
Bella: Viens là

En guise de réponse de sa part Bella demanda à Edward d’approcher et ce dernier s’approcha lentement de sa bien aimée, cette dernière approcha lentement son visage de celui d’Edward. Elle posa sa main sur la joue glacé de ce dernier et elle l’embrassa tendrement, c’était sa réponse à propos du faite qu’elle puisse lui pardonner où pas de lui avoir causer tant de douleur ces derniers mois. A travers ce baiser elle lui faisait comprendre qu’elle lui pardonnait tout, Bella ne pouvait pas imaginer sa vie sans Edward non parce qu’elle l’aime tout simplement. Durant ces derniers mois elle n’a souhaiter qu’une chose, qu’Edward lui revienne et là il est là et c’est tout ce qui compte à ses yeux. Ils continuèrent de s’embrasser avec amour et douceur mais Bella se sépara de ses lèvres à contre cœur, elle voulait désormais aborder sa transformation en vampire

Bella: Quand Alice m’aura transformé on ne se quittera plus, jamais
Edward: Elle n’aura pas à le faire
Bella: Tu vas le faire ? Je croyais que tu refuserais
Edward: Non, on a cas laisser les Volturis dans l’ignorance
Bella: Non, non

Bella se leva de son lit et se changea, elle voulait s’en aller mais pour aller où à cette heure de la nuit ? S’en aller mais pour aller où à cette heure de la nuit ? Quelle idée pouvait-il encore lui passer par la tête ? Bella était en train de chercher tant bien que mal ses chaussures dans l’obscurité de sa chambre. Edward ne comprenait pas pourquoi sa bien aimée voulait sortir vu l’heure tardive et surtout où elle voulait aller car la jeune adolescente ne prononçait pas le moindre mot

Edward: Puis-je me permettre de te demander où tu vas ?
Bella: Chez toi !
Edward en fronçant ses sourcils: Chez moi ?? Mais pour quoi faire ?

Bella l’intriguait au plus au point mais c’est pas la première fois, pourquoi Bella voulait aller chez lui au beau milieu de la nuit même si personne ne dort chez lui, il n’y comprenait plus rien. Afin de lui épargner toute bosse ou bleu en effectuant ses recherches, Edward lui tendit ce qu’elle cherchait depuis plusieurs minutes. Bella prit ses chaussures et elle les enfila aussitôt puis elle attacha ses lacets, ensuite elle prit sa veste et elle l’enfila

Edward: Et on peut savoir comment tu as l’intention de t’y rendre ?
Bella naturellement: Avec la Chevrolet
Edward: Ca risque de réveiller Charlie et Connor
Bella: Je sais mais honnêtement je m’en moque. Il va déjà me punir pendant des semaines alors … une de plus ni changera rien
Edward: C’est à moi qu’il en veut.
Bella: Oui mais c’est moi qu’il punira donc qu’il consigne quelques semaines de plus c’est pas bien grave
Edward: Très bien … je t’y emmène
Bella: A ta guise. De toute façon il vaudrait mieux que tu sois là-bas
Edward intrigué: Pourquoi donc ?
Bella: Parce que tu es une vraie tête de mule. Au passage, conseil d’amie, tu devrais apprendre à t’ouvrir l’esprit.
Edward: Sur quoi ?
Bella: Cette histoire n’est plus de ton ressort. Si tu dois attirer les Volturi dans les parages parce que tu refuses bêtement de me transformer, il me semble que ta famille a le droit d’avoir leur mot à dire
Bella: Leur mot sur quoi ?


Edward dans ses pensées: Je savais qu’elle se servirait de ce prétexte mais je ne me doutais pas qu’elle l’utiliserait à ce point là !


Bella: Ma mortalité, je vais la mettre au vote ! On y va

Sur ses mots Bella tira Edward par le bras, ils étaient à présent dehors et ils montèrent dans la camionnette rouge de Bella mais c’est Edward qui monta sur le siège du conducteur, la voiture où plutôt la camionnette ne tarda pas démarrer et à s’éloigner de la maison des Swan pour se diriger vers la villa des Cullen. Le ronronement de la Chevrolet n’avait pas réveiller Charlie mais Connor lui, d’ailleurs on voyait le jeune adolescent regarder par la fenêtre de sa chambre la camionnette s’éloigner avec à l’intérieur Bella et Edward mais le jeune Swan avait bien l’intention d’avoir des explications de la part de sa sœur demain mais il n’en saura rien


Forks/Appartement de Tom Kingsley

Chez les Kingsley il y a eu du changement, le jeune Thomas Kingsley dit Tom âgé de dix sept ans a quitté le domicile familliale. En effet le jeune adolescent a choisir de se faire émanciper et de prendre par conséquent son indépendance plus tôt que prévu, sa décision n’avait rien avoir avec une quelconque dispute avec ses parents où avec sa sœur mais il voulait juste être indépendant et automne ni plus ni moins. Au cours de ses dernière semaines il a trouvé un travail et son patron lui a offert de loger dans l’appartement au dessus de la boucherie lorsqu’il a demandé à son patron de faire plus d’heure de travail afin de pouvoir se payer un appartement mais à la place il lui a proposer l’appartement au dessus du magasin, Tom n’aurait qu’à payer les taxes et ce dernier à accepter avec joie. C’était son premier appartement et pour lui c’était une toute nouvelle étape, il passe du statue d’adolescent à celui d’adulte et c’est ainsi que ça doit être car c’est comme ça que ça doit se passer, c’est les aléas de la vie. C’est d’ailleurs dans cet appartement, dans la chambre de Tom qu’Erika et lui ont vécu leur toute première nuit d’amoure ensemble, une soirée mémorable. Tom était dans la cuisine en train de se servir un verre d’eau quand tout à coup quelqu’un sonna à la porte, il posa son verre vide dans l’évier et il alla ouvrir. Erika se trouvait devant lui, Tom se demandait ce qu’elle fesait ici à une heure pareil non pas qu’il ne soit pas heureux de la voir

Tom en embrassant tendrement: Bonsoir
Erika en répondant à son baiser: Bonsoir, je peux entrer
Tom: Bien sur, entres je t’en prie
Erica en entrant: Merci. Je sais qu’il est tard mais
Tom en fermant la porte: C’est pas grave
Erika: J’espère que je t’ai pas réveillé
Tom: Non
Erika: Tant mieux….
Tom: Bien que je sois heureux de te voir je me demande pourquoi venir à une heure aussi tardive
Erika: Parce qu’il faut que je te parle

Si Erika venait voir Tom à une heure aussi tardive c’était effectivement pour lui parler, elle avait quelque chose de très important à lui dire où plutôt à lui annoncer. Ca fait des semaines qu’elle essaie de lui dire mais à chaque elle n’y arrive pas où alors il y a toujours quelqu’un pour les interrompre, déjà que ce genre d’annonce n’est pas facile à faire mais si en plus elle est tout le déranger ça se complique encore plus. Au début elle pensait que le plus difficile serait de l’annoncer à ses parents mais non c’est pas le plus dure, le plus difficile c’est de l’annoncer à son petit ami car elle ignore comme il va réagir. La plupart des garçons face à ce genre révélation partent en courant le plus loins possible mais Tom n’est pas comme les autres, il pourrait prendre très bien la nouvelle où très mal

Tom: Tu m’as l’air bien sérieuse
Erika: Ca l’est Tom
Tom inquiet: Là tu m’inquiètes
Erika: Tom j’ai essayé de t’en parlé mais à chaque on était dérangé où ça voulait pas venir
Tom: Personne nous dérangera alors vas-y
Erika: Je sais pas si t’as remarqué mais depuis quelque temps je ne vais pas très bien
Tom: Tu es malade ?
Erika: En quelque sorte
Tom très inquiet: Tu as quoi ? C’est grave ?
Erika: Je suis enceinte Tom

Ca y’est c’est sortie, elle a enfin réussit à lui dire qu’elle était enceinte. Le plus dure est passé maintenant c’est de savoir qu’elle sera la réaction de Tom d’ailleurs Erika observa son petit ami qui semblait ne plus bouger, il était comme fixer dans le sol tel une statue de pierre. Comme type de réaction ce n’est étrange c’est même plutôt normal pour un ado de dix sept ans, si il avait sauté de joie au plafond là ça aurait été étrange mais non donc là ça va mais la question à savoir maintenant c’Est-ce qu’il va dire. Va-t-il la quitter, lui demander de partir, lui demander d’avorter sans la moindre discussion possible ? Erika est sur le point de le savoir enfin pour ça faudrait qu’il revienne à la réalité car il semble un peu ailleurs là

Erika: Tom, tu vas bien ?
Tom: …..
Erika: Okay, je vais m’asseoir sur le canapé et attendre que tu reviennes à toi

Un bébé, comment est-ce possible ? Enfin il c’est comment une fille tombe enceinte enfin ce qu’il ne saisit pas c’est comment ça pu leur arriver à eux, Erika a toujours été sous contraceptif et Tom lui il c’est toujours protéger. Se protéger n’empêcher pas à cent pour cent une grossesse non désiré, parfois les accidents ça arrivent et visiblement c’est tombé sur Tom et Erika qui sont âgé de 17 et 16 ans ce qui est extrêmement jeunes. Certes ils s’aiment plus que tout au monde mais sont-ils réellement prêt à être parents, à être responsable de la vie d’un petit être innocent et sans défense qui n’a rien demander à personne ? Comme devenir parents alors qu’on encore soit même un enfant ? Techniquement Tom et Erika ont passé le stade de l’enfance depuis un bout de temps, leur nature de sorcier et sorcière les ont poussé à grandir plus vite que les autres. La magie voilà autre chose qui va causer des complications, cet enfant sera affublé d’un double pouvoir et comment vont-ils faire pour gérer les pouvoirs de leurs enfant quand ces dernier se manifesteront. Bon d’accord ils ne seront pas seul enfin si leur parents les aident mais avoir un enfant quand on est ados c’est déjà pas simple mais si en plus cet enfant héritera de pouvoir magique ça va pas être simple. Tom avait beau se résonner et se dire que c’était de la folie il ne pouvait pas envisager l’idée d’un avortement, non il avait beau être encore sous le choc de l’annonce il voulait que ce bébé, leur bébé vienne au monde et il voulait qu’Erika le garde après tout cet enfant est une partie d’eux. Après quelques minutes Tom revint à lui

Tom: Tu es enceinte ?
Erika: Oui je suis enceinte

Tom regarda Erika d’un regard doux et rempli d’amour, l’amour qu’il éprouvait pour elle était plus fort que tout, il pourrait survivre au pire désastre. Ensemble ils ont traversé quelque disputes et leur amour n’en n’est sortit que plus fort et aujourd’hui ils vont avoir un enfant. Tom envisageait de devenir père un jour mais certainement pas à 17 ans cependant il apprit que rien n’arrivait par hasard, tout sur cette terre arrive dans un but précis. Le jeune homme fit quelques pas en direction de sa petite amie et il s’asseya à côté d’elle sur le canapé puis il plongea intensivement ses yeux dans ceux d’Erika, cette dernière osait à peine le regard de peur qu’il lui en veuille d’avoir bousiller sa vie

Tom: Erika regardes moi
Erika: Si tu veux me dire que tu veux me quitter fais le vite parce que c’est suffisamment difficile comme ça
Tom: Te quitter ? Ca va pas la tête, où t’es aller pêcher une sotise pareil
Erika: Mais…..
Tom: Je t’aime, je t’aime comme un fou et on va faire face à ça ensemble
Erika sous le choc: Pardon ? Tu peux répéter
Tom en esquissant un sourire: Je n’ai aucune intention de te quitter mais j’aimerais savoir une chose
Erika: Laquelle ?
Tom: Est-ce que tu sais ce que tu veux faire à propos du bébé
Erika: Non pas encore
Tom: Okay mais avant que tu décides quoique se soit je veux te dire que quoique tu fasses je te soutiendrais et je t’épaulerais, je veux également que tu saches que j’aimerais que tu le garder et qu’on l’élèvent ensemble
Erika bouleversée: Quoi ?
Tom en fixant profondément Erika: Je veux que tu le garder et qu’on l’élèvent tout les deux, je veux qu’on forme une famille
Erika: Tom tu te rends compte que…..
Tom: Qu’on est très jeune oui je le sais
Erika: Oui et comment on va fait pour l’élever
Tom: J’ai un boulot et si je dois en trouver un autre je le ferais
Erika: Tu sais ce sera difficile et en plus notre enfant aura certainement des pouvoir magique
Tom: Je sais mais je sais qu’on y arrivera, j’ai confiance
Erika: Moi j’suis terrifiée
Tom: Je sais et je comprends tout à fait mais tu n’es pas seule, tu m’as moi et tu m’auras toujours. Toi et moi contre le monde entier, tu te souviens
Erika: Oui je me souviens
Tom: Je sais que c’est toi qui détient la décision final mais je veux que tu saches que si tu décides de le garder je ferais tout ce que je peux pour vous rendre heureux
Erika: Et si tes parents sont contre ?
Tom: J’en doute, ils savent que les accidents ça arrive
Erika: D’accord
Tom: D’accord quoi ?
Erika: Je vais le garder
Tom en souriant: Vraiment ?
Erika: Oui vraiment, on va avoir un bébé

Avec un sourire aux coins des lèvres le jeune homme enlaça tendrement sa petite amie après l’avoir embrasser tout aussi tendrement, Erika était heureuse de la réaction de son petit ami à l’annonce de sa grosses. Elle avait tellement eu peur de le perdre et finalement c’est tout le contraire, de toute manière elle n’aurait pas pu avorter car sa grossesse est beaucoup trop avancer mais Tom avait su la rassurer car au fond d’elle Erika voulait garder son bébé, leur bébé. Les deux adolescents restèrent blottit dans les bras l’un de l’autre durant plusieurs minutes, Erika s’y sentait beaucoup trop bien pour en bouger et Tom ne s’en plaignait pas bien au contraire.

Tom: Il se fait tard, tu veux pas rester dormir ici ?
Erika: Euh…. Je
Tom: S’il te plais, je préfère te savoir ici que dehors
Erika: Et mes parents ?
Tom: On les appelera demain, tu leur dira qu’il était tard et que j’ai préféré que tu restes dormir ici
Erika: Bon si tu insistes
Tom: J’insiste

Tom prit la main d’Erika dans la sienne et les deux adolescents se levèrent du canapé, le jeune homme ne voulait pas laisser Erika rentrer chez elle vu l’heure tardive car dehors il y a de nombreux danger même si il ne doute pas qu’elle soit capable de se défendre toute seule avec les pouvoirs magiques qu’elle possède mais désormais il s’inquiéterait encore plus pour elle qu’auparavant car à présent ils sont deux, elle et leur enfant qui grandit en elle. Tom entraîna dans sa chambre où il lui prêta un pyjama même si il savait que ce dernier serait trois fois trop grand pour Erika puis ils se couchèrent et s’endormèrent dans les bras l’un de l’autre.


Forks/Le Mystic Grill

Assise à une table Sawyer fixait le monde, la vie. La nuit était tombée depuis plusieurs heures déjà mais Sawyer avait besoin de se détendre un peu. Depuis que son frère Tom a quitter le domicile familiale elle se sent un peu seule. Cela arrivait même aux plus grands, de se sentir seule. Elle était à présent seule tel un mouton égaré dans l'hostilité de la vie, elle regardait les gens tout en fesant tourner son verre sur la table. Quelques minutes plus tôt dans la soirée elle avait envoyé un texto à Dorian Carlson et elle lui proposait de venir là rejoindre au Mystic Grill afin de boire un verre et il lui avait répondit qu’il était sur le chemin ce qui lui avait rendu le sourire, elle aimait bien Dorian et s’entendait plutôt bien avec lui pour le peu de temps qu’ils ont passé ensemble et le peu de conversation qu’ils ont pu avoir

Dorian arriva sur le parking du Mystic Gill, il se gara et sortit de sa voiture puis il là verrouilla, le trajet entre la villa et le Mystic ne fut pas long faut dire que le jeune Carlson a appuyé sur la pédale de l‘accélérateur tout le temps, c‘est un adepte de la vitesse. Après avoir ranger ses clefs dans la poche de son jean il se dirigea vers l’entrée du Mystic Grill. Il entra à l’intérieur et il se dirigea vers le comptoir où il demanda une bierre au serveur. Il apporta doucement la bouteille décapsuler à ses lèvres lorsqu’il vit sur sa gauche, Sawyer Kingsley assise toute seule à une table. Le jeune adolescent esquissa un demi sourire et il se dirigea vers elle.

Dorian en souriant: Bonsoir, chère demoiselle

Dorian retirai la chaise à la droite de Sawyer afin de s'y asseoir et il la regarda dans les yeux. Il ne savait pas vraiment quoi dire…... Faut dire que sa dernière sortie avec une fille remonte à plus de vingt ans mais bon là c’était pas un rancart, c’était juste deux adolescents qui prenait un verre ensemble et comme Aaron l’avait mentionner, personne ne lui demandait de l’épouser mais juste de passer un agréable moment. Tout a coup le jeune lycan sentit quelque chose d'étrange, comme un sentiment refoulé. Tout comme lui elle n’était pas quelqu’un d’ordinaire, elle possédait des pouvoirs magiques alors que lui est un loup garou mais pour la soirée il avait décidée de ne pas penser à tout ce qui sa rapporte à sa véritable nature. Dorian ressentait quelque chose d'étrange pour Sawyer, il ne savait pas ce que c‘était et il ne pouvait pas s‘en empêcher

Dorian: Tu es radieuse Sawyer

Sawyer s’interrompit dans ses réflexions lorsqu’elle entendit cette voix, une voix qui lui était plus que familière. Elle leva son regard vers cette dîtes personne. Son hypothèse avait été la bonne, elle se trouvait bien devant Dorian Carlson. Elle était contente de le voir, après tout c’est elle qui l’avait invité à la rejoindre ici et elle en était heureuse. En ce moment elle se sent un peu seule et elle n’est pas contre un peu de compagnie, de chaleur humaine. De son côté Dorian lui il a besoin de décompresser, de penser à autres choses qu’aux derniers événements de ses trois derniers jours. De plus côté vie social il ne côtoie personne mise à part ses frères, Dorian les aimes beaucoup mais il aurait bien besoin d’une présence extérieur à sa famille

Sawyer: Merci, tu es pas mal non plus
Dorian: Merci
Sawyer: Je vois que t’as déjà commandé
Dorian: Oui, une bière
Sawyer: Comme moi
Dorian: Alors, quoi de neuf depuis
Sawyer en souriant: Depuis que t’es apparu à moitié nu dans mon grenier ?
Dorian: Euh ouais…. J’avais presque oublié cette épisode
Sawyer: Pas moi
Dorian: Je constate en effet
Sawyer: Et bien pour répondre à ta question c’est pas la grande forme
Dorian en buvant une gorgée de sa bière: Qu’est-ce qui se passe ?
Sawyer: Disons qu’il y a quelques changement chez moi
Dorian: Comme quoi ?
Sawyer: Comme mon frère qui a décidé de prendre son envol
Dorian surpris: Il est parti ?
Sawyer: Non il a juste déménager et depuis qu’il est parti de la maison je m’sens un peu
Dorian: Un peu seule ?
Sawyer: Oui
Dorian: Oui je sais ce que c’est
Sawyer: Non toi tu vis avec tes frères
Dorian: C’est vrai mais à part eux je n’ai personne, pas un seul ami et c’est pesant
Sawyer: T’es sérieux là ?
Dorian: Oui très
Sawyer en buvant sa bière également: J’ai du mal à croire qu’un garçon aussi attachant que toi n’est pas un seul ami
Dorian: Et pourtant c’est le cas
Sawyer: Une petite amie peut être
Dorian: Non, pas depuis très longtemps
Sawyer: C’est vraiment surprenant
Dorian: Et pourquoi ?
Sawyer: Parce que t’es mignon déjà, t’es aussi intelligent, sympa, attentif et ça c’est rare de nos jours
Dorian: Ouais bah faut croire que je plais pas assez aux filles où que je suis trop compliqué comme mec
Sawyer en fixant Dorian: Moi tu me déplais pas, au contraire

Dorian dans ses pensées: Ma parole elle me drague
Sawyer dans ses pensées: Mais qu’est-ce qui te prends Sawyer de le draguer aussi ouvertement, c’est pourtant pas dans tes habitudes

Dorian géné: Euh….


Sawyer dans ses pensées: Bon sang il est trop mignon

Dorian dans ses pensées: Okay ça va aller y’a pas de quoi stresser, détends toi et ça devrait rouler



Sawyer: Je vois que je t’ai mis mal à l’aise
Dorian: Non c’est pas ça
Sawyer: C’est quoi alors ?
Dorian: J’ai juste pas l’habitude qu’une fille me drague aussi ouvertement
Sawyer: Désolée
Dorian: Non c’est rien, c’est plutôt flatteur
Sawyer: J’avoue que j’espérais autre chose
Dorian: Comme quoi ?
Sawyer: Je sais pas mais

A vrai dire elle savait très bien ce qu’elle espérait de la part de Dorian d’ailleurs si ça avait été n’importe quel garçon de seize ans il en aurait certainement profiter mais visiblement Dorian ne fait pas partie de cette catégorie mais encore il peut réserver beaucoup de surprise. Le jeune adolescent plongea ses grand prunelle brune dans les yeux vert de la jolie Sawyer et il posa sa bière sur la table, il glissa sa main sous la nuque de Sawyer et il l’embrassa passionnément, Sawyer répondit tout aussi passionnément. C’était vraiment pas dans leurs habitudes de faire mais ils en mourraient d’envie tout les deux là maintenant


Forks/Villa des Cullen

Chez les Cullen tout le monde était réunit autour de Bella Rosalie y comprit, Edward refusait que Bella soit transformé en vampire malgré la promesse qu’il a fait aux Volturis mais la jeune adolescente n’est pas d’accord et comme elle veut devenir un vampire alors qu’Edward lui il s’y oppose fermement elle ne voit qu’une solution qui soit possible. Mettre les choses à plats et demander aux Cullen de voter à propos du faite qu’elle devienne un vampire où, tous sauf Edward car elle connait déjà sa position là-dessus, elle le sait depuis qu’elle a émit le souhait de devenir un vampire et il n’a pas changé d’avis et ne changera pas d’avis. Les Cullen fesaient tous face à Bella sauf Edward, lui il était derrière elle adosser contre le mur et il était désespéré

Esmée: Bella, pourquoi nous avoir tous réunit
Bella: Parce que je veux vous parler à tous, j’ai quelque chose à demanda
Edward: Bella ne fait pas ça
Bella: Tu ne me laisses pas le choix
Carlisle: Que se passe-t-il
Bella: Voilà je souhaite soumette mon désir de devenir un vampire à un vote
Emmett: Ca ça n’arrive pas tout les jours
Bella: Vous savez tous ce que je veux et je connais le pris de ce que vous demande de faire. Edward pense être le seul à décider si je dois devenir un vampire où non mais je pense que ça vous concerne et pour que se soit équitable il faut que vous votiez
Edward: Tu ne sais pas ce que tu leur demande
Bella: Edward je t’aime tu le sais mais s’il te plais tais toi. Alice ?
Alice en enlaçant Bella: Je te considère déjà comme ma sœur, oui
Bella: Merci
Jasper: Je vote oui, ça m’éviterais d’avoir constamment envie de te tuer
Rosalie: Excuses moi Bella, excusez moi tout les deux et je te suis très reconnaissante d’avoir eu le courage de sauver mon frère mais ce n’est certainement pas la vie que j’avais rêvé pour moi; Je sais que j’aurais aimé qu’on vote non pour moi donc non
Bella: Je comprends
Emmett en soulevant Bella dans ses bras: Non de dieu je vote oui, on trouvera un autre moyen pour combattre ces Volturis
Bella: Merci Emmett
Esmée: Tu fais déjà partie de cette famille, oui
Edward: Pourquoi me faites vous ça ? Vous savez ce que ça veut dire
Carlisle: Tu as décidé de ne pas vivre sans elle, je n’ai donc pas le choix Edward, je ne veux pas perdre mon fils. Oui Bella

Le verdict avait sonner, ils avaient tous dit oui à l’exception de Rosalie et donc il y avait plus de oui que de non. Bella deviendra donc un vampire mais quand tel est la question ultime, quelques minutes plus tard Edward raccompagna sa bien aimé chez elle avec le cœur lourd car sa famille étaient tous d’accord sauf Rosalie à ce que Bella devienne une des leurs, un vampire. Edward n’avait pas réussi à lui faire conserver son humanité aussi longtemps qu’il le souhaitait et il savait désormais que les Quilleutes s’y opposeraient fermement ce qui était peut être une chance pour Edward


Forks/Maison des Swan


Le trajet du retour fut aussi rapide que silencieux, Edward était plongé dans ses pensées, Edward était déçue et tout malheureux car il ne voulait pas que Bella devienne un vampire. Bella quand à elle était toute joyeuse, elle avait retrouvé Edward et elle allait devenir un vampire, elle allait réaliser son rêve le plus cher en devenant vampire. Edward avait un rêve lui aussi qu’il souhaitait réaliser et Bella en fesait partie, oui il allait lui demander ce qui pour lui signifiait tout … ce qui symboliserait son engagement auprès d’elle. Cela témoignerait de toute la confiance, le respect et l’amour qu’il avait pour elle et qu’elle aurait pour lui … pour l’éternité ! Une fois devant la maison des Swan Edward escalada le mur de la maison de Bella sans s’arrêter et il la déposa sur son lit en dénouant ses bras qui enlaçaient son cou. Bella attrapa son pyjama et elle alla dans la salle de bain où elle se changea, quelques secondes plus tard Bella était prête à aller dormir. Elle se glissa sous les couverture et ne tarda pas à s’endormir sous le regard d’Edward qui resta une bonne partie de la nuit avec elle, il ne quitta Bella qu’aux première lueur de l’aube juste avant le réveil de Charlie


Forks/Villa des Carlson

Le soleil est lever depuis déjà plusieurs heures, Dorian c’est lever très tard ce matin et pour cause il est rentré tard du Mystic Grill hier soir mais il avait passé une excellent soirée, Aaron avait bien fait de le pousser à rejoindre Sawyer là et il ne regrettait pas d’y aller. C'était dix heure du matin, chez les Carlson ils étaient tous lever mais seul Ethan et Dorian étaient en train de déjeuner, Aidan était aller faire quelques courses en villes et Aaron lui il était en train lire le journal enfin surtout la page des sport. Aaron fixait de temps à autres Dorian car il se demandait si ce dernier avait passé une bonne soirée hier soir, il essayait également de se brancher sur ses pensées mais il les dissimulait visiblement

Aaron: Alors les marmottes, bien dormait
Ethan: Super, comme un bébé
Aaron: Et Dorian ?
Dorian: Parfaitement bien et toi tête brulé ?
Aaron: Très bien. Dis moi t’es rentré tard hier soir
Ethan: Je t’ai même pas entendu
Dorian: Tu m’aurais pas entendu même si y’avais eu un tremblement de terre
Ethan en souriant: C’est pas faux
Aaron: Alors ta soirée ?
Dorian: C’était sympa
Ethan: C’est tout ? Aaron m’a dit que t’étais sortie avec une fille
Dorian en fixant Aaron: Sale rapporteur va
Aaron: On est entre nous
Dorian: Si tu crois que je sais pas que t’essaie de percevoir mes pensées bah tu te goure
Aaron: …..
Ethan: Ca ça se fait pas Aaron
Aaron: Comme si t’avais jamais essayé toi
Ethan: ….
Aaron: Aller racontes Dorian
Dorian: J’ai passé un bon moment, on a bien rit
Ethan: Aller tu peux me mieux faire
Dorian: T’es en manque où quoi ?
Ethan: En manque d’amour oui
Dorian: Qui t’as parlé d’amour hein, j’ai juste pris un verre avec une fille avec qui je m’entends bien c’est tout

Tu parles oui, ils avaient fait bien plus que prendre un verre mais ça Dorian se gardait bien de le dire car il connaissait ses frères, ils savaient que ces dernier le charrieraient et ferait tout une histoire de ce qui c’est véritablement passé entre Sawyer et lui. Afin d’empêcher ses frères d’avoir un accès direct à ses pensées il les bloquait volontairement car sinon il saurait qu’il a fait plus que boire un verre avec Sawyer, qu’il là embrasser et qu’ils ont flirter toute la soirée

Ethan: Je parlais pas de toi idiot mais de moi
Dorian: Tu sais le monde est remplie de jolie fille
Aaron: Comme si on le savait pas
Dorian: C’est ma fête où quoi aujourd’hui
Ethan: Non c’est pas la sain Dorian
Dorian: Je me demande bien ce que ce sera quand ce sera ma fête
Aaron: Bien pire j’te le promets
Dorian après avoir terminer son petit déjeuner: T’avais pas besoin de me le promettre, je m’y attendais. Sur ce je vais prendre ma douche

Sur ces belle paroles le jeune louveteaux se leva et il prit son bol avec une légère trace de lait au fond ainsi que son verre de jus d’orange entièrement vider puis il alla déposer tout ça dans le lave vaisselle. Dorian passa à côté d’Etan qui n’avait pas encore terminer son p’tit dejeuner, il travers le reste de la cuisine et monta les escalier à toute vitesse puis il alla dans sa chambre chercher des vêtements propre enfin surtout un ensemble de jogging car il comptait aller faire un footing après. Un quart d’heure plus tard il sortit de la maison et il s’aventura dans la forêt en courant


Forks/Dans la voiture d’Edward

Ce matin aux alentours des dix heures Edward est passé chercher Bella chez elle, cette dernière était sur un petit nuage depuis qu’elle est rentré à la maison. Edward avait attendu que Charlie parte travailler pour se rendre au domicile des Swan, Connor lui il était en ville donc pas de risque qu’il croise Edward. Lorsqu’elle a vu depuis la fenêtre de sa chambre la voiture de son petit ami garer devant chez elle un sourire radieux s’afficha sur les lèvres de la jeune adolescente, un sourire qu’elle n’affichait plus depuis le départ d’Edward mais désormais ils sont à nouveau ensemble. Actuellement Bella était dans la voiture d’Edward, elle était assise à côté de lui

Bella: J’attendrais les examens de fin d’année pour que Charlie et Connor souffrent le moins possible
Edward: Rien ne presse Bella
Bella: Edward je veux que ce soit toi qui le fasse
Edward: Je suis pas sur d’en être capable
Bella: Edward je sais que tu peux le faire, j’ai confiance en toi
Edward: Bella et si j’y arrive pas, si j’arrive pas à m’arrêter à temps
Bella: Je sais que tu y arriveras
Edward: T’es bien la seule
Bella: Je suis certaine que tu sauras faire preuve de retenu
Edward en freinant brutalement: Jacob veut me parler
Bella: Je viens avec toi
Edward: Non ça va aller
Bella: C’était pas une question, je viens avec toi

En effet Jacob était subitement apparu au beau milieu de la route ce qui avait pousser Edward à freiner brusquement. Bella ne demandait pas à Edward si il voulait qu’elle l’accompagne, elle ne lui demandait pas non plus sa permission non elle souhaitait tout simplement l’accompagner au cas où ça dégénère. Bella voulait éviter tout conflit entre son meilleur ami et son petit ami car Edward déteste Jacob et ce dernier le déteste également, en revanche ils sont tout les deux éperdument amoureux de Bella. Edward et Bella sortèrent respectivement de la voiture de ce dernier, le jeune vampire verrouilla sa voiture puis lui et Bella rejoignèrent Jacob au fond des bois


Forks/La forêt

Le lendemain matin une rencontre au sommet eu lieu enfin pas vraiment au sommet mais plutôt entre deux espèces qui se vouent une haine sans borne, les vampires et les loups mais là en l’occurrence il y avait un vampire (Edward), un loup (Jacob) et une humaine (Bella). Au départ Bella et Edward avaient prévu une petite escapade tout les deux mais il a percut les pensées de Jacob qui voulait absolument lui parler ce qui ne présageait vraiment rien de bon mais Edward et Bella retrouvèrent tout de même Jacob dans la forêt. Edward avait voulu y aller seul mais craignant pour la vie de son petit ami et pour celle de son meilleur ami elle avait accompagné Edward sans laisser à ce dernier le temps d’objecter. Jacob entama les hostilités

Jacob: Alors ils ne t’ont pas encore tués
Edward en s’adressant à Bella: Il pense que c’est moi qui t’éloigne de lui
Jacob: Ne t’immisces pas dans mes pensées
Edward: Jacob, je sais que tu veux me parler mais j’aimerais te parler d’abord
Jacob: Alors fais vite, j’ai pas toute la journée
Edward: Merci, merci d’avoir protéger Bella quand je me suis évanoui
Jacob: Evanoui c’est ça oui mais ce n’est certainement pas pour toi que je l’ai fais
Edward: Je le sais mais je t’en remercie tout de même mais je suis de retour et je resterais à ses côtés jusqu’à ce qu’elle ne veuille plus de moi
Bella: Ca n’arrivera pas ça
Jacob: On verra ça
Edward en allant rejoindre Bella: ……
Jacob: Hey à mon tour de parler, je tiens à te rappeler une close essentiel du traité
Edward: Je n’ai pas oublié
Bella: De quoi il parle ?
Jacob: Si jamais l’un d’entre eux mord un humain la trêve est rompu
Bella: Jacob ça ne te concerne pas, c’est mon choix pas le tiens
Jacob: Non non c’est hors de question, tu ne deviendra pas l’un d’entre eux Bella
Bella: Ca ne te regardes pas
Jacob: Tu sais très bien ce que nous te ferons, je n’aurais pas le choix
Edward: Bella viens je t’en prie
Bella: Une minutes, lis en lui. Est-ce qu’il me fera du mal
Edward: Non
Bella en allant vers Jacob: Jacob tu sais que je t’aime mais je t’en prie ne m’oblige pas à choisir parce que ce sera lui, c’est lui depuis le commencement
Jacob: Be…..Be ….. Bella
Bella: Je suis désolé

Quelques secondes plus tard un affrontement eu lieu entre le loup Jacob et le vampire végétarien Edward mais Bella a su calmer le jeu avant que l’un deux ne commette l’irréparable. Ils ne pouvaient pas s’entretuer sans lui faire du mal, en voyant Bella prendre la défense d’Edward Jacob est partie à vitesse grand v à travers la forêt après avoir lancer un dernier regard désespéré à celle qu’il aime. Edward et Bella se retrouvèrent alors seul au milieu de la forêt

Edward: Il a raison, tu ne devrais pas devenir ce que je suis
Bella: Je n’y arriverais pas toute seule
Edward: Rien ne presse Bella, donne moi cinq ans
Bella: C’est trop long
Edward: Et trois ?
Bella: Non c’est toujours trop long
Edward en souriant: Quel tête de mule
Bella: Qu’est-ce que tu attends
Edward: J’accepterais de le faire moi-même à une condition, une condition non négociable
Bella: Laquelle ?
Edward: Et ce sera pour l’éternité
Bella: C’est la seule chose que je désire

Bella avait obtenu ce qu‘elle voulait depuis le début mais ça n‘a pas été simple, elle allait enfin partager son existence avec lui et être à ses côtés pour l‘éternité. Partager son existence … enfin pour cela il faudrait qu’elle soit … oui … c’était ce dont il désirait le plus. Après tout, Bella réalisait son rêve le plus cher en devenant vampire alors pourquoi lui il ne réaliserait-il pas le sien ? Oui il allait lui demander ce qui pour lui signifiait tout … ce qui symboliserait son engagement auprès d’elle. Cela témoignerait de toute la confiance, le respect et l’amour qu’il a pour elle et qu’elle a pour lui … pour l’éternité !

Edward: Epouse moi Bella
Bella sous le choc: …..

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation



Dernière édition par Mel23 le Lun 2 Juil - 7:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Dim 8 Avr - 7:04

CHAPITRE 20






Bella, Connor, Edward,
Tyler, Charlie, Eléna,
Koralie, Noah, April,
Liam & Damon

Forks/Maison des Swan

Il était tôt enfin pas si tôt que ça, Connor venait d'émerger du sommeil, il avait dormit comme un bébé pour une fois. Le jeune adolescent sortit de son lit et il enfila un t-shirt, il ouvrit les volets ainsi que la fenêtre et il se pencha sur le rebord et respira profondément l'air agréable pendant quelques minutes avant de refermer la fenêtre. Connor sortit de sa chambre, traversa le grand couloir et il descendit les escaliers jusque dans le cuisine. Sa sœur c'était lever quelques minutes avant lui et elle avait engloutit tout les croissants restant, voyant son petit frère arriver Bella l’embrassa sur la joue

Bella: Salut l'écureuil
Connor: Bonjour à toi aussi Bella, bien dormis ?
Bella: Très bien et toi ?
Connor: Comme un bébé
Bella: Désolé pour les croissants, ils étaient super bons et tout chaud, je te promets que la prochaine fois je t'en laissera

Ce matin Bella était de super humeur si bien qu’elle avait oublier de se demander si son frère voulait des croissants, son esprit n’était occuper que par Edward sans se demander si son frère en voudrait, ça lui était sortit de l'esprit faut dire que depuis qu‘Edward est revenu il est tout ce à quoi elle pense jour et nuit. Bella monta à l'étage pendant que Connor baissa la tête


Connor dans ses pensées: Non mais c'est pas vrai elle pourrait penser à moi, bon je sais qu’en ce moment elle est super heureuse mais y’a pas que Cullen dans sa vie


Le jeune adolescent avait beau être exaspéré par la facilité avec laquelle Bella avait pardonner à Edward il ne pouvait pas lui en vouloir, elle était juste amoureuse seulement voilà il aurait aimé avoir un truc à manger pour le p‘tit déjeuner, il aurait voulu avoir un où deux croissants lui aussi. N’empêche que ça reste sa sœur et que bon il ne peut pas lui en vouloir bien longtemps, les rapports entre frère et sœur ne sont jamais simple. Bon comme Bella ne lui avait laisser aucun croissants Connor allait devoir sortir s'en acheter où se prendre autre chose de consistant qui lui calera l‘estomac jusqu‘à a leur du déjeuner. N‘ayant aucune envie d‘un café , il se prendra autre chose au café. Connor remonta à l'étage et il partit prendre sa douche puis s'habilla, il ne mit pas plus d'un quart d'heure puis il alla enfiler une paire de chaussure ainsi qu'une veste de jogging à capuche de couleur noir


Connor : Hey Bella je vais me chercher un petit déjeuner vu que tu m'en a pas laisser, a toute à l'heure

Bella: D’accord mais fais attention Connor

Faire attention ? Que pouvait-il lui arriver en allant chercher quelques croissant et un café hein, pas grand chose mais bon c'est vrai qu'il fallait toujours être sur ses gardes et puis dans cette famille ils ont tous un côté protecteur amplifier même très amplifier mais si jamais il avait quelque chose à l'un des leurs jamais ils ne pourraient se le pardonner. Nathan récupéra ses clefs du manoir poser sur sa table de nuit et il sortit de la maison


Forks/La Clairière

Quelques semaines se sont écoulés depuis la demande en mariage d’Edward, Bella lui avait malheureusement répondit non. Ils étaient trop jeune enfin surtout elle car Edward a cent dix ans même si il n’en parait que dix sept. Bella aimait Edward d’un amour inconditionnel mais elle ne se sentait pas prête à se marier mais la condition d’Edward à la transformation de Bella si elle voulait vraiment qu’il le fasse lui-même c’était de l’épouser d’abord et là-dessus il ne cédera pas. Bella avait également annoncé à son père et à son frère qu’elle c’était remit avec Edward ce qui n’enchantait guère ces derniers à cause de ce que le départ d’Edward a fait à Bella ces derniers mois et c’était tout à fait compréhensible car n’oublions pas qu’elle essayé plusieurs fois d’en finir. Finalement Charlie accepta que Bella voit Edward pendant un temps limité et les deux tourtereaux ont du s’en contenter pour l’instant, c’était mieux que rien. La clairière est l’un des plus beaux paysages de Forks mais aux yeux de Bella et Edward ce lieu est particulier, une histoire les rattaches à cet endroit car c’est dans cette clairière qu’il lui a avoué être un vampire même si Bella avait déjà découvert le poteau rose. Actuellement Bella et Edward étaient dans la clairière, le jeune homme l’embrassait délicieusement dans le coup tandis qu’elle essayait vainement de réviser mais avec les lèvres d’Edward sur sa peau ça devenait vraiment difficile

Bella: J’ai mon exam de fin d’année
Edward en l’embrassant dans le cou: Mhhh
Bella: Il faut que je révise
Edward: Et moi il faut que je t’embrasse
Bella: Tu sais que t’es injuste là ?
Edward en embrassant Bella dans le cou: Ah oui ?
Bella: Oui, je dois réviser et toi tu fais exprès de me déconcentrer
Edward: C’est plutôt agréable comme concentration, non ?
Bella en fixant Edward dans les yeux: Oui très
Edward les yeux fermés: Bella, épouse moi ?
Bella avec les yeux fermés également: Non
Edward en souriant: Épouses moi ?
Bella: Transformes moi ?
Edward: Seulement si tu m’épouse d’abord, c’est un compromis
Bella en fesant basculer Edward sur le dos: Non c’est du chantage et c’est injuste
Edward: Tu veux que je te transformes et je le ferais mais je veux t’épouser avant
Bella: Le mariage c’est qu’un bout de papier, on a pas besoin de ça on s’aime c’est suffisant
Edward: Pas pour moi, dans mon monde et à mes yeux c’est-ce qu’on fait quand on est amoureux
Bella: Et dans mon monde c’est-ce qu’on fait quand on est enceinte
Edward: Donc tu veux pas m’épouser parce que tu as peur de ce que diront les gens
Bella: Je me fiche du regard des autres et de ce qu'ils peuvent dire où penser, tu sais la moitié des mariages finissent en divorce
Edward: Le taux de divorce entre humain et vampire est quasi inexistant. Bella épouses moi ?
Bella: Désolé, je dois être rentrer pour seize heure
Edward: Charlie n’a pas lever ta punition ?
Bella: Non mais j’ai hate qu’il le fasse, j’ai hâte de pouvoir être avec toi sans être en liberté surveillé
Edward: Je vois ce que tu veux dire
Bella: Va falloir que j’y aille
Edward: T’as pas l’air d’en avoir envie
Bella: En effet mais je tiens à respecter le couvre feu de Charlie
Edward: Sauf la nuit
Bella: Oui c’est la partie de la journée que je préfère car Charlie ignore que tu es avec moi

Bella rangea ses affaires dans son sac de cours, Edward quant à lui il la regardait faire avec un regard doux et tendre remplie d’amour. Si ça tenait qu’à elle Bella resterait bien toute la journée avec son amoureux pour ne plus le quitter mais elle est encore punit et donc elle doit respecter les règles que son père lui impose cependant la nuit Edward passe par la fenêtre de sa chambre et là ils profitent de ces moments où ils peuvent être seul car Charlie ne peut pas savoir qu’Edward est dans sa chambre. Bella embrassa tendrement Edward et ce dernier répondit tout aussi tendrement à son baiser mais elle dû se séparer de lui car elle devait vraiment y aller


Forks/Le Parc

Parcourant les rues à la recherche d'une boulangerie Connor du passer par le parc car la rue où il aurait du passer était en travaux, ce n’était pas bien grave mais le jeune adolescent était loin de s'imaginer qu'en passant par le parc il s'attirerait des ennuis. Tout à coup une force non humaine l'envoya valdinguer contre un arbre comme une brindille, Connor heurta violemment l'arbre en question avant de tomber au sol comme une crêpe, encore une chance qu'il soit endurant pour un humain, il se releva et regarda autour de lui mais il ne vit rien

Connor: Ok monsieur le fantôme où quoique tu sois montres toi, j'aime pas ce genre de jeu le matin

Personne ne se montra suite aux paroles sérieuses de Connor, quique soit cette personne allait regretter de ne pas l’avoir achever, il déteste se battre mais faut pas venir le chercher surtout si en plus il a rien dans l’estomac seulement contre un vampire où tout autre créature surnaturel un humain ne peut pas faire grand-chose. Finalement une personne avec des veines sous les yeux se montra et s’apprêta à faire de Connor son p’tit déjeuner mais une fois de plus il fut sauvé, pas par Jérémy Cooper mais pas Tyler Lockwood, un garçon qu’il n’avait jamais vu de sa vie. Tyler planta un morceau de bois dans le cœur de l’homme à la peau glacé, ça n’enchantait pas Tyler de tuer un vampire car il est lui aussi à moitié vampire mais il était hors de question qu’il laisse un gamin de pratiquement du même âge que lui se faire tuer

Connor: Merci de m’avoir éviter de finir comme repas pour ce vampire
Tyler surpris: T’es au courant pour les vampires ?
Connor: Ouais, depuis quelques semaines
Tyler en tendant sa main à Connor: Je m’appeler Tyler Lockwood
Connor en saisissant la main de Tyler qui l’aida à se relever: Et moi Connor Swan
Tyler: Le fils du chef Swan ?
Connor: Je vois que tu connais mon père
Tyler: Je parie que tu connaissais le miens, mon père était le maire de Forks
Connor: Pourquoi tu dis étais ?
Tyler: Il est décédé il y a trois ans
Connor: J’suis désolé
Tyler: C’est rien, tu savais pas
Connor: Comment tu connais l’existence des vampires ?
Tyler: Je te poserais bien la même question
Connor: J’te l’ai demandé en premier
Tyler: J’en suis un enfin en partie
Connor: Comment ça en partie ?
Tyler: Je suis un hybride, moitié vampire moitié loup
Connor: Ah parce que les loups existent aussi ?
Tyler: Ouais sauf que moi c’est de naissance, mon père l’était et mon oncle aussi. C’est génétique
Connor: Donc si t’as un fils où fille il le sera ?
Tyler: Oui
Connor: Et comment t’es devenu un vampire ?
Tyler: Je te le dirais si tu me dis comme tu sais pour les vampires ?
Connor: Mon meilleur ami en est un et il m’a sauver la vie il y a quelque semaines d’un vampire, il m’a ensuite dit toute la vérité faut dire que il a pas tellement eu le choix
Tyler: Je vois et c’est qui ? Peut être que je le connais
Connor: Jérémy Cooper
Tyler: Je le connais
Connor: Oh…. A ton tour maintenant ?
Tyler: Un vampire nomade voulait créer une nouvelle espèce combinant l’espèce des vampires et celles des loups, deux clans ennemis
Connor: Comment ?
Tyler: En transformant un loup en vampire mais il n’était pas sur que ça fonctionnerait car jamais personne n’a eu une idée aussi dingue. En gros j’ai servis de cobaye, je suis le seul hybride existant
Connor: Okay et celui qui t’as transformé il est devenu quoi ?
Tyler: Je l’ai tué et je ne le regrette pas, d’un côté je le hais d’un autre je lui aussi reconnaissant car maintenant je peux choisir quand je veux me transformer en loup où pas, je n’ai plus à subir la pleine lune et c’est génial
Connor: Donc en résumé tu es unique
Tyler: Le seul hybride qui existe au monde
Connor: En tout cas toutes ces révélations c’est beaucoup plus intéressent que les révisions pour les examens de fin d’années
Tyler: C’est vrai que c’est beaucoup plus intéressent que l’arithmétique
Connor : Bien plus. Et sinon toi t’en est où dans tes révisions ?
Tyler : Ça avance, doucement mais sûrement et toi ?
Connor : Pareil
Tyler : Excuses-moi Connor mais j’avais prévu de retrouver ma copine pour réviser
Connor : Pas de soucis, je comprends tout à fait
Tyler : Bon bah a plus au lycée
Connor : Oui à plus

Sur ce chacun des garçons partie de son côté, Tyler rentra retrouver sa petite amie Caroline Garner tandis que Connor alla s’acheter quelque chose à manger ainsi qu’une boisson chaude dans un café de Forks mais quelques minutes plus tard le jeune Swan retourna au parc après être passé chez lui afin de prendre les affaires dont il avait besoins pour réviser. Connor resta une bonne partie de la journée à réviser au parc en compagnie de seulement lui-même et du lieu plus que calme qu’est le parc de Forks d’ailleurs y’avait pas énormément de monde aujourd’hui


Forks/Maison des Swan


Bella devait être rentré pour seize heures et elle rentra à la maison à seize heures tapent ce qui exaspéra Charlie qui n’appréciait pas vraiment Edward, non il préférait voir sa fille avec Jacob mais bon il ne peut pas choisir à la place de sa fille avec qui cette dernière devait sortir. On dit que le cœur a ses raisons que la raison ignore, en effet on ne choisit pas de qui on tombe amoureux. Ça vous tombe dessus comme ça sans que l’on s’y attende, Bella aimait Edward d’un amour tellement intense que quand il est loin d’elle c’est comme si on lui arrachait brutalement le cœur, à peine la porte fermer que Bella alla dans le salon où son père l’attendait et elle s’asseya sur le canapé. Charlie vit à la pendule qu’il était seize heures tapent, pas seize heure mais seize heure pile

Charlie: 16h00 tapent, si il croit m’amadouer c’est mal partie
Bella: Quoi encore ? Il n’est pas assez ponctuel à ton gout
Charlie: Je lui en veux pour ce qu’il a t’as fais et je l’aime pas
Bella: Il a un nom tu sais
Charlie: Edward
Bella: Oui, dis-tu l’aimais bien au début ?
Charlie: Oui c’était avant qu’il te brise le cœur et qu’à cause de lui tu t’es laissé mourir à petit feu
Bella: …..
Charlie: Très bien, tu sais pourquoi je t’ai punie ?
Bella: Parce que je vous est fait vivre un enfer à toi et Connor
Charlie: Exactement mais il y a pas que ça
Bella: C’est l’autre raison
Charlie: Je veux que tu prennes un peu de distante par rapport à lui
Bella: Ecoutes je l’aime et il fait partie de ma vie alors va falloir t’y faire
Charlie: Oui j’ai remarqué. Et si on fesait un marché


Bella dans ses pensées: Oh non pas toi


Bella: Lequel ?
Charlie: Je lève ta punition à condition que tu profites de ta liberté retrouvé pour voir aussi tes amis d‘autrefois, comme Jacob
Bella: Papa il veut pas me parler ni me voir, si il voulait me parler il m’aurait téléphoner
Charlie: Billy m’a dit qu’il allait pas très bien en ce moment et je me souviens que quand c’était toi il était présent
Bella: Je sais
Charlie: Alors ?
Bella: Okay je l’appellerais
Charlie: Dans ce cas-tu peux considéré que ta punition est lever


Bella dans ses pensées: Génial, super. Maintenant je me demande comme je vais renouer avec Jacob



Quelques heures plus tard ……


Quelques heures plus tard après le dîner qui fut assez bref Bella monta dans sa chambre, elle comptait appeler Jacob enfin si elle arrive à l’avoir car ce dernier a prit ces distance avec elle depuis la confrontation entre lui et Edward dans la forêt. Elle s’en voulait d’avoir blesser Jacob mais si ce dernier lui demandait de choisir c’est Edward qu’elle choisira mais elle aimerait ne pas avoir à choisir entre son meilleur ami et son petit ami et puis qu’elle décide de devenir un vampire ne regarde que Bella et uniquement elle. Dans le couloir elle croisa son frère qui sortait tout juste de sa chambre, il venait de se faire tout beau et c’était mit de l’après rasage comme si il s’apprêtait à sortir et c’est justement ce qu’il s’apprêtait à faire

Bella: Tu sors ?
Connor: Comment t’as deviné ?
Bella: C’est plutôt évident Connor
Connor: C’est quoi qui m’a trahit ? Le parfum, les vêtements ?
Bella: Tout, t’es pas du genre à faire attention à ton look vestimentaire à moi qu’il y est une fille là-dessous
Connor: …..
Bella: Il y a une fille là-dessous, donc j’avais raison
Connor: ……
Bella: C’est qui ?
Connor: C’est pas tes ognons frangine, j’te demande pas ce que tu fais avec Cullen
Bella: En effet mais je compte voir Edward beaucoup plus souvent
Connor: T’oublies une chose, tu es encore punit
Bella: Non plus depuis quelques heures
Connor: Papa a lever ta punition ?
Bella: Ouais
Connor: C’est cool enfin pour toi parce que moi
Bella: Toi t’as un rancart
Connor: Oui mais je te dirais rien de plus
Bella: Avant que tu partes j’aurais un truc à te demander ?
Connor: Quoi ?
Bella: Voilà j’aimerais parler à Jacob
Connor: Bah appelles le
Bella: T’es un marrant toi mais j’y est déjà penser figures toi et c’est-ce que je comptes faire d’ailleurs. Je voulais dire si je tombe sur sa messagerie
Connor: Dans ce cas passe chez lui
Bella: Ouais mais si tu sors t’aura besoin de la voiture
Connor: Non parce que figures toi qu’aujourd’hui j’suis aller m’acheter une voiture, d’occaz j’te rassure
Bella: Merci p’tit frère
Connor: Oh mais c’est pas pour toi que je l’ai fais, c’est pour moi. Je voulais ma propre voiture
Bella: Okay
Connor: Autre chose
Bella: non
Connor: Bon bah dans ce cas je file
Bella: Passes une bonne soirée
Connor: Toi aussi Bella

Connor déposa un baiser sur la joue de sa sœur et il travers le reste du couloir puis il descendit les escaliers et quelques secondes plus tard la porte d’entrer claqua, un signe comme quoi Connor était dehors, quelques minutes après un bruit de moteur se fit entendre et une voiture démarra. Ca y’est il est partie à son rendez vous, Bella quand à elle alla dans sa chambre et elle s’empara son téléphone portable puis elle appella Jacob mais elle tomba sur sa messagerie vocal


Messagerie vocale de Jacob: Salut c’est Jacob, j’suis pas là laissez un message biiiip


Bella: Jacob c’est Bella euh…. Rappel moi enfin si tu veux

Bella dans ses pensées: Vraiment pitoyable, bon okay dans ce cas là j’vais te faire une petite visite surprise Jake en espérant que tu ne me claque pas la porte au nez

Bella raccrocha et elle se leva de son lit puis elle alla chercher sa veste qu’elle enfila immédiatement, elle saisissa ses clefs de voiture poser sur sa table de nuit puis elle sortit de sa chambre ainsi que de la maison après avoir dit à son père qu’elle allait voir Jacob mais ce que Bella ignorait c’est que son petit ami qui était dehors avait deviner

Edward: Bonsoir
Bella: Edward
Edward: Tu vas quelque part
Bella: Oui… faut que j’aille voir quelqu’un
Edward: Jacob Black
Bella: Puisque tu le sais pourquoi me le demandes-tu ?
Edward: Bella n’y va pas s’il te plais
Bella: Edward c’est mon meilleur même si j’avoue qu’en ce moment on se voit plus tellement et je compte bien y remédier
Edward: Tout ce qui compte à mes yeux c’est ta sécurité
Bella: Il ne me fera pas de mal
Edward: Les loups ont du mal à ce contrôler
Bella: Écoutes, je veux juste remettre notre amitié sur les railles car après les examens de fin d’années je pourrais plus le voir, je serais un vampire et lui un loup alors s’il te plais laissez moi y aller
Edward: Bella …..
Bella: J’te ferais un compte rendu en rentrant
Edward: C’est pas la peine, j’ai confiance en toi
Bella: Mais pas en lui, n’est-ce pas ?
Edward: Oui
Bella: Bon okay pas ce soir mais je compte allez le voir
Edward en baissant les yeux: D’accord

Finalement Bella n’alla pas voir Jacob chez lui, elle reportera ça à demain après les cours. La jeune adolescent prit la main d’Edward dans la sienne mais quelques secondes plus tard Bella se retrouva dans sa chambre dans les bras de son petit ami, elle laissa Edward dans sa chambre pendant qu’elle alla prendre une douche et se mettre un pyjama et se brossa les dents mais elle passa la nuit dans les bras de son petit ami vampire


Forks/Manoir des Salvatore

Ce soir semblait être un soir comme les autres où plutôt cette journée semblait être une journée comme toutes les autres mais ça n’est pas le cas, aujourd’hui Noah Salvatore fête son cent soixante troisième anniversaires, pour un vampires les anniversaires au fil des siècles deviennent moins important en particulier avec Noah qui n’aime pas du tout célébrer le jour de sa naissance. Lorsqu’il était humai il adorait ça, à cette époque c’était un jour festif mais ce temps est bien révolu cependant ce n’est le cas pour tout le monde. En effet Koralie Conrad avait décidée d’elle-même de fêter l’anniversaire de Noah même si ce dernier ne veut en aucun cas le fêter, elle avait réunit quelques connaissance au Mystic Grill aussi bien des humains que des vampires. Tout à coup quelqu’un sonna à la porte, Koralie qui était vêtu de seulement une serviette de bain alla ouvrir et elle fut sous le choc de voir l’identité de la personne. Elle avait l’impression de voir un fantôme

??????: Bonsoir, Noah est là ?
Koralie: Oui dans sa chambre surement
??????: Je suis Eléna
Koralie: Enchantée moi c’est Koralie, la meilleur amie de Noah
Eléna: Et moi sa petite amie
Koralie: Oh
Eléna: Vraisemblablement nous n’avons pas été présenté
Koralie: Oui on dirait bien. Écoutes ce soir c’est l’anniversaire de Noah et
Eléna: C’est dingue j’ignorais que c’était son anniversaire
Koralie: Ouais, monsieur n’aime pas en parler et encore moins le fêter mais je lui est organiser une fête surprise
Eléna: Je présume qu’il est pas au courant ?
Koralie: En effet, sinon il ne voudrait pas sortir d’ici. Tu sais j’ai appris un où deux truc à propos de Noah, il est aussi têtue que son frère
Eléna: Tu connais aussi Damon ?
Koralie: Oh oui, les frères Salvatore et moi c’est une longue histoire
Eléna: Alors tu es un vampire ?
Koralie: …..
Eléna: J’en suis un aussi
Koralie: Je vois. Tu veux venir à la fête surprise de Noah ?
Eléna: Ouais j’adorerais
Koralie: Super alors rendez-vous au Mystic Grill
Eléna: Comment tu comptes le faire venir là bas ?
Koralie: Je vais lui proposer d’aller boire un verre en espérant qu’il ne comprenne pas d’arriver là-bas
Eléna: Okay bah on se verra là bah alors

Eléna s’en alla avec une pointe de jalousie, elle ne savait pas si il y avait déjà eu quelque chose entre son copain et cette Koralie car d’après le peu qu’elle a discuté avec elle cette dernière est un vampire et elle connait Noah ainsi que Damon depuis longtemps. En effet Koralie connait les frères Salvatore depuis très longtemps, elle a rencontré Noah quand ce dernier était dans sa période éventreur, une mauvaise période pour le cadet des Salvatore mais ce que ce dernier ignore que c’est à la demande de Damon que Koralie là aidé à se sevrer mais ça n’a pas duré longtemps à l’époque mais bon aujourd’hui il semble arriver très bien à survivre avec le sang animal cependant la question c’est combien de temps ça va durer avant qu’il succombe à nouveau au sang humain. Bref suite au départ d’Eléna Koralie ferma la porte et elle monta dans sa chambre afin de se changer à une vitesse vampirique puis elle alla dans la chambre de Noah

Koralie: Tu tombes bien toi, je voulais te parler
Noah avachi dans son lit: Ah oui ?
Koralie: Oui
Noah: Et de quoi ?
Koralie: De ta fameuse Eléna
Noah: Tu là vue ?
Koralie: Oui elle est passé
Noah en se relevant brutalement: …..
Koralie: Du calme Roméo elle est partie mais elle m’a dit de te le dire donc je te le dis
Noah: Pourquoi elle est pas entrer ?
Koralie: Probablement parce que je lui ai ouvert vêtue de seulement une serviette de bain
Noah: Non mais t’es malade
Koralie: Bah quoi je sortais de la douche et j’ai pas eu le temps d’enfiler une tenue correct
Noah: Merci beaucoup, maintenant elle va croire qu’il c’est passé un truc entre nous
Koralie: C’est ridicule, t’es comme un frère pour moi
Noah: Ah oui ? Alors dis moi comment t’aurais réagis à l’époque où Liam était humain si en venant chez lui t’avais été accueillit par une femme qui aurait été vêtu seulement d’une serviette de bain
Koralie sans réfléchir: J’aurais été folle de jalousie
Noah: Maintenant tu comprends pourquoi je dis qu’Eléna va s’imaginer des choses
Koralie: Oh la bourde
Noah: J’te le fais pas dire, en plus elle vient de découvrir que c’est Damon qui a transformé sa meilleur amie en vampire il y a trois
Koralie: Alors là c’est le bouquet
Noah: Alors merci beaucoup Koralie
Koralie: Je pouvais pas savoir pour Damon
Noah: Je te parle pas de lui mais de toi, en lui ouvrant vétu ainsi j’imagine bien ce qu’elle doit penser, il faut que je l’appelle
Koralie: Non tu l’appelleras plus tard
Noah: Mais …..
Koralie: T’as oublié où quoi ?
Noah: Oublié quoi ?
Koralie: Hello c’est ton anniversaire
Noah: Oh ça
Koralie: Oui ça, aller sortons le fêter
Noah: Je t’ai dis que je ne voulais pas le fêter
Koralie: Oh aller on va s’amuser
Noah: Non tu vas juste me rappeler que c’est mon cent soixante treizième anniversaire et j’en vois pas l’intérêt
Koralie: Et alors moi j’ai bien quatre cent ans
Noah: Toi t’aimes peut être le fêter mais pas moi
Koralie: Allez pour me faire plaisir où alors on va juste boire un verre
Noah: Pourquoi t’y vas pas avec Liam d’ailleurs il est où ton cher et tendre ?
Koralie: Il est sortie chasser et j’ai envie de passer une soirée avec mon meilleur ami, aller dis oui, s’il te plais
Noah: Bon sang ce que tu peux être têtue quand tu t’y mets
Koralie: C’est un oui ?
Noah: A une condition
Koralie: Laquelle ?
Noah: Qu’on ne parles pas de mon anniversaire, pas une seule fois et que tu me laisses aller voir Eléna ensuite
Koralie: D’accord
Noah: Dans ce cas j’accepte qu’on aille boire un verre
Koralie: Super, aller prends ta veste et on y va
Noah: Okay


Koralie dans ses pensées: Super, il a marché maintenant j’espère que Liam a pu réunir tout le monde au Mystic Grill


Noah devant l’insistance de Koralie avait finalement céder à la demande de cette dernière qui était d’aller boire un verre sans évoquer le faite qu’aujourd’hui soit anniversaire mais ce qu’il ignorait c’est que sa meilleure à planifier une fête d’anniversaire surprise au Mystic Grill, lui qui déteste célébrer son anniversaire il va être plus que surpris. Bref après avoir enfiler sa veste Noah sortie du manoir avec Koralie et ils montèrent dans la voiture du jeune homme, ce dernier partie donc en direction du Mystic Gill


Forks/Le cinéma


Les portes d’entrées du cinéma venaient de s’ouvrir, la séance de dix heures était terminer et les gens sortaient les uns à la suite des autres visiblement très content. Parmi les spectateurs qui avaient assisté à la séance de dix heures se trouvaient des adolescents et parmi ces adolescents il y avait Connor Swan et April Davis, Bella avait raison Connor avait bien un rencart et la fille qu’il devait voir ce soir c’était April. Ils avaient prévu d’aller ensemble au cinéma seulement ce soir c’est pas première ni la seconde fois qu’ils se voient, en effet depuis quelques semaines on peut dire qu’ils sortent ensemble en tout cas c’est-ce que les gens pourraient penser en les voyant aussi souvent tout les deux. Les deux adolescents se tenaient main dans la main

Connor: C’était bien non ?
April: Très
Connor: Oui mais c’est pas le film que j’ai apprécié le plus
April surprise: Ca t’a pas plu ?
Connor: Si bien sur mais comme je l’ai dis c’est le films que j’ai le pus apprécié
April: C’est quoi alors ?
Connor en caressant le dos de la main d’April avec son pouce: C’est d’être avec toi
April: Connor je …..
Connor: April ça fait des semaines et des semaines qu’on fait que se voir, tu m’as demandé d’en parlé à personne
April: Parce qu’on est amis
Connor: Je t’en prie on est plus que des amis et tu le sais
April: Euh
Connor: Tu m’as embrassé
April: Tu m’as embrassé
Connor: Et tu ne m’as pas arrêté
April: J’étais sous le choc
Connor en fesant face à April: Okay, je vais t’embrasser et si tu ne veux pas que je le fasse alors arrêtes moi sinon je considérais qu’on est ensemble

Connor approcha lentement son visage de celui d’April laissant ainsi à April la possibilité de l’arrêter si elle ne voulait vraiment pas qu’il l’embrasse mais le temps passe et elle ne l’arrêta toujours pas. La distance qui séparait leur lèvres l’une de l’autre se rencontrèrent enfin et April n’essaya même pas d’empêcher Connor de l’embrasser, à vrai dire elle était comme figer pouvant à peine cligner des paupières. Le jeune adolescent approfondissa son baiser pour voir si April allait le repousser et le gifler mais elle n’en fit rien bien au contraire elle répondit à son baiser


Forks/Le Mystic Grill

Ce soir au Mystic Gill une fête d’anniversaire était organiser, celui de Noah Salvatore qui avait été planifié depuis des semaines par la meilleur amie de ce dernier, Koralie Conrad. Pour Les invités pensaient tous que Noah fêtait son dix-septième anniversaire sauf les amis proche du jeune homme qui connait la véritable nature du jeune adolescent, c’est à dire qu’il est un vampire et donc aujourd’hui il fêtait son cent soixante troisième anniversaire enfin il voulait tout sauf le célébrer mais il ignorait que Koralie avait une autre idée derrière la tête. La jeune femme avait bien l’intention de son ami fête son anniv d’où pourquoi elle avait organisé cette soirée mais elle savait aussi qu’elle devoir redoubler de subterfuge pour faire sortir Noah du manoir, elle lui proposa donc d’aller boire un verre au Mystic Grill entre amis mais ce dernier avait beaucoup hésité d’avoir de finalement accéder, il avait émis une condition : ne pas parler de son anniversaire, si seulement il savait….. La voiture du jeune vampire se gara sur le parking du Mystic Grill et quelques secondes Koralie et Noah en sortèrent, ils se dirigèrent par la suite en direction de l’endroit de leur destination. Voyant que Noah n’avait pas saisit ce qu’elle avait traficoter pour le faire venir ici elle souria intérieurement mais son ami remarqua qu’elle souria

Noah : Pourquoi tu souris ?
Koralie : J’ai souris moi ?
Noah : Oui et je me demande rien pourquoi ?
Koralie : Pour rien
Noah : Koralie
Koralie : Pour rien, j’suis juste contente de passer une soirée avec toi
Noah : Si tu le dis

Les deux vampires s’avancèrent toujours en direction de Mystics Gill, pendant ce temps à l’intérieur Liam fesait signe de ne pas faire de bruit car Noah et Koralie arrivaient. Ils étaient tous réunit et ne fesait pas le moindre bruit attendant que Koralie et l’invité d’honneur de la soirée n’entre à l’intérieur afin de pouvoir crier ”Joyeux anniversaire Noah”. Il y avait beaucoup de monde même si certain ne connaissait pas Noah, certains n’était même pas amis avec lui mais parmi eux il y avait Eléna, la petite amie de ce dernier qui avait été invitée fraîchement à la fête par Koralie lorsqu’elle est passé voir Noah au manoir il y a à trois quart d’heure. L’invité d’honneur de la soirée franchisa la franchisa la porte d’entrée du Mystic Grill accompagnée de sa fidèle meilleure amie, Koralie

Tout le monde : JOYEUX ANNIVERSAIRE NOAH !!!!


Noah dans ses pensées : Oh non c’est pas vrai mais ….. C’est Koralie à tous les coups



Noah en s’adressant à Koralie : Tu avais promis
Koralie : Non pas du tout, je t’ai juste pas dis que je t’organisais un fête
Liam : Hey mec ne lui en veut pas trop
Noah : Parce que t’étais au courant en plus ?
Liam : Evidemment sinon je n’aurais pas pu l’aider à tout planifier pendant qu’elle t’amenait ici
Noah en s’adressant à Koralie : T’as osé me mentir en me regardant dans les yeux ?
Koralie : Avec toi il m’a dû me falloir utiliser des subterfuges
Noah : …..
Koralie : Si je t’avais dit que je te préparais une fête tu serais venu ?
Noah : Probablement pas
Koralie : Donc j’ai bien fais de ne rien te dire et puis il a bien fallu que je trouve un moyen de te faire sortir du manoir pour te faire venir ici
Noah : Donc t’as rien trouvé de mieux que de me dire qu’on allait boire un verre entre amis
Koralie : C’est tout ce que j’ai trouvé, désolée
Liam : Quelque chose me dit que tu ne feras pas longtemps la tête
Noah : Qu’est-ce que tu racontes ?
Liam en souriant : Regardes à ta droite et tu comprendras

Sans plus attendre Noah fit ce que Liam lui disait et il regarda à sa droit et c’est là qu’il là vit, Eléna plus belle que jamais et pourtant elle n’était pas du tout sur son trente et un. En effet William dit Liam avait raison, Noah n’allait pas fait la tête bien longtemps en voyant Eléna parce qu’il est amoureux au même titre que Liam est amoureux de Karolie depuis presque un siècle. Noah fixait intensément Eléna d’où il était, cette dernière ne s’était pas rendu compte du regard de son petit ami. Ce dernier ne ressentait plus aucune amertume envers sa meilleur pour lui avoir mentit et l’avoir fait sortir du manoir sous un prétexte bidon, finalement Koralie avait bien fait d’inviter Eléna au dernier moment seulement si elle avait fait sa connaissance plus tôt elle l’aurait invité bien plutôt à la petite fête surprise en l’occasion de l’anniversaire de Noah. Au loin sur la scène où se produisait habituellement des groupes où des chanteur il y en avait également ce soir, Koralie et Liam s’étaient vraiment démener mais faut dire qu’on ne fête pas ses cent soixante-trois ans tous les jours

Liam : Tiens qu’est-ce que je disais
Noah : Comm ….. Comment elle a su ?
Koralie : Je l’ai invité idiot
Noah : Quand ça ?
Koralie : Quand elle est venu au manoir. Bon aller c’est le moment de s’amuser, on va pas rester planter là comme des imbéciles, c’est toi le roi de la soirée Noah
Noah : Et tu me proposes quoi ?
Koralie : Un billard
Noah : Okay mais t’offre les boissons
Koralie : Okay
Noah : Cool
Koralie en s’adressant à Liam : Chéri tu m’en veux pas ?
Liam : Pas le moins du monde

Koralie tira Noah par le bras en direction du billard après avoir été commandé deux bières au bard laissant Liam tout seul, ce dernier alla également au bard où il commanda une bière d’ailleur il resta assit au bar. Tout à coup Eléna se retourna et là elle vit Noah avec Koralie, ils fesaient un billard et riaient réciproquement, ils étaient si complice qu’elle en devenait presque jalouse car Koralie connaissait Noah mieux qu’elle et plus ça va plus elle se demandait si il y avait déjà eu quelque chose entre eux ou si il y a actuellement quelque chose entre eux. Pour se changer les idées elle alla au bar se commander quelque chose et elle prit un panaché, sans le savoir elle s’asseya à côté du mari de Koralie. Liam tourna la tête sur le côté et il eut l’impression de voir un fantôme, Eléna ressemble comme deux gouttes d’eau à l’ex de Noah avec qui ça c’est finit en massacre. Liam ne connait pas Noah depuis saussi longtemps que Koralie mais il était là quand ce dernier était avec la vampire qui semblait être le sosie parfait de cette fille là

Liam : Pardon de vous demander ça comme ça mais vous êtes qui ?
Eléna : Eléna
Liam surpris : Eléna ? La copine de Noah
Eléna : Oui, et vous vous êtes qui ?
Liam : Le mari de Koralie
Eléna : Son mari
Liam : Oui
Eléna : Enchanté
Liam : De même, je m’appelle Liam


Liam dans ses pensées : Wouah on dirait Rebbekah sauf que c’est impossible, c’est dingue comme elle lui ressemble



Eléna : Vous connaissez Noah depuis longtemps ?
Liam : Pas autant que Koralie
Eléna : Et est-ce qu’ils ont déjà…… enfin vous voyez tous les deux
Liam : Déjà on pourrait se tutoyer
Eléna : Oui
Liam : Pour répondre à ta question non ils n’ont jamais été ensemble
Eléna : Comment tu peux en être sure
Liam : Parce que Koralie voit Noah comme un frère, le frère qu’elle n’a jamais eu
Eléna : J’avoue que je doute quand je les vois ensemble
Liam : Est-ce que tu aimes Noah ?
Eléna : Bien sur
Liam : Alors t’as absolument aucune raison de douter de lui, il n’est pas le genre de garçon à tromper la fille qu’il aime
Eléna : Je ne sais même pas si il m’aime
Liam : Je ne peux pas te dire ce qu’il ressent mais je peux t’assurer qu’il n’y a jamais rien eu d’autre entre Noah et Koralie qu’une profonde et sincère amitié
Eléna : Dis pourquoi me regardes-tu comme si voyais un fantôme ?
Liam : Excuses moi mais c’est juste que tu ressembles trait pour trait à l’ex de Noah
Eléna surprise : Son ex ?
Liam : Rebbekah

Plus loin vers le billard Koralie et Noah s’amusaient très bien et passaient une bonne soirée mais tout à coup le regard du jeune vampire se posa sur Eléna qui semblait discuter avec Liam, Noah devait à tout prit lui parler afin de s’expliquer sur ce qu’elle a vu lorsqu’elle est venue le voir quelques heures plus tôt au manoir et qu’elle a vu Koralie portant seulement une serviette de bain. Noah est persuader que maintenant Eléna se fait des idées sur sa relation avec Koralie, elle pourrait penser qu’il se passe un truc entre eux mais c’est complètement faux, il n’y a jamais rien eu et il n’y aura jamais rien. Koralie est comme une sœur pour lui et il ne là jamais vu autrement et puis Noah n’est pas le genre de garçon à tromper sa petite amie

Koralie : Alors ?
Noah en terminant : Alors quoi ?
Koralie : Noah tu te rends compte que ta copine actuelle est le sosie très pour très de Rebbekah
Noah : Tu crois peut être que je l’ai pas remarqué
Koralie : Elle aussi était comme nous
Noah : Eléna n’est pas Rebbekah, c’est même tout son opposer
Koralie : T’en est absolument sur ?
Noah : Je te rappelle qu’elle a brulé dans un incendie il y a une centaine d’année
Koralie : Je sais et je sais également que c’était une manipulatrice hors pair
Noah : Ce qui n’est pas le cas d’Eléna, tu là vue toi-même
Koralie : Oui et j’ai vraiment eu un gros choc et j’suis sûr que Liam aussi en ce moment même
Noah : Je sais que c’est super étrange que ma petite amie soit le sosie identique de mon ex
Koralie : Un psy pourrait dire que tu fais un transfert
Noah : Primo t’es pas psy et secondo ça n’a rien avoir avec Rebbekah
Koralie : Si tu le dis
Noah : Franchement tu me crois assez tordu pour faire un truc pareil
Koralie : Toi non mais l’ancien Noah probablement oui
Noah : Oui bah je ne suis plus lui depuis longtemps
Koralie : En effet mais je me souviens très bien ce que Rebbekah te fesais
Noah : Eléna n’est pas Rébbekah
Koralie : Je sais mais tu sais on n’est pas sûr qu’elle est périt dans l’incendie
Noah : Que ce soit le cas où non ça m’est égale maintenant tu m’excuses faut que j’aille parler à Eléna

Koralie avait de bonnes raisons de s’inquiéter concernant Eléna, elle savait très bien qu’Eléna n’avait rien de comparable avec Rebbekah, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure mais cette ressemblance physique à l’ex de Noah est vraiment flippante. Elle a vu ce que Rebbekah a fait à Noah à l’époque et même si cette dernière n’a rien à avoir avec Eléna la ressemblance entre les deux jeunes femmes est incroyable, Rebbekah était également un vampire mais la différence c’est qu’elle était la pire manipulatrice et la pire garce qu’elle n’est jamais connu. Même si Koralie est inquiète elle ne peut pas affirmer que l’histoire va se répéter car elle a bien conscience qu’il y a rien de comparable entre Eléna et Rebbekah mise à part leur ressemblance physique et cela ne définit pas la personne qu’elle est cependant c’est quand même stupéfiant lorsqu’on la rencontre pour la première fois d’ailleurs ça là été pour Koralie lorsqu’Eléna c’est pointer au manoir toute à l’heure


Forks/La Plage

Suite à ce qui c’est passer sur la promenade du cinéma Connor a proposer à April d’aller faire un tour pour détendre l’atmosphère en voyant que cette dernière n’osait plus le regarder ni le dire quoique se soit. Ce baiser semblait avoir changé beaucoup de chose entre les adolescents en tout cas du côté de Connor, il voulait apprendre à la connaître avec elle et il voulait être son petit ami seulement là il se rend compte que maintenant il vaudrait mieux ne pas la brusquer et y aller en douceur. Le jeune Swan gara sa voiture au-dessus de la grande falaise qui surplombait l’océan. Le jeune adolescent et sa passagère sortèrent de la voiture de ce dernier puis il là verrouilla, Connor et April descendèrent les falaises en fesant très attentions à ne pas déraper et tomber. Quelques minutes nous retrouvions les deux adolescents sur la plage l’un en face de l’autres, les minutes s’écoulèrent et April ne bougeaient toujours pas puis elle finit par prendre la parole

April : C’est magnifique ici, surtout la nuit
Connor sans la quitter du regard : Oui tu as absolument raison

Tout en douceur Connor tenta d’approcher doucement sa main de celle d’April et de la prendre dans la sienne mais la jeune fille sursauter à ce simple geste qui paraissait pourtant anodin. Le jeune Swan ne lui voulait aucun mal et elle en était pleinement consciente mais le baiser qu’elle a échangé avec lui là complétement figer sur place. Jamais elle n’avait imaginé qu’il ferait une chose pareil et pourtant c’était si prévisible, ils se voient tout le temps et ils pratiquement tout le temps fourrer ensemble, c’était inévitable que ça arriverait tout au tard mais la question était de savoir qui ferait le premier pas, lui où elle ? Et bien c’est lui qui a fait le premier pas et April ne là pas empêché ni repousser

April : Désolée c’est jusque que …..
Connor : Que tu n’es pas remise de notre baiser
April : T’aurais pas du m’embrasser
Connor : J’en avais très envie
April : Peut-être mais t’aurais pas du
Connor : Mais tu ne m’en as pas empêché, tu m’as même rendu mon baiser
April : C’est vrai et je ne sais toujours pas ce que ça veut dire
Connor : Moi je sais
April : Alors éclaires moi parce que moi je suis en plein nuage
Connor : Tu veux être avec moi autant que je veux être avec toi


April dans ses pensées : Et si il avait raison …..



Sans savoir ce qui lui passait par la tête ni pourquoi elle fesait un truc pareil April embrassa Connor dans un élan de spontanéité. Le jeune Swan surprit par le baiser de cette dernière ne réagissait pas pendant quelques secondes avant répondre volontiers à son baiser, la jeune adolescente se rapprocha du corps de son ami et elle entoura la nuque de Connor de ses bras tandis que ce dernier encerclait la taille d’April. Une légère brise de vent rafraîchissant d’avantage l’air actuel déjà assez frigorifiant, lorsque les deux adolescents furent à court d’air ils durent se séparer l’un de l’autre. Connor plongea ses yeux dans ceux d’April puis il prit la parole

Connor : Est-ce que ça veut dire qu’on est ensemble ?
April : Oui si tu veux toujours être mon petit copain
Connor : Oui c’est ce que je veux


Connor dans ses pensées : Enfin


Connor en tendant sa main à April : Ça te dit qu’on se promène un peu sur la plage avant de rentrer ?
April : Oui, j’aime bien cette idée

April posa sa main dans celle de son petit ami, Connor referma sa main sur celle d’April et les deux adolescents marchèrent sur la plage main dans la main. L’un comme l’autre était heureux, cette soirée était une bonne soirée pour eux enfin surtout pour Connor qui n’attendait que ça depuis pas mal de temps en toute franchise. De loin ont pouvait observer un jeune couple d’adolescents fraîchement ensemble depuis peu de temps et c’est d’ailleurs bel et bien le cas, ils continuèrent à longer le long de la plage sous le ciel étoilé où une étoile filante traversa le ciel sombre de la nuit


Forks/Mystic Grill

Noah écourta sa petite partie de billard avec sa meilleure amie pour aller en direction du bar où se trouvait Eléna, Koralie prit la même direction que Noah mais pour des raisons complètement différente. Elle c’était pour voir Liam enfin pour être dans les bras de son mari, elle tenait également rassurer Eléna à propos des éventuel crainte qu’elle pouvait avoir à propos du lien qui l’unie à Noah car elle savait à quel point le début d’une idylle amoureuse peut être fragile. Elle le sait pour l’avoir elle-même vécu au tout début de sa relation avec Liam, il y a très longtemps car n’oublions qu’ils sont ensemble depuis plus de cent ans et puis de toute façon elle voyait Noah comme un frère a qui elle confit tout et c’est important qu’Eléna comprenne ça. Après tout si du temps où Liam était humain elle avait surpris une femme à motiée nue portant seulement une serviette de bain lui ouvrir la porte elle douterait fortement de la fidélité de ce dernier, rien de plus normal

Noah : Eléna je peux te parler ?
Koralie : On va vous laisser discuter tranquillement n’est-ce pas Liam ?
Liam : Mais j’étais en train de boire un coup
Koralie : Dans ce cas prends ta bière et suis moi
Liam : Où ça ?
Koralie : Suis moi je te dis
Liam : Okay
Koralie : Avant qu’on y aille j’aimerais dire un mot à Eléna
Eléna : Oui
Koralie : Saches qu’il y a rien entre Noah et moi sauf de l’amitié, il est comme mon petit frère

Noah remercia Koralie et il regarda cette dernière et Liam s’en aller, la jeune femme tirait son mari par la main. Noah apprécia grandement le geste de Koralie, bien sûr ça ne veut pas dire qu’Eléna sera rassuré sur ce qu’il y a où ce qu’il n’y a pas entre Noah et la meilleure amie de ce dernier mais c’est un plus. Koralie tenait à ce qu’Eléna comprenne qu’il n’y a rien entre Noah et elle, qu’il n’y a jamais rien eu et que bien évidement il n’y aura jamais rien. Etant fille unique Koralie a toujours rêvé d’avoir un petit frère et c’est ce que Noah est pour elle, le petit frère qu’elle n’a jamais eu. Bien sûr ils n’ont aucun lien biologique mais sont très proche, proche comme frère et sœur de cœur mais il faut aussi dire qu’elle a énormément fait pour lui quand il était dans sa période l’éventreur. Noah regarda Koralie et Liam partir mais contre toute attente ils n’allaient s’asseoir à une table mais sur la piste de danse où ils se blottissèrent l’un contre l’autre après que le jeune homme est terminer sa bière, Noah ne connaissait aucun couple aussi amoureux et fusionnel que Liam et Koralie. Le jeune vampire reporta son attention sur sa petite amie, Eléna

Noah : Il faut qu’on parle
Eléna : De quoi ?
Noah : De ce que tu as vu quand tu es venu au manoir toute à l’heure
Eléna : …..
Noah : Ce que Koralie vient de te dire est la stricte vérité
Eléna : Ca n’en n’avait pas l’air quand elle m’a ouvert la porte
Noah : Je sais mais Koralie est seulement ma meilleure amie cependant je comprends que tu puisses douter
Eléna : Vous avez l’air tellement proche plus la tenue dont elle était habiller j’ai de quoi à me poser des questions
Noah : En effet mais je t’assure que tu as aucun doute à avoir
Eléna : Et comment je peux en être sur quand je vous vois ensemble tellement si proche
Noah : C’est vrai qu’on est proche mais elle est un peu comme une sœur de cœur à mes yeux, Koralie m’a beaucoup aidé dans le passé en particulier quand j’ai eu ma période éventreur et ça nous a beaucoup rapproché et puis il y a eu aussi quand j’étais au bord du gouffre mais jamais on ne sait vu autrement que des amis
Eléna : Visiblement elle te connait mieux que moi
Noah : Elle me connait depuis plus longtemps et elle m’a connu dans ma période la plus sombre, tu sais y’a beaucoup de chose que tu ignores sur moi
Eléna : Alors parles moi Noah, confies toi à moi
Noah : Te confier mon passé et ce que j’ai vécu pourrait te faire fuir, c’est pour ça que je me confie à Koralie parce que c’est mon amie
Eléna : Et moi j’suis quoi hein ?
Noah : Toi tu es celles que j’aime
Eléna : …..
Noah : Koralie est ma meilleure amie mais toi tu es celle dont j’suis amoureux
Eléna : Tu me l’avais pas encore dis
Noah : Je sais mais je t’aime Eléna
Eléna en souriant : Je t’aime aussi Noah

Noah esquissa un sourire ce qui fit sourire d’avantage Eléna puis le jeune vampire posa sa main glacée sur la joue de sa petite amie dont la température corporelle était identique à la sienne puis il approcha son visage du siens et il l’embrassa tendrement, cette dernière répondit tout aussi tendrement au baiser de son petit ami. Avant aujourd’hui où plutôt avant cette soirée ni l’un ni l’autre ne c’étaient avouer ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre, Noah aimait Eléna d’un amour sincère et profond et cela n’avait rien de comparable avec ce qu’il avait pu ressentir pour Rebbekah il y a de très nombreuses années. Rebbekah l’avait sacrément bien manipulé mais à cette époque Noah en était amoureux jusqu’au jour où il a vu son véritable visage. Certes Eléna est son sosie identique mais elle n’a rien avoir avec elle et ce qu’il ressent pour Eléna est bien plus intense et plus profond que ce qu’il a pu ressentir pour Rebbekah par le passé d’ailleurs aujourd’hui il là déteste comme il n’a jamais haie quique ce soit dans ce monde. Eléna et Noah continuèrent de s’embrassèrent puis ils se séparèrent l’un de l’autre, la jeune adolescent avait quelques question à lui poser

Noah : Tout va bien ?
Eléna : Parles moi de Rebbekah ?
Noah sous le choc : Quoi ?
Eléna : Parles moi de Rebbekah
Noah : Qui t’as parlé d’elle ?
Eléna : Liam
Noah en soupirant : Il est un peu trop bavard
Eléna : Quand comptais-tu me parler d’elle ?
Noah : Pas ce soir en tout cas
Eléna : Alors c’est vrai que je lui ressemble ?
Noah : Oui mais seulement physiquement parce que tu n’as rien avoir avec elle
Eléna : Qu’est-ce que tu en sais ?
Noah : Parce que je te connais et je là connaissais elle
Eléna : Parles moi d’elle, Liam m’a juste dis que je lui ressemblais
Noah : Rebbekah était une des notre
Eléna : Tu l’aimais ?
Noah : Oui et ça bien faillit me détruire jusqu’au moment où j’ai vu qui elle était réellement, une garce manipulatrice
Eléna : Et tu la revue depuis votre rupture ?
Noah : Non, elle est morte et même si elle était toujours en vie ça me serait complètement égal. Rebbekah est mon passé mais toi tu es mon présent et mon avenir
Eléna : Tu ressens quoi pour elle maintenant
Noah : Je la haie et toi je t’aime plus que tout au monde
…… : Oh si c’est pas mignon, salut les amoureux
Noah : Qu’est-ce que tu fiches là ?
Liam & Koralie : C’est justement ce qu’on allait te demander Damon
Damon : Je ne manquerais l’anniversaire de mon cher petit frère pour rien au monde
Koralie : T’étais pas invité je te signal
Damon : Moi aussi je suis content de te voir ma belle
Liam : Eh Damon tu ferais de repartir
Damon : Quoi t’as peur que je te voles ta femme ?
Liam : Pas le moins du monde seulement je crains de te mettre mon point dans la gueule
Koralie : Calmes toi chéri
Damon : Oui c’est ça le petit toutou à sa maitresse
Noah : Damon arrêtes
Damon en regardant une jolie brune de dos : T’inquiètes je ne vais pas gâcher ta petite fête mais je compte bien en profiter…… Je vous laisse les amoureux, bon anniversaire petit frère

Damon ne laissa à personne l’occasion de placer un seul mot et il planta Koralie, Liam, Noah et Eléna sur place, il avait entendu parler de la fête surprise pour l’anniversaire de son frère en espionnant Koralie et Liam, ça c’est du Damon tout craché et il comptait bien s’y rendre et pas pour emmerder son frère, seulement pour s’amuser. Noah, Koralie et Liam espéraient tous les trois que Damon ne ferait rien de stupide et qu’il ne gâcherait rien pour une fois dans sa vie de vampire. Koralie avait de bonne raison pour ne pas inviter Damon mais ce dernier c’est invité lui-même sans demander l’avis de quiconque et d’ailleurs il fonctionne régulièrement comme ça. Noah et Eléna profitèrent de la fête tandis que Liam et Koralie fesaient de même tout en gardant un œil sur Damon

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mer 25 Avr - 12:01

CHAPITRE 21







Connor, Jessica, Mike,
Bella, Alice, Edward,
Angela, Eric, April,
Sawyer, Tom, Erika,
Tyler, Charlie, Noah,
Damon, Jasper & Esmée

Forks/ Parc

Depuis plusieurs jours Connor Swan souffrant de migraines chroniques enfin de migraine tout court pour le jeune homme, sur les conseils d’un ami il décide d'aller consulter un médecin à l'insu de sa famille. Le diagnostic est tombé et la vie du jeune Swan est bouleversé à jamais, comment arrivera-t-il à surmonter cette épreuve ? Cela faisait maintenant plus d'une heure que Connor était assis sur ce banc dans le parc de Forks, il était complètement anéantie par la nouvelle qu’il venait d’apprendre il y a à peine deux heures. Le jeune Swan regardait tous ces couples heureux et insouciants se promener, cela lui rappela alors son histoire naissante avec April d’ailleurs rien qu’en y pensant son cœur se serra car il savait maintenant que son temps était compter. Qu'allait-il faire ? Comment allait-il annoncer ça à sa famille ? Jamais ils ne comprendront qu'il n'existe plus aucune alternative pour lui. Il était complètement perdu, si il s’était attendu à ça quand il a eu ses premiers symptômes…. Si j'avais réagi plus vite, peut-être que cela aurait pu changer quelque chose. Quoique… rien ne dit que ça aurait fait la moindre différence….. C'était là depuis des mois, prenant possession de son corps de manière insidieuse sans qu’il ne s'aperçoive de rien. Il fallait qu’il l'accepte, de toute manière il n’avait plus trop le choix désormais mais il n’y arrivait pas : le choc était trop important !


Flashback/02h00 plus tôt/ L’hôpital

Il était huit heure tapent lorsque Connor arriva à l’hôpital, il avait un rendez-vous important à 08h00 et il ne doit absolument pas être en retard. Ces derniers temps il ne se sentait pas très bien : il avait souvent des migraines atroces et l’aspirine n’apaisait pas ses douleurs malheureusement. Sur les conseils de Jérémy Connor décida donc de prendre rendez-vous à l’hôpital, il passa deux bonnes heures à faire toute sorte d’examens et de prises de sang dont un scanner avant de retourner dans le bureau du docteur Hamilton

Le docteur Hamilton: Entre Connor
Connor: Merci
Dr Hamilton en présentant un fauteuil à Connor: Comment te sens-tu ?
Connor en s’asseyant: Un peu stressée mais ça va
Dr Hamilton: C’est compréhensible
Connor avec une légère pointe d’humour: J'ai comme l'impression que je vais avoir une mauvaise surprise
Dr Hamilton: En effet, les résultats de tes examens ne sont pas très encourageants
Connor: Pourriez-vous aller droit au but, vous m'inquiétez !
Dr Hamilton: Voilà, ton taux de globule rouge est très faible et il s'avère que la grosseur que tu as au niveau du lobe temporal est une tumeur cancéreuse

Cancéreuse voulait dire cancer, Connor n’y connait pas grand-chose en médecine mais il connait le sens du mot cancéreuse. Son monde venait de s'écrouler, il a à peine 18 ans et il vient d’apprendre qu’il est atteint d’un cancer ! Comment allait-il pouvoir gérer cela aussi jeune. Il fallait qu’il prenne sur lui, qu’il rassemble toutes ses forces afin de combattre la maladie. Oui, c'est cela: il allait combattre cette chose qui grandissait en lui et qui menaçait de lui oter la vie. Il allait le terrasser parce qu’il ne veut pas mourir, il ne veut pas quitter cette terre aussi jeune et encore moins de cette manière, il a encore tant de chose à vivre et il aimerait pouvoir profiter de la vie comme toute garçon de son âge devrait le faire

Connor encore sous le choc: Et qu’avez-vous prévu comme traitement, Dr Hamilton ?
Dr Hamilton: C'est justement là que se trouve tout le problème Connor : vu l'emplacement de la tumeur, elle est inopérable. De plus nous avons constaté que vous aviez déjà des métastases ce qui nous indique la prolifération du cancer. Il n'y a pas de traitement dans votre cas. Nous allons juste pouvoir vous offrir un traitement thérapeutique qui atténuera la douleur mais qui ne sera pas absolument pas curatif. Je ne sais comment vous exprimer mes regrets vu cette terrible nouvelle
Connor les larmes aux yeux: Attendez… vous voulez dire qu'on ne peut pas me soigner ?
Dr Hamilton d’un air triste: Oui, effectivement.
Connor: Mais ce n'est pas possible avec toutes les avancées médicales! Vous ne pouvez pas me trouver un traitement ? Et si je veux quand même me faire opérer?

Dr Hamilton: Aucun chirurgien ne prendra le risque de le faire car celle-ci engendrerait soit votre mort soit un état végétatif permanent
Connor: Non, non, non ! C'est un cauchemar!
Dr Hamilto: Je sais que cette nouvelle est un terrible choc pour toi. Le traitement que nous allons mettre en place est très lourd, tu vas donc devoir faire preuve de beaucoup de courage. Il te permettra de gagner quelques mois de vie
Connor: Quelques mois… c'est tout ? Vous essayez de me faire comprendre que je ne serai plus parmi vous d'ici la fin de l'année ?
Dr Hamilton: C’est exact, je suis désolé Connor
Connor en versant plusieurs larmes: Ce n’est pas possible, je n’ai que dix-huit ans

Connor ne savait plus quoi dire, il était complètement terrassé par la nouvelle que le docteur Hamilton venait de lui apprendre. Il n'arrivait plus à réfléchir, il avait l'impression de tomber dans un puits sans fond. Sa vie allait se terminer alors qu’il n’avait rien connu… tout était à faire et cela ne lui sera jamais possible. Une seconde larme coula le long de sa joue, traçant le sillon de son propre enfer. Tout se résumait à une larme, toute sa peine se renfermait dedans. Il était condamné, d’après le toubib il ne lui restait plus que quelques mois à vivre si il prenait ce traitement et encore il n’en n’est pas sûr, autrement dit il pourrait très bien mourir demain où dans trois jours

Dr Hamilton: Connor, il faut commencer la chimio et la radiothérapie le plus rapidement possible
Connor: A quoi bon, si vous me dites que de toute façon je vais mourir
Dr Hamilton: Je sais que cela peut être dur à imaginer, mais sans cela tu risques de très vite être diminué si le cancer atteint le système nerveux. Tu pourrais perdre l’usage de tes membres
Connor: Dites-moi vous avez d'autres bonnes nouvelles comme ça !
Dr Hamilton: Désolé mais j'essaye d'être le plus clair possible afin que tu comprennes ce qui est enjeu
Connor: J’ai très bien compris, je n’ai plus que quelques mois à vivre
Dr Hamilton: Je te laisse le temps de digérer la nouvelle et que t’en parles à ta famille à moins que tu veuille que j’en informe Charlie
Connor: Non je le ferais
Dr Hamilton: Connor, il va te falloir le soutien de tout ton entourage car ça va être très pénible autant physiquement que psychologiquement.
Connor: Oui, je m'en rends bien compte mais j'ai besoin d'être un peu seul et de réfléchir à tout cela calmement
Dr Hamilton: Je comprends mais il faut organiser votre traitement le plus rapidement possible
Connor en serrant la main du Dr Hamilton: Au revoir docteur Hamilton
Dr Hamilton: Au revoir Connor

Connor se leva du fauteuil sur lequel il était assis et il sortit du bureau du docteur Hamilton ainsi que de l’hôpital, totalement désorienté. Le jeune Swan marchait comme un automate, ne faisant pas attention à la direction qu’il prenait. Il erra au hasard et entièrement absorbé dans ses pensées, c'était vraiment trop injuste: pourquoi lui ? Il ne comprenait pas, il était aux prémices de sa vie et d'un coup on lui annonçait son épilogue. Connor avais tellement de projet pour son avenir, et maintenant on lui apprenait qu’il était condamné, jamais il ne pourra réaliser. Il venait tout juste de se lancer dans une histoire avec April et d’ici quelque mois tout sera terminer car il ne sera plus de ce monde . Bon sang il n’a que dix-huit ans et il ne veut pas quitter ce monde de cette manière, à cause d’une fichu maladie qui va l’emporter

Fin du Flashback


Toujours assit sur ce banc dans le parc admirant le monde qu’il entoure, il ne pouvait toujours pas se faire à l’idée d’être emporté par un cancer alors qu’il encore un gamin qui n’a encore rien vécu où enfin presque. Il voulait aller à l’université et y étudié l’art, après avoir passé des années à ne pas savoir ce qu’il voulait faire de sa vie il avait enfin trouver ce qu’il souhaitait étudié à l’université : l’art. Médicalement et humainement parlant plus rien ne pouvait le sauver désormais cependant il a une autre option que de mourir d’un cancer et c’est : devenir un vampire cependant il n’y a qu’une seule personne à qui il peut demander de faire ça et cette personne c’est Jérémy à condition qu’il accepte. C’est le seul et unique moyen pour lui de survivre. Actuellement le jeune Swan devrait être en cours mais c’est vraiment la dernière chose qui le préoccupe en ce moment et puis de toute manière il a vraiment besoin d’être seul


Forks/Le lycée/La cafétéria


Connor était aux abonnés absent et certaines personnes s’inquiétaient pour lui comme par exemple April et Jérémy, c’était pas dans le genre de Connor de sécher les cours comme ça tout à coup. La seule personne qui pourrait avoir des réponses sur la disparition subite de Connor c’est sa sœur jumelle, Bella. Après tout elle est sans doute la personne qui le connait le mieux au monde, April qui était très inquiète pour son petit ami décida d’aller voir Bella et de lui demander si il y était malade où quelque chose dans le genre, ça pourrait être une bonne explication sur l’absence de Connor. Bella était assis à table avec Edward et tous les Cullen ainsi que tous ses amis

Jessica: Alors vous en pensez quoi ? Ça ne fait pas un peu ringard ?
Mike: C’est super
Bella: Il est très bien ton discours Jessica
Jessica: Ça soulage mais je vais quand même le pofiner un peu
Alice: On va faire une fête pour célébrer la remise des diplômes
Edward: Encore une fête Alice ?
Alice: Oui, on va bien s’amuser si tu te souviens encore de ce que ça veut dire
Angela: Ce sera où ?
Alice: Chez nous
Jessica: On ne sait pas où c’est d’ailleurs personne ne le sait
Alice: Bella le sait, elle vous dira comment vous y rendre n’est-ce pas Bella
Bella: Bien sur Alice
Mike: Okay, je viendrais, Jessica, Angela, Eric ?
Eric et Angela: On y sera
Jessica: Moi aussi
Alice: Super
Bella: A ce propos Alice j’aimerais inviter un ami à ta fête
Edward: Si c’est celui à qui je pense je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée
Bella: Oui c’est celui à qui tu penses
Alice: Invites-le
?????: Bella ?
Bella en se retournant: April, salut
April: Salut, dis je pourrais te parler cinq minutes ?
Bella: Oui bien sûr. Je reviens

Bella se demandait bien ce que April avait à lui dire d’ailleurs elle devrait être avec Connor en ce moment, bah oui elle est au courant qu’ils sortent ensemble ces deux-là et elle est très heureuse pour son frère surtout après ce qu’il a vécu avec Christy. Tout comme April Bella pensait que Connor était quelque part dans le lycée vu que ce dernier lui avait dit qu’il là retrouverait au lycée, il ne lui tout simplement pas dit la vérité ne voulant pas l’inquiéter connaissant par cœur sa sœur jumelle. Oui Bella s’inquiète toujours pour ceux qu’elle aime et c’est tout à fait normal, la jeune adolescente se leva de sa chaise et elle suivi April un peu plus loin

Bella: Tout va bien ?
April: Moi oui mais je m’inquiète pour Connor
Bella: Pourquoi ça ?
April: Il a été absent toute la mâtinée
Bella: Impossible il m’a dit qu’il me retrouverait au lycée
April: Il n’est pas venu en cours Bella
Bella: Mais où est-il ?
April: C’est justement pour ça que je voulais te parler, je pensais que peut être tu le savais
Bella: Non je ne sais pas, je pensais vraiment qu’il était quelque part dans le lycée
April: Non il n’est pas là, j’ai pensé que peut-être il était malade ce qui expliquerait son absence
Bella: Non pas que je sache, en tout cas ce matin il était aussi en forme que moi
April: Ce n’est pas dans son genre de sécher les cours comme ça
Bella: J’suis entièrement d’accord avec toi, t’as essayé de l’appeler sur son portable
April: Oui et je tombe à chaque fois sur sa messagerie
Bella: Ça c’est encore plus étrange, il était jamais son portable sauf la nuit
April: Je suis vraiment inquiète Bella
Bella: T’as demandé Jérémy, c’est son meilleur ami
April: Je sais et je lui ai demandé mais il n’en sait pas plus que nous. Lui aussi est inquiet
Bella: Je vais essayer de l’appeler mais essaye de pas trop t’inquiéter okay
April: Mais c’est Connor
Bella: Justement, tu sais bien que c’est pas son genre de faire des bêtises
April: Je sais
Bella: Ecoutes je t’envoie un texto dès que j’ai du nouveau, okay
April: D’accord

Est-ce que Bella essayait de convaincre April où bien elle-même, désormais elle est très inquiète car elle se demande bien où son frère est passé et surtout si il va bien. Bella ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui, pourtant Connor n’avait vraiment aucune raison de sécher les cours car en ce moment tout semble bien rouler pour lui. La jeune adolescente plongea sa main dans sa veste et elle en sortie son téléphone portable, elle chercha le numéro de son frère dans ses contact puis elle l’appela mais elle tomba sur la messagerie de Connor


Messagerie de Connor: Bonjour, vous êtes bien sur la messagerie de Connor, je ne suis pas là laissez votre message, je vous rappellerais dès que je serais de retour, salut


Bella: Connor c’est Bella, je ne sais pas trop à quoi tu joues ni où tu es et j’apprécierais que tu me rappelle genre maintenant donc t’es que t’as ce messages, rappelles moi

Bella éteignit son téléphone portable et elle le rangea dans la poche de sa veste puis elle retourna auprès d’Edward et des autres, la jeune adolescente se rasseya aux côtés de son petit ami mais elle n’avait pas l’esprit tranquille ce que le jeune vampire remarqua immédiatement. Edward n’avait beau ne pas être capable de lire les pensées de Bella il là connaissait très bien, il voyait bien que quelque chose clochait car elle avait ce regard, cette expression qu’il connaissait plus que bien. Edward glissa sa main contre celle de Bella et il là regarda profondément tout en effleurant tendrement le dos de sa main

Jessica: Tout va bien Bella ?
Bella: Oui oui ça va
Angela: Okay
Edward: Je vois bien que non
Mike: Elle vient pourtant de dire que ça allait
Edward: Moi je vois que c’est pas le cas, Bella ?
Bella: C’est vrai qu’il y a quelque chose qui me perturbe
Edward: Quoi donc ?
Bella: Connor a absent toute la matinée d’après April et Jérémy
Eric: Il est peut être malade
Bella: Je le saurais si c’était le cas, il était autant en pleine forme que moi ce matin
Mike: Il a peut être juste eu envie d’une journée de liberté, moi j’en voudrais bien une
Eric: Mais Connor n’est pas toi Mike
Bella: Ce n’est pas son genre de séché comme ça, peut être avant mais plus maintenant
Jessica: T’as essayé de l’appeler sur son portable ?
Bella: Oui mais je tombe sur sa messagerie
Mike: Bon il a éteint son portable ça arrive à tout le monde
Bella: Ce qu’il faut savoir c’est qu’il l’éteint quasiment jamais sauf la nuit
Eric: Oh
Jessica: Je suis qu’il va bien Bella
Bella: Je l’espère Jessica, je serais rassuré quand il me rappellera si toute fois il le fois

Alice qui a le don de voir les évènements avant qu’ils ne se produisent aurait aimé pouvoir rassuré Bella et lui confirmé que son frère allait bien mais elle ne voyait rien, ce qui ne veut pas dire qu’il est arrivé malheur à Connor. Bella était bien loin d’imaginer la raison pour laquelle Connor était absent et quand elle le saura elle risque de tombé de très haut, elle ignore que son frère est atteint d’un cancer et qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre

Plus loin à une autre table dans la cafétéria Sawyer Kingsley déjeunait avec son frère jumeau, Tom dont elle est très proche mais il y avait un troisième plateau sur la table. Le troisième plateau en question appartient à la petite amie de Tom (Erika), cette dernière a eu un besoin urgent à cause des nausées de sa grossesse. Désormais la grossesse d’Erika n’est plus un secret pour personne cependant ça n’a pas été facile de l’avouer à leur famille mais ça n’a pas été le plus dure pour Erika, non le plus difficile pour elle a été de l’annoncer à Tom car elle avait peur qu’il là quitter car ça ne fait pas très longtemps qu’ils sont ensemble. Lorsque Sawyer a appris que son frère allait devenir père à seulement dix-sept ans ça a été un vrai choque mais une fois la nouvelle digéré elle lui a présenté ses félicitation même si elle aurait pensé qu’elle deviendrait tante bien plus tard, dans de nombreuses années. Sawyer a toujours pensé que Tom mettrait des années et des années avant de se caser et de fonder une famille, qu’il resterait vivre très longtemps chez lelur parents mais non c’est pas le cas cependant il n’avait pas prévu d’avoir un bébé à dix-sept ans, il pensait peut être dans six ou huit ans mais les choses n’arrivent jamais par hasard, pas dans leurs famille. Cet enfant était destiné à venir maintenant et pas plus tard, les parents des deux adolescents ont du faire avec surtout quand ils ont appris qu’ils comptaient le garder et l’élever ensemble.

Sawyer: Où est passé Erika ?
Tom: Aux toilettes
Sawyer: Elle est malade
Tom: Non juste enceinte
Sawyer: Deux mois hein ?
Tom: Oui
Sawyer: Et moi qui pensait que nous deux tu serais le dernier à poser et que tu resterais vivre longtemps chez papa et maman
Tom: Au cas où ça t’aurais échapper ma cher frangine Erika et moi on pensait pas devenir parents à 16 et 17 ans mais on va l’être
Sawyer: Merci comme si je n’avais pas remarquer mais ça t’empêchait pas de rester vivre à la maison
Tom: C’est gentil mais non, Erika et moi on sera bientôt une famille et je veux pouvoir être avec eux sans nos parents autour
Sawyer : Je comprends sauf que t’as oublié un détail
Tom: Pas la peine je sais de quoi tu parles
Sawyer: Ah oui ?
Tom: Oui, tu veux parler de nos pouvoirs
Sawyer: Oui
Tom: Sawyer peut importes qu’on vive séparé tu as toujours tes pouvoirs
Sawyer: Oui mais on est plus fort ensemble et tu le sais
Tom: Je n’habite pas en Chine mais à dix minutes à pieds de la maison, si il y a un soucie tu sais comment faire
Sawyer: La télépathie
Tom: Exact et je serais là dans la seconde qui vit
Sawyer: Je sais. Au faite nos chers ancêtres ne sont pas ravis que tu es déménagé
Tom: Sérieux ?
Sawyer: Oui
Tom: Bah ils vont devoir s’y faire, ce n’est pas parce que je vis ma vie que j’en oublie mes responsabilités de sorciers et notre destin
Sawyer: Ils nous entendent de l’au-delà tu sais
Tom: Je sais d’ailleurs j’espère qu’ils ont entendu ce que je viens de dire et puis de toute manière un jour où l’autre on aurait pris chacun notre envole, ça arrive juste plus tôt que prévu
Sawyer: T’es drôlement positif toi
Tom: Je prends la vie comme elle vient, tu me connais
Sawyer: Tu sais quoi ?
Tom: Quoi ?
Sawyer: Erika a de la chance, tous les gars de 17 ans ne prennent pas forcément leur responsabilités quand ils apprennent que leur copine est enceinte
Tom: Je ne suis pas comme tous les mecs de 17 ans, j’suis amoureux de ma copine et j’aime notre bébé
Sawyer: Je vous envie tous les deux d’être si amoureux
Tom: Toi aussi t’as un copain, si je me souviens bien c’est Dorian
Sawyer: Ca fait des semaines que je ne l’ai pas vu
Tom: Mais vous êtes ensemble non ?
Sawyer: Oui enfin en ce moment je sais plus trop où on en est. Une sorcière et un loup garou, un sacré couple hein !!!
Tom: Bon c’est vrai que ça peut surprendre mais regarde-moi et Erika, hein ?
Sawyer: Oui t’as pas tords
Tom: Appelles-le, invite le à sortir. C’est ce que font les gens, ils sortent, ils parlent et ils tombent amoureux
Sawyer: Tu me prends pour une débile où quoi ? Je sais tout ça idiot
Tom: Si ton mystérieux petit copain ne prend pas les devants, dans ce cas fait le toi-même
Erika en se rasseyant: Me revoilà
Tom: Ça va mieux ?
Erika: Oui enfin pour le moment
Sawyer: Ça t’arrive souvent d’avoir des nausées ?
Erika: Oui mais d’après ce que ma mère m’a dit c’est normal
Sawyer: Okay

Normal si on veut oui, en effet sa grossesse se passe normalement comme n’importe quel grossesse sauf qu’elle a 16 ans et qu’elle est moitié sorcière moitié phœnix. Normalement les Phœnix sont des assassins de sorciers mais Erika et sa famille sont différents, ils ont promis et jure de protéger les sorciers et de ne jamais tuer quique se soit, le père d’Erika est un sorcier bénéfique et la mère d’Erika est une phœnix bénéfique également, donc l’enfant qu’elle porte possédera un triple pouvoir voir plus vu que Dorian est le sorcier le plus puissant au monde et avec sa sœur ils sont invincible et destinés a accomplir de grandes choses en plus de la prophétie qui annonçait leur venu au monde il y a des siècles. Autrement dit l’enfant à naitre de Tom et d’Erika sera exceptionnel et extraordinaire


Forks/ Le Parc

Connor devait à tout prendre une décision et peu importe ce qu’il décidera cette décision changera radicalement sa vie mais dans les deux cas il mourra, il peut mourir et revenir sous la forme d’un vampire où alors il peut mourir d’un cancer et ne jamais revenir. Nous devons tous prendre des décisions à certains moments de notre vie, des décisions qui influent sur notre avenir. Nous sommes tous libre de décider de notre destin mais au fond n quoi consiste notre liberté ? Principalement à choisir la direction que nous voulons prendre. Ensuite, les évènements s’enchaînent selon les décisions que nous avons prises. On peut comparer la vie à un voyage. Au début les options sont ouvertes, c’est-à-dire que plusieurs destinations s’offrent à nous. Mais dès que nous avons fait un choix, plusieurs événements s’enchaînent automatiquement en fonction de ce celui-ci. Par exemple, si vous avez choisi de visiter un certain pays, alors le paysage, la langue, la nourriture, etc. deviennent des conséquences automatiques de ce choix. Il en est de même pour nos orientations de vie. Ce qui dépend entièrement de nous, c'est le choix de ce que nous voulons faire de notre vie. Une fois que nous avons choisi la destination, une longue liste de conséquences s’impose à nous successivement. Donc avant de s’engager dans une direction de vie, il faut bien réfléchir et prendre en compte toutes les conséquences qu’entrainerons les décisions qu’on prend. Connor avait deux options qui s’offrait à lui, la première est de suivre un traitement contre le cancer ce qui prolongera sa vie de quelques mois mais il finira par en mourir, la deuxième est devenir un vampire ce le sauvera. Prendre la décision de devenir un vampire n’est pas facile car il y aura des conséquences, l’une de ses conséquences sera qu’il devra se nourrir de sang pour survivre et ce pour l’éternité, l’autre est qu’il restera figer dans ses dix-huit ans pour toujours. Connor fut tirer de ses pensées par Tyler Lockwood

Tyler: Connor ? Est-ce que ça va ?
Connor en se forçant à sourire: Salut Tyler, oui et toi
Tyler: Moi super mais toi ça a pas l’air
Connor: Disons que je n’ai pas la forme c’est tout
Tyler: C’est vraiment tout ?
Connor: Non
Tyler: Qu’est-ce qui se passe ?
Connor: Si je te confie un secret tu pourrais le garder pour toi et ne le révéler à personne, sous aucun prétexte ?
Tyler: Oui ….. enfin ça dépend
Connor: Non sous aucun prétexte
Tyler: Ça a l’air grave ?
Connor: Oui ça l’est mais c’est quelque chose qui ne concerne moi donc si je te confie mon secret je dois être absolument sûr que jamais tu ne le révéleras à quique se soit, c’est clair
Tyler: Là tu m’inquiètes Connor
Connor: Si je dois prendre le risque de te confier un secret d’une tel importance tu dois me promettre que ça restera entre toi et moi
Tyler: C’est promis, tu peux me faire confiance
Connor: Merci
Tyler: De rien
Connor: Okay, assis toi
Tyler en s’asseyant sur le banc à côté de Connor : ……
Connor: J’ai un …… cancer
Tyler sous le choc: Quoi ?
Connor: J’ai un cancer
Tyler toujours sous le choc: C’est impossible, t’as quoi 17 ans
Connor: 18 ans

En effet il avait tout juste dix-huit ans, il commençait à peine sa vie et pourtant il allait mourir, mourir aussi jeune c’est terriblement injuste d’ailleurs le jeune Swan le ressentait comme ça. Il se demandait ce qu’il avait bien pu faire pour mériter un truc pareil mais la vérité c’est que il n’a rien fait pour mériter ça, personne ne mérite d’avoir un cancer et certainement pas un gamin de dix-huit ans à peine. Le pire dans tout ça c’est qu’il n’y a rien qui le sauvera ……. en tout cas humainement et médicalement parlant, le docteur Hamilton avait été plus que clair dans ses explications. Connor avait atteint un stade non guérissable et même si il était venu consulter plus tôt ça n’aurait rien changé, tout ce qu’ils peuvent faire c’est de le mettre sous chimio et la radiothérapie cependant ça ne fera que prolonger sa vie de quelques mois c’est tout, ça ne le sauvera pas. Par contre il y a une chose qui pourrait le sauver, devenir un vampire cependant il n’a encore rien décidé

Tyler: Justement, t’es trop jeune pour avoir un cancer
Connor: Parce que tu crois qu’il y a un âge requis pour être malade
Tyler: Non mais ça semble si injuste
Connor: Ça l’est Tyler
Tyler: …..
Connor: Tu es le premier que je mets au courant depuis que je le sais
Tyler: C’est pour ça que t’étais pas au lycée aujourd’hui
Connor: Oui, les cours c’est vraiment le cadet de mes soucis aujourd’hui et j’avais envie d’être seul en sortant de l’hôpital
Tyler: C’est tout à fait compréhensible
Connor: Je compte sur toi pour ne le dire à personne
Tyler: C’est trop important pour garder un tel secret
Connor: Tu as promis Tyler
Tyler: Je sais, j’suis désolé. Je tiendrais ma promesse, je ne dirais rien à personne
Connor: Bien
Tyler: Et les médecins ils prévoient quoi comme traitement
Connor: Chimio et la radiothérapie
Tyler : Okay
Connor : Mais la chimio et la radiothérapie n’y feront rien
Tyler: Je ne te suis pas là
Connor : J’suis condamné Tyler, le traitement ne me guérira pas
Tyler: …..
Connor: Ca prolongera simplement ma vie de quelques mois, autrement dit je ne fêterais pas mes dix-neuf ans
Tyler: Il faut quand même essayer
Connor: Le médecin a été plus que clair, je n’ai que quelques mois à vivre
Tyler : Tu comptes faire quoi ?
Connor : Je ne sais pas, pour être honnête j’suis assez mitigé
Tyler : Entre quoi et quoi ?
Connor : Entre mourir après des mois de chimio où survivre et devenir un vampire
Tyler : Tu veux devenir un vampire ?
Connor : Je ne sais pas
Tyler : Prends tout ton temps
Connor : Le problème c’est que justement j’ai un temps très limité

Laisser le temps faire son œuvre est d’une grande sagesse sur laquelle toutes les traditions s’accordent mais malheureusement Connor lui du temps c’est bien ce qui lui manque, son temps est assez limité car il n’a que quelques mois devant lui. La vie est vaste, si vaste mais aussi très courte. Nous avons tous des projets, des rêves qu’on veut réaliser au cours de notre existant mais quand on a plus beaucoup de temps à vivre on se demande ce que nous réserve l’avenir pour le peu de temps qu’on a à vivre. Connor pensait avoir la vie devant lui pour réaliser ses rêves, se marier, fonder une famille mais tout ça n’arrivera pas si il est emporté par le cancer cependant il a une chance de continuer à vivre si il devient un vampire


Forks/Maison des Swan

Connor n’avait toujours pas donné signe de vie, il n’était pas rentrer à la maison et Bella n’avait toujours rien dit à Charlie ce qui était vraiment pas une bonne idée car Charlie vient tout juste de lever sa punition mais bon il s’agit de son frère et elle ne peut pas le trahir car ils se sont toujours soutenu depuis toujours. Bella était dans sa chambre en train de faire ses devoirs mais elle se leva de son lit pour se dégourdir les jambes car elle commençait à avoir des crampres, elle s’approcha de la fenêtre et c’est là qu’elle vit Edward. Elle ouvrit les portes de la fenêtre de sa chambre et elle lui fit signe de monter ce qu’il fit immédiatement, une fois dans la chambre de Bella Edward l’embrassa immédiatement et ils se posèrent sur son lit puis le jeune vampire prit la parole

Edward: Pas beaucoup de devoirs, ce soir …
Bella: En effet
Edward: A ton avis, suis-je de nouveau autorisé à entrer ?
Bella: Charlie n’a pas piqué sa crise lorsque tu es passé me chercher ce matin
Edward: J’ai remarqué oui mais tu sais il va m’en vouloir encore longtemps
Bella: Il ne finira pas t’apprécier
Edward: T’en as l’air tellement sur Bella
Bella: Comment ne pourrait-il pas t’apprécier ?
Edward: T’es pas très objective
Bella: C’est vrai que je t’aime tellement que je suis peut-être pas très objective mais tu fais partie de ma vie et ça ne changera pas
Edward en souriant: Je t’aime aussi et tu fais également partie de ma vie, de moi
Bella: C’est réciproque. Et si tu me disais ce qu’Alice a vu aujourd’hui à la cantine ?

Bella avait bien remarqué qu’Alice avait eu une vision à midi à la cantine et Edward avait espéré que Bella n’avait rien remarqué mais malheureusement pour lui ce fut le cas. Franchement il ne pouvait pas s’attendre à ce qu’elle ne remarques rien surtout après tout le temps qu’elle a passé avec lui et sa famille depuis le commencement, Bella avait remarqué l’expression d’Alice mais tout au long de la journée cette dernière n’a rien voulu lui révéler sur sa vision et idem pour Edward.

Edward: Jasper … Dans un drôle d’endroit. Quelque part dans le sud-ouest, d’après elle. Il n’a aucune intention consciente d’aller quelque part sans elle mais ça l’inquiète
Bella soulagée: Oh !!

Bella était soulagée de voir qu’Edward ne lui annonçait aucune catastrophe car ces derniers temps y’en a eu suffisamment. Le jeune vampire s’en voulait de dissimuler à Bella la véritable vision d’Alice mais c’était pour son bien car il s’avait qu’elle s’inquiéterait automatiquement et elle était déjà suffisamment inquiète à propos de Connor, autant ne pas en rajouter d’avantage. Bella quant à elle se demandait pourquoi Edward ne lui en avait pas parler plus tôt, pourquoi faire tant de mystère ?

Bella: Pourquoi ne m’en as-tu pas parlé plus tôt ?
Edward : Je pensais que t’avais pas rien remarquer. De toute façon, c’est sûrement sans importance

Bella et Edward se replongèrent dans les devoirs de la jeune adolescente qu’elle avait à rendre pour le lendemain. Les heures s’écoulèrent et l’heure de la préparation du dîner arriva, cela ne dura pas longtemps mais ne sachant pas quand son frère rentrera elle en prépara plus que le nécessaire et il y a Charlie aussi, en parlant de ce dernier il arriva quelques temps plus tard. Il lança un rapide regard à Edward qui en fit de même. Alors qu’ils s’installaient à table, Edward s’excusa de ne pas se joindre à eux et il se posa sur le canapé en faisant semblant de regarder la télé. Il était bien trop pressé de savoir comment allait se dérouler leur conversation … mais Bella ne dit rien ou n’osa rien dévoiler à son père de leurs projets. Elle redoutait trop sa réaction pour cela. Une fois le repas terminer Edward remarqua qu’il était tant de partir mais avant il voulait faire part de quelque chose à Bella

Edward: Bella ?
Bella: Oui
Edward: Avant de partir il faut que je te dise que les billets que mes parents t’ont offert à ton anniversaire afin d’aller voir Renée arrivent bientôt à expiration
Charlie: Ce ne serait pas une mauvaise idée que tu rendes visite à ta mère, Bella. Elle serait contente
Edward : De plus tu n’auras peut pas l’occasion de la revoir avant la fin de l’année
Bella : Oui tu as raison à condition que tu utilises l’autre billet
Charlie: Un autre billet, c’est hors de question !
Edward: Pourquoi ? Vous venez de dire que ce serait une bonne idée que Bella voit sa mère
Charlie : Oui, juste Bella
Bella: Mes devoirs sont terminés, tu as dîné, la vaisselle est faite, il y a une assiette pour Connor dans le frigo et je ne suis plus punie. Je sors. Je serai rentrée avant vingt-deux heures trente.
Charlie: Où vas-tu ?
Bella: Pas très loins, ne t’en fais pas

Charlie marmonna quelques mots et quitta la cuisine laissant ainsi Edward et Bella seul, il allait se calmer et digérer cette nouvelle un peu plus loin voire même dans une autre pièce. La jeune adolescente refusait d’aller d’utiliser les billets qu’Esmée et Carlisle lui avaient offert pour son anniversaire si Edward n’utilisait pas l’autre billet pour l’accompagner à Jacksonville.

Edward: On sort ?
Bella: Oui. J’ai deux mots à te dire en privé et ça tombe bien on est seul
Edward: Je t’écoute
Bella: Tu comptes utiliser le second billet où pas
Edward: Bella
Bella: Je n’irais voir ma mère qu’à cette condition
Edward: Okay d’accord, j’utiliserais l’autre billet
Bella: Génial. On y va ?
Edward: On va quelque part ?

Bella: Oui chez toi ? Je n’ai pas vu Esmé depuis longtemps.
Edward: Cela lui fera plaisir ! Surtout quand elle apprendra où nous allons ce week-end

Bella prit Edward par la main et elle sortit de la maison après avoir attrapper sa veste puis ils montèrent tous les deux dans la voiture d’Edward garer juste devant chez elle et ils partèrent en direction de la villa des Cullen. Durant tout le trajet Edward n’avait pas prononcé le moindre mot et Bella non plus. Elle ne m’en voulait pas à Edward d’ailleur les rares où elle était fâché contre lui ce qui n’est quasiment jamais arriver ça ne dure jamais très longtemps.


Forks/Manoir des Salvatore

Après avoir longuement discuter avc Tyler Connor a finalement réussit à avoir l’adresse exact où vivaient Noah et Damon, en milieu de soirée il se rendit donc là bas tout seul au volant de sa voiture sans être accompagné de Tyler. Il voulait discuter seul à seul avec Damon car ce dernier est à présent son unique espoir de ne pas mourir d’un cancer, le jeune adolescent avait réfléchit toute l’après midi sur les deux options qu’il avait et celle de devenir un vampire était la seule qui le sauverait si bien sur Damon accepte de faire de lui un vampire ce qui sera sans doute pas facile mais désormais il est son dernier espoir, Connor avait prit une décision qui allait changer toute sa vie si toute fois il arrivait à convaincre Damon de le transformer. Arriver devant le manoir des Salvatore Connor appuya sur la sonnette et il fut accueillit par Noah

Noah: Connor ?
Connor: Bonsoir Noah
Noah: Bonsoir, qu’est-ce qui t’amènes ?
Connor: Ton frère est là ?
Noah: Oui pourquoi ?
Connor: Parce qu’il faut que je lui parle
Noah surpris: A Damon ?
Connor: Oui
Noah toujours surpris: Tu veux parler à mon frère ?
Connor: Oui ton frère
Noah: Je peux savoir de quoi ?
Connor: C’est personnel, je t’expliquerais plus tard
Noah: Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée que tu discutes avec Damon
Connor: C’est très important
Noah: Okay, entres je t’en prie
Connor en entrant: Merci
Noah en refermant la porte: De rien. DAMON C’EST POUR TOI
Damon: Calmes toi fréro, je ne suis pas sourd
Connor: Bonsoir Damon
Damon: On se connait ?
Noah: C’est Connor Swan
Damon: Le fils du chef Swan
Noah: Exact et il veut te parler
Damon: De quoi ?
Noah: Je n’en sais rien
Connor: Noah, tu peux nous laisser seul s’il te plaît ?
Noah: Euh …..
Connor: S’il te plaît
Noah: Okay, je serais en haut si il y a un souci
Connor en regardant Noah monter les escaliers: ……
Damon: Tu me veux quoi ?
Connor: Deux choses, la première une discussion
Damon: Et la deuxième ?
Connor: Ca va dépendre de notre discussion
Damon: Les conversations ont tendance à m’ennuyer
Connor: Dans ce cas présent tu n’as qu’à écouter
Damon: Alors vas-y gamin, j’ai pas toute la nuit
Connor: Aujourd’hui j’ai appris que j’étais atteint d’un cancer incurable, les médecins ne peuvent plus rien pour moi
Damon: Désolé pour toi gamin mais je fais pas dans le social
Connor: Je n’ai pas finis, dans quelques je vais mourir et je ne veux pas mourir, pas comme ça. Je préfère encore devenir un vampire
Damon choqué: Pardon ?
Connor: Tu veux peut être que je répète
Damon: La fin oui je veux bien
Connor: Je préfère encore devenir un vampire
Damon: Comment tu sais pour les vampires ?
Connor: Je connais les Cooper ainsi que Tyler Lockwood
Damon: Où veux-tu en venir ?
Connor: Je ne veux pas être emporté d’un cancer a seulement 18 ans, ma seul solution c’est de devenir un vampire et je sais qu’aucun des Cooper n’acceptera et encore moins ton frère
Damon: Tu veux que moi je te transforme
Connor: T’as tout compris
Damon: Pourquoi ?
Connor: Pourquoi quoi ?
Damon: Pourquoi moi ?
Connor: Tu es le seul vampire qui pourrait accepter
Damon: Parce que je suis un vampire vilain
Connor: Plus ou moins oui, et je doute également que tu veuilles me convaincre de rester humain surtout si je vais claquer dans quelques mois
Damon: T’as raison je m’en fiche un peu
Connor: T’es mon dernier espoir Damon
Damon: Tu ne vas quand même pas me supplier à genoux ?
Connor: Non j’en suis pas encore à devoir supplier mais il est vrai que je suis au pieds du mur et je sais que si je ne deviens pas un vampire je vais mourir dans d’atroces souffrance et je ne veux pas partir comme ça
Damon: Tu es sur de toi ? Un fois que c’est fait on peut pas revenir en arrière
Connor: Je le sais
Damon: Okay
Connor: Tu acceptes ?
Damon: Oui
Connor: Pourquoi ?
Damon: Considère que je suis dans un bon jour. Et tu as raison
Connor: A propos ?
Damon: Je lui le seul vampire assez méchant pour accepter de transformer un humain un vampire, je l’ai déjà fait par le passé

En effet Damon avait déjà transformé un humain en vampire enfin un humain en vampire, la différence maintenant c’est que ce gamin va mourir d’un cancer à seulement dix-huit ans et que Damon n’a aucune envie de voir un môme disparaître ainsi. Dans toute cette ville il est le seul à n’avoir aucun problème à transformer un humain un vampire, particulièrement si l’humain en question le souhaite cependant là c’est loin d’être aussi simple. Connor avait deux choix qui s’offraient à lui, entamer un traitement qui ne le sauvera pas et mourir dans quelque mois où un vampire et survivre, il avait opté pour le second choix et Damon Salvatore était son seul espoir


Forks/Villa des Cullen

Une fois arriver devant la villa de ses parents Edward gara la voiture, coupa le contact et ota sa ceinture de sécurité en même temps que Bella mais il fut le premier à sortir du véhicule. Une fois dehors il ferma la porte du côté conducteur et il se précipita à vitesse vampirique du côté passager, il ouvrit la porte de Bella et cette dernière sortit de la voiture. Edward tenait à savoir si Bella était fâchée ou si elle lui en voulait, après tout il aurait pu lui en parler quand ils étaient dans sa chambre rien que tous les deux mais non il a attendu d’en parler au moment de partir, donc ce serait normal qu’elle lui en veuille mais pas du tout. Edward prit la parole en premier

Edward en ouvrant la portière: Tu es fâchée ?
Bella en sortant de la voiture: Je devrais mais non je ne suis pas fâchée après toi

Une fois sortie de la voiture Edward lui embrassa tendrement le front et il ferma la porte de la voiture puis il lui prit la main pour l’accompagner jusqu’à la maison. Esmé et Carlisle les attendaient à la seconde même où ils avaient entendu la voiture de leur fils adoptifs arriver, ils étaient heureux de revoir Bella surtout Esmée qui considérait déjà Bella comme une fille. Edward et Bella entrèrent à l’intérieur de la villa accompagné d’Esmée et Carlisle, cette dernière emmena rapidement Bella en direction du canapé pour converser de tout et de rien. En attendant, Edward allait rejoindre Alice et Jasper qui venaient d’entamer une partie d’échec. Alice ne put se retenir de faire savoir à Edward sa façon de penser.

Alice: Tu es fier de toi !! Tu as réussi à avoir ce que tu voulais. Ca ne te pas suffit comme leçon la dernière fois que tu lui a mentis
Edward: Je n’avais pas le choix. C’est pour préserver sa sécurité ! Mais aussi pour qu’elle puisse voir sa mère, une fois transformée ce sera plus possible
Alice: Donc tu comptes tenir ta promesse ?
Edward: Oui à une condition
Jasper: Laquelle ?
Edward: Vous le saurez en temps voulu bande de curieux. Vous avez déjà prévu quelque chose pour la surveillance de Victoria ?
Alice : Oui, Esmé, Rosalie et moi, on protégera Charlie quant à Jasper, Emmett et Carlisle, ils ne resteront pas trop loin de la réserve Quilleute car c’est par là que devrait arriver Victoria …
Edward: Il faudra faire très attention de bien respecter la frontière pour ne pas nous créer d’autres problèmes
Alice: Ne t’inquiète pas, ils seront vigilants !
Bella en allant retrouver Edward, Jasper et Alice: ….
Alice en voyant Bella arriver: Edward, tu me dois une revanche ? Jasper, tu joueras avec Bella, tu veux bien ?
Jasper: Oui

En effet Alice espérait pouvoir battre Edward aux échecs vu qu’elle pouvait anticiper ses mouvements mais elle n’était pas si habile qu’elle le pensait car il là dirigeait sur de fausses pistes ce qui la faisait rapidement capituler. Bella quant à elle, fut littéralement laminé par Jasper était le plus adepte de tous les Cullen dans ces jeux de stratégie, quant à Bella elle n’y connaissais rien au jeu d’échecs tout simplement parce que c’était pas son truc, non elle préférait largement un bon livre où écouter de la musique ce qui avait le don de la détendre lorsqu’elle est tendu cependant elle avait visiblement réussi à penser à autre chose que l’absence de son frère durant une ou deux heures. Elle ne donnait pas l’impression d’être inquiète ce qui rendait Edward très heureux. De plus l’idée de passer un week-end chez sa mère et avec son petit ami devait lui faire plaisir, tout comme lui d’ailleurs même si ses motivations étaient liées à l’arrivée de Victoria et qu’il ne voulait pas que Bella soit en ville, c’était pour la protéger. Après la petite partie d’échecs Esmée voulut discuter un peu avec Bella

Esmée: Nous sommes tellement contents de te voir Bella
Bella: Moi aussi Esmée et encore merci pour les billets
Esmée: De rien. Tout va bien ?
Bella: Oui… enfin si mon frère pouvait me faire savoir qu’il va bien je serais moins inquiète
Esmée: Pourquoi ? Quelque chose ne va pas ?
Bella tristement: Il n’est pas aller en cours ce matin et personne ne sait où il est
Esmée: As-tu essayé de le joindre sur son portable ?
Bella: Oui et je dis de me rappeler le plus vite possible mais j’ai toujours aucune nouvelle, son meilleur ami et sa petite amie non plus. Ça m’inquiète Esmée, j’ai peur qu’il lui soit arrivé quelque chose
Esmée: Ça va aller Bella

Esmée aimait beaucoup Bella, elle l’aimait comme une mère et ce depuis qu’elle a fait sa connaissance. La jeune Swan était apprécié par tous les Cullen sauf peut-être Rosalie qui avait tendance à se montrer froide et sèche envers la jeune humaine mais fond d’elle elle l’aime beaucoup, elle ne comprends juste pas pourquoi elle veut à tout prix devenir un vampire alors qu’elle a tout ce que n’importe qui rêverait d’avoir, une famille, un petit ami qui l’aime et surtout de nombreuses perspectives d’avenir. Voir Bella aussi triste et inquiète pour son frère fesait peinait beaucoup Esmée, elle là prit dans ses bras et là réconforta. D’où il était Edward observa la scène entre sa petite amie et sa mère adoptive, il était touché par le geste d’Esmée mais aimer Bella n’était vraiment pas compliquer et c’est justement parce qu’ils l’aiment qu’ils veulent tous la protéger de Victoria. Quelques minutes plus tard Bella et Edward quittèrent la demeure des Cullen, le jeune vampire raccompagna sa petite amie chez elle


Forks/Manoir des Salvatore

Nous voici de retour chez Salvatore avec Connor Swan et Damon Salvatore, il était là pour lui demander de le transformer en vampire enfin le convaincre de le faire et ce dernier avait finalement accepté de le faire. Pas parce qu’il était touché par l’histoire du garçon mais disons qu’il est dans un bon jour et puis peut être qu’au fond de lui ça lui semblait injuste de quitter cette terre emporter par un cancer alors qu’il est si jeune, si ça avait été Noah il y a 145 ans d’ailleurs c’est lui qui a transformé son frère après avoir bu son sang pour ne pas mourir mais il voulait surtout avoir son petit frère à ses côté pour l’éternité. Connor n’était pas terrifié de devenir un vampire mais de mourir du cancer, il n'aurait jamais cru partir de cette manière et surtout pas aussi jeune. Sa seule échappatoire est devenir un vampire, peu importe les conséquences que ça entraînera

Connor: Eh bien, qu'est-ce que tu attends alors ?
Damon: Es-tu si impatient de mourir ?
Connor: Je vais mourir de toute manière
Damon: Un humain n'avait encore jamais réussi à éveiller un tel intérêt chez moi, tu es vraiment très étrange. Tu sembles tellement sûre de toi et serein alors que n'importe qui serait affolé, terrifié
Connor: C’est simple, je n'aie pas d'autre alternative. Soit je deviens un vampire soit je mourrais dans d’atroces souffrance dans quelques si je suis chanceux
Damon: J’avoue que je suis curieux, pourquoi maintenant ? Tu pourrais encore vivre des choses humaines
Connor: Parce que je veux choisir ma mort, de toute manière je suis condamné. Rien ne me sauvera, les médecins rien faire d’autre que de prolonger ma vie de quelques mois alors que toi tu peux me sauver
Damon: Si tu as pris ta décision alors je te transformerais

Sur ses paroles Damon s’approcha dangereusement du jeune Swan, avant de le transformer en vampire il voulut gouter son sang, après tout il aura ce qu’il veut alors pourquoi lui il n’avait pas le droit à ce qu’il désirait : du sang humain. Des veines apparurent sous les yeux bleus du jeune homme et il planta ses crocs dans le coup du jeune adolescent aspirant ainsi quelques gorgées de son sang puis il s’arrêta et se recula après essuyer les traces de sang qui lui restait autour des lèvres. Damon retroussa la manche droite de sa chemise et il approcha sa bouche de son avant-bras. Profondément il enfonça ses crocs dans sa chair, le sang de Damon s'écoula de la morsure qu’il c’était infliger à lui-même et il s’approcha de nouveau de Connor mais pour une toute autre raison, pour lui donner son sang désormais enfin le lui faire boire

Damon approcha son bras au-dessus de la bouche de Connor et ce dernier aspira le sang de démon qui descendit au fond de sa gorge pour se rependre petit à petit dans tout son organisme puis il retira son bras une fois que Connor est bu suffisamment de son sang pour devenir un vampire

Damon: Désolé gamin ça risque de faire mal…..pendant deux secondes

Et sur ses propres paroles qui n’étaient pas totalement faux Damon brisa la nuque du jeune garçon, un craquement se fit entendre et le corps sans vie de Connor s’écroula au sol, ça y’est il était mort. D’ici quelques minutes il se réveillera mais pour achever sa transformation en vampire il devra boire du sang humain sinon il mourra, Damon laissa Connor seul et descendit chercher une poche de sang là où il entrepose ses poches de sang où il est le seul à en boire puisque Noah s’y refuse d’y toucher ….. du moins pour l’instant mais Damon sait qu’il reviendra tôt où tard au sang humain, il le fait toujours seulement il devra lui apprendre la modération quand ça se produira d’ailleurs c’est ce qu’il devra faire avec le jeune Connor. Maintenant qu’il là engendrer il va devoir lui apprendre à se nourrir avec modération et puis il ne sera pas forcer de s’en prendre aux gens si c’est ce qu’il souhaite contrairement à Damon qui n’a aucun problème avec ça. Damon remonta et une fois dans le salon il s’asseya dans le canapé du salon en tenant une poche de sang pleine dans sa main, les poches de sang provenait de l’hôpital. Il avait un ami là-bas qui lui procurait du sang. La morsure faite pas Damon dans le coup de Connor avait disparu complètement, le jeune adolescent reprit connaissance, il sentait une énergie nouvelle l'irradier

Damon: Comment tu te sens ?
Connor: Ca va
Damon en lui lançant la poche de sang: Tiens bois ça
Connor: ……
Damon: Si tu ne bois pas de sang tu mourras et t’auras fait ça pour rien, si tu veux achever ta transformation en vampire tu dois boire du sang

Connor baissa les yeux sur la poche de sang et il ouvrit le petit bouchon puis il apporta lentement la poche à ses lèvres et il aspira lentement le contenu de la poche, le sang se rependit entièrement au fond de sa gorge et lorsqu’il eut terminé de la vider il avait enfin achevé sa transformation en vampire. Ça y’es il est à présent un vampire figé dans ses dix-huit ans pour l’éternité. Petit à petit, les souvenirs de toute son existence affluèrent dans sa tête, lui bébé, le divorce de ses parents, le déménagement à Phœnix, son histoire avec Christy, le départ de Phœnix pour Forks avec Bella, son anniversaire, les gens qu’ils a rencontré en venant ici, le premier baiser qu’il a échangé avec April, l'annonce de sa maladie, sa discussion avec Tyler en fin de matinée, sa décision d'en finir, sa discussion avec Damon jusqu’à ce que ce dernier ne lui fasse boire son sang et ne lui brise la nuque. Les pièces du puzzle s'ajustaient une à une, il se rendait compte également que son cœur ne battait plus

Damon: Bienvenue parmi les vampires
Noah en arrivant dans le salon: Pardon tu as fait quoi ?
Damon: Ça se fait pas d’écouter au porte p’tit frère
Noah: Dis-moi que j’ai mal entendu ? Tu ne l’as pas transformé en vampire ?
Connor en se relevant: Si il la fait
Noah: Tu….
Connor: Avant d’incendier ton frère laisse-moi t’expliquer
Noah: Et m’expliquer quoi ? Qu’il t’a tué
Connor: C’est moi qui lui ai demandé
Noah surpris: Quoi ?
Connor: J’ai demandé à ton frère de me transformé en vampire
Noah: C’est ridicule, pourquoi ferais-tu ça ?
Connor: Parce que j’étais atteint d’un cancer incurable et je te demande garder ça pour toi
Noah: ….
Connor: Du moins pour l’instant
Noah peiné : Il y avait certainement une autre solution
Connor: La seule que j’avais je l’ai maintenant
Damon: Tu peux rester ici si tu veux
Connor: Merci
Noah: J’appellerais Henry dès demain
Connor: Qui est Henry ?
Damon: Un sorcier
Noah: Il te procurera le moyen de sortir en plein jour, tu es vampire maintenant mais ça ne veut pas dire que tu dois te couper de toute vie sociale sinon tu risques de perdre ce qui te reste d’humanité et je doute que ce soit ce que tu veux
Connor: En effet
Noah: Viens suis moi
Connor: Et pour ma famille ?
Noah: Dès demain une fois qu’Henry sera passé je t’apprendrais à te contrôler mais pour ce soir tu deverais les appeler et leur dire que tu reste dormir chez un ami enfin c’est toi qui voit
Connor: Merci du conseil

Connor suivit Noah qui monta à l’étage, dans le manoir il y a au moins vingt-six chambre de libre donc avec celle de Damon et Noah ainsi que celle de Zack qui est resté vide ça fait un total de vingt-neuf chambre, il y a largement assez de place mais bon ce n’était que ce soir car ça vallait mieux qu’il reste ici. Pour l’instant il ne se contrôle pas et il pourrait tuer son père et sa sœur sans le vouloir. Damon qui était à présent tout seul dans le salon monta dans sa chambre, il n’est pas fatigué mais il en a juste envie. Connor quand à lui il sortait son portable de son pantalon pendant que Noah sortait des oreilles et des couvertures pour lui faire son lit pour ce soir, Connor profita de l’occasion pour appeler sa sœur d’ailleurs cette dernière qui était dans sa chambre répondit immédiatement lorsqu’il vit que c’était Connor

Bella: A bah quand même, tu me rappelles
Connor: Bonsoir Bella
Bella: T’étais où toute la journée et ne me dis pas que t’étais au lycée parce que je sais tu n’y étais pas
Connor: J’ai eu besoin d’une journée
Bella: Et t’aurais pas pu prendre ton téléphone pour me le dire, histoire de pas inquiéter ta sœur ainsi que tes amis et ta petite amie
Connor: April était inquiète ?
Bella: Evidemment tu t’attendais à quoi ?
Connor: Désolé
Bella: T’es où là ? Et quand est-ce que tu comptes rentrer ?
Connor: Je suis chez un ami et je vais rester dormir chez lui
Bella: Tu vas bien Connor
Connor: Très bien
Bella: Tu es sur ?
Connor: Certain, dis à papa de pas trop s’inquiéter
Bella: Je lui dirais demain, là il dort
Connor: Tu dormais toi ?
Bella: Pas encore, j’allais y aller quand tu as appelé
Connor: Okay, alors je vais te laisser. Bella ?
Bella: Oui
Connor : Demain je ne viendrais pas en cours, tu peux me couvrir
Bella: Qu’est-ce qui se passe, t’as jamais séché comme ça ?
Connor: J’ai juste besoin d’être un peu seul. Tu veux bien me couvrir ?
Bella: Tu es mon frère, oui bien sur
Connor: Merci
Bella: De rien
Connor: Je t’aime Bella
Bella: Moi aussi Connor
Connor: Bonne nuit
Bella: Bonne nuit petit frère

Connor et Bella raccrochèrent tous les deux en même temps, le jeune adolescent récemment transformé en vampire par Damon Salvatore s’en voulait de mentir à sa sœur mais c’était pour son bien, il ne pouvait pas lui dire ce qu’il est devenu du moins pas tout de suite seulement un jour il devra le faire et il devra également lui dire les raisons qui l’ont pousser à faire ça sans se douter que cette dernière compte également devenir un vampire, à vrai dire c’est ce qu’elle veut depuis qu’elle sait qu’Edward est un vampire. Connor baissa les yeux sur son téléphone portable durant quelques secondes et il le rangea dans la poche de son jean après l’avoir éteint puis il alla dans la chambre dans laquelle il a loger pour la nuit à vitesse vampirique, Noah avait mis plusieurs oreiller et une couverture à disposition de Connor

Noah: Je t’ai sortis plusieurs oreiller et une couverture, si t’en veux une autre y’en a dans l’armoire
Connor: Merci
Noah: De rien, c’est le moins que je puisse faire
Connor: N’en veut pas trop à ton frère, c’était ma décision après tout. Vous êtes frères tous les deux et au fond de toi tu sais que tu l’aimes d’ailleurs c’est pour ça que tu ne l’as pas tué, tu ne peux parce que tu l’aimes et c’est normal
Noah: C’est vrai
Connor: J’ai appelé ma sœur et je lui ai dit que je dormais chez un ami et je lui ai demandé de me couvrir pour les cours demain
Noah: Okay, je t’ai laissé un pyjama sur le lit
Connor: Merci
Noah: Cadeau
Connor: C’est gentil à toi
Noah: Demain je te présenterais des amis
Connor: Vampires ?
Noah: Ouais. Bon je te laisse, bonne nuit
Connor: Bonne nuit

Noah quitta la chambre et il alla dans sa chambre, Connor avait raison à propos de la raison pour laquelle il n’avait toujours pas tuer Damon, il a eu tellement d’occasion de pouvoir le faire mais il ne là jamais parce qu’au fond il ne peut pas le tuer. C’est son frère et il l’aime même si il est contre son mode de vie enfin maintenant car lorsque Damon là transformer il adhérait à son mode de vie et il était même plus dangereux que son frère. Noah est persuader que si il enfouie cette partie de lui tout ira bien mais non il se trompe et malheureusement un jour où l’autre il en prendra conscience. Connor quand à lui doit désormais apprendre à contrôler sa soif enfin c’est ce qu’il fera demain avec Noah et qui sait Damon sera peut-être de la partie, pour l’’instant c’est l’heure de dormir, Connor se changea rapidement et il se glissa dans le lit puis il éteigna la lumière et plongea dans le pays des rêves

_________________




Connor was born to fight evil forces, he was born of the union of two vampire and his destiny is to become a champion, the savior of mankind but also a glimmer of hope for the new generation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.pro-forums.fr
Mel23
Admin
avatar

Messages : 1251
Date d'inscription : 25/07/2010

MessageSujet: Re: New Life [Epilogue]   Mar 8 Mai - 13:25

CHAPITRE 22






Alice, Edward, Bella,
April, Brooke, Noah,
Henry, Sawyer, Tom,
Damon, Connor, Renée,
Eléna, Caroline & Charlie

Jacksonville/ Maison de Renée et Phill

Bella et Edward étaient arriver à Jacksonville et le jeune vampire espérait que le soleil et la chaleur ne soient pas trop présents, le vol se passa sans encombre mais Edward sentait bien une légère pointe de nervosité chez Bella mais il pensait que c’était lié à la joie de revoir sa mère seulement la jeune adolescente s’inquiétait pour tout le monde et en particulier son petit frère, il avait été bizarre hier soir au téléphone mais bon Bella essaya de se persuader que tout allait bien pour lui mais elle n’en n’était pas du tout convaincue. A leur arriver à l’aéroport ils furent arrivé par Renée et Phill, Bella présenta donc Edward à sa mère pour la toute première fois. Cette brève rencontre fut la seule que nous avons eue durant notre week-end car il était mobilisé auprès de son équipe de base-ball qui participait à un tournoi ce week-end-là. Ils vivaient dans une ravissante maison dans le sud de la ville, proche de la plage, non loin de l’aéroport. Heureusement pour Edward, car le soleil commençait à être de plus en plus présent et la chaleur devenait accablante.

Bella manquait beaucoup à Renée mais cette dernière n’oserait jamais le lui avouer, encore moins maintenant qu’elle sentait que sa fille était heureuse dans sa nouvelle vie et surtout amoureuse. Elle observait d’ailleurs beaucoup Edward et Bella jusqu’à décortiquer leurs moindres gestes, elle était intrigué par le lien qu’ils partagent mais elle sentait bien l’attraction qu’il y avait entre eux et la profondeur de leur sentiment l’un envers l’autre, elle-même éprouvé ça avec Phil mais il y avait quand même une chose qu’elle ne comprenait pas entre Edward et Bella et cette chose c’était leur retenu. En général les couples d’adolescents sont toujours coller l’un à l’autre et s’embrasse à longueur de plus voir plus, Renée les trouvait trop sages alors qu’au contraire Charlie pensait qu’ils allaient beaucoup trop vite. Ils étaient tout simplement loin de la réalité autant l’un que l’autre.

Cette première journée fut riche en balades et emplie de soleil pour Bella, Renée voulait leur faire visiter la ville et plus particulièrement la plage. Jacksonville était réputée pour ses belles plages de sable fin, elle espérait leur faire oublier la pluie quotidienne de Forks et découvrir les vertus du soleil. Bien évidemment Edward déclina gentiment l’invitation en prétextant une intolérance au soleil. Elle était d’ailleurs bien contente de se retrouver en tête à tête avec sa fille quelques heures. Alors que Bella était en ballade avec sa mère Edward lui était à la maison mais c’est alors qu’Alice l’appella sur son portable

Alice: Alors, Edward, pas trop de coups de soleil ?
Edward: Non comme tu le sais mon … intolérance au soleil … m’oblige à rester enfermé et c’est pénible quand Bella n’est pas là ! Mais Renée est charmante et Bella en sécurité alors tout va pour le mieux ! Et vous, comment ça se passe ?
Alice: Victoria n’a rien tenté encore mais on l’attend pour cette nuit. Charlie allait bien … enfin jusqu’à ce qu’il aille à sa fête Quileute sur la réserve. Maintenant on ne peut plus le surveiller mais on va espérer que les loups vont le protéger !
Edward: Ouais … Bella assure que ces cabots peuvent se défendre alors on va prendre ce risque et de toute façon on n’a pas le choix ! Préviens-moi s’il y a le moindre problème.
Alice: Ne t’inquiète pas. Je te ferai signe
Edward: Dis tant que j’y suis j’aurais un service à te demandé
Alice: Lequel ?
Edward: Tu pourrais t’assurer que Connor va bien, Bella est inquiète pour lui
Alice: Tu sais où il est ?
Edward: Bella m’a dit qu’il avait passé la nuit chez un ami la nuit dernière
Alice: Quel ami ?
Edward: J’en sais rien moi, je te dis juste ce que je sais par Bella
Alice: Je suis bien avancé là ! T’inquiètes je vais me renseigner
Edward: Merci, à bientôt Alice

Edward et Alice raccrochèrent en même temps mais le jeune vampire espérait que sa sœur lui donnerait de bonne nouvelle concernant Connor, ce sera déjà ça de rassurant pour sa douche Bella, cette dernière revint d’ailleurs enfin en début de soirée. Elle était ravissante, elle l’est toujours pour Edward qui ressentit un frisson de désir le parcourir de part en part mais il se contrôlait dans tous les sens du terme. Renée s’absenta et laissa donc les deux tourtereaux seuls ce qui arrangea bien ces derniers

Edward: Alors cette balade ?
Bella: Longue et … tu m’as manqué
Edward: Ah oui ?
Bella: Oh oui … atrocement
Edward: Toi aussi tu m’as manqué
Bella: C’est vrai qu’on n’a pas l’habitude d’être autant séparé l’un de l’autre depuis
Edward: Depuis qu’on s’est retrouvé et même avant
Bella: Oui
Edward: Alice m’a appelé pour prendre des nouvelles et je lui ai demandé de s’assurer que Connor va bien
Bella : Merci, j’apprécie beaucoup Edward

Bella se blottissait dans les bras d’Edward, elle se sentait bien quand elle était dans ses bras et en particulier maintenant, le jeune vampire embrassa tendrement les lèvres de sa bien-aimée et cette dernière frémit au contact de la bouche glacée de son petit ami mais c’était si agréable qu’elle ne voulait pas que ça s’arrête. Les mains de Bella vinrent caresser les cheveux d’Edward pour ensuite s’enrouler autour de son cou


Forks/Centre Commercial


April allait par ci, par-là, rien de bien précis hors mit le faite qu’il fallait qu’elle sorte de chez elle. La jeune adolescente n’avait toujours aucune nouvelle de son petit ami Connor Swan et ça l’inquiétait que ce dernier n’est donné aucun signe depuis presque quatre huit heures, n’y tenant plus elle décida de sortir ce qui tombait à pic car une amie lui avait proposé une viré shopping entre filles. La jeune hybride âgé de 121 ans avait toujours aimé les boutiques au cœur de ce siècle et puis elle aussi a besoin de se changer les idées, après ce qu’elle avait vécu avec Alexis elle pensait mettre une croix sur les mecs pendant un bon moment mais non il a fallu que Damon Salvatore entre dans sa vie, en plus il est le genre de mec qu’elle ne supporte pas et pourtant une partie d’elle est attiré par lui. Les filles étaient en train de regarder les divers tenus dans les rayons du magasin dans lequel elles étaient

April: Quelque chose ne va pas Brooke ?
Brooke: Moi non tout va bien
April: T’en a pas l’air
Brooke: C’est toi qui me dis ça
April: Pourquoi tu me dis ça ?
Brooke: Parce que physiquement t’es là mais ton esprit est ailleurs
April: ……
Brooke: Qu’est-ce que je disais
April: …..
Brooke: On va passer un marché
April: Lequel ?
Brooke: Tu me dis ce que t’as et j’en ferais autant
April: C’est du chantage Brooke
Brooke en saisissant une robe: Non un compromis. Comment tu la trouve ?
April: Sexy
Brooke: Je vais la prendre, elle me plait bien
April: Elle t’ira à merveille
Brooke: Merci. Et pour notre petit marché ma belle ?
April: C’est d’accord à condition que tu respectes ta part du marché
Brooke: Tu as ma parole
April: Okay
Brooke: A toi l’honneur
April: C’est Connor
Brooke: Le garçon mystérieux avec qui tu passes tant de temps ?
April: Oui, qui est également le fils du chef Swan
Brooke: Continues
April: On est ensemble
Brooke: Où est le problème ?
April: Le problème c’est que je ne sais pas où il est, personne ne le sait d’ailleurs. Ça va faire presque quarante-huit heure qu’il n’a pas donné signe de vie, même sa sœur ne sait pas où il est
Brooke: Oh
April: Oui et ça m’inquiète
Brooke: Il est peut être chez amis, tu sais parfois les mecs aiment rester entre eux
April: Pendant deux jours ?
Brooke: Ça ne fait pas encore deux jours, c’est toi-même qui me la dis à l’instant
April: Ce n’est pas le problème, ça m’inquiète en plus il a séché les cours hier
Brooke: Parce que toi tu l’as jamais fait peut-être ?
April: Il ne s’agit pas de moi Zoé
Brooke: Tu sais tous les ados sèchent les cours
April: Je le sais mais lui ce n’est pas dans ses habitudes, pas sans une bonne raison
Brooke: Il te là dira surement
April: Enfin pour ça faudrait qu’il donne signe de vie
Brooke: Il le fera mais je comprends que tu sois inquiète
April: A ton tour maintenant
Brooke: Tu te souviens d’Alexis ?
April: Oui le mec avec qui t’étais à New-York
Brooke: Oui
April: Ne me dis pas que tu t’es remis avec lui après ce qu’il a osé te faire ?
Brooke: Non non ce n’est pas ça
April: C’est quoi alors ?
Brooke: Après notre rupture qui fut douloureuse je m’étais promis de faire une croix sur les mecs pendant un petit moment
April: T’as rencontré quelqu’un
Brooke: Si on veut oui
April: C’est cool
Brooke: Non ce n’est pas cool
April: Pourquoi il n’est pas à ton gout ?


Brooke dans ses pensées : Oh que si, il est super sexy



Brooke: Ce n’est pas ça, il a tout du genre de mec que je ne supporte pas
April: Oh
Brooke: Mais d’un autre côté il m’attire, il m’attire beaucoup
April: Dans ce cas fonce
Brooke: Surtout pas, il faut que je reste le plus loins possible de lui
April: Tu connais le proverbe, les contraires s’attirent
Brooke: Ouais bah je me serais bien passé de cette attirance
April: Il t’obsède hein ?
Brooke: Non il occupe mes pensées et ça me perturbe
April : Tu devrais peut être te lier avec lui, je veux dire apprendre à le connaître
Brooke: Je viens de te dire qu’il est tout ce que je déteste chez un mec
April: C’est peut-être une façade, certaine personne ne montre que ce qu’elles veulent bien montrer et dissimule une partie d’eux même qu’on n’envisageait même pas
Brooke: Je ne sais pas
April: Comment il s’appelle ?
Brooke: Quoi ?
April: Ton mystérieux jeune homme il a bien un prén